Nous avons 1141 invités et 9 inscrits en ligne

Domaine Jean-Louis Chave

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Jean-Louis Chave – Hermitage blanc 2004

Dégusté à l'aveugle avec le CRD-LPV Belgique :

CR: Domaine Jean-Louis Chave – Hermitage blanc 2004
Luc Javaux : Robe jaune dorée. Nez légèrement oxydatif sur la pomme et le pain d’épices. Notes tourbées, beurrées, miellées. En bouche, c’est gras, ample, puissant, tout en conservant une belle fraîcheur, petite amertume sur la finale, d’une grande longueur.
Olivier Mottard : nez de fruits jaunes et une note de coing. Bouche dense, enveloppante mais fraîche sur le long final un peu serrant. Un grand corps suave et racé. J'adore ! Je pense à Roussanne-Marsanne dans une appellation du Rhône Nord, Hermitage mais je joue 2005.

Luc
#961

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 804
  • Remerciements reçus 20

dufraisse@hotmail.fr a répondu au sujet : CR: JL Chave - Hermitage - 2008

CR: JL Chave - Hermitage - 2008

Un vin d'une magnifique élégance, aux tanins déjà très fins. L'ensemble est assez souple et d'une belle longueur. Finale sur la gelée de cassis.
C'est frais et précis.
Je m'attendais peut être à un brin plus de matière mais l'harmonie et le plaisir sont là.
Je ne sais pas comment cela évoluera et si cela deviendra grand mais en état c'est très bon.
TRÈS BIEN

Insta: mathieu_dufraisse
#962

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 204

whogshrog43 a répondu au sujet : Re: JL Chave - Hermitage - 2008

Merci Mathieu pour ton commentaire. Tu l'as préparée comment la bouteille ?

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#963

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 804
  • Remerciements reçus 20

dufraisse@hotmail.fr a répondu au sujet : Re: JL Chave - Hermitage - 2008

Nico,

Dégusté après 3h d'aération.

Insta: mathieu_dufraisse
#964

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 204

whogshrog43 a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Précision en MP : débouchée et épaulée 3 heures

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#965

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82964
  • Remerciements reçus 8528

oliv a répondu au sujet : Re: Domaine Jean-Louis Chave

Vidéo
L'Hermitage selon Jean Louis Chave.

#966

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19990
  • Remerciements reçus 776

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Domaine Jean-Louis Chave

remarquable!
conclusion géniale dont devrait s'inspirer quelques vignerons.
#967

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1708
  • Remerciements reçus 467

Psylo a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Très beau reportage
Merci pour le partage

Samuel
#968

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9068
  • Remerciements reçus 349

RaymondM a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

En effet, magnifique reportage qui nous montre l'homme , JL Chave , tel que nous l'avions rencontré il y a quelques années , impressionnant de sagesse et de bon sens .

2 idées m' avaient particulièrement marqué :

1) Une qui apparait clairement dans le reportage : l'assemblage des parcelles pour faire un grand vin par opposition à la multiplication horripilante des cuvées pratiquement partout .

2)L'autre , qu'il nous avait confiée , que les grands vins sont faits pour être bus à table et non dans des dégustations horizontales ou verticales , et là nous étions quelques uns à boire du petit lait :)

Raymond
#969

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 711
  • Remerciements reçus 47

alain_vin a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

^ Petite question, qui n'est pas forcément limitée au domaine Chave: que devient le surplus de vin de l'une ou l'autre des parcelles ? Est-ce qu'il est vendu au négoce etc. ? Ou alors le vigneron assemble en fonction de ses volumes (ce qui me parait difficile d'un point de vue qualitatif) ?
Merci !

Alain
#970

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4171
  • Remerciements reçus 820

icna a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Il me semble qu'il indique que 15 à 25% est vendu au négoce.
Merci pour le lien.

Quentin
#971

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 926
  • Remerciements reçus 11

Nonolapero a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

D'après la vidéo, selon les millésimes apparaît la cuvée Cathelin et le plus souvent, si j'ai bien compris, ce qui n'est pas assemblé (15 à 25%) est vendu au négoce.
#972

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 711
  • Remerciements reçus 47

alain_vin a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

^ Effectivement, j'avais râté la fin de la vidéo ! Ca fait pas mal de vin qui part au négoce finalement, je ne pensais pas autant. Négoce qui doit être bien content d'avoir des raisins de cette qualité... J'imagine qu'il n'y a pas moyen de savoir où/chez qui ça part ?

Alain
#973

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 225
  • Remerciements reçus 0

Tiresias a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Fort aussi de dire qu'historiquement le nom de l'appellation prévaut sur celui du vigneron.
Bon après quand on est un peu la star de l'appellation... B)-

Mickaël
LPV Paname
#974

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1149
  • Remerciements reçus 237

TIMO a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

C'est pas son négoce Chave Selection qui le récupère d'ailleurs?

Timo

TIMO
#975

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1870
  • Remerciements reçus 0

stephvocel a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Effectivement, j'avais râté la fin de la vidéo ! Ca fait pas mal de vin qui part au négoce finalement, je ne pensais pas autant. Négoce qui doit être bien content d'avoir des raisins de cette qualité... J'imagine qu'il n'y a pas moyen de savoir où/chez qui ça part ?

Nous en avons parlé quelques pages en arrière, lapassionduvin.com/p...

Le domaine a également une activité de négoce et les Hermitage Blanche et Farconnet en sont issus.

PS: Beau reportage qui donne envie d'ouvrir du Chave......

Stéphane
#976

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 711
  • Remerciements reçus 47

alain_vin a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

^ Merci Stéphane !
En effet, j'ai très peu d'Hermitage et il doit encore attendre longtemps (2010), par contre un p'tit St Joseph, c'est jouable ! :)o

Alain
#977

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

RaymondM écrit: L'autre , qu'il nous avait confiée , que les grands vins sont faits pour être bus à table et non dans des dégustations horizontales ou verticales , et là nous étions quelques uns à boire du petit lait :)


Et pourtant, ses vins n'ont pas à craindre ces horizontales ou verticales, ils s'en sortent en général fort bien, ce qui n'est pas le cas de tous les vins prétendus grands.
Je ne vois par ailleurs pas pourquoi vouloir opposer une manière de faire par rapport à une autre, le but n'étant bien entendu pas le même.
Quand je sors une bouteille de Chave de ma cave pour la boire en famille, c'est bien entendu à table.
Ça n’empêche pas d'en placer également une lors d'une dégustation comparative à l'aveugle, parce que la grandeur ça ne se décrète pas, ça se mesure.

Luc
#978

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3295
  • Remerciements reçus 309

iceteayer a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Luc, je comprends totalement le propos de J.L Chave dans le sens où un grand vin, je trouve dommage qu'il soit noyé parmis 10/15 autres vins.

Alors que le boire en le "respectant" (tout en respectant son palais également) avec 5/6 vins maximum, on en profite tout de même bien plus et bien mieux (même si ce n'est pas une généralité loin de là puisque j'ai déjà eu l'occasion de boire des vins immenses avec une dizaine de vins à côté, même si en général ils se trouvent en début ou milieu de dégustation donc ils ne passent pas après les 10 premiers vins).

julien
#979

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Et le grand vin, tu le décrètes comment ?
Il fait partie d'une caste d'intouchables, qui ne s'abaissent pas à se comparer aux autres ?

Luc
#980

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3295
  • Remerciements reçus 309

iceteayer a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Ce n'est pas ce que j'ai dit.
Mais quand tu prévois d'ouvrir une supposée "grande bouteille" tu espères qu'elle est grande, tu le supposes même (les classements ne sont pas tous la par hasard, même si je sais, in vino veritas).
Après tu vois bien en la buvant si c'est grand ou pas, mais si ça l'est je préfère la boire dans de bonnes conditions que de la noyer dans 15 bouteilles à côté.
Mais le fait qu'il y a beaucoup de bouteilles à côté n'impose pas forcément le fait que la bouteille sera en conséquence obligatoirement pénalisée.

Et ce n'est que mon opinion, si je dois ouvrir un très grand vin, je préfère le faire dans des conditions que je préfère à d'autres. Ce qui n'impose pas que ça a toujours été comme ça ou que ça le sera toujours.

julien
#981

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6042
  • Remerciements reçus 1619

Marc C a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

La vidéo est très intéressante mais certains passages me laissent un peu dubitatif. Sur l'assemblage, la règle est l'assemblage mais il faut absolument des raisins en provenance des Bessards. Donc si on le suit, il n'y a que trois "vrais" producteurs d'Hermitage, Guigal, Paul Jaboulet Aîné et Chave... Pour moi à chacun sa vision, tant que le résultat est là.

Pour la prédominance terroir sur le vigneron, j'y vois un discours que l'on retrouve chez beaucoup de stars alors que dans le fond tout le monde vient acheter pour le vigneron (sinon autant acheter les Hermitages d'entrée de gamme chez Sorrel, Cave de tain ou je ne sais qui).

Marc
#982

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1870
  • Remerciements reçus 0

stephvocel a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

sinon autant acheter les Hermitages d'entrée de gamme chez Sorrel, Cave de tain ou je ne sais qui

Merci pour lui, mais le domaine Marc Sorrel n'est tout de même pas le premier venu!!!

Stéphane
#983

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6042
  • Remerciements reçus 1619

Marc C a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Ce n'est pas ce que je voulais dire Stéphane. Chez Sorrel l'entrée de gamme est un Hermitage sans mention de lieu dit contrairement à la grande cuvée (Gréal) et est nettement moins cher que l'Hermitage de chez Chave. Donc, si on suit le raisonnement appellation, pourquoi acheter à 140 ce que je peux avoir à 40 ?

Au passage la Cave de Tain ne me semble pas démériter dans ce qu'elle produit et pour moi la notion d'entrée de gamme n'est pas une insulte.

Marc
#984

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 654
  • Remerciements reçus 88

A42T a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Marc C écrivait:
> La vidéo est très intéressante mais certains
> passages me laissent un peu dubitatif. Sur
> l'assemblage, la règle est l'assemblage mais il
> faut absolument des raisins en provenance des
> Bessards. Donc si on le suit, il n'y a que trois
> "vrais" producteurs d'Hermitage, Guigal, Paul
> Jaboulet Aîné et Chave... Pour moi à chacun sa
> vision, tant que le résultat est là.
>
> Pour la prédominance terroir sur le vigneron, j'y
> vois un discours que l'on retrouve chez beaucoup
> de stars alors que dans le fond tout le monde
> vient acheter pour le vigneron (sinon autant
> acheter les Hermitages d'entrée de gamme chez
> Sorrel, Cave de tain ou je ne sais qui).
>
> Marc

Merci pour la video, super intéressant(tu)

Effectivement Marc, à chacun sa vision. Cela me fait un peu penser au Piémont où certains producteurs ne jurent que par la tradition de l'assemblage tandis que d'autres multiplient les cuvées parcellaires...chacun voit midi à sa porte et force est de constater que de très bons vins sortent des deux côtés...

A+

Quentin
#985

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21544
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Merci, Olivier, pour cette vidéo que je viens de regarder en totalité.
Un excellent moment !

Amitiés,
Thierry
#986

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1870
  • Remerciements reçus 0

stephvocel a répondu au sujet : Re: Gérard et Jean-Louis Chave

Chez Sorrel l'entrée de gamme est un Hermitage sans mention de lieu dit contrairement à la grande cuvée (Gréal) et est nettement moins cher que l'Hermitage de chez Chave. Donc, si on suit le raisonnement appellation, pourquoi acheter à 140 ce que je peux avoir à 40 ?

Ok! (Merci pour le développement).

Au passage la Cave de Tain ne me semble pas démériter dans ce qu'elle produite et pour moi la notion d'entrée de gamme n'est pas une insulte.

Pas faux non plus, leur Hermitage Gambert de Loche 2000 a été pour moi une très grande bouteille.

Stéphane
#987

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5145
  • Remerciements reçus 1502

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Domaine Jean-Louis Chave - Saint-Joseph 2004

CR:
Domaine Jean-Louis Chave - Saint-Joseph 2004
[size=small]Bouteille épaulée et aérée 2h.
Bouchon long, souple, pas imbibé.[/size]

Robe évoluée mais encore dense et brillante.
Très beau nez de Syrah sur les épices, les fleurs, le cuir et une note viandeuse.
Bouche juteuse, au tanin mûr et enrobé, grand équilibre grâce à une acidité intégrée.
Corps élégant et riche, savoureux jusqu'au long final rehaussé par une note poivrée.
Un superbe Saint-Joseph parvenu à maturité.

Très bien +.

Olivier
#988

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 6

psykopat a répondu au sujet : CR: Domaine Chave - Hermitage blanc 2006

CR: Domaine Chave - Hermitage blanc 2006
Robe jaune citron, grasse. Un nez profond, intense, racé, minéral, sur la poire, la mirabelle, l'amande douce, la frangipane, la guimauve et la paille.
Une bouche ample, riche, crémeuse, veloutée, un équilibre un peu sur l'alcool, mais la puissance, l'énorme texture, la fraicheur, associée aux notes de réglisse et de pêche, emplissent la bouche et persistent longtemps.
La force tranquille du Rhône. Excellent

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
#989

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : CR: Dîner sur le thème des Hermitage de Chave: blancs 99, 89, rouges 98, 96, 85, Cathelin 09

Dîner sur le thème des Hermitage de Chave.
Le Champagne Dom Pérignon rosé 1993 accompagne des gougères et diverses sortes de jambons, jambon blanc truffé et Pata Negra Bellota. Le champagne est délicieux, plein de charme, mais aussi très affirmé. Il profite bien de ses 22 ans. On le sent gastronomique. Ce doit être un champagne de table, pour susciter des accords couleur sur couleur comme avec le pigeon. Ses tons de roses sont charmants.

Le Champagne Cristal Roederer 2002 est très différent du 2004 que nous avions bu en début d’après-midi. Le 2004 est carré, solide, le 2002 est plus droit et plus romantique. Les deux sont intéressants. J’ai un petit faible pour le 2004. Le 2002 réagit bien au jambon blanc truffé.

Nous passons à table. Le menu est : langoustines et velouté de petits pois / filet de bœuf, sauce et morilles fraîches, pommes de terre rattes / fromages / salade de fraises, framboises et chantilly / cosy chocolat de Debroas / meringues et cannelés.

Deux blancs sont servis ensemble, un peu trop frais, ce qui va changer l’approche lorsque les vins seront plus chauds. Au début c’est l’Hermitage Chave blanc 1989 qui est d’une ampleur extrême et surclasse l’Hermitage Chave blanc 1999. La palme est au plus ancien, avec un vin plus rond, plus profond, plus mûr et plus charmeur. Le 1999 est tranchant mais souffre de sa jeunesse. Et progressivement, c’est la longueur infinie du 1999 et sa vivacité riche d’arômes complexes qui emporte la faveur de la majorité d’entre nous. Le 1999 est vif, cinglant, fait de beaux fruits jaunes juteux et surclasse le 1989. J’ai longtemps hésité car le 1989 est très plaisant, mais le vivacité du 1999 a fait pencher le fléau de la balance en sa faveur.

Sur la belle viande rose à souhait, nous buvons les deux plus jeunes rouges. L’Hermitage Chave rouge 1998 est glorieux. Quelle belle vivacité et quelle richesse ! Ce vin est de plaisir, joyeux, plein en bouche. Un bonheur. J’avais suggéré que l’on mette un 1996 en comparaison du 1998 que j’avais apporté. Mais l’Hermitage Chave rouge 1996 a un certain manque d’équilibre, avec un petit côté brûlé, qui empêche toute comparaison. Le 1998 est magnifique, vibrant, un bonheur, comme le 1999 pour les blancs.

L’Hermitage Chave rouge 1985 a un nez que j’adore, montrant la jolie maturité du vin. J’en attendais un peu plus. Il est agréable, subtil, mais comme pour les blancs, pour lesquels le 1989 avait du mal à lutter contre la fougue du 1999, le 1985 rouge a du mal à s’imposer face à l’impétueuse vivacité du 1998.

L’Hermitage Chave rouge Cuvée Cathelin 2009 : le vin est noir lorsqu’il est servi dans le verre. Le nez est de cassis fort. En bouche le vin est d’une richesse folle, emportant tout sur son passage. Ce sont évidemment les fruits noirs qui abondent, mais il y a une fraîcheur, une élégance qui apportent de la noblesse à ce grand vin. Il y a six mois, j’avais jugé ce 2009 beaucoup trop jeune. Force est de reconnaître que celui-ci est beaucoup plus civilisé et accessible. C’est un très grand vin.

Nous sommes huit à voter pour neuf vins, en incluant le Cristal Roederer de l’après-midi, mais sans compter le Maury et les chartreuses qui vont suivre. Sept vins sur neuf ont des votes, les exclus étant curieusement les deux Roederer, peut-être parce que les votants se sont concentrés sur le thème des Chave. Trois vins concentrent les votes de premier, le Chave 2009 quatre fois premier, le Dom Pérignon rosé 1993 et le Chave blanc 1999 ayant chacun deux votes de premier.

Le vote du consensus serait : 1 : Hermitage Chave cuvée Cathelin 2009, 2 - Champagne Dom Pérignon rosé 1993, 3 - Hermitage Chave blanc 1999, 4 - Hermitage Chave blanc 1989, 5 - Hermitage Chave rouge 1998.

Mon vote est : 1 - Hermitage Chave blanc 1999, 2 - Hermitage Chave rouge 1998, 3 - Hermitage Chave rouge 1985, 4 - Hermitage Chave cuvee Cathelin 2009.

J’ai mis le Cathelin en quatrième de mon vote car je pense qu’il a encore tant de potentiel qu’il s’exprimera beaucoup mieux dans quelques années, alors que les 1999 et 1998 sont à un beau sommet de leur art. Je regrette d’avoir suscité les votes aussi tôt dans le repas, car j’aurais mis volontiers le Maury Chabert de Barbera 1983 en tête de mon classement. Ce Maury est merveilleux. Il est fou, car il combine pruneau, café, caramel avec un bonheur rare et sur le délicieux dessert au chocolat, il crée un accord d’une luxure extrême. J’adore ce Maury que je considère comme l’un des plus grands qui soient.

Nous poursuivons avec une Chartreuse jaune titrant 43° d’une bouteille déjà ouverte depuis longtemps, agréable mais un peu éventée. Notre hôte ouvre une bouteille de Chartreuse Tarragone années 50 absolument délicieuse, riche comme un bouquet de fleurs de printemps. Cette liqueur est intense, d’une densité particulièrement sensible. Les délicieuses meringues, très pures et onctueuses se mangent avec bonheur sur ces liqueurs.


Cordialement,
François Audouze
#990

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck