Nous avons 1379 invités et 10 inscrits en ligne

Château Grillet

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 0

Réponse de SA-KA-20 sur le sujet CR: Château Grillet 2004

CHATEAU GRILLET 2004:
Un vin superbe,beaucoup de classe et de personalité.
Expression si unique de ce teroir, ce vin n'a presque aucune similitude avec son voisin.
Nez fin et distingué ou l'on percoit la minéralité avec une expression presque cristalline.Incroyable profondeur de finesse et d'élégance aromatique.

En bouche le vin semble figé, riche mais parfaitement équilibré la suavité trouve un juste équilibre avec la minéralité qui devient plus marquée.Aucune lourdeur.
Un vin taillé pour la garde.
serge C
10 Fév 2008 09:47 #91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château Grillet 2004

Sa-Ka-Vin ...

5/5 :)

Avez-vous suivi l'évolution du vin à l'air ?
10 Fév 2008 09:58 #92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 0

Réponse de SA-KA-20 sur le sujet Re: Château Grillet

Il semble s'ouvrir vers l'aerien, le florale tout en gagnant en finesse et en élégance.
L'acidité semble moins marqué.

La question de la température de dégustation me parait très importante,les vins ont tendances à se réchauffer (bouteille sur la table) après l'ouverture.
Qu'elle peut être la température idéale pour ce vin?
serge C
10 Fév 2008 10:46 #93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château Grillet

La température de service dépendra du contexte (hiver ? été ?).

Pas trop chaud pour éviter l'amollissement et l'éveil de l'alcool.
Pas trop frais pour ne pas enfermer des arômes complexes.

On ne le boira pas de la même façon si l'on est en été dans ce vignoble escarpé gorgé de soleil ou si l'on dîne à côté d'une cheminée ...).

J'ai rebu 2003 et 2004 à 4 heures d'intervalle, la bouteille ayant évidemment été laissée à sa température (je dirais 13/14°, à la louche).
Le gain est spectaculaire.
10 Fév 2008 10:52 #94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1010
  • Remerciements reçus 0

Réponse de FRGO sur le sujet CR: Château Grillet

Petite verticale avec accords mets-vins au GV, pour le Diner Littéraire dont Yves Simon était l'invité.
S'agissant de millésimes récents, il a été possible de regouter les vins en cours de soirée pour mieux apprécier leur évolution.

Chateau-Grillet 2005 :
la robe est très claire, limpide, moyennement fluide.
Un premier nez élégant, compexe mais peu expressif où domine un boisé très fin. A l'aération il gagne en fraicheur et complexité sur des notes poudrées. Plus tard, un petite note grain de café laisse place à toute une palette d'agrumes (citron vert, kumquat). La bouche est tout en facettes : on passe de la rondeur à l'acidité puis à l'alcool. Les pièces du puzzle sont là et ne demandent qu'à s'harmoniser. Une très belle longueur sur les notes boisées et agrumes.
Il accompagnait un carpaccio de langoustines au cédrat. La chair du crustacé est riche, à la fois moelleuse et onctueuse. A son contact, le vin se déploit et gagne en vivacité. Bien/Très Bien.

Chateau-Grillet 2006 (pas encore commercialisé) :
La robe est or pâle. Le premier nez est sucre cuit et poudre de riz. Le second se développe sur des notes florales fines. Plus tard, il devient franchement mangue, très expressif, voire puissant. L'attaque en bouche est franche, le vin s'épnouit en rondeur bien soutenue par l'acidité. Une belle amertume en finale. Il y a clairement beaucoup plus de concentration que sur le 2005. C'est riche et flatteur, beaucoup aiment.
Servi avec des grosses asperges blanches, sauce maltaise, gouteuses et fondantes, c'est une explosion d'agrumes en bouche. Très Bien.

Chateau-Grillet 2003 :
La robe est or clair. Un premier nez expressif sur la brioche toastée. A l'aération, il devient très légèrement animal (écurie) et écorce de citron vert. Plus tard, c'est la feuille de thé qui apparait. C'est le nez le plus élégant de la soirée.En bouche, c'est très ample, sur la rondeur et l'alcool. Plus vif en finale sur des notes boisées.
Avec le foie de canard poêlé au pain d'épices, le vin prend une ampleur et une longueur impressionnante. Très Bien.

Chateau-Grillet 2004 :
La robe est or clair. Le nez est complètement fermé et mettra beaucoup de temps à s'ouvrir. L'attaque en bouche est ronde, puis on découvre un équilibre parfait entre amplitude et tension. C'est superbe et taillé pour la garde. Un peu trop cistercien pour certains. Personnellement j'adore, d'autant que l'accord avec le suprême de volaille de Bresse à la chutney de morilles est un dialogue sans fin en bouche. Excellent.
24 Avr 2008 10:44 #95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Grillet 2002

Château Grillet 2002 : 18/20 – 3/5/08
La magie opère de nouveau dans une expression racée, si particulière avec son côté iodé et ses senteurs de crème pâtissière, de miel, de réglisse, sans oublier le camphre. Aspect floral (jasmin en tête, fleur d’oranger, violette) complété par cette distincte et raffinée touche d’abricot propre au cépage. Finale saline, comme il se doit.
Bouche impériale, tout en rectitude sapide (sans exclure le gras), très persistante. Un formidable vin de gala, à nul autre pareil. Il est réjouissant de retrouver ce vin si singulier (issu d’un millésime difficile) à ce niveau, sûr de lui et sans ostentation.
05 Mai 2008 11:35 #96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Grillet 2000

Château Grillet 2000 : 16,5/17 – 6/5/08
Odeurs sous l’éteignoir (réduction, soufre). Le nez se libère progressivement pour délivrer une olfaction typée, saline, un peu guerrière en l’état : poudre (pétard à mèche), minéral, bord de mer, amande, … mais également fleur d’oranger (comme dans le cas du 2002 bu samedi dernier). L’attraction tient dans cette conjugaison de la rudesse (qui l’emporte ce soir, contrairement au cas du sublime 2000 bu lors de la verticale – mais il faut tenir compte que le vin avait alors été carafé de manière appropriée) et du charme (floralité, abricot attendent en coulisses). Infime onde sucrée en finale pour compenser l’amertume (accentuée en milieu de bouche) et une indéniable longueur qui remet les pendules à l’heure.
07 Mai 2008 10:24 #97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Château Grillet 2000

François,

Je viens de commander du Château Grillet 2005 après avoir lu à nouveau ta note ;)

Une recherche sur Google m'a renvoyé à LPV et à ton commentaire...

Merci pour ces informations précises.

Bien cordialement,
Thierry
20 Mai 2008 22:31 #98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1010
  • Remerciements reçus 0

Réponse de FRGO sur le sujet Re: Château Grillet 2000

Je t'en prie Thierry.

J'espère pouvoir trouver bientôt du 2004...
21 Mai 2008 10:52 #99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Château Grillet

François,

J'ai le 2004.
J'en ai même racheté ;)

Je pense que ce millésime de Château Grillet va superbement vieillir...

Bien cordialement,
Thierry
21 Mai 2008 18:28 #100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 796
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Gweno1 sur le sujet Re: Château Grillet

Du 2004, mon rêve !
Suite à la dégustation de Château-Grillet, nous avons pu récupérer un fond de bouteille de 2004. 1 semaine de frigo plus tard, c'était une merveille de complexité, longueur ... Je me doutais qu'il paraissait austère comme cela, mais qu'il y avait une Rolls là-dessous.
2005 sera bon à boire bien avant le 2004 !
21 Mai 2008 18:58 #101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4202
  • Remerciements reçus 3

Réponse de cmch sur le sujet Re: Château Grillet

Même expérience que Gweno1, un ami m'avait convié à une dégustation du millésime 2004 en Rhône mais je n'avais pas pu m'y rendre ! Il avait donc laissé cette bouteille ouverte que j'ai dégusté 5 jours plus tard, quelle merveille(:P)
Hélas, j'ai seulement 2 bouteilles en cave, pourrai-je résister à la tentation ...
22 Mai 2008 09:29 #102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84084
  • Remerciements reçus 10014

Réponse de oliv sur le sujet CR: Château Grillet 1987

CR: Les aventures ubuesques d'Oliv au Pays de Château Grillet 1987

Bon, autant vous le dire de suite, même si Hulk sort cette semaine en salle, je crois que je suis encore plus vert et en colère que lui !!
Je m'explique...

Depuis l'an passé où j'ai eu l'occasion de rentrer ce vin en cave, je me faisais une joie de le partager avec mes comparses qui ont si souvent ouvert la
grandeur de leur cave au modeste mais motivé débutant que je suis.

J'avais l'an passé profité de l'expérience de l'ami Philippe Ricard pour en savoir un peu plus sur ce vin et ce millésime difficile mais bien sorti lors de la monumentale verticale d'IVV , Bruno l'avait lui aussi contacté pour avoir son avis sur des accords mets/vin réussis, j'avais même un pari en cours avec un ami DCien...
En gros, cette bouteille était attendue !

Et PAF, catastrophe, au premier coup de nez, ça renifle les ennuis ! Et les gros, le genre incarnation de l'irrémédiable, champion du sans espoir !:X
Un nez, comment dire?? Un mixe entre la vieille serpillière oubliée dans le fond du seau, avec du fond de cave humide, un peu de poussière et du moisi.
Nous sommes trois professionnels et deux amateurs passionnés autour de la table à pester contre cette cochonnerie de goût de bouchon qui nous gâche tant de belles bouteilles.
A ce stade, effectivement, aucun doute que la bouteille est morte, TCA m'a (encore) tuer !

Sur les conseils de mes 3 pro de copains, je décide de passer retourner la bouteille au caviste, pas pour me la faire changer (je n'aurais pas refusé un petit geste toutefois) mais plus pour en discuter avec eux.
La bouteille (qui, dans mon esprit, était un cadavre abîmé et juste bon pour la science) est laissée sur la table du salon puis sur le siège passager de ma voiture pendant 3 ou 4 heures sans être ré-goûtée ni même reniflée.

J'arrive chez mon caviste et lui explique le défaut.
Il met le nez sur la bouteille et je le vois sceptique !
Je sens ma tension monter, mon coeur s'accélérer et le Banner en moi s'éloigner petit à petit au profit d'un être vert furieusement colérique. NON MAIS IL ME PREND POUR QUI !! X(
Et là, re PAF, tends la joue mon minou, la deuxième arrive !
Car je ne peux que confirmer que le vin à 30° servi dans un verre ne ressemble en rien à la caricature ménagère qui m'avait emboucanée le pif la veille au soir !

Pour dire, je n'avais même pas goûté le vin hier soir par peur de me flinguer le palais au goût de bouchon.
Là, je porte le verre à mes lèvres et ... ... rien à dire, le vin revit !::o
Même servi brûlant au sortir de ma voiture, je ressens du miel et des fleurs blanches et plus du tout de moisi ou de vieux goût de pas net même si l'ensemble n'est pas nickel nickel (mais la température de service était catastrophique) !!

A ce stade, j'ai déjà commencé à arracher ma chemise et à pousser des borborygmes !

Le caviste me propose de conserver la bouteille pour la regoûter plus tard.
Alors, c'est là que toute humanité en moi a dû disparaître car j'ai préféré regagner mes pénates, encore groggy par cette expérience curieuse. Ce vin était tellement mort dans mon esprit que je crois que mon cerveau en avait accepté l'idée et qu'il ne concevait pas de faire machine arrière.

Et c'est en roulant vers la maison que je sens revenir à moi la Raison : mais si ce vin était en train de revenir à la vie? Mais si ce vin avait juste besoin d'une longue aération pour trouver son point d'équilibre, mais si...? MAIS POURQUOI LUI AI JE LAISSE LA BOUTEILLE !!!!!!!!!!!:X

A peine rentré, j'envoie un petit mail aux copains pour partager cette expérience (ça rassure d'être épaulé !) et au caviste en lui demandant de m'envoyer un petit mot pour me parler du vin goûté 24 heures après son ouverture et à bonne température.

Je vous copie colle le mail qu'il m'a envoyé dans l'après midi :

Bonjour,

Nous venons de déguster à température idéale le Château- Grillet 1987, aucun défaut liégeux n’est apparu, il semblait même supérieur à la dégustation que nous avons faite ensemble à température chaude pour un vin blanc, l’oxygène a été bénéfique, des flaveurs très intéressantes aubépine, agrume et camphre se sont révélées, en bouche peu d’acidité mais une belle amplitude et une finale moyenne peu minérale mais gourmande, aucune odeur de serpillière même après 24 heures de plus (en général très marquée après une longue ouverture)
.

Bilan de l'opération qui intéressera peut être les heureux propriétaires de Chateau Grillet.

* [size=medium]Il pourrait être judicieux d'aérer longuement le vin avant sa dégustation[/size]

J'emploie le conditionnel car il semble qu'aucun des vins ouverts lors de la verticale IVV n'ait subi ou nécessité de préparation particulière. Laurent pourra peut être nous en parler...
Loïck, comment était ton 87 à l'ouverture? Si je te lis bien, rien à voir avec le nôtre !?

Bilan de l'opération qui n'intéressera personne mais que j'ai besoin d'extérioriser:
Les copains et moi avons eu le droit à la serpillière et mon caviste à une grande bouteille !!
Ça doit être ça, un bon client !


Signé Hulk !:?

Toute information LPVienne sur un évident goût de bouchon (ou détecté comme tel?) qui disparaît le lendemain sera appréciée, une forme de baume sur la plaie béante de mon ego blessé ! :D
24 Juil 2008 21:56 #103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Château Grillet

Après les Coulées de Serrant extra-terrestre, voici venu le temps de l'ovni Grillet.:D

Cela t'apprendra Oliv à jouer les buveurs d'étiquettes;)

Non, sans blague, je compatis, ton caviste pourrait quand même faire un geste commercial...
Laurent L
24 Juil 2008 22:05 #104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84084
  • Remerciements reçus 10014

Réponse de oliv sur le sujet Re: Château Grillet

chinbourg écrivait:

> Cela t'apprendra Oliv à jouer les buveurs
> d'étiquettes;)

Arggggh ! :D:D:D

> Non, sans blague, je compatis, ton caviste
> pourrait quand même faire un geste commercial...

J'avoue que ça n'a pas aidé à résorber ma poussée de verdure au teint ! :D
24 Juil 2008 22:10 #105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Château Grillet

Remarque lors d'une dégustation, il vaut mieux être "vert" que "noir", quoique pour l'Oliv, peut importe.:D
Laurent L
24 Juil 2008 22:11 #106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château Grillet

J'emploie le conditionnel car il semble qu'aucun des vins ouverts lors de la verticale IVV n'ait subi ou nécessité de préparation particulière. Laurent pourra peut être nous en parler...

Effectivement, seule les millésimes jeunes ont été goûtés am puis soir et ce 1987 a été excellent d'emblée.
Je souligne qu'il ne s'agit pourtant que d'un "petit" Grillet ...:)

LG : Message sensoriel de caractère : fruits (abricot, fraise des bois, pomme, citron, poire au sirop), fromage (époisses, un peu comme à Chablis), fleurs blanches, praliné, réglisse, miel d’acacia. Un peu de réduction dans cette expression camphrée et alliacée. Bouche charnue, mûre, qui serait un peu le mélange du large et complexe 1989 et du svelte et plus simple 1988. Le vin ne lâche rien et propose crânement sa propre nature.

Philippe Ricard : Cette bouteille est une grande séductrice : elle a troqué une rigueur habituellement minérale, un peu stricte, très longue, pour une parure à la gourmandise irrésistible.
C’est un vrai régal dont le crachoir n’aura pas la moindre goutte.


Note : picaresque convient aussi ...;)
25 Juil 2008 09:49 #107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

Réponse de bernardo sur le sujet Re: Château Grillet

Juste une info sous le manteau :D

Savez vous qui est le récent oenologue consultant à chateau Grillet ? ? (:D
Bernardaud
01 Jan 2009 20:21 #108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4363
  • Remerciements reçus 1233

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Château Grillet

Non mais je sens que vous piaffez d'impatience de nous le dire(:P)
02 Jan 2009 18:48 #109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 257
  • Remerciements reçus 0

Réponse de JEAN GILLES sur le sujet Re: Château Grillet

Un pro connaissant trés bien Chateau Grillet prétends qu'il faut les carafer 4 h avant dégustation ...S'ils sont fermés au nez et au gout ...
A suivre ...
JG
02 Jan 2009 19:25 #110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

Réponse de bernardo sur le sujet Re: Château Grillet

HERBEY 99 écrivait:
> Non mais je sens que vous piaffez d'impatience de
> nous le dire(:P)

C'est pas faux (:P)

C'est Denis Dubourdieu depuis quelques mois... ;)
Bernardaud
02 Jan 2009 19:37 #111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84084
  • Remerciements reçus 10014

Réponse de oliv sur le sujet Re: Château Grillet

JEAN GILLES écrivait:
> Un pro connaissant trés bien Chateau Grillet
> prétends qu'il faut les carafer 4 h avant
> dégustation ...S'ils sont fermés au nez et au gout
> ...
> A suivre ...

Et s'ils sont pseudo bouchonnés ?! :?
Bruuuuuuuno, prépare la carafe !
02 Jan 2009 19:51 #112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20095
  • Remerciements reçus 987

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Château Grillet

dites Quaaaatreeeee Vingt Seeeeeept!X(
02 Jan 2009 23:15 #113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8059
  • Remerciements reçus 920

Réponse de hyllos sur le sujet CR: Château Grillet 1998

Relativement déçu par un Château Grillet 1998
Je l'ai trouvé maigre et muet, bien que très fin aromatiquement.
La bouteille ne semblait pourtant pas oxydée, ni bouchonnée...

Ca reste un excellent rapport qualité prix (pour le prix que j'ai eu), mais je suis partagé entre la bouteille qui a mal vieilli ou un vin réellement très subtil...
Affaire à suivre avec la prochaine bouteille...
07 Jan 2009 15:26 #114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Château Grillet

En voulant faire la fusion entre cette rubrique et une nouvelle ouverte par un intervenant sur Château Grillet 2005, j'ai fait une fausse manoeuvre et j'ai effacé le nouveau message et la réponse.

Toutes mes excuses...

Merci d'utiliser le moteur de recherche avant d'ouvrir une rubrique qui existe peut-être déjà.
C'est plus prudent, je suis maladroit ;););)

cordialement,
Thierry
30 Jan 2009 21:02 #115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 0

Réponse de SA-KA-20 sur le sujet Re: Château Grillet

:?
Re bonjour à tous.
Je suis à la recherche d'informations sur le potentiel de garde des 2005, acheté pour la naissance d'un petit.
Merci.
serge C
31 Jan 2009 15:29 #116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

Réponse de DidierT sur le sujet CR: Château Grillet 1991

Château Grillet 1991

C'etait ma deuxieme bouteille et j'etais plutot inquiet car la premiere etait oxydee. Et bien celle-ci etait magnifique et confirme que ce vin merite de vieillir.

Grande complexite au nez de fleurs blanches, epices douces, de miel, en bouche je suis surpris par le cote sec de cette bouteille, belle equilibre, grande elegance et finesse. Superbe.

Didier
04 Mai 2009 02:09 #117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20095
  • Remerciements reçus 987

Réponse de enzo daviolo sur le sujet CR: Château Grillet 2002

CR:
Château Grillet 2002
Nouvelle rencontre avec ce vin et toujours un grand plaisir pour sa singularité qui nous emmène dans toutes les régions sauf sur un viognier tel qu’on y est habitué à Condrieu.
Le nez est réglissé, iodé (coquille d’huître), les fruits exotiques, c’est très tendu et bien mûr à la fois, puis miellé à l’aération.
La bouche est riche, toujours cette sensation que c’est bien mûr. L’équilibre est superbe et la longueur en bouche magnifique sur des notes mielleuses. Très beau. S’est bien accordé avec des grosses coquilles Saint-Jacques truffées. Excellent.
02 Aoû 2009 19:00 #118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Château Grillet

D'accord avec toi, Laurent, c'est une très belle bouteille.
Je l'ai goûtée pour la première fois chez JLCC: un grand souvenir (pour la qualité du vin et celle de l'accueil de mon ami ;))

Amicalement,
Thierry
04 Aoû 2009 21:26 #119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20095
  • Remerciements reçus 987

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Château Grillet

Jean-Louis te l'avait servi à l'aveugle? si oui, tu étais parti sur quoi Thierry?
05 Aoû 2009 08:12 #120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck