Nous avons 2759 invités et 31 inscrits en ligne

Château Pradeaux, Bandol

  • Messages : 78
  • Remerciements reçus 174

Réponse de JeanChristophe sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol rosé 2018

CR: Château Pradeaux, Bandol rosé 2018

Château Pradeaux
en rouge c'est grand, très grand même.
Le rosé de la maison n'est pas en reste.
Énorme complexité.

Un nez explosif entre rose, puis pêche, zest d'orange, qui s'étire longuement sur la fraise et des épices poivrées en abondance.
La bouche s'offre plus en douceur, la mâche est magnifique sur les mêmes notes de fruits frais, orange, pêche, longue finale poivrée et finement acidulée sur la fraise.
Un adolescent plein de fougue, un rosé de garde qui peut dormir sagement si cette explosivité vous fait peur mais quelle générosité, quel bonheur dès aujourd'hui!


  • [/ol]
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, ysildur
    15 Jui 2020 16:40 #301
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2998
    • Remerciements reçus 7839

    Réponse de leteckel sur le sujet CR: Château Pradeaux - Bandol 1999

    Bu en 03/2020 : www.lapassionduvin.c...

    CR: Château Pradeaux - Bandol 1999

    Rémy : Nez sur la cire, les fruits noirs.
    Dans un premier temps a bouche est âpres, avec des tanins bien présents et montre une grosse puissance, finale sur le poivron, c'est bien fait. Mais au fil du temps le vin s'ouvre, se détend et parait moins dur, plus accessible d'autant que le fruit ressort (mûre principalement) et la finale apporte une certaine fraîcheur et je me surprends à me resservir plus facilement qu'avec le prochain vin. Très bien.

    Arnould : Nez assez net sur le cuir.
    En bouche, arômes de caramel, un peu austère au début mais le fruit ressort à l'aération.
    Beaucoup de finesse pour ce très beau vin qui nous aura bien fait voyager.

    ArnoulD avec un D comme Dusse
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: JeanChristophe
    13 Aoû 2020 12:17 #302

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 372
    • Remerciements reçus 312

    Réponse de alcas sur le sujet Château Pradeaux - Bandol 2004

    CR: Château Pradeaux, Bandol rouge, 2004

    Niveau et bouchon sans problème.
    Robe sombre sans marque du temps qui passe...
    Nez assez complexe dominé par la gelée de fruits noirs.
    En bouche belle attaque puis le vin s'installe avec sa belle matière qui lui donne longueur, race et équilibre parfait, pureté et grande buvabilité en plus!
    Très belle bouteille à l'avenir encore plus prometteur mais c'est tellement bon à ce stade.
    Cordialement.
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, Jean-Loup Guerrin
    20 Sep 2020 17:48 #303

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 84
    • Remerciements reçus 137

    Réponse de Coqauvin sur le sujet CR: Château Pradeaux - Bandol rouge - 2012

    CR: Château Pradeaux - Bandol rouge - 2012

    Bouteille achetée en grande distribution l’année dernière. 2012 étant un millésime très moyen à Bandol, le domaine conseille de boire cette bouteille dans les deux ans à venir.

    A l’ouverture la robe est légèrement évoluée. Pas de réduction mais des tannins encore présents. Je carafe le vin durant une heure. Bon les tannins étaient encore un peu accrocheurs mais tout de même un peu mieux domptés. En bouche le vin me fait penser à de la Syrah ( je serai parti sur ce cépage à l’aveugle ) avec un côté plus costaud quand même. Longueur moyenne mais le vin est agréable. Je pense même que les tannins peuvent se fondrent un peu durant un an ou deux.

    Olivier
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, Papé, jd-krasaki
    23 Avr 2021 01:00 #304

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 891
    • Remerciements reçus 3186

    Réponse de oberlin sur le sujet Château Pradeaux - Bandol rouge - 2001

    CR: Château Pradeaux - Bandol rouge - 2001

    Robe tuilée, orangée, évoluée.
    Joli nez, lui aussi sur l'évolution. Cèdre, cuir, menthol, fumée, cerise kirchée. C'est riche et confit dans le bon sens du terme.
    La bouche et elle aussi jolie et complexe. Il reste quelques tanins qui traînent mais qui passent sous soucis à table. Fin de bouche
     métallique, un peu chaude mais un peu austère malgré tout. Au départ, je suis parti sur un assemblage cabernet sauvignon/grenache de Provence. 
    Ce n'est pas parfait, comme l'a signalé quelqu'un a table, ça a un côté rustique, mais ce vin m'a beaucoup plu.
    Très bon + , et c'est loin d'être au bout du rouleau.

    Marc
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki, ysildur
    09 Mai 2021 20:48 #305

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3848
    • Remerciements reçus 4090

    Réponse de Alex sur le sujet Château Pradeaux - Bandol rouge - 2005

    Bu ici

    CR: Château Pradeaux - Bandol rouge - 2005
     
    Je suis un fan du mourvèdre et celui-ci ne dérogera pas à la règle et sera très de belle facture !
    Sûr que seul c'est encore viril et rustique et comme dirait Matthieu "çà envoie !!" mais toute cave qui se respecte se doit d'avoir ce type de vins en vieillissement.
    Les vins à l'ancienne, les vins du Papy comme on dit.
    Ici c'est sans concession dans le sens où je pense que l'on débute à peine le début de l'aube (c'est vous dire !!) de sa phase de maturité. Jusqu'alors on devait être sur un jus de planche austère et mutique. Ce vin, bien que fort tannique, est positivement excellent.
    Nez sur les fruits noirs, mûre, sureau, cassis, senteurs très denses,  épices (poivre, réglisse).
    Bouche rectangulaire, sans concession, tannins serrés et bien costauds, structure immense mais finalement, avec la garde, tout s'équilibre.
    Beaucoup d'émotion pour ce superbe vin de Provence et finalement dans les 25 euros un des meilleurs rapports qualité / prix qui soit.
    Encore idéalement à attendre 5 ans, je pense à Didierv qui je crois m'avait parlé d'un 90 qui lui avait mis les larmes aux yeux.
    18/20

    Alex
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, flupke14, jd-krasaki, ysildur
    13 Jui 2021 09:04 #306
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 827
    • Remerciements reçus 911

    Réponse de FlavFirst sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 2014

    CR: Château Pradeaux, Bandol, 2014

    Nez sur les fruits rouges frais, en bouche belle fraîcheur, du fruit rouge et un côté un peu crayeux.

    Je suis vraiment surpris car je m'attendais à quelque chose de massif, jeune et tannique.

    À la place j'ai eu plutôt un vin sur la finesse, déjà bien ouvert et plein de buvabilité qui évoluait bien un peu frais, comme un vin plus septentrional de Loire, Bourgogne ou Rhône nord mais avec une aromatique me faisant plus penser à un Bordeaux.

    La bouteille a bien plu à tout le monde et m'a donné envie d'explorer l'appellation.
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, éricH
    19 Aoû 2021 22:36 #307

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 801
    • Remerciements reçus 2257

    Réponse de Bobo1 sur le sujet CR: Château Pradeaux - Bandol - 2011

    CR: Château Pradeaux - Bandol - 2011
    Robe pourpre, très brillante, disque brique.
    Arômes secondaires, herbes séchées, cassis, menthol.
    Bouche puissante, tannique, encore très jeune pour un vin de 10 ans, sur la mûre, la ronce. Les herbes aromatiques et le menthol viennent rafraîchir la finale.
    Très équilibré, à revoir demain.
    Dans l'état 17/20. TTB. 

     

    Thibaut
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, the_ej, Cristobal, FlavFirst, ysildur, éricH, Kiravi, Kana
    01 Nov 2021 08:59 #308
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9337
    • Remerciements reçus 17207

    Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château Pradeaux – Bandol – 2007

    CR: Château Pradeaux – Bandol – 2007

    Fichier attaché :


    Bue lors d'une dégustation de vins de  Provence

    Assemblage de 90 à 95 % de mourvèdre, 5 à 10 % de grenache.
    Elevage en foudres pendant 48 mois.

    La robe bien sombre a perdu ses reflets de jeunesse sans encore gagner ceux d’évolution.
    Le nez très intense a acquis toute la complexité d’un Bandol qui a atteint l’âge de la maturité : fruits noirs cuir, chocolat, garrigue et touche fumée composent la belle palette aromatique.
    Quelle belle bouche ! Elle allie puissance et finesse, un toucher serré et de velours (les tanins autrefois un peu durs ont acquis une souplesse qui les intègre parfaitement à la matière), puis elle s’affine avec une belle allonge dans une finale élégante.
    Très Bien ++ / Excellent

    Jean-Loup
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Olivier_26, GILT, Cristobal, DavidNa, Manas
    01 Avr 2022 22:11 #309

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 781
    • Remerciements reçus 2430

    Réponse de Moriendi sur le sujet CR: Château Pradeaux – Bandol Le Lys 2016

    CR: Château Pradeaux – Bandol Le Lys 2016

    J'avais beaucoup aimé l'année dernière cette cuvée de jeunes vignes de mourvèdre dans le millésime 2012 : c'était un vin souple, fruité, gourmand, bref un chouette canon. Hélas ce 2016 offre un plaisir bien plus mitigé.

    Robe sombre, nez peu disert, bouche rude, tannique et peu causante, quelle est cette fée Carabosse qui a transformé mon mourvèdre plaisant en mourvèdre grognon ? Le lys s'est fané, je lui laisse 48h pour reprendre ses esprits, mais rien n'y fait, le vin refuse de jouer le jeu. 

    “N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Gerard58
    19 Avr 2022 17:15 #310

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 95156
    • Remerciements reçus 25215

    Réponse de oliv sur le sujet Château Pradeaux, Bandol

    Bandol
    Avec le projet de pôle d’échange multimodal, environ 0,4 hectare va être rayé des travées du domaine Château Pradeaux. Vigilants et inquiets, les exploitants proposent un échange.

    www.varmatin.com/vie...
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Monard
    29 Juil 2022 20:31 #311

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 801
    • Remerciements reçus 2257
    CR: Château Pradeaux – Bandol rosé – 2020 :
     Robe magnifique, luisante, orange cuivré.
    Le nez est expressif, vif sur les petits fruits rouges et des notes d'agrumes, pomelo en tête.
    La bouche est structurée et fraîche. Salivante. Jolie puissance, contrebalancée par l'acidité de la groseille. C'est long et rafraîchissant. B-TB 15/20. Filets de rouget et riz au curry. A revoir à 24h d'ouverture.

    Thibaut
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki
    28 Nov 2022 09:18 #312

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21916
    • Remerciements reçus 6145
    CR: Château Pradeaux – Bandol rouge – 2005

    Bouteille engloutie lors du réveillon.

    Joli nez ouvert sur des arômes de lard, thym, prune rouge.
    Très beau volume, touché de bouche soyeux. Les tannins sont fondus mais le vin est net, sans notes tertiaires.

    C'est très bon et une gorgée en appelle une autre.
    ​​​​​​​

    Michel
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, matlebat, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, starbuck, Kiravi
    01 Jan 2023 19:08 #313
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1196
    • Remerciements reçus 2463

    Réponse de david84 sur le sujet CR: Château Pradeaux 1979 - Bandol

    Bu à cette occasion
    CR: Château Pradeaux 1979 - Bandol
    Robe chocolat au liseré brun.
    Nez truffé sur la cendre et les fruits noirs macérés.
    Bouche souple et fraiche aux tanins veloutés, matière fondue mais encore dense, gustatif assagi sur des notes tertiaires, épicées et de fruits macérés.
    Le vin semble à point. Bien sûr on sent qu'il est mâture mais de là à penser à un vin de plus de 40 ans il y a de la marge !
    Pourtant c'est bien le cas et aucune trace de fatigue n'est perceptible...c'est toute la magie des vieux Bandol.
     

    David
    LPV Vaucluse
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, condorcet, Cristobal
    17 Fév 2023 15:56 #314

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1196
    • Remerciements reçus 2463

    Réponse de david84 sur le sujet CR: Château Pradeaux 1995 - Bandol

    Bu à cette occasion
    CR: Château Pradeaux 1995 - Bandol
    (ouvert seulement 1 heure avant et carafé)
    Robe brune trouble.
    Nez camphré sur le chocolat et les fruits noirs macérés.
    Bouche à la matière dense et à la trame encore un peu serrée.
    Les tanins sont bien présents sans être pointus mais le fruit demeure en arrière plan.
    Je ne le trouve pas complètement prêt à ce stade mais Patrick m'a dit qu'il s'était mieux présenté le lendemain.
     

    David
    LPV Vaucluse
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, condorcet, Cristobal, Monard, Sixela
    17 Fév 2023 15:58 #315

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21916
    • Remerciements reçus 6145
    CR: Château Pradeaux Les Bienfaits des Pradeaux, IGP du Mont Caume 2020

    50% carignan; 30% counoise, 20% mourvèdre (jeunes vignes interdites d'AOP Bandol)

    Bouteille ouverte ce soir sur une paëlla minimaliste (poulet, riz ni chorizo ni poivrons).

    Ce vin m'a beaucoup plu avec son aromatique originale de prune. La matière est superbe et une acidité inattendue apporte beaucoup de fraîcheur et de buvabilité.

    Gros plaisir !

    Michel
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Kiravi
    18 Avr 2023 20:47 #316

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 20419
    • Remerciements reçus 1912

    Réponse de enzo daviolo sur le sujet Château Pradeaux 1995

    CR:
    Bandol Château Pradeaux 1995
    Nez peu exubérant de terre mouillée, de fruits noirs, de poivre doux, tomate confite.
    La bouche possède encore une certaine densité mais les tannins sont fondus ce qui rend très agréable et doux le toucher super juteux avec une gourmandise que ne possèdent pas toujours les vieux bandol. Aucune austérité, une finale assez longue sur les épices avec beaucoup de douceur. Un petit délice récompensé par la patience et une belle surprise pour un vin acheté au domaine il y a 25 ans. Très bon. Très Bien +.
     
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, legui, matlebat, Galinsky, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, TristanBP, vvigne, éricH, Monard
    09 Mai 2023 14:46 #317

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5172
    • Remerciements reçus 6470

    Réponse de icna sur le sujet Château Pradeaux 2008

    CR: Château Pradeaux 2008

    La robe commence à tuiler. 
    Le nez est sur les fruits noirs, l'olive noire, la garrigue, le thym, c'est parfumé avec un peu d'épices douces.
    La bouche est assez douce avec une attaque délicate et le vin qui prend de l'ampleur par la suite. Les tanins sont fondus et il y à une belle fraîcheur avec un peu de mentholé et un petit côté métallique/sanguin en finale. Ça m'a beaucoup plu.

    Quentin
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, jd-krasaki
    13 Mai 2023 07:24 #318

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 530
    • Remerciements reçus 778

    Réponse de MathiasB sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol rouge 2018

    Bu lors de la soirée LPV Coteaux de Paris 6 - La Méditerranée en piste



    CR: Vin 8 : Château Pradeaux, Bandol rouge 2018

    MathiasB
    Nez sur les fruits rouges et noirs, et un peu de torréfaction (café, chocolat)
    Bouche avec une matière dense, le vin est charpenté, les tanins sont présents mais déjà plutôt aimables.
    Profil aromatique qui me plait : fruits noirs, eucalyptus.
    Le style me fait penser à du mourvèdre.
    Très Bien + (16.5/20)

    mconstant
    Le nez est joli, dans une forme de classisisme qui ne me déplaît pas : on a un mélange de fruits rouges et de fruits noirs, des notes herbacées et même mentholées du plus bel effet. On a une impression d'un beau vin où tout est en place même si cela reste dans un registre sérieux et pas glouglou.
    La bouche est elle aussi très joli, équilibrée, sur les fruits noirs majoritairement, une très belle matière, un côté herbacé qui donne de la fraîcheur et de l'acidité. En finale, on sent tout de même que l'on a affaire à un vin jeune mais sérieux avec des tannins fortement présents (même si polis et ronds). On a enfin un petit réglisse qui s'étend pour donner à l'ensemble une très belle longueur.
    Clairement, un beau vin, déjà approchable (ce qui me désarçonne car à chaque précédente expérience avec Pradeaux, ce n'était pas prêt).

    Mathias
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, Fredimen
    20 Juil 2023 23:07 #319

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 774
    • Remerciements reçus 4501

    Réponse de Vesale sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol Rosé 2022

    CR: Château Pradeaux, Bandol Rosé 2022

    Robe étonnante, saumonée fluo
    Nez explosif voir même exubérant sur le pamplemousse, le pomelos, et toutes la déclinaison du style,
    La bouche est ample, acidulée, vineuse, avec une finale assez longue et salivante, toujours très marquée sur le pamplemousse d'un point de vue aromatique,
    Un joli rosé qui convient aussi bien à l'apéritif qu'à table,
    Bien +

    Guillaume
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Fredimen, Garfield
    22 Aoû 2023 10:31 #320

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 20753
    • Remerciements reçus 8252

    Réponse de Eric B sur le sujet Château Pradeaux, Bandol

    10-on retourne sur terre avec ce vin que l’on situe rapidement à Bandol à l’aveugle, c’est puissant, style riche et mûr ! l’aromatique est assez proche du Pibarnon mais avec plus d’évolution.La bouche est encore marquée par des tanins assez saillants qui limitent le plaisir en dégustation pure. Il faut dire que passer avec le Trévallon ne l’a sans doute pas aidé pour se mettre en valeur !Château Pradeaux, Bandol, 2001.

    Ca ressemble bien à tous les Pradeaux que j'ai pu boire. Les tanins puissants, qui soi-disant  vont se fondre dans le temps, ne disparaissent pas par magie. Si un jour quelqu'un pouvait me faire découvrir un bon Pradeaux, je lui en serais reconnaissant. Car pour l'instant, c'est 100 % d'échecs. 

    Eric
    Mon blog
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oberlin
    12 Nov 2023 09:17 #321

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 891
    • Remerciements reçus 3186

    Réponse de oberlin sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 2001

    CR:
    LPV GRENOBLE
    on retourne sur terre avec ce vin que l’on situe rapidement à Bandol à l’aveugle, c’est puissant, style riche et mûr ! l’aromatique est assez proche du Pibarnon mais avec plus d’évolution.
    La bouche est encore marquée par des tanins assez saillants qui limitent le plaisir en dégustation pure. Il faut dire que passer avec le Trévallon ne l’a sans doute pas aidé pour se mettre en valeur !
    Château Pradeaux, Bandol, 2001.
    Marc
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki
    12 Nov 2023 22:10 #322

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 95156
    • Remerciements reçus 25215

    Réponse de oliv sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol, 2001

    CR: Château Pradeaux, Bandol, 2001




    Bouchon comme neuf.
    Robe assez soutenue avec une certaine profondeur matinée d'évolution brique.
    Très beau nez plein et confortable, avec un beau gain à l'aération, sur des notes cacaotées et résineuses du plus bel effet.
    Bouche un peu pointue à l'ouverture, sur une acidité droite et de petits tanins salivants qui s'épaissit à l'aération et prend alors une délicieuse ampleur qui ne sacrifie rien à sa vivacité.
    L'équilibre est à la fois riche, puissant et frais, délicieusement sapide et agréable sur un confit de porc.
    L'aromatique est sur un beau tertiaire très agréable et la finale juteuse et pleine de relance est superbe.
    Beaucoup de plaisir sur ce vin parfaitement apprêté pour la table !

    C'est pas encore demain que je tournerai le dos aux Bandol !
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, mgtusi, Galinsky, enzo daviolo, bis, vinozzy, sideway, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, oberlin, starbuck, leteckel, choubi38, Manas, Droop
    20 Nov 2023 20:46 #323
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3477
    • Remerciements reçus 7147

    Réponse de matlebat sur le sujet CR: Château Pradeaux, Bandol 1998

    Bonjour à tous,

    CR: Vin 7 : Un nez à nouveau cassis, mais plus sanguin, juteux, profond, note de cuir puis épice, pointe rafle, ronce, sur un fond fumé, tabac, très classe. La bouche est plus charpentée que robuste, droite, tanins denses et soyeux, c'est friand et profond, frais, et jolie finale tonique, fraiche, avec une belle persistance acidulé de cassis, d'épice, puis cuir, toujours cette pointe végétale noble, ronce, rafle, fond fumé, tabac. Excelle nt 94 (17,5) que ce Bandol, Chateau Pradeaux 1998

    Amicalement, Matthieu
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki, Monard
    24 Fév 2024 17:14 #324

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck