Nous avons 2127 invités et 47 inscrits en ligne

CR: Domaine Sébastien David - Saint Nicolas de Bourgueil Patrimoines SD Orion 2005

  • Messages : 545
  • Remerciements reçus 507

Surtout,les analyses sont loin d'être "nickel", comme elle dit. Les chiffres des contre-analyses sont très proches, si ce n'est qu'elles donnent une marge d'erreur qui permet de repasser sous la barre des 20. Alors que la DGCCRF ne reconnait pas de marge d'erreur.

J'avais cru lire un billet de Sébastien disant justement que les contre-analyses estimaient le vin dans les clous, sans utiliser la marge d'erreur.

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
14 Mai 2019 18:34 #211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19031
  • Remerciements reçus 4268
Alors voilà les chiffres précis :

21,8 meq/L selon la Direccte sans indication d’un taux de marge d’incertitude, alors que l’analyse pré embouteillage était de 20,8 avec un taux d’incertitude de 1,17 (soit 19,63 meq/L) et que l’analyse post embouteillage donne 20,2 avec un taux d’incertitude à 0,9 (soit 19,3 meq/L)

Eric
Mon blog
14 Mai 2019 18:58 #212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1359
  • Remerciements reçus 2157
J'imagine que ça veut dire :

"21,8 meq/L selon la Direccte sans indication d’un taux de marge d’incertitude, alors que l’analyse pré embouteillage était de 20,8 avec un taux d’incertitude de 1,17 (soit entre 21,97 et 19,63 meq/L) et que l’analyse post embouteillage donne 20,2 avec un taux d’incertitude à 0,9 (soit entre 21,1 et 19,3 meq/L)"

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TIMO
14 Mai 2019 19:19 #213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 545
  • Remerciements reçus 507
Merci Eric.

Si la mesure a 5% de marge d'erreur et que le vin est vraiment sous les 21 meq/L, je vois mal comment un tribunal pourrait ne pas donner raison au producteur.

Quand on pense aux différences entre les taux d'alcool affiché et réel, cela laisse songeur...

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
14 Mai 2019 19:24 #214

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19031
  • Remerciements reçus 4268
Ce qui veut dire que le chiffre de la DIRRECCTE n'a rien de délirant, contrairement à ce qu'on peut lire un peu partout.
C'est juste qu'elle déteste l'incertitude ;)

Sinon, voilà le message du jour de Sébastien que je trouve plus posé que nombre de ses défenseurs :

'' Merci de votre élan de solidarité, je pense à vous tous aujourd'hui, mais surtout il faut bien penser que ce n'est pas un combat entre une viticulture faussement moderne et l'artisanat.

Les temps changent et tous ces soutiens en sont la preuve. La vraie histoire retiendra un avant et un après comme il y a eut il y a tout juste 100 ans. Pour aider la viticulture française en 1920 Joseph Capus à pondu cette norme sur l'acidité volatile (20 mEq/L) avant de proposer 15 ans plus tard les AOC. Il savait déjà à l'époque que l'on retrouvait plus d'acidité volatile dans les vins du nord du continent africain qui étaient importés afin de combler cette période terrible d'après guerre.

Aujourd'hui, bios, non bios du sud, du nord de l'est ou de l'ouest, le changement climatique est la conséquence de cette évolution vers plus d'acidité volatile dans les vins. Ce n'est malheureusement pas qu'un marqueur des vins dits "natures".

Les temps changent, les consommateurs enfin plutôt les consom'acteurs aussi, les lignes doivent bouger, il suffit juste de s'assoir et d'en discuter.

Je ne saurai donc que demander le calme, car si j'ai peut être encore la chance de pouvoir m'exprimer et me défendre, il faudra pourtant bien un jour que l'administration et en premier l'état accepte de ne pas avoir que des discours à proposer, mais des actes à signer pour s'engager. ''

Eric
Mon blog
14 Mai 2019 19:31 #215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 898
  • Remerciements reçus 1423
Est-ce une norme fixée en dehors des cahiers des charges, où les chiffres peuvent-ils être plus souples/contraignants ?

Si plus de souplesse peut exister, peut-il déclasser son vin en IGP voire en vin de France (je n'évoquerai pas le vin de communauté européenne ;) )?

Laurent
14 Mai 2019 23:05 #216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4963
  • Remerciements reçus 331
Bonjour à tous,

Désolé je n'ai pas pu me connecter plus tôt et mon post répond plutôt aux quelques réactions matinales.

Il me semble que nous disons la même chose, mais que je me suis mal exprimé.
Je ne parlais du fond, ni ne prenais parti pour l’un ou l’autre des opposants dans ce dossier dont je ne maitrise pas les détails (le vin est-il vraiment limite ou pire ? Avec quelles conséquences réelles pour le consommateur ? Avec quelles conséquences réelles pour le vigneron ?).

Je me cantonnais à indiquer que selon moi, nous assistons à une communication typique de personnes, qui quel que soit leur agenda, veulent faire passer cette histoire pour un nouvel exemple de l’aveuglement assassin de l’administration à l’encontre de l’humble artisan.

Blanc/Noir/Gris, je me parlais pas de la vérité de l’espèce, je parlais d’efficacité du discours et du moment choisi.
Il ne s’agit pas dans un billet d'humeur radiophonique d’éduquer les béotiens, pas même de vulgariser, mais de faire passer un message simple au plus grand nombre en espérant l’y faire adhérer entre le café et le boulot.
C’est la seule chose que je soulignais.

Que sur LPV des participants plus avertis des aspects techniques et des personnes en cause aient une lecture autrement plus qualitative des évènements est une évidence.
Mais était-ce l’enjeu de ce billet d’humeur, de la journaliste ou du chargé de relation publique qui l'a ‘’informé’’ et l’a convaincu de faire sa chronique ?

La seule question que je me pose ici en simple spectateur de ce jeu de dupe, c’est qu’elle est la réaction des autres vignerons de sa région, voire des organismes professionnels locaux en pratique (silence/soutien/coup de pied de l’âne ?).

@Eric : message posé du vigneron en effet. Bien plus que son évocation de ''l'Inquisition'' dans son billet publié par Chinbourg, et bien plus qu'une interview que j'ai entendue de lui il y a quelques jours (mais je peux comprendre son stress). Sans doute estime-t-il qu'il convient d'apaiser le climat ambiant.
15 Mai 2019 00:03 #217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 604
  • Remerciements reçus 1022
Sinon, j'ai une bande de copains (dont Fischer, Student, Snedecor, ... Sans noyer le Poisson), qui pourraient sans doute se prononcer sur la "conformité" statistique de la teneur en acidité volatile ...
15 Mai 2019 07:59 #218

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20127
  • Remerciements reçus 1148

(...) Quand on pense aux différences entre les taux d'alcool affiché et réel, cela laisse songeur...


C'est très différent. L'alcool ce n'est pas un problème lié au caractère "marchand" du vin, mais un simple problème de taxe liée à un taux d'alcool (pour les taux plus élevés), et aussi un problème d'image bien sûr. Pour la volatile, c'est clairement lié au caractère marchand du vin (selon la loi actuelle).
15 Mai 2019 08:35 #219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19031
  • Remerciements reçus 4268
Après renseignements auprès du principal intéressé –nous travaillons avec ce vigneron depuis une dizaine d'années– l'affaire est beaucoup plus compliquée que tout ce qui a été écrit.

En fait, le blocage concerne l'ensemble de la production du domaine. Plus rien ne peut sortir de celui-ci, hormis les bouteilles commercialisées par sa structure de négoce.

On doit donc retomber sur les 80 % de la production évoquée par Isabelle Saporta (mais ça ne correspond pas aux 2000 bouteilles concernées). Le domaine est donc effectivement en grand danger, et il faut espérer que ça va s'arranger

Eric
Mon blog
15 Mai 2019 12:42 #220

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 144
  • Remerciements reçus 116
Là pour le coup c'est clairement critique. Sans ventes comment avoir de la trésorerie ?
Pourquoi bloquer toute la production alors que seulement un lot de 2000 cols fait débat ?

C'est une condamnation à mort car l'entreprise ne peut plus tourner, la situation ne pourra pas durer bien longtemps.
C'est incompréhensible. Cela dépasse de loin le problème du coeff 16.
15 Mai 2019 19:06 #221

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4963
  • Remerciements reçus 331
Suite à la décision du tribunal administratif la veille, Isabelle Saporta a refait un billet d'humeur sur le sujet le mardi 14 mai dans la matinale de RTL.

Cette 2e chronique semble évidemment simpliste (format et ton usuel obligent), mais surtout peu informée au regard des quelques précisions apportées par EricB ci-dessus.

Néanmoins, on y apprend que la décision judiciaire de lundi dernier ne portait pas sur le fond, mais sur le caractère urgent ou non de la demande de destruction du lot en cause.

Une affaire relatée avec beaucoup de confusion à mon goût (et pas que dans ce billet d'humeur, qui de toute façon n'est pas là pour expliquer les choses).
A mon sens au delà du gentil artisan contre l'ubuesque Administration, certainement plus d'informations objectives (ce que l'on devrait appeler ''informations'' donc), à rassembler et à mettre en perspective pour avoir une vision des parties en présence, de leur bonne-foi et/ou bêtise respective.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, enzo daviolo
16 Mai 2019 14:29 #222

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 251
  • Remerciements reçus 32

Néanmoins, on y apprend que la décision judiciaire de lundi dernier ne portait pas sur le fond, mais sur le caractère urgent ou non de la demande de destruction du lot en cause.


Le domaine a introduit un recours à l'encontre d'un arrêté préfectoral (qui exige la destruction de 2.000 de ses bouteilles).
Ce recours (au fond) n'est toutefois pas suspensif. En d'autres termes, l'administration pourrait exiger l'exécution de l'arrêté sans attendre que le tribunal administratif se prononce sur la légalité de l'arrêté préfectoral.

Le domaine a donc introduit, parallèlement, un référé suspension afin d'obtenir la suspension de l'exécution de l'arrêté (jusqu'à ce que le tribunal administratif se prononce au fond sur la légalité de l'arrêté). Pour obtenir une telle suspension, le requérant doit démontrer que cette dernière est justifiée par l'"urgence" et qu'il existe "un doute sérieux quant à la légalité de la décision" contestée.

Le juge des référés a rejeté cette demande de suspension mais, il semblerait, que lors de l'audience le magistrat ait promis au requérant que son dossier serait étudié dans des délais raisonnables au fond...
On peut donc imaginer que le magistrat avait conscience que la situation est urgente mais que, en l'état de la procédure, il n'a pas estimé qu'il existait un doute sérieux quant à la légalité de l'arrêté...
16 Mai 2019 15:23 #223

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84890
  • Remerciements reçus 11462
23 Mai 2019 21:42 #224
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84890
  • Remerciements reçus 11462
Loire
Les agents des fraudes répondent au vigneron bourgueillois.

www.lanouvellerepubl...
31 Mai 2019 20:30 #225

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20127
  • Remerciements reçus 1148

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Domaine Sébastien David, Saint-Nicolas-de-Bourgueil

donc pas si simple cette histoire, la justice tranchera.
03 Jui 2019 09:26 #226

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84890
  • Remerciements reçus 11462

donc pas si simple cette histoire, la justice tranchera.


Le tribunal administratif d'Orléans a rejeté jeudi 4 juillet la demande d'annulation de l'arrêté préfectoral ordonnant la destruction de 2.000 bouteilles d'une cuvée de 2016.

www.francebleu.fr/in...
05 Juil 2019 20:58 #227

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19031
  • Remerciements reçus 4268
Il y a une sorte d'ironie que ce soit à Orléans qu'il soit décidé que le vin soit vendu en vinaigrerie.

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oberlin
05 Juil 2019 21:27 #228

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84890
  • Remerciements reçus 11462

Il y a une sorte d'ironie que ce soit à Orléans qu'il soit décidé que le vin soit vendu en vinaigrerie.


Encore plus fort ! :/:


fr.ulule.com/la-cuve...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: f.aubin
09 Juil 2019 09:05 #229
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3633
  • Remerciements reçus 1103

Réponse de didierv sur le sujet Domaine Sébastien David - COEFF 16

CR: Domaine Sébastien David - COEFF 16

On en parle, on en parle, le COEFF 16 de Sébastien DAVID, c'est comme le dahu ou le yéti . Mais personne ne l'a vu et encore moins bu.
Dans la semaine Yann envoie un SMS , qu'est ce que vous faites vendredi ? et ben rien. Ninja warrior à la télé c'est nul, donc ce sera casse croute chez les ZIboss avec Harry et Emmylou
Au menu des liquides
7 CRUS AGRAPART un peu simple que j'ai placé sans hésitation à Vouvray. Joli départ Didier
CLOS LALFERT BLANC 2013 , très joli vin blanc typé nature pendant 1h mais qui supportera mal l'aération et le réchauffement pour retrouver le gout de la roussane lourde un peu oxydative
LES SALINES COSTIERES DE NIMES 2017 Un rosé vineux et puissant sur une aromatique très REYNAUD . De la mâche. Aurait été un bon compagnon pour un pavé de thon rosé.

Très beau quintuplé de rouges ensuite
CROZES HERMITAGE LES CROIX 2016 de David REYNAUD une syrah très gouleyante avec du fond, et une trame acide très fine.
EN BARBERON 2016 Stéphane TISSOT. Impossible de trouver le pinot noir sur ce vin épicé , acidulé sur les fruits noirs . Très beau
BARON G Chateau de BELLET 2009 . Le nez du 1er 1/4 d'heure est à fond sur la viande crue puis vient le floral et les épices.Un vin complexe et fin. Très belle découverte. Si j'en trouve je prends.
MONTCALMES 2015 La syrah majoritaire, classe sur les fruits noirs. On a longuement hésité avec GAUCELM.

Entre temps il y a l'OVNI, l'oiseau rare qui arrive sur la table
Le premier nez de cabernet nature ne trompe pas.
La couleur est très sombre. Le nez est plutôt sur les fruits noirs avec un peu de réglisse, mais la framboise arrive avec l'aération.
En bouche ça glisse bien, les tanins s'accordent parfaitement avec les tournedos aller retour à la plancha.
C'est vraiment agréable, pas très long ni très complexe quoi que !!
Pour un nature, pas de gaz, ni d'excès de volatile au nez. C'est bien équilibré
La forme de la bouteille ne nous semble pas suspecte. Des cabernets nature il y en a des tétra-chiées entre Orléans et Saumur.
La chaussette tombe .Surprise c'est COEFF 16 de Sébastien DAVID
Je ne sais pas comment on reconnait le taux d'acidité volatile à la dégustation, mais si celui là on doit l'interdire , alors il faut enfermer un paquet de vignerons et construire des prisons.
J'ai déjà bu 10 fois pire.
COEFF 16 est un bon vin nature mais non déviant. Le lendemain il n'aura pas bougé d'un poil et bu plutôt frais sur une paella à la viande ça a fait le job.
La soirée se terminera après les 2 susucres réglementaires .
GRAINS NOBLES 1990 de FRESLIER un délice à la pâte de coing et à l'orange confite
et une CUVEE HOMMAGE DOMAINE DES BERNARDINS toute en finesse sur des arômes d'écorces d'agrumes et de rose fanée

Didier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., DUROCHER, f.aubin, GAET, POP
15 Juil 2019 22:23 #230
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 330

Réponse de ziboss sur le sujet Domaine Sébastien David - COEFF 16

Merci pour le CR Didier.
"La forme de la bouteille ne nous semble pas suspecte".
En effet j'ai servi en carafe B)

Yann
22 Juil 2019 20:51 #231

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84890
  • Remerciements reçus 11462
02 Oct 2019 13:05 #232
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1359
  • Remerciements reçus 2157
CR: Sébastien David – Saint-Nicolas de Bourgueil Hurluberlu 2015

Un joli nez sur le fruit, beaucoup de fraicheur.
Une bouche gourmande, bien en chair, avec un petit coté sauvage / rustique / poivré qui lui va bien.
Joli vin sans prise de tête, qui n'a pas passé la soirée.

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Kiravi
30 Déc 2019 23:13 #233

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 898
  • Remerciements reçus 1423
CR: Sébastien David – Saint-Nicolas de Bourgueil in vivo 2006

Bouteille dégustée à l'aveugle. Fx connaissant mon amour pour le cabernet franc, adore en amener pour vérifier si je le retrouve à l'entraînement. Jusqu'à présent, je n'en ai loupé qu'un en 4 ans de concours (par contre, ne me demandez pas le vigneron, si son terroir est en terrasse sud ou sud ouest, je laisse cela à d'autres :) )

La robe est grenat, moyennement sombre.

Le nez est d'abord dominé par les épices douces, une touche boisée. Vient ensuite du poivron rouge bien mûrs, des fruits noirs.

En bouche, la matière est superbe, juteuse, un peu sanguine. Le vin est tout en équilibre entre cette belle matière et une jolie fraîcheur. Les tanins sont fins, mais encore présents. Au début, le côté un peu boisé m'a fait penser à Bordeaux, sur du cabernet sauvignon. Néanmoins, à l’aération, le côté terrien du vin, son poivron et son harmonie entre sa matière juteuse et son côté végétal, m'ont ramené vers la Loire. Par contre, impossible pour moi d'y voir un vin de 14 ans. Il est insolent de jeunesse. J'en veux pour preuve, que le lendemain, le vin était encore meilleur, les fruits rouges et noirs s'étant développés et prenant la place des arômes un peu boisé de la veille. Bref, une belle bouteille.

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, docadn, breizhmanu
30 Mai 2020 13:14 #234

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1780
  • Remerciements reçus 2308
CR: Domaine Sébastien David - Vin de France - Coef 2017

Robe sombre, brillante, limpide.
Nez frais sur les fruits rouges, le poivron mur, très classique ligérien si ce n’est cette fraîcheur derrière laquelle on suppose une touche de volatile.

La bouche est droite, verticale, des tanins très fins surprenants pour un vin aussi jeune, encore une fois un vin très classique. En l’état c’est un peu sérieux, sec, nerveux sans gras ou sucres accessoires. A mon goût c’est déjà très bon mais dans quelques années, ça va dépoter pour peu qu’on aime cette expression classique du Cabernet.

Sinon, que dire de la forme de cette bouteille ? Si quelqu’un a une idée du pourquoi du comment, je suis preneur. Hormis un complot de fabricants d’armoires électriques aux étagères coulissantes sur mesures, je ne vois pas 

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, Gaija
20 Jui 2021 19:28 #235
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Olivier Mottard
  • Portrait de Olivier Mottard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 5637
  • Remerciements reçus 5376
 
CR:
Domaine Sébastien David - Saint Nicolas de Bourgueil Patrimoines SD Orion 2005
Bouchon long, à peine imbibé.
La robe est encore assez concentrée et peu évoluée.
Le nez propose des notes sanguines, de poivron rouge, de réglisse et de fruits noirs.
Le vin se profile sur un équilibre haut perché avec une acidité pointue et un tanin juteux.
Jolie longueur sur des nuances épicées et de poivron.
C'était la dernière bouteille du stock mais la précédente était gourmande alors que celle-ci semble avoir développé un côté austère qui gâche un peu l’impression d’ensemble.
Note : 15/20.
Garde : à boire.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., bibi64, Papé, Blog
25 Juil 2021 21:49 #236
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck