Nous avons 2154 invités et 47 inscrits en ligne

Alcool & cigares : notes et considérations

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Alcool & cigares : notes et considérations a été créé par hannibal

Sujet créé pour évoquer conjointement ces deux mamelles de l'extase que sont l'alcool (spécialement le rhum) et le cigare

J'ai noté récemment, en dégustant un Zacapa Solera 23 avec un R&J Wide Churchill, que les notes alcooleuses du rhum sus-mentionné disparaissaient totalement pour ne laisser que le meilleur. Affaire à suivre.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Galinsky
22 Fév 2020 20:11 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Havana club (rhum quelconque de GMS) sort enfin une excellente ligne (hors masters selection) sous le label Pacto Navio. Celui-ci, affiné en fûts de Rioja (au XIXème, les fûts de vin rouge en provenance d'Europe arrivaient à Cuba, étaient vidés et leur contenu remplacé par du rhum qui refaisait la traversée en sens inverse), est assez remarquable avec sa robe subtilement acajou.
Rhum cubain cigare cubain ? Non, pourquoi, ce serait terriblement restrictif même si de nature à séduire quelques puristes acharnés du terroir. Dans les Caraïbes on est bien et on ne va pas s'arrêter à ce genre de considérations. Un San Pedro de Marcoris Brazil Maduro (excellente marque dominicaine qui produit uniquement un des meilleurs rapport qualité-prix du marché avec un gran toro longfiller autour de 5 euros, évidemment fait main et toujours très bien fait, pouvant aller de simplement bon à franchement excellent suivant le lot), s'est fort bien comporté, offrant juste ce qu'il faut de répondant pour autoriser de fructueux échanges.

PS : Qui a goûté le Hoyo de Rio Seco (il me tarde de le faire, le San Juan est un de mes havanes préférés) ?
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
28 Fév 2020 13:07 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 144
  • Remerciements reçus 145

Réponse de Jo14 sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Sauf erreur de ma part, les finitions du Pacto Navio sont réalisées dans des fûts de Sauternes. Par ailleurs, c'est plus ancien que ça puisque Pacto Navio fait référence au fameux pacte de 1815 (traité de paix en Europe), qui marque par la même occasion la reprise des échanges commerciaux entre Cuba et la France. Les "Navios" étant ces fameux navires marchands qui effectuaient la route transatlantique.

Effectivement, lors de ces échanges, on transportait du vin (en l’occurrence du Sauternes ici) et une fois les fûts arrivés à destination (à La Havane) et vidés, on les remplissait à nouveau de rhum cubain pour le retour en métropole. Les voyages durant plusieurs mois, ils se sont rendu compte que le vieux rhum s'imprégnait des arômes du fût de Sauternes, lui apportant une douceur et une complexité nouvelle.

Jo14
28 Fév 2020 13:43 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



Celui-vient de sortir, Jo, et puis 1815 c'est le XIXème
Essaye celui-là, avec (de préférence) ou sans cigare, tu nous diras ce que tu en penses
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
28 Fév 2020 14:03 #4
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

AJ Fernandez, qu'on ne présente plus, produit entre autres (San Lotano, Man O'War, New World, Enclave, etc) les cigares Diesel.
Le DIESEL UNLIMITED D6 (6x60, cape Equateur, sous-cape Nicaragua, tripe Nicaragua/Mexique) est un cigare plutôt viril à ne pas mettre dans tous les clapets. Rustique, terreux, quasi austère mais terriblement séduisant (construction toujours parfaite), ce barreau de chaise s'entend à la perfection avec l'ANGOSTURA 7 ans de fût de bourbon, au parfum d'écorce d'orange, rond et potelé à souhait. Une bonne heure de méditation garantie.
01 Mar 2020 13:09 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



Leon Jimenez Leyenda (perfecto doble maduro, double fermentation, fabrique La Aurora en Rep Dom, tabac Dominicain, Nicaragua, Brésil et Pérou) et Diplomatico reserva exclusiva, rhum vénézuélien qu'on ne présente plus. La prise de contact est immédiate et l'échange diaboliquement fructueux. Le Leyenda est un superbe cigare, à la fois rond, fruité et corsé (eucalyptus), caractéristiques qui s'accordent à merveille avec la rondeur sucrée et le boisé élégant du Diplomatico. Un dialogue parfait que je ne saurais trop vous recommander.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
05 Mar 2020 20:50 #6
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



Balmoral ajenjo XO et Angostura 7 ans

Soyons clair : Le Balmoral anejo XO OSCURO (especially old, association fructueuse des savoir-faire de Willem van Overveld et Francisco Batista, tabac dominicain, Brésil et Nicaragua, hand made en Rep Dom) est un cigare exceptionnel qui enterre joyeusement les anejo cubains que j'ai fumé jusqu'ici. Si vous voulez connaître le goût crémeux et onctueux des cigares anejo (que vous pourrez ensuite facilement identifier à l'aveugle), sans tomber dans la lourdeur pâteuse, essayez-le de toute urgence. Le GORDITO (demi 6X60) est le parfait modèle du cigare digestif, riche, dense et fruité, accompagné pour l'occasion d'un rhum de Trinidad ANGOSTURA 7 ans d'âge. L'accord avec l'Angostura (un très bon rhum franc et généreux, d'une complexité moyenne) est idyllique, frais et profond à la fois. Parfait pour se détendre un peu en ces périodes de confinement

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, Kiravi
30 Mar 2020 22:14 #7
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



Je m'interrogeais en ce moment-même en dégustant à nouveau (cette fois en compagnie d'un bas armagnac 12 ans d'âge, l'accord est moins convaincant, agréable bien sûr mais plus superficiel) un Balmoral anejo XO Gordito OSCURO (voir ci-dessus) sur ce qui faisait la caractéristique des cigares "anejo". Ici, on est clairement sur des feuilles de grand âge (taches noires sur la cape, cœur de tripe très sombre), contrairement aux cubains vieillis en boîte. J'en suis provisoirement arrivé à la conclusion qu'on se situe entre la feuille de laurier très sèche et la cacahuète grillée, ce qui me paraît une piste intéressante jusqu'à plus ample informé.

PS : Je profite de l'occasion pour poser la question aux amateurs du forum, à savoir si quelqu'un a goûté le Rio Seco de Hoyo (actuellement en rupture stock en ce qui me concerne, à noter que les prix du San Juan ont méchamment flambé ces derniers temps, ce qui soit dit en passant ne m'étonne qu'à moitié)
31 Mar 2020 22:47 #8
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2489
  • Remerciements reçus 761

Réponse de Galinsky sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations


PS : Je profite de l'occasion pour poser la question aux amateurs du forum, à savoir si quelqu'un a goûté le Rio Seco de Hoyo (actuellement en rupture stock en ce qui me concerne, à noter que les prix du San Juan ont méchamment flambé ces derniers temps, ce qui soit dit en passant ne m'étonne qu'à moitié)


Bonjour,

Désolé, de te répondre par la négative.
Par contre, une petite question, quand tu évoques "San Juan" tu veux parler de la société basée aux US ?

Bien à toi,

Eric
01 Avr 2020 18:23 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2947
  • Remerciements reçus 1259

Réponse de tonioaja sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Tu parles de la serie Le Hoyo de San juan ?

Antoine. Passionné tout court
01 Avr 2020 19:19 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Oui, je parle du Rio Seco de Hoyo, à Cuba, le grand (gros, format amoroso cepo 56 pour 14 cm de long) frère du Hoyo de San Juan que j'apprécie assez. Je me demandais si l'un de vous le connaissait
02 Avr 2020 11:56 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



Ça, mes enfants, ça déchire gentiment aussi : VEGA FINA 1990 (gran toro) & rhum BUMBU XO
Le cigare sent divinement le pied (pour rester correct, et en moins fort et nettement plus fin), et n'est pas sans rappeler (un peu en dessous quand même, mais pas tant que ça) le désormais légendaire - voire mythique dans pas longtemps - OMETEPE. Avec un Bumbu XO (Panama, vieille distillerie, canne à sucre locale - ben oui, c'est pas toujours évident et ça devrait plaire aux amateurs de terroir - et eau de source, 18 ans de fût bourbon + xérès), moins sec que le Zacapa 23, ça passe comme une lettre à la poste. Discussion intéressante, riche et argumentée. Prenez soin de vous.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, mgtusi, Galinsky, Kiravi
02 Mai 2020 21:00 #12
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2947
  • Remerciements reçus 1259

Réponse de tonioaja sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Interressant ce XO
ma frangine m'a offert la Bambu classique, assez suave et très léger. Le connais tu ? L différence entre les deux est elle nette ?

Antoine. Passionné tout court
02 Mai 2020 23:00 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Interressant ce XO
ma frangine m'a offert la Bambu classique, assez suave et très léger. Le connais tu ? L différence entre les deux est elle nette ?


Non, je ne connais pas (c'est celui à 35°, si je ne m'abuse)
Je pense que la différence doit être assez sensible, oui (le XO, à 40°, doit être plus viril et boisé, mais le cigare absorbe bien le bois et fait ressortir le fruit, et inversement)
03 Mai 2020 21:30 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2947
  • Remerciements reçus 1259

Réponse de tonioaja sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Oui tu as raison, le mien fait 30.5%, ce qui est peu mais le rhum se boit facilement.
Par contre un peu trop sucré pour les accord avec les cigares.

Antoine. Passionné tout court
03 Mai 2020 22:36 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Rhum RUM NATION Barbados 8 years old Single Domaine 40° by Rossi & Rossi et Cigare Nicaragua HORACIO "Jacques Chancel" EL 2017

Un gros robusto riche, moelleux, capiteux, bien roulé (un poil serré peut-être mais à peine), plein et onctueux, mielleux, dense et complexe qui fonctionne à merveille avec le RN Barbados 8 years old (8 ans sont bien suffisants à ce niveau) plutôt fruité, exotique, équilibré, racé, au boisé élégant et discret. Si havanes et dominicains (hors maduro) plus floraux et boisés conviennent généralement mieux aux Brandy, Cognac et Armagnac, dans le genre cuir et boiseries, "charme discret de la bourgeoisie", club privé et fumoir de 3 étoiles, je reste persuadé que rien ne vaut les cigares du Nicaragua pour accompagner le rhum (en particulier mélasse), façon drapeau pirate et barreau de chaise vissé au râtelier. Deux philosophies très différentes mais qu'on peut tout à fait (et sans réelle souffrance) réussir à concilier avec un peu de bonne volonté.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, claudius, tonioaja
18 Aoû 2020 12:38 #16
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



Si vous aimez les cigares noirs et huileux aux reflets cuivrés, alors le MACANUDO Black Inspirado XXL (6 x 60) est fait pour vous. Aromatique fabuleuse de chocolat mentholé, pain d'épices, fruits secs, d'un exotisme à toute épreuve. Paradoxalement il est beaucoup plus doux que son frangin Red Inspirado à bague rouge. On peut avancer sans se tromper que c'est une merveille du genre. Il n'a rien à envier, bien au contraire serais-je même tenté de dire, aux CLE Prieto, CAMACHO, UNDERCROWN, BLACK LABEL, CAO et autres LEON JIMENES double ou triple maduro. Esthétiquement parlant, c'est une des plus belles robes qu'il m'ait été donné de voir. Il suffit de la soulever légèrement pour en humer les trésors de parfums. Sans conteste un des meilleurs de sa catégorie, à déguster tranquillement un verre de rhum à la main. Cette fois ce sera le PACTO NAVIO fini en fûts de Sauternes, rhum cubain de San José de las Lajas (province de Mayabeque au sud-est de La Havane) qui lui tiendra compagnie. C'est un rhum assez rustique (j'avais préféré le même fini en fûts de Rioja, plus fruité, au boisé plus discret), viril et sans concession qui s'accommode parfaitement de la fréquentation du MACANUDO, profond, crémeux à souhait et pas bêcheur pour un sou, savant mélange de Piloto Cubano, Olor dominicano, tabacs nicaraguayens et honduriens généreusement emballé dans une feuille de Connecticut Habano longuement fermentée et issue d'une plantation spécialement cultivée par la famille Thrall pour STG (la Scandinavian Tobacco Group, un des leaders du marché, distributeur des versions non cubaines de PARTAGAS et COHIBA pour les USA qui vient de s'offrir les cigares Thompson pour une soixantaine de millions de dollars). Le tout est assemblé de main de maître (tirage parfait) à Saint Domingue.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, mgtusi, Galinsky, Kiravi
26 Aoû 2020 13:33 #17
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



Après une belle assiette de spaghetti carbonara au vieux parmesan et un excellent Côtes du Rhône Bernard Bizard à Valréas (Domaine Mireille et Vincent, prénoms de ses enfants) 2012, de texture puissante et parfaite évolution, remarquable dès à présent mais sans doute incontournable dans 5 ou 6 ans, voici venu le temps tant attendu (je n'irais pas jusqu'à dire que le reste est anecdotique mais presque) des cigares et digestifs. En l'occurrence le même rhum (auquel aucun rhume ne résiste) que précédemment (Pacto Navio Sauternes batch), accompagné cette fois d'un UNDERCROWN Maduro version Gran Toro (cape mexicaine San Andres Negro, tripe Brésil, Connecticut Broadleaf, Nicaragua et sous-cape brésilienne) signé Drew Estate, un cigare fin, corsé, complexe et fruité idéal pour une parfaite décontraction et une appréhension maximale des (rares) bienfaits de l'existence. On n'atteint peut-être pas à l'excellence de la LIGA PRIVADA mais on s'en rapproche dangereusement. Absorbe le boisé et fait ressortir le fruité du rhum.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, Galinsky, Kiravi
26 Aoû 2020 21:51 #18
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



Ce soir on va se tenter CR: Trinidad Coloniales et Cognac Camus Ile de Ré, un cognac frais et iodé au boisé délicat. On va dire que Camus produit aujourd'hui des cognacs plus modernes empruntant aux pratiques et la terminologie caribéennes, démarche qui n'est pas totalement idiote même si elle peut rebuter certains puristes. Trinidad est une marque de cigares "pigtail" qu'on ne présente plus, fine et suave dans un style assez proche de Montecristo. L'accord fonctionne à merveille, faisant ressortir les notes d'agrumes légèrement tourbées du cognac. C'est tout en finesse et retenue, élégance et distinction, même si l'ensemble reste un peu (beaucoup) trop policé, neutre et linéaire à mon goût. Pour ce qui est du Coloniales (et Trinidad en général), un poil corseté et à manier avec délicatesse, il reste évidemment un parfait ambassadeur du cigare à la cubaine, d'un classicisme presque effrayant.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tonioaja
24 Sep 2020 21:38 #19
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



Pour faire suite au post précédent,

HANNIBAL PROD présente :

CR: TRINIDAD Coloniales vs HOYO Epicure Especial : même prix, cherchez l'erreur. Ici c'est assez simple : d'un côté un corona au tirage très moyen et sans grand relief, de l'autre un toro parfaitement roulé et gustativement supérieur à tout point de vue, à la fois suave, floral et fruité sans aucune mièvrerie ni agressivité mais avec la force de caractère nécessaire pour s'imposer sans ambiguïté dans ce duel cubanicide. Alors, si vous disposez au moins provisoirement de la quinzaine d'euros (oui, tout de même) nécessaire pour vous offrir l'un ou l'autre, n'hésitez pas à choisir le second et l'associer à un rhum PACTO NAVIO RED WINE CASK signé Havana Club (pour rester à Cuba).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, dfried
25 Sep 2020 13:58 #20
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations


Le MACANUDO Inspirado Black Gigante (6x60) est clairement un des cigares les plus fascinants du marché. Noir, huileux, d'une étonnante suavité, d'une aromatique au fruité légèrement exotique, complexe et épicée, assez envoûtante (on fera clairement le rapport avec certain vins - et alcools - dont on parvient difficilement à s'arracher le verre du nez), ce cigare est une merveille charnelle et musquée. Il est clair pour moi que les derniers cubains fumés (trinidad et hoyo, à prix égal ou supérieur pour un format évidemment moindre) n'arrivent pas à la cheville de cette merveille d'équilibre et de sensualité. En compagnie d'un rhum PLANTATION Old Fashion Traditional Dark Overproof (assemblage Guyane, Barbades et Jamaïque, 69%) sur glace, complexe et puissant, et en ces temps de (re)confinement, après quelques saint-jacques poêlées au beurre salé, un verre de marisancho bien sec et frais, et devant un bon film (La Grande bouffe de Ferreri, par exemple, diatribe précursive sur le principe d'enfermement volontaire et ses finalités récursives ou non), voilà de quoi vous permettre de méditer avantageusement sur le sens de la vie. En vous remerciant, bonsoir et bon courage.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Jean-Bernard, Kiravi
05 Nov 2020 16:24 #21
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



CR: Montecristo édition limitée 2019 Supremos
(130 x 21,5 mm, gros robusto)

Voilà un excellent cigare, rond et plein, épicé et mielleux qui tranche notoirement avec les standards de la marque. Cape soutenue avec des feuilles âgées de deux ans au moins si j'ai bien tout compris. Le tirage est idyllique, la fumée plutôt grasse et fruitée, bourgeoise, et s'il valait 10 euros de moins (la pièce est à plus de 24, la boîte laquée n'est pas mal mais ça fait quand même un peu cher l'emballage) ce serait un rapport qualité prix tout à fait envisageable. Cela dit, je conseille aux amateurs amateurs de havanes roboratifs et un peu plus exotiques que la moyenne de le tester. Parfaitement à sa place en compagnie d'un rhum Plantation Original Dark (Jamaïque, Barbades) qui lui par contre reste un excellent rapport qualité prix (dans les 30 et quelques de mémoire). Certains rhums vous propulsent illico dans l'univers doré de la mélasse et ses senteurs de four à pain, de canne fraîche et juteuse. C'est le cas de celui-ci (comme souvent avec les rhums jamaïcains) et ce côté nostalgie discrète du colonialisme s'adapte parfaitement à la nature pâtissière de ce cigare un tantinet décadent, certes, mais résolument tourné vers l'avenir en nous épargnant cette saveur cartonneuse un peu trop récurrente à mon goût chez Montecristo.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Bernard, Kiravi
21 Nov 2020 19:49 #22
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



Je viens de mettre la main (pour une somme modique) sur ce vieil agricole de chez Clément (Martinique, terre d'une partie de mes respectés ancêtres, paix à leurs précieuses reliques) et je ne juge pas totalement inopportun de lui associer ce MACANUDO Red Inspirado 6x60, double toro, c'est gros et c'est roulé à la papatte par les maîtres torcedores de la Sandinavian Tobacco Group à Esteli au Nicaragua (qui se chargent aussi de CAO, Torano, La Traviata et même le Cohiba Silencio longtemps resté confidentiel), savant sinon subtil mélange d'habano équatorien, jalapa, olancho San Augustin avec une touche de Nicaraguan Ometepe de 12 ans d'âge pas piqué des hannetons). Je connais bien le MACA : c'est un rouleau qui a de la mâche, de la cuisse et du mordant, à nettoyer de pied en cape si on a un peu de temps devant soi. Le nez du rhum se montre étonnamment frais et floral, sans une once d'agressivité (je crois me souvenir que ce n'est pas toujours le cas chez Clément). C'est assez gracieux et rien n'empêche de craquer une allumette dans la foulée pour voir si le cigare est en forme. Pas de problème. A cru, on a de la paille bien juteuse (genre vacances d'été dans le Bourbonnais avec mémé en slip dans la luzerne), une odeur - c'est un peu la moindre des choses - de tabac (cubain en l'occurrence, mais tabac tout court, fermentation intermédiaire, la fermentation c'est le truc essentiel dans le tabac et pas mal de trucs), un doigt de pied (fermentaire, justement), plus une petite touche de noix de cajou (on n'est pas dans les caraïbes pour rien, merde). En bec, le Clément oscille entre le scotch old school et le vieil armagnac, rond, souple avec ici un boisé quasi imperceptible et bien évidemment une touche d'exotisme (canne fraîche, merci mon dieu) de bon aloi. Chacun trouve ses marques et en gros je serais tenté de dire que si tout ne se passe pas pour le mieux dans le meilleur des mondes (faudrait être fou à lier pour l'affirmer) on est en droit d'apercevoir une lueur d'espoir (certes ténue et chevrotante mais tout de même) à l'horizon. J'ai été surpris par ce Clément que je n'attendais pas à ce niveau de finesse et d'élégance toute coloniale (chapeau de clown en peau de fesse et maniérisme post-élisabéthain). A moins de 9 euros, si vous n'êtes pas cubanomaniaque (autrement dit snob et sans avenir), le MACA Red Inspi 6x60 reste un modèle de rapport qualité-prix, même si je lui préfère nettement le Black à 12, autrement plus gras mais pas toujours facile à manier (la cape a parfois tendance à ne pas suivre le mouvement et peut réclamer des réajustements).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Jean-Bernard, mgtusi, Galinsky, Kiravi
02 Mar 2021 23:05 #23
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1993
  • Remerciements reçus 3948

Réponse de Kiravi sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Merci pour le voyage.

Marc, assez vieux débutant
03 Mar 2021 08:10 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations


Arnold André (la plus que bicentenaire André Tabakfabrik d’Osnabrück, fondée en 1817 et aujourd'hui plus grosse entreprise germanique de la discipline avec - entre autres moins glorieuses - des marques de renommée internationale comme Carlos André, La Aurora, Brick House, Leon Jimenez et Joya de Nicaragua), Arnold André disais-je, en plus de Marzio en collaboration avec Toscano (non non, vous ne rêvez pas), vient d'engendrer Montosa, un long filler dominicain disponible en trois tailles (robusto, toro et churchill, même diamètre mais longueur et assemblage légèrement différents) et disponible depuis peu avec l'option maduro. L'objectif était de fournir un puro de haut niveau à prix raisonnable (pour un cigare digne de ce nom bien sûr). J'ai pris colorado, ici un blond classique légèrement basané, dans le plus pur style dominicano-cubain. La qualité de réalisation saute aux yeux (et au nez) dès l'ouverture, la cape est légèrement pileuse (comme il sied aux cigares bien élevés) et le profil aromatique irréprochable (odeur subtilement fruitée et finement épicée). Pour l'accompagner, une fois n'est pas costume, j'ai opté pour un CR: vin de Corse Sartene U Cuventu (le couvent) du millésime 2014. Il titre 12,5°, je voulais un vin pas trop alcoolisé (marre des bordeaux à 15 degrés et des châteauneufs à 17, je force un peu le trait mais à peine). Le nez est rustique, un peu vert, vaguement crémeux. La bouche est à l'avenant, non dépourvue de souplesse quoique un peu rèche, de bonne tenue néanmoins, vineuse et plutôt pleine et harmonieuse mais sans grand caractère, évoquant dans mon esprit fébrile et parfois défaillant certains Minervois, vins d'Auvergne et du Lyonnais, chénas, côte-de-Brouilly et en règle générale les crus montagnards assez rudes, revêches et sans concession des temps jadis. La robe est soutenue et la garde semble assurée, de sorte qu'il pourrait s'avérer sinon totalement passionnant du moins assez sympathique de le revoir dans 6 ou 7 ans et plus si affinités (ce type de vin, sans jamais prétendre à l'excellence, peut devenir étonnamment friand et trouver sur le tard un sens de la conversation qu'il n'avait pas autrefois). Ce vin rouge, avant le cigare, je l'ai accompagné d'un excellent boudin blanc de Rethel, modeste sous-préfecture des Ardennes dans laquelle le très turbulent et susceptible Jacques-Augustin-Henri Chamarande, officier du roi qui avait sacrifié à sa passion du duel en dépit de l'interdiction de Richelieu, s'était exilé pour échapper aux foudres du cardinal. C'est là qu'il a ouvert une charcuterie (comme quoi le duel mène à tout) et imaginé ce chef-d'œuvre de la gastronomie française, à mille lieues des anonymes, insipides, gélatineux et blafards boudins blancs habituels, élevé au rang de Trésor National par le Prince des Gastronomes en personne - je veux bien sûr parler du grand Curnonsky - et désormais protégé par une IGP en bonnet difforme. Je ne crains pas de dire que loin de se battre en duel, le Sartene - après la petite heure d'aération qu'il réclamait à cor et à cri et que je n'ai pas eu le cœur de lui refuser, à raison puisqu'il se montre à présent nettement plus civilisé voire convivial - et lui (le boudin, que je cuis au beurre et accompagne pour ma part d'un soupçon de moutarde mais ce n'est en rien une obligation) se sont entendus comme larrons en foire, devisant joyeusement sans se soucier davantage de mon auguste présence. Repus, je peux enfin allumer le Montosa sans craindre l'anémie, une pensée émue pour Jacques-Augustin-Henri Chamarande à qui je dois ma bonne humeur retrouvée (je ne peux m'empêcher de penser que s'il avait été occis en duel cette chose merveilleuse qu'est le boudin blanc de Rethel n'aurait peut-être jamais vu le jour). Le cigare, de construction parfaite, plutôt dense, sucré, onctueux et complexe, tient toutes ses promesses.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Olivier_26, Super-Pingouin, Jean-Bernard, didierv, mgtusi, A42T, MathiasB, Blog, leteckel, Kiravi
13 Mar 2021 20:21 #25
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19801
  • Remerciements reçus 3433

Réponse de mgtusi sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Merci Hanni, je me régale de tes textes.

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Kiravi
14 Mar 2021 11:01 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Serviteur, Michel
14 Mar 2021 13:40 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19801
  • Remerciements reçus 3433

Réponse de mgtusi sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Je suis un grand amateur de rhum mais le cigare ce n'est plus possible ayant été un fumeur invertébré pendant plus de trente ans (cigarette, fellation (I mean pipe), cigarillos) . Si tu as des plans rhum, je suis preneur !

Michel
14 Mar 2021 13:44 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • hannibal
  • Portrait de hannibal Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2545
  • Remerciements reçus 224

Réponse de hannibal sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations



Je vois, t'étais plutôt du genre fumeur fumeux au feu de bois, tout feu tout flamme. Et le rhum tu l'aimes comment ? Plutôt plutôt sec et boisé (genre solera) ou gras, un poil sucré et fleurant bon la canne et le soleil ? Moi je suis pas fan du bois (alcool, vin, jambe, gueule et cercueil, sauf pour les champignons)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
14 Mar 2021 14:08 #29
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84863
  • Remerciements reçus 11415

Réponse de oliv sur le sujet Alcool & cigares : notes et considérations

Merci Hanni, je me régale de tes textes.


Un vrai bonheur !! (tu)
14 Mar 2021 14:26 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck