Nous avons 2397 invités et 38 inscrits en ligne

Château de Pibarnon, Bandol

  • Messages : 3180
  • Remerciements reçus 58

Réponse de E.L. sur le sujet Re: Pibarnon

Quentin,

je pense que 2001 par rapport à 2000 il y a un gros écart.

Certes ce n'était pas Pibarnon mais Terrebrune que j'ai gouté il n'y a pas si longtemps que ça, domaine qui est aussi plutot dans la finesse .
Je pense que 2001 est plus jeune que 2000 (je donnerais plus d'un an d'écart:D) peut être mon impression est elle due au fait que hier soir, le vin dominait complètement le plat.

Je préfère les Bandols un peu plus évolués, mais ça, c'est une question de gout.

Cela dit la bouteille a quand même pris un magistral 6/0 6/0 6/0. :D

Je dois en avoir encore, on goutera ensemble :)

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
08 Déc 2010 15:16 #241

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4667
  • Remerciements reçus 279

Réponse de aquablue sur le sujet Re: Pibarnon 2001

"le JP Gaussen 2001 que je vais laisser un bon moment en cave.": mais comment tu fais quentin ? moi j'en ai plus :S...
08 Déc 2010 18:31 #242

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20404
  • Remerciements reçus 1836

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Pibarnon 2001

Quentin est la sagesse incarnée, et je fais comme lui, je n'y touche plus.:P
08 Déc 2010 18:40 #243

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1030
  • Remerciements reçus 45

Réponse de apoitou sur le sujet Re: Pibarnon 2001

enzo d'aviolo écrivait:
> Quentin est la sagesse incarnée

Permettez moi de m'esclaffer (:D

Quand à Gaussen 2001 (moi qui ait la chance d'en avoir encore un peu en cave, arnaud, une pour toi c'est promis), selon avec quoi c'est bue, c'est capable de vous traverser les frissonnants du bas jusqu'en haut. Des tartines de bons figatelli avec de gros haricots blancs en l'occurrence.

Désolé ce n'était pas l'objet du post. Mais la comparaison pibarnon /gaussen sur le registre de la buvabilité me semble pouvoir prendre du sens qu'avec la troisième dimension du plat qui l'accompagne.
Alex6
09 Déc 2010 23:47 #244

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9258
  • Remerciements reçus 16845

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Pibarnon 2004

Pibarnon 2004

A midi, cette bouteille a été bue (à moitié, on était deux avec ma moitié ;)) sans carafage préalable.

La robe est presque noire, n'a plus de marque de jeunesse mais ne présente pas non plus de notes d'évolution.
Le nez se dévoile peu à peu, d'abord sur les fruits noirs et le cuir noble, puis sur la réglisse, le chocolat et l'animal.
La bouche est très charpentée, avec une trame de grain très serrée mais fine, elle est austère et chaleureuse à la fois.

C'est ma chère et tendre qui trouve la bonne formule pour décrire ce grand vin : un beau ténébreux du Sud, un vrai gardian ...
Il y a de quoi être jaloux !:S

En tout cas, c'est décidé : j'attends deux ou trois ans de plus pour les petites soeurs, car ce superbe vin en a sous la pédale et devrait encore se complexifier.
17/20 à ce stade, mais plus dans l'avenir.

Jean-Loup
19 Déc 2010 16:24 #245

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2358
  • Remerciements reçus 4191

Réponse de dt sur le sujet CR: Pibarnon rouge 1997

Un vin a pris du poids depuis ma dernière bouteille bue il y a 2 ans. Couleur profonde. Beaux arômes de jus de viande, de cuir, réglisse, cacao. Bouche sanguine, pas la moindre trace de rudesse dans ce vin aujourd'hui apaisé. Plus lisse que d'autres Bandols, Pibarnon possède un style plus consensuel mais pas dénué de personnalité. Pour ce petit millésime, c'est franchement bon.
Accord idéal avec un osso bucco milanaise.
Très bien.

Denis

Denis
23 Déc 2010 13:36 #246

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94752
  • Remerciements reçus 24432

Réponse de oliv sur le sujet Re: Pibarnon rouge 1997

Denis,
Vois-tu encore de l'avenir à ce 97 ?

Bandol - Osso bucco est un de mes accords mets/vins favoris !

Oliv
23 Déc 2010 14:05 #247

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2358
  • Remerciements reçus 4191

Réponse de dt sur le sujet Re: Pibarnon rouge 1997

Sur mes dernières expériences avec ce vin, aucune raison de s'inquiéter. Il est à point mais je le vois tenir 5/10 ans sans problème.

Osso Bucco (milanaise) et Pibarnon (un peu âgé), un accord gastronomique majeur ! :)-D

Denis

Denis
23 Déc 2010 17:22 #248

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 380
  • Remerciements reçus 0

Réponse de nicolag sur le sujet CR: Pibarnon 2001

Bu ce samedi soir un Pibarnon 2001. Je n'ai pas pris de note étant au resto... d'ailleurs je lui ai sauté dessus car il était à 48€ sur la carte, ce qui m'a semblé fort bien raisonnable dans un restaurant varois...
Ce fut un régal ! Du fruit noir, des sous-bois légers, un bel équilibre, somme toute encore une belle jeunesse... mais quelle élégance ! 2001 est vraiment un grand millésime en Bandol...
Il est parfait à boire en ce moment mais procurera encore du plaisir sur les 3 prochaines années...
18.5/20 pour moi.

Cordialement
NicolasG
22 Fév 2011 14:03 #249

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4572
  • Remerciements reçus 2279

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet CR: Pibarnon 1995

Hier soir sur un osso bucco à la gremolata, après un Trévallon rouge 94 décevant, Pibarnon 95 remonte la barre haut et m'invite à attendre longtemps ce vin.J'en avais acheté (primeur) au domaine une caisse de 12. Les premières bues ne m'avaient laissé aucun souvenir notable. Mon erreur d'appréciation a été corrigée par cette bouteille hier soir. Le bouchon est impeccable, pas du tout imbibé. le vin présente une couleur sombre à peine évoluée. Ouf on a enfin du vin dans son verre, Trévallon aux oubliettes.
Le nez est envoûtant sur des senteurs doucement évoluées sur la truffe et le cuir. La bouche est dans la finesse et non dans la vigueur. Le vin est long, complexe et invite à se resservir. Il m'en reste encore quelques unes, c'est pour moi une excellente nouvelle!
Bonne journée

R
03 Avr 2011 12:02 #250

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2001
  • Remerciements reçus 8

Réponse de Gael sur le sujet Re: Pibarnon 95

2 rencontres, dont une récente, avec Pradeaux 1995 me laissent la même opinion que toi sur ce millésime et sa grande forme actuelle

Gaël

Pibarnon 04 bu récemment se livre peu par contre
03 Avr 2011 16:19 #251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2226
  • Remerciements reçus 89

Réponse de oenoJB sur le sujet CR: Pibarnon, Bandol 2006

Pibarnon, Bandol 2006 :

Ouvert ce midi un magnum de 2006 sur des grillades.

Robe sombre, opaque.

Au nez, fruits noirs et épices, c'est assez discret.

En bouche, c'est soyeux sur des arômes de fruits noirs (cassis, mûre) et du poivre. Pas très concentré mais assez fin. Longueur moyenne.
Je ne pense pas que sa garde sera longue.

Simple mais très agréable.
16 Avr 2011 20:27 #252

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2650
  • Remerciements reçus 1933

Réponse de Nathenri sur le sujet CR: Bandol Château de pibarnon 2005

CR:
Bonjour à tous.

Bandol - Château de Pibarnon 2005 - 13,5%.

[IMG=http://img20.imageshack.us/img20/7957/dsc02232f.jpg][/img] [IMG=http://img52.imageshack.us/img52/9520/dsc02233yr.jpg][/img]
Première expérience pour moi avec ce domaine de Bandol. La bouteille ouverte à 09 heures et immédiatement carafée.

[IMG=http://img576.imageshack.us/img576/9006/dsc02242y.jpg][/img]
Le bouchon, de belle qualité, est nickel. Il est à peine imbibé sur le disque. Il n'y a aucun dépôt dans la bouteille.

[IMG=http://img806.imageshack.us/img806/2255/dsc02245mb.jpg][/img]
Oeil : Le vin se présente sous une belle couleur rouge cerise, relativement claire mais néanmoins de belle intensité et de belle luminosité. Elle est régulière sur tout le disque et ne présente aucune trace d'évolution. De très belles larmes, assez épaisses, coulent lentement le long des parois du verre.

Nez : D'entrée très présent, il s'ouvre sur des senteurs de fruits rouges assez mûrs, de fruits noirs, d'épices et de réglisse. On trouve également des notes de fleurs (violette). C'est frais, vif, précis et de très très belle intensité. Un très très beau nez.

Bouche : Contrairement à mes craintes, gardant un assez mauvais souvenir d'un Bandol goûté il y a quelques mois, je trouve un vin fruité, équilibré, frais et vif. Il se compos d'un ensemble de fruits rouges (cerise), de fruits noirs ( mûre-cassis), de réglisse et d'épices. Le tout accompagné de tanins fondus, enrobant donnant au vin un côté velouté, soyeux très agréable. La matière est bien là, fine, équilibrée et élégante. Elle aura bien accompagné le fromage pour clôturer le repas.

Une belle découverte pour moi à travers cette première bouteille de ce domaine surtout que je gardais en tête une très mauvaise expérience avec un autre domaine de Bandol.

Bonne journée à tous.

@ bientôt.

Nathenri.
19 Avr 2011 10:34 #253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9258
  • Remerciements reçus 16845

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Bandol Château de pibarnon 2005

Bonne surprise, Nathenri, de voir que ce 2005 est aussi fruité et soyeux.
Si tu as d'autres bouteilles, mon conseil est d'attendre encore quelques années pour gagner en complexité (cuir, bois précieux, ...).
J'ai le souvenir d'un somptueux 1990 bu après 12-15 ans, mais il est vrai que 2005, exceptionnel presque partout en France, n'est pas aussi extraordinaire en Provence.

Jean-Loup
19 Avr 2011 11:16 #254

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2650
  • Remerciements reçus 1933

Réponse de Nathenri sur le sujet Re: Bandol Château de Pibarnon 2005

Bonjour à tous.

Bandol Château de Pibarnon 2005

Bonjour Jean-Loup.

Mon expérience sur ce domaine n'a sûrement que peu de recul car, comme précisé, c'était ma première expérience. C'est vrai que le millésime 2005 me freinait un peu dans le choix de la date d'ouverture mais je me suis dit que cela me permettrait de me faire une idée du domaine et je ne le regrette absolument pas.

Je n'ai pas d'autre bouteille de ce domaine car celle-ci m'avait été offerte par un collègue mais je sais où m'en procurer. Peut être que j'en achèterais quelques unes.

Je pense effectivement qu'après quelques années de cave, les vins de ce domaine doivent être d'excellente qualité.

Merci en tous cas du conseil.

Bonne journée à tous.

Nathenri.
19 Avr 2011 11:29 #255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 557
  • Remerciements reçus 18

Réponse de iam_nico sur le sujet CR: Château Pibarnon rouge 2004

Château Pibarnon rouge 2004 carafée 4heures, à l'aveugle pour moi & ma compagne.

Après le pseudo échec de septembre 2009, il était temps de voir ou se situait cette bouteille que notre petit groupe possède encore en nombre certain (reste 7 ou 8).

Robe très sombre, opaque sans reflet particulier. C'est signe de jeunesse encore.
Le nez est bien plus ouvert que la précédente bouteille. Plutôt changeant d'ailleurs durant le repas, ce qui le rend assez difficile à cerner dans un premier temps. Cela dit on a un beau fruit bien mur, des notes légères chocolatées et épicées. Ca sent bon, bien que ce soit finalement assez simple.
La bouche est toute autre. Enorme dualité matière / toucher qui apporte beaucoup au vin. Le toucher est soyeux presque délicat malgré une matière imposante. Les tanins sont (presque) fondus et une jolie acidité étire le tout. Finale longue du plus bel effet sur le poivre noir, qui nous amène très tardivement (mais à l'évoquer tout de même :) ) à évoquer Bandol.

On s'était cassé les dents en 2009, c'était très bon hier, et à mon avis ca sera surement meilleur d'ici 2 à 3 ans encore (voir beaucoup plus pour les gens vraiment raisonnables).

Nicolas
23 Mai 2011 13:27 #256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 111
  • Remerciements reçus 0

Réponse de bob972 sur le sujet Verticale de chateau Pibarnon

C'est pour ce soir, (Club Vin de Martinique)
Nous gouterons les millésimes 1985, 1989, 1998, 2001 et 2004.
CR suivra
Cdt
Bob

cdt
Bob
25 Mai 2011 20:50 #257

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 557
  • Remerciements reçus 18

Réponse de iam_nico sur le sujet CR: Château Pibarnon rosé 2010

Château Pibarnon rosé 2010 Assemblage de mourvèdre & de cinsault.

Trouvaille au moment de la réappro de la semaine dans un nos de temples de la consommation. Pas pu résister de tester, et pour être tout à fait franc c'était une bonne idée :).

Nez très frais sur les agrumes, les groseilles, quelques épices.
Bouche d'une très belle ampleur, avec un peu de gras et d'une belle complexité aromatique. Belle finale qui s'étire sur un petit coté salin des plus réussis.

Beaucoup de plaisir avec cette bouteille, qui se présentait mieux à J+1.

Nicolas
28 Mai 2011 10:12 #258

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5161
  • Remerciements reçus 6364

Réponse de icna sur le sujet CR: Château Pibarnon

CR: Dégusté lors d'un salon.

Pibarnon Blanc 2010
Le nez est sur les agrumes, le pamplemousse.
La bouche est assez grasse tout en restant bien fraiche, on a des fruits blancs, pas mal d'agrumes, c'est puissant et assez long.
Belle surprise, j'aime.

Pibarnon 2004
Le nez est assez fin, on a des fruits noirs, un peu d'olive noire.
La bouche montre de la fraicheur, c'est équilibré sur les fruits noirs, de l'olive noire, des épices, c'est assez soyeux mais les tanins sont encore un peu marqués en finale.
Encore un peu jeune mais ça se boit déjà bien.

Pibarnon 2007
Le nez est sur le chocolat, les fruits mûrs.
En bouche c'est soyeux sur les fruits noirs avec un coté un peu chocolat, c'est assez puissant avec une finale un peu tannique. Je le trouve un peu fermé alors que mon voisin le trouve super ouvert et gourmand.

Pibarnon 2001
Le nez est sur la cerise, un peu de tapenade.
La bouche est sur la finesse, on a de la cerise, du noyaux de cerise, c'est assez complexe et assez long avec un peu d'amertume.
Je l'ai un peu moins bien gouté que d'habitude car je trouve qu'il manque d'un peu de soyeux et de classe mais personnellement je ne l'aurai pas mis après le 2007 car je pense que ça l'a desservit.

Quentin
05 Jui 2011 12:46 #259

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Pibarnon

Il y a quelques semaines, en passant chez mon ami Daniel Bécu ( Cave de la Crosse ) pour récupérer quelques Bourgogne qui venaient d'être livrés, je suis tombé sur Eric de Saint-Victor et son représentant au nord de Paris.
Je garde un excellent souvenir de cette rencontre avec le Comte de Saint-Victor: nous avons échangé longuement sur Pibarnon, avec mon coup de coeur absolu pour le blanc 1999, sur les Bandol et sur les vins des passionnés de musique.
Dommage que Claude n'était pas présent ;)
Tout cela en buvant les différentes cuvées de Pibarnon face à d'autres belles bouteilles ouvertes par Daniel... Il y avait Tempier ;)
J"ai beaucoup aimé Pibarnon blanc et rosé 2010.
J'ai trouvé beaucoup de charme à Pibarnon rouge 2007, 2006 et 2005... Mais j'ai été déçu par le 2004 qui me semblait évolué.

Je voulais dire ici ma gratitude à Eric de Saint-Victor qui a bien voulu me consacrer tant de temps: nous n'étions que 4, son représentant, Daniel, lui et moi...

Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
07 Jui 2011 22:07 #260

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2226
  • Remerciements reçus 89

Réponse de oenoJB sur le sujet Re: Pibarnon

Thierry,

Définitivement, il faut que tu regouttes le 2004. Pour moi c'est clairement incomparable à 2005 et 2006 (je ne connais pas 2007).
Plus qu'"évolué", je le qualifierai de "prêt à boire".
07 Jui 2011 22:53 #261

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Pibarnon

JB,

J'ai été surpris par cette bouteille de Pibarnon 2004 qui me semblait "en rupture" avec tout ce que j'avais bu avant.
Mais son géniteur n'a pas fait de remarques ;)

Bien cordialement,
Thierry
07 Jui 2011 23:12 #262

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 559
  • Remerciements reçus 4

Réponse de julmar sur le sujet Pibarnon ... un autre avis sur 2004

bob972 écrivait:
> C'est pour ce soir, (Club Vin de Martinique)
> Nous gouterons les millésimes 1985, 1989, 1998,
> 2001 et 2004.

Salut Bob, au vu des divers commentaires sur le 2004, il serait intéressant que tu postes les CRs promis de votre verticale.

Merci d'avance,

Julien, intéressé car ses 2004 dorment toujours en cave :S

Julien
08 Jui 2011 08:34 #263

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5161
  • Remerciements reçus 6364

Réponse de icna sur le sujet Re: Pibarnon

Thierry je suis étonné de ton commentaire sur le 2004 car même si il commence a s'arrondir j ai trouvé des tanins encore un peu présent en finale, j ai quand même et je l'ai déjà moins bien goûté par le passé.
Par contre je te rejoins sur l'accessibilité d'Eric de Saint-Victor, c'était le seul domaine qui avait des vieux millésimes et en plus Pas avare d'explication.

Quentin
08 Jui 2011 12:26 #264

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 557
  • Remerciements reçus 18

Réponse de iam_nico sur le sujet Re: Pibarnon

Même étonnement que Quentin quant à Pibarnon 2004. La bouteille bue récemment avait encore beaucoup de chose à donner, à mon avis =)

Nicolas
08 Jui 2011 22:40 #265

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 338
  • Remerciements reçus 247

Réponse de Olivier_26 sur le sujet CR: Pibarnon 2004

Sur le Pibarnon 2004 bu ce samedi, je n'ai pas d'inquiétude sur le vieillissement à 5 ans : c'était déjà abordable, tout en restant jeune, car il ne donnait pas encore toute la mesure de son potentiel à ce stade. Un bon vin sérieux, en tous cas.

Nous n'avons qu'un foie, il ne faut pas le punir avec des vins médiocres. Gorak le gorille
08 Jui 2011 23:00 #266

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Pibarnon

Je suis heureux de lire vos avis positifs sur Pibarnon rouge 2004.
Nous étions deux, Daniel et moi, à avoir le même avis.
Si vous consultez son site, vous constatez qu'il a acheté, en rouge, le 2005 et le 2007... Mais pas le 2004.

Vos commentaires renforcent mes hypothèses d'un éventuel problème de bouteille...
Vieil amateur de Pibarnon, comme le montre la lecture de cette rubrique, j'ai été étonné par ce 2004, ce jour-là.

Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
09 Jui 2011 22:16 #267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 559
  • Remerciements reçus 4

Réponse de julmar sur le sujet Re: Pibarnon 2004

Ca me rassure aussi, vu que les miennes dorment toujours gentiment à la cave.

Voici en 2007 ce que j'en avais pensé lors de notre visite au domaine :

2004: quelle tenue, quelle classe, l'attaque est fruitée, fruits noirs, mures et myrtilles, les tanins sont présents, serrés, mais semblent déjà assouplis, très fins, viennent ensuite les épices, poivre et réglisse et un léger côté floral et chocolaté, le tout en puissance, tout en équilibre et avec une formidable longueur de bouche et une petite pointe d'acidité positive qui me fait dire ... hop, dans le caddie et oublie-le dans ta cave, ce sera du bonheur dans quelques années.

Julien
10 Jui 2011 09:39 #268

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 111
  • Remerciements reçus 0

Réponse de bob972 sur le sujet CR: Verticale de Pibarnon

Comme promis voici en resumé le ressenti du groupe de dégustatio (Merci à Christophe de l'avoir organisé) :
2004 est un boxeur très puissant mais étonnament soyeux. Beaucoup trop tôt. A attendre en cave car le poptentiel est là pour de nombreuses années.

2001 s'ouvre en apportant la provence et surtout la tapenade. Belle minéralité, belle longueur et belle élégance, mais on lui laissera encore un peu de temps. Là aussi du potentiel,.

1998 est un grand de Provence, droit comme un Bordeaux, long et élégant mais exhibant toute la palette de sa région avec la guarigue en rétroolfaction. Magique.

1989 a divisé nos dégustateurs. certains ont aimé ses parfums évolués, mais cela ne plait pas à tous. L'année lui a laissé des sucres qui le rendent moins digeste et cache sa minéralité.

1985 a fait presque l'unanimité et étonné tout le monde par son côté très Bourgogne. Des parfums ennivrants de rose ancienne, pivoine, iris...une longueur minérale éblouissante. Le meilleur. Et avec du potentiel pour evoluer.

Cdt
Bob

cdt
Bob
10 Jui 2011 17:56 #269

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 0

Réponse de 972chr sur le sujet Re: Pibarnon

Bonjour à tous
Les grands de Bordeaux nous tournent le dos par leur prix et nous snobent?
Pas de problèmes, il y a bien d'autres vins à Bordeaux, en Loire, en Bourgogne, en Provence et dans beaucoup d'endroits.
Pibarnon (qui mériterait d'être beaucoup plus cher, mais chut!) est clairement un de ceux là, avec une classe naturelle qui semble au travers de la dégustation verticale rapportée par bob972 apparaître vers la dixième année. Franchement comme vous l'a parfaitement rapporté Bob, tout le monde a été bluffé..
2004 est trop jeune et ceux qui veulent voir apparaître les parfums de la Provence doivent attendre ce délai. Je rejoins la formule de la femme de Jean Loup qui disait que c'est un gardian. C'est même un taureau mais d'une beauté diabolique.
Pierre Casamayor disait vrai en écrivant que "le mourvèdre, ce macho latin, cultive le baise main à Pibarnon".
11 Jui 2011 13:56 #270

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck