Nous avons 1158 invités et 43 inscrits en ligne

New LPV Paris 2.0 – Du pays nantais au Sancerrois par temps de confinement – Soirée virtuelle n°65

  • Messages : 1232
  • Remerciements reçus 1071

vivienladuche a créé le sujet : New LPV Paris 2.0 – Du pays nantais au Sancerrois par temps de confinement – Soirée virtuelle n°65

Ce jeudi 23 avril, nous aurions dû être à la baguette avec Jérôme pour programmer une soirée autour de quelques uns parmi l'élite des chenins et cabernets francs de la Loire...
Caramba, c'est raté!!! :dash:
Bon bah du coup, on s'est rabattu sur une dégustation virtuelle chacun de notre côté sur un thème large, en gros de Nantes à Sancerre, avec compilation des comptes-rendus de chacun par votre serviteur!!!
La grande majorité du groupe a joué le jeu, sur une région où certains n'étaient pas potentiellement très fournis... (tu)
A noter que bizarrement, la proportion de cabernets francs ouverts est restée infinitésimale...
Les vins sont classés du plus jeune au plus âgé par couleur.


New LPV Paris 2.0 – Du pays nantais au Sancerrois par temps de confinement


Bulle

Vivien (vivienladuche)
Domaine de la Taille aux Loups – Montlouis sur Loire – Triple Zéro – TZ14D
La robe est d’un bel or, avec une impression visuelle de bulles ultra fines.
Nez tout d’abord finement grillé, noisette, puis citron vert, bergamote, poire mûre. A l’aération se développent des notes de pommes au four, de truffe, des notes acidulées.
La bouche est minérale, sur le citron glacé, avec de la salinité, une bulle très fine, du tilleul infusé, de la verveine, du citron, une petite touche de gras qui se fait le pendant des notes crayeuses, de la poire bien entendu. Un vin de belle tension, juteux, avec une petite touche truffée qui apparaît à l’aération, comme au nez. Belle longueur, finale crayeuse. Délicieux, je pense que cela dégommerait un nombre non négligeable de Champagne extra brut ou nature… Cela peut à mon sens encore largement vieillir…
Très bien +




Les blancs


Emmanuel (voixdor)
Joseph Mellot – Domaine des Emois – Sancerre 2018
Couleur peu soutenue, aux reflets presque verts.
Nez sur la bruyère et les fruits exotiques, il est noté sur la contre-étiquette agrumes… Je ne les trouve pas…
En bouche, un très léger perlant qui ne me dérange pas, c’est assez équilibré mais ça ne procure pas une grande émotion. Finale un peu chaude (2018 ?). Ça manque un peu de matière et de minéralité à mon goût.
Je dirais assez bon sans plus.



Pierre (pierrelepêcheur)
Clos des Plantes (Olivier Lejeune) – Vin de France – Poïèsis 2018
1ère bouteille oxydée
2ème bouteille oxydée
3ème bouteille : et ce fut enfin buvable ! Et même très bon.
Nez sur la pêche blanche, un peu mentholé, puis vient une pointe citronnée.
En bouche c’est d’une jolie texture, un peu crémeuse, avec une jolie acidité.



Sébastien (sebdub)
Château du Breuil – Savennières 2016
Robe dorée, pas trop marquée.
Au nez, on ressent la puissance que je retrouve souvent sur Savennières.
En bouche, l’acidité équilibre bien la puissance ressentie au nez, le vin s’étire élégamment sur une belle longueur. On ressent de arômes de coing pas trop appuyés et surtout de très jolis amers.




Vivien (vivienladuche)
Domaine Michel Autran – Vouvray – Les Enfers Tranquilles 2016
La robe est or gris à reflets verdâtres.
Le nez exprime des notes de poire mûre, de verveine, de tilleul, avec une forte empreinte calcaire.
En bouche, le vin est tendu, aérien, mais tenace au palais, avec une aromatique déclinant agrumes, poire, tilleul, chèvrefeuille, cumin, tuffeau. Le vin est très salin, avec une acidité prégnante. Un vin cristallin, pur, sur la finesse et la suavité, de très belle allonge, totalement sec. Très très beau !!!
Très bien ++



Joseph (bonaye)
Ludovic Chanson – Montlouis sur Loire – Les Cabotines 2015
Bouchon bien marqué et millésimé.
Robe dorée soutenue.
Nez sur la pomme, un peu miellé.
En bouche, l’acidité du chenin est présente, mais on sent la sur-maturité, voire du sucre résiduel. Effet millésime sans doute, mais je ne suis pas emballé car j’attendais plus de cette bouteille.



Sébastien (sebdub)
Domaine François Chidaine – Montlouis sur Loire – Les Choisilles 2013
Robe or assez soutenu.
Au premier nez, on sent des arômes de pomme.
En bouche, la pomme se confirme et évolue légèrement vers la pomme blette, pas terrible. Viennent ensuite des arômes plus évolués, léger rancio. Le vin est assez acide et ne dégage pas un grand équilibre.
Au global, je n’ai pas aimé, le millésime n’a certainement pas aidé.



Stéphane (vaudésir)
Domaine Vincent Pinard – Sancerre – Grand Chemarin 2012
Que voilà un beau sauvignon qui plairait à Sébastien. :woohoo:
Robe jaune claire, aucune évolution en vue.
Nez sur un côté un peu iodé au début (je pense plutôt à une légère réduction), qui s’ouvrira rapidement sur des agrumes frais, pamplemousse jaune et un soupçon de bourgeon de cassis qui s’estompera aussi.
La bouche est fraîche, élancée, avec une belle tension (à ne pas confondre avec de l’acidité). Finale sapide, calcaire je dirais, désaltérante avec un léger fond de pamplemousse jaune.
Tiptop au fil de la dégustation, il s’ouvre de plus en plus. On ne dirait pas un vin de 8 ans, pas oxydé, bien protégé sans doute. Au cépage près, on pourrait dire un très bon premier cru chablisien voire plus.
Pinard, c’est validé à Sancerre.



Vivien (vivienladuche)
Domaine de la Taille aux Loups – Montlouis sur Loire – Rémus 2011
La robe est or clair à reflets verdâtres, brillante.
Le nez rappelle un élevage finement mené, avec une légère touche de vanille bourbon, des notes de rhum raisin, puis viennent la poire william, les fleurs qui prennent le dessus.
La bouche est assez grasse, de beau volume, saline, salivante, juteuse, pleine, poire, rhum, fruits blancs, élevage parfaitement intégré, fine acidité, très belle longueur. A l’ouverture, le vin se tend et exprime de jolies épices et de belles notes fruitées. C’est très très bon. Le vin est à point, et pour longtemps encore.
Très bien +



Vivien (vivienladuche)
Domaine de la Taille aux Loups – Vouvray – Clos de la Bretonnière 2011
La robe est d’un bel or soutenu, brillant.
Le nez est empreint de son terroir, calcaire, minéral, pierreux, puis glace rhum raisin, poire fraîche, fleurs acidulés, puis une vraie déclinaison de poire +++
La bouche est de magnifique tension, vibrante, intensément minérale, le vin est très sec, il exprime toujours la poire et les fleurs, avec une touche de gras apportée par l’élevage qui apparaît. C’est à la fois fin, délicat, mais de grande ampleur, avec une grosse rémanence. Une superbe aromatique autour du citron, du citrus, de la verveine citron, des agrumes, du safran. C’est subtilement acidulé, très floral, très salin et salivant, avec une superbe allonge. C’est une remarquable bouteille qui atteint son plateau de maturité, et pour très longtemps à mon avis. Bravo à Jacky pour cette magnifique réussite. Décidément, j’aime beaucoup les 2011 du domaine. (tu) (tu) (tu) :miam: :miam: :miam:
Excellent



Vivien (vivienladuche)
Domaine des Roches Neuves (Thierry Germain) – Saumur – L’Insolite 2010
La robe est or assez clair, avec des reflets légèrement verts.
Le nez exprime le coing (enfin sur toute la série bue, première fois que je retrouve cet arôme), la cire, l’encaustique, le tilleul, la poire, et puis le calcaire, le tuffeau saumurois mouillé, les fleurs, et une petite sensation de fenouil et d’anis.
En bouche, c’est un vin d’abord de grande droiture, qui passe au sabre laser !!! Une grande tension donc, accompagnée d’un très large volume derrière, avec une acidité vive, mais mûre, du tilleul, de la verveine en infusion, du fenouil, très floral, agrumes, citron, bergamote, fruits blancs, avec une grosse pression minérale calcaire, une très belle longueur, une petite touche de gras enfin sur la finale qui vient amadouer cette grosse tension. Vin de grande fraîcheur. Un style de vin que je pourrais qualifier de clivant car je pense que cela ne peut pas plaire à tous, c’est très borderline austère, mais personnellement ce style tranchant, j’aime beaucoup !!!
Très bien +



Vivien (vivienladuche)
Véronique Günther-Chéreau – Muscadet Sèvre et Maine – Monnières Saint-Fiacre Cru Communal 2010
(48 mois d’élevage sur lie)
La robe est or brillant, limpide.
Le nez est explosif, mirabelle, fleurs, agrumes, fruits exotiques. C’est très pur, exubérant, incluant également des épices douces : safran, curcuma.
La bouche est de très beau volume, classieuse. Là encore, c’est la pureté aromatique qui prédomine, c’est ultra floral, magnifique fruit blanc, mirabelle, prune jaune, fleurs blanches, un peu de poivre doux, un vrai panier de fleurs (dont le chèvrefeuille), des agrumes, de la salinité, de la minéralité, et une superbe acidité intégrée, de fins amers délicieux en finale, en queue de paon par ailleurs. Grande longueur. De la pureté, de la race, de la finesse, de la suavité, de la délicatesse. Magnifique bouteille et certainement le plus beau Muscadet jamais dégusté, une vraie claque!!! Sérieusement, à l’aveugle, j’aurais pu partir sur un Chablis 1er Cru de noble origine ou un Chablis Grand Cru. Et pour 9,90 €… oo, oo, oo, :/: Merci au célèbre propriétaire du Clos Rougeot pour les conseils d'achat (tu)
Excellent (+)



Jérôme (leicadr)
Domaine du Collier – Saumur – La Charpentrie 2007
Traces d’oxydation. On sentait derrière un jus d’immense qualité, une acidité maîtrisée et un élevage au top et parfaitement intégré… Mais devant, tant au nez qu’en bouche, on avait cette aromatique d’abricot et de coing typique des chenins oxydés. Une oxydation de vieillissement, pas de vinification et c’était cela le paradoxe et le rageant. Un vin dont on perçoit tout le potentiel, mais qui a pris la lumière ou la chaleur. Donc un très grand vin, mais une bouteille morte.



Cédric
Château Pierre-Bise – Savennières – Clos du Grand Beaupréau 2007
Robe or clair.
Nez sur l’acacia, le tilleul, plutôt discret.
Bouche sur les mêmes notes, avec également des notes d’infusion. C’est gras, équilibré, la longueur est moyenne.
Un plutôt bon vin que ce Savennières de Pierre-Bise 2007 Clos du Grand Beaupréau, mais mal associé ce midi avec un gravlax de saumon…Le gras avec le gras, pas top.




Les rouges


Vivien (vivienladuche)
Domaine Delaporte – Sancerre – Chavignol 2018
La robe est rubis très sombre à bords violacés.
Le nez exprime un parfum de violette, avec une grande floralité (rose capiteuse, pivoine), de cerise mûre, de prune. Le nez devient très axé sur la mûre et la crème de mûre.
La bouche est de grande gourmandise, avec un très joli jus, confiture de cerise, gelée de mûre, sensation de sucrosité sèche, poivre de Séchuan, très belles épices, un peu de clou de girofle, fine acidité préservée, une belle minéralité et une touche crayeuse. C’est une bombe de fruits qu’il faut servir à température modérée. Le coefficient de torchabilité est élevé, c’est hyper glougloutable. Très bon.
Dans cette catégorie de vins de copains, simples et efficaces, c’est très bien +



François le 2ème
Domaine de la Guilloterie – Saumur-Champigny – Tradition 2017
Une robe grenat aux reflets pourpres (alors que je m’attendais plutôt à des reflets plus violacés).
Un vin qui s’ouvre assez rapidement et c’est tant mieux car les premières senteurs n’étaient pas flatteuses (certainement dû au bouchon de mauvaise qualité). Néanmoins, on retrouve les parfums de fruits rouges écrasés, fraise, framboise, mûre et cassis.
En bouche les tanins sont veloutés et bien présents malgré une acidité trop importante qui déséquilibre l’ensemble. Les arômes sont similaires aux parfums, en plus marqué: une véritable soupe de fraises!
Un vin tout à fait correct pour 8,90 euros.



Emmanuel (voixdor)
Joseph Mellot – Le Connétable – Sancerre 2015
Robe similaire à un joli Chambolle, c’est rubis limpide éclatant.
Au nez, ce n’est pas très expressif, mais assez agréable. On décèle un peu de cerise et un léger côté floral.
En bouche, c’est encore un peu serré, tanins nombreux, des arômes animaux subtils, typiques selon moi des pinots de Loire. Finale légèrement fumée. A attendre 2-4 ans sûrement. Le boisé semble assez bien maîtrisé, malgré un soupçon de vanille, il ne déborde pas sur le vin qui a tout de même une bonne matière.
C’est assez bon à bon. Payé selon moi un peu cher (plus de 30 euros chez le tristement célèbre pas caviste Nic….) en raison de la pression quasi invivable mise sur les membres de notre pauvre groupe confiné quoique bien actif.




Et voilà pour cette compilation éclectique!!! ::run::

Le prochain thème virtuel, sous la baguette de Stéphane :
Bourgogne générique (pinot, chardonnay, aligoté), incluant la Côte d'Auxerre, les Coteaux de l'Auxois, la Côte d'Or et la côte châlonnaise (pas de d'appellation communale mais Hautes-Côtes de Beaune et Nuits acceptées). Tous les millésimes sont acceptés.
Rendez-vous début mai.



D'ici là, portez-vous bien, prenez soin de vous et de vos proches. Protégez-vous, protégez les autres. Stay safe!!! :kiss: :kiss: :kiss:
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, podyak, bonaye, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, mimile, Vaudésir, DUROCHER, tomy63, Oyaji-sama, f.aubin, sebus, Frisette, leteckel, Gerard58, vvigne, Torsten

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 364
  • Remerciements reçus 90

Oyaji-sama a répondu au sujet : New LPV Paris 2.0 – Du pays nantais au Sancerrois par temps de confinement – Soirée virtuelle n°65

Vivien, la dégustation ne s’est pas tenue qu’aujourd’hui?
Je sais que tu ne conduis pas, que tu peux en profiter et que la région te tient à cœur mais 6 bouteilles ça fait beaucoup pour un seul homme (tout viking soit il) ?

Martin / Oyaji-sama
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1232
  • Remerciements reçus 1071

vivienladuche a répondu au sujet : New LPV Paris 2.0 – Du pays nantais au Sancerrois par temps de confinement – Soirée virtuelle n°65

Sur près de trois semaines cher Martin... :DD
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a répondu au sujet : New LPV Paris 2.0 – Du pays nantais au Sancerrois par temps de confinement – Soirée virtuelle n°65

Oyaji-sama écrit: Vivien, la dégustation ne s’est pas tenue qu’aujourd’hui?
Je sais que tu ne conduis pas, que tu peux en profiter et que la région te tient à cœur mais 6 bouteilles ça fait beaucoup pour un seul homme (tout viking soit il) ?

Et même 7 bouteilles, j'en boirai pas autant pour le thème bourgogne :D
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4130
  • Remerciements reçus 1396

LADIDE78 a répondu au sujet : New LPV Paris 2.0 – Du pays nantais au Sancerrois par temps de confinement – Soirée virtuelle n°65

Bravo les amis , cette série nous met du baume au coeur oo, oo, :)
merci
didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3178
  • Remerciements reçus 141

francois999 a répondu au sujet : New LPV Paris 2.0 – Du pays nantais au Sancerrois par temps de confinement – Soirée virtuelle n°65

Oyaji-sama écrit: Vivien, la dégustation ne s’est pas tenue qu’aujourd’hui?
Je sais que tu ne conduis pas, que tu peux en profiter et que la région te tient à cœur mais 6 bouteilles ça fait beaucoup pour un seul homme (tout viking soit il) ?


Quand on aime on ne compte pas ....

Francois
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1232
  • Remerciements reçus 1071

vivienladuche a répondu au sujet : New LPV Paris 2.0 – Du pays nantais au Sancerrois par temps de confinement – Soirée virtuelle n°65

francois999 écrit:

Oyaji-sama écrit: Vivien, la dégustation ne s’est pas tenue qu’aujourd’hui?
Je sais que tu ne conduis pas, que tu peux en profiter et que la région te tient à cœur mais 6 bouteilles ça fait beaucoup pour un seul homme (tout viking soit il) ?


Quand on aime on ne compte pas ....


Oui d'ailleurs avec toi cher ami, j'ai compté jusqu'à 0...
:DD
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck