Nous avons 1633 invités et 49 inscrits en ligne

Domaine Jean-Michel Gerin

  • Messages : 20126
  • Remerciements reçus 1146
d'accord avec Bernard, depuis la fin des années 90 cette cuvée a vraiment baissé de niveau, il n'y a que le prix qui n'a pas baissé.
22 Jan 2013 08:15 #451

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • cinemashow
  • Portrait de cinemashow
  • Visiteur
  • Invité
J'ai effectivement ouvert , l'an passé une bouteille Champlain le Seigneur 2005 et été bien déçu mais en gardant l'espoir qu'une petite garde suplémentaire lui ferait du bien ( car s'il était un peu plat , il ne paraissait pas fatigué ) . Est ce que je m'illusionne un peu ?
23 Jan 2013 21:54 #452

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2226
  • Remerciements reçus 81
Pour ma part, je ne miserai pas grand chose dessus.
23 Jan 2013 21:57 #453

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4414
  • Remerciements reçus 1453
Bonsoir
je continue dans la file, le millésime 2006 avait été éclipsé de manière fracassante par le St Joseph "cuvée du papy" 2007 de Stéphane Montez. Je passe mon chemin et pour ce qui concerne la Côte Rôtie aussi, c'est à Cornas que je préfère les belles Syrah!!
23 Jan 2013 22:00 #454

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 2

Réponse de gueva sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

Ne connaissant le domaine que de nom, j'avais acheté sur recommandation une bouteille de Champin Le Seigneur 2009 et de La Loye 2010.
A la lecture des derniers commentaires, je dois avouer que mon optimisme d'alors suite à cet achat est depuis bien retombé..
Cependant, un commentaire ne remplaçant jamais une dégustation, je tâcherai d'ouvrir une des deux bouteilles prochainement afin de me forger ma propre opinion.

Manu
23 Jan 2013 23:37 #455

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3660
  • Remerciements reçus 2
Moi je me contente des Saint Jo et des Collines Rhodaniènnes. Jamais déçu.


Franck L. "Patatement vôtre"
LPV Haute Normandie.
24 Jan 2013 01:51 #456

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 362
  • Remerciements reçus 0
Dégusté la semaine dernière une Côte Rotie Champin le Seigneur 2006 sur un filet de biche

"Dégusté" est un bien grand mot, le vin est assez maigre et surtout n'apporte aucun plaisir

Quelle honte

Cdt

Guillaume
24 Jan 2013 10:37 #457

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

Moi je me contente des Saint Jo et des Collines Rhodaniènnes. Jamais déçu.

Moi, je me contente des Grandes Places, jamais déçu non plus.
Les Grandes Places, avec un recul sur une belle série de millésime, me semblent être une grande cuvée, la seule que je mets en cave avec plaisir, (avec une à trois bouteilles de Landonne dans les grandes années).
Autant les Grandes Places me séduisent, autant les autres cuvées (sauf la Landonne mais dont le rapport qualité/prix me semble moins bon) ne constituent pas pour moi un achat intéressant.
24 Jan 2013 22:07 #458

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 330

Réponse de ziboss sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

Manu (gueva)

ne reste pas sur les derniers avis postés, il y'a aussi de beaux CR de Champin le Seigneur sur le fil. Il y’a tellement de facteurs entrant en compte.
Personnellement j'ai bu de très beaux 08 et 07 (j'ai préféré 2007)

Yann
24 Jan 2013 22:16 #459

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6354
  • Remerciements reçus 2550

Réponse de Marc C sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

Bonsoir Manu,

J'ai bu Champin 09 avec plaisir. Je ne pense pas par contre, que ça vaille le coup d'attendre plus que ça.

Marc
24 Jan 2013 22:40 #460

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 18

Réponse de iam_nico sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

En phase avec marc, faut pas déconner non plus. Autant sur 2006 j'avais trouvé Champin relativement faible (petite matière, grosse acidité, moins le coté élégant du millésime que d'autres) par rapport à d'autres cuvées de même prix voir inférieur autant depuis 2008 le retard me semble comblé avec un 2010 particulièrement réussi et un 2009 loin d'être plat même si ce fut surement meilleur l'an passé sur la jeunesse et que le potentiel de vieillissement n'est pas extraordinaire à mon gout. Enfin sur 2008 c'est une des rares cuvées qui m'a enthousiasmé sur ce millésime sous les 35€.

La loye 2010, je trouve ça bon. Après c'est un style particulier, ni hyper fin ni hyper opulent. C'est sur que si on ne voit que par Gangloff (signature de l'opulence selon mon goût) ou par Vernay (plus de finesse), on va être déçu. Bref, Manu, c'est probablement pas les plus grands vins du rhône ni l'un ni l'autre, mais y'a moyen de s'y retrouver en terme de plaisir (même si c'est avant tout une question de goût bien entendu).

Nicolas
25 Jan 2013 07:52 #461

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20126
  • Remerciements reçus 1146

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

C'est sur que si on ne voit que par Gangloff (signature de l'opulence selon mon goût)

tu parles de Condrieu j'imagine Nicolas?
25 Jan 2013 08:11 #462

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 2

Réponse de gueva sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

Visiblement, Champin Le Seigneur semble être une cuvée sujette à discussion...!
J'ai prévu de l'ouvrir courant février-mars et ferais part de mon ressenti ici.

Manu
25 Jan 2013 14:46 #463

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 18

Réponse de iam_nico sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

enzo d'aviolo écrivait:
> C'est sur que si on ne voit que par Gangloff
> (signature de l'opulence selon mon goût)

>
> tu parles de Condrieu j'imagine Nicolas?

absolument =)

Nicolas
25 Jan 2013 14:50 #464

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20126
  • Remerciements reçus 1146

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

merci. on ne peut pas dire qu'il n'est pas opulent c'est sûr. En cote rôtie ce n'est pas le cas par contre.
25 Jan 2013 14:58 #465

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 153
  • Remerciements reçus 0
Bonjour,
Je poste mes ressentis sur une verticale de la cuvée "Champin le Seigneur" millésimes 2001 à 2005 datant de fin novembre 2012
En introduction, je n'avais, avant cette dégustation, bu que 2 flacons de côtes roties, qui ne m'avaient pas laissé de souvenir impérissable.

Champin le Seigneur 2005: 1er nez réduit et boisé, puis à l'aération un nez puissant sur les fruits rouges, la cérise avec un boisé présent; l'attaque de bouche est fluette, les tanins sont encore un peu verts et la finale est très belle avec de la puissance, de l'acidité et un léger viandé. L'équilibre est bon, j'ai bien aimé mais à attendre

Champin le Seigneur 2004: 1er nez animal et fourrure, puis à l'aération on retrouve des notes épicées, de sous bois et de noyau; l'attaque en bouche est franche sans puissance excessive, les tanins sont fins, le vin s'effondre un peu en milieu de bouche comme dilué, la finale est joli sur des saveurs de noyau. l'équilibre d'ensemble est bon donnant un vin agréable à boire (à ne pas trop attendre)

Champin le Seigneur 2003: 1er nez de vin cuit, puis des odeurs douceâtre de caramel, de noyau. Le toucher de bouche est sympa mais le vin est déséquilibré par le côté oxydatif. Trop tard

Champin le Seigneur 2002: 1er nez réduit puis de notes torréfiées et de noyau apparaissent avec un boisé présent; la bouche est fluette avec une grosse acidité et une finale sur la groseille. A noter qu'une autre bouteille du même millésime était moins marquée par l'acidité avec beaucoup plus d'aromes de fruit.

Champin le Seigneur 2001: 1er nez sauvage sur le gibier avec un boisé présent, puis des arômes épicés, mentholés. La bouche est légère, bien équilibrée sur le noyau et la torréfation. Joli vin

Au total, un style qui m'a bien plu avec, à mon avis de jolis touchers de bouche en finesse qui marque le style du vigneron. Un 2004 plutôt bien réussi dans un millésime, je crois, difficille, un 2001 très agréable à boire.
Belle découverte de ce que peut donner la syrah sur ces terroirs de prédilection
Après le rapport qualité-prix (cf Foire d'Ampuis) me laisse plus perplexe

nicolas
26 Jan 2013 19:00 #466

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 207
  • Remerciements reçus 6
J'avais adoré ce vin il y a 2 ans, la dernière bouteille s'est envolée hier soir sans regret, il est sur une phase descendante qu'il ne remontera jamais à mon humble avis.

jean françois
03 Fév 2013 18:58 #467

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 686
  • Remerciements reçus 414
Bonjour

CR issue d'une soiree decrite ici

Jean-Michel Gerin - Côte-Rotie Les Grandes Places 2005

Le robe est violacée et profonde. Le nez est assez bourguignon je trouve, d’une grande elegance et d’une belle complexité. La bouche est superbe, l’equilibre est quasi parfait entre fraicheur, ampleur et finesse. On est sur des aromes de cassis, de tabac blond, de bois precieux, de poivre. La bouche est soyeuse et fraiche a la fois avec une matiere imposante mais pas omnipresente. Finale longue et fraiche avec une tres legere sucrosité. Ca glisse tout seul. Superbe !

cordialement

Coach
08 Fév 2013 14:55 #468

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84797
  • Remerciements reçus 11368
[size=x-small] Un vin bu avec les Gunthards [/size]

CR: Jean Michel Gérin, Côte Rôtie, Les Grandes Places, 2009

images.glop.fr/OlivL...
Oliv
La robe est noire et brillante comme de l'encre !
Le nez est brutal, animal, sur les fruits noirs, l'olive, l'encre de Chine et une dérangeante pointe vernis.
La bouche est une vraie savate dans les gencives, attaquant sur une acidité très forte et un ensemble bien trop concentré pour mon palais.
Les goûts sont sombres mais peu précis, sur un boisé assez net et peu élégant.
La finale s'ouvre sur une amertume assez forte et un côté littéralement ardent qui ne me convient pas du tout.
Aucun plaisir en l'état.

Denaire
Un peu de volatile au nez. Puissant, fruits noirs confiturés.
Bouche massive, carrée, grasse, très grosse matière, on en a plein la bouche.
Un vin qui, en l’état, ne fait pas dans la finesse. Cahors, Madiran ? Ben non, Côte Rôtie… Surprenant.
Assez bien + / Bien –
16 Fév 2013 15:57 #469

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 285
  • Remerciements reçus 52
Bonjour,
je suis surpris, avec votre expérience, que vous ayez ouvert une grande place aussi jeune. Le résultat était quasiment écrit d'avance, non ?

respectueusement

Pascal

La vie est trop courte pour boire de mauvais vins
16 Fév 2013 17:28 #470

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

D'accord avec toi, confrère Pascal.

Voilà ce que j'ai écrit dans "dégustations éclectiques":
lapassionduvin.com/p...
16 Fév 2013 18:00 #471

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1076
  • Remerciements reçus 7

Réponse de amadeusmaldoror sur le sujet Côte-Rôtie Champin le Seigneur 2007 Jean-Michel Gerin

Après quelques lectures lpviennes autour de cette bouteille, je me décide à l'expérimenter alors que je comptais l'attendre beaucoup plus longtemps...

Le Nez est superbe, d'une opulence masculine et d'une éloquence féminine sur la réglisse, la violette et les fruits rouges. Un androgynat de la matière et du terroir. (?)
La bouche, fougueuse sans être fofolle, flirte avec moi sans Michel Delpech, avec cette dentelle de jeune première sur la violette et les baies rouges, ainsi qu'une acidité caressante et un léger côté muscé, animal. Toujours ce mélange équilibré entre tension, complexité et expression explosive, qui se donne simplement.

Le dessin dans la bouche est comme un Saint-Exupéry du vin, initiatique. Dessine-moi une Côte-Rôtie, le mouton, c'est bon pour le troupeau...aurait pu écrire, un Saint-Ex un peu nietzschéen.

A ce prix-là, ça me donnerait plutôt envie de tirer sur le prix des villages bourguignons...mais faut croire que je m'en éloigne.

Un vin qui a plus de valeur que son prix...comme une inflexion du mouvement ambiant?

Le soir, le vin est plus ouvert, mais s'impose sur un aspect plus mentholé.

Une très belle bouteille...fournie encore par le Fgsuperfred (tu)
17 Fév 2013 15:58 #472

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 225
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Romain L sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin Les Grandes Places 1999

Je me sens obligé de recopier les CR de la dégustation Une bien belle soirée , tant ce vin nous a tous émerveillé.

Jean-Michel Gerin Les Grandes Places 1999

Mgtusi
Le troisième et dernier vin, last mais loin d'être least présente un nez renversant de puissance, densité et complexité. La bouche est large massive mais le vin est droit et précis. Le rouge de la soirée à l'unanimité ! C'est un côte rôtie Les Grandes Places du domaine Gérin 1999. Wouah !

o_g
Nez séduisant de fruits rouges et noirs, framboise, mûre, c'est assez confituré. A l'ouverture, je trouve la bouche juteuse mais manquant un peu de nerf. L'aération lui apporte un supplément de complexité, pointe de lard fumé, de balsamique, de cuir, le tout avec un sentiment de grande précision. C'est vivant dans le verre, et deux gorgées consécutives donnent deux impressions toujours un peu distinctes. La bouche est suave, tout en douceur, donnant une impression de naturel qui n'aurait jamais à forcer. Très belle longueur.

Romain L
Le verre à peine arrivé aux narines .. wow incroyable. Une puissance et une complexité saisissante. Difficile de décrire le nez, dominante fruits noires, et arômes tertiaires (cuir, fumé ..). La bouche est massive mais le vin reste droit, précis. La finale est longue et s'affine. C'est juste très grand !

FloLevBen
Autant le dire d'emblée c'est le plus grand vin du Rhône que j'ai eu l'occasion de boire (certes j'en ai bu très peu) et un de mes plus grand rouge tout confondus.
La robe est foncée sans évolution. Le nez puissant, hyper complexe sur les fruits noirs, la violette, les épices et quelques arômes tertiaires, le tout avec une précision d'horloger suisse!! La bouche est d'un équilibre, d'une densité et d'une précision parfaite elle aussi. Grande Longueur. En résumé vous l'aurez compris une magnifique bouteille :)

" Si la vérité est dans le vin, qu’elle y reste " Pierre Dac
26 Fév 2013 14:33 #473

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 664
  • Remerciements reçus 2

Réponse de drizzdodurden sur le sujet Dégustation Rhône Vignobles a Hong Kong

Voici les notes de degustation issues de la degustation Rhone Vignoble a Hong Kong lundi dernier.

Domaine Jean-Michel Gerin

Présentation des vins tres agréable par Alexis Gerin.

Saint-Joseph rouge 2011:
On est clairement sur un St-Joseph de soif, souple et sur le fruit, avec un bel équilibre

Côte-Rôtie "Champin le Seigneur" 2010:
Beau nez assez complexe, belle matiere, rond et bonne longueur, un bon vin deja tres abordable.

Aurélien.
Côte-Rôtie La Viallière 2010 (Demi-muids 100% neufs):
Nez expressif sur les épices, en bouche grosse matière, ample, finale longue et équilibrée. Belle Côte-Rôtie dans un style different de Champin, a ouvrir sans se presser.
28 Fév 2013 07:08 #474

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Raboso del Piave DOC
  • Portrait de Raboso del Piave DOC
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2716
  • Remerciements reçus 461

Réponse de Raboso del Piave DOC sur le sujet Gérin I.G.P Collines Rhodaniennes Syrah "La Champine" 2011

Gérin I.G.P Collines Rhodaniennes Syrah "La Champine" 2011
La robe est d'un violet superbe, d'une jolie densité, le nez zigzague entre les épices, le poivre, les fruits rouges et des notes d'élevage noble (vanille plaisante). La bouche est sur la même lignée.
19E au restaurant, c'est très bien.

Mon ami avait une vigne, sur un coteau fertile. Il la bêcha, il l'épierra, il y planta du muscat. Au milieu il bâtit une tour, il y creusa même un pressoir. Il attendait de beaux raisins : elle donna du verjus.
16 Mar 2013 19:35 #475

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7418
  • Remerciements reçus 7023
CR: Côte-Rôtie « Champin le Seigneur » 2005 de Jean-Michel Gérin

Bue lors d'une dégustation relatée ICI .

90 % syrah et 10 % viognier, vignes d’âges variés, rendement 40 hl/ha, élevage à 50 % en fûts neufs, 25 % en fûts d’un vin et 25 % en fûts de deux vins.
Carafage d’une heure et demie.

La robe n’est pas très sombre et les marques d’évolution notables.
Le nez est superbe de complexité et de finesse : sur une base au fruité éclatant (fruits noirs), la violette montre le bout du nez avant que la réglisse n’apporte ses accents envoutants.
La bouche a, elle, choisi le camp de la puissance, sans toutefois manquer d’élégance ni de fraîcheur. La persistance est très belle, toute en sapidité.
L’accord est encore plus réussi que celui de Chapoutier avec la terrine.

Un grand Côte-Rôtie, pas loin du début de son plateau d’apogée : 17,5 / 20.

Visiblement, une bouteille très différente de celles bues par de nombreux Lpviens qui ont été très déçus.
Jean-Michel Gérin a dû se tromper d'étiquette et me mettre une Grandes Places ... ;)

Jean-Loup
24 Mar 2013 16:38 #476

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Domaine Jean-Michel Gerin, Côte Rôtie, Grandes Places 2004

CR: Je mets rarement dans les rubriques un commentaire peu élogieux.
Ce ne sera pas le cas ce midi.
J'avais lu des notes de dégustations peu rassurantes sur Les Grandes Places 2004 de Gérin
J'ai voulu me faire une opinion.
Je viens d'ouvrir la bouteille.
Le nez discret et très "frais" fait craindre un vin "vert".
La bouche confirme malheureusement cette crainte: elle est fluette, acide et courte. Le vin semble dilué.
Heureusement, j'ai goûté après une Côte-Rôtie 1999 de Burgaud, concentrée, savoureuse, longue et au bel avenir.
Le problème, c'est le prix des Grandes Places par rapport à la cuvée de Burgaud.
Et pour que la fête soit complète, je pense aux deux Landonne Gérin 2004 qui dorment dans ma cave avec les deux dernières Grandes Places du même millésime. :(
Encore un espoir, celui que le vin s'améliore à table... si c'est le cas, je poste un commentaire supplémentaire...

PS: on peut noter que Parker, qui avait donné à ce vin (88-90) en 2006, est passé à 90 en 2007, je dois mal goûter...
31 Mar 2013 11:42 #477

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3324
  • Remerciements reçus 328

Réponse de whogshrog43 sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

Bonjour Thierry,

ton expérience n'est pas conforme avec notre dernière rencontre avec LPV Forez ( ICI ), où cette grand place 2004 bien que sculpturale avait une belle plénitude...en tout cas loin d'être "verte"...

Les mystères vu vin ? ;)

Bon dimanche :)-D

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
31 Mar 2013 12:43 #478

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Jean-Michel Gerin

Bonjour, Nicolas.

Merci pour le lien vers vos notes de dégustation des Grandes Places 2004.
Je les ai lues avec attention.

Ma bouteille d'hier me semblait marquée par une acidité qui m'a dérangé.
Pourtant je supporte bien l'acidité dans le vin, Luc Javaux peut en témoigner ;)
A table le vin, plus chaud, se montrait plus abordable mais n'avait rien de soyeux.

Alors, un problème de bouteille?
Ma cave est très fraîche, presque toujours à 12°. Ma Grandes Places semblait très jeune, fermée.
Ou un problème d'erreur de dégustation, que je n'exclue pas.
Je vais attendre quelques années avant d'ouvrir un autre 2004 de Gérin.
J'ai eu beaucoup de plaisir, il y a quelques semaines avec une Landonne 1998.
lapassionduvin.com/p...
01 Avr 2013 10:07 #479

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • retourdebaton
  • Portrait de retourdebaton
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de retourdebaton sur le sujet Domaine Jean-Michel Gerin, Côte Rôtie, Grandes Places 2007

Domaine Jean-Michel Gerin, Côte Rôtie, Grandes Places 2007

Beaucoup de finesse, d'élégance dans ce vin, pourtant relativement concentré. Les épices sont déjà présentes au nez et se confirment en bouche au sein d'une matière qui prend ampleur et profondeur au fur et à mesure de son ouverture. Si l'élévage est présent, il n'est en rien ostentatoire. La finale est étirée, d'une grande finesse. Excellente bouteille.

Paul
06 Avr 2013 13:00 #480

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck