Nous avons 1246 invités et 16 inscrits en ligne

Maison Paul Jaboulet Ainé

  • Messages : 1078
  • Remerciements reçus 1

Tipof a répondu au sujet : Dom. de Thalabert 2001

Bu ce week-end, ce vin est à parfaite maturité et offre un fruit superbe et une très belle matière. On se croirait en Hermitage.

J'ai beaucoup aimé.
#181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 113
  • Remerciements reçus 0

deds a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert 2001

Trouvé chez mon caviste Thalabert 1990 (50 Euros) et ouvert le soir même...

Le vin présente une belle couleur encore brillante. Le nez très envoutant développe des notres de fruits noirs, de cuirs, de kirsh, et des effluves de garrigue et même de truffe noire, puis après quelques minutes de le verre on sent une superbe minéralité digne de son grand frère, l'hermitage...

Pour bien connaître la Chapelle 90, ce vin s'en rapproche sans la profondeur et la complexité incroyable du dit vin, mais à ce prix la il damme le pion à bon nombre d'hermitage.

Bref un grande émotion pour ce Crozes, sans doute le plus beau que j'ai gouté!

@+
deds
#182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Verticale Hermitage La Chapelle

CR:
Club toulousain In Vino Veritas
[/b]
Verticale de l’Hermitage « La Chapelle » de Jaboulet
[/b]
Vendredi 7 avril 2006
[/b]

Dégustation préparée par Didier Sanchez et commentée par Jacques Prandi


Quelques commentaires de contexte :
La dégustation s’est déroulée en deux phases : l’après-midi avec 4 dégustateurs puis le soir avec 13 dégustateurs. Didier Sanchez a participé aux deux séances.
Le commentaire porte sur les vins du soir. Comme d'habitude certains vins ne se révèlent que le soir et d'autres n'ont duré qu’une après-midi. Les notes de Didier Sanchez (DS AM et DS SOIR) sont le reflet de ces variations.
Nombre de dégustateurs : 17.
Les vins sont dégustés à l'aveugle.
DS : Didier Sanchez - PC : Pierre Citerne – MS : Miguel Sennoun, JP : Jacques Prandi, CD : Christian Declume.


Ordre de dégustation :
1. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 2003 :
DS AM15,5+ - DS SOIR16- CDAM15,5 - PC16,5/17 - MS15,5 - JP15,5.
Note moyenne AM : 15,5 et SOIR : 16 - Prix : 85 €
Robe très sombre et violacée, très jeune.
Nez intense, fumée, violette, mûre, goudron. Une expression très sudiste mais qui reste relativement fraîche.
La bouche est massive avec un fruit très mûr mais pas cuit. L’alcool est bien présent, et la réglisse fait aussi penser à une syrah plus méridionale. Malgré tout, l’équilibre reste correct, mais le vin joue dans un registre extrême et brutal.

2. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 2002 :
DS AM15,5 - DS SOIR14 - CDAM15 - PC12,5 - MS14 - JP14,5.
Note moyenne AM : 15,5 et SOIR : 13,8 - Prix : 55 €
Robe très sombre, rubis.
Nez pas complètement net, le fruit est sur la cerise avec beaucoup de poivre, mais on retrouve quelques traces iodées.
Bouche plus légère, très poivrée. Les tannins sont un peu poudreux et une certaine amertume ressort en finale. Vin correct sans plus, pour un millésime difficile.

3. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 2001 :
DS AM17 - DS SOIR17 - CDAM16,5 - PC17 - MS17 - JP17.
Note moyenne AM : 16,8 et SOIR : 17 - Prix : 55 €
Robe très sombre.
Nez retenu, café, grillé, un peu animal. C’est profond mais visiblement sur la réserve.
Très beau fruit en bouche, le vin est plein, long, et bien tenu par des tannins très soyeux. C’est pur et frais jusqu’à une très belle finale. Beau vin plein d’avenir.

4. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 2000 :
DS AM14,5 - DS SOIR16,5 - CDAM15 - PC16/16,5 - MS16 - JP16.
Note moyenne AM : 14,8 et SOIR : 16,2 - Prix : 55 €
Robe sombre, rubis.
Nez frais et élégant, floral, cerise, épices et une pointe animale. Bonne profondeur et complexité.
La bouche est plus stricte sur la cerise, avec une belle acidité. Le vin est très juteux, moins dense que le précédent, mais presque aussi long, un style plus austère mais réussi.

5. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1999:
DS AM16,5 - DS SOIR14,5 - CDAM16 - PC14,5 - MS14 - JP14,5.
Note moyenne AM : 16,3 et SOIR : 14,4 - Prix : 55 €
Robe très sombre, sans évolution.
Nez assez peu expressif, fumé, parfumé et marqué par les fruits rouges.
La bouche est dense, bien mûre, un peu marquée par l’alcool. La longueur est correcte, mais la finale est abrupte et les tannins sont plus fermes et plus rêches. Déception sensible pour un millésime supposé grand.

6. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1998 :
DS AM15,5 - DS SOIR14,5 - CDAM15,5 - PC16 - MS15,5 - JP14,5.
Note moyenne AM : 15,5 et SOIR : 15,1 - Prix : 59 €
Robe toujours aussi sombre.
Nez fumé, une framboise un peu confiturée, de l’alcool et une touche végétale.
En bouche, on trouve plutôt la cerise fraîche et le kirsch, les tannins sont fins mais marqués. Le vin est vif et manque de gras, il ne semble pas en place.

7. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1997 :
DS AM16,5/17 - DS SOIR16,5 - CDAM16 - PC16,5/17 - MS17 - JP16,5.
Note moyenne AM : 16,4 et SOIR : 16,7 - Prix : 59 €
Robe rubis foncée, avec quelques traces d’évolution sur le disque.
Nez sur le noyau et la cerise, les épices et une pointe de fumée.
Beaucoup de noyau aussi en bouche, avec des notes d’olive noire, d’épices orientales et de minéral. Le vin est frais, rond avec des tannins veloutés, belle finale. Un vin charmeur et prêt à boire.

8. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1996 :
DS AM15 - DS SOIR15 - CDAM15 - PC15,5/16 - MS16 - JP16 .
Note moyenne AM : 15 et SOIR : 15,7 - Prix : 55 €
Robe très sombre.
Nez peu expressif, fraise, animal, épices.
La bouche est aussi sévère, du poivre, des épices et un fruit frais composent un vin juteux, racé et frais, mais à l’austérité marquée.

9. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1995 :
DS AM16,5 - DS SOIR17,5 - CDAM15,5 - PC17,5 - MS17,5 - JP17,5.
Note moyenne AM : 16 et SOIR : 17,5 - Prix : 70 €
Robe très sombre.
Nez profond et ouvert, fruit frais, épices douces, olive, animal, encre.
Grosse matière juteuse en bouche, une belle cerise acidulée, du poivre, de l’encre et des épices. Le vin est long, superbement équilibré et très gourmand, grande réussite.

10. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1994 :
DS AM15,5 - DS SOIR15,5/16 - CDAM15,5 - PC15,5 - MS15,5 - JP16 .
Note moyenne AM : 15,5 et SOIR : 15,7 - Prix : 60 €
Robe sombre, mais marquée par un début d’évolution.
On trouve pour la première fois au nez des notes de sous-bois et de champignon, mais il reste encore de la fraise et des épices. Nez agréable.
La bouche présente une matière intermédiaire sur le poivre, les épices et les champignons (velouté de bolets). Un beau jus mais le vin est moins long et un peu plus chaud. Très bien pour le millésime !

11. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1993 :
N’existe pas.

12. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1992 :
DS AM13,5 - DS SOIR12,5 - CDAM14 - PC12,5 - MS12,5 - JP12,5.
Note moyenne AM : 13,8 et SOIR : 12,5 - Prix : 40 €
Robe plus légère.
Nez pas net, cerise cuite et poussière, simple et peu engageant.
La bouche est décevante, des cerises à l’eau de vie, de l’alcool et une acidité en avant, le vin est décharné et passé.

13. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1991 :
DS AM17,5 - DS SOIR17,5+- CDAM17 - PC17 - MS17,5 - JP17,5.
Note moyenne AM : 17,3 et SOIR : 17,4 - Prix : 70 €
Robe sombre, jeune.
Nez très jeune, violette, fumé, encre et jus de viande.
Grosse matière en bouche, gros fruit, olive noire, poivre. C’est concentré, long, frais et les tannins sont superbes d’élégance. Le vin est plein, soutenu par une belle acidité jusqu’à la finale marquée par les épices orientales.

14. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1990 :
DS AM17 - DS SOIR17,5/18 - CDAM17 - PC18 - MS18 - JP17.
Note moyenne AM :17 et SOIR : 17,7 - Prix : 190 €
Robe très sombre, presque noire, jeune.
Nez complexe et profond, cassis, cerise, amande et fumée. Le nez est très frais.
Bouche massive, juteuse, avec un beau fruit frais. Le vin paraît bien plus jeune que le 91, pas prêt du tout, avec un grand potentiel d’évolution.

15. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1989 :
DS AM17 - DS SOIR17,5/18 - CDAM17,5 - PC17,5/18- MS17,5 - JP18.
Note moyenne AM : 17,3 et SOIR : 17,8 - Prix : 152 €
Robe sombre, toujours à peine évoluée.
Nez intense, cerise, mûre, cuir, très frais et profond.
La bouche est sur un gros fruit frais, soutenu par des épices et de très légères notes animales. Les tannins sont superbes et l’équilibre avec l’acidité est remarquable, grande longueur et pureté.

[/b]
[/b]
Club toulousain In Vino Veritas
[/b]
Verticale de l’Hermitage « La Chapelle » de Jaboulet
[/b]
Vendredi 21 avril 2006
[/b]

Dégustation préparée par Didier Sanchez et commentée par Jacques Prandi


Quelques commentaires de contexte :
Les vins ne sont pas dégustés à l'aveugle.
Tous les niveaux sont excellents.
Nombre de dégustateurs : 17.
DS : Didier Sanchez - PC : Pierre Citerne – MS : Miguel Sennoun, JP : Jacques Prandi.

Nous remercions vivement la maison Jaboulet qui nous a fournit directement de leur cave les millésimes 82, 79, 78, 72, 69 et 64 et cela a un prix particulièrement attractif (en particulier pour le 78…).


Ordre de dégustation :
1. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1988 :
DS15,5 - PC15,5 - MS15,5 - JP15,5 . Note moyenne: 15,5 - Prix : 90 €
Robe rubis sombre avec des reflets d’évolution.
Le nez est évolué, jus de viande, animal, fumé, noyau. Il est assez profond et agréable.
La bouche est marquée par le tabac, des arômes viandés et le sous-bois. Elle reste fraîche et mentholée mais la finale un peu verte et acidulée gâche l’ensemble. Vin vieux, sans doute en déclin.

2. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1987 :
Malheureusement absente.

3. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1986 :
DS16 - PC16 - MS16 - JP16. Note moyenne: 16 - Prix : 70 €
Robe nettement évoluée.
Le nez est plus jeune que le précédent, avec une belle cerise acidulée soutenue par des arômes de prune, de tabac et de sous-bois, on trouve aussi une pointe de truffe.
La bouche présente plus de chair et de structure, elle est toujours dominée par le tabac. Elle est juteuse et serrée, de bonne longueur, avec une pointe d’amertume en finale. Un vin plus jeune et plus vivant que le 1988.

4. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1985 :
DS17 - PC17,5 - MS17 – JP17. Note moyenne: 17,1 - Prix : 80 €
Robe rubis, assez jeune.
Fumé, fraise compotée, épices, tabac et jus de viande composent un nez agréable et complexe.
La bouche est puissante, avec un fruit encore très présent, accompagné de notes fumées, de suie et de tabac. Le vin est plus intense, long et se prolonge jusqu’à une belle finale fraîche. Très beau vin à maturité.

5. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1984:
DS14 - PC14 - MS14 - JP14,5. Note moyenne: 00 - Prix : 50 €
Robe nettement évoluée et plutôt claire.
Nez assez léger mais bien en place, fumé, tabac, café et jus de viande.
On trouve une petite matière en bouche, l’acidité est saillante et le vin est léger. Limité par le millésime mais plutôt réussi.

6. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1983 :
DS17,5/18 - PC17,5/18 - MS18 - JP18 . Note moyenne: 17,9 - Prix : 82 €
Robe sombre, avec reflets d’évolution.
Nez intense et jeune. Tabac, fumé, prune et jus de viande composent un ensemble profond et envoûtant, encore relevé par une pointe iodée.
La bouche est marquée par une belle matière, encore jeune. Le vin est plein et rond, bien structuré et long. La matière enrobe parfaitement la structure et la finale est fraîche et sur le fruit. Superbe bouteille qui peut encore vieillir.

7. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1982 :
DS14 - PC14,5 - MS14,5 - JP13,5. Note moyenne: 14,1 - Prix : 52 €
Robe évoluée et assez claire.
Nez assez plaisant, tabac, confiture et une trace de rafle.
Bouche tendre et ronde, la fin de bouche est un peu amère et râpeuse, longueur moyenne. Assez agréable dans l’ensemble malgré ses limites.

8. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1981 :
DS14,5 - PC15 - MS14,5 - JP14. Note moyenne: 00 - Prix : 90 €
Robe tuilée et claire
Nez peu intense, tabac, herbacé et fumé.
La bouche commence à se décharner, on retrouve du tabac et de la fumée, mais l’acidité ressort trop.

9. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1980 :
DS15 - PC16 - MS15 - JP15. Note moyenne: 15,3 - Prix : 64,50 €
Robe assez claire et tuilée.
Une première trace liégeuse disparaît à l’aération, on trouve alors du poivre, du tabac et une trace végétale. Le nez est assez agréable.
Matière moyenne en bouche, le vin est rond et structuré mais la finale un peu chaude fait penser à une chaptalisation mal contrôlée.

10. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1979 :
- Prix : 52 €
Pas net, malheureusement il y a un problème sur la bouteille.

12. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1978 :
DS18 - PC18 - MS18 - JP18. Note moyenne: 18 - Prix : 52 € (La cote actuelle est de 414 euros, encore merci à la maison Jaboulet !)
Robe sombre et assez jeune.
Nez intense et très mûr. Fumé, noyau, cerise, eucalyptus, des notes de truffe et de sang composent un ensemble profond et complexe qui se dévoile peu à peu à l’aération.
La bouche est puissante et jeune avec un gros fruit. La matière est imposante, très mûre avec une pointe de sucrosité, mais le vin est viril et plutôt austère malgré la maturité. Il est sur un fruit intense, soutenu par une structure imposante par encore totalement intégrée. Vin immense qui n’est pas prêt.

13. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1975 :
DS17 - PC17,5 - MS17 - JP16,5. Note moyenne: 17 - Prix : 94 €
Robe plutôt jeune et claire.
Nez agréable sur le tabac, le poivre, la fumée et des notes de rose. Très agréable et encore bien vivant.
Bouche ronde et souple, sur le noyau et le tabac. Le vin est de bonne longueur et frais, seule une petite note d’alcool limite le plaisir.

14. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1972 :
DS13,5 - PC13,5 - MS13,5 - JP13. Note moyenne: 13,4 - Prix : 52 €
Robe acajou, claire.
Nez très animal, lard fumé, viandox avec des notes oxydatives de rancio et de résine, il fait vieux et passé.
La bouche confirme les indications du nez. Café, viandox et chaleur font un vin en fin de vie.

15. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1969 :
DS16,5 - PC16,5/17 - MS17 - JP17. Note moyenne: 16,8 - Prix : 52 €
Robe sombre et évoluée.
Le nez est sur le lard, le tabac, et la fumée, mais reste frais et vivant.
Le fruit est encore présent en bouche, associé à du café et au tabac. Le vin est très vivant et frais, équilibré, avec une belle longueur. Une belle surprise !

16. Hermitage «La Chapelle» de Jaboulet 1964 :
DS13,5 - PC14/14,5 - MS14 - JP14. Note moyenne: 13,9 - Prix : 52 €
Robe nettement acajou.
Nez très mûr et trop vieux, café, caramel.
Bouche très mûre et ronde, alcool et sucrosité n’arrivent plus à se cacher derrière une matière en déliquescence. Malgré un certain charme, l’ensemble est plutôt fatigant.


Conclusion :
Dégustation intéressante et rare d’une cuvée fameuse d’Hermitage.
Une certaine homogénéité d’expression se fait jour, avec des vins frais et droits, très marqués par le tabac et la fumée au vieillissement. Il y a bien un style maison.
Une bonne qualité d’ensemble, avec des réussites notables dans certains petits millésimes (97, 94, 69).
Quelques bouteilles sont remarquables, (2001, 1995, 1991, 1990, 1989, 1985, 1983, 1978). On peut trouver que leur nombre est trop limité au vu du producteur et de l’appellation.
L’effet millésime est très sensible, avec quelques vins qui auraient pu être déclassés totalement.
Le niveau général de la dégustation est comparable à celui de la verticale des Hermitages de JL Chave effectuée en décembre 2004. Par contre, le style des vins est assez nettement différent. Ce sont plus les sensibilités individuelles qu’une différence qualitative qui feront préférer un producteur par rapport à l’autre.



blg
#183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Verticale Hermitage La Chapelle

confirmation de notre déception devant le 1999...

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Verticale Hermitage La Chapelle

Hermitage : Jaboulet "La Chapelle" 1989 : mai 2003
DS16 - PP16,5 – PC16 - LG16,5 – VM16/16,5.

- Robe intense.
- Nez très oriental, profond, avec ses notes (un peu lactiques) d'épices, de cacao, de fruits confiturés, de cerise. On pense au grenache.
- La bouche possède un très beau toucher, une acidité conséquente. Elle reste relativement austère toutefois, sa finale évoque l'amande. Certains pensent à une expression plus sudiste (Roussillon).

Jaboulet – Hermitage La Chapelle 1991 - mai 2003
PC15,5 - PP16 – DS16 - LG15,5 – HL15- VM15,5/16.

Robe assez dense, rouge sang, brillante. Nez puissant, plutôt sudiste : fruits confits, animalité, anchois, olive noire. Matière extraite mais veloutée, chaleureuse, qui fait penser à un vin du sud de la Vallée du Rhône, finale virile sur l’alcool et les tannins.

Au domaine en nov 2000 :
• HERMITAGE "La Chapelle" 98. Notes : DS17 – LG17 – PP17.

La cuvée phare du domaine (incluant notamment des baies issues des parcelles "Rocoules", "Méal" et "Bessards"). Le nez, initialement peu loquace, s'ouvre peu à peu à l'aération. Il développe alors des notes de tabac, de bouquet séché, de cuir, de bois aromatique. La bouche est longue, fine et bien structurée. Elle est caractérisée par des notes de cerise, de tabac, de santal. Un grand vin d'avenir, encore très juvénile. Une belle conjugaison de race et de puissance.

• HERMITAGE "La Chapelle" 99. Notes : DS17 – LG16/17 – PP16,5.
Le nez oriental, déjà relativement disert en dépit de la jeunesse du vin, mêle des notes de fruits (mûre) d'épices, de fourrure. La bouche est fruitée, très longue. Cohabitation de la finesse, de la puissance, de la race et de l'élégance. Elle semble à la fois (en l'état du moins) plus simple et plus mûre que celle du millésime 98, avec un côté oriental et crémeux, qui n'exclut pas un bonne astringence.

HERMITAGE "La Chapelle", Jaboulet Ainé, 1997. Notes : DS16,5 – PC16,5 – LG16,5 - PP17. A table en nov 2000
• Robe dense et veloutée, mais qui présente déjà des traces d'évolution sur les bords du disque.
• Nez immédiatement séducteur, oriental, voluptueux, avec un fruit compoté profond, des épices (girofle, cannelle, poivre...), et des notes tertiaires de cuir et de cèpe sec.
• Matière mûre et très veloutée, riche; les arômes sont, comme au nez, démonstratifs et plutôt oxydatifs. Les tannins enrobés rendent le vin très flatteur, il ne manque pas de classe dans son style, chaleureux, racé mais facile d'accès. On peut s'interroger quant à son évolution à long terme. Un style incontestablement plus oriental, exubérant, flatteur que celui de Chave.
#185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Verticale Hermitage La Chapelle

Hermitage Jaboulet La Chapelle 1997 : 17/20 - mars 2006
Beaucoup de classe pour un vin qui ressemble à un beau châteauneuf : caractère corsé, finesse, gamme aromatique orientale (figue, laurier, poivre vert, …). Restent une relative fermeté et une acidité adéquate.
#186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 121
  • Remerciements reçus 0

Chevalier a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet.

Bu recemment chez un ami (avant les chaleurs actuelles)

Thalabert 1957

Couleur orangée, nez discret, puissance plutot moyenne (en fait, puissance faible sur le haut de la bouteille et concentration de plus en plus forte vers le bas de la bouteille), ce vin faisait dans le raffinement et l'elegance, sur des aromes tertiaires cela va de soit, et qui s'assemblaient bien avec le sanglier en sauce.

D'une grande longueur, ce vin m'a donné une bien grande satisfaction.

Dominique
#187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : Re: La Chapelle - Jaboulet

Mon premier "La Chapelle" hier soir, qui était un 1990.
Très surpris au nez, je pensais avoir un Bordeaux dans mon verre. Loin des notes parfois exubérantes de la Syrah. En bouche il y-a un côté crémeux qui est très agréable, le vin est dense, équilibré, long en bouche. Je suis conquis mais ai tout de même une critique à formuler sur une acidité qui me semble un poil élevée.

Marc,
Sous le charme quand même

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21541
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: La Chapelle - Jaboulet 1990

CR: La Chapelle 1990 Jaboulet

Hier soir, belle rencontre avec ce vin.
Il n'a certes pas le niveau du 1989, mais il possède bien des qualités.
Un nez séduisant de cassis en confiture et d'épices, sur fond minéral.
Une bouche ample, savoureuse, dans laquelle l'impression de rondeur l'emporte sur l'acidité. Une belle finale pour prolonger le plaisir;)

Cordialement,
Thierry
#189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1654
  • Remerciements reçus 462

rkrk a répondu au sujet : Condrieu Les Cassines 2003 (Jaboulet)

Les Cassines est le Condrieu de Jaboulet - effectivement inégal mais très bon, à mon avis, en 2003.

NOTE: au nez très parfumé floral, en bouche gras typé épicé et chaleureux, finale longue fraîche et dense - Conclusion: plus un super-Viognier qu'un vin de terroir mais très agréable - très bon/excellent (91)
#190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: Condrieu Les Cassines 2003 (Jaboulet)

Effectivement, 2003 me semble le meilleur millésime des "CASSINES" de Jaboulet, noté 15 l' an dernier, mes notes habituelles de cette cuvée ne dépassant pas 14...cependant, ce n'est pas un vin que j'ai envie de mettre en cave...il y a bien mieux chez Jaboulet...et bien meilleur chez les autres propriétaires de CONDRIEU...

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21541
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Dom. de Thalabert rouge 1998 - Jaboulet.

CR: Jai ouvert hier soir un Domaine de Thalabert rouge 1998 Jaboulet en pensant à mon expérience du 13 mai dernier (cf. supra)

Mon impression de dégustation, de ce vin bu déjà à plusieurs reprises, était très éloignée de la description faite sur le site de Jaboulet...

Et si cela s'expliquait par les conditions de dégustation?
Je bois habituellement un Crozes-Hermitage à 16-17° et je commente le vin peu après l'ouverture de la bouteille.

Un essai donc ce midi du tiers de bouteille restant à 19-20°:
Le nez donne des notes de fruits noirs (cassis, cerise) dominées par le cuir et les épices.
La bouche est ronde, marquée par l'acool, l'acidité se manifeste en milieu de bouche et s'impose en finale où il ne reste bientôt plus qu'elle. Le fruit est présent, la matière se laisse dominer par l'acidité...

Ma description est conforme à celle de mai, si on tient compte de la différence de température.
Je n'ai pas trouvé un vin "tout en finesse", comme dans la description officielle.
Elle me fait penser à celle de Margaux maigres dont on présente cette caractéristique comme une qualité: un vin "fin", typique de l'AOC, à ceux qui n'ont jamais eu la chance de boire les réussites de l'appellation...

Après 5 bouteilles sorties de ma cave, je suis déçu, fortement... De la part d'un Domaine dont j'ai pu boire de merveilleux flacons ;)

Cordialement,
Thierry
#192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet-2001

Un Thalabert 2001 qui me laisse une impression en demi-teinte : un vin de qualité, mais qui se cherche, entre un agréable fruit immédiat, et une envie de complexité qui se fait attendre...

Laurent
#193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 0

sergio65 a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet-2001

J'ai acheté les 'Thalabert' 89 & 91 (fabuleux), 94 (pas mal), 95 (bien), 96 (correct) et 97 (décevant). Très décu par le 97 et l'évolution des derniers millésimes, je n'en ai plus jamais acheté. J'ai gouté le 98 chez un caviste mais j'ai l'impression que les vins du domaine n'ont plus rien à voir avec les millésimes antérieurs (aujourd'hui léger et fades même en bon millésime).

Il me reste par chance quelques 91, et à chaque fois, c'est un vin extraordinnaire que je redécouvre.

Dommage que le producteur aie augmenté ses rendements s'appuyant sur une ancienne réputation pour ne produire aujourd'hui qu'un vin commercial, quelconque, sans intérêt.

Y a t-il un autre Crozes qui se rapproche des anciens millésimes Thalabert??? à un prix abordable???

SL
#194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet-

Je te trouve bien sévère avec les derniers millésimes du domaine de THALABERT!
Certes 1997 a été une grosse déception (13,25 de moyenne de notes), mais dans les millésimes récents, 1999 (15,16 de moyenne en 3 dégustations), 2001 (15,30 de moyenne...en 5 dégustations!), et surtout 2003 (15,75 de moyenne en 2 dégustations) me semblent d' un niveau plus que "correct"...
et 1996 que tu ne trouves que "correct" m' avait assez "impressionné" en juin 2003... certes certains CROZES moins "chers" à l' achat sont largement du niveau de Thalabert , voire supérieurs...mais Jaboulet ne me semble pas avopir "négligé" ses Crozes-Hermitage ces dernières années...et le changement de "main" de la maison ne devrait que confirmer le bon niveau de ces vins...

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet.

A ce sujet, une question me vient à l'esprit : existe-t-il une réelle différence qualitative entre Thalabert et Roure, ou cela est-il variable selon les millésimes?

Laurent
#196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 0

sergio65 a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet-2001

Pas gouté le 99 et le 01 je devrais essayer le 2003, si je le trouve encore a un prix honnête.
OK, le 96 est certainement plus que correct (je le noterais 14.5), mais je trouve que le vin a changé de style justement avec ce millésime (moins de complexité). Il semble que ca coincide avec la première année du domaine Roure.

Jaboulet utiliserait il les plus vieilles vignes du Thalabert pour le Roure???

voici un article que j'ai trouvé sur la toile:
( www.gangofpour.com/u... )

SL
#197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet-2001

A ma connaissance, Thalabert et Roure correspondent à des vignes distinctes, mais je n'en suis pas certain.

Laurent
#198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet.

Les vignes du domaine de Raymond ROURE correspondent bien à un terroir différent situé sur "les Picaudières" me semble-t-il: elles ont été rachetées en 1996 par la maison Jaboulet à Raymond Roure (d'où le nom!) atteint par l' âge de la retraite (et même plus, je crois qu'il avait pas loin de 80 ans!)...Le domaine de THALABERT appartient à la maison JABOULET depuis beaucoup plus longtemps...

Quant à la différence de qualité entre les 2 cuvées, cela dépend un peu des millésimes effectivement: si pour 1997, il n'y a pas photo (15 de moyenne pour Raympnd Roure), 1999 me semble du même niveau (15,25 pour R. Roure), 2001 peut-être meilleur pour Thalabert (15 pour R. Roure), mais 2000 meilleur pour R. Roure (16!)...donc difficile de se faire une idée précise: les 2 vins sont assez différents, ...très légère préférence pour Raymond Roure "à la moyenne"...mais les avis des uns et des autres peuvent être différents...

Par contre je trouve le "Raymond Roure" BLANC d' un excellent niveau...l'un des tout meilleurs de l' AOC...

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21541
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet.

Je l'ai dit plus haut dans cette rubrique:

j'aime Thalabert et Roure 1996,
je trouve le Thalabert 1998 trop acide,
le 2000 me semble bien agréable...

Cordialement,
Thierry
#200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet.

Merci Christophe pour cette réponse précise :)

Laurent
#201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Winemega - Alain a répondu au sujet : Re: La Chapelle - Jaboulet 1997

Hermitage La Chapelle 1997 - Jaboulet

Couleur rubis foncé, profond et dense. Nez très expressif de fraise mûre, truffe blanche, senteurs balsamiques et réglisse.. superbe! Sur le palais, il se montre tout à fait à la hauteur. L'entrée de bouche est sphérique, puissante, légèrement glycérinée, déclinant une palette de notes fumées et de fruit rouge. C'est épais et juteux, mais tout en gardant une belle finesse de corps. Longue finale étoffée qui décline quelques épices et un fruit rouge d'une belle pûreté.

Alain

Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
#202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 0

sergio65 a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet.

j'ai commandé du Thalabert 2004 sur base d'une évaluation plutôt positive dans le guide de la RVF (16/20). Je compte en ouvrir une dès réception (prévue dans le courant de la semaine prochaine). Il paraît également que depuis 2005 (nouvelle équipe), les vins de PJA s'améliorent ...

Personne n'en a déjà goûté (le 2004)?

SL
#203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 552
  • Remerciements reçus 0

minty a répondu au sujet : Re: La Chapelle - Jaboulet

Bu hier soir pour la premiere fois la chapelle - Jaboulet 96

Robe: dense, sans marque d'evolution
Nez: explosif! Qu'elle puissance! fruits rouges, poivre noir et grande fraicheur, aucun caractere "sur-muri"
Bouche: la aussi puissante, beaux tanins, longue finale avec une belle acidite qui equilibre bien la masse tanique imposante mais sans angulosite.

Quel beau vin, parfait avec les blancs de faisant.

Eric
#204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 0

sergio65 a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet.

Bonjour,

Quelle déception. Dilué, astreingeant il me rappelle le 1993 (qui était désastreux). Retour à l'expéditeur.

11 et c'est généreusement noté.

PS j'ai (re) gouté un 1995, celui là est fabuleux! noté 17. en finesse et fruit. Droit et charmeur à la fois. Un délice

SL
#205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21541
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet.

Sergio,

Le Thalabert 2003, qui a eté commenté dans "Cercle LPV Flandre Intérieure", n'est pas mal du tout...

Je ne connais pas le 2004.

Thierry
#206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 0

sergio65 a répondu au sujet : Re: Dom. de Thalabert - Jaboulet.

Bon, je vais essayer le 2003 ... la semaine prochaine car j'en ai commandé!, mais vivement le 2005 avec la nouvelle équipe. J'ai bu du parallele 45 2005 et je l'ai trouvé très bon ...
le renouveau de PJA en vue ...?

SL
#207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21541
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Dom. de Thalabert 1996 - Jaboulet.

: Ce midi, par curiosité, un Thalabert 1996 Jaboulet

Après avoir été relativement déçu par le Cornas 1996 de Clape, trop marqué à mon goût par l'acidité, je me demandais comment évoluait ce 1996 dont il me reste quelques bouteilles tant en Thalabert qu'en Vieilles Vignes.

Je suis rassuré: un vin équilibré, sur le cassis. Une acidité contenue par la matière tannique et l'alcool. Rien à voir avec le 1998, décevant...

La Chapelle, la Sizeranne, Thalabert, Raymond Roure... Quelques exceptions notables, parmi d'autres, à la dominante acide du millésime.

Cordialement,
Thierry
#208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21541
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Dom. de Thalabert 1998 - Jaboulet.

CR: Ce soir, mon dernier Thalabert 1998 Jaboulet

J'ai ouvert la bouteille hier soir.
J'en ai bu un 1/2 verre: une acidité "mordante", une fois encore...
J'ai refermé celle-ci sans la mettre sous vide ni sous gaz.
Ce soir, le vin s'est "civilisé":
il est devenu plus rond, plus chaleureux mais il n'est pas fané, il est simplement plus vieux, mais tellement plus agréable...
Est-ce une preuve d'aptitude à la longue garde?
Je suis perplexe.

Un vin à ne pas boire dès l'ouverture ;)

Cordialement,
Thierry
#209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21541
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Crozes "Vieilles Vignes" 1996 - Jaboulet.

CR: J'ouvre pour la premières fois
Un Crozes-Hermitage Vieilles Vignes 1996 de Jaboulet

Cette cuvée n'a été produite, sauf erreur de ma part, que dans ce millésime.

La bouteille 10599 semble pleine de promesses!

Un nez qui est puissant et élégant: cassis, poivre... Mais aussi clou de girofle et minéral. L'agitation fait remarquer des nuances fumées.
Un ensemble "jeune".

Une bouche fraîche mais sans aucun excès d'acidité. Elle est savoureuse et livre des impressions de grains de cassis, un boisé parfaitement intégré se perçoit en arrière plan. Les tannins sont fins et concentrés, la matière s'impose sur la langue et les muqueuses, on a un vin plein et équilibré en bouche, ample, qui se montre fort long: la sensation de vin en bouche persiste plus de 30 secondes avec des notes de cassis et une plaisante amertume.

Superbe bouteille:
une réussite en 1996 qui évoque vraiment un bon Hermitage.

Cordialement,
Thierry
#210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck