Nous avons 1491 invités et 10 inscrits en ligne

Domaine de la Mordorée

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 6866
CR: Domaine de la Mordorée - Lirac La Dame Rousse 2016
Nez assez puissant, net sur un fruit mûr et noir, mais qui ne maque pas de fraîcheur, bien au contraire. C'est très précis, sur la mûre, fruits des bois, poivre noir, côté lardé, tapenade, réglisse, notes florales. Il se dégage de la gourmandise et du sérieux à la fois.
Bouche puissante avec de la mâche. Une matière mûre et toujours aussi fraîche. L'acidité donne de la gourmandise et les 14,5 % d'alcool ne chauffe absolument pas. Belle énergie. Les tanins sont enrobés, un peu gras et en harmonie. Longueur convaincante, nette et en fraîcheur avec un trait mentholé du plus bel effet.
Je trouve ce vin très bon. On se régale !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Delphinette
11 Fév 2021 08:30 #811

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1196
  • Remerciements reçus 2463
CR: Domaine de la Mordorée Reine des Bois 2000 - Châteauneuf-du-Pape
Robe bordeaux à cœur, légèrement roussie à son pourtour.
Nez frais et nuancé sur la réglisse et le chocolat, notes de prune et de jus de viande.
La bouche met en avant une matière ample et fraîche bien canalisée par une une fine acidité.
Le gustatif est suave, principalement sur les fruits noirs accompagnés par une trame végétale bien intégrée qui apporte de la tenue et des tanins tapissants qui amènent de l'élégance.
Je suis étonné par la manière dont vieillit ce vin dans ce millésime qui m'a longtemps laissé sur la réserve, contrairement aux 1998, 1999 et 2001 du domaine.
Comme quoi il faut parfois être patient.

David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Axone35, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, vivienladuche, flupke14, éricH, Delphinette, Monard
03 Mar 2021 09:01 #812
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6332
  • Remerciements reçus 12239

CR:
Domaine de la Mordorée - Lirac La Reine des Bois 2006 (rouge)
Bouchon long, de belle qualité.
Bien que présentant des reflets évolués, la robe est encore bien concentrée.
Le premier nez est essentiellement épicé et l’aération apporte une profusion de fruits rouges et noirs, sans notes confiturées.
La bouche est riche, construite sur un tanin mûr et abondant, équilibrée par une acidité précise.
Le vin est encore concentré avec un caractère quelque peu austère mais sans dureté.
Il accompagnera une belle viande (grillée ou en daube) et pour de nombreuses années encore.
Note : 15/20.
Garde : on peut le boire mais il peut se conserver sans crainte quelques années de plus.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, vivienladuche, flupke14, BATARDO, SOK, Lionel73, Delphinette, Chaccz
01 Avr 2021 06:31 #813
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 765
  • Remerciements reçus 2293
CR: Domaine de la Mordorée - Lirac rouge La Reine des Bois 2000

Moriendi écrit: J'ai choisi cette bouteille pour accompagner un canard farci aux pruneaux qui s'est transformé par la magie de Noël en chapon aux pruneaux. Pouf pouf abracadabra, autant pour le Lirac, l'accord se fera ric-rac !

La robe est opaque, le nez hésite entre les fruits noirs et les épices mais reste sur la réserve. La bouche est souple, les tannins sont fondus, le vin est puissant mais l'âge l'a assagi et il se retient de chahuter le plat tandis des arômes compotés mais pas trop font la liaison avec la farce du chapon. La bouteille manque un peu d'ampleur mais elle est en pleine forme !


Voilà ce que j'écrivais en décembre dernier sur ce vin dont j'ai fini ma dernière bouteille ce week-end. Pas grand-chose à changer sinon que la bouteille s'est mieux présentée, avec plus de gourmandise et de matière. Pourtant le niveau était plus bas, ce qui m'avait amené à la garder pour plus tard. Sans doute les accords ont-ils mieux fonctionné avec un gratin de pommes de terre et champignons et un tournedos sauce au poivre. Bref, un très bon Lirac.

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, vivienladuche, flupke14, Kiravi, LudwigMozart, Delphinette
11 Avr 2021 22:21 #814

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6887
  • Remerciements reçus 6023
CR: Domaine de la Mordorée, Lirac, La Dame Rousse, 2018

Bu sur plusieurs repas.
Robe sombre. Nez mûr et relativement riche, sur les baies noires, un peu d'épices, de réglisse et de thym. Bouche relativement épaisse et confortable, avec des tanins finement gras. Matière riche et mûre, sur les baies noires. Fond épicé et réglissé, avec des notes de garrigue. Finale modérément dense, finissant de façon un peu courte. Un vin a associer à table. Encore de garde. TB- (15,75/20)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Bernard, rkrk, Jean-Loup Guerrin
16 Mai 2021 11:14 #815

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6332
  • Remerciements reçus 12239
 
CR:
Domaine de la Mordorée - Lirac La Reine des Bois 2007 (rouge)
Bouchon très long et pas du tout imbibé.
La robe est encore très concentrée avec peu de nuances d’évolution.
Le nez propose un profil essentiellement épicé (poivre, girofle, muscade, …) où l’élevage s’est complètement intégré.
Avec l’aération poindra une note de fruit noir.
En bouche, c’est un vin dense au tanin mûr qui englobe une matière riche et dense.
On ressent en dégustation un vin issu d’un millésime costaud avec une finale longue, épicée et marquée par une pointe chaleureuse.
J'ai déjà goûté cette cuvée sur d’autres millésimes et elle présentait davantage de finesse dans sa texture.
La matière est conséquente, la maturité aussi et j’ignore si le temps tempérera ce vin fougueux.
Peut-être une garde prolongée (les fondements sont présents) mais je crains que cette note alcooleuse ne s’efface pas entièrement.
Un vin à servir plutôt frais - au risque d’être saturé - et sur une cuisine goûteuse et roborative.
Note : 15/20.
Garde : déjà prêt et affrontera les années sans sourciller.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Galinsky, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Delphinette
14 Juil 2021 06:35 #816
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1921
  • Remerciements reçus 1251
CR: Domaine de la Mordorée - Lirac La Reine des Bois 2006 (rouge)

Un vin intense qui a besoin d'une grosse aération pour évoluer aromatiquement et pour s'assouplir.

A l'ouverture on est sur les fruits noirs et le cuir. Avec l'aération arrivent des notes chocolatées.
En bouche le vin est fruité et dense avec des tannins gras et vifs. Bonne longueur. B/TB

Un vin costaud qui nécessite un plat qui a du repondant (agneau en sauce).

Nettement plus agréable que le Lopy 2006 de la veille qui est resté très rustique.

en somme : en ligne avec le CR d'Olivier Mottard du mois d'avril

Ralf

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Delphinette
02 Oct 2021 11:48 #817

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Raboso del Piave DOC
  • Portrait de Raboso del Piave DOC
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2793
  • Remerciements reçus 707

Réponse de Raboso del Piave DOC sur le sujet CR: Domaine de la Mordorée, Lirac "La Reine des Bois" 2010

CR: Domaine de la Mordorée, Lirac "La Reine des Bois" 2010 
Initialement très heureux d'ouvrir cette bouteille qui me rappelle une belle journée dans le Vaucluse entre vins et restaurant en compagnie d'un ami.
Le nez se montre austère, avec une forme de réduction pas très agréable et des notes végétales.
En bouche, les tannins sont encore très présents, des amers peu harmonieux dominent le peu de fruit, les notes d'évolution sont aussi bien là bien que le vin soit loin d'être mort.
Le tout n'est pas très grâcieux. Sur 48h, la bouteille évolue un peu favorablement sans que l'envie de s'en servir un verre ne pointe le bout de son nez.

Déçu par ailleurs par un Côtes du Rhône la Dame rousse 2016 et avec d'autre part le souvenir d'une dégustation pas si évidente (le C9P en jeunesse était tellement extrait qu'on se demandait s'il allait être buvable un jour), je me demande aujourd'hui quand ces vins doivent se boire... Finalement, les bouteilles qui m'auront donné le plus de plaisir sont issues de la cuvée La Remise qui m'a (parfois) étonné par sa buvabilité.
 

Mon ami avait une vigne, sur un coteau fertile. Il la bêcha, il l'épierra, il y planta du muscat. Au milieu il bâtit une tour, il y creusa même un pressoir. Il attendait de beaux raisins : elle donna du verjus. (lsaïe, "Le chant de l'ami", 5, 1-7)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, the_ej, Fredimen
04 Nov 2021 10:00 #818

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6332
  • Remerciements reçus 12239
 
CR:

Domaine de la Mordorée - Châteauneuf-du-Pape cuvée La Plume du Peintre 2003

Dans sa version Châteauneuf-du-Pape, la cuvée de La Plume du Peintre est un mélange à parts égales de Grenache, Mourvèdre et Syrah, élevée longuement (18 mois) en fût neuf 100%.
1 500 bouteilles ont été produites, celle-ci porte le n° 1 087.
Pour accompagner un merveilleux plat de chasse, le civet de chevreuil, il fallait un vin avec du répondant.
Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le choix fut à la hauteur.

Le bouchon n’est pas hyper long mais très ferme et absolument pas imbibé.
La robe est hyper concentrée, presque noire et le disque est à peine évolué.
Le nez est un festival aromatique : mûre, cassis, myrtille, épices (muscade, girofle, réglisse, poivre), cuir, et enfin chocolat.
En bouche, c’est un vin bien entendu riche avec un tanin structurant, un corps ample qui déroule tout au long de la dégustation.
Ce profil corsé, conjugué au millésime caniculaire, aurait pu faire craindre de déguster un vin lourd.
Bien au contraire, une fraîcheur surprenante vient tempérer ce vin massif.
On croque dans un mélange assez gourmand de fruits et d’épices qui accompagnent le vin jusqu’à une finale très longue, goûteuse à souhait, fraîche et complexe !
C’est une cuvée à l’équilibre aussi parfait qu’inattendu dans un ensemble pourtant costaud en terme d’alcool et de présence tannique.
Un vin hors norme pour lequel je n’ai pas de point de comparaison.
Accord idéal avec le plat.
Garde : ce vin mourra sans doute un jour mais je serais mort avant, c’est certain !
Non notable et quasiment inclassable.
Je pense que ce vin ne plaira pas à tous les palais mais il faut reconnaître que c’est une interprétation particulière, extraordinaire mais grandissime de Châteauneuf-du-Pape.
Respect Monsieur Delorme.

Olivier 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Zapata, dt, Axone35, jean-luc javaux, denaire, La Vie est une Fête, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, flupke14, leteckel, ysildur, éricH, Lionel73, Jeanveux, Manas, Kana
06 Déc 2021 17:37 #819
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6887
  • Remerciements reçus 6023
CR: Domaine de la Mordorée, Lirac, La Dame Rousse, 2018 

Bue lors des  fêtes de fin d'année

Robe sombre, assez opaque. Nez mûr et chaud sur les baies noires à la maturité poussée. Bouche ronde et confortable, aux tanins ronds, mûrs et légèrement gras. Maturité poussée, sur les baies noires, la réglisse, les épices, la garrigue et le thym, sans tomber dans l’excès de la lourdeur du pruneau. Ensemble clairement sudiste dans un millésime chaud, gardant malgré tout de la fraîcheur par l’aromatique épicée méridionale. Très Bien (16/20)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, flupke14, Lionel73
03 Jan 2022 18:32 #820

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1710
  • Remerciements reçus 1116
CR: Domaine de la Mordorée, Lirac "La Reine des Bois" 2001

 


Le bouchon m’a donné du fil à retordre !
Heureusement le vin est impeccable. La robe encore sombre, profonde, présente des nuances d’évolution. Le vin est superbe, dense, compact, avec un beau nez complexe, épices et sous-bois mais encore du fruit. La bouche est à l’avenant, sérieuse et dense avec une belle présence. Très bien.

thien 

Thien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, ysildur, Lionel73
03 Jan 2022 18:45 #821
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21745
  • Remerciements reçus 5939
CR: Domaine de la Mordorée, Châteauneuf du Pape "La Reine des Bois" 2005

Bouteille exhumée de ma cave et ouverte hier soir ; nez somptueux avec des fragrances de fruits rouges frais et une touche de thym.
La bouche est superbe avec des tannins présents mais très soyeux. Il y a de la fraîcheur, les 15° ne se font pas absolument pas sentir.

Ma-gni-fi-que ! Pour mon goût, ce vin est à parfaite maturité.

C'est fou comme cette appellation peut donner des très grands vins pour peu que l'on soit un peu patient (ou oublieux comme moi)

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Zapata, Olivier Mottard, PBAES, Alain Hinant, Alex, monta, Jean-Bernard, denaire, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, Med, SOK, éricH, Martino, Kiravi, Gaija
12 Fév 2022 10:58 #822

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1196
  • Remerciements reçus 2463
Bu à cette occasion
CR: Domaine de la Mordorée Reine des Bois 2000 - Lirac
Robe grenat au liseré marron.
Nez sanguin sur les fruits noirs macérés, les épices (poivre doux), l'écorce d'orange et la réglisse.
Dès l'attaque la bouche affiche un fruit fondu et délié magnifié par un touché souple et tactile.
La matière est à point, mûre à cœur, tout en précision et en finesse.
La longueur perçue est le signe d'un grand vin.
 

David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Oyaji-sama, Papé, flupke14, Delphinette
22 Mai 2022 09:46 #823

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6332
  • Remerciements reçus 12239


CR:

Domaine de la Mordorée - Châteauneuf-du-Pape « La Reine des Bois » 2007 
Bouchon impressionnant de longueur et de qualité, juste marqué sur le disque.
La robe est dense et profonde dans ses teintes brunies.
Le nez propose de puissants arômes de fruits rouges (cerise, fraise Mara) qui se déclinent avec l’aération vers des notes plus épicées qui évoquent le thym, la sauge, le clou de girofle, la muscade.
En bouche, le vin est construit sur un tanin abondant mais totalement enrobé tant il est mûr, parfaitement contrebalancé par une acidité précise et rafraîchissante.
C'est un vin à l’équilibre convaincant au vu du millésime plutôt chaleureux.
La finale est très longue et surprenante de fraîcheur avec ses notes fruitées et épicées.
Aucune note chaleureuse contrairement au  Lirac  dégusté dans le même millésime.
Superbe.

Note : 16/20.
Garde : on peut le boire mais il n’y a aucune urgence.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Alain Hinant, Dom, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Papé, IH1456, Gerard58, éricH, LEON213, Monard, Jeanveux
21 Aoû 2022 08:44 #824
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 129
  • Remerciements reçus 402
CR: Domaine de la Mordorée, Lirac "La Reine des Bois" 2017

Dégusté et servis à 17°C environ

Robe sombre, impénétrable avec juste le bord du disque grenas.

À l'ouverture, le nez est discret mais laisse apparaître quand même de la richesse et s'affirme sur le fruit noir écrasé, les épices, pointe d'orange sanguine; c'est très prometteur.
La bouche est volumineuse, sur le fruit noir compoté, avec une sensation de velours (mais épais le velours!), une grosse persistance aromatique sur la tapenade, finale chocolaté.

Lors du service à table pour accompagné un ossobuco à la milanaise, le vin s'est tendu, affiné et ceci aussi bien au nez que en bouche.
L'aromatique est complexe et très fourni au point que je n'arrive pas à tout décrire sur le papier.
Le fruit (toujours noir) est plus précis, moins compoté, la bouche plus fraiche, toujours avec ces parfums d'épices et d'orange sanguine au second plan, pointe de réglisse, sensation chocolaté et (petit bémol) pointe l'alcool au réchauffement de ce divin breuvage.

Le lendemain, le vin se rapproche de ce que je connais de la côte du Rhône, moins exubérant mais toujours aussi intéressant.

En l'état actuel, on ne peut pas parler de vin gourmand car il fatigue un peu les papilles mais le potentiel est clairement là pour faire un grand vin.
La prochaine quille va attendre quelques années et je vais rentrer en cave régulièrement cette référence, c'est devenu une priorité.

Je ne connaitrais sans doute jamais les vins de Reynaud, mais au moins je pourrais me consoler avec la Mordorée et tout ça grâce à qui...À LA LPV!!!

Merci les Lpvistes!

David
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, tht, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, Frisette, éricH, alex73, Delphinette
23 Aoû 2022 22:52 #825

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1196
  • Remerciements reçus 2463
CR: Domaine de la Mordorée Reine des Bois 2000 - Châteauneuf-du-Pape
Robe bordeaux au liseré à peine bruni.
Nez sur l'olive noire, la fourrure, la réglisse et le cassis, notes résineuses.
Bouche à l'attaque déliée avec des tanins encore bien présents mais qui ne marquent pas la texture.
La matière présente un côté enrobé et gras avec une aromatique qui rappelle le nez, légèrement brouillée par la perception de notes végétales légèrement brûlées qui font perdre au vin un peu de sa fraîcheur, de sa lisibilité et de sa longueur.
C'est bon en l'état mais je lui préfère ses sœurs de 1998, 1999 et surtout 2001.
 

David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, matlebat, jean-luc javaux, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, Delphinette, Monard
11 Sep 2022 10:17 #826
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 180
  • Remerciements reçus 505
CR: Domaine de la Mordorée - Châteauneuf-du-Pape - Reine des Bois 2002
Bouteille achetée aux enchères cet été à un tarif inférieur que le tarif de sortie du dernier millésime, sur un millésime réputé plutôt très faible à C9P. 
J'ai pris mon risque en me disant que bon domaine et belles cuvées risquaient de ne pas décevoir malgré le millésime. Spoiler, j'ai eu plutôt raison ! 
La robe est bien grenat, tirant clairement sur le brique. 
Le nez n'est pas un monstre de puissance, sur de jolies notes de réglisse, de cacao. 
La bouche ressemble à une balade en automne avec votre grand-mère : pas rock'n'roll, mais plutôt agréable, tranquille et fraîche malgré les 14,5% qui ne se sentent pas. Les tanins sont tout à fait polis (sans qu'ils soient présents en immenses quantités), tout est à sa place sur les mêmes notes qu'au nez. Aucune sécheresse ou astringence en finale, par ailleurs de longueur honorable. 
Accordé avec un navarin d'agneau au potimarron et aux marrons - ce vin rouge fait tout à fait le job en ce sens que son côté très poli évite le faute de goût qu'aurait été une attaque de tanins sur la sauce, qui aurait naturellement plus appelé un vin blanc du sud. 
Je suis content de mon pari. Bon ++ objectivement (pas assez d'intensité pour passer le cap du très bon), mais la complexité et le plaisir du vin âgé sont là. Beaucoup de plaisir subjectivement. 
Il me reste une bouteille que je réserverai sur une pièce de boeuf un peu fine (filet) ou une viande blanche. 

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, IH1456, Delphinette, Monard
15 Sep 2022 17:35 #827

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 130
  • Remerciements reçus 570
CR: Domaine de la Mordorée - Châteauneuf-du-Pape - La Plume du Peintre - 2003



Je recevais un ami œnologue qui a pour ainsi dire déjà tout goûté et que je voulais surprendre avec une cuvée rare qui manquait peut-être à son palmarès. Ma tentative a échoué (il l'avait déjà dégustée, qui plus est au domaine!) mais ça n'a en rien entaché le plaisir de déguster ensemble ce Châteauneuf fringant!

Nous sommes tous deux totalement décontenancés par le nez qui, à l'aveugle, nous aurait sans aucun doute mené vers Bandol. Le Mourvèdre prend largement le pas sur la Syrah et le Grenache, pourtant assemblés à parts égales.

En bouche, on retrouve également le style de Bandol mais avec davantage de finesse, moins d'austérité, et un joli petit côté épicé apporté vraisemblablement par la Syrah. La trame tannique est fine mais légèrement astringente et l'acidité encore bien présente, laissant présager encore de belles années d'évolution possible (je trouve ça merveilleux en l'état ceci dit).

Globalement, je suis déconcerté par ce vin. Ça ne ressemble en rien à ce que je connais de Châteauneuf et j'ai pris un peu de temps à passer outre cette absence de repères et à apprécier ce vin pour ce qu'il est. C'est très grand, très fin, et tellement différent de ce à quoi je m'attendais que j'en garderai un souvenir inoubliable!

96/100
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, tht, rkrk, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Papé, Delphinette, Monard, Kana
22 Oct 2022 10:18 #828
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 180
  • Remerciements reçus 505
Bu ici  CR:
Rouge 2 Droite: La couleur de la robe est la même mais celle ci est plus trouble, suggérant une concentration plus importante. Le nez est évolué tout en étant puissant, sur les fruits rouges cuits, le laurier, l’âtre refroidie, le poivre. La bouche est puissante tout en étant équilibrée. Alors que son camarade a digéré son élevage, ce n’est peut être pas encore le cas de celui-ci qui semble en avoir encore sous le pied, la matière étant loin d’être fuyante vs cet habillage. Très bon +
Châteauneuf-du-Pape - Domaine de la Mordorée - Reine des Bois 2002 

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Loup Guerrin, sly14, Monard
04 Fév 2023 17:09 #829

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1200
  • Remerciements reçus 2825

Réponse de Alain Hinant sur le sujet Domaine de la Mordorée - Tavel la Dame Rousse 2020

CR: Domaine de la Mordorée - Tavel la Dame Rousse 2020
60% Grenache, 10% Cinsault, 10% Syrah, 10% Mourvèdre, 5% Clairette, 5% Bourboulenc.

Robe rose pâle.
Le nez est plutôt fruits rouges avec une subtile note de fraise et de prune, d'orange sanguine, c'est légèrement épicé et agréable.
On retrouve les fruits rouges et la prune en bouche ainsi que l'orange sanguine, c'est bien épicé, poivré ; l'équilibre est bon, aucune note chaleureuse malgré les 14,5° annoncés, belle matière, jolie longueur. Un vin encore jeune et fruité.

Note: 15/20. Garde: à revoir dans l'année.

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, Jeanveux
25 Fév 2023 11:39 #830

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1921
  • Remerciements reçus 1251
CR: Domaine de la Mordorée, Châteauneuf du Pape "Reine des Bois" 2003

Malgré ses 15% le fruit du vin est mûr mais pas compoté. Belle richesse en bouche avec un peu de poudre de cacao; Grande longueur minérale et poudrée. TB/EXC

Souvent massifs dans leur jeunesse, les vins du domaine vieillissent admirablement et il n'y a aucune urgence pour celle-ci.

Ralf

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, TristanBP, flupke14
16 Mar 2023 11:56 #831

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1200
  • Remerciements reçus 2825

Réponse de Alain Hinant sur le sujet Domaine de la Mordorée - Lirac "Reine des Bois" 2007

CR: Domaine de la Mordorée - Lirac "Reine des Bois" 2007

Robe pourpre peu évoluée.
Beaux fruits noirs mûrs, cassis, mûre, petite note lactée due certainement à l'élevage, c'est bien épicé, poivré, une gourmandise.
On retrouve la même gourmandise en bouche, fruits noirs mûrs, cassis, cerise noire, mûre, petite note lactée et torréfiée, grosse matière avec des tanins mûrs, une note chaleureuse mais un bon équilibre malgré tout, belle longueur. Un vin étonnamment jeune.

Note: 15,5-16/20. Garde: à revoir dans 2 ans.

 

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, IH1456
28 Mar 2023 15:26 #832
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1022
  • Remerciements reçus 118
CR: Domaine de la Mordorée - Chateauneuf du Pape "Reine des Bois" 2005
Ce vin est d’une jeunesse insolente ! Nez de cassis et de cuir, avec des notes de tabac. Une bouche fraîche, sur les fruits des bois, surmontée de notes d’eucalyptus. C’est à la fois puissant et délicat, avec des arômes de truffes, de sous-bois, de mûres. C’est un vin qui vibre. Et d’un équilibre magistral. C’est le maître mot: équilibre, et sapidité. Et c'est si long en bouche. Cette Reine des bois ne fait qu'une bouchée d'un Monier de la Sizeranne de Chapoutier (2004), qui tient la route mais reste plus décharné.
Grand vin. C'est d'ailleurs émouvant de goûter une bouteille d'une tel niveau après l'avoir laissé reposer plus de 15 ans en cave.
Un des meilleurs Châteauneuf bu à ce jour...
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, matlebat, Jean-Loup Guerrin, sly14, Vaudésir, DUROCHER, starbuck, Chili Palmer, Garfield, alex73, Gaija, Manas
23 Juil 2023 20:39 #833

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 129
  • Remerciements reçus 402

Réponse de Kalimotxo sur le sujet CR: Domaine de la Mordorée, dégustation au domaine

CR: Domaine de la Mordorée, dégustation au domaine

Passant très près du domaine lors du retour des vacances par les autoroutes du sud de la France, j'ai simulé le coup de la panne...
Dégustation de presque toute la gamme sans prise de note et donc c'est plus un CR de sentiments que purement analytique.

Lirac blanc « Reine des Bois » 2021:
Nez frais, ciselé sur les fleurs blanches puis la pêche blanche.
L'attaque en bouche est vive, tendu avec une certaine minéralité, sur le même répertoire aromatique que le nez.
La longueur est bonne avec une finale prolongé sur une fine amertume.
L'équilibre tension / amertume laisse présager une belle évolution au vieillissement.
Sans doute que ça sera très bon dans 2 à 3 ans.

Boycottant depuis de nombreuses années les rosés, je fais entrave exceptionnellement vu le pédigrée du domaine et pour la culture.

Tavel « Dame Rousse » 2020:
Nez évocateur sur la fraise acidulé, touche de framboise, fond de fleur blanche.
La bouche est plaisante avec une attaque plutôt souple et donc ce bouquet mélangé de fruit et de fleur.
La longueur est bonne et la finale sapide.

Tavel « Reine des Bois » 2020 :
Le nez est plus prononcé que la cuvée générique mais toujours dans le même registre.
Par contre la différence est clairement sur la bouche qui a une palette aromatique plus complexe, une matière plus consistante mais tout en gardant cette finale sans lourdeur.

Côte de Rhône rouge 2021 :
Nez de fruit noir frais, mentholé, finement épicé.
L'attaque en bouche est franche à vive, sur un fruité net mais les tanins sont encore un peu saillants et gâchent le plaisir en finale.
À voir au vieillissement mais en l'état c'est un peu austère.

Lirac rouge « Dame Rousse » 2020:
Nez fin mais franc sur le fruit noir, la fraise, finement épicé.
L'aromatique en bouche est un peu sur la réserve mais il y a un bel équilibré entre matière et buvabilitée.
La température de service soigné aide mais c'est plutôt digeste.

Lirac rouge « Reine des Bois » 2020:
Nez sur le fruit noir écrasé, les épices, la garrigue.
La bouche est confortable sur les fruits noirs écrasés, les épices, finale onctueuse presque chocolaté.
Les tanins sont bien enrobés mais tiennent le vin sur la finale.

Chateauneuf du Pape « Reine des Bois » 2020:
Nez supérieur en intensité et en complexité à tout ce que nous avons dégusté jusqu'ici.
Le fruit noir écrasé est plus profond, les épices entêtantes, la garrigue foisonnante.
L'attaque en bouche est de velours, confortable sur les fruits noirs, puis la garrigue, les épices douces, belle finale entre chocolat et tapenade.
Vin étonnant d'accessibilité dans sa jeunesse. C'est un pousse au crime et à l'endettement.

Cette dégustation me confirme que les vins de 2021 méritent d'être goutés et que sur un malentendu il peut y avoir de très belles surprises (surtout dans les blancs sudistes habituellement trop lourd pour mon palais) et l’accessibilité des rouges 2020.

Depuis que j'ai découvert ce domaine, je voulais y passer, d'autant plus qu'il n'y a pas besoin d'être intronisé pour avoir droit à déguster et à acheter.
L'accueil est simple, sympathique, sans fioriture, très agréable.

Très bonne expérience, il ne me reste plus qu'à être patient pour laisser vieillir mes quilles.

David
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Super-Pingouin, sideway, Jean-Loup Guerrin, sly14, TristanBP, Papé, Frisette, starbuck, the_ej, Garfield, Monard, Manas
14 Aoû 2023 14:55 #834

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6332
  • Remerciements reçus 12239
 
CR:

Domaine de la Mordorée - Lirac « La Reine des Bois » 2005 (rouge)
Bouchon très long et juste marqué sur la base.
Robe impressionnante de jeunesse aux teintes grenat profond avec peu d’évolution.
Nez essentiellement épicé sur le laurier, le thym, la muscade et le girofle.
Bouche dense et très structurée avec un tanin pointu et abondant, issu du raisin mais probablement aussi de l’élevage.
Même si le vin s’équilibre grâce à une acidité précise qui apporte la fraîcheur nécessaire, il demeure dans un profil surpuissant qui nécessitera un plat capable de lui tenir tête.
Je reste avec un gros doute sur l’intégration de ce tanin « athlétique ».

Note : 15/20.
Garde : à revoir mais quand … ?

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, IH1456, Martino, Kalimotxo
16 Aoû 2023 11:55 #835
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6332
  • Remerciements reçus 12239
 


CR:

Domaine de la Mordorée - Châteuneuf-du-Pape « La Reine des Bois » 2005
Après une dégustation plus que mitigée du Lirac dans le même millésime, j’avais envie de tester le grand frère.
Bouchon très long et (très) serré dans le goulot, juste marqué sur le disque.
La robe est encore profonde, concentrée avec quelques reflets d’évolution.
Superbe nez de fruit noir (cassis et mûre) qui se développe sur les épices (thym, laurier, muscade) et une touche chocolatée.
Une trace d’élevage souligne discrètement ce bouquet plutôt avenant.
La bouche est puissante avec un tanin mûr mais parfaitement enrobé et une acidité millimétrée formant un équilibre de haut vol.
La dégustation se profile sur un vin presque suave à la richesse contenue où l’on retrouve ces notes de fruit noir et d’épice.
La finale est longue, persistante avec de subtiles notes chocolatées qui apportent de la gourmandise.
Un vin beaucoup plus harmonieux que le Lirac du même millésime.
Très beau.

Note : 17/20.
Garde : à boire mais sans urgence.

Olivier 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, sideway, bertou, Jean-Loup Guerrin, sly14, Vaudésir, TristanBP, Papé, Martino, Kalimotxo, Monard
17 Aoû 2023 08:36 #836
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5791
  • Remerciements reçus 5761
Bu ici

CR: Chateauneuf du Pape domaine de la Mordorée “cuvée de la Reine des Bois” 2001

Nez complexe sur des fruits noirs, myrtilles, violette et noisettes grillées.

Bouche sereine qui déroule un vin au jus de grande qualité. Je m’attendais à une puissance structurelle mais j’ai eu un style bourguignon, élégant et intense. Vin velouté, à la profondeur aromatique séduisante, on est dans la garrigue et le sous bois avant d’être transporté par les épices dans un panier de fruits noirs façon crème de framboise. Belle trame acide qui donne un vin élancé et frais malgré sa densité. Grande finale ferrugineuse qui se prolonge sur une belle longueur.

Excellent vin, précis et agréable.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Galinsky, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, flupke14, david84, Monard
27 Nov 2023 21:41 #837

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6345
  • Remerciements reçus 6165
CR: Domaine de La Mordorée Châteauneuf du Pape La Reine des Bois 2003

Bu à cette occasion www.lapassionduvin.c...

Robe relativement sombre, fruits murs et frais, superbe matière très équilibrée, il y a de la maturité sans excès, l’acidité complète le tableau, élégance et finesse caractérise ce vin, Rayas 2003  avait des similitudes, excellent vin.

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, sly14, DUROCHER, flupke14, david84
11 Déc 2023 13:03 #838

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck