Nous avons 1333 invités et 17 inscrits en ligne

Quai d'Orsay '' Capitolio" ER Francia

  • Messages : 2401
  • Remerciements reçus 495

Galinsky a créé le sujet : Quai d'Orsay - Cuba

QUAI D'ORSAY
(Cuba)

La marque Quai d’Orsay a été créés en 1973 à l’initiative de la Seita (dont les bureaux étaient situés au Quai d’Orsay à l’époque). C’est en fait sous l’impulsion du Ministre des finances de l’époque, Valéry Giscard d’Estaing, que ce projet a été mis en œuvre en association avec les autorités cubaines. En effet, il adressa à la Seita (régie en charge de la fabrication d’une partie des tabacs en particulier, et de la distribution en France), la lettre suivante :
‘’ (…) la France brille dans le monde entier par ses vins, sa haute couture et ses parfums, mais elle est absente dans le domaine du cigare, il serait souhaitable de remédier à cette lacune. ‘’, le ministre souhaitait ‘’ (…) un grand cigare dans l’esprit français du goût et du raffinement (…) ‘’.

La Seita s’est alors rapproché du gouvernement cubain via l’organisme Cubatabaco (ancêtre de l’actuel Habanos S.A.) qui devait sélectionner des tabacs de grande qualité exprimant des saveurs plutôt toastées et pas trop puissantes. La 1ère mise sur le marché français eu lieu en 1974.

La marque n’a jamais vraiment disparu, mais s'est éclipsé en partie ne bénéficiant pas de la même image que les produits des grandes manufactures de la Havane.
En novembre 2015 pourtant une Edition Régionale (édition limitée à destination d’un marché géographiquement limité), Exclusivo Francia a été commercialisée.

Mais c’est surtout fin 2017, que profitant d’une indiscrétion sur le plaisir du Président français, Emmanuel Macron, à fumer de temps à autre un bon cigare, Habanos S.A., qui détient aujourd’hui le monopole cubain de la fabrication de cigares, a annoncé pour 2018, la relance d’une nouvelle gamme toujours sous l’égide du français Seita Cigares.
Ces nouvelles vitoles furent inaugurés en grande pompe dans un lieu prestigieux parisien en présence des représentants diplomatiques cubains et avec l’annonce d’accords de distribution dans une centaine de pays.

Quai d'Orsay n'est donc plus considérée par Habanos S.A. comme une petite marque régionale réminiscence d'un vieil accord entre pays, mais bien une nouvelle marque internationale devant bénéficier d'une large diffusion à travers le monde. La gamme bénéficie d'ailleurs d'un nouvel habillage et de nouvelles boites.

A noter qu'à l'occasion de cette présentation une 2e Edition Régionale, le ‘’ Quai d’Orsay 54 – ‘’Capitolio’’ ‘’ (Cepo 54 – 164 mm de longueur), fut roulée dans la manufacture Partagas, et commercialisée en France.

Le mythique magazine américain Cigar Aficionado a depuis placé le ''classique'' Cepo 54 de la marque 11e dans son classement des 25 meilleurs cigares de l’année 2018.
Seul cubain présent avec le Cohiba Siglo VI et les H.Upmann Sir Winston.
Il est vrai que la législation américaine à l’encontre de La Havane favorise largement la communication journalistique et donc le commerce des terroirs hors Cuba. C’est néanmoins le signe indéniable d’une belle réussite.
Depuis septembre 2019 c’est Coprova (distributeur exclusif de Habanos en France), qui est responsable de la distribution et de la promotion de la marque Quai D’Orsay (en plus des autres marques cubaines que compte déjà le portefeuille de Coprova).

Cette année marquant le 45e anniversaire de la marque, Habanos S.A. a d’ailleurs annoncé le lancement mondial d’une édition limitée 2019 Quai d’Orsay.





CR: Quai d'Orsay N°54

Ramené dans ma valise de notre dernière escapade cubaine, une boite de 10 vitoles et un cigare en plus pour goûter celui-ci après deux mois de séjour en armoire sur Paris.
J'allume en ce dimanche après-midi ce Quay D'Orsay N°54.



Il s'agit d'un Edmundo (que l'on nomme également Gran Robusto), d'un cepo de 54 et d'une longueur de 135mm.

La robe est de couleur claire et très belle.... Le tirage à cru est sur de fines saveurs boisées et légèrement vanillées - L'allumage est parfait tout comme le tirage du début à la fin.

Démarrage tout en douceur, les deux premiers centimètres sont, je dois l'avouer, assez peu intéressant. Mais peu à peu le cigare s'élève en arômes et en structure, en dévoilant d'abord des notes briochées, des fruits secs, puis quelques touches poivrées au niveau du deuxième tiers ou le cigare devient plus riche et dense. Jamais trop puissant, il conviendra parfaitement comme un cigare d'avant repas - Encore un poil jeune, la boite complète attendra une petite année avant d'être entamé - un bon moment de plaisir assurément - TRES BIEN

Eric
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4830
  • Remerciements reçus 238

dfried a répondu au sujet : CR: Quai d'Orsay '' Coronas Claro ''

CR: Quai d’Orsay ‘’ Coronas Claro ‘’
Coronas - 14,3cm x 1,67cm (ring 42)



C’est le module historique de la marque, aujourd’hui épaulé par le 54 (goûté par Galinsky), et le 50.

Cape colorado, joliment nervurée, souple et légèrement luisante.
A cru une fine effluve boisée et de discrètes notes de cuir et de mousse.

Allumage enfantin. Combustion optimale, délivrant une fumée étonnamment ample au regard du module.

1er tiers : L’herbe sèche couplée à la noix grillée et au cèdre envahie le palais. Le cigare est doux, équilibré, sur les saveurs précitées accompagnées de notes empyreumatiques et d'autres variations de bois précieux. Une pointe d'amertume survient soudain, sans pour autant devenir astringente.
Le cigare mériterait certainement quelques mois de cave supplémentaires. Je suis certain qu'il na pas connu plus de quelques semaines de repos depuis son acquisition par celui qui me l'a généreusement fourni.
Quoi qu'il en soit, à l'orée du 2e tiers la vitole, qui n'était pas pour autant sauvage, s'assagit totalement.

2e tiers : A l'entrée du 2nd tiers, le cigare se fait plus chaleureux et rond, presque brioché (sans aspect miellé néanmoins), sur une trame toujours sous-tendue d'herbes sèches et de bois précieux légèrement teintée de poivre.
A mi-vitole le cigare se fait beaucoup plus épicé, mais étonnammentil parait bien plus homogène. Il ne m'offre pas le registre gustatif que j'affectionne le plus, mais je ne peux que constater la belle construction de ce module, qui se conduit tout en douceur.
Enfin, un beau cacao se fait jour alors qu'arrive le 3e tiers.

3e tiers :
La puissance s'intensifie tranquillement. Plus de trace de l'âcreté, qui a pointé le bout de son nez à de très courts moments du 1er tiers. Le cacao reste quelques longues secondes présent, laissant paisiblement s'exprimer petit à petit la noix, le cuir, un retour du bois précieux et de l'herbe sèche, et enfin une ombre de mousse.
Finalement s'ajoute du poivre blanc, saupoudré d'abord, puis de plus en plus présent. Le cigare devient bien plus épicé et toujours boisé.

Un cigare élégant au toucher comme en combustion, aisé à fumer malgré un bouquet aromatique, qui manque un peu d'homogénéité tournant principalement autour de saveurs toastées, herbacées et boisées plutôt chaleureuses à défaut d'être vraiment arrondies et demeurant peu ou prou très peu agressives.
Néanmoins, je suis certain qu'il me faudra le revoir après de longs mois de repos en cave, pour vérifier si les belles phases ressenties à des moments clés de cette dégustation prennent alors complètement le pas sur les quelques éclats légèrement âcres parfois perçus.
#2
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Galinsky

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2401
  • Remerciements reçus 495

Galinsky a répondu au sujet : Quai d'Orsay '' Capitolio" ER Francia

En cette période trouble et troublée, ou les journées et encore plus les soirées sont longues et lourdes d'attente, l'envie de briser la monotonie et surtout de passer un bon moment.


J'extrais de ma cave, une vitole que je gardais depuis quelques mois. Il s'agit d'un CR:Quai d'Orsay "Capitolio" ER Francia 2018

Un Sublimes, d'un cepo de 54 et mesurant 164 mm, une ER sortie en 2018

L'allumage et le tirage sont parfait. Dès les premières bouffées l'on reconnait avoir affaire à un Quai d'orsay, par sa douceur, son côté crémeux et floral. Aucun problème de tirage tout au long du fumage, au fur et à mesure, le cigare va aller crescendo avec un côté poivré.
Par contre, pas d'envolée lyrique pour cette vitole, qui sait rester sage du début à la fin, je ne la considère pas comme ennuyeuse, mais plutôt un peu trop linéaire.

Alors en résumée, je dirais un bon moment passé, mais surement pas un immense moment de plaisir.

De quoi s'occuper pendant prés d'une heure trente. J'ai goûté, j'ai testé mais celle-ci ne restera pas au pinacle de mes vitoles préférées. BIEN

Eric
#3
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83289
  • Remerciements reçus 8869

oliv a répondu au sujet : Quai d'Orsay '' Capitolio" ER Francia

C'est quoi une ER ? ::oups::
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2401
  • Remerciements reçus 495

Galinsky a répondu au sujet : Quai d'Orsay '' Capitolio" ER Francia

oliv écrit: C'est quoi une ER ? ::oups::


ER : Edition Régionale

Il s'agit d'éditions qui sont construites à Cuba et vendues uniquement dans le pays pour lesquelles elles sont produites.

Dans ce cas plus précis ce module est destiné uniquement au marché français

Eric
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83289
  • Remerciements reçus 8869

oliv a répondu au sujet : Quai d'Orsay '' Capitolio" ER Francia

Muchas gracias, commandante ! %tchin

Bises
Padawan en vitoles
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck