Nous avons 1236 invités et 18 inscrits en ligne

E. Guigal

  • Messages : 2310
  • Remerciements reçus 1317

matlebat a répondu au sujet : CR: E. Guigal Cote Rotie Brune et Blonde 2007

Bonjour à tous,



CR: Cote Rotie, Guigal Brune et Blonde 2007 : Un nez expressif de cassis, liqueur de cassis, note bacon grillé, pointe de réglisse, fond léger balsamique moka gourmand. La bouche est large, ample, aux tanins soyeux enrobants, sur la liqueur de cassis, note bacon grillé, puis réglisse, pointe violette fond moka gourmand. La finale est puissante mais fraiche, pointe légère alcool, belle persistance de liqueur de cassis, de réglisse, da bacon grillé, fond moka et fumé. Excellent 92 (17) Un très beau millésime de B&B

Amicalement, Matthieu
#2251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2200
  • Remerciements reçus 1224

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: E. Guigal Côte du Rhône 2015 blanc

CR: E. Guigal, Côte du Rhône 2015 blanc

Joli nez fruité, précis, sur la pêche, note d'abricot, légèrement floral. La bouche affiche une belle puissance, amertume, sans négliger une fraîcheur suffisante. Finale relativement courte.

Toujours fiable ce blanc.

JD | Lutèce
#2252

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82953
  • Remerciements reçus 8512

oliv a répondu au sujet : CR: E. Guigal, Condrieu, La Doriane, 2014

Bu entre Alamis

CR: E. Guigal, Condrieu, La Doriane, 2014



Robe jaune paille.
Nez ouvert, causant, sur des notes muscatées, sur le raisin italien, de puissantes senteurs de fleurs blanches, de pêche blanche, un peu de bois mais également de très fortes vapeurs d’alcool.
Bouche puissante, d’un gras épais qui tapisse immédiatement le palais d’une matière glycérinée. Alors qu’on pourrait craindre un effet d’engluement, la concentration du vin, sa présence pleine d’extraits secs et une acidité quand même présente crée un point d’équilibre sur la richesse bien sûr (aucun doute qu’on est au sud) mais pas mollasson.
La finale puissante est étirée par une très belle amertume mais également parasitée à l’excès pour moi par des chaleurs assez terribles.
Très bien dans son style.
#2253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2310
  • Remerciements reçus 1317

matlebat a répondu au sujet : CR: E. Guigal Saint Joseph Lieu-dit 2010

Bonjour à tous,



CR: Saint-Joseph, Guigal Lieux-Dit 2010 : Un nez gourmand de cassis, note boisé à l'ouverture, certes, mais très séduisantes et qui s'amenuisent à l'aération, vanille, puis ça prend de la profondeur sur le poivre, le bacon, fond moka. La bouche est corpulente, large, bien soutenue par la fraicheur, tanins soyeux, encore bien présent, sur le cassis acidulé, note épice poivre, réglisse, pointe vanille fond moka puis bacon grillé. La finale est fraiche, puissante, à l'empreinte qui accroche un poil, belle persistance de cassis, léger acidulé, note poivre puis réglisse, fond moka puis bacon grillé. Excellent 91 (16,5)

Amicalement Matthieu
#2254

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5696
  • Remerciements reçus 2683

Frisette a répondu au sujet : CR: E. Guigal, Saint Joseph (Blanc), 2015

CR: E. Guigal, Saint Joseph (Blanc), 2015

Ouverture immédiate.
On a une robe jaune claire. Le nez est un peu pâtissier, légèrement crémeux, de la vanille, avec des notes de fruits à chair jaune mûr et de l'abricot. La bouche est un peu grasse avec une matière ronde et enveloppante. La structure n'est pas énorme, l'aromatique est assez riche et fruitée (abricot, poire, pêche jaune), avec des marqueurs d'élevage. La finale n'est pas très importante, avec une légère pointe acide qui l'empêche de retomber trop vite. Bien (15/20), mais manque un peu de personnalité ce qui le rend un peu lassant peut être.

Flo (Florian) LPV Forez
#2255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5696
  • Remerciements reçus 2683

Frisette a répondu au sujet : CR: E.Guigal, Côte-Rôtie, Château d’Ampuis, 2012

CR: E.Guigal, Côte-Rôtie, Château d’Ampuis, 2012

Olivier Mottard écrit: CR:
OM : robe rubis brillante.
Nez légèrement torréfié avec quelques notes épicées.
Bouche longiligne avec une maturité évidente du tanin.
Cependant, l’élevage domine le vin aujourd’hui et marque le final.
C’est un beau vin mais il faudra que l’élevage s’intègre et laisse le vin s’exprimer davantage.
À attendre impérativement. 15/20


Bu hier cette même cuvée, après 6 heures d'aération. Je vais plagier Olivier mais tant pis. Je me retrouve entièrement dans son ressenti. A attendre impérativement, car l'élevage domine totalement, mais la qualité de tanins et le toucher de bouche en font un vin plein de gourmandise pour l'instant, et plein de promesses pour le futur. La texture est crémeuse et veloutée, avec des tanins d'une finesse déjà impressionnante. On perçoit malgré tout de fines notes plutôt brillantes de cerise, mûre et framboise et un soupçon de floralité (violette).
Il me semblait toutefois l'avoir goûté moins marquée par l'élevage au marché aux vins d'Ampuis cette année.
A attendre impérativement selon moi également. Bien à Très Bien (15,5/20)

Flo (Florian) LPV Forez
#2256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 54

Modeste 1er a répondu au sujet : CR: E. Guigal, Saint Joseph Lieu-dit 2008

CR: St Joseph, Lieu-dit 2008

Je regrette de n'avoir pas carafé cette bouteille plus tôt, qui n'a cessé de s'améliorer

Le nez fut superbe du début à la fin, de la Syrah comme je l'aime, gourmande, épicée, avec juste ce qu'il faut de luxe.

La bouche est d'abord légèrement décevante, délicate sinon fluette, à cause notamment d'un milieu trop discret. Puis les 2/3h de carafe lui amènent un surplus de volume, de résonance, de texture et de charme, et sa chair semble plus étoffée. Les saveurs approchent alors celles du nez, et le récital commence.
Un magnifique Saint Joseph, qui me semble à point dès aujourd'hui (avec une bonne aération). Si les Vignes de l'Hospice sont un cran au-dessus ça promet.

Geoffroy
#2257

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2310
  • Remerciements reçus 1317

matlebat a répondu au sujet : CR: E. Guigal Chateauneuf du pape 2010

Bonjour à tous,



CR: Châteauneuf du Pape, Guigal 2010 : Un nez très séduisant, tout en élégance, de fruit noir, de prune, note de figue marqué, puis fraiche de garrigue, herbe séchée, pointe épice réglisse sur un fond fumé, le tout est classique certes, mais très classe. La bouche est charpentée, droite, structurée, tout en équilibre avec une fraicheur bien enrobée de tanins soyeux, c'est droit, sur la prune, la figue, la mûre, note garrigue, herbe séchée, puis épice réglisse, fond fumé classe. La finale est fraiche, tonique et belle persistance de prune, de figue, d'épice, de garrigue, fond fumé et léger cacao. Moi j'adore, Ah c'est sûr, rien ne dépasse, c'est du classicisme, pas d'exubérance, non juste de l'élégance, de la classe... J'adore et pour 25€... Excellent 93 (17) J'ai quasiment arrêté les 6 ou 7 domaines que j'achetai pour me focaliser sur ceux que je préfère et Guigal, en dégustant cette bouteille, je ne le regrette pas...

Amicalement, Matthieu
#2258

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 54

Modeste 1er a répondu au sujet : E. Guigal

Merci pour le CR mathieu
surpris que ça se goûte déjà si bien, personnellement je n'ai pas encore touché au 2007.
mais peut-être que 2010 est un millésime plus aimable que ce dernier dans la région.

Geoffroy
#2259
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18541
  • Remerciements reçus 2122

mgtusi a répondu au sujet : E. Guigal

La goutte, la maladie des rois !

Et des épicuriens

Michel
#2260
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Modeste 1er

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2310
  • Remerciements reçus 1317

matlebat a répondu au sujet : E. Guigal

Bonjour Geoffroy,

En tout cas, ce 2010 goute déjà très bien... Et, à date, je le préfère au 2007, plus puissant, plus marqué eau de vie (à attendre mais je crains que ce côté chaleureux ne soit définitif...) Tandis que ce 2010 a tout ce que j'aime et à mon avis un avenir radieux :-). De mémoire, je pense que c'est le meilleur millésime récent que j'ai dégusté.

Amicalement Matthieu
#2261
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Modeste 1er

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2200
  • Remerciements reçus 1224

jd-krasaki a répondu au sujet : E. Guigal

Merci pour le CR.
J'avais trouvé le 2010 accessible il y a déjà 2 ans, très classique et plaisant à table.
Va t'il gagner à la garde ?

JD | Lutèce
#2262

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 209
  • Remerciements reçus 75

RemiL a répondu au sujet : CR: E. Guigal Condrieu La Doriane 2011

CR: E. Guigal Condrieu La Doriane 2011

Belle robe jaune paille
Nez intense, très expressif (notes de fleurs blanches, puis de miel, d'abricot), on part immédiatement sur le rhône nord. J'ai le souvenir de l'avoir bu il y a 3 ans et on sentait beaucoup moins nettement son origine.
En bouche c'est une très belle matière, riche. Le vin est puissant.
Beaucoup de gras et d'élégance.

Il y a de l'alcool, mais l'ensemble est équilibré et tient très bien.

Belle longueur, un très beau vin qui se boit très bien aujorud'hui !

Très bien / Excellent (17)
#2263

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 54

Modeste 1er a répondu au sujet : CR: E. Guigal, Cote Rotie Brune et Blonde 2006

CR: E. Guigal, Cote Rotie Brune et Blonde 2006

Juste pour l'anecdote
Vin ouvert la semaine dernière.
Le nez était plutôt aguicheur mais la bouche s'est révélée atrocement plate. Je repense à une 2005 bue cet été et qui n'avait pas montré plus de vie. Cette fois, pas envie de me taper une bouteille d'ennui, alors je la mets de côté en pensant au bourguignon du week end suivant. Je la laisse donc reposer un jour ou deux, puis je regoûte pour la science : pire encore ; phase vinaigre, au point que j'hésite même à la conserver pour le bourguignon.
A ce stade normalement ça finit dans l'évier. Mais je ne sais pas pourquoi je la laisse encore de côté, dans un coin de cuisine façon veillée funéraire. 2 jours plus tard j’attrape le macchabée, juste comme ça, en passant, et patatra : transformée!! en 3 jours! l'acidité a disparu, la bouche a du relief, c'est épicé, assez long, il y a de la rondeur, de la fraicheur, on est retombé sur un équilibre; Juste ce fort arôme de noix de coco au nez qui est apparu et qui me dérange. Ce sera mieux le jour suivant.
L'oxydation a pas mal lissé le vin mais ça reste plutôt bon, au point que je le préfère au (très bon par ailleurs) sorcières 2015 de la semaine (meilleur accord sur une sauce poivre). Expérience étonnante. On se prend à regretter certaines vidanges expresses;.. trop expresses...

Et pourtant, Pourtant ! le destin est le plus fort : je vais bien utiliser cette fin de bouteille pour le bourguignon du week end; Pourquoi ? sais pas..;Parce que ça fait tout drôle, un peu trop drôle peut-être, de boire un mort, quand bien même serait-il revenu à la vie. Non c'est pas naturel tout ça...

Geoffroy
#2264
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jd-krasaki

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 473
  • Remerciements reçus 79

JRU83 a répondu au sujet : E. Guigal, Cote Rotie Brune et Blonde 2006

Bonjour Geoffroy

Il m'est arrivé là même expérience que toi avec 1 bouteille de vieux donjon, 1 semaine après elle était devenue bonne à boire.
Je n'aI pas compris ce phénomène et ces phases....

Jp

Jean-Pierre
#2265

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 54

Modeste 1er a répondu au sujet : E. Guigal

On a envie de croire que les bouteilles suivantes sont à garder et s'ouvriront mieux dans quelques années, à l'image de cette bouteille ouverte qui a ressuscité après quelques jours. Mais j'aurais beaucoup de mal a expliquer rationnellement cette corrélation.

Geoffroy
#2266

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 327

ziboss a répondu au sujet : CR: Château d’Ampuis - Côte-Rôtie 2012

CR: Château d’Ampuis - Côte-Rôtie 2012

je ne peux que confirmer ce qui est dit plus haut notamment par Flo.
L'élevage domine tellement qu'on a du mal a percevoir autre chose que les notes boisées/vanillées. Si, quand même un peu d'épice (poivre) et notes empyreumatiques et lardées s'échappent parfois de l'emprise de l'élevage.
Par contre, la matière est su-bli-me, un soyeux incroyable, une bon volume et l'équilibre est là.
Vraiment, vraiment à attendre.
Mais combien de temps ? Le 2009 bu en mai avec les amis LPViens était largement dominé par l'élevage aussi (mais n'avait pas cet équilibre du 2012).

Yann
#2267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82953
  • Remerciements reçus 8512

oliv a répondu au sujet : CR: E. Guigal, Saint-Joseph, 2004

Bu chez Legui

CR: E. Guigal, Saint-Joseph, 2004



Robe grenat violet assez profonde.
Nez peu ouvert et assez serré, sur la grenade blette, un léger lacté, des notes de café.
La bouche est fluide, manquant de tenue, sur une acidité sèche qui mange le corps du vin.
Finale creuse et peu avenant.
Pas de plaisir sur cette bouteille.
#2268
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 601

Damien72 a répondu au sujet : CR: E. Guigal Côte Rôtie Brune et Blonde 1999

CR: E. Guigal - Côte Rôtie Brune et Blonde 1999

Pas de note sur la robe ( bu dans une pièce très sombre )

Nez très présent et élégant sur des notes de viandes fumées, cassis et un cuir léger . J’ai l’impression de m’occuper de l’âtre de la cheminée après avoir fait cuire la veille une belle viande ...
L’attaque est sur le même registre avec un cote mentholé des plus plaisants . Les tanins sont fondus . C’est vraiment très agréable . La longueur est juste correcte mais je trouve le rapport qualité prix très intéressant.
TRÈS BIEN


Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.

Avec vous ,
Damien
#2269

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 354

daniel popp a répondu au sujet : E. Guigal. Côte Rôtie Château d’Ampuis 2004.

CR: E. Guigal. Côte Rôtie Château d’Ampuis 2004.
cr tiré de Catherine et les garçons. Da doo Rhône Rhône for ever...

catherine
j’aurais bien aimé le regoûter le lendemain, ce vin… Ce que ne dit pas Daniel, c’est que certains l’ont trouvé assez "technologique", procurant moins d’émotion. Elevage trop présent, révélé par un boisé vanillé, même après 13 ans.

philippe barret
...loin de ces cuvées boisées vanillées et trop extraites comme le Guigal Château d'Ampuis qui n'est pas du tout à mon goût et qui est totalement éclipsé par le vin qui le précède et encore plus par celui qui le suit.

daniel

Le nez assez marqué par son boisé bien fondu au fruit, est résolument séducteur ; la patine de l'élevage long ne manque pas d'élégance et a probablement pour mission de donner au fruit généreux, bien mur (mure, cassis, violette, réglisse), un certain cachet. Le tout est ici plutôt harmonieux, sur un mode délicat, mais ce caractère boisé, si bien intégré soit-il, voile vraiment trop à mon gout, l'expression naturelle des arômes, comme s'il leur enlevait une part de relief, de mystère, gommant en partie ce qui me parait vraiment essentiel : le grain qui est un peu le gond du vin.
En bouche, la texture est délicate, presque tendre ; on n'est pas dans le registre de la puissance compensée par juste ce qu'il faut de tension pour que le jeu de saveurs s'anime, que le gout soyeux, assez fin, mais à l'identité toujours marquée par son boisé, s'allonge joliment sur la finale. C'est vraiment bon, mais avec un caractère qui manque un peu d'énergie, de relief, presque d'accident...sous contrôle, évidemment ! ;)

2 jours plus tard :
Il me restait un fond de fond de bouteille de Château d'Ampuis qui me fait réaliser que mon commentaire est un poil sévère. Ce vin a un soyeux assez exceptionnel et son boisé signant son caractère, n'est vraiment pas tape à l'œil :miam: le rôti de bœuf le confirme...
#2270

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2756
  • Remerciements reçus 404

Cédric42120 a répondu au sujet : CR: Guigal, Côte Rôtie, La Mouline, 1994

CR: Bu le 08/12/2017

Guigal, Côte Rôtie, La Mouline, 1994

Frisette:
La robe est grenat foncée, qui dénote avec les précédentes. On a un nez cendré, fumé, sur les baies noires, très mûr. La bouche est belle et ronde, juteuse, avec une matière riche et épicée. Il paraît assez primaire et frais, plus jeune que ce que peut indiquer l'étiquette. Il y a un très bel équilibre, avec une acidité parfaitement maitrisée. La longueur est très bonne. L'ensemble paraît hyper propre, sans signe ostentatoire d'élevage ou tout paraît en place et dont les différentes composantes du vin semblent s'imbriquer parfaitement. "Un tout indissociable" comme le soulignait Jean Marc. Excellent à Exceptionnel (17,5/20).

Krabb:
Mes invités du soir m'ont fait un joli cadeau avec cette Mouline 1994 de Guigal. A l'aveugle je partais sur un Bordeaux car l'élevage se faisait sentir et la robe m'y emmenait. Par contre, la bouche n'avait à l'aération plus grand chose de Bordeaux, cette bouche était pleine, sanguine, juteuse, avec du coffre et aucun élevage. J'ai aimé cette trame saline qui donnait un squelette à ce grand vin qui, en plus, se boit sans aucune lourdeur. Jolie réussite

Cedric:
Nez mûr, profond sur les baies noires. C'est cendré, lardé et marqué par une pointe d'agrume.
Bouche longiligne, fruité sur un concentré de baies noires, mais aussi sanguine réveillée et raffraichie par le peps des agrumes. C'est précis, parfaitement construit. De légères épices et des notes empyreumatiques parfaitement intégrées complètent ce très bel ouvrage manquant juste d'un petit brin de folie pour atteindre mon panthéon. Très grosse quille cependant.

Très Bien / Excellent

Vvigne:
Une syrah qui dépasse le variétal aisément. L’évolution est admirable pour un millésime « classique ». Cela manque juste un peu de profondeur, de volume pour devenir grand.
Excellent / 92

Jean-Bernard:
Si cette Mouline dépasse le variétal c'est à mon avis grâce à son élevage bordelaisque. ^^
Alors oui c'est moins chiant qu'un Bordeaux classique, grâce à un supplément d'exubérance (floral, épicé, réglissé), mais ça ne me ferait pas relever la nuit non plus.
Matière fine de haut niveau, un peu sucrée d'ailleurs (ce qui est bof). Finale sur la boite à cigare.
Ressenti un peu sévère, mais c'est difficile quand on sait ce qu'on boit.

Cédric - LPV FOREZ
#2271

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2310
  • Remerciements reçus 1317

matlebat a répondu au sujet : CR: E. Guigal Cote Rôti Mouline 2007

Bonjour à tous,



CR: Côte Rôtie, Guigal Mouline 2007 : Un nez explosif à l'ouverture, mais fin, délicat, cassis mûr, note poivre voir camphre, eucalyptus, fond moka, fumé, c'est estomaquant... puis après 10H d'aération, plus classe, moins baroque, toujours le poivre marqué, note viande roti, bacon grillé, pointe violette, fond moka et fumé, super bien intégré mais plus sage. La bouche est charpentée, large, aux tanins velours, fins et précis, hyper séduisants, sur le cassis mûr, note de poivre, puis plus eucalyptus, frais, pointe vanille, fond fumé, moka et viande roti, c'est délicat, plein, plutôt sophistiqué mais tellement sexy. La finale est fraiche, qui tapisse le palais façon queue de paon, et très longue persistance de cassis, poivre, menthol, pointe violette et fond moka fumé, viande roti. Superbe, quelle délicatesse, quelle onctuosité, quelle évidence même si c'est sophistiqué. Exceptionnel 98 (19) même si au bout de 12H, la finale perd de sa puissance. Idéalement à boire dans les 3-6 heures d'ouvertures selon que le boisé vous gène.

Amicalement, Matthieu
#2272
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 513
  • Remerciements reçus 397

Raisin breton a répondu au sujet : CR: Guigal, Château d’Ampuis, Côte-Rôtie 2004

Dégusté ici

CR: Guigal, Château d’Ampuis, Côte-Rôtie 2004
Nez superbe même si encore jeune et vanillé, sur la framboise, le poivre et la violette. Attaque fruitée au toucher caressant, milieu puissant et dense sur poivre et vanille, finale suave et longue, aux parfums de viande fumée, d’olive et de framboise. Superbe.

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
#2273

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 513
  • Remerciements reçus 397

Raisin breton a répondu au sujet : Guigal, Château d’Ampuis, Côte-Rôtie 2004

Je constate que si les perceptions ont été similaires lors de la dégustation relatée par Daniel, les appréciations sont différentes. Il est probable que notre bouteille ait « profité » de la comparaison avec les autres alors que la leur, prise entre un Jamet et un Chave, a trouvé à qui parler...

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
#2274

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 54

Modeste 1er a répondu au sujet : CR: E. Guigal Gigondas 2012 et Condrieu 2015

lots achetés sur vente-privée récemment, en 1/2 bouteilles. et deux grosses déceptions, pour des raisons assez similaires : énorme ressenti d'alcool.

CR: E. Guigal Condrieu 2015

Le condrieu offrait d'abord un nez sur le bonbon arlequin, assez écœurant. Après plusieurs jours, ça revient sur la poire, la pêche, c'est encore un peu lourd mais somme toute assez plaisant. La bouche restera la même, sans relief, si ce n'est soulevée par l'alcool. Trop peu d'acidité, et surtout trop peu d'arômes, ça chauffe trop. C'est plat, huileux. ça faisait longtemps que je n'avais pas goûté un Condrieu, mais j'avais gardé un bon souvenir de mes précédentes dégustations. Quand je pense à la note de Parker (95). Idem avec CT, où les notes et commentaires sont en totale contradiction avec mon ressenti (certains parlent d'une haute acidité ???).

CR: E. Guigal Gigondas 2012
Bouteille finie la semaine dernière. Peu de souvenirs, mais le même ressenti, alcooleux, trop alcooleux. Aucun plaisir pour moi en l'état. J'ai eu l'impression de boire un simple CDR de la même enseigne (toucher et arômes similaires), sans vraiment plus de densité ou de longueur, mais surtout en "surpoids" alcoolique. Très loin du ressenti de Matthieu un peu plus haut, qui m'avait donné envie d'essayer cette cuvée.

Il s'agissait de demi-bouteilles. Mais à partir du moment où je ne décèle pas de notes d'oxydation, je ne vois pas en quoi le format peut expliquer ces différences.

Il m'en reste 2 de chaque, et je n'ai pas envie d'y retoucher de si tôt.

Geoffroy
#2275

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 402
  • Remerciements reçus 42

Kanon a répondu au sujet : E. Guigal Gigondas 2012 et Condrieu 2015

CR: Côte du Rhône Rouge 2014

sur un magret de canard

Ouverte la veille pour le lendemain midi, avec passage en carafe pour dompter sa fougue.

Nez sur les épices et la cerise.
En bouche c'est consistant, sur les épices toujours, c'est bien équilibré, c'est bon !
Très peu de longueur mais bon pour 7 balles que demander de plus..

un des meilleurs vins à ce prix
#2276
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Nicoco

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2310
  • Remerciements reçus 1317

matlebat a répondu au sujet : CR: E. Guigal Gigondas 2013

Bonjour à tous,



CR: Gigondas, Guigal 2013 : Un nez expressif de prune, puis fruit noir, note épice réglisse pointe garrigue fond noyau cerise et cacao. La bouche est corpulente, large, jolis tanins soyeux, bien maintenus, sur la prune, le cassis, note épice, pointe herbe sèche, garrigue fond cacao. La finale est fraiche, tonique et belle persistance de prune, cassis, épice, fond cacao, noyau, cerise. TB 90 (16)

Amicalement, Matthieu
#2277

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2310
  • Remerciements reçus 1317

matlebat a répondu au sujet : CR: E. Guigal Châteauneuf du Pape 2007

Bonjour à tous,



CR: Châteauneuf du Pape, Guigal 2007 : Un nez très séduisant, complexe sur la prune, note d'épice orgeat, réglisse, patchouli, puis herbe sèche garrigue, pointe cerise kirchée, fond cacao, et cuir très classe. La bouche est charpentée, droite, puis ample, jolis tanins soyeux, équilibre maitrisé, sur la prune, la garrigue herbe sèche, puis les épices réglisse, fond cacao et cuir classe. La finale est puissante avec un coté frais, tendue, par sa précision, et belle persistance de prune, de garrigue, d'herbe sèche, de réglisse, fond cacao, cuir. Excellent 93 (17) Une vrai réussite tant l'équilibre de ce millésime mûr est respecté.

Amicalement, Matthieu
#2278

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2200
  • Remerciements reçus 1224

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: E. Guigal Côte-du-rhône blanc 2015

CR: E. Guigal Côte-du-rhône blanc 2015
à j+2

Joli nez primaire et net, d'abricot, floral, thym citronné, un peu de pâte d'amande ?
La bouche est ronde et grasse, mais ne manque pas d'une tension qui porte sur l'intérieur des joues, c'est plaisant, sans amertume excessive (avec une température de service fraîche), la matière et la longueur sont parlantes, avec une aromatique finale très légèrement anisée.
Deliver the goods, comme on dit. Très bon RQP. Marqué viognier.

JD | Lutèce
#2279

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 754
  • Remerciements reçus 24

vinocrate a répondu au sujet : E. Guigal St Joseph Lieu-dit rouge 2015

CR: E. Guigal St Joseph Lieu-dit rouge 2015

Superbe vin en devenir, certes jeune mais très belle matière avec une bonne mâche et de beaux fruits bien murs.
A revoir dans 2 ans mais très bel avenir.

Sylvain, acheteur, vendeur, collectionneur, mais surtout buveur de vins.
#2280
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Modeste 1er

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck