Nous avons 2839 invités et 72 inscrits en ligne

Domaine Catherine et Pierre Breton

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Domaine Catherine et Pierre Breton a été créé par Thierry Debaisieux

DOMAINE CATHERINE & PIERRE BRETON



Domaine Catherine et Pierre Breton

Chai / Bureau / Réception à Bourgueil
ZA Benais (GPS Clos Marsouille)
10 rue du Changeon
37140 Benais

Chai à Vouvray
rue Quincampoix
37210 Vernou-sur-Brenne

Gîte de la Cuverie
8 rue du Peu Muleau
37140 Restigné

Tél. : +33 (0)2 47 97 30 41
Mobile : +33 (0)6 81 11 09 24
Mobile 2 : +33 (0)6 80 60 92 40
Mobile 3 : +33 (0)6 70 47 06 54
Mail : contact@domainebreton. net

domainebreton.net

* Facebook Domaine Catherine et Pierre Breton





Le domaine semble plus connu pour ses Bourgueil, mais c'est un de ses Chinon que je découvre:

CR: Catherine et Pierre Breton - Chinon Les Picasses 1997

Le nez surprend par sa puissance : les arômes sortent du verre et invitent à se pencher sur lui. On y trouve de la groseille et de la framboise, sur un fond végétal, type feuille de cassis. Il y a quelques chose derrière, qui m'évoque certains Pauillac, une impression de crayon de bois avec sa mine.
L'ensemble aromatique se fond dans un agréable ensemble...

La bouche est un peu mince (pour un habitué des Bordeaux), mais elle ne manque ni d'élégance, ni d'équilibre. Elle donne une impression de vivacité et de fraîcheur, qui repose sur l'acidité et des sensations plus végétales, feuille de cassis et trace de poivron vert, que fruitées des tannins.

La finale est longue marquée par ces agréables notes végétales.

Je ne connais pas assez les Chinon pour juger.
Mais, dans l'absolu, sans tenir compte de la qualité moyenne de l'A.O.C., c'est pour moi, une belle bouteille.

Cordialement,
Thierry
17 Jan 2004 12:09 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil et Chinon

Je crois que les Bretons ont commence avec les terroirs en Bourgeuil, mais ils ont acquis les vignobles en Chinon comme cette Picasses. Ils sont mes favoris en Chinon, a cause de leur style feminin avec de la definition, de la grace, et de la clarte. Puis, dans les millesimes tres murs, comme 97 et 02, cette finesse est mis avec la puissance, et les vins sont parfaits, poir moi, ca c'est le vin..
24 Jan 2004 06:53 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil et Chinon

j'ai découvert aujourd'hui la gamme des vins de chez C et P Breton lors du salon des vins du val de Loire :
-Bourgueil Les Galichets 2002 vieilles vignes de 50 ans sur un terroir de graviers. Belle couleur avec un fruit agréable, belle longeur, très agréable belle entrée en matière.
-Bourgueil Clos sénéchal 2002 vignes de 30 ans sur terrroir argilo-calcaire
dans la lignée du premier mais avec plus de structure.
-Chinon beaumont 2002 j'ai apprécié ce vin bien fait, à  découvrir
-Bourgueil Nuits d'ivresse 2002 vieilles vignes sur des terroirs argilo-calcaire, vinifié et mis en bouteille sans soufre.

les millésimes ne sont pas encore mis en bouteilles, échantillns pour le salon

-Bourgueil 2001 Les Perriéres
-Chinon 2001 les picasses

2 vins provenant de vieilles vignes sur un terroir argilo-calcaire
2 très beaux vins à  découvrir

Pour finir nous avons droit au 2003 en Bourgeuil Clos sénéchal.
tanin présent mais souple, un bon fruit surement une belle bouteille à  devenir
Vraiment une découverte lors de ce salon, je suis heureux car je pourrai regouter leurs vins lors de la dégustation Vinum Nostrum en fevrier pendant vinisud
amicalement
phil85
02 Fév 2004 23:05 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 946
Première rencontre pour moi avec les vins de ce Domaine et coup de coeur pour le Bourgueil Les Galichets 2003.
Très beau fruité rouge mûr tout en restant aérien, notes florales élégantes, tannins assez serrés mais au grain très fin, sans sécheresse, remarquable fraîcheur pour le millésime, belle longueur sur le fruit, que demander de plus ? Un régal !

Luc
15 Oct 2005 20:42 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité
Phil85,

Le Perrières 2002 n'était pas proposé ?

Bourgueil – Pierre et Catherine Breton – Les Perrières 2002 (Chinon – Bourgueil 2002 - octobre 2005)
JP15,5 – PP15,5 – LG15,5

- La robe est pourpre, assez profonde.
- Le premier nez est sur le cuir, animal, puis viennent les épices et un coté herbacé, c’est plaisant et complexe
- En bouche, la matière est belle, sur un fruit intense mais un peu mat, toutefois rehaussé de notes poivrées. Le vin est juteux, assez rond et d’une belle longueur, un peu de minéralité pointe en finale, bien soutenue par l’acidité. C’est un vin très gourmand, mais que l’on peut trouver un petit peu trop lisse et glissant.

Bourgueil – Catherine et Pierre Breton – Nuit d’Ivresse 2000 : juin 2004 (vins rouges sans soufre)
PP14 – PC14,5 – LG13,5

Nez causant et complexe avec un peu de réduction initiale, puis de l’humus, des fruits rouges (et leurs noyaux), de la réglisse, du poivre et une pointe mentholée qui tend, pour certains, vers une note éthérée plus désagréable.
La matière est intermédiaire mais bien soutenue par l’acidité. On est dans un registre gourmand, soyeux, sur les fruits rouges acidulés et la réglisse mais l’ensemble pèche par un déficit de structure.
03 Fév 2006 11:09 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil et Chinon

J'ai eu l'occasion hier soir de goûter plusieurs vins déjà en bouteille de Pierre et Catherine Breton. Pour ne pas faire trop long je ne voudrais mettre l'accent que sur les deux points que je retiens particulièrement de cette dégustation :

- l'incroyable densité du millésime 2005. Que ce soit la cuvée "Dilettante" (une vraie macération carbonique comme la pratiquent les meilleurs du beaujolais), la cuvée peu connue de vignes franches de pied, la cuvée Trinch ou Les Galichets, on est face à des vins extraordinairement séveux et juteux, une sorte de 2003 bien plus équilibrés, sans le côté "violent" de ce millésime. 2005 est puissant, concentré, mais harmonieux. J'attends les cuvées "haut de gamme" du domaine avec impatience !
- la profondeur minérale très terroitante du Bourgueil Les Perrières. Le 2003 est un des vins de ce millésime qui a le moins souffert des excès de 2003. A côté de lui, le Chinon Les Picasses 2003 du même domaine, avait l'air boursoufflé, sans réelle finesse. Le must dans Les Perrières en bouteille (les 2004 le seront dans 6 à 10 mois seulement…), est le millésime 2002. J'aime bien ce millésime dans la Loire et Les Perrières 2002 confirment tout le bien que j'en pense ;) . C'est fin, délicat, minéral, une superbe tension "en dedans" du vin. Un jus très sapide, qu'on a immédiatement envie de marier à table et en finale je dirais même qu'il y a quelque chose de très bourguignon dans ce vin. Une superbe rencontre avec une cuvée que je connaissais assez mal et que je place sans réserve en tête des Bourgueil que je connais déjà.

Philippe

Philippe
21 Nov 2006 08:42 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil Perrières 1996

C. et P. Breton - Bourgueil Perrières 1996 : 15/20 - 19/7/07
Belle robe brillante, évoluée, aguicheuse. Le nez est un complexe sérieux, tertiaire : minéral, senteurs herbacées de cabernet, poivre, havane, pointe truffée ... complétées par beaucoup de cassis mûr et frais.
En bouche, l'acidité est bien présente. Le vin est salivant mais manque de profondeur et de longueur pour totalement convaincre.
20 Juil 2007 10:21 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 85
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Kayr sur le sujet Les Picasses 2003

J'ai goûté les vins de la gamme ce w-e au salon des vignerons et j'ai trouvé l'ensemble très agréable.

Les Picasses 2003 (que j'ai acheté) m'ont pour ma part bcp plus. C'est dense, concentré, puissant. Peut-être pas ce que j' attend a priori d'un Chinon mais très plaisant. Des fruits rouges, des notes herbacées. Réglisse et chocolat. Avec une pointe minérale en finale.
28 Nov 2007 22:58 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 1

Réponse de nestor sur le sujet Re: Les Picasses 2003

Kayr,

Pour avoir goûté les Picasses 2003 il y a une petite quinzaine, j'ai moi aussi trouvé pas mal de charme à cette bouteille, mais on peut lui reprocher un côté un peu bourru sur ses tannins, légèrement granuleux... Mais je chipote ;)

J'espère découvrir bientôt le restant de la gamme !

Cordialement,
Julien
29 Nov 2007 15:04 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 119
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Nez rond sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil Perrières 1996

Chinon Les Picasses 2003
Un des grands terroirs de Chinon, à Beaumont-en-Véron.
Vieilles vignes de plus de 50 ans sur des argiles fines dans la partie sud des Picasses !
Je ne sais pas si Pierre loue toujours cette parcelle d'ailleurs ?
Le Nez à quelque chose de "Vin Muté" et "porto vintage" .
La bouche reste trés structurée, rectiligne, avec des notes torréfiées, presque caramélisées.
Puissance et minéralité.
Encore un vin sudiste marqué par le mill.
Belle quille à attendre !

Chinon 2002 Les Picasses :[/u]
Le nez a besoin d'une grande aération pour évoluer d'une phase sauvage vers des notes de grosseille, de rose fanée et de café.
Bouche délicate évoquant à nouveau la groseille avec un petit côté acidulé.
La matière est fine ... La similitude avec des vins bourguignons a été plusieurs soulignée au cours du repas !
Beau chinon de repas.... Bécasse ?

Chinon Les Picasses 1996

Nez marqué par des notes d'oranges sanguine et de café, avec une certaine austérité.
En bouche c'est droit et tendu avec une acidité encore bien présente mais dans le registre élégant.
Jolie amertume en finale.
A conserver encore 3/4 ans !

Belle approche hier soir de ce terroir et de ce BEAU vigneron !
06 Déc 2007 15:46 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil et Chinon

Bourgueil Les Galichets 2006

Ma première bouteille ouverte ce soir. Un très joli vin de soif. Un cabernet franc soyeux à souhaits, très près du raisin, doté dune belle fraîcheur et d'une buvabilité très agréable avec ses 12° qui ne fatiguent pas. Un délice sur un poulet rôti. A 8 euro, on en a vraiment pour son argent.

Philippe

Philippe
06 Déc 2007 21:11 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 212
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Hors sujet sur le sujet Bourgueil "Clos Sénéchal" 2002

Bourgueil "Clos Sénéchal" 2002

J'ai adoré ! Magnifique tension, fraicheur en bouche, superbe minéralité et surtout grande vinosité complétée par un fruité profond. Belle longueur d'ensemble. Un vin d'une grande pureté et d'une évidente expression du terroir.
Rapport qualité/prix canon !

15/20
(tu)(tu)
11 Fév 2008 13:46 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 0

Réponse de maclo sur le sujet Re: C. et P. Breton - chinon les picasses 2005

Bonjour,

Bu courant janvier au restaurant,

Les picasses 2005 (39e resto) : B+, carafage avant service. C'est la 2è picasses que je bois en peu de temps, j'avais beaucoup apprècié la première, sur le fruit, une belle matière, des notes épicées.

J'ai apprècié la 2e peut être un ton en dessous:
le nez est assez fermé, en bouche on a un vin assez épais avec des tanins présents mais aussi de la fraicheur, sur des notes herbacées tout en finesse. Le fruit est moins présent que lors de ma précédente dégust, un coté un peu plus animal avec un beau développement en bouche. Un vin plus structuré que l'ebrescade de Richaud bu en parallèle mais qui patit un peu de la comparaison sur le fruit.

Je ne sais pas combien la bouteille est vendue dans le commerce mais à 12-13e elle présenterait un bon RQ/P.


Mais déguster cet hymen/sous l'arbre d'un paradis chantant
c'est boire de la santé, c'est fortifier ses veines/et rester debout parmi les vivants.
14 Fév 2008 17:12 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 41
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Nicolas Jeanbien sur le sujet C. et P. Breton

Trouvé "Nuit d'Ivresse" et "Clos Sénéchal" 2005 12,80 euros sur Paris.. bon prix.
03 Avr 2008 00:19 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 41
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Nicolas Jeanbien sur le sujet Bourgueil "Nuit d'Ivresse" 2005

Bourgueil "Nuit d'Ivresse" 2005 :

J'avais goûté à plusieurs reprises le "Clos Sénéchal" 2005. J'ai été un peu déçu par "Nuit d'Ivresse" 2005 que je découvrais. Moins de matière, moins de richesse et de complexité. Un vin plus de "fruit"... mais pour le même prix, je recommande vraiment "Clos Sénéchal".
27 Avr 2008 08:55 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil Les Galichets 2006

Catherine et Pierre Breton. Bourgueil Les Galichets 2006

Toujours aussi bon. Une matière dense aux tannins soyeux et avec un fruité très pur. Des notes minérales très agréables de mine de crayon au nez. Une bouche très fraîche, pas fatigante, pas hyper complexe, bien sûr (sol de graviers), mais nette et droite. Encore une fois, pour 8 euros, que demander de mieux dans la région ?

Phiippe

Philippe
11 Jui 2008 21:03 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Maxime_s sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil Les Galichets 2005

galichets 2005,
il m'a semblé que ce vin était très bien fait, avec une texture soyeuse et, je dirais, de la matière (mais sans puissance). Un vin tout en finesse, plutôt floral.
Par contre, la finale est on ne peut plus courte. J'ai des amis que cela à même dérangé, comme si le vin tombait d'un cout.
Personnellement je n'ai pas eu cette sensation et je le trouve très bon.

Quelqun a-t-il déjà ressenti ça ?
12 Jui 2008 22:43 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1964
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Flo sur le sujet C. et P. Breton - Bourgueil Franc de Pied 2005

Robe très sombre, nez explosif et complexe de fruit et d'épices, bouche juteuse, avec un fruit croquant, une jolie acidité et une bonne longueur.
Se boit très, très facilement...

Florian
23 Juil 2008 12:07 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0
Le 31 juillet 2008 à L'Hédoniste, Tours : Bourgueil « Clos Sénéchal » 2001 — Domaine Catherine et Pierre Breton. 16/20

100% cabernet franc, vignes de 30 ans, terroir argilo-calcaire, 20-30% de fûts neufs a priori

Après la phase de réduction initiale sur des notes de tripes de lapin qui disparaîtront avec l'oxygénation croissante du vin, le nez s'oriente sur des senteurs plurielles : fruits rouges (framboise dominante, cerise), floralité légère mais présente (giroflée ?, rose), nuance végétale, menthe qui apporte de la fraîcheur à l'ensemble. L'attaque est douce et affable. Les tanins, polis et enrobés, concourent au soyeux de la texture marquée par un fond minéral. Ils participent à l'édification fine et délicate de la bouche dont la subtile acidité porte une structure longue emprunt de souplesse, sans pour autant se départir d'une plénitude affirmée. Au final, c'est une bien belle bouteille qui a croisé notre chemin dans un registre accrocheur, gourmand et élégant.

David.
01 Aoû 2008 17:18 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1175
  • Remerciements reçus 4

Réponse de big sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil et Chinon

Avis aux amateurs d'aix en provence, les Breton seront à la cave du vigneron de la Pioline vendredi prochain

" Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir."
13 Sep 2008 17:46 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1964
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Flo sur le sujet C. et P. Breton - Bourgueil Perrières 2005

A l'ouverture, le nez n'est pas causant du tout... et en bouche, c'est pareil, on ne sent que la structure. Je pensais avoir commis un bel infanticide, mais 2h de carafe plus tard, c'est la révolution.
Le nez est superbe, avec un fruit pur, éclatant, ébouriffant.
En bouche, il y a beaucoup de matière (plus que dans le Franc de pied), les tanins sont très fins, l'équilibre parfait, les fruits noirs et rouges attaquent de partout. Très belle longueur.
J'adore ce style très pur et généreux. Encore !
Très bien

Florian
13 Oct 2008 21:25 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil Perrières 2005

C'est effectivement un vin superbe que j'ai déjà goûté à deux reprises. J'en ai acheté 6 bouteilles et je n'y toucherai pas avant 2015... J'ai déjà goûté des millésimes assez anciens de cette cuvée et c'est un vin qui évolue magnifiquement.

Philippe

Philippe
13 Oct 2008 21:34 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1964
  • Remerciements reçus 0
Joli nez très terreux, floral (pivoine) avec un peu d'épices.
Belle acidité, tanins fondus. On retrouve en bouche ce côté terreux. Bonne puissance et très belle finale, longue et amère.
Ce n'est pas ma cuvée préférée en 2005, mais elle mérite largement le détour.
Bien

Florian
24 Nov 2008 23:09 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 592
  • Remerciements reçus 6

Réponse de grenache sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil Les Galichets 2005

Bonjour, j'ai bu cette bouteille récemment, et j'ai beaucoup apprécié. C'est vrai que la longueur n'a rien d'exceptionnelle, mais je crois que ce n'est pas le but recherché avec cette cuvée. c'est à mon sens un vin simple (ce n'est pas péjoratif), rond, avec des tannins souples, une belle matière et beaucoup de fruit.
Pour retrouver des vins plus complexes il faut je crois se tourner sur les autres cuvées du domaine comme les perrières ou le clos sénéchal, qui sont à boire après quelques années de garde (en particulier sur les 2002 ou les 2005).
c'est un domaine que j'aime beaucoup et qui gagne a être connu me semble-t-il.:)-D

bonnes bouteilles

Eric
10 Déc 2008 17:14 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 90
  • Remerciements reçus 0

Réponse de alfredino sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil et Chinon

Bourgueil Perrières 2005

Comme quoi , on peut avoir une perception totalement différente d'un vin. A moins que les bouteilles soient très variables...

Je passe au domaine avec un ami pour récupérer les Perrières 2005 réservées. La secrétaire du domaine nous propose de déguster quelques vins et nous fait comprendre qu'elle n'a ni les compétences ni beaucoup de temps à nous consacrer... Ce que nous comprenons parfaitement et qui pour tout dire nous arrange plutôt. Nous proposant de choisir celui que nous voulons déguster, nous optons pour le Perrières 2005. Le vin est un peu trop frais, le nez ne s'exprime pas, la bouche semble vide , et surtout bien légère. Pour m'ôter d'un doute , je prends la bouteille à pleine main et effectivement ce n'est pas le générique 2006 du domaine, mais bien le Perrières 2005 ... Nous tombons d'accord tous les deux, mon pote et moi : trop frais , bu trop vite, pas le temps, une bouteille faiblarde et en plus c'est de la biodynamie ... On lui trouve mille excuses mais nous n'étions pas habituer à un tel traitement sur ce millésime superlatif en Loire !

Une semaine passe, et je veux en avoir le coeur net, tout seul cette fois-ci. Carafage de 2 h, service à 16 °, j'essaie de faire au mieux pour le faire causer : même sensation de légèreté, et surtout petit volume et petite longueur. C'est un vin totalement plat et d'une parfaite neutralité, il est en fait unique par sa non exsitence...
11 Déc 2008 22:37 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 212
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Hors sujet sur le sujet C. et P. Breton - Bourgueil Perrières 2003

C. et P. Breton - Bourgueil Perrières 2003

Goûté hier... nez d'une grande densité, tanins "sweet", superbe équilibre, long long en bouche... du nectar ! Un petit Roc de Cambes !

Qqu'un sait-il si je peux trouver ce vin sur Paris ? (tu)
29 Avr 2009 17:10 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 215
  • Remerciements reçus 0

Réponse de la quille sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil et Chinon

Et hop... ils ont un site qui vaut le détour... avec les revendeurs dedans (tu)
Voilà des vignerons modernes !
Voici le lien, y a plus difficile à trouver comme vin sur Paris !
www.domainebreton.ne...

Qu'importe l'ivresse pourvu qu'on ait le flacon !
29 Avr 2009 19:28 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil Perrières 2003

Décidément...
Comparer Perrières à un Bordeaux........

Perrières est caractérisée par la finesse et l'élégance de ses tanins.

Avec l'ami Jull, nous allons essayer de monter une dégustation de ce beau terroir (Breton, Blot, Pitault-Landry, Delanoue,...)

Laurent L
30 Avr 2009 08:42 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1175
  • Remerciements reçus 4
chinbourg écrivait:
> Décidément...
> Comparer Perrières à un Bordeaux........
>
> Perrières est caractérisée par la finesse et
> l'élégance de ses tanins.
>
> Avec l'ami Jull, nous allons essayer de monter une
> dégustation de ce beau terroir (Breton, Blot,
> Pitault-Landry, Delanoue,...)

Jérôme Delanoue?

" Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir."
30 Avr 2009 08:50 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2291
  • Remerciements reçus 431

Réponse de denaire sur le sujet Re: C. et P. Breton - Bourgueil Perrières 2003

C. et P. Breton - Bourgueil Perrières 2003

Goûté hier... nez d'une grande densité, tanins "sweet", superbe équilibre, long long en bouche... du nectar ! Un petit Roc de Cambes !

Qqu'un sait-il si je peux trouver ce vin sur Paris ? thumbs down


Par ailleurs, le domaine doit être recordman du monde du nombre de participations à des salons par an, dont un paquet dans la région parisienne (salons des vignerons indépendants 2 fois par an, divers salons bio et dégustations organisées par des regroupements de vignerons), ça doit se trouver en surveillant la rubrique "rencontres entre passionés" ou en demandant au domaine...

Mathieu
04 Mai 2009 21:17 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck