Nous avons 2314 invités et 65 inscrits en ligne

Domaine Marc Sorrel

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 1

Réponse de jpfre sur le sujet Re: Marc Sorrel

Et non, vous m'avez mis un doute mais je viens de vérifier mon livre de cave.
J'ai bien payé 25€ pour cette bouteille (contre 55€ pour le Gréal)

Amicalement,
Jean-Pierre.
22 Juil 2010 10:03 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6338
  • Remerciements reçus 12304

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: Marc Sorrel

Et non, vous m'avez mis un doute mais je viens de vérifier mon livre de cave.
J'ai bien payé 25€ pour cette bouteille (contre 55€ pour le Gréal)


Jean-Pierre,
Si il s'agit de l'Hermitage et non du Crozes-Hermitage, tu l'as sans doute acheté en primeur au domaine.
Après les primeurs, 35€ c'est le prix de vente des cuvées de l'Hermitage au domaine comme l'indiquait Jean-Louis.

Olivier
22 Juil 2010 13:16 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 1

Réponse de jpfre sur le sujet Re: Marc Sorrel

Bonjour Olivier,

Je confirme : il s'agit du prix primeur

Amicalement,
Jean-Pierre.
22 Juil 2010 14:20 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20371
  • Remerciements reçus 1780

Réponse de enzo daviolo sur le sujet CR: Hermitage Domaine Sorrel « Les Rocoules » 2001

CR:
Hermitage Domaine Sorrel « Les Rocoules » 2001
Beau nez d’agrumes (pomelo, orange) avec une pointe grillée.
La bouche fait plutôt sudiste par sa puissance chaleureuse mais sans manque de tension dans un beau volume, à l’élevage parfaitement intégré sans note d’oxydative et qui sait rester frais. Longue finale sapide. Un très bel hermitage. Très Bien +.
26 Aoû 2010 21:47 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3180
  • Remerciements reçus 58

Réponse de E.L. sur le sujet Marc Sorrel Croze Hermitage 2008 Blanc

Croze Hermitage 2008 Blanc

La robe est limpide, jaune foncée
Le nez est sur le grillé, discret mais la bouteille a été ouverte au dernier moment.
En bouche l'attaque est droite, ample fruitée riche sur le jus de mandarine; presque tanique, une très belle longueur de bouche
Un vin magnifique

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
21 Déc 2010 08:27 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lolo38 sur le sujet Re: Marc Sorrel, Hermitage le Gréal 1996

Beau moment avec ce très bel Hermitage.

Nez complexe sur la truffe, les sous bois, les champignons ...
La bouche est veloutée et fraîche. Tout est bien en place, pas de trace d' élevage. L' équilibre est divin ...
La longueur est au diapason, très longue.

Dégusté avec une souris d' agneau confite et écrasé de pdt aux truffes, le vin a relevé et révélé ce plat de manière magistral.
Superbe.

Laurent
26 Déc 2010 18:57 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3180
  • Remerciements reçus 58

Réponse de E.L. sur le sujet Marc Sorrel, Hermitage blanc 2008

Hermitage Blanc 2008

Encore une fois ouvert trop tard aéré dans le verre

La robe est belle limpide christalline sur un beau jaune foncé presque or

Le nez est floral avec une dominante anisée très nette et sympa et un peu de vanille
En bouche l'attaque est grasse, beurrée, souple et puissante avec un milieu de bouche très vanillé
Très bon équilibre, avec des aromes de coins et d'orange confite
En finale une amertume bien intégrée et le fenouil et l'anis ressortent pour donner un coté frais au vin qui dure un bon moment
J'ai adorré

C'est allé magnifiquement sur mes quenelles à la bisque de homard

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
29 Jan 2011 20:14 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1202
  • Remerciements reçus 2857

Réponse de Alain Hinant sur le sujet Marc Sorrel, Hermitage blanc

Le millésime ?

Amicalement,
Alain Hinant
29 Jan 2011 22:16 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3180
  • Remerciements reçus 58

Réponse de E.L. sur le sujet Marc Sorrel, Croze Hermitage blanc 2008

Croze Hermitage Blanc 08

La robe est jaune foncée aux reflets ambrés
Le nez est très riche la mangue l'orange mais surtout le coing
L'attaque en bouche est droite le vin est gras ample pluissant une finale anisée sur une belle amertume

Vraiment très bien

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
06 Mar 2011 08:34 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 88
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Syracuz sur le sujet Dégustation Verticale chez Marc Sorrel

Bonjour,

En ce Samedi matin pluvieux en Vallée du Rhône, nous nous rendons au bord de la nationale 7 à Tain l’ Hermitage où le talentueux Marc Sorrel nous attend dans son caveau, pour une dégustation hors du commun.

Au programme, deux verticales d’Hermitage. Les Roucoules en blanc puis le Gréal en rouge.

La veille, c’est le célèbre œnologue Pierre Casamayor (RVF) qui a pu découvrir l’ensemble de ces vins.

Vin rare et prestigieux, l’Hermitage, que l’on servait à la cour du Tsar, se négociait jadis au pris du Lafite et de la Romanée. Marc Sorrel, vigneron discret, cultive avec sagesse ses vieilles vignes dans ‘les mas’ les plus nobles du coteau. Le Méal est le cœur du cru et produit, sur un sol de gros galets, le vin le plus velouté et le plus parfumé de l’appellation. A deux pas du Méal, les Roucoules donnent un blanc confidentiel, puissant et racé, d’une incomparable finesse.

Hermitage Blanc Les Roucoules
Cépage Marsanne et Roussane (moins de 10%), vignes âgées d’une cinquantaine d’années. Fermentation en fûts pendant huit à dix semaines, élevage partiel sur lies fines, pas de filtration.

2008
Robe dorée assez intense.
Le nez est sur la poire, le tilleul et la vanille.
En bouche c’est mielleux, très équilibré et racé.
En finale, une certaine amertume ressort qui donne un côté frais au vin.
Un vin qui a encore de très belles années devant lui.

2006
Le vin titre 15,5% !
Robe jaune foncé.
Un nez sur l’abricot, la liqueur.
En bouche le côté liquoreux ressort, un parfait équilibre. Nous sommes sous le charme.
Une finale qui n’en finit plus, une persistance hors du commun.
Il est encore très jeune et doit encore vieillir pour atteindre son optimum.
Marc Sorrel nous glissera même ‘C’est l’un des vins les plus riche que j’ai fait, il peut vieillir 30 ans’.

2005
Un nez fermé, sur le pruneau.
Marc Sorrel nous confiera que c’est un vin encore fermé.
La bouche me rappelle un vin du Jura, sur la noix. Le pruneau ressort aussi en bouche.
A attendre !

2004
Robe jaune pâle.
Le nez est très ouvert, sur la noisette sèche, avec un peu de caramel.
La bouche est, quand à elle, un peu plus fermée, nous retrouvons la noisette mais pas le caramel.
Finale sapide et fraîche.

2003
L’année de la Canicule en Vallée du Rhône, Mr Sorrel nous dira qu’il ne restait plus aucunes feuilles sur les ceps au moment des vendanges. Il nous confiera aussi que pour lui, son Hermitage est très atypique
Au nez, on retrouve le pruneau, mais aussi le vin cuit. Un nez de Xérès. Il ressemble à un vin blanc espagnol en sur maturité.
En bouche, le pruneau sec ressort, avec un coté un peu vanillé. Très peu d’acidité.
En manque d’acidité, il devra être bu dans les trois ans à venir.

2001
Un nez très complexe, agrumes (pomelo, orange). C’est très frais et plaisant.
La noisette ressort en bouche, avec toujours ce coté mielleux.
C’est très équilibré, un vin de grande race sans note oxydative, à son apogée pour les cinq années à venir.
Un très bel Hermitage

2000
Au nez, pain d’épice, miel, avec un petit coté vanillé.
En bouche c’est mentholé, frais avec un parfait équilibre.
Un vin qui en a encore sous la semelle. Son acidité le fera vieillir encore une dizaine d’années sans problème.

1999
Nous retrouvons le nez du 2000, sur le pain d’épice et le miel.
En bouche le pain d’épice ressort, l’équilibre est parfait.
Une finale onctueuse et interminable.
Nous sommes scotchés par ce vin, c’est du très grand art. Ce vin nous rappelle tout le génie de ce vigneron hors du commun.

La verticale des blancs se termine sur ce fabuleux 1999, qui reste avec le 2006, nos deux coups de cœur.
Marc Sorrel nous avouera que ses Crozes Hermitage blanc ont la même durée de vie que ses Hermitage, et pour nous en persuadé, il fera les fonds de tiroirs et sortira deux Crozes Blanc, un 2005 et un 1999.

Crozes Hermitage Blanc 2005
Un nez d’agrume, de compote de pommes.
En bouche, l’acidité est plus présente que l’hermitage du même millésime. Ce qui confirme les dires de Marc sur le potentiel des ses Crozes.
Un bel avenir pour ce 2005.

Crozes Hermitage Blanc 1999
‘Un des plus beaux Crozes que j’ai fait !’ d’après Marc Sorrel.
Au nez, du miel et des agrumes.
La bouche nous épate par sa fraicheur, et son parfait équilibre. Une acidité encore bien présente, avec encore un bel avenir.

La typicité de ces Crozes blanc vient du terroir sur lequel pousse les vignes de Marc. Le sol est composé de Feldspaths kaoliniques.

La dégustation de ces deux Crozes nous montre bien que les vins de Marc Sorrel ont un très grand potentiel de garde.
Les Crozes Hermitage ne dépassent pas 12€, alors pourquoi se priver ?

Place maintenant à la dégustation des Hermitages Rouges, nos yeux continuent de briller en contemplant la série qui nous tend les bras.

Hermitage Rouge le Gréal
Cépage Syrah, vignes âgées de 60 ans. Raisins non égrappés, élevage en fûts de 18 à 24 mois, pas de collage ni de filtration.

2008
Une seule cuvée en 2008, le Gréal a été associé à sa cuvée traditionnelle.
Une robe tuilée, à l’aveugle on rajoute facilement une dizaine d’année.
Au nez, c’est épicé, très fruité (Fruits rouges).
La bouche n’est pas trop chargée en alcool. C’est très souple et rond avec une finale sur le tabac.
Un vin très plaisant, qui peut être bu dès maintenant mais qui se bonifiera dans les années à venir. Un des meilleurs rapports qualité prix dans cette appellation (30 € au domaine).

2007
Une robe légèrement tuilée.
Le premier nez est très aguicheur, avec une dominante de fruits rouges. C’est très ouvert.
En bouche, c’est assez évolué, sur les fruits noirs. C’est un vin déjà très gourmand, même s’il reste tout de même encore un peu vert.

2004
Robe tuilée.
D’après Marc Sorrel, il est dans une phase de mi fermeture, mi ouverture.
Un nez vanillé, sur les fruits noirs.
En bouche c’est vif avec une finale assez longue.
Un vin pas encore prêt, à attendre !

2003
‘En 2003, toutes mes vignes étaient grillées…’
Au nez, c’est bizarre, c’est une odeur de choux qui prédomine.
En bouche c’est différent et beaucoup plus plaisant, avec beaucoup de matière. Les tannins sont encore bien présents, un peu rêches.
Une finale très longue.
Ce sera notre coup de cœur, même si le nez nous laissait un peu dubitatif.
Un vin qui se bonifiera encore dans les dix voire quinze ans à venir.

2000
Le nez est très différent du 2003, beaucoup de fruits mûrs.
Une belle matière en bouche, c’est léger, aérien, avec des tannins mûrs et souples.
Un vin riche a son apogée.

1999
Une robe d’une belle couleur, moins tuilée que les précédentes.
Un très beau nez, complexe et sur les fruits rouges.
Les tannins sont encore bien présents en bouche. Un vin d’une très grande race.

1998
RP 96/100
Un nez vanillé, un peu sauvage avec des notes d’olive noir.
Une concentration exceptionnelle, avec une très belle matière. Des tannins fondus mais encore présents.
Encore un beau potentiel pour un vin exceptionnel.

1988
Sur l’étiquette, nous lisons H.Sorrel(Henri, père de Marc) et non M.Sorrel.
Un nez un peu iodé et fruité, lissé.
En bouche les tannins sont fondus, le terroir s’exprime avec un coté terreux.
Un vrai plaisir pour un vin à son Optimum.

C’est sur ce 1988 que se termine notre inoubliable dégustation.
A travers ces verticales, Marc Sorrel nous prouve que ses deux cuvées de prestiges sont parmi les meilleures de l’appellation.
Il réalise des vins d’une très grande régularité pour le plus grand plaisir des palets.

Quand on sait que le Gréal de Marc Sorrel est un vin quasi introuvable (4000 à 4500 bouteilles par an), nous nous rendons bien compte de la chance d’avoir pu participer à cette dégustation.

D’après Marc, ‘C’est dans les vignes que l’on fait le vin, pas dans la cave’. Voila pourquoi au domaine Marc Sorrel, c’est 0% de fûts neufs.

Je terminerais cette article en remerciant Marc et à Guillaume Sorrel (Fils de Marc et copropriétaire du Domaine des Alexandrins), sans qui cette dégustation n’aurait pu avoir lieu.

Vous trouverez l'ensemble du reportage (avec photos) sur mon blog !

Bonne visite,

Syracuz

Syracuze
Blog : Vinum Bonum
14 Mar 2011 16:26 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 539
  • Remerciements reçus 0

Réponse de nicolas mayet sur le sujet Re: Dégustation Verticale chez Marc Sorrel

Tu n'as pas gouté les cuvées (de base) en Hermitage?

Car 30 euros le Greal? je pense que 30 euros c'est la cuvée de base. Et pour info je viens de recevoir les tarifs, c'est 40 euros l'Hermitage et 70 le Greal.
14 Mar 2011 17:29 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4667
  • Remerciements reçus 279

Réponse de aquablue sur le sujet Re: Dégustation Verticale chez Marc Sorrel

Syracuz parle du 2008 nicolas, où le Gréal est ajouté à la cuvée traditionnelle. Ceci explique peut être cela. Et ils ont peut être baissé leurs prix pour 2008.
14 Mar 2011 17:33 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 88
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Syracuz sur le sujet Re: Dégustation Verticale chez Marc Sorrel

Exactement Aquablue !
Le prix de 30€ est seulement pour le millésime 2008.
Le prix était de 35€ mais il vient de le baisser à 30€ !

Syracuze

'Vinum Bonum"

Syracuze
Blog : Vinum Bonum
14 Mar 2011 18:00 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 13
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bacchus Jr sur le sujet Re: Marc Sorrel

Très belle dégustation, je confirme les CR.

Marc Sorrel nous a vraiment bien acceuilli.

Pour la petite anecdote, même son fils Guillaume a attendu d'avoir 32 ans pour faire ce genre de verticale.

Bacchus Jr
15 Mar 2011 21:58 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3180
  • Remerciements reçus 58

Réponse de E.L. sur le sujet Marc Sorrel, Hermitage rouge 2008

Hermitage rouhe 2008

Ouvert sans ménagement

La robe est tralslucide (on dirait un bougogne), rouge sang
Le nez est magnifique sur le poivre les épices et avec l'aération apparaissent des fruit la cerise grillotte essentiellement et les agrumes
L'attaque en bouche est très élégante le vin est très équilibré, les tanins sont doux souples ronds et bien présents; on boit du velour, aucune impression de dilution comme souvent dans ce millésime, tout juste remarque t on un manque de matière qui ne serait génaant que face à une vainde .
Le milieu de bouche a un coté légèrement viandard et une finale sur l'orange sanguine, donnnant beaucoup de fraicheur à ce vin, une belle tension et une belle longueur qui donnent envie.....d'en reboire:)

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
24 Mar 2011 07:28 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2525
  • Remerciements reçus 266

Réponse de freemanu sur le sujet Marc Sorrel Crozes Hermitage 2008

Crozes Hermitage blanc 2008

A l'ouverture le nez part sur la cacahuette, l'amande grillé. En bouche on trouve beaucoup de gras, des note de pain grillé, avec une belle acidité c'est typé plus nordiste que ce qu'il est. Ma femme pense à un bourgogne... Bizarre de mon coté ça me rappelle un peu l'ésprit des aligotés de Coche.
J'y reviens après une nuit d'aération, beaucoup de changements car ce coté grillé/toasté s'est complétement éstompé. Le nez est plus "pur", sur les agrumes, la verveine. La bouche s'est également transformée, cette acidité a disparue et on a un vin avec des notes de gentiane, beaucoup plus élégant que la veille, avec une jolie longueur.
J'ai beaucoup aimé, surtout après cette longue aération.

BIEN ++

Manu LPV PACA
09 Mai 2011 08:24 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6728
  • Remerciements reçus 3592

Réponse de Marc C sur le sujet CR: Marc Sorrel - Hermitage Le Gréal - 1998

Marc Sorrel - Hermitage Le Gréal - 1998

Très beau nez: assez fruits rouges/vanille à l'ouverture il se complexifie avec des notes viandées/poivrées, également un côté vert qui apporte de la fraîcheur
Je rejoins Syracuz sur les qualités de la bouche: très belle matière avec un beau volume, des tannins fondus
La finale est intense et complexe, très légèrement chaleureuse si on souhaite vraiment trouver un défaut.

Très beau vin qui a gardé ses qualités et s'est complexifié sur 24h

Marc
10 Juil 2011 14:12 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94192
  • Remerciements reçus 23459

Réponse de oliv sur le sujet CR: Marc Sorrel - Hermitage Le Gréal - 1998

CR: Marc Sorrel - Hermitage Le Gréal - 1998

La robe est d'une extraction modérée, commençant à présenter des notes d'évolution.
Le nez est complexe et gagnera en puissance tout au long du repas. J'y ressens des fruits noirs mais surtout de l'olive et de la fumée puis, au repos du verre, de frotes notes épicées et poivrées ! Rien à dire, c'est superbe !
La bouche est d'une indéniable suavité, d'une grande fraicheur apportée par une acidité parfaitement intégrée.
Les tanins sont bien fondus et participent à la structure de ce vin plein de fond et dont j'ai apprécié le parfait équilibre.

Très beau !
10 Juil 2011 15:47 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2525
  • Remerciements reçus 266

Réponse de freemanu sur le sujet Marc Sorrel Crozes Hermitage 2008

Marc Sorrel Crozes Hermitage 2008

Bouteille épaulée et aérée au moins 2 heures.

Nez sur l'orange amère, la rhubarbe et la fougère.
La bouche est grasse, fraiche, avec ces agrumes qui ressortent, un petit coté miel également et une très belle longueur avec une légère amertume très plaisante.
Un bel équilibre, de la fraicheur, une belle longueur, un grand sourire ;)
Je l'ai mieux gouté qu'il y a quelques mois.

TRES BIEN

Manu

Manu LPV PACA
17 Aoû 2011 12:05 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Marc Sorrel

Cette remontée de la rubrique me rappelle que j'ai bu, depuis le début de l'été, deux Hermitage blancs 2006 de Sorrel
Deux bouteilles superbes, pourtant de la cuvée de base (je garde précieusement celles de l'autre ;)).
J'en arrive à penser qu'en ce qui me concerne mon classement en Hermitage blancs serait, peut-être mais c'est totalement subjectif,
-en un: J.L. CHAVE
-en deux: Marc SORREL
... ;) ....
J'ai pourtant en cave des sélections parcellaires de Chapoutier et de Guigal et j'en offre même à ma fille et à mon gendre, qui viennent de se régaler d'un Ex-Voto 2003.
Mais, il y a l'analyse la plus possible objective d'un vin, et également la passion, tout-à-fait subjective, qui me pousse à préférer sans pouvoir expliquer très bien pourquoi les cuvées de J.L. Chave et de M. Sorrel :)

Bien cordialement,
Thierry
17 Aoû 2011 20:48 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1776
  • Remerciements reçus 2

Réponse de jallot christophe sur le sujet Re: Marc Sorrel

Bonsoir Thierry !

Comme tu le sais sans doute (;)), derrière les cuvées parcellaires de Chapoutier et Guigal, JL Chave et M SORREL (pour sa cuvée Les Rocoules) font partie de mes 3 HERMITAGE BLANCS préférés, celui de Michel TARDIEU s'intercalant entre les deux!... mais, bien peu ont la chance de connaitre cette magnifique cuvée d' Hermitage blanc !... j'attends d'ailleurs avec impatience la livraisonn des hermitage 20.09 de Marc Sorrel (en septembre je pense !)
(:D

amitiés

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
17 Aoû 2011 23:25 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Marc Sorrel

Bonsoir, Christophe.

Je ne connais pas l'Hermitage blanc de Tardieu.

Pour les autres, j'ai tendance à placer l'Hermitage blanc de Chave devant les parcellaires de Chapoutier et de Guigal.
Je viens de boire chez Daniel Bécu un J.L. Chave blanc 1989 d'une très belle fraîcheur, plein et élégant, et capable, je pense, de vieillir encore quelques années.

Amitiés,
Thierry
18 Aoû 2011 20:19 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 152
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Antoine34 sur le sujet Re: Marc Sorrel

Hermitage blanc "Roucoules" 2001, Marc Sorrel
Couleur a peine évolué
Au nez, quelques note de fruits sec, de noix, assez monolithique cependant. En bouche on retrouve ces aromes, avec un coté légèrement grillé. Vin agréable mais manquant néanmoins d’acidité, de tension.
Bien-

CR complet ici
16 Oct 2011 15:19 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3180
  • Remerciements reçus 58

Réponse de E.L. sur le sujet Re: Marc Sorrel Hermitage Blanc 2001

Ne penses tu pas que ce vin était un peu oxydé?
Il me semble
J'ai bu une bouteille de Roucoules 2001 il y a un an ou deux et j'avais ces aromes de noix et ce manque de complexité.
Alors que les cuvées "normales" que j'ai bu par la suite n'avaient pas ce défaut

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
17 Oct 2011 07:25 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 152
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Antoine34 sur le sujet Re: Marc Sorrel Hermitage Blanc Roucoules 2001

C'est marrant que tu me dise ça car sur le moment c'est ce que je me suis demandé, mais comme personne autour de la table n'en a parlé, je me suis dis que j'avais dû rêver et que mon inexpérience me faisant confondre certains caractère... C'est effectivement possible qu'il y avait un problème de bouteille.
D'ailleurs en regardant mes notes c'est aussi une Roucoules 2001.

Amicalement
17 Oct 2011 09:17 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3180
  • Remerciements reçus 58

Réponse de E.L. sur le sujet Re: Marc Sorrel

L'oxydation c'est moins flagrant que le bouchon, c'est aussi plus sournois, car ça ne détruit pas le vin ça le modifie.
Aussi pas mal de gens par politesse ou par ignorance ne l'évoqueront pas

J'ai même vu un sommelier (une sommelière en l'occurence) qui en a nié le carractère du vin qui m'était servi. Sur le coup j'ai douté, pensant que j'étais en cause; j'ai ême payé cette bouteille.

Après coup et en relisant LPV je ne mets plus les pieds dans ce restau :)

Eric L.
Un bon repas sans bon vin c'est comme un tagada sans tsoin tsoin
17 Oct 2011 13:08 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 557
  • Remerciements reçus 18

Réponse de iam_nico sur le sujet Domaine Marc Sorrel : Crozes Hermitage blanc 2008

Domaine Marc Sorrel : Crozes Hermitage blanc 2008 90% marsanne 10% roussanne.

Ouverte à l'arrache vendredi soir pour accompagner un filet de bar.
Le nez est très expressif sur le miel, le coing, les fleurs blanches et de belles notes d'agrumes.
La bouche est dans un premier temps ample et grasse. Puis au milieu de bouche, une fine acidité vient relancer l'ensemble et lui donner un peu de ressort. Tout ceci se termine sur de beaux amers en finale. Belle bouteille qui a de faux air d'hermitage à qui il ne manque juste qu'un peu de structure.

Nicolas
12 Jan 2012 09:50 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94192
  • Remerciements reçus 23459

Réponse de oliv sur le sujet CR: Domaine Marc Sorrel, Crozes Hermitage, 2006

CR: Domaine Marc Sorrel, Crozes Hermitage, 2006

img62.imageshack.us/...
Le bouchon est très laid, marqué par une sacrée saignée.
La robe est assez clair, sur le grenat clair tirant sur le rubis.
Le nez est assez discret, l'aération révélant des notes de poivre vert et un peu d'olive de la même couleur.
La bouche est stricte, trop marquée qu'elle est par une acidité forte et un manque de matière pour la compenser.
Un vin décevant en l'état, peut être à cause d'un défaut de bouchon.
14 Fév 2012 22:40 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0

Réponse de fafounet sur le sujet Domaine Marc Sorrel, Hermitage blanc 2009

Le nez est assez discret.
A la bouche des notes de réglisse, légèrement de fenouil. Bonne acidité
Belle longueur.

Un très bon vin qui se boit bien maintenant, mais 5 ou 10 ans devraient lui faire le plus grand bien.

Très bien +.
16 Mar 2012 10:55 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 796
  • Remerciements reçus 1

Réponse de socata sur le sujet Re: Domaine Marc Sorrel, Hermitage blanc 2009

Tient, le poste de M. SORREL me fait penser à un commentaire...

Je suis passé furtivement au domaine il y a de cela qq semaines. J'ai pu déguster à cette occasion le Gréal 2009... Et là, j'ai pris une grosse claque.

Un vin que j'ai trouvé superbe, plein et long, complexe. Pourtant servi un peu frais. Promis à un grand avenir cette quille fera désormais partie intégrante de ma cave.

Très joli domaine 100% artisanal (dans le très noble sens du terme).

LPV LYON ou Le Troisième Fleuve
16 Mar 2012 14:09 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck