Nous avons 2810 invités et 53 inscrits en ligne

Domaine Henri Bonneau, Châteauneuf-du-Pape

  • Messages : 1184
  • Remerciements reçus 10

Réponse de Nemo73 sur le sujet Henri Bonneau - Cuvée Marie Beurrier 2000

Cuvée Marie Beurrier 2000
Le vin est à parfaite maturité selon moi aujourd'hui. Il est inutile de carafer, tout est en place au bout de 20 minutes d'ouverture. Le nez est magnifique et lourd de notes tertiaires: bois fin, humus, pruneau, goudron. La bouche est ronde avec une acidité encore correcte. L'ensemble a de la fraicheur mais c'est un peu mou à mon sens bien que le degré alccoolique réhausse l'ensemble. Ma petite expérience me l'aurait fait confondre avec un très grand Pauillac mûr. Certains pourraient le trouver à point, moi je le trouve un soupçon trop évolué déjà par rapport à son meilleur. Un petit supplément d'énergie lui aurait été profitable. Cette bouteille a dû être au mieux il y a 2 ou 3 ans, contrairement aux idées reçues systématiques sur Bonneau. Je n'en garderait pas un grand souvenir mais c'était quand même bon et très fin. Qu'auriez-vous choisi à ma place pour ce soir chers membres d'LPV, ce Marie Beurrier 2000, le 2001, le 2003 ou le Celestins 2006 ? J'avais le choix, me suis-je objectivement trompé ? Mais je ne regrette rien, rien de rien...!
25 Fév 2012 22:24 #331

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20432
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Henri Bonneau - Cuvée Marie Beurrier 2000

tu as bien fait de choisir ce 2000 car célestins du même millésime est à point et superbe. Par contre j'avoue que la comparaison avec un grand pauillac mûr ne m'aurait pas traversé l'esprit, ou alors surmûr :)
26 Fév 2012 11:01 #332

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20432
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet CR:Henri Bonneau - Réserve des Célestins 1990

CR:
Dégusté au cours d'une mini horizontale de Chateauneufs 1990 :

Chateauneuf du pape Domaine Henri Bonneau "Réserve des Célestins" 1990
Oliv:
La robe est assez peu extraite mais encore très jeune.
Le nez est animal, sur des notes de fourrure, avec une pointe mentholée.
La bouche est jeune, bien équilibrée, construite autour d'une acidité élevée qui étire le vin.
Le vin est concentré mais me semble manquer de complexité en l'état.
La finale est encore un peu serrée.
Bon vin mais je ne vibre pas.

Enzo:
Nez animal, de musc, de cuir.
La bouche est suave et d’une grande douceur tactile, très gourmande et salivante avec une longue finale acidulée.
bon, dommage que le nez soit si monolithique.
Très Bien +.
26 Fév 2012 20:22 #333

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1641
  • Remerciements reçus 788

Réponse de docadn sur le sujet Henri Bonneau

(tu)(tu)(tu) Sylvain !!
26 Fév 2012 21:57 #334

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 167
  • Remerciements reçus 5

Réponse de eggotha sur le sujet Re: Henri Bonneau

C'est une très jolie vidéo qui donne envie de gouter ses vins par conter je trouve que lorsque M.Bonneau dit "ici même quant il n'est pas bon, je dis regardez le bien parce qu'il est tellement bon qu'on ne refera plus ce millésime.", cela ne le met pas trop en valeur...

Romain
02 Mar 2012 12:03 #335

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 115
  • Remerciements reçus 0

Réponse de sébastien AB sur le sujet Re: Henri Bonneau

Bravo les copains.
Magnifique compte-rendu : Philippe a une vraie tête de mec qui va bien sur la photo... et sans substance illicite.
J'ai eu la chance d'y aller une fois : j'espère que cela se reproduira car le le jeune ou plutot néo... vigneron que je suis boit (sans jeu de mots) les conseils d'un tel homme.
ce qu'il fait , c'est tout ce que j'aime dans le vin...

Sébastien AB

Il faut vivre ses rêves et non rêver sa vie
02 Mar 2012 22:48 #336

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 185
  • Remerciements reçus 8

Réponse de philippe6350 sur le sujet Re: Henri Bonneau

magnifique ce CR , a la hauteur de cette rencontre pleine d'emotion;)
03 Mar 2012 11:12 #337

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 467
  • Remerciements reçus 2

Réponse de bobfutur sur le sujet CR:Henri Bonneau - Vin de table - Les Rouliers

Henri Bonneau - Vin de table - Les Rouliers

Bouteille portant la mention L08/11/07/05 (avis aux amateurs... 2 bouteilles achetées de ce lot, si quelqu'un sait en traduire le millésime...)
Très beau nez, dès l'ouverture, aucune impression de réduit, beaucoup de fruits, avec de la viande et de la garrigue.
Robe déjà assez évoluée, disque tuilé, les couleurs sont éclatantes
Bouche tout en rondeur, sans lourdeur, c'est frais, précis et équilibré. Une belle grenache, bien mûre.
Ça n'est ni d'une longueur folle, ni d'une grande complexité: le fond de bouche donne un peu d'herbes de Provence et de jambon: le fruit sort vainqueur par K.O, sans que cela en soit écœurant. La matière est remarquable, très présente sans que rien n'accroche.
SA-PI-DI-TÉ
Bref, j'adore.

Paul
09 Mar 2012 16:39 #338

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20432
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Henri Bonneau - Vin de table - Les Rouliers

issu des millésimes 05 et 07.
Grenache est masculin.
09 Mar 2012 16:41 #339

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Marie-Hélène sur le sujet Re: Henri Bonneau - Vin de table - Les Rouliers

Bonjour,

traduction: mise en bouteille en aôut 2011, assemblage de 2 millésimes 2007 et 2005.

Vin très agréable avec une côte de boeuf...tout simplement >:D<
09 Mar 2012 17:22 #340

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 467
  • Remerciements reçus 2

Réponse de bobfutur sur le sujet Re: Henri Bonneau - Vin de table - Les Rouliers

Merci, c'est justement avec une pièce de bœuf de 5 bons centimètres d'épaisseur qu'on s'en est régalé

Paul
09 Mar 2012 18:12 #341

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9208
  • Remerciements reçus 1112

Réponse de RaymondM sur le sujet CR:Henri Bonneau -Chateauneuf du Pape 2001

CR:J'ai bu assez peu de vins de ce domaine mythique et le CR superbe de la visite ci dessus m'a donné envie d'ouvrir une bouteille .
La robe semble très jeune , pratiquement pas tuilée .
Le premier nez est alcoooleux mais petit à petit se montre beaucoup plus sympathique .
En bouche le vin est un vrai délice avec ce fruité-acidulé qui lorsqu'il est présent fait oublier la puissance des vins de cette région .
Très bon vin et plaisir comparable à celui d'une Pialade 2005 à la puissance 2 , avec encore une grosse capacité au vieillissement .
11 Mar 2012 14:12 #342

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2024
  • Remerciements reçus 413

Réponse de daniel popp sur le sujet Henri Bonneau -Chateauneuf du Pape 1998

[size=x-small]cr tiré de la dégustation Au midi du Rhône.[/size]

[size=medium]Châteauneuf du Pape. Henri Bonneau Réserve des célestins 1998.[/size]

Le nez m' évoque un bolide prêt à démarrer sur les chapeaux de roue ! Incroyable caresse puissante, profonde, où le fruit, le fumé, l' animal et le végétal ( inoubliable parfum de champignon) se mêlent en un arôme prégnant, insolent, sauvage...si émouvant qu' il pourrait vous faire chavirer de plaisir. Ce qui est très beau, à nouveau, pour faire référence au Beaucastel, au Charvin et à la Janasse qui ont suivi, tous de la deuxième moitié des années 90, c' est cette harmonie somptueuse entre des arômes tertiaires naissant, souvent touchants, et la structure, le dynamisme d' une jeunesse folle, sur lesquels ils reposent. Un équilibre souverain en résulte, celui qui ouvre les cœurs et vous rend à jamais amoureux des grands CdP que je n' avais jamais ressentis aussi sensuels. Si vous craquez pour une femme, invitez la à diner, cassez votre tirelire pour cette Réserve des Célestins 98, vous verrez le contenu de vos verres se vider dans vos yeux....Que dirait Henri Bonneau, si on osait lui suggérer que son vin est un catalyseur d'amour ?
Le premier toucher de bouche révèle une intense fraicheur, un fruit incroyablement concentré, savoureux en diable tant il parait délicat, malgré la puissance, la densité de la texture. Ce vin transforme votre bouche en voyage au long cours dont la persistance au goût de sous-bois conserve longtemps, très longtemps l' écho glorieux.

Daniel
10 Avr 2012 12:56 #343

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2365
  • Remerciements reçus 4236
Une rareté que je n'avais encore jamais bue... Un grand merci à mon ami Ludovic pour m'avoir offert cette chance.
Cette cuvée spéciale possède une personnalité incroyable.
Le nez est curieux au premier abord. Il évoque des notes médicinales puis des notes épicées et sanguines, de la réglisse... En bouche, c'est monstrueux (:P). C'est carrément hors normes. La puissance inouïe nous envoie vers un Porto vintage mais l'alcool est parfaitement contenu et l'ensemble semble parfaitement sec. Aucune lourdeur, équilibre parfait, concentration unique... Du jamais vu en ce qui me concerne et le plus grand Chateauneuf que je connaisse (et j'en ai pourtant déjà bu quelques uns...).
Très grand vin. Un monument (:P).

Denis

Denis
29 Avr 2012 18:09 #344

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1437
  • Remerciements reçus 227

Réponse de jlcc sur le sujet Re: Henri Bonneau Cuvée Spéciale 1998

Goûté plusieurs fois dont la dernière il y a deux ans, j'avais trouvé ce vin très sensible à la température de service.

Un peu chaud dans un restaurant en fin de repas, la sucrosité du vin ressortait. Par contre en hiver, à température de cave, c'était magistral et d'une grande précision même si le froid gênait un peu l'expression du vin. Il faudra que je refasse une dégustation ni trop chaud ni trop froid, ça doit être le bon moment !
29 Avr 2012 18:30 #345

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 630
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Pierrot le fou sur le sujet Henri Bonneau -Chateauneuf du Pape 2006

Henri Bonneau -Chateauneuf du Pape 2006 : bouteille générique ouverte au restaurant une demi-heure avant d'être bue. Je demande au sommelier s'il faut la carafer mais celui-ci me répond que Bonneau lui a dit qu'il ne fallait jamais carafer ses vins, même jeunes car ils ont passé suffisamment de temps en barrique et sont donc suffisamment oxygénés. J'aurai appris un truc ce soir-là et me permet de mieux comprendre pourquoi mes Bonneau carafés étaient moins bons à la maison. Toujours en est-il que ce 2006, c'est très bon. Nez expressif de griottes et d'humus. En bouche, c'est un mélange de sucrosité (pas dérangeante, ni écoeurante), de cerises noires, de jus de framboises, de cuir. C'est vraiment délicieux. Content de voir qu'en rentrant chez moi, j'en avais en cave.
Par contre, j'ai été surpris de voir que dans la cave du restaurant, il y avait du Bonneau 2005 alors que je n'en ai jamais vu sur le marché jusqu'à présent.

Pierre

"Le vin et l'amour font passer d'heureux jours"
30 Avr 2012 07:49 #346

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 167
  • Remerciements reçus 5

Réponse de eggotha sur le sujet Re: Henri Bonneau -Chateauneuf du Pape 2005

Par contre, j'ai été surpris de voir que dans la cave du restaurant, il y avait du Bonneau 2005 alors que je n'en ai jamais vu sur le marché jusqu'à présent.

Bonjour Pierrot,
Les premiers "réserves des célestins" 2005 étaient à vendre il y a quelques semaines sur le carré des vins (il en reste encore deux bouteilles pour la modique somme de 220 Euros) et d'autres sur le site coste-du-rhone à 180 Euros de mémoire car ils ne sont plus disponibles.
Par contre je n'ai rien vu concernant la cuvée Marie Beurrier et la tradition en 2005...

Cordialement Romain
30 Avr 2012 15:02 #347

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 630
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Pierrot le fou sur le sujet Re: Henri Bonneau -Chateauneuf du Pape 2005

merci pour ces précisions. C'est quand même surprenant de voir des Réserve des Célestins 2005 alors que les Marie Beurrier ou génériques ne sont pas dispo... :S Le sommelier m'a même dit qu'il avait bu chez Bonneau du 1985 encore en barrique... et le sommelier avait l'air très sérieux. Mais bon, chez Bonneau rien n'est vraiment surprenant. :)

Pierre

"Le vin et l'amour font passer d'heureux jours"
30 Avr 2012 15:36 #348

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2304
  • Remerciements reçus 75

Réponse de M@nuel sur le sujet Réserve des Célestins 2000

Réserve des Célestins 2000

Non carafé

La robe est assez peu profonde, de moyenne densité et légèrement évoluée.
Le nez est plutôt intense et complexe. Ce beau bouquet évoque le cuir, le tabac, le sous bois, la rose, les petits fruits rouges et les épices.
En bouche le vin glisse tout seul. La trame est d'une grande élégance, tout est bien intégré, fondu. Le vin est patiné comme s'il avait 15-20 ans de plus. C'est fin, assez subtil et parfaitement digeste malgré un 14.5% d'alcool indiqué sur l'étiquette. Tannins imperceptibles et très belle longueur sans être exceptionnelle.
Grand vin.

A boire plutôt autour de 16-17°C

Apogée probable : jusqu'en 2020-25 ???

94/100

M@nuel.
01 Mai 2012 12:18 #349

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1437
  • Remerciements reçus 227
Une visite récente dans cette cave magique m'a donné envie de faire l'expérience : Marie Beurrier et Célestins 2001, dans la même dégustation et à l'aveugle bien sur. Les vins suivaient Pégaü réservée et Laurence 1990, malheureusement Laurence n'était pas en grande forme !

Les deux verres de Bonneau donnent des nez très différents, et c'est Marie Beurrier qui a le plus joli, le plus complexe, alors que Célestins ne s'exprime pas beaucoup. Par contre en bouche, net avantage pour Célestins qui a une structure plus veloutée, plus en complexité et en longueur. C'est un grand vin qui semble éternel, net et frais pour ses 11 ans dont 5 en barrique. Marie Beurrier est plus rustique, plus dure, même si c'est bon également.

Une fois l'étiquette dévoilée, certains préfèrent Marie Beurrier compte-tenu de l'écart de prix, mais Célestins 2001 est franchement au-dessus en terme de plaisir. Belle expérience, pour la science ;)
19 Mai 2012 13:33 #350

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 676
  • Remerciements reçus 155

Réponse de Laurent Chénier sur le sujet Henri Bonneau - Vin de table - Les Rouliers

Henri Bonneau - Vin de table - Les Rouliers
Comme pour les CR précédents, il s'agit de l'assemblage des millésimes 2005 et 2007.
Une déception pour moi. Je n'avais jamais goûté et m'attendais à un vin du type Pialade, mais ça n'a pas été le cas. Un vin fermé à l'ouverture comme après 24 heures, un toucher de bouche assez rustique, et même si l'ensemble est correcte, sur cette bouteille, je n'ai trouvé ni gourmandise ni sapidité.
A revoir.

Cordialement,

Laurent
23 Mai 2012 22:44 #351

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26222
  • Remerciements reçus 1431

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Henri Bonneau - Vin de table - Les Rouliers

Étonnant, j'ai gouté cette bouteille il y a peu et je l'ai trouvée d'un excellent niveau, bue dès l'ouverture et vidée très rapidement.

Luc
23 Mai 2012 23:02 #352

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20432
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Henri Bonneau - Vin de table - Les Rouliers

comme Luc, bue au domaine, elle s'était bien goutée même si encore bien jeune.
24 Mai 2012 08:13 #353

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 467
  • Remerciements reçus 2

Réponse de bobfutur sur le sujet Re: Henri Bonneau - Vin de table - Les Rouliers

C'est un vin difficile à faire vieillir tant il se goûte bien: quatre sur six sont vides, les deux autres sous clé...
Problème de bouteille Laurent ?

Paul
24 Mai 2012 10:56 #354

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4669
  • Remerciements reçus 283

Réponse de aquablue sur le sujet Henri Bonneau - Marie Beurrier 1998

Bu lors de la dernière session PACA un ChateauNeuf Marie Beurrier 1998:

Quentin;
Le nez est sur les fruits noirs, un peu de volatile avec du pruneau et du cacao.
En bouche on a des fruits noirs, du pruneaux, c'est très mûrs (peut être même trop), on a de la cerise, du café et du poivre. Les tanins sont bien fondus et le vin fait pas mal évolué (il se retend à l'aération).
C'est bon mais il ne fait pas le poids face à son adversaire. (Clos des Papes 1998)

Arnaud:
Ce coup ci on est en Grenache :
Le nez est très pruneau, sur les fruits confits, avec une note chocolatée
La bouche est très mur sur des notes de porto, beau toucher de bouche et longueur moyenne.. Un vin atypique, mais qui reste équilibré et que j’aime beaucoup.. C’est un Marie Beurrier 1998.
Pas à mettre entre tous les palais je pense, oliv devrait en avoir la larme à l’œil..
26 Jui 2012 12:09 #355

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 630
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Pierrot le fou sur le sujet Henri Bonneau - Marie Beurrier 1998

Henri Bonneau - Marie Beurrier 1998 : Robe évoluée, nez très présent sur des notes de pruneau archi confit. Cela part déjà mal car ce n'est pas ma tasse de thé. En bouche, on retrouve ce côté confiture de pruneau, assez écoeurant car trop confit. Cela manque de charme, de délicatesse. C'est un peu mou et sans vraiment de relief. Bref, c'est la deuxième expérience avec ce millésime et cette cuvée de Bonneau et je suis super déçu. Moi qui adore Bonneau en règle générale, je pense qu'il s'est magistralement planté avec ce vin. J'avais mille fois préféré le millésime 1997 dans cette cuvée.
Il faut ajouter que nous avons goûté un Pegau 1998 juste derrière et il n'y avait pas photo tant Pegau était resplendissant. Quand l'élève dépasse le maître....B)

Pierre

"Le vin et l'amour font passer d'heureux jours"
23 Juil 2012 09:03 #356

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 630
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Pierrot le fou sur le sujet Henri Bonneau - châteauneuf-du-pape cuvée générique 2000

Henri Bonneau - châteauneuf-du-pape cuvée générique 2000 : Après une cuvée Marie Beurrier 1998 décevante, je ne pouvais en rester là. Nous avons donc ouvert un CNDP générique 2000 hier soir et la surprise était très bonne. Nez très discret au départ puis plus affirmé sur des notes de cerises et de fraises. En bouche, c'est très agréable avec des arômes de framboises et de cerises qui envahissent littéralement le palais. En fin de bouche, de très légères notes de porto finissent le tableau mais on est loin de la purée de pruneau du MB 1998. Bref, c'est très bon.

Pierre

"Le vin et l'amour font passer d'heureux jours"
13 Aoû 2012 18:50 #357

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20432
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet CR: Henri Bonneau - châteauneuf-du-pape marie beurrier 2006

bu au cours d'un repas CR: :

Chateauneuf du Pape Domaine Henri Bonneau « Marie Beurrier » 2006
[size=x-small]Bu à l’aveugle.[/size]
Nez élevé de noix de coco, de plastic dans un ensemble pas net qui se développe à l’aération sur les herbes aromatiques et l’âtre de cheminée.
La bouche est fraiche, très élevée également avec une belle matière mais des tannins qui se durcissent nettement en finale. Fond de verre sur la noix, les épices, animal. Un vin méconnaissable sur cette bouteille pour moi qui l’avait gouté au domaine en mars. Quand on connaît le type de bois utilisé chez bonneau, il y a de quoi être circonspect et surtout déçu. Assez Bien +.
14 Aoû 2012 18:34 #358

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 355
  • Remerciements reçus 0

Réponse de cedric84 sur le sujet Henri Bonneau Célestins 2001

Salut à tous,

bue hier : Chateauneuf du Pape - Domaine Bonneau « Réserve des Célestins » - 2001

Bouteille ouverte 3H avant. Le bouchon est impeccable, à peine imbibé sur 1mm.

La robe est trouble, claire, avec de légers reflets orangés sur le disque.



Le 1er nez est rassurant sur la fraise écrasée, puissant. 3H plus tard les arômes ont évolué sur les petits fruits rouges, la prune, le cuir, le cacao. C'est puissant et complexe.
En bouche, après une attaque légèrement acidulée sur les fruits rouges, vient une rondeur ample et longue sur la prune, la figue, puis les épices douces. C'est long, plein, il y a de tout un petit peu mais suffisamment, c'est à dire qu'il y a de la fraicheur, de la profondeur tout en restant terriblement charmeur, suave, le tout s'étire en submergeant le palais. La finale est longue et persistante, j'ai gardé longtemps les arômes en bouche dans l'après-midi.
Avis subjectif : tout au long du repas, j'ai été surpris et étonné à chaque gorgée. C'est à dire que sur certains vins, une fois gouté on s'attend un peu à la suite, tandis que là chaque gorgée m'a ouvert les yeux et ébloui. Déroutant et éblouissant à la fois, c'est ça pour moi la "magie" Bonneau. Merci à lui...
Conclusion : un très grand chateauneuf, qui à mon avis sera encore meilleur dans quelques années vu le potentiel énorme.

Cédric
"Si j'avais un fils à marier, je lui dirais : méfie toi de la jeune fille qui n'aime ni le vin, ni les truffes, ni le fromage, ni la musique. " Colette
03 Sep 2012 16:49 #359

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8421
  • Remerciements reçus 1839

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Re: Henri Bonneau

très beau CR (tu)
03 Sep 2012 21:27 #360

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck