Nous avons 2401 invités et 16 inscrits en ligne

Cave Yves Cuilleron

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
CR: Cave Yves Cuilleron — Saint Joseph - Cavanos - 2015

Une bt en demi-teinte, un peu frustrante, d’autant plus que je l’ai ramenée en vacances pour faire plaisir à un ami, peu connaisseur mais qui cherche à s’y intéresser, qui me disait apprécier le St Jo.

Ouverte le matin, puis rebouchée, pour dégustation le soir.

A la dégustation : un premier nez… timide à la hauteur de la bouche dont les arômes se font discrets. En fait, le vin était encore verrouillé à triple tour malgré l’ouverture en avance, et pour être tout a fait honnête, le fait de lui avoir fait faire de la route (bien protégé malgré tout) a pu jouer.  

Heureusement au fur et à mesure de la dégustation, le vin se révèle (ouf !), tant au nez qu’en bouche. Il gagne en intensité, finit par proposer une concentration et une maturité que j’attendais d’un 2015.

On y trouve le poivre, violette, et les fruits noires. Une fine note boisée liée à l’élevage en barrique est encore perceptible, et vient compléter le nez de ce vin qui forme un ensemble harmonieux, digne du T-bone steak maturé qui l’accompagnait. 

 

La bouche elle aussi gagne en précision, en intensité et en lisibilité : la matière se déploie, la longueur satisfaisante.  

Un St Jo en demi teinte donc, mais qui a finit par donner du plaisir et à se dévoiler. Je regouterai cette bt avec plaisir s’il en reste chez mon caviste avec moins de voyage et une meilleure préparation.  

Garde : très bon en l’état selon moi, avec mise à l’épaule ou carafage quelques heures au préalable pour qu’il s’exprime pleinement. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, Jean-Loup Guerrin, leteckel
04 Aoû 2021 18:34 #1051
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6984
  • Remerciements reçus 6183
CR: Domaine Cuilleron, Saint Joseph, Les Serines, 2016 
Bue ici
Ouverture 3 heures. 
Robe grenat à reflets violine. Très beau nez, un peu timide au départ, sur la violette, le poivre, les épices et les baies rouges (cassis, framboise...). Bouche épurée, longiligne, présentant une belle fraîcheur et une tonicité certaine. Joli touché de bouche, ou les tanins paraissent fins et élégants. On retrouve un voile fumé en complément des notes fruitées et florales de violette, accompagné de notes sanguines (orange) sans marqueurs notables d’élevage. Finale élancée, puissante et précise. J’aime toujours beaucoup cette cuvée, à mon sens, largement mieux recommandable que la plupart des Côte Rôtie d’entrée de gamme. E (17/20)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, Jean-Loup Guerrin, Bahbar
02 Sep 2021 16:02 #1052

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6984
  • Remerciements reçus 6183
CR: Domaine Cuilleron, Passage au domaine

Début septembre signe le traditionnel passage au domaine Yves Cuilleron, pour récupérer une partie des bouteilles qui alimenteront le glougloucar lpvien et profiter d'une dégustation de quelques uns des crus du domaine (75 ha, dont une cinquantaine en propriété, avec un très joli patrimoine viticole), que j'apprécie généralement. Un sommelier australien m'accompagnera pour cette dégustation, nos ressentis seront globalement assez proches. Tous les vins sont servis par un distributeur de vin au verre 8.0 d'Eurocave. D'ailleurs, les vins sont ouverts depuis plusieurs jours et nous aurons au moins 3 bouteilles trop évoluées, que nous ferons remplacer.

Saint Joseph, Le Lombard, 2020: Sélection de vieilles vignes exposées Est/ Sud-Est, situé sur le coteau de Verlieu. Sa dénomination fait référence au hameau du "Bois Lombard" au dessus des parcelles de vignes. Sols sableux et granitiques. 100% Marsanne, plantation à 8000-10000 pieds/ha. Elevage à 50% en foudres de 30 hL et 50% en barriques bourguignonnes durant 9 mois. 21,40€
Nez sur un fond fumé, de la poire sur un lit de gravier humide. La bouche est teintée d'amers, de violette, de poire, de prune, sur fond rocheux. Ensemble assez puissant et surtout pas encore en place. B+

Saint Péray, Les Potiers, 2019
: Assemblage de parcelles en pente douce exposées SO, sur la commune de Saint Péray. Terroir d'alluvions à galets, assemblage à parts égales de Marsanne et Roussanne. Elevage à 50% en foudres de 30 hL et 50% en barriques bourguignonnes durant 8 mois. 16,90€
Nez timide de pêche jaune, de fruits jaunes. La bouche est pommadée, courte, très ronde. On retrouve une aromatique timide sur les fruits jaunes. Très simple. AB+

Saint Péray, Lieu-Dit "Biousse", 2020Parcellaire en bas de coteau sur la commune de Saint Péray, sur des argiles rouges du pliocène et d'éboulis granitiques. 100% Marsanne. Elevage à 50% en foudres de 30 hL et 50% en barriques bourguignonnes durant 8 mois. 20,20€
Nez neutre. Bouche plus impactante et pierreuse. Finale assez longue, sur des amers assez tanniques. On retrouve une aromatique plutôt cristalline. B-TB

 Condrieu, La Petite Côte, 2019Vignes au centre de l'AOP, sur Chavanay, en terrasses, exposées S/SE, sur granites à muscovites. 100% Viognier, plantation 8000-10000 pieds/ha. Elevage de 8 mois sur lies, pour moitié en foudres de 30 hL et l'autre moitié en barriques bourguignonnes. 30,70€
Nez présentant le stéréotype du viognier: abricot, poire, avec un fond de fleurs blanches et un soupçon de violette. Il est très précis et expressif. La bouche est ronde, assez tannique, présentant un volume satisfaisant. Il est plutôt orienté violette et poire. La finale tombe un peu avec un ressenti général un peu putassier par cette aromatique presque caricaturale. B-TB

Condrieu, Les Chaillets, 2018Sélection de parcelles de granite à biotite sur Condrieu, conduites en terrasses ("Chaillets"). 100% Viognier, plantation 8000-10000 pieds/ha. Elevage de 8 mois sur lies, pour moitié en foudres de 30 hL et l'autre moitié en barriques bourguignonnes. 34,90
Nez plus élégant et raffiné, presque velouté sur la tarte à la poire, sur fond d'abricot. Le fruit est plus pur. La bouche est également plus élégante, ronde, assez peu grasse, avec un coeur plutôt cristallin et pierreux. Finale de belle longueur se concluant sur de très beaux amers. L'ensemble est plus précis et aristocratique, sans être écoeurant. Un pallier de franchi. TB+

Condrieu, Lieu-Dit "Verlieu", 2018Parcellaire sur la commune de Chavanay, juste au dessus du caveau de dégustation, planté en terrasses sur un sol de granite à muscovites.100% Viognier, plantation 8000-10000 pieds/ha. Elevage de 12 mois sur lies, pour moitié en foudres de 30 hL et l'autre moitié en barriques bourguignonnes. 39,90
Le nez est plus intense sur la poire, avec un fond d'amande, de légers fruits à coques. La bouche est plus riche, avec une sensation de maturité plus poussée. L'ensemble est un peu plus gras. On retrouve une belle finale, longue, finement pommadée. On a un joli équilibre global, dans un registre un peu différent des Chaillets. TB+

Condrieu, Lieu-Dit "Vernon", 2019
: Parcellaire sur le village de Condrieu, planté en amphithéâtre sur le coteau de Vernon. Vignes très pentues sur sol de granite à biotite, exposées Sud. 100% Viognier, plantation 8000-10000 pieds/ha. Elevage de 16 mois sur lies, pour moitié en foudres de 30 hL et l'autre moitié en barriques bourguignonnes. 57,50
Nez un peu retenu. La bouche est fraîche, teintée de gros amers non équilibrés pour l'instant. Ensemble plein et dense, aromatique monolithique sur la poire. Longue finale aux amers un peu chaleureux et dissociés pour l'instant. A revoir plus tard, un peu délicat en dégustation pour l'instant. B-

Saint Joseph, Cavanos, 2019Vignes exclusivement sur Chavanay, unique village de l'appellation sur granites à muscovites. 100% Syrah, plantées à 8000-10000 pieds/ha. Elevage de 16 mois en barriques. 20,70€
Nez finement épicé, sur la girofle, la crême de mûre, le petit suisse. La bouche est longiligne, de demi-corps, sur un fond poivré, d'orange sanguine et d'agrumes. Les tanins sont un peu carrés, avec une finale légèrement végétale, sur le petit pois. La bouche est un peu rugueuse pour l'instant. B+

Saint Joseph, Les Serines, 2018
Sélection de vieilles vignes issues de sélection massale de serine, plantées à 8000-10000 pieds/ha. Les sols sont granitiques, peu profonds. Elevage de 18 mois en barriques. 32,10
Le nez est riche, avec un voile fumé, légèrement lacté, avec des notes de coulis de baies noires mures. Il parait assez juteux et mûr. La bouche présente un gros volume, assez sphérique. Elle est d'une gourmandise redoutable, crémeuse, finement lactée, avec une jolie maturité de fruits. On a un ensemble baies rouges / baies noires en trame aromatique avec un soupçon d'agrumes. Les tanins sont fins et gras. Belle longueur, paradoxalement assez fraîche, et qui s'épure. On sent la maturité du millésime mais est hyper sexy. E

Côte Rôtie, Madinière, 2019Assemblage de 5 ha de parcelles situées sur le Nord de l'appellation. Les vignes sont exposées Sud/Sud Est, sur des schistes. 95% Syrah, 5% Viognier, plantées à 8000-10000 pieds/ha. Elevage de 18 mois en barriques. 42,80€
1ère bouteille: Nez kirsché, de confiture de vieux garçon, de pruneau, limite noix, semblant un peu évolué. La bouche est fraîche et élancée, avec des tanins fins et nombreux, l'aromatique tirant nettement sur les agrumes. Finale assez longue et sèche. Le fruit est plus éclatatnt et primaire. On a une dissociation aromatique nez/bouche assez curieuse. C'était la fin de la bouteille, on l'a fait remplacer.
2ème bouteille: Nez plus immédiat, gourmand, sur les fruits noirs et la confiture, de mûre, d'une grande gourmandise, très orienté violette en complément. La bouche est gourmande et grasse, avec plus de volume, des tanins fins et gras, des baies mûres. C'est d'une grande gourmandise, et très juteux. TB-E

Côte Rôtie, Lieu-Dit "Bonnivières", 2018Au coeur de l'AOP, sur Ampuis, coteau de micaschistes exposé Est planté à 8000-10000 pieds/ha de vieilles vignes. 100% Syrah. Elevage de 18 mois en barriques. 56,20
Nez un peu plus animal, sur le cuir, la fourrure, les fruits cuits. Il y a une grosse maturité, sur un fond légèrement vanillé. La bouche est puissante, sur la violette, les agrumes, avec un fond pierreux et quelques amers. La finale est très longue, épicée, sur la girofle. Les tanins sont puissants et fins. A attendre impérativement. TB+

IGP Collines Rhodaniennes, "Ripa Sinistra", 2019: Vignes issues des coteaux de Seyssuel, au Nord de Vienne, sur la rive gauche (Ripa Sinistra, en Latin). Très vieux vignoble romain, disparu fin du XIXème siècle, replanté en 1996, sur des sols de schistes quartziteux. 100% Syrah, planté à 8000-10000 pieds/ha de vieilles vignes. Elevage de 18 mois en barriques. 33,80€
Nez de crême de mûre, de vanille et de violette. La bouche est gourmande, soyeuse et ronde, un peu grasse. Elle rappelle un peu Madinière, avec peut être un peu plus d'acidité et un côté un peu plus sérieux, avec un fond pierreux. On retrouve des agrumes, les tanins sont fins, un peu moins gras. La finale est assez longue. TB-E

Cornas, Lieu-Dit "Les Côtes", 2019
: Parcellaire au lieu-dit "Les Côtes", au sud de la commune de Cornas. Les vignes sont au centre du coteau, en amphythéâtre. Parcelle plantée en 1911. Sols de granite et saprolites du socle primaire. 100% Syrah, planté à 8000-10000 pieds/ha de vieilles vignes. Elevage de 18 mois en barriques. Remplace la cuvée Les Vires. 47,50€
Nez un peu animal, sur le cuir, les baies noires et l'encre. La bouche est fraîche, tonique et puissante, présentant un gros volume. On ressent une grosse trame tannique, un peu grasse. Fond épicé plus marqué que sur les cuvées précédentes, sur la girofle. La finale est longue et puissante sur les agrumes, le poivre timut, un peu sanguin. Trame tannique très importante et imposante, donnant une grosse mâche. E-


Au total, un bon moment de passé. Sur cette dégustation, les viogniers ont largement dépassé les marsannes et roussannes, avec une mention pour les Chaillets, qui reste le compromis idéal et le meilleur rapport qualité-prix sur cette appellation pour ce domaine, traduisant une belle expression du sol et du cépage. Les rouges sont assez homogènes, avec malgré tout une petite préférence pour les Serines et un très joli Cornas "Les Côtes". On sent bien la patte Cuilleron, mêlant un élevage présent, affirmé, mais non ostentatoire pour mon goût, à des saveurs ou l'on retrouve régulièrement les agrumes, et des matières pleines, mais relativement fraîches et tendues, procurant généralement des cuvées régulièrement gourmandes. Un domaine faisant figure de valeur sûre en rhône septentrionale, et permettant de recalibrer de temps à autre le palais. Réconfortant. Bien évidemment, je repasserai l'an prochain.


​​​​​​​
 


 

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, matlebat, denaire, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, Papé, starbuck, leteckel, jd-krasaki, LLDA, the_ej, Fredimen, Lionel73, Garfield, Bobo1, Gaija, thiouss, Manas, Kana
12 Sep 2021 22:58 #1053
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 729
  • Remerciements reçus 2581
Merci mille fois Frisette, super CR ! :)

Je reviens là-dessus parce que je sais que tu avais déjà ouvert le débat précédemment sur les Serines : 

Tes CR donnent très envie de goûter, mais effectivement, il faut rester honnête : ça coûte le prix d'une Côte-Rotie (parfois + !) de pas mal d'autres domaines.
Alors je sais que c'est psychologique, que c'est probablement complètement con de ne pas hésiter à lâcher 35 balles pour une CR mais d'hésiter à le faire pour un Saint-Jo ... mais c'est plus fort que moi  Bref, la question : d'après toi, tu dirais que ça vaut 35€ dans l'absolu, indépendament de questions d'appellation et d'étiquette ?

 

Brieuc
13 Sep 2021 09:19 #1054

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6984
  • Remerciements reçus 6183
La question du coût est évidemment propre à chacun, et dépend en facteur numéro 1, de la bourse à notre disposition, évidemment. Donc, est ce que ça vaut 35 euros? Chacun peut avoir sa réponse.
Par contre, si la question est de savoir si ce Saint Joseph peut rivaliser avec des Côte Rôtie se situant dans la même gamme de prix, alors pour moi, la réponse est: sans aucun doute. L'expérience et le temps passant, je pense qu'il est préférable de s'orienter vers des cuvées "haut de gamme" d'appellations "moins prestigieuses" que de prendre des cuvées "d'entrée de gamme" d'appellations potentiellement plus prestigieuses. En conclusion: si je dois choisir entre une Serine et une Côte Rôtie d'entrée de gamme (de la plupart des domaines d'ailleurs, y compris Jamet et sa Fructus Voluptas, ou la Germine de Duclaux, par exemple), je prend une Serine.
Autre point intéressant: on est plus près de 32 euros que 35. Et l'autre avantage chez Cuilleron, est la mise en place de primeurs, qui portent les Serines à moins de 30 euros (plutôt aux alentours de 27-28 d'ailleurs).
 

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: IH1456, Gaija
13 Sep 2021 10:51 #1055

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 729
  • Remerciements reçus 2581
Merci pour ta réponse ! 

Brieuc
13 Sep 2021 14:01 #1056

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1375
  • Remerciements reçus 1382

Réponse de Nicoco sur le sujet Domaine Yves Cuilleron Condrieu La Petite Cote 2019

Dégusté hier soir une bouteille du Condrieu : CR: La Petite Côte, du domaine Cuilleron, millésime 2019. 

Bouteille achetée en primeur chez le domaine, ouverte et aérée une demie heure avant le repas ; servie pour accompagner des fruits de mer et poissons fumés (noix de saint jacques, saumon, crevettes, etc..). 

J'ai le souvenir d'un vin harmonieux, très classe sans verser dans l'exubérance. Un Condrieu très réussi et qui convient très bien à mon palais et ce pour deux raisons : a) il s'agit de l'entrée de gamme du domaine donc mon portefeuille me dit merci (bon il s'agit quand même d'un vin à 35 euros mais...de nos jours est-ce bien raisonnable de payer moins pour un Condrieu ?) ; b) le boisé est certes imprégné dans le vin mais celui-ci semble maîtrisé, sans jamais versé dans un style ostentatoire. 

Se boit déjà très bien maintenant et doit pouvoir se conserver sans soucis encore 3/5 ans. 

Très bien + 
Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, thiouss
19 Sep 2021 12:36 #1057

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 66
  • Remerciements reçus 295

Réponse de zekioflo sur le sujet Domaine Yves Cuilleron - Bonne affaire

Début Mardi de la FAV Leclerc de Levallois, mais tout est déjà en rayon.
La meilleure affaire de cette FAV selon moi est la Côte-Rôtie Bonnivières 2019 à 39.99€.
Avis aux amateurs

Florent - Jeune amateur
25 Sep 2021 18:09 #1058

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3544
  • Remerciements reçus 7450

Réponse de matlebat sur le sujet Domaine Yves Cuilleron - Bonne affaire

Je confirme car elle était à 43 €TTC en primeur
Amicalement, Matthieu
25 Sep 2021 18:14 #1059

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 443
  • Remerciements reçus 2278

Réponse de mconstant sur le sujet CR: Domaine Yves Cuilleron, Vin de France, Durif 2017

CR: Domaine Yves Cuilleron, Vin de France, Durif 2017
Ouvert 24 heures en avance.
Le nez fait curieusement pensé à certaines syrah avec des fruits noirs (le coulis de mûre), un côté végétal et une petite note poivrée (blanc). Un léger côté animal se fait sentir mais de façon assez agréable.
En bouche, on a affaire à un vin qui a une certaine matière qui en même temps est très gouleyant. Les tannins ne se font presque pas sentir et il y a une belle fraîcheur sur les fruits noirs (la mûre revient encore une fois). Bonne longueur même si les arômes restent assez monolithique.   
 
Un cépage ancien que je ne connaissais pas personnellement. C'est une belle réussite. 
Matthias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, Soufflot
22 Oct 2021 22:04 #1060
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 167
  • Remerciements reçus 618

Réponse de Bahbar sur le sujet CR: Cave Yves Cuilleron _ Saint Joseph Rouge 2018

CR: Cave Yves Cuilleron _ Saint Joseph Rouge 2018

Bouteille ouverte une heure avant pour accompagner un poulet calvi, des haricots vers et des pommes de terre soufflées.

Robe grenat d'un vin jeune.
Joli nez sur les fruits rouges bien murs. De belles notes de cerises et de cassis complétées par une note boisée qui amène de l'élégance.
En bouche on a bien un vin élégant, en demi corps. Une attaque sur les fruits rouges qui se termine sur des petites notes de sous bois. Ce n'est pas très long.
Une jolie Syrah pour moi.
Ce vin a été bu juste avant un autre rouge, un chinon grézeaux 2019 de Baudry, complètement différent bien évidemment.
J'ai préféré l'élégance du saint joseph au fougueux et (trop) jeune chinon. A noter que la tablée, élevée au cabernet franc, a majoritairement elle préférée le chinon...Le saint joseph étant trop en demi corps. Les gouts et les couleurs...

Bonne journée !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, bibi64
01 Nov 2021 09:17 #1061

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1375
  • Remerciements reçus 1382
CR:  Les Vignes d'à Côté - rouge 2020

Dégusté hier soir en apéro pour accompagner de la charcuterie (saucisson, jambon fumé, pâté, ...). 

Fichier attaché :


Une belle entrée de gamme qui procure pas mal de plaisir dans le registre "vin pour potaux sans prise de tête". 

Le vin est sur les épices, fruits rouges, une finale légèrement mentholée. C'est bon, c'est long et pour 7/8€ prix domaine on est pas volé. 

Bien + 
Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64
01 Nov 2021 10:48 #1062

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 167
  • Remerciements reçus 618
CR: Saint Joseph _ Lyseras 2019. Roussanne/marsanne

Bouteille ouverte et lissée au frigo 30 minutes.
Robe jaune or. 
Nez mutique et complexité quasi nulle à la sortie du frigo. Après aération, je retrouve l'abricot et des notes miellées.
La bouche est ronde et les notes miellés sont présentes. Une sensation d'alcool vient ternir la finale.

Ce n'est pas mauvais, mais ayant dégusté pas mal de bons chenin ce we (c'est complètement différent certes) c'est moins intéressant qu'un Montlouis ou qu'un Vouvray bien né.
Le vin a accompagné un risotto d'asperge.

Payé aux alentours des 18 euros de mémoire à la cave du domaine, le rapport qualité prix ne me restera pas en mémoire.
Peux être l'ai je bu trop jeune ou peut être que mon inexpérience sur ce type de vin ne m'a pas permis de l'apprécier à sa juste valeur tout simplement.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
02 Nov 2021 12:53 #1063

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9430
  • Remerciements reçus 17687

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Cave Yves Cuilleron_Saint joseph blanc Lyseras 2019

De plus, avec des asperges, rien ne va mieux qu'un chenin ! À la rigueur un pinot gris mais pas marsanne - roussanne. 

Jean-Loup 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Bahbar
02 Nov 2021 15:05 #1064

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6984
  • Remerciements reçus 6183

Réponse de Frisette sur le sujet Cave Yves Cuilleron_Saint joseph blanc Lyseras 2019

Asperges c'est muscat sec.

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, Jean-Loup Guerrin
02 Nov 2021 22:57 #1065

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 167
  • Remerciements reçus 155

Réponse de Antoine Mougin sur le sujet Saint-Peray Les Potiers 2014, Yves Cuilleron

CR: Saint-Peray " Les Potiers " 2014 

Bu en 1/2 bt, donc le vin à vieilli plus vite.

Robe or prononcé

Nez sur le miel d'acacia , des notes oxydatives, fruits jaunes bien mûrs (mirabelle)

Bouche avec beaucoup de rondeur, toujours sur les fruits jaunes et blancs  mais on garde une certaine vivacité en fin de bouche. La longueur sans être extraordinaire est néanmoins correcte.

Sans être du niveau que le Saint-Peray de Clape bu de la même année, ça restait un vin très plaisant, bu avec un velouté de butternut et magret fumé, et surtout très bon avec un poulet de Sarthe et trompettes de la mort crémées préparé par le Villaret.

Cuilleron semble de l'avis de tous moins réussir ses blancs à base de Roussanne et de Marsanne que ses viogniers mais ce Saint-Peray restait appréciable quand même.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé
14 Nov 2021 00:12 #1066

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 729
  • Remerciements reçus 2581
CR: Cave Yves Cuilleron, Saint-Joseph Rouge "Cavanos" 2018

Ce beau classique propose ce qui est attendu d'un Saint-Joseph : une syrah nord-rhodanienne masculine, sérieuse, avec du fond.

Cependant, il semble clair qu'il entame une phase de légère fermeture, en tout cas si j'en crois la différence par rapport à des CR's ci-dessus faisant état d'un profil friand, sur le fruit. Sur cette bouteille en tout cas, ce n'est clairement pas (/plus) le cas. Le vin est sur la réserve et ne dévoile ses éclats aromatiques que par sous-entendus. Du reste, en étant patient et à force d'aération, on retrouvera un fumé marqué, quelques éclairs assez jouissifs de violette et de myrtille, et en bouche une très belle structure avec un tannin "de pierre chaude" tout à fait typique.

Potentiel indéniable, et déjà un certain plaisir en l'état très clairement, mais à attendre (désormais).

Très bien - / 15.5/20

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, Lionel73
28 Nov 2021 18:18 #1067

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
CR: Domaine Yves Cuilleron - Crozes Hermitage, Les Châssis, 2015

Epaulé une heure. Cette cuvée est un parcellaire de Cuilleron.

Elle propose un fruit bien mûr, soutenu par un élevage long (18 mois en barrique), ce qui en fait un Crozes de grosse structure.

Le nez est tout de suite expressif, mais pas tout à fait bien défini, avec un élevage encore très (trop ?) prégnant  ; on y décèle outre les notes de moka, de discrètes notes de violette qui apportent une certaine fraicheur au vin.

Bu pour lui même (une gorgée après la mise à l’épaule) le vin est un peu rugueux à la dégustation, mais il gagne vin en confort gustatif avec une belle planche de charcuterie italienne & fromages, avec lequel il s’épanouit bien.

A J+1 : le vin n’a pas trop évolué, jusqu’à cette fin de bouteille tout à fait surprenante : des arômes de framboise presque confiturés explosent au nez.

Garde : C'est déjà pas mal, mais je pense que 5 ans de cave supplémentaire lui permettront de s’affiner : la matière mûre soutenue par un élevage ambitieux l’autorise
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, Lionel73
12 Déc 2021 13:01 #1068

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1953
  • Remerciements reçus 1336
CR: Domaine Yves Cuilleron - Condrieu "Les Chaillets" 2005

Alors, le vieillissement des Condrieu ?

16 ans pour ce vin de chez Cuilleron qui se présente sans défaut dans un style sur la puissance

Le nez est sur les fruits jaunes macérés et l'alcool (on sent les 14,5%). En bouche, il y a une grande richesse mais sans lourdeur. Avec l'aération, des notes florales apportent de la complexité. Mais le vin reste un peu alcooleux. TB

Un peu trop puissant à mon goût, ce Condrieu pour amateurs de Saint-Joseph a bien tenu.

Quand je regarde mes notes, je l'avais beaucoup aimé en 2007 (mais j'étais jeune et fan absolu de Condrieu) et beaucoup moins en 2010 (caramel, lourdeur). Un style sur le fil qui peut basculer du bon ou du mauvais côté...

Très bon accord avec les quenelles au brochet.

Ralf
 

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Olivier_26, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, Soufflot
27 Déc 2021 14:27 #1069

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2844
  • Remerciements reçus 4103
CR: Yves Cuilleron – Saint-Joseph « Les Pierres Sèches » 2019 

Nez assez expressif, qui évoque l’encre, l’olive noire, la terre chaude. Le fruit est un peu plus en retrait.

Bouche relativement longiligne, souple, elle offre des tanins doux et une matière déliée, avec une impression saline en finale. Longueur moyenne.

C’est bon, dans un style plutôt en finesse, et déjà très abordable.

Bien +

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, IH1456, jd-krasaki, Bahbar, Kiravi, Lionel73, thiouss
29 Déc 2021 22:11 #1070
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 953
  • Remerciements reçus 3118
CR: Yves Cuilleron – Saint-Joseph « Les Pierres Sèches » 2011

Robe bien évoluée, assez peu dense et avec des reflets de couleur brique, notamment sur le disque.

Le nez est assez causant, avec une corbeille de petits fruits rouges, des notes poivrées, et aussi des notes florales (rose) dans la profondeur. Quelques embruns marins aussi par moment !

La bouche est vive, dans un style assez léger, presque gouleyant. La vivacité emmène l'ensemble de bout en bout, je retrouve la corbeille de fruits rouges, avec aussi des tomates séchées, relevées de notes poivrées, et un peu de tapenade aussi.

C'est joli sans être transcendant : un vin qui se boit très bien mais qui finalement, ne m'apporte pas d'émotion particulière.

B+/B++

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareille, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le Grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Papé, leteckel, Monard
04 Jan 2022 23:27 #1071

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3544
  • Remerciements reçus 7450

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Cave Yves Cuilleron, Saint-Joseph Les Serines 2017

Bonjour à tous,

Fichier attaché :


CR: Saint-Joseph, Cuilleron Les Serines 2017 (vidéo 0:20) : Un nez expressif, élégant, de fruit noir, cassis, note d'épice poivre, pointe fleurie violette, fond noyau léger cacao et moka. La bouche est charpentée, fraiche, élégante, tonique, joli matière soyeuse, sur le cassis mûr, acidulé, note de poivre, pointe violette, fond plus noyau, cacao. La finale bien fraiche, est tonique, mais justement enrobée, et persistance intéressante cassis, poivre, violette et fond noyau, caroube/moka. TB-Excellent 90 (16)

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Monard
09 Jan 2022 18:28 #1072

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9208
  • Remerciements reçus 1112
CR: Cave Yves Cuilleron, Côte-Rôtie Les Terres Sombres 2007

Vin très sombre à la grosse matière ample ,  riche, aux arômes de fruits rouges et noirs mûrs, , d'épices, de tapenade , de poivre .  Les tanins ne sont pas tout à fait fondus . C'est assez bon mais l'ensemble  reste un peu chaleureux et finalement rustique.
J'attends plus, beaucoup plus de cette merveilleuse appellation .
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, matlebat, Jean-Loup Guerrin, Papé, leteckel, jd-krasaki
10 Jan 2022 16:21 #1073

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6984
  • Remerciements reçus 6183
CR: Domaine Yves Cuilleron, Condrieu, La Petite Côte, 2019

Bue au Bistrot de Serine

Bouteille gentiment offerte par un ami vigneron de passage
Robe jaune claire. Nez fleuri, sur la lavande, la violette et les fleurs blanches, avec en complément un fruité tournant autour de l'abricot et de la poire. Bouche teintée d'amers rafraichissants, garants d'un équilibre satisfaisant. Aromatique assez variétale sans tomber dans la parfumerie ou l'indécente opulence. L'ensemble reste agréable à boire, avec des notes aromatiques assez typiques de l'appellation. Finale correcte, la aussi portée par des amers présents, s'exprimant sur un versant grillé/fumé et pierre à fusil. Très Bien + (16,25/20)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard
06 Fév 2022 15:17 #1074

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3805
CR: Domaine Yves Cuilleron, Saint-Joseph -  Cavanos, 2019

Commentaire à chaud en sortie de restaurant, pour un dîner entre amis sans prise de note. Bouteille mise à l'épaule une petite demi heure avant dégustation.

Très beau nez, tout de suite bien défini, presque confituré sur les fruits noirs, avec une touche végétale. Il faut le dire, c'est très primaire - mais néanmoins très bon. J'avais peur d'une certaine austérité ou d'un excès d'élevage mais que nenni, c'est très gourmand et accessible.
La bouche est pleine, elle tapisse le palais, toujours sur les fruits noirs avec un élevage gourmand en fin de bouche. Une gorgée en appelle l'autre et le vin a bien fait le travail en accompagnant une ballottine de volaille et une purée de céleri.

C'est très bien exécuté et mon choix a plu à mes deux autres convives, c'est bien là l'essentiel. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, bibi64, leteckel
07 Fév 2022 23:07 #1075

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3544
  • Remerciements reçus 7450

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Cave Yves Cuilleron Saint-Joseph Les Serines 2018

Bonjour à tous,

 
Fichier attaché :


CR: Saint Joseph, Cuilleron Les Serines 2018 (vidéo 0:20) : Un nez à 4H de cassis mûr, acidulé, note poivre, réglisse, pointe violette, presque bonbon à la violette, fond encore marqué de son élevage boisé, moka, balsamique et qui va s'accentuer à l'aération sur un coté caramel. La bouche est charpentée, large, ample, tanins soyeux, de la structure qui tient le vin, très expressif, voir capiteux sur le cassis acidulé, note poivre, réglisse, pointe violette, fond moka puis balsamique, caramel. La finale est ample puissante, léger alcool, cassis acidulé, note bonbon violette, poivre, réglisse, fond moka et ce côté caramel. TB 89-91 (15,5-16,5) A attendre que l'élevage se fonde car à 12H le coté élevage devient démonstratif et prend le dessus.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, the_ej
20 Fév 2022 17:04 #1076

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3172
  • Remerciements reçus 4590

Réponse de letournaisien sur le sujet CR: Cave Yves Cuilleron Crozes-Hermitage Les Rousses 2020

CR: Cave Yves Cuilleron Crozes-Hermitage Les Rousses 2020
Bu au restaurant les Coulisses à Namur , 100% marsanne.
Robe jaune paille, brillante.
Nez ouvert, des notes fruitées, florales et d'élevage (brioche, boisé) sans que ces dernières ne soient dominantes.
Bouche grasse, ronde, soulignée par de jolis amers et une note d'élevage.
Beau compagnon de table.

Julien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Kiravi
01 Mar 2022 07:51 #1077

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 729
  • Remerciements reçus 2581
CR: Cave Yves Cuilleron, Condrieu "La Petite Côte" 2020

Très bon Condrieu, typique de son appellation.

Le nez est immédiatement très ouvert, extrêmement aromatique, sur un abricot frais bien mûr et un cortège de notes florales prégnantes : jacinthe, lys, rose même. Je ne me retrouve ceci dit toujours pas dans la fameuse violette supposément typique du viognier, alors que je l'identifie sans problème dans d'autres cas. Affaire de perception ... Toujours est-il que ça sent très bon et que le tout reste bien vibrant et ne verse pas dans le pompeux.

En bouche, on a droit à une structure "en entonnoir" où ça commence très fort et assez large sur les mêmes marqueurs avant de rapidement reprendre sa vibration nerveuse pour se resserrer de façon impressionnante sur des amers longuissimes, évoquant les écorces d'agrumes (pomelo, bergamote), les fleurs séchées, les infusions aux herbes. La présence en bouche est vraiment assez hallucinante, c'est très puissant, vibrant, intimidant presque, ça vous prend par le col et vous force à le regarder en face. Difficile d'imaginer faire passer un autre blanc après ça.

Le profil peut devenir un peu fatigant mais on parvient quand même à coucher la bouteille à 3 sans trop se forcer.
Il a succédé à un Bourgogne Jeunes Vignes & Derniers Jus 2020 de Guffens (toujours aussi bon !) autour d'un plateau de fromages : le Bourgogne, pour commencer, a superbement marché sur un Beaufort et un Brillat-Savarin légèrement truffé, là où le Condrieu, qui suivait, s'est particulièrement bien comporté avec un chèvre frais aux figues, et n'a pas démérité avec le Pont L'évèque.

Très bien + / 16.5/20

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Fredimen
14 Mar 2022 12:24 #1078

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3531
  • Remerciements reçus 6934

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Yves Cuilleron, Saint-Joseph Cavanos 2017

CR: Yves Cuilleron, Saint-Joseph Cavanos 2017
Nez sur le pain grillé, le sang, la prune noire et le romarin. 
La bouche est lactée, dense, tout en restant svelte. La structure est délicate, les tanins sont fondus, l'ensemble est légèrement chaleureux et réglissé, sans débordement. L'aromatique déploie des notes de cassis plaisantes. 
Finale agréable.

Bu ici .

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Fredimen
28 Mar 2022 21:52 #1079

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 133
  • Remerciements reçus 420

Réponse de Kalimotxo sur le sujet CR: Yves Cuilleron, Crozes-Hermitage rouge, Labaya 2020

CR: Yves Cuilleron, Crozes-Hermitage rouge, Labaya 2020

Anciennement cuvée Laya mais elle a dû changer de nom.

A l'ouverture le nez est un peu serré mais s'exprime déjà sur une première impression d'épices puis très vite soutenu par les fruits noirs (cassis, mure) et en finale la violette.
La bouche avec une présence de tanins quasiment intégrés présente une bonne longueur sur les fruits frais, une étonnante buvabilité à la sortie de la cave (15°C) et tout de même une pointe d'alcool.

Demi heure plus tard, l'ensemble est bien en place.
Le nez toujours aussi expressif, est plus orienté sur les fruits noirs, la violette, puis les épices, complétés par une touche viandé et pointe cacao.
Les tanins sont complètement intégrés, la bouche est évidente sur un jus à l'équilibre entre fruit et matière qui n'est pas monstrueuse mais qui donne cette redoutable buvabilité.
A table, les côtelettes d'agneau à la plancha auraient supportés un vin avec plus de matière.

Le lendemain, le nez est plus compotée, la bouche plus ronde et le vin un brin moins long mais demeure fort agréable.

Bon vin de dégustation pur et d'apéro.

David
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, the_ej
18 Avr 2022 17:22 #1080

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck