Nous avons 764 invités et 10 inscrits en ligne

Domaine de Trévallon

  • Messages : 3835
  • Remerciements reçus 4067

Réponse de Alex sur le sujet Domaine de Trévallon - Rouge 2000

Superbe et émouvant.
Il n’y a quand même que sur ce forum que je retrouve cette qualité de retranscrit émotionnel.
Merci Julien pour ce CR.
Seul hic ça me donne furieusement envie de dégoupiller (une ou quelques bouteilles ). 

Alex
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: JulienG.
13 Jan 2023 11:27 #1081

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3773
  • Remerciements reçus 1259

Réponse de francois999 sur le sujet CR: Domaine de Trévallon - Rouge 2010

CR: Domaine de Trévallon – Rouge – 2010
Nez assez discret plutôt sur la garrigue, olive et poivre donc plutôt typé syrah
La Robe est très sombre, pas du tout évolué.
En bouche le vin est assez discret, fermé à double tour mais on sent une belle concentration
Il fait très sudiste ( syrah) avec un fond cabernet. 
Heureusement que c'était à étiquette découverte car je l'aurai mis plutôt sur un Hermitage

Fermé à attendre 
Peu de plaisir en l'état   

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, tht, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, leteckel, Tessouille
09 Mar 2023 19:58 #1082

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3119
  • Remerciements reçus 4745

Réponse de tomy63 sur le sujet CR: Domaine de Trévallon - blanc 2020

CR: Domaine de Trévallon - blanc 2020 : (marsanne, roussanne, chardonnay, grenache blanc. Elevage avec quelques demi-muids désormais semble-t-il et fûts)

Ouvert très jeune, pour la science....

Couleur or pâle, nez pas du tout boisé étonnamment, pas de notes vanillées ou grillées comme on pouvait trouver auparavant sur le blanc du domaine, pas d'exubérance ici. C'est plutôt fin, fruité, sur la pêche, fruits blancs, fleurs blanches, fenouil, encore simple d'expression mais élégant. La bouche semble pas trop haute en alcool (en effet 13,5% sur l'étiquette), pas un gros volume, pas de gras, plutôt fine et élégante, sur les arômes du nez, avec une acidité basse, manque un peu de pep's. La finale manque un peu de tension et de relance, longueur moyenne. A voir désormais au vieillissement, s'il devrait facilement gagner en complexité, pas sûr qu'il se "retende". Cependant ça ne serait pas la première fois qu'un blanc sudiste retrouve un certain équilibre, différent, avec l'âge.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, flupke14, Med, Garfield, Manas, Aliocha
14 Mar 2023 22:20 #1083

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1596
  • Remerciements reçus 3149

Réponse de peterka sur le sujet CR: Domaine de Trévallon, Rouge 2013

CR:Domaine de Trévallon Rouge 2013
Bouquet élégant et séducteur, mais un peu éthéré, sur les fruits rouges (fraise) et noirs confiturés. C’est très épicé sans être oriental avec également des notes sanguines et fumées. La bouche est ample et fraîche avec des tanins au poli superbe et un alcool parfaitement intégré. On a de la mâche, du gras et pas mal de profondeur conduisant à une fin de bouche de grande persistance.

Pierre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Dom, matlebat, Jean-Loup Guerrin
30 Mar 2023 16:27 #1084

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3424
  • Remerciements reçus 6918

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine de Trévallon 2013

Bonjour à tous,

 
Fichier attaché :


CR: VdP Provence, Domaine Trévallon 2013 (Vidéo 8:00) : A 24H, un nez classe et friand, complexe, de cassis puis coulis de fruit rouge, fraise, belle  note d'agrume orange sanguine, puis d'épice typé boite à cigare, pointe fraiche, profonde de bourgeon de cassis, fond cacao, fumé, tabac… La bouche est charpentée, de la structure, tenus  par des tanins fins, soyeux, pas super denses, mais précis, qui enrobent parfaitement la fraicheur tonique, de la profondeur aussi, sur le fruit noir, cassis, puis le coulis de fruit rouge, les notes orange sanguine puis épice, boite a cigare, pointe bourgeon de cassis, fond tabac, fumé et léger cacao (amertume). La finale est fraiche, droite, tonique plus que puissante, friande aussi, et belle persistance de cassis, puis coulis fruit rouge, épice boite a cigare pointe orange sanguine, fond tabac, cacao. Excellent 94+ (17,5+) et peut-être plus dans quelques années, mais quel beau vin, avec une personnalité si singulière.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Dom, Jean-Loup Guerrin, GILT, Gerard58
21 Mai 2023 18:14 #1085

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9260
  • Remerciements reçus 16846

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine de Trévallon – VDP des Bouches du Rhône – 2007

CR: Domaine de Trévallon – VDP des Bouches du Rhône – 2007
 
Fichier attaché :


Bue  ICI

Jean-Loup
Robe sombre sans âge particulier.
Nez de belle intensité et raffiné qui allie savamment les marqueurs des deux cépages : fruits noirs, épices, balsamique, bois précieux.
La bouche magnifique présente un profil sphérique, des tanins poudrés, une aromatique concentrée et classieuse, et un grain soyeux. Une bonne vivacité la fait vibrer et je vibre à l’unisson, aussi longtemps que dure ce grand moment tout en finesse.
Excellent (+)

Ralf
Aromatique complexe sur le fruité frais et les herbes avec quelques notes de thé (évolution du Cabernet).
En bouche le vin est dense, vif et tannique (encore un vin pour l’agneau grillé !).
Excellent
Il me paraît un peu entre deux âges – le fruité charmeur de la Syrah qui marque souvent cette cuvée dans sa jeunesse a disparu et le Cabernet qui domine à ce stade a besoin de plus de patine.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, sly14
29 Jui 2023 10:23 #1086

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9260
  • Remerciements reçus 16846

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine de Trévallon – VDP des Bouches du Rhône – 2003

CR: Domaine de Trévallon – VDP des Bouches du Rhône – 2003
 
Fichier attaché :


Ouverte lors de la même  dégustation

ED

Jean-Loup
29 Jui 2023 10:25 #1087

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3497
  • Remerciements reçus 6763

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Domaine de Trévallon, Alpilles 2011

Une dégustation estivale : Lutèce en Provence


CR: Domaine de Trévallon, Alpilles 2011

JD
Nez sur le lila, poivron, fraise, épices, ronce. C’est floral, intoxicant et je suis proche de l’hyperventilation à force d’inhaler sur le bord du verre tellement c’est bon.
La bouche est fraiche, claquante, magistrale. Structure élancée de cathédrale gothique, avec un grain qui se devine plus qu’il ne se perçoit.
Très belle finale sapide et qui invite à se resservir.
Magnifique (bis). 

MConstant
Boum, le nez m'emporte sur ce mélange de cassis, de poivre, d'épices, de fruits rouges (fraise), de floral (pivoine) associé à quelques arômes animaux qui ne font que mettre en exergue le fruit qui revient encore et encore. Ah on ne se lasserait pas de ce beau nez profond, équilibré, complexe et envoûtant. 
La bouche est juste superbe et les mots se sont arrêtés sur mon carnet mais c'était clairement à la hauteur du nez même si encore jeune. L'équilibre est là, on se sent bien avec ce vin.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Loup Guerrin, sly14, Vesale
15 Juil 2023 22:39 #1088

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 287
  • Remerciements reçus 2041

Réponse de JulienG. sur le sujet Diner au Domaine de Trévallon

   

Quelques impressions d'un diner récent au domaine de Trévallon, organisé par Idealwine. Le moment étant peu propice à la prise de notes, je relaterai des impressions globables de dégustation.
Je tiens à remercier Ostiane Icard de nous avoir ouverte les portes d'un domaine pour lequel j'ai toujours eu un attachement particulier, et de nous avoir reçu avec bienveillance et pédagogie.
Nous commençons la visite par celle rapide du vignoble, sur la partie située en façe du chai. Le soleil couchant sur ce parterre de vigne confère une grande sensation de plénitude. Cela nous permet de se rendre compte que celui-ci a été créé de toute pièce il y’a plus de 50 ans dans une zone forestière, sur des sols calcaires.

 

La conduite des vignes a toujours été biologique et certain principes de la biodynamie y sont appliqués. Le travail au sol est mécanique mais le domaine fait de plus en plus appel à des chevaux, notamment sur les parcelles les plus délicates à travailler. Concernant l’emplacement des vignes, la situation géographique dans le nord des Alpilles, combinée à la forêt qui entoure le domaine et agit comme un clos, permet une protection climatique certaine permettant d’éviter des degrés de maturité trop poussé. Cependant, réchauffement climatique oblige, la tendance future serait à une utilisation plus importante du Cabernet Sauvignon dans les rouges, de l’ordre de 55/45 ou 60/40 pour garder une certaine fraicheur qui est un des marqueurs de Trevallon. J’ai posé la question concernant la création éventuelle de parcellaire en rouge, qui n’est pas à l’ordre du jour. Trevallon est, et a toujours été un assemblage, et enlever certaines parcelles reviendrait à dénaturer l’essence même du vin.

Nous passons ensuite au chai où nous commençons par la dernière mise du blanc 2022, pas encore mis en bouteille. N’ayant jamais gouté de blanc du domaine, j’avoue être surpris par le nez qui me transporte loin des Alpilles. La première impression est celle d’un fin élevage à la bourguignone avec des notes de grillés, avant qu’une seconde aromatique porté par le fenouil et l’anis ne pointe le bout de son nez. En bouche, le vin présente déjà une belle densité et une complexité appréciable, quoiqu’encore porté par l’alcool qui ressort. Pour le rouge 2021, l’aromatique est déjà précise et gourmande sur un fruité rouge et de fines notes fumées, mais les tannins pas encore prêt et rendent la bouche inconfortable.

Viens ensuite l’apéritif accompagné du Blanc 2021 qui présente des caractéristiques très similaire au 2022 dans un ensemble plus homogène, et réalise un accord de haut vol avec un maquereau à la flamme, la densité du vin répondant parfaitement au caractère du poisson. 



Le Blanc 2015 nous est servi avec un plat de poisson (dont j’ai oublié le type), agrémenté d’un jus aux écrevisses. Le nez porte encore les traces de l’élevage avec des notes de grillées qui commencent à s’intégrer, et un fruit plus posé et délicat avec des notes de fenouil frais et d’amande. La bouche possède un léger gras et garde une certaine fraicheur, réalisant un joli accord avec le plat. 



Place aux rouges sur 2020, 2017, 2015 et 2001, tous ouvert en début d’après-midi. Le 2020 et le 2015 présentent des profils vraiment similaires, sur un fruité rouge et un aspect un peu confituré pouvant avoir été favorisé par une température de service trop chaude, associé à des fines notes épicés et de fumé. Bien que jeune, je dois avouer que ça se boit déjà très bien, le 2020 présentant une densité importante là ou sur le 15 on entrevoit un vin plus assagi avec des tannins légèrement poudrés. L’accord avec un agneau rosé accompagné d’artichauts est très réussi. 



Le 2017 quant à lui intouchable est cadenassé à double tour en dépit d’un carafage. Peu aromatique, dur et astringent, il est dans sa phase de fermeture.Viens ensuite le 2001 qui aura été servi seul juste avant le dessert, ce qui peut être regrettable.La conservation parfaite au domaine nous donne un vin d’une jeunesse ébouriffante, à des années lumières des 2000 que j’ai bu et qui étaient bien plus évolués. Le fruit noir est omniprésent, un poil confituré mais bien équilibré par du tabac blond, un fin boisé noble, de belle élégance. La bouche s’articule autour d’une colonne vertébrale puissante mais possédant des tannins fins et poudrés évoquant un toucher de taffetas. Il semble parti pour une éternité tant il est insolent de jeunesse. 



Ce repas aura été riche d’enseignements, avec des vins blanc marqués (selon mes impressions) par un élevage "à la bourguignone" (ce qui personnellement ne me dérange pas) et évitent l’écueil de la lourdeur. Concernant les rouges, ils se sont tous présentés sous une filiation indéniable mais j’avoue avoir été surpris par un aspect un peu confituré sur l’ensemble des vins qui ne m’avait jamais marqué jusque-là, pouvant être imputé à une température un peu trop élevée et des verres un peu petit, si l’on veut chipoter. J’en retiens que le Trevallon rouge peut être apprécié jeune sur le fruit avant de se refermer dans les 3 à 7 ans je pense, mais devrait quand même être attendu minimum 10 ans avant pour pouvoir en apprécier son potentiel.

J’en ressort très heureux d’avoir pu visiter un lieu empreint d’histoire, et d’avoir pu apprécier les vins et ressentit les ondes vibrantes qui planent sur ce domaine.

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, satristim, dt, tht, Dom, denaire, peterka, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, sly14, DUROCHER, TristanBP, LucB, Papé, Blog, Agnès C, Frisette, flupke14, GAET, starbuck, leteckel, LLDA, the_ej, Boubzou, Fredimen, Kiravi, LEON213, Xavier1227, Carlito78, Gaija, Jeanveux, Kana, AstCo68, Allobroge, Droop
20 Oct 2023 11:10 #1089

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 1670

Réponse de LLDA sur le sujet Domaine de Trévallon - Alpilles blanc 2017

CR: Domaine de Trévallon - Alpilles blanc 2017

 

50% marsanne, 24% roussane, 10% Chardonnay, 8% clairette, 8% Grenache blanc

Le vin s’est ouvert au bout d’une heure.
La robe est jaune claire, brillante.
Le nez est ouvert sur l’amende douce, la bergamote, une pointe herbacée et un esprit cristallin qui ressort. Joli.
La bouche est confortable sur la même aromatique, bien équilibrée quand le vin est servi frais. Ça chauffe un peu aux températures plus élevée sans que cela soit trop marqué. Pas de traces d’élevage ressenti.
Ça finit long sur la bergamote et de jolis amers qui équilibrent le vin.
Un vin à l’esprit sudiste mais bien maîtrisé.

Très bien
garde: je n’ai aucun recul sur ce vin mais intuitivement, je ne le vois pas évoluer positivement.

Loïc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, bibi64, sly14, LucB, Papé, Blog, leteckel, Gerard58, Fredimen, JulienG., Xavier1227
22 Oct 2023 20:37 #1090
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 3084
CR:
LPV GRENOBLE

Le premier vin est complètement ahurissant, robe jaune or, ce vin doit avoir quelques heures de vol au compteur !
Le nez surprenant, puissant, ça sent la truffe blanche, fruit exotique, on s’attend presque à des SR à l’image d’un vieux chenin.La bouche est fraiche, toujours sur cette aromatique de truffe blanche qui domine.
La bouche reste très longue, sans tension, ni acidité ni amer… c’est un OVNI (Objet Vinique non identifié).
Ce vin avait peut-être un peu plus de tout il y a quelques années mais il est loin d’être mort.Il a néanmoins un charme fou, sur le déclin mais pas décharné, loin de là.
D’ailleurs quand on le reprend avec les deux vins suivant il passe sans aucun problème !
Un vin unique ! Incroyable !
Domaine de Trévallon, Vin de Pays des Bouches du Rhône, Blanc, 1999 
Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Dom, Jean-Loup Guerrin, Blog, flupke14
12 Nov 2023 21:54 #1091

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 3084
CR:
LPV GRENOBLE

Oulalalalalalalalalala Ce troisième rouge est dans un autre monde !!
Ce vin a dominé la dégustation de toute sa classe. La robe est assez peu évoluée.
Le nez est envoûtant, avec encore du fruit mais surtout sanguin, tabac, cuir et cendré.La bouche est magnifique, soyeuse, immense.
Grand vin. Sans aucun doute
Domaine de Trevallon, Vin de Pays des Bouches du Rhône, 1998 

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: yr, tht, Jean-Loup Guerrin, flupke14
12 Nov 2023 22:07 #1092

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1266
  • Remerciements reçus 2635
CR: Domaine de Trévallon - Vin de Pays des Bouches du Rhône- 2016

A l’ouverture je me dis que j’ai peut-être fait une petite erreur de casting, le vin est assez mutique. Je voulais une bonne quille pour accompagner une hampe à la provençale. Et j’hésitais avec une GDP 2016 à cause des anchois.

L’aération d’une grosse heure va le métamorphoser.
Nez assez puissant, fin, équilibré, et provençale avec la garrigue, tapenade, anchois, épices, cigare frais. Une bonne profondeur et sa petite complexité. Superbe.
Belle structure en bouche, un beau volume et amplitude multidirectionnelle, matière fine, équilibré, et suit l’aromatique du nez mais le boisé/grillé ressort un peu plus en finale. Acidité presque imperceptible et bien balancé. Très bonne longueur.

A table c’est le top, l’accord était parfait, la bouche gagne en structure avec le plat.
Hampe de veau grillé, déglacé au pastis puis monté une sauce à base d’ail, artichaut grillé, olive tagiasch, tomate séché, anchois, thym, jus de veau et beurre.

 
 

Dom
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, matlebat, sideway, Jean-Loup Guerrin, sly14, DUROCHER, starbuck, leteckel, Kiravi, Garfield, Vesale, Manas, Droop
19 Fév 2024 09:49 #1093
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3424
  • Remerciements reçus 6918

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine de Trévallon 2012

Bonjour à tous,

CR/ Vin 5 : Whaooh, on change de classe, très beau nez complexe, friand, de cassis, note fumé, tabac, d'épice, boite à cigare puis ca évolue vers le réglisse, puis plus mentholé, sur un fond de cuir, de tabac, ca change beaucoup, c'est classe. La bouche est à l'unisson, charpentée, beaux tanins soyeux, ample, mais droit, profond, friand acidulé jusque dans la finale fraiche, dense, joli plénitude et longue persistance tout en friandise avec classe, sur le cassis, puis plus fraise des bois, note épice, réglisse, poivre, puis boite à cigare, fond de cuir, de tabac, de fumé. En bouche les notes fraise des bois m'on tout de suite évoqué Trévallon,, et j'étais sur 12 ou 13, je finis par 13 que j'ai bu récemment et c'était 12. Excellent-Exceptionnel 95 (18) que ce VdF Trévallon 2012.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Dom, Jean-Loup Guerrin, bibi64, leteckel, the_ej, JulienG.
24 Fév 2024 17:11 #1094

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1266
  • Remerciements reçus 2635
CR: Domaine de Trévallon - Vin de Pays des Bouches du Rhône-  blanc 2021

Revenu du marché avec de quoi préparer une superbe bouillabaisse, mon stock de Bandol de Provence ou de Rhône sudiste (blanc) se résumai résumant à cette bouteille uniquement. Après avoir hésité une demi seconde, la bouteille est ouverte est posé sagement au frais pendant 2h.

Nez très classe, frais, profond, en dentelle, une belle aromatique concentré sur un boisé très classe. épices, fruits secs et fleurs.
On retrouve un peu toutes ces caractéristiques en bouche, équilibré, fin, intensité aromatique vibrante, beaucoup de fraicheur et une longueur corsé qui prolonge divinement pour une finale douce.

Très bien avec la bouillabaisse même si on peut faire mieux comme accord. Peut-être millésime pas assez charnu.

 

Dom
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin
10 Avr 2024 13:23 #1095
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9260
  • Remerciements reçus 16846

mon stock de Bandol blanc se résumai à cette bouteille uniquement


???

Jean-Loup 
10 Avr 2024 14:21 #1096

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1266
  • Remerciements reçus 2635
Ooh oui bien vu on est en avril   . J'ai édité.

Dom
10 Avr 2024 16:05 #1097

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2980
  • Remerciements reçus 7708
Je pense que c est plutôt "Bandol" qui interpelle Jean-Loup.

ArnoulD avec un D comme Dusse
10 Avr 2024 16:49 #1098

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 740
  • Remerciements reçus 88
Et vin de pays des bouches du rhone dans le titre ?
10 Avr 2024 17:21 #1099

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1266
  • Remerciements reçus 2635
ah ok mea culpa, c'est vrai je suis pas très à l'aise avec ces vins étrangers ... je le voyais en Bandol 

Dom
10 Avr 2024 18:28 #1100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 619
  • Remerciements reçus 1839

Et vin de pays des bouches du rhone dans le titre ?


Yes, c'est IGP Alpilles.

On va y arriver 
10 Avr 2024 18:52 #1101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck