Nous avons 2562 invités et 60 inscrits en ligne

Maison Michel Chapoutier

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
Bu à cette occasion

CR: M. Chapoutier, Ermitage Le Méal rouge, 2000

Nez complexe évolué, expressif dès le départ , sur un mélange de fruits noirs, de notes sanguines, de thé, de fumée. Très très joli !

L'attaque est ample, volumineuse. Changement de registre en milieu de bouche avec une acidité plus marquée qui amène de l'éclat et fait ressortir les notes ferreuses, sanguines. La matière est dense avec une belle patine des tanins. On a vraiment la sensation d'un vin à point, harmonieux.
Très longue persistance sur la complexité du nez, avec peut-être un petit bémol sur quelques notes de sous-bois que j'ai trouvées moins intéressantes que le reste. Très légère sécheresse en dégustation pure.

Confirmation après la dégustation de JLJ que le vin est plus qu'au mieux en ce moment !

Marc
25 Jui 2019 18:18 #1771

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12730
  • Remerciements reçus 3592

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Michel Chapoutier, Ermitage Le Méal rouge, 2000

Content que ta bouteille ait été aussi au top, Marc! Ou presque...

jlj
25 Jui 2019 18:21 #1772

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608

Réponse de Marc C sur le sujet Michel Chapoutier, Ermitage Le Méal rouge, 2000

C'est un peu histoire de chipoter, c'est vraiment une très belle bouteille !

Marc
25 Jui 2019 21:47 #1773

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5131
  • Remerciements reçus 6130
CR: Domaine Chapoutier Saint-Joseph « Granit » 2012

Bu ici

ENZO DAVIOLO : Nez anisé, très discret et peu complexe mais franc.
La bouche est réglissée, de bon volume ; équilibrée avec une certaine gourmandise. L’acidité est présente, il y a de jolis amers mais le vin manque de niaque, de relance, ça le rend monolithique. Bonne longueur. Aucun défaut ni déplaisir mais pas mon style. Bien ++.

icna : Le nez est beurré, riche et gourmand avec un peu de citron.
La bouche est riche sur le beurre, un peu de caramel et de citron. La finale est équilibrée avec un peu d'amertume.
Bien +

bis : Nez boisé, opulent, vanillé. Bouche grasse, encore vanillée, avec des amers marqués, un peu lourdaud. Bien.

Quentin
02 Juil 2019 16:04 #1774

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 146
  • Remerciements reçus 117
CR: Domaine Chapoutier - Saint-Joseph « Les Granilites » 2016

Bu à la maison

Couleur jaune citron, limpide.
Nez puissant, des notes de poire et de fleur, minéral.
En bouche, l'attaque est vive, fraîche. Des notes boisées apparaissent légèrement en fin de bouche. Longueur satisfaisante. Un léger manque d'équilibre général mais tout de même satisfaisant.

Bilan : 13-13,5/20

Au chai, j'ai eu la chance de déguster

- Les Greffieux 2001 en rouge il y a un mois : du velours, une attaque soyeuse, un équilibre parfait, de très beaux arômes secondaires. Un vin excellent.
- Le Pavillon 2009 en rouge : vin somptueux mais encore un poil trop jeune. Tannins encore assez marqués, sur le fruit rouge. Ne m'a pas laissé un souvenir impérissable mais, dans 10 ans, sera certainement exceptionnel.

À bientôt !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
02 Juil 2019 19:27 #1775

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2626
  • Remerciements reçus 1196

Réponse de Galinsky sur le sujet M. Chapoutier, Hermitage "Monier de la Sizeranne" 2011

Bue au cours de "Dégustation Canicule"

CR:Hermitage "Monier de la Sizeranne" - Maison M. Chapoutier 2011
Ce sont d'abord des notes de bananes et de café froid qui ressortent au nez, ensuite les fruits rouges comme la cerise et les framboises - La bouche est assez délicate avec des réminiscences poivrées et florales. De la fraicheur et un bel équilibre, longueur au rendez-vous. TRES BIEN

Eric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
07 Juil 2019 19:07 #1776
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1464
  • Remerciements reçus 2202

Réponse de Agnès C sur le sujet CR: M. Chapoutier - Côte Rôtie Les Micas 2011

CR: M. Chapoutier - Côte Rôtie Les Micas 2011

Bonsoir,

Pour accompagner ce midi un lapin sauvage et polenta, une pièce de bœuf et frites, nous avons ouvert 2 vins donr ce Côte Rôtie les Micas 2011.
Les Micas semble être une cuvée pour la grande distribution car introuvable dans la boutique du site Chapoutier.

Fidèle à moi même, j'ai demandé conseil cette semaine et ai été prévenue hier soir de la modification du plat :dash:
Et bien moi aussi j'ai changé ... zut alors!
Bouteille ouverte à 10h, non épaulée.
A 13h, servie à la bonne température, le nez est moins bavard que moi.
On y trouve de la violette et de la fumée (pas du fumé), et en bouche un peu de poivre, de fruit noir un peu acide, plus odorant quand on fait tourner le verre.
J'ai bien aimé la fraîcheur, je ne sais pas s'il y a du viognier dans l'assemblage, mais on s'ennuie peut être un peu.
C'était un cadeau pour mes 40 ans en 2013, ça a pour moi une valeur particulière et j'étais contente de la boire avec mon amie et ses parents.

Agnès, 40 balais et 5 pelles.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
24 Aoû 2019 23:37 #1777
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 197
  • Remerciements reçus 359
CR: Domaine Chapoutier - Saint-Joseph « Les Granits » 2010

Robe grenat, sombre et trouble.
Nez un peu fermé au départ puis après 30 min d'aération, sur les fruits noirs.
Bouche dense, encore un peu serrée. Tannins encore présents, toujours sur les fruits noirs avec une touche de zan. Longueur correcte. Vin qui commence à ouvrir un oeil et qui a encore besoin d'une bonne aération pour s'exprimer. Il faudra sans doute attendre 5 à 10 ans pour qu'il s'épanouisse et se libre complétement.
Beau potentiel et rien à voir avec la bouteille ouverte il y a quelques mois avec LPV Versailles.

Ludovic
01 Sep 2019 15:22 #1778

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
CR: Maison Chapoutier, Châteauneuf du Pape Barbe Rac, 1990

Nez puissant avec un fruit encore abondant, heureusement complexifié par des tonalités de tabac blond, d'herbes séchées, de sang. Le suivi sur la journée aboutira à un profil plus floral/automnale mais toujours bien vivant après 1/2 journée d'ouverture.
On retrouve cette richesse fruitée en bouche qui présente un construction très confortable, moelleuse. C'est à nouveau puissant mais bien équilibré, le vin ne basculant absolument à aucun moment vers l’écœurement, la saturation grâce à une tenue de bouche parfaite.
Très longue persistance sur les fruits, le tabac blond avec une très légère amertume finale qui étire bien l'ensemble.

Très joli et sans doute sur un plateau de maturité pour quelques temps !

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, Jean-Loup Guerrin, TIMO, Damien72
29 Sep 2019 19:27 #1779

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2626
  • Remerciements reçus 1196
CR: Domaine Chapoutier - Châteauneuf du Pape Barbe Rac 2008

Cela faisait quelques temps que je n'avais pas plongé le nez et la bouche dans cette bouteille. J'ouvre pour voir un peu son évolution.

La robe est d'une belle couleur commençant à marquer son évolution, pas d'une grosse extraction mais plutôt en phase avec le millésime, avec des rebords légèrement orangés au bout d'une dizaine d'années - Le nez est sur fruits rouges compotés avec une bouche en phase avec la robe, assez douce, s'étirant toute en longueur. Si je devais trouver un défaut, j'argumenterai avec très léger creux en milieu de bouche, mais dans l'ensemble la bouteille procure du plaisir avec ces fruits noirs et rouges toujours vibrants sur la finale - La bouteille ne semble pas encore au bout de sa vie, est-elle perfectible, cela est fortement possible à revoir d'ici 3 ou 4 années. TRES BIEN

Eric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, Jean-Loup Guerrin
06 Oct 2019 20:35 #1780
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2588
  • Remerciements reçus 7698

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Domaine Chapoutier - Horizontale Blancs 1997

Bues à cette occasion.

CR: Domaine Chapoutier - Saint Joseph Blanc Les Granits 1997
Cépage : Marsanne. Sélection des plus vieilles vignes sur les meilleurs terroirs.
Vendanges manuelles.
Sol : Coteaux granitiques très pentus.
Vinification : Pressurage du raisin entier. Débourbage de 24 à 48 heures. Fermentation pour moitié en cuves et moitié en demi-muids.
Elevage : sur lies pendant 8 à 10 mois, avec bâtonnages.




La robe est ambrée.
Le nez est ouvert, plutôt oxydatif, avec du coing, de l’encaustique et un léger rancio.
L’attaque est souple. La bouche est souple, ronde, élégante, avec une petite tension et une petite amertume et fraîche. La retro confirme le nez et permet d’y ajouter un d’amande séchée.
Apparition d’une petite note muscatée dans la finale saline assez longue.
Conclusion : c’est intéressant mais pas grand.
Note : 3,5/5

CR: Ermitage Blanc De L’Orée 1997, Michel Chapoutier
Cépage : Marsanne. Vielles vignes (60 à 70 ans), rendements faibles.
Vendanges manuelles.
Sol : parcelle des Murets. Alluvions fluvio-glaciaires.
Vinification : débourbage au froid pendant environ 24 heures. 50 % est vinifié en demi-muids avec bâtonnages réguliers, le reste en cuves.
Elevage : sur lies avec des bâtonnages réguliers, 10 à 12 mois.




La robe est un peu plus claire que sur le vin précédent, on est sur de l’ambré/doré.
Le nez est ouvert, très joli, sur le miel, l’abricot sec, un léger grillé, de l’encaustique et une pointe florale que je n’arrive pas à préciser.
L’attaque est souple et suave. La bouche est relativement ample, avec un côté un peu pâteux au début qui s’estompe grâce à une belle tension qui se fait ressentir, couplée à une belle sensation de salinité. En retro, on retrouve toute la complexité du nez avec en plus de la figue sèche.
La finale est saline et aromatique, avec une très très belle longueur.
Conclusion : c’est très bon, classe, avec une longueur exceptionnelle.
Note : 4+/5

CR: Ermitage Blanc Le Méal 1997, Michel Chapoutier
Cépage : Marsanne. Vielles vignes.
Vendanges manuelles.
Sol : coteau du Méal. Alluvions fluvio-glaciaires, avec de nombreux galets.
Vinification : Pressurage du raisin entier. Débourbage de 24 à 48 heures. Fermentation pour moitié en cuves et moitié en demi-muids neufs.
Elevage : 10 à 12 mois en fûts avec bâtonnages réguliers.




La robe est dorée intense.
Le nez est assez discret, avec un peu de miel et de pin des Vosges.
L’attaque est souple et fraîche. La bouche est élégante, fine et fraîche. En retro, on retrouve le pin des Vosges et le miel, ainsi qu’une pointe épicée et un léger rancio.
La finale est salivante, avec des salées de céleri et un côté noix. Très belle longueur.
Conclusion : c’est très bon, élégant.
Note : 4-/5

Ces trois vins se sont tous bien comportés, sans signe de fatigue malgré leurs 22 ans. Aucune lourdeur ni amertume trop prononcée, comme trop souvent à mon goût avec la marsanne. Une belle triplette et un beau moment de dégustation.

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, david84
20 Oct 2019 15:04 #1781
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2588
  • Remerciements reçus 7698
Bu à cette occasion.

CR: Michel Chapoutier - Côte Rôtie La Mordorée 1997
Cépage : Syrah. Vieilles vignes.
Vendanges manuelles.
Sol : micaschistes chloriteux et ferrugineux.
Vinification : égrappage 100 %, vinification en cuve béton. Remontages quotidiens.
Elevage : Vieilli entièrement en fûts de 225 L, avec une certaine proportion de fûts neufs, de 14 à 18 mois.


La robe est pourpre brun, assez intense.
Le nez est ouvert, sur le fumé, le jus de viande et les fruits noirs.
L’attaque est souple et fraîche. La bouche est ample, aérienne, fraîche et tendue à la fois. L’aromatique est complexe et gourmande avec du cuir, des épices, du lard fumé et une note d’encens. En finale, on est plus sur la cerise à l’eau de vie et le jus de viande. Très belle longueur.
Conclusion : c’est très très bon, jeune, énergique. Je me régale.
Note : 4,5/5

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Marc C
20 Oct 2019 17:11 #1782

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2588
  • Remerciements reçus 7698

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Ermitage L’Ermite 1997, Michel Chapoutier

Bu à cette occasion.

CR: Ermitage L’Ermite 1997, Michel Chapoutier
Cépage : syrah.
Vendanges manuelles.
Sol : au sommet de la colline de l’Hermitage, au lieu-dit l’Ermite. Terroirs très pauvres, pure arène granitique.
Vinification : égrappage 100 %, vinification en cuve béton. Macération de 4 semaines à température <32°C. Seule le vin de goutte est gardé.
Elevage : en fûts neufs et fûts d’un an pour un élevage de 8 à 20 mois environ.


La robe est pourpre brun, d’intensité assez faible.
Le nez est ouvert, et le mélange de cuir, humus, fruits à l’eau de vie et léger fumé donne fortement envie de goûter.
L’attaque est souple et fraîche. La bouche est d’une élégance absolue, fraîche et soyeuse, tout en étant ample. A cette élégance répond un mélange fondu de fruits à l’eau de vie, de cuir, de léger fumé et de notes florales. La finale, aromatique et fine, est très très longue.
Conclusion : excellent, voire fabuleux. Grand vin. Une grande émotion vinique qui sera forcément sur mon podium de 2019.
Note : 5/5

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Marc C
20 Oct 2019 17:13 #1783

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2588
  • Remerciements reçus 7698

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Ermitage Les Greffieux 2008, Michel Chapoutier

Bu à cette occasion.

CR: Ermitage Les Greffieux 2008, Michel Chapoutier
Cépage : Syrah.
Vendanges manuelles.
Sol : lieu-dit les Greffieux au pied de la colline de l’Hermitage. Terrasse d’alluvions glacières composée de galets roulés et d’argile.
Vinification : égrappage 100 %, vinification en cuve béton. Macération longue.
Elevage : 14 à 18 mois en fûts, un tiers de neufs et le restant en fûts de un ou deux vins. Pas de collage.


La robe est pourpre , assez intense.
Le nez est ouvert, sur les fruits noirs mûrs, un léger jus de viande et un léger fumé. On sent aussi un peu d’alcool volatile.
L’attaque est ample et ronde. La matière est belle, acidulée, dotée d’une belle frzicheur et de tanins corrects. En retro, on trouve un mélange de fruits noirs, de poivre, de jus de viande, de cuir et de réglisse. Les fruits à l’eau de vie complètent le tableau dans la finale tannique de très belle longueur.
Conclusion : c’est très bon, ça arrive à son apogée tranquillement. Ça peut se fondre encore un peu.
Note : 4/5

Bibi
20 Oct 2019 17:16 #1784

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6340
  • Remerciements reçus 12322

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: M. Chapoutier - Saint-Joseph Les Granits 2012 (Blanc)

CR: M. Chapoutier - Saint-Joseph Les Granits 2012 (Blanc)



La robe est encore jeune sur une teinte or clair.
Le nez est ouvert sur des notes vanillées / beurrées qui évoqueraient presqu’un vin de Bourgogne, relayées par un fruité évoquant la pêche et l’abricot puis de l’amande.
Bouche à la fois riche et fraîche sur ces belles notes de fruits perçues au nez.
Une acidité rafraîchissante apporte de la tonicité à un long final gourmand.
Un vin qui peut se garder mais auquel il est très difficile de résister aujourd’hui.
Savoureux et complet.

Très bien +++.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, bibi64
26 Oct 2019 18:38 #1785
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1599
  • Remerciements reçus 585
CR: Michel Chapoutier - Côte Rôtie "Les Bécasses" 2009



Bue sans aération préalable, cette bouteille est accessible immédiatement tant au nez qu'en bouche : fruits noirs, sureau, cerise, poivre, aspect légèrement mentholée (sensation de fraicheur), aucune lourdeur, équilibre sans faille, tanins polis, longueur honnête. Très bonne bouteille ? Oui, assurément, à boire dès maintenant en tout cas, je ne vois pas trop ce qu'une garde pourrait patiner (les tanins sont à point) ou apporter (profondeur et complexité déjà au rendez - vous ). Ce n'est pas exceptionnel mais c'est excellent et gourmand.
Excellent

Cdt

Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, supervedro
28 Oct 2019 12:06 #1786
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4017

Réponse de LADIDE78 sur le sujet CR: Maison Chapoutier Cote du rhone Village 2017

CR: Maison Chapoutier Cote du rhone Village 2017
Une bonne claque avec cette cuvée , aprés avoir enlevé la chaussette son prix 5,90 en FV

Nez très sudiste , les fruits noirs , les épices , les olives noires , la salivation est dense , élégante , présente , la matière est très agréable , c est soyeux , bien enrobé , l équilibre est parfait , la fraicheur est bien au centre de cette dégustation , pas de tanins en vue , une très légère acidité accompagne l ensemble , très joli longueur et super persistance en phase avec le nez , vraiment un joli vin très bien fait , on va le dire un super R/Q+P plaisir immédiat Trés bien

didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
11 Nov 2019 17:21 #1787
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 289
  • Remerciements reçus 208

Réponse de 4fingers sur le sujet CR: Maison Chapoutier - '' Rivesaltes 1982 "

CR: Maison Chapoutier - '' Rivesaltes 1982 "
ouvert 2h avant.

Nez rapidement expressif avec de belles notes fruitées un peu confiturées.
Douceur en bouche, velouté où dépasse légèrement une pointe d'acidité, mais qui accompagne bien la jolie matière de ce vin de 37 ans.
Très bien pour accompagner les fromages persillés et un crumble pomme/poire au chocolat noir et toujours une belle émotion de déguster un vin de son année de naissance encore bien vivant.

www.lapassionduvin.c...

Humble amateur, vrai passionné
12 Nov 2019 21:18 #1788

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1258
  • Remerciements reçus 3588
CR: M. Chapoutier - Hermitage Monier de la Sizeranne 2012

Bouteille décantée 2h avant dégustation.

Flash info : on me souffle dans l'oreillette que le ridicule ne tue pas.

Dégusté à l'aveugle, je pars sur un Médoc très fondu, bien loin de la syrah, malgré le fait de savoir que mon ami et émérite chef cuisinier n'aurait jamais ouvert un Médoc sur une souris d'agneau confite.

Bref, bien entendu à la découverte de la bouteille ; "Ah mai wai mais je savais".

Wai enfin bref.

La robe est sombre et peu évoluée, au nez on sent les mures, les griottes, la framboise, le poivre, et le chêne.

C'est complexe et donne envie d'y goutter.

En bouche, les arômes se confirment, une attaque progressive tout en délicatesse laisse éclater des tanins superbement fondues et un parfait équilibre longueur / rondeur.

C'est bon, on en redemande !

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, bibi64, supervedro, Kiravi
25 Nov 2019 09:33 #1789
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6352
  • Remerciements reçus 6172
CR: Michel Chapoutier - Côte Rôtie - La Mordorée 1998

Bu lors de cette soirée www.lapassionduvin.c...

Stéphane : Robe sombre.
Nez dense et profond ou l'on ressent des notes lardées, de la tapenade.
La bouche est dense aussi, structurée, ça manque un peu de moelleux tout cela quand même. La finale est longue et fraiche bien posée sur une bonne acidité, un peu plus de douceur dans ce monde de brut et cela m'aurait plus embarqué.
Attention c'est très bon, mais pas grand de mon point de vue, cela n'a pas la patine et le velouté d'une Turque 2001 de Guigal.

Yves: Le premier vin est encore foncé de robe, mais commence à brunir légèrement sur le disque. Le premier nez est ..impérial de complexité avec des nuances qui commencent à évoluer vers les épices, le tabac, un début de tapenade.
Bouche riche et pleine, les tanins sont fondus mais encore bien présents, ce vin peut encore se bonifier selon moi.
Finale hyper complexe, qui reprend les parfums du nez. Un grand seigneur de guerre , indubitablement. Je pense à une très grande signature sur 2001 ou 1999.

Stéphane
02 Déc 2019 21:03 #1790

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
Sensation similaire sur ce vin bu il y a presque 5 ans. On est effectivement dans le sérieux et manifestement il peut encore tenir quelques temps.

Marc
03 Déc 2019 10:33 #1791

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
CR: Michel Chapoutier, Crozes Ermitage Les Varonniers, 2001

Nez sérieux mais complexe et bien ouvert : cuir frais, épices, notes fumées, fleurs séchées, pointe sanguine, fruits noirs (cassis). Très joli !
Attaque large, volumineuse, beau déploiement de la matière ! Le vin reste droit, précis. Le milieu de bouche est un peu plus ferme sans creux ressenti.
Bonne persistance, avec un final bien enlevé révélant à nouveau toute la complexité aromatique perçue au nez.

C'est franchement très bon et encore meilleur avec un peu d'aération. Le vin me paraît parfait à boire maintenant !

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, aquablue, Damien72, Kiravi
23 Déc 2019 13:29 #1792
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4667
  • Remerciements reçus 279
Merci marc, c’est vraiment une cuvée que j’aime beaucoup chez chapoutier, et le rapport q/p reste acceptable.. mais tu as raison, il faut attendre, ce que j’ai souvent eu du mal à faire ..

Arnaud
23 Déc 2019 18:58 #1793

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
Salut Arnaud,

Je me souviens du 2011 bu en toute jeunesse qui était totalement irrésistible mais j'essaie effectivement de me "gendarmer" et de les laisser vieillir pour profiter au mieux de la complexité. Dommage que depuis 2016 le prix est devenu rédhibitoire en première main mais on en trouve parfois aux enchères à prix raisonnable et avec de l'âge !

Bon réveillon,

Marc
24 Déc 2019 13:25 #1794

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4017
Je reprend un CR , déjà publié sur cette cuvée , il y a quelques mois , un moment fort agréable passé en compagnie de cette cuvée

CR:Les Meysonniers 2011 (Crozes-hermitage rouge )
Nez frais , expressif , sur des notes de fruits à noyaux ( prunes , cerises ) , notes fumées et épicées
La salivation est droite , fluide , trés plaisante , élégante , La matière est bien présente , avec de la profondeur , je retrouve en bouche un superbe fruit , tout à fait en phase avec le nez , l équilibre est harmonieux , l acidité présente , maintient le fruit très mur et agréable , les tanins bien intégrés , sont très fins , et soyeux , la longueur est superbe , la persistance du fruit sur le final vous reste longtemps en bouche , trés joli syrah , et un superbe vin trés bien fait Trés bien

didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
26 Déc 2019 07:27 #1795
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6352
  • Remerciements reçus 6172
Bu lors de cette soirée www.lapassionduvin.c...

CR: Michel Chapoutier - Côte Rôtie - La Mordorée 2003

Moi:Robe sombre, nez de fruits noir, notes lardées, chocolatées, en bouche c’est dense, structurée mais bien apaisé, c’est mur, long et frais, étant mon apport, je suis content de la boire car la même sur la soirée précédente, millésime différent m’a effectivement rassuré qu’on était pas sur le même niveau, ils trouvent assez vite que l’on est en Rhône nord et syrah, dommage François 2 que tu sois resté bloqué à Francfort, elle était pour toi celle-là, ils ne pensaient pas que j’allais continuer sur le thème précédent surtout que François 1 à zapper que je l’apportai ainsi que la première bulle.

François: Bon j'ai un peu zappé ce vin, belle Cote-Rôtie, un peu solaire.

Stéphane
26 Déc 2019 19:09 #1796

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2247
  • Remerciements reçus 233

Réponse de kalmah sur le sujet Maison M. Chapoutier - Cornas Les Arènes 2014

CR: Maison M. Chapoutier - Cornas Les Arènes 2014

Prix cassé à la Coop, soit 18 Euros :).
Le nez est discret sur les épices.
La bouche par contre est vraiment top. Un magnifique fruit, un volume moyen, très équilibré et une très belle finale sur la fraîcheur aussi particulièrement équilibrée.
16.5/20

Si la promo est toujours dispo la semaine prochaine, on va en reprendre :P

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
18 Jan 2020 18:51 #1797

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 621
  • Remerciements reçus 1050

Réponse de Damien72 sur le sujet CR: M. Chapoutier - Saint-Joseph Granits 2006

CR: M. Chapoutier - Saint-Joseph Granits 2006



Petite série de bouteilles ( 2006 , 2009 , 2005 )négociées sur eBay suite aux lectures sur le forum. Les autres CR suivront.
Epaulé 3 h
Bouchon de grande qualité à peine imbibé
Robe profonde , elle semble encore jeune.
Nez sanguin , viande fumée , poivre , cassis , cendres, cuir , mûre ,( dans le désordre B) )
Bouche exactement sur les arômes du nez avec davantage de volume que je l’imaginais. Tanins fondus . Beaucoup de puissance. Jolie fin de bouche sur le réglisse. Belle équilibre.
Il faudrait que je compare avec un berceau de chez gripa.
Je pense qu’à l’aveugle , je serais parti sur une très belle appellation en Rhône nord sur un millésime plus récent. ( hermitage ?)
Très bon RPQ

Excellent

Merci à vous oo,

Damien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Marc C, Jean-Loup Guerrin, TIMO
02 Fév 2020 15:55 #1798
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1397
  • Remerciements reçus 989
CR: M. Chapoutier, Châteauneuf-du-Pape 'Barbe Rac' 2009.

Col cacheté cire, bouchon liège de qualité tous marquages, à peine teinté (la bouteille a-t-elle été stockée verticalement?). Robe rouge framboise, reflets violacés et particules. Nez fruits rouges et noirs, tapenade, poivre blanc, pointe végétale écorce de pastèque (ouaip). Beaucoup de fraîcheur et de finesse. La bouche fruitée et très vive, froid, orange sanguine. Le vin a été ouvert tout juste sorti de cave et délicatement carafé mais il ne se révèle qu'après deux heures d'oxygénation et la bonne température (17/21°) fruits rouges en magnificence, mûre et cassis, épices, poivre noir, pointes garrigues. Acidité très présente mais pas gênante, rien d'alcooleux (alors que le vin titre 15°!) c'est équilibré et juteux. La puissance s'exprime au réchauffement sans renoncer à une fraîcheur du fruit, la longueur en bouche s'affirme. La matière expressive qui reste svelte. Pas un absolu en terme de complexité mais grand vin tout de même.
Bien conservée j'imagine pareille bouteille se garder encore des années sans tertiaire marqué et une structure encore plus épanouie.
Repas sauté de porc, curry doux (Madras), ail, piment, gigembre, oignons, cardamomes, poivre, lait de coco et yaourt, coriandre fraîche, riz basmati; Paris-Brest et chocolat noir.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
05 Mar 2020 21:35 #1799

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608
CR: M. Chapoutier, Châteauneuf-du-Pape blanc La Bernardine Grande Cuvée n°185, NM

Nez évolué, complexe : tabac, café, fruits blancs, épice, pain grillé, léger trait végétal. Très joli.
Attaque grasse, sphérique, avec une suite plus en fraîcheur. L'ensemble est très agréable, bien équilibré.
Longue finale portée par les amers.

Un vin qui prend toute sa dimension à table (risotto aux morilles) notamment grâce à cette finale portée par les amers, comparé à la dégustation pure

Marc

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
12 Mar 2020 21:49 #1800
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck