Nous avons 1168 invités et 37 inscrits en ligne

Domaine Richard Leroy

  • Messages : 19036
  • Remerciements reçus 4270

Réponse de Eric B sur le sujet Re: CdL Noëls de Montbenault 2003

Je l'avais beaucoup lors des rencontres vendéennes, ce 2003! J'avais été surpris par fraîcheur et son équilibre inattendus pour ce millésime (tu)

Eric

Eric
Mon blog
23 Déc 2006 05:56 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: Clos des Rouliers 2004

Dans la vie, il y a des petits moments de bonheur tout simples. Comme celui qui m'a envahi ce soir en allant chercher une bouteille du Clos des Rouliers 2004 de Richard Leroy. La première que j'ouvre sur ce millésime, abondamment goûté chez Richard il y a deux ans. Le bonheur c'est d'être sûr d'avance qu'on va prendre beaucoup de plaisir…
Et quand on met son nez dans le verre, on sait tout de suite qu'on ne s'est pas trompé. C'est à la fois riche et frais, profond, aromatique, sans l'ombre d'un excès. En bouche, dès la première gorgée, c'est un pur régal. A la fois de la rondeur avec des arômes de liquoreux, mais c'est hyper sec, tendu, minéral, frais et facile à avaler ;) . On est sur des notes de cire, de miel, de fleurs blanches. un équilibre parfait, un très grand chenin. Qu'est ce que ce sera quand j'ouvrirai ma première bouteilles de Noëls de Montbenault !

Philippe

Philippe
18 Jan 2007 21:21 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

Réponse de arnaudm sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

As tu trouvé le vin marqué (même légèrement)par le fût ?

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
18 Jan 2007 22:06 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Je pense ne pas avoir ici la réputation d'un amateur de goût de planche ;) ! Sur ce Clos des Rouliers 2004, on sent l'élévage en barrique, mais très discrètement et totalement fondu à la matière du vin. Pour moi, rien qui se remarque particulièrement sur ce plan.

Philippe

Philippe
18 Jan 2007 22:19 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

Réponse de arnaudm sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Merci, tu me rassures ...j'ai eu un moment de doute suite à des avis divergents sur Nöel de M 05.

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
19 Jan 2007 21:47 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3664
  • Remerciements reçus 1467

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Arnaud, que disaient-ils sur le NdM 2005 ?
Goûté en décembre, c'est une (future) très belle bouteille, en tout cas à mon goût.
19 Jan 2007 21:56 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1572
  • Remerciements reçus 254

Réponse de docadn sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

P'titPhilou écrivait:
> Arnaud, que disaient-ils sur le NdM 2005 ?
> Goûté en décembre, c'est une (future) très belle
> bouteille, en tout cas à mon goût.

Mais aussi au mien et depuis
1/2 douzaine de ces dernières
hibernent dans ma cave...
19 Jan 2007 23:36 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

Réponse de arnaudm sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Nous avons rendu visite (entre autre) à Richard Leroy il y a 15 jours et avons redégusté N de M tranquillement à table . Mon "camarade de boisson" ;) a émis l'avis que le bois était trop présent . Effectivement , le vin est marqué par le bois ; la question est de savoir à quelle hauteur et si il va se fondre .

Pour moi la structure du vin va encaisser sans problème, mais seul l'avenir le dira ! La redégustation des 04 nous a rassuré , mais chaque millésime est différent !

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
20 Jan 2007 13:35 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1572
  • Remerciements reçus 254

Réponse de docadn sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Et Richard Leroy en est conscient et il le répète a chaque fois.
Pour lui les NdM (en comparaison au CdR)
ont la carrure (les épaules dixit Richard)
et la densité suffisante pour encaisser ce boisé.
20 Jan 2007 17:29 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
Anjou Richard Leroy Noëls de Montbenault sec 2002 : (12,5/20) – 27/1/07
Nez oxydatif, balsamique (résine), avec des notes de raisin de corinthe, de citron, de pomme verte. Ampleur et bonne acidité mais le boisé excessif gâche tout. Le vin s’en remettra-t-il (cf commentaire de Arnaudm) ?
29 Jan 2007 10:41 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18606
  • Remerciements reçus 2668

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy Noëls de Montbenault sec 2002

Je suis totalement en phase avec ce commentaire de Laurent. Depuis que l'on ne me dit que du bien de ce domaine, je suis terriblement déçu.

Jérôme Pérez
29 Jan 2007 14:44 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
J'ai énormément apprécié le Layon NdB 2001 (16,5/7, le meilleur des grands Layon goûtés ce soir-là, pourtant mis en concurrence avec les grands noms de l'appellation).

Voyons si ce boisé intense du 2002 se fondra ... (n'est-ce pas, Chinbourg !).
29 Jan 2007 15:16 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy Rouliers sec 2002

Retrouvé ceci :

Anjou Leroy Clos des Rouliers 2002 : 15,5/20 - 15/12/04

Gras et vif à la fois, minéral, fruité (coing, pomme, poire, orange). Persistance amère et épicée de qualité. Encore un peu monolithique.
29 Jan 2007 15:35 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18606
  • Remerciements reçus 2668

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy Rouliers sec 2002

Visiblement un domaine qu'il ne fait pas bon critiquer : je viens de recevoir plusieurs mails privés de certains aficionados qui se demandent pourquoi "je charge" ce domaine...

je ne charge pas, je dis ce que je pense de ce vin que je n'ai pas aimé. Je vais m'empresser de goûter autre chose de ce producteur pour me faire une idée plus complète.

Je déteste plus que tout la pensée unique, d'un côté ou de l'autre. Je me donne le droit de me tromper, mais ne laisse à personne celui de me dire ce que j'ai à faire ou à ne pas faire. Si on parle de charge, là s'en est une! Nous avons créer LPV pour échanger sur le vin, pas pour dispenser de la guimauve à nos petits chouchous.
Et merde!

Jérôme Pérez
29 Jan 2007 16:36 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Visiblement un domaine qu'il ne fait pas bon critiquer

Pareil pour moi, Jérôme !

J'ai pourtant pris le soin (après avoir lu aussi bien chinbourg que p'titphilou ou arnaudm et charlesv et bien entendu écouté l'autre soir Pierre Citerne ou Didier Sanchez - pour ne citer qu'eux) :
--> de nuancer mon propos
--> d'émettre un avis sur le beau sec Rouliers 2002
--> de donner mon sentiment sur ses très beaux liquoreux (mais le Layon 2000 m'a paru faiblard)
29 Jan 2007 16:45 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5637
  • Remerciements reçus 5377

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

arnaudm : "Pour moi la structure du vin va encaisser sans problème, mais seul l'avenir le dira ! La redégustation des 04 nous a rassuré , mais chaque millésime est différent !"

docadn : "Et Richard Leroy en est conscient et il le répète a chaque fois. Pour lui les NdM (en comparaison au CdR) ont la carrure (les épaules dixit Richard) et la densité suffisante pour encaisser ce boisé."


Si on parle du 2002, je n'ai pas goûté.
Le viticulteur est d'avis que le vin encaissera l'élevage, Arnaud va dans ce sens.
J'ai dégusté au domaine 1999, 2003 et 2004 en Coteaux du Layon, 2004 et 2005 en Anjou Blanc (2006 en fermentation ...).
Dans ces vins, il n'y a, pour moi, aucune surcharge de l'élevage.
J'ai dégusté 2001 chez Laurent (chinbourg) et c'était superbe !
Voilà pour ma maigre expérience des vins de Richard Leroy.

Jérôme a parfaitement le droit de ne pas apprécier les vins du domaine soit parce qu'ils ne correspondent pas à ses goûts, soit parce qu'à la dégustation, il a trouvé un défaut au vin.
Personne ne peut le contester. Il s'en explique et c'est son droit.

Dieu existe !
Ah bon ? Je suis obligé d'y croire alors ? ... ;)

Olivier
29 Jan 2007 17:06 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy


1. Anjou NdM 2002
Vin dégusté par : Ptitphilou Le : 06/03/05

Temps de carafe : Non carafé Note : 15/20
Met d'accompagnement :

Belle couleur jaune-or brillante

Ce ch'nin angevin exprime une jolie pureté, par les fragrances fruitées, florales et boisées au nez, comme par sa structure acide/alcool précise. Vin fin, à la longueur intéressante, même si c'est peut-être là qu'il pèche un peu (impression d'avoir affaire à un très bon chenin, sans toutefois une profondeur digne des plus grands vins blancs). A laisser encore en cave pour qu'il déploie toute sa richesse, je réviserai peut-être mon jugement.
Ce vin a aussi très bien tenu à l'aération, contrairement à son aîné 2000.
Belle réussite !


2. olif.typepad.com/le_...


3.
Anthony
Les Noëls de Montbenault 2002, Anjou, Richard Leroy


Nez iodé, floral et boisé.
La bouche est sèche, mais malheureusement peu expressive au niveau aromatique, trop boisée à mon goût et déséquilibrée. Sur cette bouteille, ce n’est pas mon type de vins.

Time will tell !
29 Jan 2007 17:19 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3664
  • Remerciements reçus 1467

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Lors d'une soirée consacrée à quelques vins angevins, mardi dernier, le Noëls de Montbenault 2002, qui devait clore en beauté la série des secs, était parasité par un goût de bouchon : nez de pamplemousse aigrelet, bouche devenue inexistante. Pas de bois, car il n'a même pas pu s'exprimer tant le bouchon a pris le dessus. Les boules ! :(
Je regouterai à ce vin prochainement pour voir son évolution.
Jérôme, je trouve que tu as tout à fait raison de publier tes impressions sur ce vin. Continue à le faire, car tu as montré plus d'une fois que tu connaissais bien les vins de Loire et nous ne sommes pas là que pour encenser tel ou tel vigneron, si sympathique et talentueux soit-il, mais pour livrer nos impressions et les confronter à celles des autres.
29 Jan 2007 21:29 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14
  • Remerciements reçus 0

Réponse de titi sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Bonjour à tous
Je suis d accord avec Jerôme P et Laurent G sur la cuvée NOELS DE MONTBENAULT sec 2002
dégusté hier soir avec des amis nez oxydé sur la pomme avec un boisé qui vient déséquilibrer le tout:(
jean
31 Jan 2007 18:28 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Je rapporte, pour une fois, une dégustation des Noëls de Montbenault 2002 il y quelques mois par le comité de dégustation de la revue Le Rouge & Le Blanc :

«Intense, délicat et fin tel fut globalement perçu ce vin. Un côté rôti mais sec pour certains, une bouche rappelant le terroir de Meursault pour d’autres, un beau jus avec du fruit, de la densité, se prolongeant sur des arômes minéraux et une finale élégante encore marquée par un boisé de qualité.»

;)

Philippe

Philippe
31 Jan 2007 22:01 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Rôti comme un vin botrytisé ?????

Je ne vois pas bien ...
01 Fév 2007 09:53 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Je pense qu'on a voulu dire que le nez pouvait faire penser à un liquoreux mais que la bouche était strictement sèche. Pour la "signature" Meursault, je confirme ! J'ai eu la même impression avec le 2001 de Stéphane Bernaudeau.

Philippe

Philippe
01 Fév 2007 21:13 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

Réponse de arnaudm sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

"la "signature" Meursault, je confirme ";
Ce n'est forcément pas la seule explication mais les fûts proviennent de Bourgogne et les vins sont bâtonnés et élevés sur lies fines (les notes d'élevage sont ainsi très marquées) !?

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
03 Fév 2007 14:29 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

::o :( :S :X

Laurent L
03 Fév 2007 19:49 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

Réponse de arnaudm sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Et oui Laurent , un type de fût et un élevage particulier .....cela peut marquer un vin !!!! Richard Leroy est d'ailleurs à titre perso très porté sur les blancs Bourguignons (un hasard, très certainement ;) ). On pourra remarquer qu'avec le temps (millésimes plus vieux) cette similitude avec Meursault a tendance à s'estomper (le terroir et le cépage s'expriment)...comme les notes d'élevage !

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
03 Fév 2007 22:18 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Domaine Richard Leroy Noëls de Montbenault 2005

CR: Chinbourg a eu la gentillesse de m'offrir
Une bouteille de Noëls de Montbenault - Anjou - 2005 Richard Leroy

J'ai ouvert cette bouteille et c'est ma première rencontre avec un vin de ce domaine.

A l'aveugle, je serais vraiment perplexe et je ne suis pas certain que je situerais ce vin en Loire....

Un beau nez sur le bois neuf et les fruits: ananas - banane - agrumes...
C'est plaisant, voire séduisant.
Une bouche pleine, savoureuse (ananas), à l'agréable fraîcheur qui persiste jusque dans la longue finale. Un beau volume en bouhe, une belle acidité et une belle longueur. Le boisé est bien présent, de l'attaque à la finale...

C'est très bon mais, à mon avis, un peu atypique ;)

Encore merci à Laurent,
cordialement,
Thierry
03 Mar 2007 13:27 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Thierry, qu'entends tu par "atypique". Ou alors qu'est ce qui te semble typique en Anjou blanc ?
Le mot typicité est un mot qui me gêne souvent car quand un vigneron fait bon au milieu d'un océan de médiocrité, on dit souvent que ses vins sont "atypiques". Par exemple quand un vin est fait avec des raisins murs alors que la majorité ramasse des raisins plus verts. Est-ce cela que tu as voulu dire à propos de Richard Leroy ? Ou alors trouves-tu son style très différent d'autres bons anjous secs (Joël Ménard, Angéli, Bernaudeau, Baudouin, etc) ?

Merci de tes précisions.

Confidence pour confidence, moi aussi je trouve les vins de Richard Leroy atypiques, et je te dirai pourquoi après ta réponse ! ;) ;) ;)

Philippe

Philippe
03 Mar 2007 13:37 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Philippe,

Atypique tout simplement par rapport à mes repères, à ma mémoire:
à l'aveugle, je serais parti vers la Bourgogne....

Cordialement,
Thierry
03 Mar 2007 13:40 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3664
  • Remerciements reçus 1467

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Thierry, je pense que c'est l'un des plus beaux compliments qu'on pourrait faire à Richard.
Heureusement, on sent quand même le chenin dans ce vin ;)
03 Mar 2007 13:59 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Tout à fait, Thierry ! Nous sommes 100% d'accord. La première fois que j'ai goûté à l'aveugle un vin de Richard Leroy, c'était un Noël de Montbenault 2000. Et la première chose que j'ai pensée (c'était dans une dégustation d'anjous donc je savais que ma pensée ne pouvait s'avérer) c'est que j'avais affaire à un beau bourgogne issu d'un grand terroir.
Après j'ai fait la connaissance de Richard et je sais que ce n'est pas tout à fait un hasard. Thierry, si tu étais abonné à la revue Le Rouge & Le Blanc ;) , tu saurais pourquoi. Tout est expliqué dans le dernier numéro. En gros, Richard est tombé dans la "marmite bourgogne" quand il était petit. Et, consciemment pour partie, inconsciemment peut-être, il travaille le chenin comme le ferait un bourguignon du chardonnay. Résultat à mon avis : les plus somptueux blancs secs d'Anjou. D'abord parce qu'ils sont très secs justement, cristallins, droits et tendus, dotés d'une belle minéralité (surtout Montbenault, à laisser vieillir au moins sept ou huit ans), et merveilleusement arômatiques, c'est à dire avec la retenue qui sied aux vin de grande classe.
Donc tu as raison, c'est tout à fait atypique, mais j'adorerais que ce soit la typicité des anjous blancs secs ! ;) Et quand je pense que certains s'insurgent sur l'élevage en bois du chenin… Tiens, je préfère penser à autre chose, ça me fait trop de peine… ;)

Philippe

Philippe
03 Mar 2007 16:53 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck