Nous avons 2430 invités et 50 inscrits en ligne

Domaine Jean-Louis Chave

  • Messages : 505
  • Remerciements reçus 3722

Réponse de Manas sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave - Saint-Joseph, 2018

CR: Domaine Jean-Louis Chave - Saint-Joseph, 2018

 


Un beau repas d’anniversaire est l’occasion de dégainer deux belles bouteilles, un beau blanc d’un terroir que j’affectionne beaucoup, et une autre venant de mon terroir de coeur, le St Joseph, par l’un de ses plus célèbres ambassadeur.

Bouteille bichonnée, sortie de cave le matin, dégagée à l’épaule le soir et dégustée le lendemain après-midi, en accompagnement d’un magret de canard du Béarn, relevé au poivre noir de Kompot, pommes de terre sautées à l’ail et au persil. Accord gagnant.

Le nez est tout de suite bien défini, précis, d’une grande délicatesse et surtout d’une très grande pureté. Le fruit est exprimé avec précision et sans artifice. Il est d’une grande finesse. Complexe et envoutant, on y décèle des notes de myrtille, de mûre, la violette, plutôt discrète, qui apporte de la fraîcheur au vin. Comme Sylvain, j’aurais très largement pu me croire en Bourgogne à l’aveugle, c'en était presque un peu déroutant.

La bouche est du même accalmie, c’est soyeux, ça tapisse le palais et une très belle longueur. Ce St Jo allie à merveille puissance et finesse, les 15° affichés ne se sentent absolument pas, un tel niveau de maîtrise, c’est du grand art.

Garde : la prochaine sera pour 2028, mais ceux qui veulent goûter peuvent le faire sans culpabiliser parce que c’est d’ores et déjà un très grand St Jo, dangereusement buvable. En cela j’abonde dans le sens de David Chapot que je remercie d’ailleurs pour son CR , qui m’a donné envie de franchir le pas et d’en dégoupiller une.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, Alex, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, sly14, Vaudésir, DUROCHER, flupke14, starbuck, leteckel, David Chapot, the_ej, Fredimen, Garfield
04 Avr 2022 21:06 #1291
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6452
  • Remerciements reçus 6483

Réponse de Vaudésir sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave - Saint-Joseph 2014

Bu ici www.lapassionduvin.c...
.
CR: Domaine Chave Saint Joseph 2014
Robe sombre, nez semblant mur et frais, un peu lardé, fumé, en bouche, la maturité est limite et l'acidité grignote la matière, ce ne serait pas la mouche Suzuki qui est passée par la.

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, bertou, LLDA, Fredimen
07 Avr 2022 08:30 #1292

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9361
  • Remerciements reçus 17353

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave – L’Hermitage – Blanc – 2010

CR: Domaine Jean-Louis Chave – L’Hermitage – Blanc – 2010
 
Fichier attaché :


Bue lors d'une dégustation sur le thème 2010 relatée  ICI

Bouteille épaulée pendant une demi-heure puis carafée pendant deux heures supplémentaires.

La robe est parée d’un bel or prononcé, qui tire sur le vieil or.
Le nez très généreux livre une aromatique complexe composée de miel, de cire, de noisettes grillées, sur un fond net d’abricots mûrs. Des notes d’amande viennent s’y rajouter à l’aération dans le verre.
La bouche s’impose par son volume et sa concentration. L’aromatique gourmande et irrésistible est soulignée par un élevage classieux et juste. Le toucher onctueux et la légère sensation capiteuse n’empêchent pas l’appréciation d’une grande finesse et d’une vivacité rafraichissante. La finale de très grande persistance est relevée par des amers légers et nobles.

Excellent (+) et grand vin !
Bien entendu ce n’est qu’un bébé qui pourra être attendu encore vingt ou trente ans, mais l’aurais-je autant kiffé dans vingt ou trente ans ?

Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, francois999, bertou, LLDA, Gerard58, Fredimen, Monard, Jean F
28 Avr 2022 22:43 #1293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 101
  • Remerciements reçus 609
CR: Domaine Jean-Louis Chave - L'Hermitage Blanc 2009
18/20 Robe dorée sublime... Nez superbe sur la pêche et l'abricot puis évoluant vers l'eau-de-vie.
Bouche à la texture luxueuse, huileuse, riche et suave mais équilibrée et sapide qui se complexifie avec le temps. Elle exprime une puissance maîtrisée, une absence d'acidité pourtant accompagnée d'une belle tension et d'une immense gourmandise. Palette aromatique sur les fruits jaunes estivaux, le melon, la mangue... Amers gastros en finale, qui manque un peu de longueur vu le pedigree (pas assez aéré?). Très beau vin ! En revanche j'ai beaucoup de mal à dire s'il se trouve actuellement au début de sa vie ou à son apogée.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, arnault, Val59, Papé, LLDA, Gerard58
20 Jui 2022 10:23 #1294

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95357
  • Remerciements reçus 25528

Réponse de oliv sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave

!titre!
20 Jui 2022 13:13 #1295

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1115
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de David Chapot sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave : Hermitage blanc 2001

Bu ce WE un CR: Hermitage Jean-Louis Chave Blanc 2001 ;
Robe : paille, quelques reflets dorés
Nez : à l'ouverture, arômes légèrement oxydatifs, camphrés, que je n'aime pas trop; mais ceux-ci s'affinent au bout d'1h/2h sur le miel d'acacia, le rhum, l'oeuf, et quelques notes de plantes médicinales; plus le vin s'aère, moins les notes oxydatives sont prégnantes et au bout de 3h, j'ai même des notes de zestes de citron (peau blanche). Le lendemain, plus de notes oxydatives, on reste sur le rhum, l'oeuf; je le fais sentir à ma fille de 5 ans qui cite un arôme auquel je n'avais pas pensé et qui me semble très pertinent, la banane. Le nez s'est affiné après ces 24h d'ouverture
Bouche : attaque sphérique, homogène, d'une grande présence mais, contrairement à ce que le nez peut suggérer, nullement lourde, très épurée. Finale saline, avec une belle amertume mais je me dis après la dégustation pure qu'il manque quelque chose : de la nourriture, un foie gras cuit au sel par exemple.
Conclusion : Très bien/Excellent à table. Vin qui requiert de la concentration (en tout cas par rapport à mes repères), du temps de dégustation, et qui se révèle dans les 3h puis 24h après l'ouverture. Ce vin s'apprécie à petites gorgées, sans être fatigant. La dégustation pure de ce vin fait passer à côté d'une dimension essentielle (comme souvent avec les vins du domaine) : le vin appelle de la nourriture, ici un foie gras dont le gras fait écho à celui du vin et qui attenue les notes oxydatives du départ.
David Chapot.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, LLDA, Garfield, Ilroulegalet
08 Aoû 2022 17:59 #1296

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1115
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de David Chapot sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave : Hermitage rouge 2012

Bu ce WE un CR: Hermitage Jean-Louis Chave rouge 2012 :
Robe : grenat/cerise brillante
Nez : premier nez de framboise, cassis, cerise un peu acidulé, une trace d'élevage puis assez rapidement de cendre; le nez change assez rapidement avec l'aération : on passe ensuite au chêne neuf non vanillé, à la pivoine, un peu de terre, dans un registre aromatique encore assez primaire mais délié. Le lendemain, des arômes de viande fraîche apparaissent, montrant que le vin a franchi un cap.
Bouche : attaque assez fraîche, avec des arômes de cassis, mais aussi des arômes fumés et de viande. La bouche n'est que velours, une certaine douceur/rondeur rend le vin très avenant, poli, raffiné; les tannins sont présents en bouche, fins mais denses. Rétroolfaction sur le chêne neuf, la terre, la crème de cassis. Le lendemain, la bouche n'a pas bougé d'un iota, si ce n'est une palette en rétroolfaction encore plus large avec les notes de viande.
Conclusion : Excellent. Vin très raffiné, complexe, évoluant beaucoup dans le verre, sapide, d'une délicatesse bourguignonne. Le vin est très élégant, mais on peut à mon sens passer à côté avec un vin plus bodybuildé d'un millésime plus mûr. L'accord avec la bavette simplement grillée est excellent.
Remarque : j'aurais été le premier à considérer comme un non-sens d'ouvrir un Hermitage rouge du domaine si jeune mais 2 raisons m'ont fait choisir ce millésime :
- le compte-rendu enthousiaste d'Alex et Starbuck de février dernier
- la dégustation de cette bouteille au domaine en avril dernier à propos de laquelle Jean-Louis m'a dit : tu vas voir, le vin a franchi un cap; effectivement, j'ai tout de suite remarqué dans la bouteille ouverte le matin pour une autre visiteuse des arômes de viande fraîche que je n'attendais pas dans un vin de 10 ans (il n'ouvre jamais d'Hermitage rouge de 10 ans habituellement, toujours 15/20 ans). J'étais gêné/tremblant d'ouvrir aussi jeune cette bouteille dont je connais le potentiel d'évolution, mais ça valait vraiment le coup!
David Chapot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Alex, Axone35, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, starbuck, leteckel, LLDA, Kiravi, Manas, Jean F
08 Aoû 2022 18:22 #1297

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4572
  • Remerciements reçus 2280

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave : Hermitage rouge 2012

Bonsoir
A mon tour de donner un avis sur une bouteille de ce même vin bu à la maison en famille sur de jolies côtelettes d'agneau grillées et quelques pommes de terre sautées.

CR: Hermitage rouge 2012 domaine Jean Louis Chave
Bouteille débouchée  sans aucune hésitation ni un quelconque tremblement, ce n'est que du vin après tout et aucunement les tables de la Loi!! Quelques heures avant le repas la bouteille est ouverte et laissée dans notre cave encore relativement fraiche, le nez est magnifiquement floral et je ne retrouve pas de traces flagrantes d'élevage que je craignais un peu. La bouche est remarquable à la fois aérienne et persistante, persistante. Les tanins ont un caractère poudreux qui donne un aspect presque immatériel au vin! C'est en fait la première réflexion qui me vient à l'esprit!! Les verres appellent les verres et sans même se rendre compte à trois on a salement torpillé la bouteille. Je ne connais pas de meilleur test que la vitesse d'évaporation de la bouteille. Là la bouteille a vécu encore moins longtemps qu'un piéton sur l'autoroute un départ de vacances! C'est très très bon mais les prochaines attendront encore un moment, c'était la première du carton.
Hermitage Mahal !! Respect.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., dt, bertou, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Psylo, Blog, starbuck, leteckel, LLDA, Gerard58, Garfield, Manas
13 Aoû 2022 21:51 #1298

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1115
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de David Chapot sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave : Hermitage rouge 2012

Rachid,

Mode taquin on :
J'admire ta force qui te fait désormais ouvrir sans hésitation un Hermitage de 10 ans alors que dans ton post sur le Saint-Joseph 2011 publié en 2021 (#1261), tu écrivais : "Pour L' Hermitage j'ai tendance (peut-être à tort), à lui accorder un mûrissement en cave plus conséquent [que 10 ans donc]". Mais c'est peut-être plus facile de ne pas hésiter quand on a 3 CR précédents avant plus les commentaires du vigneron et qu'on en a "un carton" comme toi et pas 3 bouteilles en caisse bois comme moi!
Mode taquin off

Sérieusement, même en connaissant un peu les vins du domaine - moins que toi -, je répète que jamais je n'aurais ouvert ce 2012 avant de le goûter au domaine en avril même si Alex et Starbuck avaient titillé ma curiosité (et je redis que depuis 1998 je n'avais jamais vu Jean-Louis ouvrir un Hermitage rouge de 10 ans au domaine, c'est plutôt 15-20 ans en plus du dernier millésime en bouteille). L'année dernière, j'avais ouvert, avec Denis Tardivel à Paris, pour arroser mes filles, mon premier millésime d'allocataire, 2006, millésime qui n'a pas la réputation d'être fermé pourtant (les Clape le faisaient goûter en janvier dernier) et le vin était pourtant plus fermé, donnait moins de plaisir/était plus quelconque que ce 2012 (d'où ma remarque que ce sont des vins qui nécessitent de l'attention a priori, contrairement au Saint-Jo 2018 qui est évident). Avec 3 bouteilles/an, dont une pour une verticale, c'est un évènement pour moi quand j'ouvre une bouteille et je préfère me donner le temps de cueillir le vin dans une bonne phase (alors que je ne me pose pas de question avec les Jamet où j'en ai plus ou les 6 Saint-Jo du domaine annuels). Si on n'a pas une cave aussi vénérable que la tienne avec des millésimes de plus de 20 ans, comment on devine quel Hermitage rouge de Chave boire en ce moment? 2008 peut-être, 2011 et 2014 de réputation plus tendre que 2009/2010 - voire 2018 formidable en bouteille en 2021? Une bonne réponse parmi peut-être plusieurs, 2012, ne se devine pas forcément par sa simple réflexion je pense.

Bonne soirée,

David.
14 Aoû 2022 22:38 #1299

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4572
  • Remerciements reçus 2280

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave

Bonjour David,
D'une manière générale je débouche sans arrière-pensée une bouteille quel que soit son "statut " ou son prix. La question du prix envenime d'ailleurs bien les choses. Je me pose la question du prix au moment où je rédige mon chèque après c'est trop tard!
Concernant les vins de ce domaine précis j'en ai quand même beaucoup en cave et ce depuis près de 30 ans je crois. J'essaie de leur accorder un temps de cave suffisamment long pour qu'ils puissent gagner en complexité. Dix ans après tout c'est déjà pas mal. J'ai débouché 06 et 07 moins âgés et j'y  ai pris bien du plaisir et déjà à l'époque je n'ai pas tremblé ! Je dois beaucoup moins sacraliser le vin et les vignerons que toi je pense.
Je pourrais éventuellement "trembler " pour des bouteilles dont je sais que probablement je possède des exemplaires que je ne pourrais jamais renouveler car le domaine n'existe plus ou le vigneron est décédé....Des noms? Daniel Chopin,  Xavier Caillard, Stéphane Cossais et encore quelques autres.
bonne journée 
R
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Psylo, leteckel, Jeanveux, Ilroulegalet
15 Aoû 2022 11:38 #1300

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1435
  • Remerciements reçus 201

Réponse de jlcc sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave

Aucune polémique de ma part, on peut se faire plaisir avec des vins sur la "jeunesse" et c'est le but.

Mais il y a quelques années, une mini verticale d'Hermitage rouge du domaine m'avait convaincu qu'il faut attendre 15 ans pour qu'ils commencent à gagner en complexité : 2006 avait un beau fruit mais 2001 commençait juste à se dévoiler, 1999 était superbe. Et la plus belle bouteille était aussi la plus ancienne, un 1981 que j'avais amené sans conviction et qui était totalement épanoui ! Ou pour certains apogée dépassée
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: HERBEY 99
15 Aoû 2022 12:02 #1301

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4572
  • Remerciements reçus 2280

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave

Jean Louis
Je suis parti quelques jours en Bretagne me reposer et me changer les idées. Je passe chez un ami amateur bientôt et j'ai dans mon bagage un Hermitage nettement plus âgé ! Je ferai peut-être un petit commentaire 
15 Aoû 2022 14:44 #1302

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1115
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de David Chapot sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave

Bonjour David,
D'une manière générale je débouche sans arrière-pensée une bouteille quel que soit son "statut " ou son prix. La question du prix envenime d'ailleurs bien les choses. Je me pose la question du prix au moment où je rédige mon chèque après c'est trop tard!
Concernant les vins de ce domaine précis j'en ai quand même beaucoup en cave et ce depuis près de 30 ans je crois. J'essaie de leur accorder un temps de cave suffisamment long pour qu'ils puissent gagner en complexité. Dix ans après tout c'est déjà pas mal. J'ai débouché 06 et 07 moins âgés et j'y  ai pris bien du plaisir et déjà à l'époque je n'ai pas tremblé ! Je dois beaucoup moins sacraliser le vin et les vignerons que toi je pense.
Je pourrais éventuellement "trembler " pour des bouteilles dont je sais que probablement je possède des exemplaires que je ne pourrais jamais renouveler car le domaine n'existe plus ou le vigneron est décédé....Des noms? Daniel Chopin,  Xavier Caillard, Stéphane Cossais et encore quelques autres.
bonne journée 
R






 

Bonjour Rachid,

Je ne sacralise ni aucun vin ni personne mais par contre, je n'oublie pas la chance que j'ai de pouvoir boire certains flacons, a fortiori rares ou chers, donc j'essaie de faire attention quand je les ouvre. Et quand on lit les CR de ceux qui n'ont pas un accès direct à tel ou tel vin dont ils ont une envie simple, sincère, non prétentieuse, passionnée, je pense ne pas être le seul à mesurer cette chance. Je comprends qu'on puisse un peu l'oublier quand on a accès facilement à tel ou tel vin rare/cher/réputé, moi je veille à ne pas tomber dans ce que je considère comme un écueil et à ne pas oublier mes yeux d'adolescent qui pétillaient il y a 30 ans quand j'ai commencé à m'intéresser au vin. La passion/l'envie n'empêche évidemment pas l'objectivité!

Tant mieux si tu as pris beaucoup de plaisir sur le 2006, Jean-Louis (Chave) m'a dit l'automne 2021 quand je lui ai parlé de ce vin qu'il aurait peut-être été préférable d'ouvrir le 2007 que le 2006 qui était effectivement un peu fermé (alors que le 2006 de Clape se présentait mieux que le 2007); et mon expérience encore limitée est celle de Jean-Louis (Coste-Clément) quand il écrit que les vins sont quand-même mieux au bout de 15 ans (comme Charvin d'ailleurs, pour le 1/4 du prix et quantités illimitées)... Les Hermitage de Chave sont certainement les vins avec lequel je suis le précautionneux, avec la Côte-Brune de Jamet disons, non pas à cause du statut des producteurs mais par ce que je sais de leur évolution et les quantités auxquelles j'ai accès (3 bts/an et 2bt/an); tu écris avoir beaucoup de rouges en cave, peut-être as-tu/avais-tu 6bts/an comme ça se faisait, ça change tout dans l'approche pour moi par rapport à 3bts/an.

Je trouve intéressant les flacons qui te feraient trembler; j'ai évidemment de l'émotion quand j'ouvre les vins de Michel Buisson, Wilhelm Haag décédés, de Philippe Delesvaux à la retraite, j'échelonne les ouvertures pour en profiter pendant quelques années mais au moment d'ouvrir, je ne tremble pas, je souris en pensant à ces personnes que j'appréciais.

Bon séjour en Bretagne et je lirai avec plaisir le CR du plus vieux millésime!

David.
15 Aoû 2022 16:24 #1303

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 505
  • Remerciements reçus 3722

Réponse de Manas sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave - Saint-Joseph, 2019

CR: Domaine Jean-Louis Chave - Saint-Joseph, 2019

 

Un ami très proche s’intéresse de plus en plus au vin. Nous avions envie de nous faire une belle table et il me disait qu'à cette occasion, pourquoi pas boire une belle bouteille. Après recherches, je lui propose la brasserie "Le bon Georges" à Paris, dans laquelle nous nous rendons avec la ferme intention de se faire plaisir.

Au menu : très beau pâté croute, steak haché Angus maturé, parfaitement cuit - donc bleu -, plateau de fromage de la grande fromagerie thononaise "Boujon" que je connais bien et que je suis agréablement surpris de retrouver ici 

La carte des vins est superbe, ce qui est curieux d’ailleurs c’est que les prix sont différents sur la carte que ce que j'avais vu en ligne. Aussi ai-je la surprise de constater que le Saint-Joseph Chave 2019 est à 100€, et non à 165€, ce qui aurait été rédhibitoire.  

Je suggère à mon ami, qui était donc disposé à mettre une somme un peu plus importante que d'habitude, de choisir cette bouteille.
Le serveur nous apporte de grands et beaux verres Zalto et carafe énergiquement le vin.

Le premier nez est cruel : grosse réduction qui masque le fruit bien présent, derrière un voile poussiéreux. La honte, j’avais vendu une grande bouteille et mon plan va tomber à l'eau !
Heureusement il faut croire que les dieux du Saint-Joseph étaient avec moi ce soir : après avoir suggéré de laisser le vin un moment en carafe, nous y revenons 30 min après, le vin est alors revenu à lui et offre un grand nez : jeune mais néanmoins gourmand, le fruit est parfaitement défini et jaillit littéralement du verre, sans artifice et pur, presque confituré. La mûre s’exprime, peut être aussi la myrtille, les épices, c’est un nez envoûtant duquel on a du mal à s’éloigner.

C’est un vin encore primaire à ce stade - sans surprise -, mais qui s’offre sous un profil tout à fait irrésistible. On se délecte de cette bouche gorgée d'un fruit juteux, un petit peu de bois aussi rendant l'ensemble très gourmand, et d'une très belle longueur.

J’ai vu mon ami humer avec bonheur les parfums de cette superbe syrah, il n’a pas regretté, et c'est bien là l'essentiel.
Encore un missile de Chave, avec toutefois une préférence pour le 2018 : même si j'ai bien l'impression d'être le seul à le penser 

Garde : j'en ai quelques-une en cave qui attendront 2030 


Le plateau de fromage de compétition : M. Chave, vous étiez entre de bonnes mains !
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, sly14, Vaudésir, DUROCHER, LucB, starbuck, leteckel, LLDA, the_ej, RVincent, FlavFirst, Pinardo, Garfield, Jeanveux, Ilroulegalet, Kana, forty-one, Jean F
24 Sep 2022 09:53 #1304
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 892
  • Remerciements reçus 3188

Réponse de oberlin sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave, Saint-Joseph, 2010

CR:
LPV Grenoble en 2010

Vin 10
Ce vin est assez proche du précédent mais avec un peu plus de fond et de complexité, fruit, violette, sanguin, très long car est porté par une très forte tension minérale
Excellent.
Jean Louis Chave, Saint Jospeh, 2010
Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Alex, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, LLDA
17 Oct 2022 21:45 #1305

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 27
  • Remerciements reçus 213

Réponse de I ve Got Bottle sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave, Saint-Joseph, 2012

CR: Domaine Jean-Louis Chave, Saint-Joseph 2012

Dégusté à l'aveugle.

Nez : intensité aromatique normale, nez élégant. Notes fraiches de prune, de cerise et de jus de viande sanguine de prime abord. On retrouve également de la mûre en background (en plus petite « dose » qu’à l’accoutumé sur une syrah du Rhône Nord), du poivre blanc, des notes florales (là aussi un peu déstabilisant car tirant plus sur la rose de prime abord que la violette associée usuellement au Rhône Nord) et quelques nuances giboyeuses. Fond réglisse. L’aromatique au nez est distingué, subtil et aérien, et non « right in your face ».

Bouche : entrée juteuse, fluide, élégante avec une aromatique plutôt ouverte et orientée sur les fruits rouges avec de la prune rouge et de la cerise.
De corps normal, le milieu de bouche se montre très juteux développant une acidité relativement élevée pour cette appellation. La matière n’est pas très dense, cela se révèle aérien et délié jouant la carte de l’élégance et de la finesse. L’aromatique est plus avenante qu’au nez ; c’est précis et plutôt savoureux malgré l’acidité décrite précédemment. On retrouve de la prune, de la cerise, puis de la mûre, des notes florales (entre rose et violette) bien présentes qui apportent énormément de charme, et des nuances d’olive.
Finale d’assez belle longueur se prolongeant sur une aromatique agréable voire charmante (mûre, violette, quelques épices douces).

Globalement, c’est un vin très bien fait – en ligne avec la réputation de son producteur – pour amateur de délicatesse et d’équilibre. Ne cherchez pas le monstre de concentration, ici on joue sur le registre de la finesse et de la subtilité.

Intensité aromatique: 7- / 10
Complexité aromatique: 7 / 10
Précision aromatique : 8 / 10

Note : 16,5+ / 20 i.e. 92+ / 10
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, starbuck, LLDA, Gerard58, vvigne, Manas, forty-one, Jean F
06 Nov 2022 23:11 #1306

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1164
  • Remerciements reçus 6107
CR: Domaine Jean-Louis Chave – L’Hermitage – Blanc – 2011

Robe or, surprenante, nez assez discret, un peu fumé, fleurs aquatiques, je ne mets pas ça en chardonnay ni en chenin, la bouche est en 3 parties, attaque large et grasse, milieu de bouche qui s’effondre, plat, et ça redémarre ensuite sur des amers corsés et un léger boisé, belle finale qui étire. Les amers marqués et le caractère atypique font partir sur un Rhône Blanc avec quelques années au compteur vu la couleur et la patine. Très content d’avoir gouté, mais clairement pas mon cépage préféré (100% Marsanne) et pas au niveau du mythe attendu.

Bien

dégusté lors d'une mini paulée lyonnaise

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, TristanBP, LLDA, Fredimen, Jean F
24 Nov 2022 19:23 #1307

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1196
  • Remerciements reçus 2463

Réponse de david84 sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave 1986 - Hermitage

Bu à cette occasion
CR: Domaine Jean-Louis Chave 1986 - Hermitage
Robe cuivrée.
Nez légèrement botrytisé sur la truffe et les épices douces.
Bouche apaisée avec une fine acidité.
C'est un vin qu'il faut laisser venir...ça manque d'un peu de niaque et je trouve le déroulé trop linéaire.
 

David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Dom, Jean-Loup Guerrin, LLDA, forty-one, Tessouille
17 Déc 2022 11:04 #1308

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1115
  • Remerciements reçus 2628

Réponse de David Chapot sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave Hermitage blanc 1982

Ouvert aujourd'hui un CR: Hermitage blanc 1982 du domaine Jean-Louis Chave :
Robe : paille dorée, belle, limpide.
Nez : banane plantain sêchée, miel, zests de citron, arômes plus salins/fumés sur la finale. Pas la moindre trace d'oxydation (pas d'arôme de rhum, de d'alcool...)
Bouche : attaque grasse mais pas lourde, posée; on retrouve la banane plantain non sucrée, ainsi que le fumé/cendré, et une fine amertume dans la texture. Bouche très longue, qui caresse sans être lourde.
Conclusion : Excellent/grand vin! Superbe, à maturité comme il devait l'être il y a 10 ans et le sera encore dans 10 ans, posé, intemporel, à qui il est impossible de donner un âge. Bel accord sur des Saint-Jacques snackés à la crême, mais sans intelligence car il aurait fallu ajoûter de la banane dans la recette! J'avoue que j'avais un peu peur en ouvrant cette bouteille achetée aux enchères, de 40 ans quand-même, car je craignais des arômes trop oxydatifs/lourds que je n'apprécie pas trop. Et bien non, magie et mystère de l'Hermitage, ce vin fait plus frais que certaines Rocoules calcaire bues sur fût au domaine dont mon expérience avec les vins du domaine me suggèrent pourtant qu'ils deviendront aussi grands.
David Chapot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, jlcc, Olivier_26, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, TristanBP, romu, Papé, leteckel, LLDA, FlavFirst, Garfield, François1986, forty-one, Tessouille
21 Déc 2022 15:10 #1309

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5919
  • Remerciements reçus 6661

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Hermitage blanc Jean Louis Chave 2009

CR: Hermitage blanc Jean Louis Chave 2009 

Nez toasté sur la pierre à fusil. Il se développera au fur et à mesure pour se faire mielleux.  

Bouche d’une richesse incroyable. Et pourtant, le toucher est soyeux, c’est de la cire, mais avec une très fine acidité pour tendre ce jus énorme sur un bouquet magnifique de saveurs comme la mandarine, l’orange, la poire et la noix. Le vin s’affine dans le verre, il se fait plus floral, avec une pointe d’oxydation et des herbes douces. Quelle finesse pour un vin si riche! Finale impressionnante qui tapisse la gorge de longues minutes sur les fleurs blanches.  

Impressionnant.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Marc C, sideway, La Vie est une Fête, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, LucB, romu, Blog, leteckel, LLDA, RVincent, Fredimen, Garfield, forty-one, Jean F
02 Jan 2023 22:27 #1310
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 1671

Réponse de LLDA sur le sujet Domaine Jean-Louis Chave - Hermitage rouge 2012

CR: Domaine Jean-Louis Chave - Hermitage rouge 2012



La matière est juteuse, il y a du vin mais ça reste équilibré, profond et fin. On atteint la plénitude à ce niveau.
C’est un poil austère par contre et pas encore hyper complexe. Mais il n’y aucun doute sur son avenir radieux.
Excellent aujourd’hui et encore plus demain

garde: ça commence à se boire mais il gagnera à la garde

Loïc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Olivier_26, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, sly14, Papé, leteckel, Fredimen
15 Jan 2023 13:36 #1311
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3857
  • Remerciements reçus 4141

Réponse de Alex sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave - Saint Joseph 2018

CR: Domaine Jean-Louis Chave - Saint Joseph 2018

Une envie comme ça irrépressible de retrouver ce domaine…

Mazette bien m’en a pris !!! 
Quelle claque - je tiens mon premier vrai coup de cœur rouge 2023. 

A l’ouverture dimanche vers 11h j’épaule en verre Zalto universel et je ne peux m’empêcher de sentir… nom d’un p’tit bonhomme ça s’annonce  encore énorme cette boutanche.
Je goûte - le plaisir est là. Ce vin s’impose, évident.

 

Robe foncée, rouge / noire, stendhalienne.
Nez ultra ouvert sur le goudron frais, la viande fumée, les fruits rouge de cerise et noir de mûre, touche florale légère et un poivre noir très présent (totalement syrah cet ensemble) le tout porté par un élevage élégant de haute facture.
En bouche c’est d’un volume rarement (voire jamais) atteint sur un vin de cette appellation, c’est dense profond précis avec des tanins évidemment très vigoureux mais d’un grain superlatif. 
La longueur est folle, plusieurs dizaines de secondes et la note finale se fait sur le fruit croquant et les notes épicées avec cette sensation rémanente de plaisir indicible.

Pfiou quel vin ! Quel jus !

On dit toujours qu’on ne se rappelle mieux que des derniers mais pas souvenir d’avoir bu un saint Joseph aussi bon. Un pied monumental le midi le soir et un tout petit verre pour finir ce soir… 

Naturellement les patients seront récompensés car la matière et l’équilibre sont justes phénoménaux mais je le clame haut et fort : il s’approche dès aujourd’hui si vous n’êtes pas trop réfractaire à la richesse et la puissance.

Un vin plein de tonus, d’intensité, de maîtrise mais surtout de justesse.

Bravo et merci à la famille Chave dont les vins m’émerveillent à chaque rencontre…

18/20 

Alex


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Paul B., dt, vine.jo, Jean-Loup Guerrin, GILT, DUROCHER, LucB, Papé, oberlin, starbuck, leteckel, David Chapot, LLDA, the_ej, RVincent, Gerard58, Pinardo, Fredimen, Garfield, Vesale, Manas
06 Fév 2023 20:45 #1312
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3864
  • Remerciements reçus 7657

Réponse de bertou sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave - Saint Joseph 2010

CR: Domaine Jean-Louis Chave - Saint Joseph 2010
Nez de bonne intensité, précis, volumineux et évident. Il y a de l'évolution avec des arômes de tapenade, âtre, quelques fruits secs. Il y a un côté sanguin des fruits noirs et mûrs, cerise burlat, du poivre, des notes balsamiques. Côté sérieux.
Bouche assez puissante dotée d'un superbe équilibre avec une acidité assez élevée, des tanins bien présents d'un grain très fin. La structure est dans la matière. Il y a une sensation saline évidente qui prolonge le vin. Expressif, le vin s'étire et la finale est de très bonne persistance avec ce mélange de fruits noirs, poivre et tapenade.
Excellent.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Alex, HERBEY 99, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, LucB, oberlin, starbuck, leteckel, LLDA, Pinardo, Manas
12 Fév 2023 17:51 #1313

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1170
  • Remerciements reçus 4070

Réponse de vvigne sur le sujet CR: Domaine Jean-Louis Chave Hermitage 1999

LPV Beaune #39 : On a raté le Coche !

CR: Domaine Jean-Louis Chave Hermitage 1999

VVIGNE

Robe assez claire pour le cépage.
Premier nez finement lardé, se complexifiant vers des notes plus florales et végétales. Beau !
Arrive alors une matière assez magistrale : pleine et sphérique, sapide sur le végétal noble, de grand confort, finement tannique et de grande profondeur.
Finale plus structurée de grande longueur.
Bon vous l'aurez compris on y est cette fois : grand terroir, grand vigneron, grand millésime à maturité = bonheur liquide
Grand

KRABB
Robe rubis, limpide.
Nez sur le lard, pour s'ouvrir ensuite sur des notes florales et végétales. Superbe.
La matière est du même niveau, énorme, sur le végétal noble, la ronce... C'est rond, séveux, confortable mais pas chiant, les tanins sont parfaitement fondus.
La finale est longue et donne irrémédiablement envie d'y revenir.
La fin de bouche et le fond de verre sur le pot-pourri sont sublimes.
J'ai pensé à un grand pinot.
Je n'avais pas pu un rouge de ce niveau là depuis longtemps.

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, LLDA, Fredimen, Vesale
22 Fév 2023 10:16 #1314

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12817
  • Remerciements reçus 3660

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet CR:  Domaine Jean-Louis Chave Hermitage 1999

www.lapassionduvin.c...

CR: Domaine Jean-Louis Chave Hermitage 1999

peterka:
Bouquet ouvert et empreint de noblesse sur les fruits noirs, les herbes aromatiques fraîches et les épices. Le côté fumé, lardé archétypique ne laisse guère de doute sur le cépage. La bouche est fraîche et juteuse. Les tanins sont parfaitement fondus et l’équilibre parfait. C’est très accessible et même plutôt généreux. Très belle longueur sur les fruits épicés. Très beau vin dans  un profil plus proche d’une côte rôtie que d’un hermitage.

jlj:
Le nez est très fumé, lardé, sur les fruits noirs, les épices et la tapenade ; cela envoie sans hésitation vers un beau vin de syrah en Rhône Nord.
En bouche, il y a une belle matière, structurée, souple, d'un équilibre parfait grâce à cette fraîcheur toujours bien présente. Notes de réglisse et de goudron sur la fin de bouche, Belle longueur,
Un superbe Hermitage.

jlj
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, matlebat, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, LLDA, Fredimen, Vesale
09 Mar 2023 11:08 #1315

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 304
  • Remerciements reçus 2193

Réponse de JulienG. sur le sujet CR:  Domaine Jean-Louis Chave Hermitage 2008

CR: Domaine Jean-Louis Chave Hermitage 2008

Buteille ouverte 4h auparavant et non carafée. Autant vous dire que j’étais comme un gamin qui attend ses cadeaux de noël.
A été bu dans un Spieglau definition Bourgogne. Bouchon impeccable a peine imbibé, très dur et pas facile à extirper.

La couleur est superbe, un grenat foncé/sombre qui tuile légèrement sur le disque, avec des larmes qui restent longtemps sur le verre.
Le nez est magnifique, parlons-en du nez, quel nez ! Celui-ci marque par une grande densité et une profondeur qui semble interminable. Se mélangent des effluves « giboyeuses », de fruits rouges sur la fraise écrasée qui prendront de l’ampleur à l’aération et donnent beaucoup de fraicheur, de fleurs séchées, avec une note de poivre. C’est racé et baroque à souhait, et ne cessera de s’amplifier avec l’aération.

En bouche, la matière est dense mais pas lourde, l’acidité est bien intégrée et allonge la finale, les tanins sont présents mais non ostentatoires, mais assèchent un poil en fin de bouche en dégustation pure. 
Avec la viande, cela s’harmonise et donne un excellent accord avec le jus de la côte de bœuf.

L’impression globale finale est celle d’un (presque) très grand vin, à qui il manque un peu de rondeur pour harmoniser le tout.
J’en retiens une émotion partagée, une certaine modestie de se retrouver face à un vin et une histoire qui traverse le temps, et une envie irrémédiable de regoutter à nouveau au plaisir offert par cette très belle bouteille.


Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, jean-luc javaux, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, GILT, Friends, Papé, starbuck, LLDA, Fredimen, Vesale
23 Mar 2023 12:55 #1316
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3264
  • Remerciements reçus 4726

Réponse de GILT sur le sujet  Domaine Jean-Louis Chave Hermitage 2008

Encore un peu jeune ?
23 Mar 2023 14:09 #1317

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 304
  • Remerciements reçus 2193

Réponse de JulienG. sur le sujet  Domaine Jean-Louis Chave Hermitage 2008

Oui, mais cette phase d'un âge secondaire avancé qui n'a pas encore basculé dans le tertiaire était une fenêtre de dégustation plus qu'honorable. Et puis mon seul exemplaire restant est un 2012, alors le choix s'est vite fait.

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: GILT
23 Mar 2023 14:55 #1318

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3264
  • Remerciements reçus 4726

Réponse de GILT sur le sujet  Domaine Jean-Louis Chave Hermitage 2008

Ce n'est jamais facile d'ouvrir ces bouteilles dont on attend beaucoup; je suis également dans la même position en n'ayant qu'un choix limité dans ma cave .

Gilles
23 Mar 2023 15:00 #1319

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1261
  • Remerciements reçus 3633

Réponse de Fredimen sur le sujet  Domaine Jean-Louis Chave Hermitage 2008

Bonjour à tous,

Pour agrémenter sur 2008, réponse du domaine à une question que j'ai posé il y a quelques jours à peine ; "Mais pour répondre à votre question, nous vous conseillons d'attendre encore 5 ans pour ouvrir le 2008. Puis, selon les mets avec lesquels vous désirez l'accorder, autant le 2002 et le 2012 sont prêts et agréables à boire."

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, HERBEY 99, GILT, David Chapot, Kana
23 Mar 2023 16:57 #1320

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck