Nous avons 2907 invités et 34 inscrits en ligne

Domaine Pierre Jean Villa

  • Jojobiscotto
  • Portrait de Jojobiscotto
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 447
  • Remerciements reçus 201

Réponse de Jojobiscotto sur le sujet Domaine Pierre Jean Villa

J'en ai rentré récemment, j'ai cru comprendre que c'était de très jeunes vignes qui ont possiblement soufferts du millésime, sans la possibilité de puiser les ressources d'un cep plus âgé. 
Je m'attendais donc à quelque chose d'assez banal, et pas spécialement à faire évoluer plus de deux ans (le temps de calmer les chevaux...). 
​​​​​​En revanche quand tu parles de manque de gourmandise, tu fais référence à la matière ? 

Joe
05 Fév 2024 20:29 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 568
  • Remerciements reçus 1895

Réponse de LEON213 sur le sujet Domaine Pierre Jean Villa

Non, je parle de goût. Je trouve que le vin procure un plaisir modéré. Comme je l'ai dit, c'est bien fait: des qualités, pas de défaut, mais pour l'instant pas de quoi s'enthousiasmer.

LEON213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jojobiscotto
05 Fév 2024 21:00 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jojobiscotto
  • Portrait de Jojobiscotto
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 447
  • Remerciements reçus 201

Réponse de Jojobiscotto sur le sujet CR: Pierre Jean Villa, Gamine 2022

CR: Pierre Jean Villa, Gamine 2022 

Cuvée achetée suite à gros coup de cœur sur une cuvée St Joseph Tildé (millésime 2010).
Issue de jeunes vignes prévues pour des cuvées côtes rôties / St Joseph, en 100% Syrah (super pour bosser son nez et son palais ça). Élevage 12 mois en fûts. 
Tout d'abord le bouchon annonce la couleur (au sens propre), un Diam 10 vient étrangement sceller un vin donné pour 3/5 ans selon les cavistes en ligne. La robe est donc évidemment pourpre profonde, pour ne pas dire vulgairement... Violette ! 

Le nez est encore un peu marqué par l'élevage (vanille), mais apporte une touche pâtissière à un cassis / myrtille opulent. C'est une tarte aux fruit. 
​​​​​
En bouche on remarque la qualité des tanins, c'est tendre, joyeux, une vraie gamine. Ça court partout. Le vin est relativement massif, je pense que les rendements doivent être sévères, à relativiser en 2022... 
Un côté floral/ violette se dégage à J+1, belle évolution. 

Pour conclure, un vin "sans concession" malgré de jeunes vignes, ça explique bien mon ressenti sur un St Jo 2010, massif, mais fin. Ma définition du Grand Cru. 
Un vigneron qui me plaît beaucoup, bien qu'on puisse quand même qualifier le vin de "fatiguant", je n'en boirais pas tous les jours (de toutes façons je me lasse trop rapidement pour camper sur un domaine). 
​​​​​​Fortement recommandé / 10 

Joe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Garfield
27 Fév 2024 21:38 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 568
  • Remerciements reçus 1895

Réponse de LEON213 sur le sujet Pierre Jean Villa, Gamine 2022

Un vigneron qui me plaît beaucoup, bien qu'on puisse quand même qualifier le vin de "fatiguant", je n'en boirais pas tous les jours (de toutes façons je me lasse trop rapidement pour camper sur un domaine). 
​​​​​​Fortement recommandé / 10 

Je ne comprends pas tout. Un vin "fatiguant" qu'on ne boirait pas tous les jours fortement recommandé?
 

LEON213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jojobiscotto
27 Fév 2024 22:16 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jojobiscotto
  • Portrait de Jojobiscotto
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 447
  • Remerciements reçus 201

Réponse de Jojobiscotto sur le sujet Pierre Jean Villa, Gamine 2022

Je ne pourrai pas boire des grand crus tous les jours, je les trouve super qualitatifs mais souvent trop denses. On est souvent mieux à varier pour apprécier la qualité de chaque produit. Il y a les vins du quotidien, et les vins plus grands, et on sent que ce vin est fait dans le moule des grands. C'était le sens de mon propos. J'ai souligné la qualité des tanins, qui marquent une facilité à la dégustation, on imagine forcément le travail derrière.
Mais c'est dense et intense, personne ne regarde Philadelphia tous les soirs ! 
 

Joe
27 Fév 2024 22:29 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6988
  • Remerciements reçus 6184

Réponse de Frisette sur le sujet Pierre Jean Villa, Gamine 2022

Pierre Jean Villa à un style de vin effectivement assez moderne, très mûr, donnant parfois ces impressions de coulis de fruits, vanillés, voire toasté. Souvent très gourmand, je comprend que cela puisse parfois être un peu lassant à la longue, mais une fois de temps à autre, on se régale de cette gourmandise. Typiquement, son Accroche-Coeur en Crozes-Hermitage rentre également pleinement dans ce cadre.

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jojobiscotto
27 Fév 2024 22:44 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 568
  • Remerciements reçus 1895

Réponse de LEON213 sur le sujet Pierre Jean Villa, Gamine 2022

Sur cette cuvée Gamine 2022, je notais justement un manque de gourmandise, avec pourtant de jolies qualités de texture notamment. Je pense qu'il se livrera mieux dans quelques mois.
Pour autant, j'ai du mal à mettre dans le même CR "fatigant" et "recommandé". Je précise: que le vigneron fasse de bons vins, je n'en doute pas. Que ce vin là, maintenant, soit recommandable, c'est autre chose...pas en place pour moi.

LEON213
27 Fév 2024 22:57 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jojobiscotto
  • Portrait de Jojobiscotto
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 447
  • Remerciements reçus 201

Réponse de Jojobiscotto sur le sujet Pierre Jean Villa, Gamine 2022

Le fait de l'avoir dégusté sur 2 jours joue pour beaucoup, et c'est si souvent le cas que j'en ai fait mon habitude, typiquement le jour 2 une tonne de tonalités florales qui ont complexifiés l'ensemble, franchement je ne saurais être d'accord avec toi sur le manque de gourmandise. 
En revanche, scellé au Diam 10 et sur un millésime très chaud, évidemment le J1 était plus sourd. Plus monolithique. 

Joe
28 Fév 2024 05:45 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1291
  • Remerciements reçus 2775
CR: Pierre Jean Villa, Saint-Joseph, Saut de l'Ange 2021

Ouvert 1h avant.

Nez de poire, coing, épices, fin, précis mais d’intensité moyenne. Frais, élégant, faut aller le chercher un peu, mais c’est top.
La bouche est très fine, cristalline, tendu par une bonne acidité, ou l’aromatique se détends le long d’une très longue finale minéral. Aromatique de poire, mirabelle, coing enveloppé par les roches humides, saline.

Très bel accord avec des perches sauce écrevisse. La sauce avait la délicatesse et une aromatique subtile qui laissait place aux perches et au vin. Un de mes meilleurs plats ces derniers temps [auto congrat off ]Divin.

   

Dom
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Vaudésir, GAET, Droop
13 Jui 2024 08:01 #39
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 272
  • Remerciements reçus 1713

Réponse de Allobroge sur le sujet CR: Pierre Jean Villa - Tildé - Saint-Joseph 2019

CR: Pierre Jean Villa - Tildé - Saint-Joseph 2019
Une dégustation de Saint-Joseph rouges avec mon club. Tous les vins ont été achetés en Février chez plusieurs cavistes de la vallée du Rhône.
La série était :
  • Duclot Elégance 2022 : 17.50€
  • Louis Chèze – cuvée Caroline 2022 : 24€
  • Verzier – Madone 2020 : 26€
  • François Merlin 2019 : 21€
  • Jean-Michel Gerin 2018 : 24€
  • Pierre-Jean Villa – Tildé 2019 : 36€
  • François Villard – Reflets 2019 : 35€
Tous les vins ont été aérés sans ménagement 15 mn à 1 h avant en les transvasant dans une carafe puis en les revidant dans la bouteille, ce qui les a bien préparés à la dégustation.

 

Couleur très dense, carmin, presque bordeaux
1°nez expressif sur une belle impression solaire, pierre chaude, barbecue et le classique coulis de fruits noirs en arrière-plan
Après agitation, il ne s'ouvre pas plus, c'est pareil. Il paraît un peu cadenassé par l'élevage mais on ne perçoit pas directement le bois.
En bouche, l'attaque est puissante avec les trois composantes acidité, tanins et alcool bien sensibles. L'impression est solaire ; il est plus ferme sur la fin mais sans excès. L'aromatique est solaire, sudiste, pierreuse. Finale cohérente.
C'est nettement une impression puissante et solaire qui domine dans cette série.
Un vin à attendre encore.

Patrice
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64, Papé
13 Jui 2024 22:58 #40
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck