Nous avons 1322 invités et 2 inscrits en ligne

Vignobles Brumont / Château Montus / Château Bouscassé

  • Messages : 2261
  • Remerciements reçus 1169

matlebat a répondu au sujet : CR: Bouscassé VV 2008

Bonjour à tous,



CR: Madiran, Chateau Bouscasse VV 2008 : Un nez très séduisant, expressif, sauvage et élégant, éclatant de fruit noir et rouge, cassis, myrtille puis cerise, note noyau, terre, tellurique, fond léger balsamique. La bouche est charpentée, profonde, belle structure, fraiche, acidulée, tanins ronds, un rien sauvage accompagnant parfaitement l'aromatique de cassis, de myrtille, ce coté tellurique, noyau terre, des notes plus épicées réglisse et ce fond léger balsamique. La finale est fraiche, puissante, tonique, avec un tanin qui accroche un poil, donnant ce coté sauvage sans être rustique, et belle persistance cassis, myrtille, épice, terre, noyau et fond balsamique. Excellent 91 (16,5) Pour moi, tout ce que j'attends d'un Madiran sauvage mais civilisé pour utiliser un oxymore qui convient bien à ce vin qui s'améliore de dégustation en dégustation.

Amicalement, Matthieu
#1021

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 25
  • Remerciements reçus 4

Paco_Cepero a répondu au sujet : CR: Montus Prestige 2009

Modeste 1er écrit: Bonjour Paco
je n'ai pas bu ce millésime mais tout porte à croire que c'est beaucoup trop tôt
si tu y tiens vraiment prévois un gros gros carafage (matin pour le soir?)
ça risque d'être sur la réserve, mais après tout chaque bouteille est une surprise et je serais curieux de lire ton CR.


Comme promis, un petit retour sur le CR: Montus Prestige 2009 que j'ai bu samedi soir.

Alors, je l'ai ouvert à 16h30 (pour consommation vers 21h)... à l'ouverture, grosse panique, il a présenté une très grande acidité... je l'ai donc carafé jusqu'à l'heure du service.... et là, surprise, robe grenat/violet très foncée, très beau nez de fruits rouges et de "forêt" bien qu'assez léger. En bouche, l'acidité a complètement disparu et le tannat dégage des saveurs de tabac et d'autres plus discrètes de fruits... en ce qui concerne les tanins, je l'ai trouvé assez souple alors que j'attendais quelque chose d'un peu plus charpenté.

Voilà... j'ai limite l'impression que paradoxalement, je l'ai carafé trop longtemps... au final, même si je m'attendais à mieux, j'ai eu la sensation de boire un bon vin (qui est très bien passé avec le canard) et de me faire plaisir au final ce qui est le plus important. :)



Bien cordialement,

Paco
#1022
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Modeste 1er

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2320
  • Remerciements reçus 932

GILT a répondu au sujet : Montus Prestige 2009

Je ne pense pas qu'il ait été carafé trop longtemps et puis il ne faut pas trop se poser de questions:
L'important est d'avoir pris du plaisir.

Cordialement

Gilles
#1023
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Paco_Cepero

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 469
  • Remerciements reçus 36

Robert75 a répondu au sujet : CR: Montus 2008

CR: Domaine Brumont cuvée Montus 2008
Madiran
Sud-Ouest
25 euros


Epaulé à mi-hauteur pendant 2h30 avant le service

Assemblage de 80 % de tannat et de 20 % de cabernet-sauvignon. Fermentation malolactique et élevage en fûts de chêne français (dont 80 % neufs) pendant 14 mois

Robe grenat, noire en son centre et aux larmes très épaisses

Nez sur les fruits noirs mûrs, la prune, avec des notes de goudron et de viande

Bouche plus légère et acide que ne le laissait penser le nez mais tout de même assez dense, encore jeune, gourmande, sur les fruits noirs, le chocolat. Les tanins et le bois sont fondus, la longueur est correcte

Note : 8-8,5/10, un très bon vin qui manque un peu de longueur pour passer dans la cour des grands

Bu avec un gigot de 7 heures

Mon blog



Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
#1024
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Modeste 1er

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 1764

bibi64 a répondu au sujet : CR: dégustation Brumont

Voici le compte-rendu de la dégustation annuelle que je fais des vins des domaine Brumont.

Préambule sur mes notations :
0 = raté
1 = médiocre
2 = correct
3 = bon
4 = très bon
5 = excellent
avec des demi points, des + et des – qui permettent d’affiner le jugement et de classer les vins entre eux.

Les Blancs secs

CR: Gros Manseng / Sauvigon 2016, IGP côtes de Gascogne
Robe pâle, jaune grisâtre.
Nez ouvert, très sauvignon, très cassis, à la fois sur le sirop et le bourgeon, avec aussi un côté floral.
Attaque souple et fraiche. On a affaire à une bouche fluide, fraiche, avec une amertume qui assez forte. La retro est sur le chèvrefeuille, le buis, très thiolée, avec même un côté végétal sur l’asperge. Finale amère et salivante. Vin assez court.
Conclusion : vin simple, souple et frais, mais trop thiolé et trop amer à mon goût.
Note : 2/5

CR: Les Jardins de Bouscassé 2012, Pacherenc sec
Cépages : 90% courbu, 10% petit manseng
Pas de barrique à l’élevage.
Robe jaune dorée, assez intense.
Nez assez ouvert, sur l’aubépine, l’acacia, les fuits secs, avec une légère minéralité (silex).
En bouche c’est ample et frais. La matière est belle, assez suave, et tramée par une juste fraicheur et des petits amers.
La retro révèle, en plus de ce qui était présent au nez, des de bergamotte et un léger fumé.
Finale sur les fruits secs (amande) avec une légère amertume en finale. Belle longueur.
Conclusion : c’est bon, original, salivant.
Note : 3/5

CR: Montus 2012, Pacherenc sec

Cépages : 90% courbu, 10% petit manseng
Elevage 18 mois en ½ muids, (100% bois neuf).
Robe jaune doré, intense.
Nez ouvert, d’abord sur le boisé (noisette, beurre, champignon). Ensuite, on trouve la pierre à fusil.
Attaque ample et grasse. C’est puissant, ample, rond, avec une belle fraicheur. La légère amertume est bien enrobée.
En retro, on retrouve la noisette, le beurre, le citron, la vanille, le champignon. L’ensemble est coplexe et gourmand..
C’est très long, avec une finale riche sur la vanille et le citron confit.
Conclusion : c’est très bon, avec de l’avenir. Elevage encore bien présent mais pas gênant.
Note : 4/5

Les Rouges

CR: Merlot / Tannat 2016, IGP côtes de Gascogne
60% merlot, 40% tannat.
Robe bordeaux violacée.
Nez ouvert, d’abord réduit puis sur les fruits noirs, fumé, avec un peu de garrigue.
Attaque souple et ronde. Bouche légère, fruitée, fraiche, et légèrement amère.
Retro sur la mûre, le cassis, la framboise, avec un léger fumé.
Finale simple et fruitée, avec une longueur correcte
Conclusion : un petit vin frais et fruité qui est agréable.
Note : 3/5

CR: Torus 2012, Madiran
Cépages : 60% tannat, 20% cabernet sauvignon, 20% cabernet franc
Extraction limitée, pas de barrique à l’élevage.
Robe bordeaux.
Nez ouvert sur les fruits noirs mûrs un peu cuits et un léger fumé.
Attaque souple et tannique. Vin frais, en ½ puissance, légèrement asséchant à cause des tanins. Bon équilibre. La retro confirme le nez mais l’ensemble n’est pas très expressif.
La finale un peu sèche est marquée par de snotes hebracées.
Conclusion : c’est bon, sans plus..
Note : 3/5

CR: Bouscassé Argile Rouge 2012, Madiran
Sélection parcellaire sur un terroir d’argiles rouges.
Cépages : Tannat 60%, Cabernet Sauvignon 20%, Cabernet Franc 15%, Fer Servadou 5%
Elevage en barriques, dont 30% neuves.
Robe bordeaux/pourpre, intense.
Nez ouvert, d’abord crémeux, sur les fruits noirs mûrs, la vanille, la cerise cuite. Ensuite apparaissent des notes moins agréables de planche et de végétal.
La bouche est ample, fraiche, assez puissante, souple, relativement fondue malgré quelques tanins. Les arômes sont déjà évolués, sur les fruits noirs mûrs, la cerise cuite, le cuir et la vanille.
Finale un peu tannique et aromatique (sur les fruits cuits). Belle longueur.
Conclusion : c’est un beau vin rond et mûr, solaire, prêt à boire.
Note : 3,5/5

CR: Bouscassé Menhirs 2009, IGP côtes de Gascogne
Sélection parcellaire sur un terroir d’argiles jaunes et grises.
Cépages : 50% tannat, 50% merlot
Elevage en barriques, dont 50% neuves.
Bouchonné. C’est dommage car derrière c’est une belle matière ronde et mûre avec des arômes déjà tertiaires.
Non noté.

CR: Bouscassé 2014, Madiran
Terroir argilo calcaire.
Cépages : 70% tannat, 15% cabernet sauvignon, 15% cabernet franc
Elevage en barrique, dont 30% neuves.
Bouchonné, et pas qu’un peu !.
Non noté

CR: La Segondine, Sacré Cœur 2011, Madiran
Un vin de Mme Brumont.
Cépage tannat dominant, complété par 30% de cabernet franc. Le Sacré Cœur est le bas de la parcelle.
Robe pourpre.
Nez fermé, un peu poussiéreux, alcooleux, boisé.
Attaque ample. En bouche, c’est un vin assez puissant, un peu amer et doté d’une juste fraicheur. Aromatiquement c’est discret, et même un peu austère. Finale tannique et assez longue.
Conclusion : bof !
Note : 2,5/5

CR: La Segondine, Haut Lieu 2009, Madiran
Un vin de Mme Brumont.
Cépage tannat. Le Haut Lieu est le haut de la parcelle.
Robe pourpre presque noire.
Nez assez ouvert, boisé, alcooleux, sur les fruits cuits.
Attaque ample et tannique. En bouche, c’est un vin puissant, tannique et bien équilibré. La retro est sur les fruits noirs un peu cuits avec un boisé encore bien présent. Finale tannique et longue.
Conclusion : c’est bon mais très tannique et boisé, un peu rustique.
Note : 3+/5

CR: Montus 2013, Madiran
Sols de galets roulés sur argiles.
Cépages : 80% tannat, 20% cabernet sauvignon
Elevage en barriques, dont 20% neuves.
Robe pourpre.
Nez assez ouvert, sur les épices, les fruits noirs, et un peu alccoleux.
L’attaque est souple et fraiche. On a affaire a une matière assez ample, souple, fraiche, assez élégante malgré des tanins qui grattent un peu.
L’aromatique révélée par la retro est sur la cerise à l’eau de vie et le café, c’est déjà évolué.
Très belle longueur, avec une finale tannique et aromatique.
Conclusion : vin déjà évolué, tannique, frais.
Note : 3,5/5

CR: Montus 2014, Madiran
Sols de galets roulés sur argiles.
Cépages : 80% tannat, 20% cabernet sauvignon
Elevage en barriques, dont 60% neuves.
Nez assez ouvert, boisé, sur les fruits noirs avec un peu de poivron vert.
L’attaque est ample et ronde. La bouche est puissante, équilibrée, encore jeune, avec des tanins bien présents. Les arômes aussi sopnt encore jeunes : cassis, mûre, vanille, café, graphite.
Finale expressive et tannique. Belle longueur.
Conclusion : un très bon vin, encore jeune, qui doit se faire et digérer son élevage.
Note : 3,5+/5


CR: Bouscassé Vieilles Vignes 2012, Madiran
Terroir argilo-calcaire.
Cépages : 100% tannat.
Elevage en barriques, 100% neuves.
Robe pourpre presque noire.
Nez ouvert, sur les fruits noirs cuits, le boisé et le café.
Attaque souple et ronde. La matière est belle, ronde, suave, bien équilibrée. La puissance et les tanins sont bine enrobés. Côté arômes, on est sur les fruits noirs mûrs, un peu de chocolat, un léger fumé et du graphite. Finale aromatique et gourmande.
Très long en bouche.
Conclusion : c’est très bon, gourmand, rond, déjà buvable, mais ca gagnera à vieillir.
Note : 4/5

CR: Montus Prestige 2009, Madiran
Terroir de galets roulés.
Cépages : 100% tannat.
Elevage en barriques neuves pendant 30 mois.
Robe pourpre.
Nez ouvert, sur la cerise noire mûre, le cuir, les fruits cuits et les épices.
Attaque souple et fraiche. Il y a une belle matière, assez tannique mais malgré totu élégante, tramée par une belle fraicheur. La retro confirme le nez, c’est assez fondu aromatiquement..
Très long en bouche, avec une finale tannique.
Conclusion : c’est très bon, dans un style solaire qui reste élégant grâce à une bonne fraicheur.
Note : 4+/5

CR: Montus La Tyre 2010, Madiran
Terrains pentus, sols de galets roulés sur argiles, 7 ha exposition ouest/sud-ouest.
Cépages : 100% tannat. Sélection drastique, 4 grappes par pied et tri sévère.
Elevage en barriques, 100% neuves pendnat 30 mois (cependant j’avais noté 2 ans l’an dernier pour ce millésime).
Robe bordeaux pourpre, intense.
Nez ouvert, sur les fruits rouges cuits, l’orange sanguine, le café et un peu le cake aux fruits confits.
L’attaque est souple et fraiche. La matière est ample, suave, aérienne, fraiche, fondue, très élégante. Les arômes sont gourmands : cake aux fruits confits, café, fumé, vanille. Finale fondue, fraiche et aromatique, associée à une belle longueur.
Conclusion : c’est excellent, fondu, élégant et complexe. Prêt à boire. Je le goûte un peu plus évolué que les 2 dernières années.
Note : 4,5/5


Les Blancs moelleux et liquoreux

CR: Vendémiaire 2015, Pacherenc du Vic Bilh
100% petit manseng. 50-60 g/L de SR.
Robe jaune dorée.
Nez ouvert, d’abord pétrolé (on partirait presque sur un riesling), puis sur l’abricot, l’ananas et un note plus originale de sorbet à la framboise.
Attaque souple et fraiche. Bouche assez légère, juste moelleuse. C’est un vin sucré qui a du mal à exister après La Tyre 2010. Retro sur l’abricot, la mangue et l’ananas.
Longueur moyenne.
Conclusion : c’est agréable, frais et fruité, digeste.
Note : 3+/5

CR: Frimaire 2010, Pacherenc du Vic Bilh
100% petit manseng. 120 g/L de SR.
Robe jaune dorée.
Nez ouvert, concentré, sur l’ananas, la mangue, la passion et à nouveau un côté framboise.
Attaque ample et grasse. Bouche riche et équilibrée, très concentrée, relevée par la belle acidité du manseng. C’est complexe, on a de la mangue, des fruits de la passion, de l’ananas et du miel.
Très belle longueur.
Conclusion : c’est très bon, assez classique d’une liqueur de petit manseng.
Note : 4/5

En reprenant mes notes de l’an dernier, je constate que les pacherencs secs 2012 se goûtent pareil que l’an dernier, ainsi que les 2 entrées de gamme de côtes de gascogne 2016.

En revanche, Torus 2012 qui d’ordinaire est sur le fruit et la souplesse est apparu tannique et asséchant. Enfin, La Tyre 2010, qui n’avait pas changé entre 2016 et 2017 commence à montrer des signes d’évolutions ; elle est moins parfaite et superlative, mais ces petits changements lui apportent du charme.

Bibi
#1025
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Resdig

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2026
  • Remerciements reçus 635

tomy63 a répondu au sujet : CR: Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

Ca me rappelle que j'ai bu récemment le Pacherenc sec 2012, j'ai oublié de poster :
CR: Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012 : (petit courbu, petit manseng, élevage en demi-muids 14à15mois, 15% vol) Couleur or profond, nez très boisé, grillé, toasté, un peu de miel, de fruits mûrs derrière, légère surmaturité. Bouche un peu moins grillée, mais toujours boisée, beurrée, grasse, épaisse, elle manque d’acidité, très étonnant pour du manseng, beau fruité exotique dans le fond mais malheureusement pas assez présent, finale courte, trop molle. Un vin bodybuildé, peu intéressant. B-.

A l'aveugle un ami a placé la bouteille à Meursault. Un sacré vin de terroir !
#1026

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17859
  • Remerciements reçus 1693

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

ce qui est intéressant de savoir c'est pourquoi on peut le prendre pour un Meursault (sur la base de quelle caractéristique ?) et dans un second temps en quoi ce vin n'est pas conforme à son terroir selon toi. C'est quoi un pacherenc de terroir ? (en l’occurrence plus de petit courbu que de Petit manseng)
autre question éventuellement subsidiaire : c'est quoi un vin bodybuildé ? tu crois qu'il est dopé ? Il y a des intrants qui lui donnent cet aspect ?

Jérôme Pérez
#1027

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 1764

bibi64 a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

Tomy,
je vois bien que nous avons ressenti les mêmes notes d'élevage, mais je suis surpris par le fait que tu aies trouvé le vin un peu court. Les deux fois où je l'ai gouté, j'ai eu affaire à quelque chose de très puissant et très long en bouche. Je me demande si tu n'es pas tombé sur une bouteille fatiguée.

Quant à la confusion avec un Meursault, j'imagine aisément pourquoi cela s'est produit. Dans les 2 cas, l'élevage est poussé comme un marqueur de référence, et il y masque le terroir (et parfois aussi le cépage du coup!).
J'avais participé il y a 2 ans à une dégustation comparative de cuvée de puligny, chassagne et meursault 2013 du même producteur (pour chaque vin, un village et deux 1er crus), dans l'optique d'essayer de déceler l'effet terroir. Ma conclusion (avec ma sensibilité et mon appareil gustatif) avait été que j'étais incapable de différencier le style des chassagne et des puligny, alors que les meursault étaient facilement identifiables mais grâce à leur élevage beaucoup plus boisé.

Dernière remarque: habituellement le courbu apporte de beaux amers, mais on les sent assez peu sur ce Montus 2012, ils sont plus présents dans le 2011. Cela a dû faciliter la confusion avec un Meursault.

Bibi
#1028

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2026
  • Remerciements reçus 635

tomy63 a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

bibi64 écrit: Quant à la confusion avec un Meursault, j'imagine aisément pourquoi cela s'est produit. Dans les 2 cas, l'élevage est poussé comme un marqueur de référence, et il y masque le terroir (et parfois aussi le cépage du coup!).


Exactement. Et c'est ce que j'entends par vin bodybuildé : ramassé bien mûr, petits rendements pour grosse concentration, avec probablement des bâtonnages poussés et un boisé très marqué. Un vin qui joue sur la texture, mais qui manque de tension, d'élégance, et de longueur, sur ma bouteille en tout cas.
Un Pacherenc de terroir : des amers comme tu l'as dit, de la minéralité, une acidité assez élevée, peut-être des agrumes type pamplemousse, de l'ananas..., bref des caractéristiques qui ne viennent pas du fût.
Pour le parallélisme avec Meursault qui se fait souvent sur ce genre de vins, je crois qu'il vaudrait mieux dire les "Meursault à l'ancienne" et encore on est dans le stéréotype, tous n'étaient pas comme ça et le sont de moins en moins, et il n'y a pas qu'à Meursault qu'on peut rencontrer ce genre de vin. Mais c'est un raccourci facile qui fait bien comprendre que le vin joue la carte du gros bourgogne bien beurré et boisé.
#1029

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 604
  • Remerciements reçus 133

pierrat a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

Et donc chez ce producteur le Meursault est beaucoup plus boisé que le Puligny ou le Chassagne ou est ce une vue de l'esprit ?
#1030

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17859
  • Remerciements reçus 1693

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

Le petit courbu Talion est aussi d'inspiration bourguignonne dans sa vinification et son élevage. Pour autant, s'il est très bon, c'est que le terroir et de qualité.
Montus, idem.
Pacherenc et Jurançon, s'ils partagent les mêmes cépages ne s'expriment pas de la même façon et ici c'est le petit courbu qui est en avant.

Jérôme Pérez
#1031

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17859
  • Remerciements reçus 1693

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

On pourrait en dire autant du Côtes du Roussillon Domaine de l'Horizon : boisé, oui, mais pour autant ? Y a quand même du monde derrière (et même devant)

cela en dit long sur la conception de la typicité d'un Meursault ou d'un vin blanc de la côte de Beaune.
Je tiens à dire qu'il y a de très grands vins bourguignons élevés en barriques qui ont cette dimension boisée mais qui n'apporte pas que des arômes.

Je tiens aussi à dire que les Montus Blancs sont des vins qui doivent être bus âgés : alors le boisé se fond et cela donne des vins certes puissants mais tout à fait admirables.
L'ennui avec cette cuvée c'est la variabilité d'une bouteille à l'autre : s'il y a des traces d'oxydation, comme j'ai pu le lire sur certains commentaires, et c'est vrai que cela arrive, alors la fête est gâchée.
Sur le manque de vivacité et d'allonge de ce 2012, je suis assez surpris également.

Enfin, Pacherenc, c'est exactement l'aire de production de Madiran (et l'utilisation de la barrique n'est pas une anecdote dans cette région) : le terroir est très loin d'être homogène entre les gravettes, les loess et boulbènes, les croupes de graves et galets roulés, des zones argilo calcaire forment des mosaïques très variées, trouver une typicité dans l'unicité me semble une gageure.


source site Aydie

Jérôme Pérez
#1032
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2026
  • Remerciements reçus 635

tomy63 a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

Jérôme Pérez écrit: le terroir est très loin d'être homogène entre les gravettes, les loess et boulbènes, les croupes de graves et galets roulés, des zones argilo calcaire forment des mosaïques très variées, trouver une typicité dans l'unicité me semble une gageure.


Pour ça je suis d'accord.
Par contre j'ai trouvé le blanc du domaine de l'Horizon beaucoup moins boisé, bien plus minéral et tendu, plus fin, plus subtil. Comme toujours c'est sur une bouteille bue à un instant T.
#1033

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2026
  • Remerciements reçus 635

tomy63 a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

Jérôme Pérez écrit: Le petit courbu Talion est aussi d'inspiration bourguignonne dans sa vinification et son élevage. Pour autant, s'il est très bon, c'est que le terroir et de qualité.
Montus, idem.


Pas obligatoirement, si la technique est bonne ça peut suffir à faire un très bon vin, mais pas un grand vin. C'est ce que je reproche à ce Montus, d'être très "technique" pour les raisons exprimés plus haut, et en plus fait par une technique que je n'apprécie pas personnellement.
#1034

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17859
  • Remerciements reçus 1693

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

Ma volonté n'est absolument pas dogmatique, mais j'ai l'impression et cela rejoint le débat sur "caduques verités ou certitudes" qu'il y a un rejet aujourd'hui dès que c'est boisé.
C'est clair que ce n'est pas fait pour être bu jeune. Comme les grands Bordeaux ou les grands Madirans.
On fait des grands vins partout un peu de la même façon aujourd'hui et pour certains, d'ailleurs les plus nombreux, l'élevage en barrique entre dans l'élaboration.
Or il se trouve qu'une frange d'amateurs, aujourd'hui rejettent systématiquement ce genre de vin aujourd'hui.

La question que je me suis posée en lisant ton commentaire était de savoir si tu avais bu ce vin à l'aveugle et si finalement tes attentes étaient plus sur un vin vif et tendu à la façon Jurançon ou riesling et si finalement ce ne sont pas tes attentes qui ont été déçues.
C'est peut-être parce que je connais ce vin que je m'attends à trouver un vin gras, opulent, démonstratif, extraverti et que je l'apprécie beaucoup.

Aurais-tu réagi de la même façon si on t'avait dit que tu dégustais le Bätard Montrachet de la DRC ?
Je ne dis pas que ce vin est à ce niveau, quoique ...

Jérôme Pérez
#1035

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2026
  • Remerciements reçus 635

tomy63 a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

Ton discours sur le rejet des vins boisés aujourd'hui est vrai, on est dans l'après Parker, la RVF en tête, et peut-être moi que moi aussi. Il faudra faire gaffe à ne pas tomber dans l'excès inverse.
Pour autant sur la bouteille que j'ai bue, probablement trop jeune, le boisé était vraiment trop marqué et comme dit plus haut le vin manquait de tension et de longueur, il était même mou pour moi, peu importe la région. Lorsque je trouve un grand Bourgogne trop boisé je ne manque pas de le dire.
#1036

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17859
  • Remerciements reçus 1693

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

nous sommes d'accord alors.

Mais sur l'utilisation du mot technologique, je pense qu'il faut faire gaffe car il y a des vins nature plus techno que celui-ci. Je m'explique : choisir un contenant de bois (ici, barrique de 600 l) plutôt qu'une cuve inox ne me semble pas relever du "techno".

Je suis heureux de pouvoir échanger dans le calme et j'apprécie ton ouverture et ta capacité à argumenter comme de recevoir les arguments. C'est une discussion qui aurait pu partir en vrille depuis un moment déjà et sur ce point je suis plus fragile que toi ! -) merci

Jérôme Pérez
#1037
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tomy63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 1764

bibi64 a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

@ Pierrat
il n'y avait pas que les Meursault qui avaient vu le bois, mais le plus gros "archétype" (à l'ancienne ? ) était un Meursault.
Pour plus de détail, voir le CR de l'époque ici. .

@ Jérome et Tomy, les terroirs de Montus sont sur des galets roulés. Pour voir la typicité du courbu (90% ici), il faut gôuter la cuvée sans bois Les Jardins de Bouscassé (90% courbu aussi) de l'autre domaine Brumont, à savoir chateau Bouscassé (terroir argileux cette fois).
#1038

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1638
  • Remerciements reçus 435

rkrk a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

Encore un bel exemple qu'il y a peut-être typicité du terroir (les galets de Montus me semblent donner des vins plus ronds que les argiles de Bouscassé) mais certainement pas d'appellation. C'est comme vouloir définir la typicité d'un Cahors entre terrasses et plateau.

Il me paraît aussi inutile de parler des appellations en Bourgogne : je vois plus de parenté entre entre un Meursault Perrières et un Puligny Combettes qu'entre le premier et un Meursault Cras. De même, les vins sont très différents entre les hauts de Chassagne (Grandes Ruchottes) et les bas (Morgeot).

Les appellations sont issues de contraintes administratives et non d'analyses géologiques (je parle des limites entre appellations et non des contours).

Quant à l'utilité de l'élevage sous bois pour des vins de garde en vin BLANC, je ne suis pas convaincu - en tout cas, le bois n'a pas sauvé de nombreux Bourgogne blanc des attaques de prémox.

Ralf
#1039

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17859
  • Remerciements reçus 1693

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Château Montus - Pacherenc-du-vic-bilh sec 2012

il ne me semble pas avoir écrit que l'élevage en bois permettait un vieillissement plus long. Mais si on veut que l'aromatisation liée au boisé s'estompe et se fonde, il faut attendre.
Pour l'oxydation prématurée, on ne peut pas dire non plus que c'est l'élevage en barriques qui est responsable, mais un tas de facteurs que Guffens avait superbement synthétisé dans un entretien dont le lien avait été donné sur LPV.

Jérôme Pérez
#1040

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 1764

bibi64 a répondu au sujet : CR: Château Montus - Madiran - Montus Prestige 2009 et 2010

2 millésimes de cette cuvée dégustés à cette occasion.

CR: Montus Prestige 2009
La robe est bordeaux-noir, très profonde.
Le nez est ouvert, sur les fruits cuits et quelques notes herbacées.
L’attaque est ample et fraiche. C’est un vin massif, tannique et frais. La retro est sur les fruits noirs mûrs, le chocolat et un peu le café.
La finale est fraiche et tannique. Très grande longueur en bouche.
Conclusion : un vin puissant, tannique, mûr aromatiquement. A attendre
Note : 3,5+/5

CR: Montus Prestige 2010
Tout comme pour le 2009, la robe est bordeaux-noir, très profonde.
En revanche, le nez est assez fermé. Il en filtre quelques notes de café, de fruits noirs et d’eau de vie.
L’attaque est ample et fraiche. La matière est belle, ample, relativement veloutée (pour un madiran). Il y a une belle fraicheur et des tanins fondus. Aromatiquement, c’est assez gourmand, sur les fruits noirs mûrs et des notes lactées qui perdurent jusque dans la belle finale très longue.
Conclusion : un beau vin, ample, puissant, assez fondu, avec un grand avenir.
Note : 4+/5

Ces 2 madiran ont un lien de parenté évident, illustré par la robe, la puissance et les arômes. Cependant, aujourd’hui le 2010 est déjà très bon, assez fondu, alors que le 2009 demande encore à se fondre.

Bibi
#1041

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 1764

bibi64 a répondu au sujet : CR: Château Montus - Madiran - compléments

J'ai pu regoûter les 2 cuvées qui étaient bouchonnées lors de la dégustation du début du mois sur la gamme des vins Brumont.

CR: Bouscassé Menhir 2009, IGP côtes de Gascogne
Sélection parcellaire sur un terroir d’argiles jaunes et grises.
Cépages : 50% tannat, 50% merlot
Elevage en barriques, dont 50% neuves.
Robe pourpre.
Nez ouvert, très expressif, sur un beau mélange de fruits noirs murs et de notes d'élevage (vanille, champignons frais et cacao).
Attaque ample et fraiche. Il y a une belle matière, puissante, assez ronde, avec quelques tanins résiduels mais l'ensemble est déjà relativement fondu. La retro confirme le nez, c'est gourmand.
La finale est longue, avec une petite pointe de chaleur.
Bilan: c'est bon à très bon, dans un style mûr et gourmand.
Note: 3,5/5

CR: Bouscassé 2014, Madiran
Terroir argilo calcaire.
Cépages : 70% tannat, 15% cabernet sauvignon, 15% cabernet franc
Elevage en barrique, dont 30% neuves.
Robe violacée.
Nez assez discret, sur les fruits noirs avec un léger fumé et une touche herbacée.
Attaque souple et fraiche. La fraicheur se ressent tout au long de la bouche, c'est plus frais que Menhir 2009. C'est également puissant, avec des tanins bien présent mais pas rustiques.
La retro est dominé par le fruité (fruits rouges et noirs mélangés), puis est complétée par un peu de graphite, de fumé, de café et d'une petite note herbacée.
Bonne longueur.
Bilan: c'est un vin très jeune, fruité et puissant mais à attendre. Un peu difficile après Menhir 2009, j'aurais dû goûter dans l'ordre inverse.
Note: 3+/5

Bibi
#1042

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 354
  • Remerciements reçus 242

No Sport a répondu au sujet : Montus/ Bouscassé/Brumont

CR: Château Montus 2003

Robe noire, nez sur le cassis et une note nettement balsamique. Bouche où l'on retrouve les fruits noirs compotés, cassis, myrtille, le côté balsamique (+ eucalyptus?), encre et fumée. Finale sur la prune à l'alcool et le kirsch. Côté tanins, il n'y a plus grand monde dans la place et le vin apparait un peu "planplan" avec l'alcool qui ressort. Cela reste buvable mais la bouteille aura été ouverte trop tardivement, je présume... Moyen ou mal goûté
#1043

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2668
  • Remerciements reçus 613

Alex a répondu au sujet : Montus/ Bouscassé/Brumont

CR: Château Montus 2010

Voilà un excellent exemplaire de Montus, aujourd'hui encore un peu marqué par un boisé luxueux, la robe est pourpre et intense mais tout de même il ya du jus et une aromatique (cacao, cassis, cerise) des plus plaisantes .
Un beau vin, bâti, structuré, onctueux, riche, suave qui s'est révélé le parfait compagnon d'un magret de canard au sang à la plancha.

Très bien +

Alex
#1044

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5527
  • Remerciements reçus 2382

Frisette a répondu au sujet : CR: Château Montus, Pacherenc du Vic Bilh (sec), 2009

CR: Château Montus, Pacherenc du Vic Bilh, 2009

La robe est jaune complètement dorée. Le nez est puissant, de grande intensité, exotique, un peu agrumes et légers terpènes, sur un très léger fond truffé. La bouche est extrêmement dense, concentrée, quasiment tannique et réglissée. Une haute acidité heureusement tend et rend frais ce golgoth. On retrouve une aromatique assez similaire au nez. La finale est longue, puissante et faisant ressortir un fond de pétard, de silex. En dégustation pure, c'est assez hors norme. Sur la salade du sud ouest (magrets séchés, foies, gésiers, lardon, oeuf...), cela s'équilibre et s'harmonise. Très Bien à Excellent (16,5/20), à parfaite maturité mais à impérativement marier à table.

Flo (Florian) LPV Forez
#1045

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 1764

bibi64 a répondu au sujet : CR: Château Montus, Madiran Montus Prestige 2002

J'ai bu aujourd'hui un magnifique CR: Montus Prestige 2002.

La robe pourpre un peu tuilée est très dense.
C'est vin dégage une belle énergie, qui s'exprime par un mélange de puissance et de fraîcheur. Les tanins sont fondus mais il reste une belle structure. Côté arômes, c'est très complexe, on a encore des arômes primaires de fruits noirs, mais aussi des restes discrets d'élevage qui vont d'une légère vanille à du chocolat, puis une large palette d’arômes d'évolution, avec du cuir, de la figue séchée et même un léger rancio épicé en finale. Le tout était associé à une très belle longueur. Un grand vin.
Damned, c'était ma dernière bouteille :o

Il va sans dire que l'accord avec des magrets grillés n'a pas gâché la fête.

Bibi
#1046

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 1764

bibi64 a répondu au sujet : CR: Châteaux Montus et Bouscassé, primeurs 2017

J'ai eu l'occasion de goûter les 2017 en échantillons primeurs au début du mois.
Voici les notes que j'ai prises à cette occasion. L'exercice des primeurs étant rare pour moi, ces notes sont à prendre avec des pincettes (plus encore que d'habitude :cheer: ).

CR: Bouscassé 2017
60% tannat, 20% cabernet sauvignon, 20% cabernet franc
Robe violacée.
Nez ouvert, avec un côté banane chimique très dominant, puis après aération on a de la réglisse et de la ronce.
Attaque souple et fraîche. Matière ample et suave, avec une petite sucrosité mais un bon équilibre. En retro, on retrouve la banane, puis du cassis et des notes de poudre à canon. Le café et le chocolat font leur apparition en finale, accompagnés de petits tanins.
Bilan: c'est déjà bon (hormis le nez).

CR: Montus 2017
80% tannat, 20% cabernet sauvignon
Robe violacée presque noire, profonde.
Nez ouvert, sur le grillé, le silex et le cassis.
Bouche ample et ronde mais assez fraîche. Vin voluptueux et déjà gourmand. En retro, c'est fondu: cerise (un peu kisrschée), chocolat, café, poivre. Finale aromatique et épicée, de belle longueur.
Bilan: joli vin, déjà fondu et gourmand. Bon à très bon.

CR: Bouscassé vieilles vignes 2017
100% tannat
Robe violacée/noire presque fluo, profonde.
Nez assez ouvert, sur les fruits noirs (cerise notamment) et les épices.
Attaque ample et fraiche. C'est ample, acidulé, frais et droit, avec des tanins assez fins. En retro, c'est très fruits noirs, avec du cuir et des épices. Finale élégante et mûre, avec des petites notes de chocolat. belle longueur.
Bilan: déjà très bon.

CR: Montus Prestige 2017
100% tannat
Robe violacée presque noire, profonde.
Nez ouvert, complexe, floral, fruité et épicé à la fois.
Bouche ample, massive, un peu fermée. Les tanins sont serrés et il y a une belle fraicheur. Aromatiquement, c'est assez fermé, un peu austère; on trouve nénamoins des fruits noirs, du graphite, du café, accompagnés après aération des quelques épices. Finale tannique et un peu amère. Très long en bouche.
Bilan: puissance et équilibre sont là, mais c'est austère en l'état. Mais je suis incapable de me projeter.

CR: Montus La Tyre 2017
100% tannat
Robe noire.
Nez assez ouvert, sur le boisé, la réglisse, le cassis et la mûre.
Attaque ample et ronde. Belle matière, ronde et fraiche, avec un côté presque crémeux. Aromatiquement, c'est très fruits noirs (cassis, mûre, myrtille, cerise) avec du chocolat. Finale aromatique et fraiche, pas trop tannique. Très très long en bouche.
Bilan: ça sent le grand vin en devenir. Très bon en l'état.

Bibi
#1047
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: toubib063, FlavFirst

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2320
  • Remerciements reçus 932

GILT a répondu au sujet : CR: Château Montus - Montus 1994- madiran

CR: Château Montus- Montus 1994- madiran

Robe pourpre légèrement tuilée.
Nez très agréable et doux sur les fruits rouges et le sous-bois: un nez d'automne.
La bouche présente une structure tannique encore ferme associée à de la fraicheur, du fruit et un peu de tabac.

C'est un peu sévère seul mais parfait sur un pot au feu.Un vin de gastronomie encore très jeune.

Beau vin.

Gilles
#1048

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 1764

bibi64 a répondu au sujet : CR: Madiran Chateau Montus 20089

Bu à cette occasion.

CR: Madiran château Montus 2009.
Robe pourpre, intense.
Nez ouvert, d’abord sur une note puissante d’écorce de mandarine, puis sur les fruits noirs, les épices et un léger fumé.
L’attaque est souple et très fruitée. La bouche est ronde et presque suave. Des tanins abondants arrivent dans un 2e temps et s’imposent jusqu’en finale. La finale est un peu chaude et associée à une très belle longueur.
Bilan : c’est un vin solaire et fruité à la finale tannique.
Ma note : 14,5 (bon à très bon).

Bibi
#1049

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1443
  • Remerciements reçus 1767

Kiravi a répondu au sujet : CR: Château Bouscassé. Madiran. vieilles vignes. 1995.

CR: Château Bouscassé. Madiran. Vieilles vignes. 1995.

Robe brune, très évoluée.
Nez révélant des arômes de sous-bois, feuilles, champignons, liqueur de vieux garçon. Ça sent très bon.
Le toucher de bouche est très délicat, la structure encore belle, le vin n'est pas mort du tout. Il possède toujours une assez belle intensité sur un registre tertiaire, une droiture qui mène à une finale un peu en retrait malgré tout, manquant de vivacité et plutôt courte.
Nous nous sommes fait plaisir, mais n'étant pas un fan absolu des saveurs tertiaires, je pense que j'aurais préféré boire ce vin il y a 5 ou 6 ans. Mon bonheur eût sans doute été plus grand.

Marc, assez vieux débutant
#1050

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck