Nous avons 1537 invités et 75 inscrits en ligne

Domaine Charvin

  • Messages : 167
  • Remerciements reçus 1

jm92 a répondu au sujet : Domaine Charvin Côtes du Rhône 2007

Jean-Paul B. écrit: CR: Domaine Charvin Côtes du Rhône 2007

Nez sur les fruits rouges, la framboise.
Bouche parfaitement intégrée, plus fruits noirs, longue et suave.
Un régal.


Bonjour, as-tu ouvert et/ou aéré la bouteille longtemps avant ?
J'ai hésité hier à en ouvrir une hier pour le diner...

Jean-Marc
#3031

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 993
  • Remerciements reçus 726

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Domaine Charvin Côtes du Rhône 2007

Ouverte une heure avant.
Je commence juste à attaquer ce millésime.
Pour l’instant, c’est un franc succès, qui interroge vraiment sur les prix d’autres régions. :unsure:
8 euros à l’achat .....

Jean-Paul
#3032
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 167
  • Remerciements reçus 1

jm92 a répondu au sujet : Domaine Charvin Côtes du Rhône 2007

Merci,
Pas encore goûté mes Châteauneuf 2007, c'est un domaine qui apprend à être patient !
En effet le RQP est imbattable. Il me fait penser au CDR "Les Champauvins" de Alain Jeaume qualifié de baby Châteauneuf par Parker, à juste titre, mais plus cher aussi (12 €).
#3033

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 729
  • Remerciements reçus 498

David Chapot a répondu au sujet : Domaine Charvin Châteauneuf-du-Pape 2015 (1/2 bt)

Ouvert ce soir, à l'improviste, une 1/2 bt de Châteauneuf-du-Pape 2015 de Laurent Charvin : stockée à température ambiante depuis une semaine.
Robe : mélange grenat rubis, translucide
Nez : raisin frais, fraise, mais aussi réglisse/cuir, trait de vert, retenu mais intense.
Bouche : attaque à la fois douce/enveloppée mais ferme, sur des tannins très denses, fins, rafraichissants, qui donnent beaucoup de longueur. Aucune sensation d'alcool, juste de la suavité et de la fermeté de par les tannins.
Conclusion : Excellent. Vin parfaitement équilibré, riche mais retenu, qui bouscule l'image 2015=millésime riche/alcooleux que l'on peut avoir a priori, surtout dans le Sud. Une énorme quantité de tannins parfaitement polissés. Je suis surpris/bluffé par cette fraîcheur que j'avais perçue il y a un an mais pas intégrée/réalisée/comprise.
David Chapot.
#3034
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Cristobal

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 328
  • Remerciements reçus 388

SOK a répondu au sujet : Domaine Charvin, Côtes du Rhône - Le Poutet - 2007 (Magnum)



CR: Domaine Charvin, Côtes du Rhône - Le Poutet - 2007 (Magnum)


A l'ouverture, l'alcool, le chocolat et le fruit, légèrement macéré, dominent.
Je ne perçois aucun arômes "cuits" cependant...

A l'aération, et une fois la cavalerie passée, le nez se complexifie progressivement sur des notes de laurier et de feuilles séchées, soutenues par un rafraîchissant trait mentholé (after eight). Le nez n'a de cesse de se complexifier tout au long du repas, tantôt plus résineux, tantôt plus terreux...

Après 30m d'aération, le vin s'est considérablement apaisé faisant place a beaucoup plus de fraîcheur et de complexité olfactive.

La bouche est large et s'étire progressivement sur une belle amertume qui contrebalance, parfaitement pour moi, toute la richesse du vin. Léger alcool perceptible en finale.

J'ai le sentiment que ce vin va encore évoluer de fort belle manière.

BIEN+

Je garde la moitié du magnum sous vide d'air et le ressors 3j plus tard.

Le nez a alors évolué sur un côté nettement plus résineux, accompagné de belles notes de pin et de feuilles séchées.
Le sucre (type candy) est sensiblement plus présent mais sans en devenir "gavant".
Quelques notes plus "viandeuses" commencent également à poindre.

En bouche, c'est très légèrement plus confit (très léger pruneau) mais il y a toujours cette amertume pour jouer le contre-poids.

On est, pour moi, sur un équilibre plus "riche" mais tout aussi plaisant

BIEN+

Cordialement,

SOK
#3035
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : CR: Domaine Charvin CDR 2009

CR:

Côtes du Rhône Domaine Charvin 2009
Très joli nez élégant, mentholé, frais, sur les épices, le bois exotique, les herbes aromatiques et les fruits noirs. Complexe et précis.
La bouche est assez dense, très bien équilibrée, fraiche et salivante avec une finale de longueur correcte sur le fruit et quelques amers élevés en dégustation pure mais qui disparaissent à table. Fond de verre peu expressif. Très bon. Très Bien (+).
#3036
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: olivyeah

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4150
  • Remerciements reçus 775

icna a répondu au sujet : Domaine Charvin CDR 2009

Laurent tu l'as préparé comment?

Quentin
#3037

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Charvin

pas de préparation Quentin, c’était bon 20 minutes après l'ouverture.
par contre bu à bonne température (13/14 degrés).
#3038

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 488
  • Remerciements reçus 736

vvigne a répondu au sujet : CR: 2004 Domaine Charvin Châteauneuf-du-Pape

CR: Rouge 3 : 2004 Domaine Charvin Châteauneuf-du-Pape

Bu ici
www.lapassionduvin.c...

VVIGNE
Nez assez intense, présentant de belles notes poivrées dans un premier temps, puis se complexifiant vers des notes plus fruité avec l'aération.
Bouche d'une grande puissance, pleine, mais équilibrée avec un très beau touché et de belles notes fruitées. Belle finale longue et salivante.
Au final, un très beau CDP qui demande à mon avis une belle aération et/ou de la garde pour aller encore plus haut.
Unanimité autour de la table.
A boire / A garder
93-94 pts. (tu)

OLIV
généreux Charvin, plein et d'une vraie complexité aromatique
#3039
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1147
  • Remerciements reçus 437

Nicoco a répondu au sujet : CR: Domaine Charvin, Châteauneuf du Pape, 2008

Dégusté hier soir une bouteille du CR: Chateauneuf du Pape Charvin, millésime 2008 pour accompagner le plat du repas du 31 (roti de cerf).

Aux antipodes de mes souvenirs laissés par ma précédente dégustation de ce domaine dans ce millésime. Surement un soucis de bouteille : le vin était fluet, sans réelle puissance, plat, sans relief, sans plaisir ni émotions. La couleur était aussi étonnement rubis tirant sur le clair. Pas sur du soucis (problème de bouchon ou autre) mais ce vin ne nous a pas procuré une once de plaisir.

Bref déception totale.

n/a
Nicolas
#3040
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2390
  • Remerciements reçus 425

Galinsky a répondu au sujet : Domaine Charvin, Châteauneuf du Pape, 2016

Avant de placer en cave pour quelques années le millésime 2016 nouvellement reçu, je souhaitais déguster une des bouteilles, je débouche donc un CR: Châteauneuf du Pape - Domaine Charvin 2016
J'ai bien aimé ce millésime dans sa prime jeunesse - Une robe rouge soutenue presque violacée - Un nez sur de jolis fruits noirs, de la groseille, de la prune un peu de poivre et un léger menthol - En bouche ce qui me plait dans un premier temps c'est la buvabilité de la bouteille qui malgré les 15° affichés officiellement (quid des degrés officieux et réels) - Aucune lourdeur, point de sucrosité dérangeante. Au contraire, la bouteille sait être fraiche, sur de beaux fruits rouges, des belles épices et une longueur au rendez-vous. Ainsi même si nous sommes très loin de son apogée, le millésime est plaisant aujourd'hui. Maintenant, mettons les petites sœurs au repos et voyons cela plus tard. TRES BIEN

Eric
#3041
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, mgtusi, Selassie, Med

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Charvin

Je viens de le gouter en bouteille au domaine et en effet c'est très prometteur de par son équilibre et son fruité éclatant. rdvous dans 15 ans. :)
#3042

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 507
  • Remerciements reçus 311

Med a répondu au sujet : Domaine Charvin

Je l'ai goûté il y a 1 mois également : une bombe !
Ça faisait très longtemps que je n'avais pas acheté un vin de plus de 20€ et bien là j'ai craqué, j'en ai pris une (j'en aurais bien pris davantage mais même soldé à 38€ à l'occasion des 5 ans d'un de mes cavistes, ça piquote !).

En revanche le CDR 16 goûté en parallèle était moins avenant, plus serré à l'heure actuelle que le Châteauneuf.

Médéric
#3043

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 612
  • Remerciements reçus 137

pierrat a répondu au sujet : Domaine Charvin

Y a t-il de la vendange entière sur le 2016 ? C'est une impression que j'ai eue à la dégustation.
Pour l'instant je n'ai pas goûté de Châteauneuf 2016 qui m'ait déçu. Et pour ne rien gâcher, c'est très bon sur le fruit.
#3044

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Charvin

Charvin c'est toujours 100% vendange entière, donc forcément sur un gros millésime comme 2016
#3045

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 507
  • Remerciements reçus 311

Med a répondu au sujet : Domaine Charvin

Je n'ai pas pensé à demander à Laurent Charvin pour le Châteauneuf mais j'ai noté 10% de vendange entière sur le CDR.

Médéric
#3046

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Charvin

je parlais du C9P en effet j'aurais du préciser. par contre 10% ça me semble très peu sur le CDR, t'es sûr que c'est pas 10% égrappé?
#3047

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 507
  • Remerciements reçus 311

Med a répondu au sujet : Domaine Charvin

J'ai noté 10% de VE sur mon petit calepin mais c'est tout à fait possible que je me sois planté, Laurent Charvin parlait doucement et il y avait pas mal de bruit autours...
::oups::

Médéric
#3048
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 729
  • Remerciements reçus 498

David Chapot a répondu au sujet : Domaine Charvin : Verticale Châteauneuf-du-Pape 1998-2013

Verticale Châteauneuf-du-Pape Laurent Charvin 1998-2013

Jeudi soir 17 janvier 2019, mon ami Gérard Esposito a organisé dans la région lyonnaise une verticale 1998-2013 du Châteauneuf de Laurent Charvin en présence de Laurent. Gérard achète les vins de Laurent depuis 1998 et nous a proposé une dégustation à prix coûtant (incluant la location de la salle) qui est revenue à 35€/personne pour 15 millésimes.

Laurent commence par nous dire qu'il ne fait pas trop souvent ce genre de dégustation car elle représente un chemin de vie et, à l'époque des réseaux sociaux, il faut être blindé quand on s'expose. Mais il se dit en terrain connu car il connaît pratiquement toutes les personnes présentes à cette dégustation.

Le domaine est situé au Nord-Ouest de l'appellation de Châteauneuf-du-Pape et son origine remonte à 1851; bercé par la polyculture, pas de mise en bouteille avant la fin des années 80 (les vins étaient achetés par les négoces du Nord de la vallée du Rhône).
À la fin des années 80, des vignerons comme Vincent Avril ont apporté une vision plus culturelle du vin à Châteauneuf qui n'était pas si ancrée qu'on peut le penser maintenant. Laurent a accompagné ses parents à partir de 1990 et qui se sont retirés en 2002. L'équipe est constitué de 3,4 permanents très soudés.
Dans la verticale de 1998 à 2013 qui nous est présentée, on notera une très grande homogénéité des parcelles; à partir de 2016, le vignoble s'est agrandi avec une parcelle de counoise. Les sols du domaine sont argilo-sabloneux; Laurent nous fait remarquer que les calcaires sont assez rares dans l'appellation, essentiellement présents dans le secteur de la Gardine.
L'assemblage est composé de 85% de grenache, 5% de syrah, 5% de mourvèdre et 5% de vaccarèse. Le domaine est en bio; là encore, il s'agit pour Laurent d'un chemin de vie construit par petits pas. Le vin est 100% vendanges entières qui apportent de la fraîcheur et de la complexité; il n'y a d'ailleurs pas d'érafloir au domaine! Le vin est élevé en cuves béton, avec des levures indigènes, n'est pas filtré, et composé d'une seule mise, ce qui était déjà le cas déjà le cas en 1990.
Les bouteilles ont été achetées par Gérard année après année. Elles ont été ouvertes le matin, seule le 2004 avait une légère déviance liégeuse, et Laurent a remonté un magnum de Châteauneuf. Les millésimes ont été dégustés par ordre décroissant, avec une impasse imposée par la volonté de se limiter à 15 vins qui s'est portée sur 2002 comme elle aurait pu se porter sur 2003 ou un autre millésime.

Remarque : les notes de dégustation qui suivent ne sont pas détaillées ni précises car 1) je devais aider au service des 34 invités 2) pour des raisons logistiques, le rythme de dégustation était soutenu (les vins ont été dégustés en soirée sur moins de 2h30). Mais l'essentiel était de profiter de ce moment privilégié, pas de prendre des notes.


Les millésimes 2013, 2012 et 2011

Laurent nous parle de 2013 comme un millésime très tardif, avec des vendanges du 23/09 au 04/10. À titre de comparaison, les vendanges 2012 se sont terminées le 23/09. 2011 est un millésime avec beaucoup d'alcool, qui a débuté par de la pluie suivie d'une longue période de mistral.

2013 : robe assez claire, nez plutôt fermé sur la framboise, les fruits rouges mais les arômes sont plutôt éteints. Nez froid. Le corps est frais lui aussi, avec des tannins et une acidité pointus. Un vin fin, charmant (mais pas facile). Laurent le qualifie de l'un des plus grands millésimes des années 80 :)

2012 : Nez plus ouvert, plus ample, plus mûr, avec plus de tannins en finale. Le vin est plus dense, taillé pour une plus longue garde.

2011 : Nez très ouvert sur la fraise, la rose. La bouche est plus riche, plus mûre que les 2 vins précédents, avec les premières nuances chocolatées. Les 15% d'alcool ne se font jamais sentir dans ce vin qui possède beaucoup de finesse.


Les millésimes 2010, 2009 et 2008

Les dates des vendanges sont identiques en 2010 et 2008, du 15/09 au 26/09. Elles ont débuté le 09/09 en 2009 qui est une année très riche en tannins.

2010 : des nuances de fourrure dans le premier nez. Nez plein, épicé. Bouche équilibré, longue. Laurent dit qu'il aimerait un peu plus de niak dans ce vin aujourd'hui.

2009 : Arômes plus mûrs, de cassis notamment, sans pruneau cependant; on atteint mon seuil d'acceptation de la maturité dit Laurent. La bouche révèle une grande masse de tannins, l'équilibre est pour l'instant moins net que dans le vin précédent, mais il me semble être le vin au plus grand potentiel de la série.

2008 : Nez épicé qui rappelle le 2010, avec une peu plus de fraîcheur mais moins de densité en bouche. C'est le vin de la série qui se goûte le mieu aujourd'hui, et je suis surpris de par sa parenté avec le 2010, ce qui n'était pas évident a priori.


Les millésimes 2007, 2006 et 2005

Laurent les analyse comme des années sans problème particulier dans le cycle végétatif.

2007 : vin concentré, riche, mais la température de service fraîche fait qu'on ressent un velouté, un caractère juteux agréable et non pas un masse d'alcool. Vin complet, le nez se pose à l'aération. Il est plus imposant/massif que les 2 qui suivent.

2006 : arômes plus fins, plus frais que le 2007, avec un trait de vert. La bouche est plus svelte, mais pas moins longue. Très bien.

2005 ; on progresse encore dans la fraîcheur et la finesse du nez, avec les premières notes de terre, de suie, avec un corps plus structuré que le 2006.


Les millésimes 2004, 2003 et 2001

Avec cette série, on franchit un cap dans le plaisir que procurent les vins. Le fait d'écarter le millésime 2002 n'est pas dû à la crainte d'une mauvaise évolution du millésime (cf mon compte-rendu sur le CDR 2002 récemment) mais à la volonté de Gérard de se limiter à 15 vins dans cette verticale. Le 2003 aurait pu être écarté de la même façon que ce 2002.

2004 (en Magnum) : magnifique nez de truffe et de terre. Vin à la robe assez claire, éthéré, délicat. Tout en harmonie. Le plus agréable à boire aujourd'hui depuis le début de la série.

2003 : le nez est un peu plus refermé que le 2004, toujours avec des nuances de terre/truffe/suie. En bouche, le vin est frais, plus que les 2007/2006 et 2005. Impossible de retrouver le millésime à l'aveugle.
À ce propos, Laurent nous raconte l'anecdote de ce prof d'oenologie à qui on fait goûter ce vin à l'aveugle devant ses élèves en lui précisant qu'il est d'un millésime situé entre 2001et 2010. Je ne sais pas de quel millésime il s'agit, aurait-il dit, mais je sais celui qu'il n'est pas... 2003!

2001 : Magnifique nez avec des nuances de gibier à plume (bécasse), et toujours de la terre/de la suie. La fraîcheur tire le vin en longueur. Superbe.


Les millésimes 2000, 1999 et 1998

2000 : le nez est plus mûr, se montre plus que le 2001. Arômes de fruits surmûrs, de cendre. De la densité, de la générosité, mais sans lourdeur. Le vin semble indestructible.

1999 : nez de truffe, de terre, de réglisse, d'orange sanguine, avec un trait de vert qui rappelle le non-éraflage. En bouche, on pourrait le confondre avec une belle syrah, voire un pinot de belle origine. Magnifique, le plus beau vin de la soirée.

1998 : là encore on trouve de la réglisse, de l'orange sanguine, nez très posé, serein, qui annonce un vin qui semble indestructible. Encore un excellent vin, impossible de dire qu'il a 21 ans.


Conclusion

Cette soirée était avant tout un superbe moment de convivialité organisé par Gérard Esposito en compagnie de Laurent. Nous avons accédé à 15 ans de son travail, un chemin de vie comme Laurent le dit. Je remercie Gérard pour sa générosité pour nous offrir ces dégustations d'exception et Laurent pour sa présence et toutes les informations qu'il nous a apportées.

Je retiens de cette soirée l'excellent niveau de tous les vins, la très grande régularité quels que soient les caractéristiques et excès du millésime. Du coup, les millésimes me semblent moins différenciés qu'ils le seraient dans une verticale de syrah septentrionales. Je vois deux pistes de réflexion pour expliquer cela :
- la météo du Sud me semble plus constante que dans le Nord;
- mais il ne faut pas oublier le talent (et le travail) de Laurent qui arrive à sortir des 2003 et 2007 frais, et des 2002 bluffants malgré les inondations (même s'il n'a pas été dégusté ce soir, mon récent compte-rendu du Côtes-du-Rhône 2002 en témoigne). Un tel niveau de régularité sur 16 ans est exceptionnel.

La lecture des commentaires de dégustation montre que les vins les plus appréciés ont été les vins les plus âgés, avec une transition qui s'effectue tranquillement à partir du 2005 qui avait 13 ans 1/2 quand-même. Même si j'ouvre des 1/2 bouteilles dans leur jeunesse, j'ai constaté ce soir l'importance de laisser vieillir les Châteauneuf au moins 15 ans pour accéder pleinement à leur potentiel, comme ce que je pense des Médocs.

Cette dégustation me donne l'envie de recommencer... avec le Côtes-du-Rhône quand ma cave aura un peu grandi.

David Chapot.
#3049
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, PBAES, Alex, docadn, Jean-Paul B., dt, Super-Pingouin, Eric B, didierv, aquablue, Galinsky, enzo daviolo, Axone35, jean-luc javaux, olivyeah, podyak, dufraisse@hotmail.fr, lutembi, bibi64, DUROCHER, Friends, Nicoco, FloLevBen, tomy63, H. Seldon, Frisette, flupke14, jd-krasaki, olivier30210, rudy.B, SOK, faka, Pattricio, ClémentQ, Kumquat, Docluisitus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 411
  • Remerciements reçus 31

fcook41 a répondu au sujet : Domaine Charvin : Verticale Châteauneuf-du-Pape 1998-2013

merci cela va me permettre de gérer mes milésimes
Franck
#3050

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • alex73
  • Portrait de alex73
  • Visiteur

alex73 a répondu au sujet : Domaine Charvin : Verticale Châteauneuf-du-Pape 1998-2013

Oui merci, cela me confirme que je dois encore attendre pour ouvrir mes CNP en cave: 2009, 2010, 2011, 2012 et 2015! Bref je ne suis pas prêt de les découvrir!
Alexis
#3051

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 593
  • Remerciements reçus 77

pogman a répondu au sujet : CR: Domaine Charvin - Côtes du Rhône 2009

CR: Domaine Charvin - Côtes du Rhône 2009

J'ai etrouvé cette bouteille planquée dans un casier.
sur le moment je me dis Cool il y a moyen de bien se régaler.

Bouteille ouverte et épaulée 2h avant le repas et laissée au frais à 10/11 degrés.

Robe sombre couleur goudron, 0 évolution perceptible.

Nez qui réglisse de folie et une pointe d'encre/solvant.

En bouche, c'est encore manifestement trop jeune. le vin est massif, alcooleux et la bouche ne propose pas de complexité particulière (même pas une note de garrigue ou autre touche aromatique végétale si ce n'est un peu de fraise écrasée particulièrement mûre).
Franchement, je n'aurais pas dû vouloir ranger ma cave car cette bouteille aurait été meilleure dans quelques années.

En l'état je mets: moyen, 11/20
Mais le vin va très certainement s'améliorer sans pour autant se transformer en bête de compétition car l'acidité me semble bien basse dans cette bouteille.

Le fait d'avoir goûté ce vin sur 3 jours ne change pas mon jugement car la bouteille n'a pas évolué d'un pet.
La moitié de bouteille qu'il me reste passe dans une daube ce soir !
Au moins la sauce sera bien corsée :whistle:

Olivier

#3052
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: podyak, bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2919
  • Remerciements reçus 1169

tonioaja a répondu au sujet : CR: Domaine Charvin – Côtes du Rhône Blanc 2015

Dégustée ICI

CR: Domaine Charvin – Côtes du Rhône Blanc 2015

Nez mutique, restreint, manque d’expression, on perçoit quand même le côté sudiste de la pêche blanche, avec un côté fumé et minéral.

En bouche, l’attaque est grasse, et la bouche déroule mal, avec un équilibre chaleureux et grossier, traduisant l’austérité du nez.
Le carafage ne lui aurait fait que très peu de bien.

Moyen

#3053

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4150
  • Remerciements reçus 775

icna a répondu au sujet : CR: Domaine Charvin Châteauneuf du Pape 2006

CR: Domaine Charvin Châteauneuf du Pape 2006

Enzo daviolo

Nez assez mat où pointent quelques notes de fraise, de zan avec une touche animale. Clairement fermé.

La bouche est pleine, la plus dense de toute, riche, assez fraiche, sans alcool perceptible, mais pas prête dans son expression. Ça ne manque pas de gourmandise mais c’est encore ferme en finale et particulièrement jeune. Rendez-vous dans 5 ans minimum.
Très Bien.

Icna

Le nez est sur les fruits rouges et la volatile.

En bouche
on a un mélange de fruits rouges et noirs, c'est puissant, un peu animal avec un trait vert.
La finale est austère avec toujours ce côté vert.
Bien

Quentin
#3054

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 729
  • Remerciements reçus 498

David Chapot a répondu au sujet : CR: Domaine Charvin Côte du Rhône 2016

CR: Laurent Charvin Côtes-du-Rhône 2016

Ce soir, j'ai décidé d'ouvrir ce vin.

Robe : grenat, translucide, dense.

Nez : fruits rouges, raisins frais, épices douces, vin qu'on dirait issu de cuve.

Robe : entrée fraîche, bouche pleine, avec des tannins marqués, et des tannins fermes/pas secs, mais marqués, qui évoquent de la vendange entière. Toujours ces relents de raisin frais dans la rétro.

Conclusion : Bien.
Vin qui semble tiré de fût, très jeune, qui me rappelle les Côtes-du-Rhône de Clape par ces arômes très jeunes et la structure ferme. À attendre sereinement.

David Chapot
#3055
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, podyak, Med

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 472
  • Remerciements reçus 78

JRU83 a répondu au sujet : CR: Domaine Charvin Côtes du Rhône 2010

CR: Domaine Charvin Côtes du Rhône 2010

Bouteille ouverte 6 h avant et vin carafé 2 heures.

Au nez de belles senteur sur le poivre, les épices, la mure, les épices, et du menthol.

En bouche
en revanche, c'est moins bien. Une finale astringente vient gâcher le plaisir, malgré une belle fraîcheur (peut-être trop).
Je ressens un excès de rafle, il me semble, qui me dérange.

Je laisse la bouteille pour le lendemain, malheureusement pas d'amélioration ressentie.

A attendre, sûrement dans une mauvaise phase.

JP

Jean-Pierre
#3056

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 742
  • Remerciements reçus 12

Lucas57 a répondu au sujet : Domaine Charvin, Côtes du Rhône, 2010

Je le ressens ainsi depuis sa sortie...

Lucas
#3057

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 472
  • Remerciements reçus 78

JRU83 a répondu au sujet : Domaine Charvin, Côtes du Rhône, 2010

Merci Lucas pour ton retour, en espérant que les chateauneufs soient plus avenant.

JP

Jean-Pierre
#3058

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1562
  • Remerciements reçus 425

H. Seldon a répondu au sujet : CR: Domaine Charvin - Côtes-du-Rhône 2016

CR: Domaine Charvin - Côtes-du-Rhône 2016

Dans le prolongement du compte-rendu de David Chapot, la bouteille s'est très bien livrée hier soir (tout comme les 3 ou 4 suivantes).

Nez très expressif sur le fruit rouge, la fraise écrasée je pense.

En bouche, quelques épices poivrées, une réelle fraicheur et une acidité bien dosée chassent toute sensation chaleureuse (vendange entière ?), et confèrent au vin un réel dynamisme. Seuls des tanins un brin accrocheurs en finale laissent penser que le vin n'est pas tout à fait près.

Superbe rapport Q/P (payé 10e).

Bien + / Très bien -
Cordialement,
Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
#3059
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Alex, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 944
  • Remerciements reçus 71

vine.jo a répondu au sujet : CR: Domaine Laurent Charvin - Côtes du Rhône 2011

Sylv1 écrit: CR: Domaine Laurent Charvin - Côtes du Rhône 2011



Juste ouvert et encore froid,

Le nez est déjà très abordable, regorgeant de fruits rouges légèrement confiturés et crémeux. La garrigue, le poivre et la réglisse sont en arrière plan, prêts à vous sauter aux narines. C’est très engageant.

En bouche, attaque équilibrée, juteuse, marquée par une matière fondue, dense, puissante, qui ne faiblit pas jusque dans la finale légèrement fumée, aux notes de tabac, de zan et de fruits à l’eau de vie. Le menthol apparait après une bonne heure d’aération.

J’aime bien retrouver les vins de Laurent Charvin lorsqu’ils ont atteint ce stade, qui les fait passer pour des petits Châteauneuf-du-Pape.
Ils ont à la fois la buvabilité d’un Côte du Rhône, sans lourdeur ni perception alcooleuse, mais aussi la structure, la fraicheur et la complexité aromatique de voisins plus prestigieux.

C’était ma dernière bouteille de 2011, certainement la meilleure de la série. Cela confirme qu’en règle générale, ses Côtes du Rhône valent vraiment la peine d’être attendus. Ils arrivent alors à réellement transcender leur appellation.

Sylv1


CR: Domaine Laurent Charvin - Côtes du Rhône 2011

Bu hier, ce vin de Charvin confirme tous le bien que je lis ici.
Pourquoi encore acheter du Châteauneuf quand le Côtes du Rhône peut être si beau... ?
#3060
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck