Nous avons 2661 invités et 44 inscrits en ligne

Maison Michel Chapoutier

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 719

Réponse de leguitou sur le sujet CR: Chapoutier St Joseph Les Granits Blanc 2012

Geoffroy,

J'ai beaucoup aimé ton compte-rendu plus que complet.

Par ailleurs, je te rassure, s'il y a une seule région en France où je n'arrive pas à aimer les blancs c'est bien le Rhône Nord : Marsanne, Roussanne et viognier sont des cépages difficiles pour qui aime un blanc avec une colonne vertébrale ayant un semblant d'acidité et de fraîcheur.
Ce sont certainement de grands blancs de gastronomie mais pas pour tout le monde !

Bien cordialement,
Guillaume
22 Jan 2017 13:35 #1651

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Modeste 1er sur le sujet Chapoutier

merci pour vos commentaires

@marc : oui effectivement 100% marsanne, j'ai confondu. Le plat n'était effectivement pas à la hauteur (ris de veau en conserve, soit-disant gastronomique... plus jamais!) mais je l'ai surtout dégusté à l'apéritif.

@guillaume : mais ce qui m'étonne c'est que jusqu'à présent je n'avais pas trop ressenti de gêne sur les rhône blanc, si ce n'est parfois un peu de lourdeur. J'ai bu l'hermitage blanc guigal une ou deux fois, et ça ne m'a pas interpellé à ce point même si je n'ai pas été transporté. Quant au viognier je le bois dans les 2 ans (condrieu compris) et je le trouve généralement assez plaisant, ouvert et équilibré en jeunesse.
Il n'y a que chateauneuf qui m'ait vraiment déplu jusqu'à présent, même s'il est vrai que j'ai peu dégusté, et surtout pas des "grands". Quant aux Granits, j'avais gardé un bon souvenir du 2009, même si à relire mon CR je décèle des impressions similaires. Alors effet marsanne jeune peut-être ? On verra sur les suivantes, mais je vais pas y toucher avant un bout de temps.

Geoffroy
22 Jan 2017 18:37 #1652

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 637
  • Remerciements reçus 201
À vrai dire, ce vin me surprend de bouteille en bouteille. Si en 2015, il était bien trop déséquilibré avec une sensation alcooleuse bien désagréable, il s'est aujourd'hui assagi, il est mieux en place.
Ouvert minute en rentrant du travail car ma somptueuse femme m'avait préparé un pavé de saumon à l'aneth cuit à la unilatérale accompagné de riz et d'une fondue de poireaux au cumin et curry.
Je voulais un vin avec assez de puissance pour accompagner le saumon qui aurait peut être écrasé un chardonnay de Bourgogne.
Le vin se présente sous un belle couleur jaune claire, quelques reflets or, de grosses larmes bien grasses.
Nez sur les fruits jaunes et blancs murs, les epices, le miel.
Bouche puissante et ample, texture grasse et spherique, de jolies fruits mûrs ( agrumes, abricot, coing), acidité correcte et finale sur des notes grillée et épicées. Petite touche végétale et une fraîcheur bienvenue venant équilibrer l'ensemble car assez puissant.
Beau potentiel de garde.
J'aime.
Accord correct sur le plat,
Extra sur un bleu d'Auvergne bien corsé!!
Et pour remercier ma chère et tendre, j avais pris le temps de m'arrêter chez mon pâtissier favori, T. Charlat à Billom. Quelques gourmandises sucrées sont venues ponctuer ce repas inattendus et tellement agréable pour débuter un bon week-end de trois jours!

14/20


Maxime

In wine we trust
26 Jan 2017 17:43 #1653
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3443
  • Remerciements reçus 6500

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: M. Chapoutier, Saint-Joseph Les granilites 2014 rouge

CR: M. Chapoutier, Saint-Joseph Les granilites 2014 rouge

Robe violine, jeune; Le nez attaque sur de jolis fruits noirs bien mûrs, et affiche de la gelée de mûre, du café froid, jus de rôti. La bouche est très équilibrée, fraiche, presque acidulée, avec une matière tapissante même si pas énorme, le toucher de bouche est agréable, voire gouleyant. Les tanins sont tout doux, en arrière plan, ils se rebellent un peu en finale en donnant un petit coup de fouet persistant sur le palais, pour accompagner les fruits noirs vers la sortie. Très plaisant.
Parfais sur le poulet roti...

JD | Lutèce
29 Jan 2017 14:24 #1654

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9164
  • Remerciements reçus 16344

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Ermitage – Domaine Chapoutier – Le Pavillon – 2006

CR: Ermitage – Domaine Chapoutier – Le Pavillon – 2006

Bue lors d'une soirée mémorable relatée ICI

Jean-Loup
La robe est très sombre, assez jeune.
Quel nez ! Puissant, au fruité très pur (cassis), il se pare d’arômes fumés, de suie, et de superbes notes florales.
La bouche concentrée et pleine possède une grande fraîcheur et est habillée de tanins très serrés et fins, sa longueur magnifique n’étant pas le moindre de ses atouts.
Excellent

Julien
C'est une autre grande bouteille.
Nez de magnifique syrah, un doux mélange de fruits noirs, de poivre blanc, d'orange sanguine.
Bouche dynamique, matière juteuse, pure, fruitée, avec des tanins élancés et une finale fraiche et nette. J'ai adoré !
Superbe

Yann
Robe impénétrable.
Nez très puissant de fruits noirs (mûre), de chocolats. La Syrah est beaucoup évoquée mais moi je penche plus vers le Grenache….
Bouche dense et puissante avec encore des tanins, la finales est longue sur les fruits noirs, une touche fumée. Cette puissante n’empêche pas la bouche d’être assez fraîche. Ce vin malgré ses 10 ans est encore très (trop) jeune mais dévoile un potentiel énorme.
Très bien

Vivien
La robe est noire, à reflets brillants.
Le nez est intense et profond, mûre, myrtille, sureau, lard très fin, essence de violette sur la fin du nez, un peu de suie, un léger côté sanguin, c’est grandement expressif et vivant.
La bouche est une véritable tuerie (désolé mais autant être franc !!!). Un équilibre redoutable, le vin est d’une quasi-perfection dans le toucher de bouche, avec un fruit très mûr mais surtout très pur (déclinaison de mûre), le tout porté par une grande fraîcheur. C’est subtilement épicé, avec de petites notes de suie. Le jus et la gourmandise accompagnent ce divin nectar du début à la fin, la digestibilité est fabuleuse, on conclurait un pacte avec le diable pour moins que ça, je vous le dis. Vraiment ça fristouille dans tous les sens. Qu’est-ce que c’est bon !!! Très grand vin.
Excellent ++

Didier
Evidemment très (trop) jeune. Quelle puissance (surtout après le précédent) ! Une syrah superbe qui évoluera dans le verre, vers des notes de suie, de cendre froide tout en gardant son fruit. Dans 15 ans ce sera une très grande bouteille (dommage c’était la seule et unique). Mélange de puissance tannique et aromatique et de suavité.

Jean-Loup
05 Fév 2017 15:22 #1655

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4017

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Domaine Chapoutier

De la colline de l’Hermitage à la table de Michel CHAPOUTIER



didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
24 Fév 2017 06:57 #1656

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 90
  • Remerciements reçus 4

Réponse de punchcoco59 sur le sujet Domaine Chapoutier

merci pour cette magnifique vidéo
mais un peu surpris après cette belle démonstration, que le pavillon 2006 soit ouvert
et sifflé "direct" sans carafage ni aération !!!!!
amicalement.
Thierry.
24 Fév 2017 21:34 #1657

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Modeste 1er sur le sujet Chapoutier Le Pavillon cuivée LXXVII

Quelqu'un connait cette cuvée ?

www.idealwine.com/fr...

Geoffroy
02 Mar 2017 12:57 #1658

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet CR: Chapoutier - Crozes-Hermitage Les Varonniers 1999

Bu ce soir un CR: Crozes-Hermitage Les Varonniers 1999 de Chapoutier :
Robe : grenat, avec des reflets plus tuilés, brillante.
Nez : nez de suie, de terre, un peu acidulé, retenu, très beau; un peu de truffe peut-être. Une syrah perçante, fine, pas du tout sur le côté floral, racée.
Bouche : bouche très précise, avec une certaine acidité/fraîcheur mais aussi un beau moelleux. Le vin est ouvert aromatiquement, mais la bouche est structurée par des tannins pointus, ciselés, qui donnent de la fraîcheur au vin. C'est superbe.
Conclusion : Excellent++! Voilà un vin remarquable, très Bessards dans son esprit de par ses tannins très serrés, et pour cause (Varogne est repose sur le socle granitique des Bessards). Le vin est pour moi plus Bessards que 1999, mais l'alliance du granit et du millésime est remarquable. La présence en bouche n'est pas ultratannique (ce n'est pas un Hermitage), mais très bien définie dans la structure, droit, sans fard.
David Chapot.
18 Mar 2017 21:34 #1659

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9164
  • Remerciements reçus 16344

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Saint-Joseph – Domaine Chapoutier – Les Granits – 1999

CR: Saint-Joseph – Domaine Chapoutier – Les Granits – 1999

Bue lors d'une dégustation de LPV Versailles sur les grandes cuvées de syrah du Rhône septentrional relatée ICI

Jean-Loup
Robe assez sombre, bien évoluée.
Nez intense, d’abord animal, puis le fruité secondaire l’emporte, complété par des notes vanillées.
La bouche est à l’avenant, sur de beaux arômes de fruité secondaire. Elle joue plus sur la finesse, avec une présence acide marquée. La finale est également saline, mais moins que celle de La Guiraude.
Très Bien +

Denis
Le Granits est quant à lui bien plus massif, luxueusement élevé. Il fait très jeune (j'ai dû dire vignes de l'hospice 2006) ! Un poil coco peut être ce qui lui retire du charme et de l'élégance. Il y a du fond, une belle mati ère veloutée. C'est long et complexe mais un peu massif peut être.
Très bien

Ralf
Un vin évolué (fruité cuit), charnu et un peu rustique.
Bien / Très Bien

Benjamin
Une étrange pointe de rose, de fruits exotiques anonce ce vin qui devient néanmoins plus classique, avec du lard, du bois, un ensemble policé. La bouche d'abord très massive, marquée par l'amertume, s'assagit progressivement.
Très bien

Jean-Loup
19 Mar 2017 10:39 #1660

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 439
  • Remerciements reçus 2

Réponse de daniel sur le sujet Chapoutier Le Pavillon cuvée LXXVII

Quelqu'un connait cette cuvée ?

www.idealwine.com/fr...


Dans le temps, Chapoutier indiquait les millésimes en chiffres romain. C'est tout simplement un Pavillon 1977.
Je dois encore avoir des bouteilles comme cela qui trainent quelque part.
Daniel

Daniel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bibi64
20 Mar 2017 16:46 #1661

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94228
  • Remerciements reçus 23508

Réponse de oliv sur le sujet Chapoutier Le Pavillon cuvée LXXVII

Entretien
Michel Chapoutier, à la tête d'une multinationale fondée en 1879, défend une viticulture moderne, ouverte et surtout visionnaire. Rencontre.

www.lepoint.fr/econo...
22 Mar 2017 19:36 #1662

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 342
  • Remerciements reçus 103

Réponse de jfrdz sur le sujet Chapoutier Le Pavillon cuvée LXXVII

Faire sécher les vignes à l'aide d'un hélicoptère n'est pas contraire à une démarche bio. Voilà exactement le genre d'attitude bio que j'affectionne :D

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
23 Mar 2017 15:01 #1663

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
CR: M. Chapoutier - Saint Joseph Les Granits rouge - 2007

Très beau nez : cuir frais, fruits noirs, graphite, épices, très légèrement boisé
Bouche droite, fuselée avec beaucoup de profondeur, belle texture encore légèrement accrocheuse.
Très belle persistance, fraîche sur des notes poivrées

Superbe et encore jeune !

Marc
22 Avr 2017 13:32 #1664

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6915
  • Remerciements reçus 6048
CR: M. Chapoutier, Hermitage, Monier de la Sizeranne, 2007

Carafage 3 heures.
La robe est grenat foncée à reflets violine. Le nez est profond, sur les petites baies rouges et noires, avec un voile de vanille et de fumé. En bouche, on retrouve une matière élancée, profonde, suave, avec un peu de gourmandise et une touche de graphite pour la consolider et la densifier. On retrouve une aromatique sur la violette, les petites baies également, et un très léger côté, fin et élégant, sur le pruneau, qui permet de complexifier le tout. Le grain de tanin est extrêmement fin et poli. La finale est longue, légèrement poivrée et réglissée. L'ensemble paraît relativement longiligne, très élégant. Il semble à maturité actuellement, ou pour le moins dans une bonne phase. Excellent (17/20), l'accord se faisant correctement avec le filet mignon de porc aux pruneaux.

Flo (Florian) LPV Forez
23 Avr 2017 12:53 #1665

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6915
  • Remerciements reçus 6048

Réponse de Frisette sur le sujet CR: M. Chapoutier, Saint Péray, Les Tanneurs, 2012

CR: M. Chapoutier, Saint Péray, Les Tanneurs, 2012

Robe jaune claire. Le nez est peu expressif, sans être fermé, plutôt de faible intensité. En bouche, on retrouve une matière peu dense, avec un léger gras, mais surtout qui semble commencer à se dissocier entre acidité et côté un peu huileux. L'aromatique, sur les fruits blancs, commence à voir poindre de très fines notes oxydatives qui semble évoquer un début d'oxydation, voire une fin d'apogée. La finale est courte. Juste Correct (13/20), à boire rapidement.

Flo (Florian) LPV Forez
30 Avr 2017 14:09 #1666

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26191
  • Remerciements reçus 1356

Réponse de Luc Javaux sur le sujet M. Chapoutier - Monier de la Sizeranne - Hermitage 1997

CR: M. Chapoutier - Monier de la Sizeranne - Hermitage 1997



Robe d’intensité moyenne aux reflets grenat vers brique. Très beau nez fruité et épicé, réglisse, sanguin, floral violette, tabac, torréfaction, fondu, très agréable. En bouche, fraîcheur remarquable, avec une belle rondeur en milieu de bouche, des tannins fondus en finale, le tout dans un équilibre sans reproche et une très belle longueur. Un très beau vin à maturité. Excellent -
01 Mai 2017 17:43 #1667

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26191
  • Remerciements reçus 1356

Réponse de Luc Javaux sur le sujet M.Chapoutier - Les Bécasses - Côte-Rôtie 2007

Dégusté avec le CRD-LPV Belgique :

CR: M.Chapoutier - Les Bécasses - Côte-Rôtie 2007



Robe d’intensité moyenne aux reflets rubis. Nez fumé, fruité, viandé, qui laisse peu de doutes sur l’origine. En bouche, c’est très frais, parfaitement équilibré, long, aux tanins présents mais nullement asséchants. Très belle bouteille. Excellent -
07 Mai 2017 10:08 #1668

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
CR: M.Chapoutier - Crozes Ermitage Les Varonniers - 2010


Le nez est déjà extrêmementrometteur du moment qu'on va passer : le fruit mûr, les notes sauvages et florales, les épices, tout y est expressif, précis, évident. La bouche tient la promesse, de la densité, une texture de velours, un équilibre parfait. Un grand plaisir prolongée par une finale de bonne persistance.

Quel vin ! Un des meilleurs Crozes que j'ai eu l'occasion de boire

Marc
16 Mai 2017 21:05 #1669
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2588
  • Remerciements reçus 7698

Réponse de bibi64 sur le sujet M.Chapoutier - Dégustation thématique

Dégustation des vins de la Maison Chapoutier.


Préambule sur mes notations :
0 = raté
1 = médiocre
2 = correct
3 = bon
4 = très bon
5 = excellent
avec des demi points, des + et des – qui permettent d’affiner le jugement et de classer les vins entre eux.

Nous commençons par les blancs, qui sont tous des 100% marsanne, sauf évidemment le condrieu (viognier). Les vins à base de Marsanne ne sont généralement pas ma tasse de thé car j’y trouve souvent une trop forte amertume et parfois un manque d’acidité. A vérifier…


CR: St Peray Les Tanneurs 2015
Robe pâle, jaune verdâtre.
Nez assez ouvert, sur le pamplemousse et la noisette.
En bouche, il y a une belle matière, grasse dès l’attaque, avec pour moi un léger manque d’acidité. La retro révèle, en plus du pamplemousse, du citron, des petites notes d’hydrocarbure, et de la violette. La violette prend le pas en finale, finale relevée par de petits amers. Longueur moyenne.
Conclusion : bien, mais pas trop mon style.
Note : 3/5

CR: Crozes Hermitage Les Meysonniers 2015
Robe jaune dorée, à reflets verdâtres.
Nez assez ouvert, d’abord minéral (pierre à fusil) puis sur le citron et la noisette.
En bouche, l’attaque est vive et perlante. Il y a une belle matière bien portée par une juste tension. La retro confirme le nez. Finale sur de petits amers qui font saliver.
Conclusion : bien, même si ma sensibilité à l’amertume enlève de la gourmandise à l’ensemble.
Note : 3+/5

CR: St Joseph Les Granilites 2015
Robe jaune dorée.
Nez assez ouvert, sur la cire, le coing et les fleurs blanches.
L’attaque est souple et vive. La matière est belle, avec de l’amplitude et de la rondeur, et l’ensemble possède un bel équilibre.
En retro on retouve les fleurs blanches et le coing, mais aussi de l’abricot, puis apparaissent ensuite de la noix sèche et de l’amande. Cela finit longuement sur une finale saline tramée de petits amers.
Conclusion : bien, un joli vin bien équiliobré, fruité en attaque mais avec une finale un peu moins gourmande.
Note : 3++/5

CR: Hermitage Chante Alouette 2015
Robe jaune dorée.
Nez ouvert, d’abord avec une légère réduction/minéralité (pierre à fusil) puis sur le coing et le chèvrefeuille.
En bouche, ca attaque avec souplesse et amplitude. C’est riche, rond, presque gras, bien équilibré. La gamme aromatique est assez complexe, avec du coing, de l’abricot, du chèvrefeuille. La finale est légèrement saline, appétante, avec une légère amertume. Très belle longueur, qui distinuge ce vin des 3 précédents.
Conclusion : c’est bon, mais ça devrait être encore mieux à table !
Note : 3,5-/5

CR: Condrieu Invitare 2015
Cépages : Viognier
Robe jaune pâle.
Nez ouvert, à dominante florale.
L’attaque est légèrement perlante. La matière est belle, enrobée par un joli petite gras, relevée par une belle tension (bel équilibre). La retro révèle de l’abricot et du citron. La finale est légèrement saline, avec une pointe d’amertume. Belle longueur.
Conclusion : c’est gourmand et frais.
Note : 3,5/5


Ces 5 vins blancs étaient bien faits, au minimum bons, mais aucun ne m’a vraiment enthousiasmé. Je compte sur la syrah pour trouver cet enthousisame ! c’est parti pour 6 vins rouges…


CR: Crozes Hermitage Les Meysonniers 2015

Robe violacée.
Nez ouvert, sur les fruits noirs, avec des notes lardées et fumées (limite caoutchouc).
Attaque ample et fruitée. Vin ample, simple, un peu rustique.
Retro sur le cassis, la mûre, le poivre, le fumé et le graphite.
Finale dominée par le côté fumé, avec une assez bonne longueur
Conclusion : un bon petit vin à base de syrah, avec un côté fumé un peu trop marqué à mon goût.
Note : 3/5

CR: St Joseph Les Granilites 2014
Robe bordeaux.
Nez ouvert, mais pas très sympa : d’abord des notes de réduction puis beaucoup de volatile. Heureusement, en bouche le vin exprime ses qualités : attaque souple et vive, la matière est de densité moyenne. Aromatiquement, c’est assez simple, sur le cassis et le poivre, c’est porté par une belle fraicheur jusqu’en finale, avec une belle longueur
Conclusion : une belle syrah, simple et fraîche ; toutefois, j’attendais plus pour un st joseph.
Note : 3+/5

CR: Côte Rotie Les Bécasses 2014
Robe bordeaux.
Nez ouvert, complexe, avec du boisé, du champignon , de la ronce et des fruits noirs, et une très légère note de suie.
Attaque souple et fraiche. Puis le vin s’installe, élégant et aérien, avec un bel éqauilibre et des tanins très fins. C’est un vin qui a de la classe.
La retro confirme le nez et permet de déceler de légères notes cacaotées.
La finale est fruitée et élégante, avec une belle longueur.
Conclusion : élégance et gourmandise réunies. Magnifique. Le meilleur vin de la soirée.
Note : 4,5/5

CR: Cornas Les Arènes 2014
Robe bordeaux.
Nez assez fermé, laissant juste échapper des notes de fumé et de fruits noirs.
En bouche en revanche, ca s’exprime. Dès l’attaque, c’est ample. On a une belle matière, puissante, fraiche équilibrée, avec des tanins présents mais corrects.
La retro révèle des fruits rouges et noirs, un léger poivré et des notes lardées. Ces notes lardées s’affirment d’ailleurs plus vers la finale, qui est de belle longueur.
Conclusion : un beau Cornas, puissant et lardé, bu trop jeune. La différence de style entre ce Cornas et la Côte Rotie précédente est bien marquée.
Note : 4-/5

CR: Hermitage Sizeranne 2012
Robe bordeaux/pourpre.
Nez ouvert, mais dominé par des notes de réduction.
Attaque ample et fraiche. On a une belle matière, puissante mais fondue, avec un très bel équilibre.
La retro commence sur des notes « chevalines » sans que cela soit rédhibitoire, puis on trouve du chocolat, des notes de confiture de fruits noirs et rouges, et du poivre.
Belle longueur.
Conclusion : c’est très bon, fin et viril à la fois. bu trop jeune. Cette bouteille aurait mérité un carafage plus long (1h ½ a paru un peu court).
Note : 4/5

CR: Ermitage Les Greffieux 2008
Robe pourpre.
Nez ouvert, sur les fruits cuits, la cerise, un peu kirshée.
Attaque souple et fraiche. La bouche est élégante, fine, équilibrée, fondue, et néanmoins puissante.
La retro mélange des notes d’évolution avec des notes encore présentes d’élevage : champignon, vanille, fruits rouges cuits, caramel, café.
Belle longueur avec une finale fraîche.
Conclusion : c’est très bon, prêt à boire.
Note : 4/5

Une bien belle soirée, avec de belles syrah au rendez-vous dès qu’on monte en gamme. Mention spéciale au Côte Rotie Les Bécasses 2014.

Oenophilement
Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, masterpity88
19 Mai 2017 00:12 #1670

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12730
  • Remerciements reçus 3592

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet M.Chapoutier - Dégustation thématique

Merci pour ce CR très instructif.
Dans ton système de cotation, quelle est la marge entre 3++/5 et 3,5-/5 ?

jlj
19 Mai 2017 09:14 #1671

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2588
  • Remerciements reçus 7698

Réponse de bibi64 sur le sujet M.Chapoutier - Dégustation thématique

ta remarque est juste, ca fait un peu fumeux; j'utilise très rarement ++, je passe d’habitude de 3+ à 3,5-.
Dans ce cas, c'est juste pour marquer que je le préfère au précédent. Dans l'absolu, je lui aurait mis 3+.
19 Mai 2017 11:25 #1672

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4017

Réponse de LADIDE78 sur le sujet M.Chapoutier - Dégustation thématique

Bibi , j ai gouté à Paris sur le salon de la RVF , les granilites 2014 , la sizeranne 2012 , j ai eu le même ressenti que toi , sur ces 2 cuvées . J ai eu aussi il y a quelques années , un magnifique souvenir des bécasses 2007

didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
19 Mai 2017 20:45 #1673

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4017

Réponse de LADIDE78 sur le sujet M.Chapoutier - Gigondas 2006

CR:M.Chapoutier - Gigondas 2006
Pour accompagner , une blanquette de veau , avec un riz basmati
Aération ouvert 10 heures avant le diner , puis carafé 3 heures avant de servir ( tanins présents )
Température de service 18-19 dégrés
Nez froid , sur des couleurs sombres ( Très muet à l ouverture de la bouteille , puis s exprimera au fil de la dégustation )
Bouche la salivation est forte , sur le dessus de la langue , le haut du palais , arrière de la langue . c est horizontale . La matière est dense , puissante , ample , volumineuse , très présente , envahissante . La longueur est envahissante , sur un équilibre cohérent , l acidité est présente , le fruit très mure , avec des tanins qui se sont fondus avec le passage en carafe
Conclusion Vin puissant , qui c est assagi au fil du repas , l aération , le passage en carafe , lui ont fait le plus grand bien , ce vin peu se conserver encore quelques années sans probleme . Bien +++


didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
21 Mai 2017 09:33 #1674
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6340
  • Remerciements reçus 12322

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet M.Chapoutier - Gigondas 2006

Pour accompagner , une blanquette de veau , avec un riz basmati

Didier,

Un Gigondas avec une blanquette de veau ! :dry:
Fichtre !
Ce n'était pas trop solide ?

Olivier
21 Mai 2017 11:52 #1675

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4017

Réponse de LADIDE78 sur le sujet M.Chapoutier - Gigondas 2006

Olivier , et bien non , l accord était bien réussi , la blanquette à mijotée 3 heures , avec les champignons , les carottes , puis le riz à apporte une saveur supplémentaire , je t avoue que j avais un peut peur du résultat , puis il nous restait un peu de Gigondas pour accompagner notre plateau de fromage
Didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
21 Mai 2017 12:08 #1676

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21756
  • Remerciements reçus 5952

Réponse de mgtusi sur le sujet M.Chapoutier - Gigondas 2006

Olivier Mottard écrit: Un Gigondas avec une blanquette de veau ! :dry:
Fichtre !
Ce n'était pas trop solide ?


C'était le gigondas de Chapoutier...

Michel
21 Mai 2017 12:30 #1677

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4017
Dégustation sur le salon de la RVF Mai 2017
Maison Chapoutier
Très bonne acceuil sympatique des commerciaux de la maison , nous dégustons 3 blancs , 2 rouges , que nous choisissons parmi la gamme très large que présente la maison , avec des horizons divers, allant de l Alsace , le mâconnais , la vallée du Rhône, le Roussillon, en passant par le Portugal , ou l australie
Nous avons beaucoup aimer La Combe Pilate 2016( 00% viognier ) , un vin très frais , avec une explosion d agrumes , d abricots , en bouche , une longueur parfaite , un vin de plaisir ( pour l apéro ) . Les 2 autres blancs ne mon pas trop emballés , sur le riesling qui n était pas à mon gout Pour les rouges le st joseph et l hermitage était très corrects , sans non plus casser des briques Une dégustation moyenne , sur l ensemble , que nous avons dégusté sur le salon
Cuvées dégustées
Trénel 2015 ( mâcon village )
La comble Pilate 2016 ( IGP des collines Rhodaniennes )
Riesling vin de Saint jaiques 2012
Les granilites 2014 ( St joseph )
La sizeranne 2012 ( hermitage )

Les photos


didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
23 Mai 2017 06:59 #1678

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 43
  • Remerciements reçus 10
Vin bu lors de cette dégustation ICI

Vin n°1

RG38 :
De grosses larmes se forment sur la parois du verre.
Le nez est mutique, le vin est trop frais.
Une fois réchauffé, il devient plus causant avec d’abord de l’amande, puis la violette, ça semble assez riche.
Je le situerais bien en Rhône Nord, mais viogner ou roussanne/marsanne ?
En bouche, on ne retrouve pas la viscosité du viognier (adieu Condrieu).
L’attaque est large, je ressens une forte amertume et une finale assez alcooleuse.
Cependant il n’est pas totalement pataud avec une acidité présente.
Je ne pense pas à Saint-Péray (je ne saurais dire pourquoi…) mais mon cœur balance entre Crozes & StJo
? Saint-Joseph blanc jeune sur une millésime non-solaire… 2014 ?


CR: Domaine Chapoutier – Deschants 2014 – Saint-Joseph blanc (100% marsanne)
30 Mai 2017 23:32 #1679
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 637
  • Remerciements reçus 201

Réponse de Max tuff sur le sujet CR: M. Chapoutier Saint Joseph 2013

CR: M. Chapoutier Saint Joseph 2013
Bouteille carafé 2 heures avant d'accompagner un barbecue d'agneau et porc.
Robe foncée, violine.
Nez sur les fruits mûrs, les épices, le poivre.
Bouche ample et suave, fruits noirs très mûrs, texture grasse et large, finale fraîche et poivrée.
Pas mal. Ceci dit petit manque de corps en milieu de bouche.
13,5/20

Maxime

In wine we trust
24 Jui 2017 12:30 #1680

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck