Nous avons 2547 invités et 59 inscrits en ligne

Maison Michel Chapoutier

  • Raboso del Piave DOC
  • Portrait de Raboso del Piave DOC
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2793
  • Remerciements reçus 707

Réponse de Raboso del Piave DOC sur le sujet CR: Chapoutier, St Joseph rouge "Deschants" 2016

CR: Chapoutier, St Joseph rouge "Deschants" 2016
Bouteille bue certainement trop tôt mais j'avais envie d'un St Jo.
Nez assez expressif, sur des notes classiques de syrah, poivre, violette, fruits rouges.
Bouche bien équilibrée et relativement veloutée, le fruit est net.
Pas un monstre de complexité mais du plaisir sur cette bouteille.

Mon ami avait une vigne, sur un coteau fertile. Il la bêcha, il l'épierra, il y planta du muscat. Au milieu il bâtit une tour, il y creusa même un pressoir. Il attendait de beaux raisins : elle donna du verjus. (lsaïe, "Le chant de l'ami", 5, 1-7)
27 Oct 2018 19:56 #1741

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 421

Réponse de Lionel73 sur le sujet CR: Saint Joseph Chapoutier 2013.

CR: Saint Joseph Chapoutier 2013.

Après une première bouteille défectueuse, voici la seconde :
Epaulée 2h
Nez d’intensité moyenne, groseille, touches de pruneau, truffe.
Attaque souple. La matière est fluette et diluée, de faible concentration, sur la framboise, un peu effacée. Peu complexe, le vin se termine sur une finale fraiche et bien équilibrée, avec une pointe saline. Le vin est très digeste, ce qui n’est pas forcément une qualité ici en vue du manque de matière. Longueur quelconque. Les tanins sont bien intégrés.
Un vin de soif, qui se bois agréablement mais vite dépassé par un plat puissant. Pour le prix on en attend un peu mieux. La dernière bouteille n’attendra pas trop vu le coté fluet et décharné.

Lionel
26 Nov 2018 06:14 #1742

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6340
  • Remerciements reçus 12322

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Maison Chapoutier - Ermitage de l’Orée 2008

CR:
Dégusté ici



Maison Chapoutier - Ermitage de l’Orée 2008
AH : Robe dorée.
De la mirabelle, des fruits jaunes, encore un peu d’élevage, complexe et fin à la fois.
Bouche ample, corpulente, touche de miel, belle longueur qui se termine un peu chaude.
Très beau vin moins marqué par le temps que les 2 précédents. Très bien.
OM: robe évoluée.
Nez sur le nougat, la noisette et les fruits jaunes.
Bouche élégante, presqu’aérienne avec un corps dense et tonique.
Superbe !


Olivier
02 Déc 2018 10:48 #1743

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 492
  • Remerciements reçus 222

Réponse de ClémentQ sur le sujet CR: M. Chapoutier, Cornas, 2013

CR: M. Chapoutier, Cornas, 2013

Nez très intense sur le cassis, la mûre, que l'on retrouve en bouche. Le fruit est en effet très présent, largement dominant, et laisse une sensation juteuse dans la bouche que j'adore. L'élevage ne prend à aucun moment le dessus, des notes épicées sont présentes mais savent se faire discrètes et subtiles. Bonne matière, bonne puissance, bonne longueur. J'ai trouvé cette bouteille très typique des bons Cornas et Crozes Hermitage que j'ai bus, et de fait sans doute que certains trouveront ça trop générique. Très bien pour moi.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
15 Déc 2018 21:35 #1744
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 830
CR: M. Chapoutier, Châteauneuf du Pape, Barbe Rac, 1998 :
Robe très très pâle, transparente, qui fait davantage penser à un vieux bourgogne (ou à un domaine des Tours sur certains millésimes) qu’à un CDP 1998. Au nez, on a un superbe bouquet de fruits rouges confiturés et légèrement sucrés (fraise, groseille, cerise acidulée), avec une petite note de figue ; s’y ajoutent les épices, les herbes aromatiques, avec de l'eucalyptus et de l’anis. En bouche, on retrouve les fruits rouges, avec une matière fine, douce et délicate ; un vin construit sur la longueur, avec une acidité assez haute ; les tanins sont totalement fondus ; finale persistante légèrement mentholée. Superbe ! Un CDP idéal pour les PDF. Je précise que ces notes correspondent à une dégustation faite juste après l’ouverture de la bouteille : avec l’aération, le vin a plutôt eu tendance à se « dégrader » (couleur tirant sur le marron, aromatique davantage sur les fruits cuits, type pruneau) ; pour moi, il ne faut donc pas trop tarder à le boire…

Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Marc C, Jean-Loup Guerrin, Damien72
12 Jan 2019 17:57 #1745

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9164
  • Remerciements reçus 16342

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet M. Chapoutier, Châteauneuf du Pape, Barbe Rac, 1998

Merci Paul.

Après le 2009, voici donc un 1998 très réussi sur ce Barbe Rac.
Espérons que le 2017 commandé en primeurs sera du même tonneau !

Jean-Loup
12 Jan 2019 18:38 #1746

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
Merci pour ce retour Paul. J'avais deux 98, la première s'est révélée trop fatiguée pour être appréciée. Je regardais la 2e songeur, ton CR me redonne espoir !

Marc
12 Jan 2019 18:44 #1747

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 830
Marc, il ne faut plus tergiverser : on ouvre et on boit dans la foulée !
Jean-Loup, j'espère découvrir d'autres millésimes de cette cuvée qui me semble correspondre parfaitement à mes goûts....

Paul
12 Jan 2019 20:14 #1748

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 346
  • Remerciements reçus 499
Merci pour ce joli CR.

J'ai quelques magnums en cave dont je ne savais que penser...
On va donc penser à ouvrir :)

SOK
12 Jan 2019 20:57 #1749

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1661
  • Remerciements reçus 3634

Réponse de Jean-Paul B. sur le sujet M. Chapoutier, Châteauneuf du Pape, Barbe Rac, 1998

Jean-Loup Guerrin écrit: Merci Paul.
Après le 2009, voici donc un 1998 très réussi sur ce Barbe Rac.
Espérons que le 2017 commandé en primeurs sera du même tonneau !

Impossible, le Barbe-Rac est élevé en cuve ::out::

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
13 Jan 2019 00:22 #1750

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
CR: M. Chapoutier, Châteauneuf du Pape Barbe Rac, 1998

Paul, je me suis exécuté presque dans la foulée !

Aromatique très fruitée, très mûre : fruits cuits (figue, fruit rouges et noirs), les épices ainsi que quelques notes très discrètes d'évolution (vague sensation truffée par moment). Je ne m'attendais pas à un tel fruit pour un vin de 20 ans.
Bouche puissante, riche mais qui garde de la fraîcheur (rehaussée par du perlant à l'ouverture) évitant toute sensation de saturation. La texture est de velours, très agréable. Aucune sensation de chaleur malgré les 15,5° affichés au compteur mais j'ai volontairement servi un peu frais.
Longue persistance sur les fruits avec à nouveau la figue bien présente.

Méconnaissable par rapport à la précédente qui était usée (même provenance, même stockage). J'ai même l'impression que celle-ci était encore plus jeune que celle de Paul, le vin n'ayant rien perdu entre le midi et le soir si ce n'est son perlant. Il avait même gagné en qualité de bouche qui était encore plus harmonieuse.

Au final très très bon même si je ne m'attendais pas à autant de fruit à cet âge !

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bertou, Jean-Loup Guerrin, Nol
15 Jan 2019 08:12 #1751
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1196
  • Remerciements reçus 2463
Bu à cette occasion
CR: Maison Michel Chapoutier Deschants blanc 2016 - Saint-Joseph
Robe translucide au pourtour plus doré.
Nez légèrement en dedans sur le citron et les fleurs blanches.
Bouche tourbée révélant une matière imposante et monolithique qui semble engoncée dans un élevage qui anesthésie son fruit.
La perception finale est un peu trop chaleureuse, renforçant le côté "too much"de ce vin à ce stade.

David
LPV Vaucluse
21 Jan 2019 17:02 #1752
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2957
  • Remerciements reçus 1349

Réponse de tonioaja sur le sujet CR: Domaine Chapoutier – Rivesaltes 1981

Dégustée ICI



CR: Domaine Chapoutier – Rivesaltes 1981
Bouteille de naissance de l’ami Rafistole, une jeunesse éclatante !
Nez très puissant, marqué par les notes oxydatives, noix, curry, figue séchée. La bouche est vive, très fraiche avec une trame finement tannique et toujours cette aromatique épicée et savon, belle finale saline.
Bien + mais pas trop mon truc ce côté oxydatif évolué.

Antoine. Passionné tout court
07 Fév 2019 13:29 #1753

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608

Réponse de Marc C sur le sujet CR: M. Chapoutier, Ermitage Le Pavillon, 2004

CR: M. Chapoutier, Ermitage Le Pavillon, 2004

Aromatique superbe sur les fruits rouges et noirs mûrs, différentes nuances de poivre et de fleurs, le cuir frais, le tabac blond. On ne se lasse pas de revenir dans le verre.
Bouche puissante, riche, solaire mais parfaitement équilibrée par une fraîcheur qui porte l'ensemble. Toujours cette aromatique sur les fruits presque confiturés, les fleurs séchées au soleil. Le grain de tannin est parfait tout en velours.
Seule la finale marque un peu le pas, moins mémorable que celle du 2001.

Très très bon, le vin était toujours autant en forme le soir.

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: legui, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Damien72
10 Fév 2019 22:42 #1754
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4017
CR: Les Meysonniers 2011 (Crozes-hermitage rouge )
Nez frais , expressif , sur des notes de fruits à noyaux ( prunes , cerises ) , notes fumées et épicées
La salivation est droite , fluide , trés plaisante , élégante , La matière est bien présente , avec de la profondeur , je retrouve en bouche un superbe fruit , tout à fait en phase avec le nez , l équilibre est harmonieux , l acidité présente , maintient le fruit très mur et agréable , les tanins bien intégrés , sont très fins , et soyeux , la longueur est superbe , la persistance du fruit sur le final vous reste longtemps en bouche , trés joli syrah , et un superbe vin trés bien fait Trés bien



didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
17 Fév 2019 11:27 #1755
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 6895
Bu lors de cette soirée

CR: M. Chapoutier - Saint Joseph Les Granits Rouge 2004
Très beau nez évolué, à point, sur les fruits noirs, framboise, cerise, poivre, fumé, côté olive noire et lardé. C'est net et volumineux. Beaucoup de plaisir sur ce nez.
La bouche est moyennement puissante, fine et de bonne intensité aromatique similaire au nez. Il y a de la fraîcheur et les tanins bien que donnant une belle fermeté sont soyeux, très fins. La longueur est très bonne avec une pointe mentholée qui donne de la fraîcheur.
Excellent +. Une bouteille à pleine maturité.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Marc C, Damien72
02 Mar 2019 13:48 #1756

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet M. Chapoutier - Saint Joseph Les Granits Blanc 2006

Ouverte ce soir mon unique bouteille de CR: Saint-Joseph les Granits Blanc 2006 de Michel Chapoutier (bouteille fermée à la cire)
Robe : paille clair, dorée, intense avec des reflets verts, très jeune.
Nez : Superbe : verveine, tilleul, puis jaune d'œuf et une pointe de truffe blanche; nez frais, très profond, complexe, imposant.
Bouche : attaque moelleuse tendue par l'amertume, policée; cristallin comme de l'eau de roche avec une texture d'huile; magnifique!
Conclusion : Excellent++/Grand Vin. Vin d'un superbe équilibre, qui se déguste très bien à température ambiante. L'équilibre se joue sur une amertume légèrement végétale/médicinale qui accompagne le gras (moins pharmaceutique/herbes vertes que Simone). Équilibre magistral, qui m'évoque un Hermitage blanc de Chave, avec ces arômes de jaune d'œuf, et cette longueur... Remarquable.
David Chapot.



Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
23 Mar 2019 22:17 #1757

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 368
  • Remerciements reçus 425

Réponse de patrice sur le sujet CR: M. Chapoutier - Ermitage Le Méal 2004

CR: Ermitage Chapoutier « Le Méal » 2004

Vin n°9 (pas à l’aveugle) : nez de cassis et de fruits rouges. Attaque veloutée, beau volume. Vin élégant jusqu’à une finale à l’amertume excessive.
Le lendemain, a gagné en pureté des arômes fruités. Par contre des amers du bois ressortent en finale, qui seront mieux intégrés le lendemain.
C’est très bon.
15 Avr 2019 10:38 #1758

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 831
  • Remerciements reçus 2831
CR: M. Chapoutier - Châteauneuf du Pape, La Bernardine 2014

Robe assez claire, faisant presque penser à un début d'évolution.
Le nez et La bouche sont très agréables, l'attaque est vive, on a ensuite un beau déroulé en bouche qui commence sur les fruits rouges, la cerise, et qui se prolonge sur des notes épicées (poivre). Le vin n'est pas très puissant, il est sur un registre de finesse tout en ayant un vrai confort en bouche. Tanins imperceptibles.
Longueur tout à fait correcte. Bel équilibre dans ce millésime parfois délicat.

C'est bon. Aucun défaut, un peu de charme, c'est pour moi une decouverte. L'avantage quand on attend pas grand chose d'un vin, c'est qu'on a parfois de bonnes surprises! Prêt à boire.

Marc
22 Avr 2019 17:34 #1759

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5131
  • Remerciements reçus 6130
CR: M. Chapoutier - Les Varonniers - Crozes-Ermitage 2014

Le dernier vin à un nez assez puissant sur les fruits noirs, un peu beurré avec un léger lardé.
La bouche est assez puissante sur les fruits noirs. C'est velouté un peu tannique mais avec une belle qualité de tanins. Ça fait un peu brut, ça manque un peu de finesse. C'est impressionnant à la première gorgée mais c'est vite lassant, sûrement à attendre. C'est la seule bouteille qui ne bouge pas beaucoup avec l'aération.
Je pense à un crozes hermitage de graillot peut être même La Guiraude.

Quentin
27 Avr 2019 16:45 #1760

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6340
  • Remerciements reçus 12322

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: M. Chapoutier - Ermitage Le Méal 2007

CR: M. Chapoutier - Ermitage Le Méal 2007

Dégusté ici



Voilà un vin qui m'aura donner du fil à retordre ! :)
La robe est sombre.
Le nez laisse deviner un vin dense avec ses notes de fruits noirs frais et de poivre.
La bouche est dense avec un tanin mûr et abondant.
Le final est très long avec ces mêmes arômes fruités et épicés.
C'est superbe mais la Syrah ne se révèle pas commun évidence.
Après une longue réflexion, je finis par identifier ce cépage avec ce côté épicé qui me fera opter pour Hermitage ou Côte Rôtie mais plus précisément quant à l'appellation, je sèche ... :)
Au-delà, un superbe vin dont une des qualités est une immense gourmandise.
Excellent !

Olivier
28 Avr 2019 14:19 #1761

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
CR: M. Chapoutier, Châteauneuf du Pape, La Bernardine Grande Cuvée, NM

Nez magique sur des notes de rouille, thé noir, fleurs séchées, bois précieux avec encore un peu de fruit en second plan. C'est vraiment superbe et il ne faiblira pas sur les presque 3h d'ouverture.
Bouche un peu en dedans à l'ouverture. L'aération lui fait un bien fou. C'est plein, avec des tanins fondus, du volume et encore de la densité. L'équilibre entre moelleux et fraîcheur est parfait.
Finale d'une bonne persistance mais qui marque un peu le pas par rapport au niveau exceptionnel du nez et de la bouche.

Un vin magnifique, il n'y a pas d'autres mots !

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: A42T, Jean-Loup Guerrin, Kiravi
01 Mai 2019 13:30 #1762
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2588
  • Remerciements reçus 7698
Bonjour Marc,
j'imagine que NM signifie que tu n'as pas l'information du millésime?
Tu n'as pas une idée l'âge de ce vin?
Merci
Bibi
01 Mai 2019 13:51 #1763

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
C'était l'époque des cuvées non millésimées chez Chapoutier. Le vin peut dater du temps de Max Chapoutier (avant 77) ou du début de la reprise par les deux fils. Difficile à savoir mais vu le bouchon imbibé jusqu'en haut je parierais sur un vin pre 1977 surtout que je l'ai eu dans un lot avec des bouteilles de 73 cl.

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64
01 Mai 2019 14:54 #1764

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2898
  • Remerciements reçus 9320
Bonjour.
La pratique était d' assembler différents millésimes ou simplement de pas faire état de l'année sur les étiquettes ?
Sait-on pourquoi on procédait ainsi ?

Marc, assez vieux débutant
01 Mai 2019 15:08 #1765

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
De ce que j'ai compris en lisant à droite et à gauche, il y avait assemblage de différents millésimes (c'est le cas de façon certaine sur les Barbe Rac NM). C'etaient des cuvées "haut de gamme" a priori. Il y avait une référence sur l'étiquette pour remonter aux millésimes assemblés mais je n'en sais pas beaucoup plus.

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: daniel.gureghian, Kiravi
01 Mai 2019 15:22 #1766

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5131
  • Remerciements reçus 6130
CR: M. Chapoutier - Hermitage, Monier de la Sizeranne 2009

La robe est sombre, pas très évoluée.

En bouche, on sent qu'il y a du potentiel et un bel équilibre, mais le vin peine à s'exprimer pleinement.
Il y a un joli fruit avec des débuts d'arômes tertiaires, le tout ne demandant qu'à exploser hors du verre, ce qui ne se produit pas.

Pour moi à attendre, même si il y a quand même déjà du plaisir.

Quentin
19 Mai 2019 09:35 #1767

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
CR: M. Chapoutier, Crozes Ermitage Les Varonniers, 1997

Tres joli nez évolué, notes sanguines, ferreuses, fumées, de fleurs séchées avec encore du fruit en arrière plan.

Bouche en pleine forme avec de la densité et du volume, ainsi que des tanins fondus. L'ensemble est tenu par une acidité bien équilibrée par cette belle matière.

Finale de bonne longueur sur la complexité aromatique du nez.

Superbe, par contre il lui faut une petite heure d'ouverture pour s'exprimer pleinement. Il était encore meilleur le soir !

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, HERBEY 99, Jean-Loup Guerrin, Damien72
31 Mai 2019 08:57 #1768
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94227
  • Remerciements reçus 23506

Réponse de oliv sur le sujet CR: M. Chapoutier, Ermitage, L'Ermite, 1997

Bu à La Madeleine à Sens

CR: M. Chapoutier, Ermitage, L'Ermite, 1997



Robe grenat vermillon d'un certain âge, avec un peu de dépôt en suspension.
Très beau nez tout en élégance, sur les fleurs séchées, la fumée, le zeste d'orange séchée, la girofle.
Bouche racée à la fois dotée d'une vraie droiture en attaque par sa trame acide élevée mais aussi d'une matière pulpeuse au point d'évolution parfait, quand les tanins sont parfaitement fondus et que les goûts ont conservé du fruit tout en offrant la complexité harmonieuse que seule la garde amène, sur le thé, les fruits rouges, le tabac.
Finale délicieusement équilibrée totalement à mon goût, à la fois suave et fraîche.
Excellent.
08 Jui 2019 20:29 #1769

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12730
  • Remerciements reçus 3592

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet CR: Michel Chapoutier, Ermitage "Le Méal" rouge 2000

CR: Michel Chapoutier, Ermitage "Le Méal" rouge 2000

Tiré de cette très belle dégustation


Nez très élégant sur les fruits noirs (cerise, mûre) le cuir noble et le fumé.
Terrible bouche; c'est fin mais puissant, serré, profond; des tanins de velours, superbement intégrés mais qui charpentent encore bien le vin, une maturité et une complexité parfaites avec des fruits noirs et rouges qui reviennent agrémenter la finale.
Très grande bouteille!

jlj
18 Jui 2019 10:40 #1770

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck