Nous avons 1320 invités et 15 inscrits en ligne

Distillerie S. Fassbind

  • Messages : 83289
  • Remerciements reçus 8869

oliv a créé le sujet : Distillerie S. Fassbind

S. FASSBIND AG

Poststrasse 7
6414 Oberarth
Suisse
Phone +41 41 859 04 00
Fax +41 41 859 04 09
info@fassbind. ch



fassbind.swiss
#1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3903
  • Remerciements reçus 1951

Vougeot a répondu au sujet : Distillerie S. Fassbind : La Poire

La Grande dégustation - Poire n°5 : distillerie FASSBIND.


La poire de distillerie FASSBIND.



Starbuck : 9/20
" Notes vanillées. Nez étrange, n'est-ce pas un pirate ? Non parce que la fin de bouche a une rétro sur la poire. L'alcool domine l'ensemble, c'est la moins bonne des 5 premières. Je lui mets 9 car elle ne vaut pas la moyenne ".

Gaëtan : 9/20
" Nez très discret (c'est de la poire ?) En bouche l'alcool est trop présent, en fin de bouche la finale est très ronde (impression de sucre) Moyen - ".

Christophe Iscard : 12/20
" Alcool fade ".

Olivier MOTTARD : 12/20
" Robe translucide. Nez toute en discrétion où le fruit ne s’exprime pas dans un premier temps et ce sont des arômes qui évoquent plutôt le thé. Avec l’aération, des notes de poire et de citron apparaissent. Attaque en bouche assez douce puis le côté alcool devient dominant. Ce côté marqué de l’alcool vient malheureusement déséquilibrer la dégustation. Dommage ".

P’tit Philou : 13/20
" Transparent, brillant. Nez discret, sur la poire, paille fraîche. Poire fine, équilibrée, peu marquée par l'alcool. Longueur moyenne, ne semble pas très concentré, longueur moyenne, cette poire est légère, fraîche mais peu marquante ".

Oliv : 9,5/20
" Nez terne, pâte à papier, plastique, alcool. Bouche molle, linéaire, sensation de platitude et de manque de rebond, fraîcheur et précision. Finale terne qui n'exprime que de l'alcool ".

Marc C : 8/20
" Nez : pas net sur le carton mouillé, le melon avec la poire en fond. Bouche : bouche sèche, peu expressive avec de la vanille. Finale : bof, avec de la chaleur en excès. Bilan : bof bof ".

ICNA : 9/20
" Le nez a un côté foin, pas très agréable. C'est assez visqueux, pas très expressif, avec une longue finale sur le fruit mûr, un peu d'amertume et de l'alcool ".

Johnny McPEAR : 2/5
" Nez peu avenant de fruit abimé, de vieux bois. Alcool très présent en attaque, le fruit revient en final mais sans netteté, avec toujours des déviations ".

Eric GALINSKY : 8/20
" Nez : pas net du tout, avec une impression de moisi. Bouche : idem au nez avec une poire sur-maturée et même avec une impression de chimique et non pas naturel ".

JMR : 14/20
" Beau nez, expressif, en bouche la poire est minérale, peu expansive, courte … Alcool trop présent en fin de bouche et annihile le goût de la poire ".

Luc JAVAUX : 13/20
" Robe transparente, incolore. Nez discret sur de fines notes de poires sur un fond légèrement éthéré. Ce n'est ni le plus fin ni le plus plaisant de la série. L'attaque en bouche est grasse, la fin de bouche puissante et chaude, de longueur moyenne. Pas convaincu ".

Jean-Luc JAVAUX : 13,5/20
" Nez chaud, mûr, avec une sensation de sucre roux de canne, puis de poire bien mûre. La bouche est riche, plutôt harmonieuse mais le fruité reste discret. Belle finale sans agression, sur la poire granuleuse de belle maturité. Cela manque juste un peu de tonus.
Ccl : une poire agréable, où le fruit finit par venir mais qui, pour moi, manque un peu d'acidité, de tonus ".


Jérôme PEREZ : 15/20
" Fruit en avant et épices (poivre blanc). Bouche de volume moyen, relayé par un milieu un peu chaleureux. Saveurs de fruit frais. Finale douce, sans chaleur excessive, polie. Saveurs épicées sur la longueur moyenne ".

Vougeot : 11/20
" Passe 1 :
Premier nez très curieux, un peu chimique, pas très net. Presque fermentaire, voire de fruits blets.
Ce nez est épais, lourd, sans grande classe.
L’attaque est néanmoins franche, sur le fruit, mais cette poire s’écroule en bouche. « Courage ! Fuyons » !
D’une structure d’abord large, plutôt facile en bouche, l’alcool s’impose ensuite et cette poire finit court. Elle laisse l’impression, probablement trompeuse, que le fruit n’a pas été respecté, trituré, avec une maturité poussée trop loin. Je ne l’apprécie pas
Passe 2 :
Nez très en retrait. Joli fruit en bouche. Pas grand-chose d’autre à dire. Semble plus propre avec le rafraîchissement.
Passe 3 :
Nez net, quoiqu’un peu timide. Un peu lactique. Jolie poire Williams. Jolie bouche équilibrée, avec un beau fruit bien net. Un petit aspect pâtissier, citronné, floral. Bonne longueur, nette, sur le fruit. Bien "
!

Jean-Paul B. : passe 1 : 9/20, passe 2 : entre 9 et 10/20
" Nez un peu éteint, bouche fraîche. Globalement peu expressif ".

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#2
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83289
  • Remerciements reçus 8869

oliv a répondu au sujet : Distillerie S. Fassbind : La Framboise

La Grande dégustation - Framboise n°3 : distillerie FASSBIND

La framboise de la distillerie FASSBIND.

Starbuck : 16/20
" Nez gourmand très engageant. Un panier de framboises fraiches. Alcool doux, on ne le sent pas. Très belle finale qui appelle à se resservir ".

Gaëtan : 17/20
" Nez (petite note furtive d'éther ?), puis beau fruit mûr et délicat. En bouche, c'est alcoolisé ? Super soyeux, ça déroule, superbe fruit et belle longueur. Belle retro très belle framboise. Très bien ".

Christophe ISCARD : 11/20
" Fade, aqueux ".

Olivier MOTTARD : 15/20
" Robe translucide. Nez discrètement framboisé, mais aussi poivré et mentholé. Bouche riche et élégante avec une note réglissée. Eau-de-vie complexe, fine et élégante. Finale longue à la puissance un peu déroutante pour mon goût ".

P’tit Philou : 13,5/20
" Transparent. Nez sur le même registre que le précédent mais plus dans la retenue. Jolie framboise mûre. Jolie entrée de bouche, légère chaleur en milieu de bouche et en finale. Longueur assez moyenne. Le lendemain, joli nez frais, élégant. Longueur moyenne. Légèrement mieux que la veille. Je monte d'un demi-point ".

Oliv : 16/20
" Nez plus riche, fruits rouges, citron. Bouche rondeur, attaque sucrée mais peu de développement aromatique. Sensations agréables, déroulé confortable et frais mais manque un peu de puissance de goûts. Finale franche et facile, sur une persistance fraîche ".

Marc C : 10/20
" Nez : framboise fraîche, confiture. Bouche : bouche très sèche, peu de fruit. Finale marquée par l'alcool, peu de fruit. Bilan : bloqué par la finale ".

ICNA : 10/20
" La bouche a besoin d'air pour s'exprimer. C'est un peu chaleureux avec un fond de verre sur le thé ".

Johnny McPEAR : 3,5/5
" Là encore, un joli nez, détaillé, avec un peu de floral, le bouche est belle en attaque, sur le fruit. Malheureusement l'alcool prend le dessus en finale ".

Eric GALINSKY : 8/20
" Nez sur de l'alcool brut et peu de choses en dehors. Bouche : inexpressive ; manquant de précision en dehors d'un côté brûlant ".

JMR : 15/20
" Couleur mate, nez très expressif, framboise jeune peu extraite, bouche longueur moyenne, alcool très présent. A un côté très minéral ".

Luc JAVAUX : 13,5/20
" Robe transparente, incolore. Nez dominé par une belle framboise, l'alcool sait se faire (très) discret devant cette explosion fruitée. En bouche, c'est sec, la puissance semble modérée, c'est fin, pas très complexe ni très long, dans un style que j'aurais qualifié à une autre époque de féminin. Pas pour amateurs de sensations fortes ".

Jean-Luc JAVAUX : 13/20
" Nez très discret, ne laissant passer qu'un peu d'alcool dans un premier temps, puis quelques notes délicates de framboise. Bouche ronde, là aussi d'abord sur l'alcool, puis des notes délicates de fruit qui emmènent vers la finale, où quelques amers amènent un peu de « tonus ». Longueur correcte.
Ccl : une bonne poire, qu'il faut un peu aller chercher, à qui il faut laisser un peu de temps au fruit pour s'exprimer ".


Jérôme PEREZ : 13/20
" Nez manquant de netteté framboise plus tourbe, truffe un peu comme le F1. Bouche tonique, franche qui tranche avec le nez, vive et fruitée, gaie. Longueur correcte ". AB

Vougeot : 14/20
" Passe 1 :
Premier nez un peu gazeux, truffé. Le fruit est en retrait. Une touche poivrée avant que le nez ne devienne plus neutre, plus en retrait.
La bouche est marquée par une attaque grasse, sucrée. L’alcool s’impose face à un fruit un peu absent. Cet alcool ne propose pas beaucoup de longueur. Ni très longue, ni très complexe, assez simple, elle fait artisanale.
Passe 2 :
Nez plutôt délicat. Le fruit est respecté. Boisée et poivrée, elle s’en sort bien. La bouche, équilibrée, est plutôt subtile. Pas mal.
Passe 3 :
Nez plutôt sympathique. La framboise est respectée. La bouche offre une attaque plutôt sèche. Le fruit est là, floral et épicé, bien que l’alcool soit un peu fort. Cette framboise présente néanmoins de l’équilibre et du fruit. Elle est un peu trop sèche pour moi mais, finalement, plutôt séduisante ".


Jean-Paul B. : passe 1: 9/20, passe 2 : entre 8 et 10/20
" Nez sur la cire et la framboise, bouche peu expressive. Bof bof ".
#3
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83289
  • Remerciements reçus 8869

oliv a répondu au sujet : Distillerie S. Fassbind : La Framboise, élevage barrique

La Grande dégustation - Framboise n°5 : distillerie FASSBIND barrique

La framboise "barrique" de la distillerie FASSBIND.

Sylvain : 15/20
" Couleur teintée jaune-oranger. Nez sur le bonbon, la boite de tirlibibi. J'ai envie d'avaler, dommage qu'elle ne soit pas en 7ème. Très agréable mais atypique pour une eau de vie. Une boisson qui pourrait faire des ravages en boite de nuit. Framboise du sauternais peut-être " ?

Gaëtan : 12/20
" Couleur or rose. Nez sucré, une liqueur ? En bouche, une liqueur mais plutôt alcoolisée, belle longueur mais la framboise est étouffé par le sucre. Fond de verre sur des arômes chimiques. Bien pour une liqueur ; Bien - pour un alcool de framboise ".

Christophe ISCARD : 13/20
" Liqueur ".

Olivier MOTTARD : 12/20
" Voici une robe totalement différente sur des nuances champagne. Nez très exubérant sur la framboise et le cuberdon (confiserie belge à base de sucre et de sirop de framboise). Bouche riche, très (trop ?) sucrée. La longueur est moyenne et l’eau-de-vie manque d’équilibre. Franchement, pas bon ".

P’tit Philou : 16/20
" Robe jaune pâle. Nez très atypique par rapport aux précédents : sirop de grenadine, framboise, fraise. Puissant et pâtissier. Bouche douce, sur la violette, équilibrée et puissante à la fois, portée par des amers en finale. Belle longueur, amers salivants, alcool bien intégré. Je trouve qu'on perd un peu la framboise pour aller vers le sirop de violette, presque la gentiane (amertume finale). Original ! Je serais peut-être parti sur un alcool de violette à l'aveugle complet. Mêmes sensations le lendemain, eau de vie proche d'une liqueur oscillant entre framboise et violette ".

Oliv : 14/20
" Total changement de style. Jusqu'ici, les robes étaient comme de l'eau. Apparition d'une teinte jaune et d'une évidente épaisseur. Immédiatement servi, le verre exhale à 1 mètre de puissantes notes de sirop de fruits rouges, framboise, fraise des bois, avec un petit côté fruits exotiques et gastrique artificiel. Sensation de diabolo grenadine et donc pour la première fois de gros sucre. Confirmation en bouche, on est sur une liqueur. Grosse sucrosité, du feu d'alcool mais un certain charme, malgré un côté bonbon dominant. Goutte identique au premier nez, un peu écoeurant par le côté paquet de bonbons, notes de vomi ".

Marc C : d'abord 10/20 puis 14/20.
" Nez : bonbon Krema, sirop de fruit rouge, presque ""trop"" mais qui s'épure un peu à la 2e dégustation. Bouche ronde moelleuse avec du fruit. Finale : finale sucrée mais aromatique, le fond de verre se développe sur le fruit. Bilan : mitigé à la première dégustation mieux à la 2e ".

ICNA : 15/20
" Seule robe tachée. Ca explose de fruit avec un côté sirop. C'est ample avec du sucré et un bon équilibre. Gourmand pour qui n'a pas peur du sucre ".

Johnny McPEAR : 1/5
" Nez caricatural de bavarois à la framboise, de sirop médicinal. Couleur boisée, goût très sucré, grossier, on est vraiment dans le sirop médicinal pour enfant ".

Eric GALINSKY : 15/20
" L'OVNI de la dégustation ! - Robe teinté de couleur - DIFFICILE A NOTER EN COMPARAISON DES AUTRES - MAIS J'AI BIEN AIME DANS SON STYLE ! Nez : Marqué et intense sur la framboise sur-extraite sur un fruit confit (mais joli !) Bouche - avec une sucrosité importante - surprenant et détonnant, on a l'impression d'une liqueur avec moins d'alcool " !

JMR : ?
" Sirop sucré, couleur ambre, bonbon acidulé, exotique, alcool peu présent, framboise présente mais aucune minéralité, sentiment de chaleur, belle longueur ".

Luc JAVAUX : 14/20
" Robe jaune paille, d'intensité moyenne. Au nez, ça pétarade de framboise dans sa version bonbon acidulé, cuberdon pour les Belges, avec un côté tout de même un peu monolithique. En bouche, le sucre est bien présent et conforte le côté cuberdon tout en enrobant bien l'alcool, c'est agréable mais tout de même trop sucré à mon goût. L'alcool traître, par excellence ".

Jean-Luc JAVAUX : hors catégorie - 13/20
" Ici, la robe est différente et donc un mot : c'est jaune or clair, avec quelques reflets « cuivre rose ». Nez riche, doux, de cuberdon, de grenadine, de petits fruits rouges. En bouche, c'est rond, très doux (franchement sucré) sur le cuberdon, les petits fruits rouges, la framboise et une pointe de violette. Si l'alcool est discret au début, il s'impose quelque peu sur la finale. Très belle longueur, toujours sur cette aromatique cuberdon.
Ccl : bon ; ici, ce n'est pas vraiment mon truc, je classe donc Hors Catégorie, mais mets 13 car les amateurs aimeront "...


Jérôme PEREZ : 17/20
" Robe dorée légèrement saumonée. Nez complexe : framboise, truffe, caramel léger. Bouche gourmande avec du sucre qui oscille entre liqueur et eau de vie. Bouche fruitée très précise et délicieuse, fruit, vanille, grande force vive et très grande longueur : j’aime beaucoup, c’est très bon et facile. Mais hors contexte ".

Vougeot : 5/20
" Passe 1 :
Couleur dorée.
Nez explosif aux arômes prononcés de bonbon Kréma. Parfum « chimique » rappelant l’odeur de l’Augmentin (antibiotique). Très – TROP ! – démonstrative. Pas de réelle complexité.
Bouche trop sucrée, trop facile. Ce distillat est totalement dissocié entre, d’un côté, l’alcool et, de l’autre, un fruit « chimique » sirupeux rappelant le sirop de grenadine. J’ai l’impression de déguster de la grosse artillerie fabriquée maison un soir de cuite : 2/5e d’alcool, 1/5e d’eau et 2/5e de jus de grenadine. C’est une framboise qui n’en n’est pas une. Beaucoup trop de sucre. Cet alcool ne présente aucun intérêt. Je pense qu’il vient de l’étranger car il ne correspond pas aux canons des framboises françaises.
Passe 2 :
Couleur dorée. Bonbon Kréma, presque chimique. Bouche affreusement sirupeuse. Attaque sur le sucre, puis l’alcool. Finale au goût de grenadine. Vanillée, limite écoeurante, elle s’apparente à un sirop médicinal.
Passe 3 :
Couleur dorée. Nez lactique. Yaourt à la framboise, bonbon Kréma. Bouche affreusement sucrée, très grenadine, complètement dissociée. Impression de liqueur au parfum de yaourt à la framboise. Trop de sucre et peu de charme ".


Jean-Paul B. : 14/20
" Vous aimez les bonbons haribo et la fraise tagada ? Voilà une eau-de-vie régressive. Hors compétition ".
#4
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck