Nous avons 1909 invités et 84 inscrits en ligne

Domaine d'Escausses, Gaillac

  • Messages : 3602
  • Remerciements reçus 1283

Réponse de PtitPhilou sur le sujet CR: Domaine d'Escausses - Vendanges Dorées 2007

CR: Domaine d'Escausses - Vendanges Dorées 2007

Robe dorée, sans bords cuivrés, brillante.
Nez fruité, sur l'abricot, les épices douces, un léger rôti.
Bouche déliée, gourmande, d'un beau volume et dont l'acidité permet d'équilibrer les sucres et de conserver une belle fraîcheur (que n'avaient plus forcément les dégustateurs d'ailleurs...).
Joli liquoreux, à maturité mais qui sera encore délicieux après un supplément en cave, il me semble.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, bertou, condorcet, Sullie
19 Déc 2020 22:35 #271

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18729
  • Remerciements reçus 3876

Réponse de Eric B sur le sujet CR: Domaine d'Escausses, Le fou d'Escausses

Bu ICI

CR : Le fou d'Escausses

Pétillant de raisin (Mauzac) 3 % d'alcool

La robe est jaune pâle, parsemée de fines bulles.

Le nez évoque le jus de raisin et la tarte aux pommes sortant du four. La bouche est ronde, fraîche, guillerette, avec un perlant tonique qui titille les papilles et contrebalance le sucre, certainement élevé. L'aromatique est gourmande : on croque dans la baie de raisin, juteuse et parfumée.

La finale est digeste, bien équilibré grâce au gaz carbonique et à de beaux amers. Miam !
Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu
21 Mar 2021 18:47 #272

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1600
  • Remerciements reçus 840
CR: Domaine d'Escausses : Gaillac rouge "Croix Petite" 2009

Carafé 90 minutes avant dégustation
Robe rubis très profonde au disque tirant sur le brun.
Premier nez un chouïa animal mais qui disparaîtra pour ne réapparaître que furtivement, à chaque versement de vin dans le verre (bien fait de carafer).
Nez profond et intense de fruits noirs, de menthe poivrée, de cuir et d'herbe fraîche.
Bouche élancée, fraîche, légèrement épicée et d'une très belle longueur. Une bouche avec une très belle mâche, aux tannins encore imposants mais enrobés, ce qui donne un très beau toucher de bouche.
A l'aération, grosse touche de kirsch en rétro olfaction.
Ma dernière bouteille de 2009 et quel dommage, tant il semble encore en avoir sous le pied.
Je radote, je radote, je radote, mais quel magnifique RPQ que cette cuvée et, à titre général que ce domaine !!

Cordialement,

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, Olivier Mottard, Eric B, mgtusi, bertou, Med
22 Mar 2021 12:21 #273

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84218
  • Remerciements reçus 10255

Réponse de oliv sur le sujet Domaine d'Escausses, Gaillac

Je radote, je radote, je radote


:/:

C'est de la pédagogie qui fait œuvre de salut public.
De ces rappels aux valeurs du contenu, celui dont un certain monde du vin qui s'englue dans le paraître et le luxe pourrait venir à manquer !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, letournaisien
22 Mar 2021 13:32 #274

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19476
  • Remerciements reçus 3010

Réponse de mgtusi sur le sujet Domaine d'Escausses, Gaillac

Je radote, je radote, je radote


:/:

C'est de la pédagogie qui fait œuvre de salut public.
De ces rappels aux valeurs du contenu, celui dont un certain monde du vin qui s'englue dans le paraître et le luxe pourrait venir à manquer !


Oui enfin, il ne faut pas trop insister non plus...
Michel
22 Mar 2021 15:08 #275

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2280
  • Remerciements reçus 406
CR: Domaine d'Escausses, Gaillac, Cuvée des Drilles 2018
Assemblage de duras, braucol, gamay, élevage en cuve.

Trois ou quatre bouteilles de cette cuvée ouvertes dernièrement, avec l'impression d'une certaine variabilité. La première m'avait paru très explosive, avec un fruité plutôt frais (elle paraissait assez marquée par le gamay, à la réflexion), et d'une grande buvabilité.

Les suivantes m'ont toutes donné une impression plus pesante, avec un fruit plus "noir" (mûre), des notes de réduction (?) qui mettent du temps à se dissiper et une bouche plus ardente, marquée par une aromatique assez "forte" (notes d'olive noire), un peu trop pour mon palais nordiste, à vrai dire. Peut-être un effet millésime (je ne sais pas si 2018 était aussi chaud à Gaillac que dans la plupart du pays). La structure tannique reste quant à elle agréable, avec de petits tannins serrés, plutôt fins.

Cela reste un rapport qualité-prix correct, mais j'aurais aimé rester sur ma première impression. A revoir, il m'en reste quelques-unes.

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bertou
14 Avr 2021 01:46 #276

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck