Nous avons 2240 invités et 46 inscrits en ligne

Vignobles Brumont / Château Montus / Château Bouscassé

  • Messages : 827
  • Remerciements reçus 911
De ce que j'ai pu lire, il y a aussi un peu de petit manseng dans l'assemblage: 

www.jadopteunvin.fr/...
26 Mar 2023 17:47 #1201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1086
  • Remerciements reçus 1648
Bu ici

CR: Château Montus - Pacherenc du Vic Bilh sec 2014
Doré clair
Nez mûr et (très) bien élevé, avec un côté fruit jaune mûr et céréales (sésame) grillée.
Bouche puissante, large et malgré tout avec une belle fraîcheur. C’est clairement démonstratif, mais tellement bien fait qu’on pourrait le comparer sans difficulté à une belle cuvée de la Côte de Beaune.
Alors certes l’élevage est encore marqué, mais la matière et l’équilibre sont tels que c’est vraiment excellent, et probablement pour longtemps. Vin de la soirée pour moi.

Jérôme
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, jd-krasaki
31 Mar 2023 19:14 #1202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19702
  • Remerciements reçus 4898

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Château Montus - Pacherenc du Vic Bilh sec 2014

Il y a peu de vins dans le Sud Ouest qui peuvent rivaliser : oui, en effet ça regarde vers la Bourgogne et ça a toujours été le style de cette cuvée : les Tries de Chavigne de Guffens ne sont pas loin.
J'avais déjà écris dans cette rubrique "et si le grand vin chez Montus était le blanc ?" 
Vive le courbu (et un peu le manseng) !

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ysildur
01 Avr 2023 08:27 #1203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 285
  • Remerciements reçus 487
Pour ma part également, le Montus blanc est de loin mon préféré dans la gamme (après, avec un pdf comme le mien ... ^^)
Malheureusement son prix n'est pas resté aussi sage que lorsque j'avais découvert (par hasard) la cuvée ...
Certes, si on commence à comparer à la Bourgogne ... tout est relatif :p

Laurent
01 Avr 2023 09:29 #1204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3499
  • Remerciements reçus 7241

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Vignobles Brumont Château Bouscassé VV 2007

Bonjour à tous,

 
Fichier attaché :


CR: Madiran, Chateau Bouscasse VV 2007 (vidéo 5:30) : A 4H, un nez de cassis léger, puis de graphite, encre, note épice réglisse, fond mentholé, balsamique, puis fumé, cacao/chocolat à 24H. La bouche est robuste, puissante, de la fraicheur assez marquée et de la droiture, tanins fins précis, soyeux mais denses, sur le cassis, acidulé, note graphite puis plus épice réglisse, évoluant encens, eucalyptus fond balsamique, puis cacao/chocolat. La finale est fraiche, puissante, empreinte avec de la mache, mais pas rustique grace a ces jolis tanins, et persistance intéressante. TB 90 (16)

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Marcmichel, Kiravi
16 Avr 2023 17:24 #1205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3499
  • Remerciements reçus 7241

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Vignobles Brumont Château Bouscassé VV 2008

Bonjour à tous,

 
Fichier attaché :


CR: Madiran, Chateau Bouscasse VV 2008 (Vidéo 5:00) : A 24H, un nez plutôt sombre de cassis, note amande, massepain (une pointe fruit confit) puis plus tellurique, sol, roche, pointe mentholé fond balsamique et cacao. La bouche est robuste, droite, fraiche, tanins soyeux, pas rustiques du tout, c'est puissant, sur le cassis acidulé, note plus bourgeon de cassis puis mentholé, eucalyptus, pointe roche, sol, tourbe, fond balsamique. La finales est fraiche, voir vive, tonique, sur le cassis, acidulé, note bourgeon de cassis évoluant vers le menthol, fond balsamique. TB+ 90+ (16+). Bien sur le confit de canard, mais très bien sur le poulet à l'estragon ! (Pas à la crème, estragon, oignon confit, sauce soja)

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, GILT, Marcmichel
21 Mai 2023 18:10 #1206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3262
  • Remerciements reçus 4721

Réponse de GILT sur le sujet CR: Château Bouscassé 2017 - Madiran

CR: Château Bouscassé 2017 - Madiran

Une drôle d'expérience pour moi de me voir proposer un bouscassé si jeune; je pratique le domaine depuis trente ans et attends longtemps les vins.
La robe est noire et épaisse.
Le nez est d'intensité moyenne mais complexe : de la myrtille, du cacao, des épices, un peu de lacté.
La bouche est puissante mais sans agressivité avec des tanins déjà bien intégrés.
Il y a de la douceur avec une finale assez fraiche.
Je dois reconnaitre que ce n'est pas désagréable.
C'est évidemment riche , sur une sucrosité qui me rappelle des vins du nouveau monde.
Bon vin.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, KosTa74, Fredimen
04 Jui 2023 11:39 #1207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 226
  • Remerciements reçus 1506
CR: Château Bouscassé - Pacherenc du Vic-Bilh sec - Les Jardins Philosophiques 2017

Bouteille achetée récemment au fond du rayon d'un caviste. Pas si fréquent de trouver des blancs de cet âge en magasin.
10.50€, ce qui ne gâche rien.

Cépages : petit courbu (majoritaire) et petit manseng

 

Le bouchon est ferme, impeccable.
Couleur jaune citron soutenu.
1°nez franc et expressif sur le zeste avec une pointe de silex (sans jeu de mots).
L'agitation est plus fruitée, intense, bien sur les agrumes (citron vert, pamplemousse), vétiver et fruit de la passion, en cherchant bien.
La bouche est à la fois fraîche et riche (13.5°), avec un très léger CO2. Au départ, on a bien le citron vert puis vient quelque chose de plus mûr, comme un fruit exotique indéfinissable avant de retrouver de la fraîcheur avec son amertume finale. Impression un peu corsée sur la fin.

C'est un ensemble plutôt spectaculaire par son acidité haute et ses arômes intenses.
Ce n'est ni complexe ni vraiment concentré mais plaisant à boire. Permet de découvrir le cépage petit courbu en sec.
Une bonne typicité et un bon rapport Q/P.

Patrice
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64
25 Jui 2023 19:04 #1208
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3518
  • Remerciements reçus 6879

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Château Bouscassé Madiran 2015

CR: Château Bouscassé Madiran 2015
Nez sur la prune noire, la mûre, la vanille et le cacao.
Jolie matière veloutée, avec une structure fondue, de jolis tanins patinés, et un fruit un peu crémeux.
Le temps pourra peut être faire passer ce boisé encore présent.

www.lapassionduvin.c...

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, rkrk, letournaisien, Jean-Loup Guerrin
12 Juil 2023 22:17 #1209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 531
  • Remerciements reçus 790

Réponse de MathiasB sur le sujet CR: Château Montus, Pacherenc-du-Vic-Bilh sec 2014

Bu lors de la soirée LPV Coteaux de Paris 8 - Direction le Sud Ouest



CR: Vin 5 : Château Montus, Pacherenc-du-Vic-Bilh sec 2014

MathiasB
Nez dominé par l'élevage sous bois, la noix de coco notamment.
En bouche également, tout du moins à la première gorgée, on ne perçoit quasiment que les notes liées à l'élevage.
Mais dès la deuxième gorgée, un peu de fruit revient, avec une jolie acidité pour tendre le vin.
Le vin reste pour moi très dur à lire, l'élevage n'est pas du tout intégré.
Grosse déception à la tombée de la chaussette, une précédente expérience sur cette cuvée m'avait bluffé (autre millésime mais je ne m'en souviens plus). Il va falloir patienter quelques années pour ce vin.
Bien + (15/20)

mconstant
Le nez est d'entrée dominé par un élevage appuyé et pas encore intégré. En faisant fi de ce boisé qui me dérange, on peut percevoir du citron confit et un léger ananas. L'aération lui fera du bien avec un côté citron frais et mie de pain qui arrive.
La bouche est elle aussi dominée par l'élevage qui donne à l'ensemble un côté engoncé sur le citron confit et l'ananas. L'ensemble est riche, gras et la finale en toute fin de bouche donne une acidité bienvenue. La longueur est bonne.
Au final, un élevage trop démonstratif pour me convaincre. Ayant récupéré le vin, le lendemain l'ensemble est bien mieux intégré et on a affaire à un beau vin gras, long, équilibré. Ceux qui ont une bouteille, je vous conseille d'attendre ou de bien aérer (24/36h).

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, letournaisien, Jean-Loup Guerrin
20 Juil 2023 23:34 #1210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 531
  • Remerciements reçus 790

Réponse de MathiasB sur le sujet CR: Château Montus, Madiran Prestige 1999

Bu lors de la soirée LPV Coteaux de Paris 8 - Direction le Sud Ouest



CR: Vin 9 : Château Montus, Madiran Prestige 1999

MathiasB
Nez ouvert, avec du cuir, du fumé, et des fruits noirs.
Le vin semble assez mature si on regarde l'aromatique : fruit cuit, cuir, et ce que j'associe à la cave (sans que ce soit péjoratif, au contraire).
Mais les tanins, même s'ils donnent une jolie texture au vin, sont encore un peu accrocheurs, ce qui semble trahir une certaine jeunesse.
A la tombée de la chaussette, on voit que la jeunesse est toute relative ! Malgré son âge, le vin semble avoir encore besoin de plusieurs années pour que ses tanins se fondent.
Très Bien - (15.5/20)

mconstant
Le nez est très joli, assez profond sur ce mélange de fruits noirs et de réglisse sur lequel s'adjoint un peu de bois, un côté poivré, lardé qui m'orienterais presque sur de la Syrah. Le cassis est aussi présent et l'ensemble est assez complexe et joli.
La bouche est très épicée, sur le poivre. On a une matière encore très présente, presque costaud sur les fruits noirs. Les tannins restent aussi saillants et un élevage qui se sent un peu (astringence) en milieu de bouche. La finale s'étire sur des arômes mentholés.
Un beau vin mais qui fait plus rustique et possède moins de finesse que les cahors précédents (si j'avais su que j'écrirai un jour ce type de phrases)

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Jean-Loup Guerrin
20 Juil 2023 23:34 #1211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 531
  • Remerciements reçus 790
Bu lors de la soirée LPV Coteaux de Paris 8 - Direction le Sud Ouest



CR: Vin 10 : Château Bouscassé, Pacherenc-du-Vic-Bilh Brumaire 2012

MathiasB
Un de mes apports. Ouvert 12h plus tôt.
Nez sur l'ananas, l'orange confite, pas de doute on reste sur du manseng.
La bouche est une très belle liqueur, mais la magie du petit manseng opère et offre une acidité qui rend le vin d'une fraîcheur assez redoutable
Fruit tropical (plus mangue qu'ananas en bouche ?), pâte d'amande, c'est mûr et d'une gourmandise remarquable.
Très Bien + (16.5/20)

mconstant
Joli nez intégré sur un mélange de mangue et d'ananas. Pas de rôti mais plutôt un léger fumet. L'ensemble présente aussi des notes florales (fleurs blanches) et l'aération montre des arômes de vanille apparaître.
La bouche présente une belle acidité en attaque, on sent une certaine douceur aussi, un bel équilibre sur des arômes exotiques et tourbés. La longueur est bonne avec une finale sur la vanille grillée.
Un sucre qui m'a plu, parfaitement équilibré et avec une très belle gourmandise.

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, Fredimen
20 Juil 2023 23:35 #1212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2668
  • Remerciements reçus 8126

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: chateau Montus Prestige 2000

CR: chateau Montus Prestige 2000
La robe est pourpre, un peu tuilée sur les bords.
A l'ouverture la veille, le nez est marqué par un fort côté café/goudron.
Le lendemain midi, c'est plus posé; on trouve toujours de l'élevage, mais raisonnable, sur du café, grillé, bien équilibré avec des fruits noirs, du fumé, du cuir, de l'humus, du tabac blond et une pointe de pin.
La bouche est ample, avec un bel équilibre sur la fraicheur, des tanins arrondis mais encore bien présents. Très belle longueur.
C'est très bon (4+/5), mais ca fait encore jeune à mon goût malgré les notes de cuir et humus. A revoir sereinement dans 5 ou 10 ans.

Les 2 copains qui étaient à l'aveugle partent sur Bordeaux. L'un propose rive droite 2006, l'autre rive gauche 2001 ou 2003. Ce qui confirme une fois de plus le côté très bordelais que prennent les beaux madirans avec l'âge.
L'accords sur les magrets grillés a très bien fonctionné, mais le risque était minime  .

Bibi
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, letournaisien, sideway, Jean-Loup Guerrin, Papé, Agnès C, jd-krasaki
31 Juil 2023 23:31 #1213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4060

Réponse de LADIDE78 sur le sujet CR: Château Montus 2006

CR: Château Montus 2006

Magnifique Montus , un superbe Madiran , racé,  puissant , charpenté , sur des notes olfactives et gustatives de fruits noirs , cassis , mures , framboises , des notes chocolatées, quelques épices , la bouche est charnu, confortable , magnifique persistance , c est très bon et a son apogée au bout de 17 ans de cave , ce vin me rappelle certains GC Bordelais , a présenter surtout sur des mets puissants il a fait magnifiquement le job face à une bavette de taureau de Camargue  , j ai adoré ce vin d une incroyable jeunesse ,sur le fruit, une pointe mentholée apporte beaucoup de fraicheur ,  il a encore de beau jour devant lui  Excellent

didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, bibi64, the_ej
29 Aoû 2023 07:00 #1214

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1916
  • Remerciements reçus 4433

Réponse de sebus sur le sujet CR: Château Montus, Madiran La Tyre 2010

Vin 5
CR: Château Montus, Madiran La Tyre 2010

Robe sombre 
Le nez est bestial de prime abord, laissant paraître un petit voile liégeux, puis des fruits noirs 
La bouche est malheureusement perturbée par le bouchon; donnant une sensation concentrée mais rustique, la longueur n'est pas folle. ED
 
Fichier attaché :


Vin 5
Robe bien sombre disque 
Très beau nez d'emblée, fait de vieux bois, de mûre et d'autres fruits noirs, d'épices, 
Attaque franche, matière pleine et ample, les tanins sont fins et poudrés, très longue finale fruitée et épicée, que l'élevage souligne sans l'écraser. C'est Superbe !
Et quelle surprise à la levée de la chaussette puisque nous dégustons à nouveau le Château Montus, Madiran La Tyre 2010. On remercie le caviste qui a accepté de remplacer la bouteille bouchonnée.
 
Fichier attaché :

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Nicolathicaz
12 Sep 2023 21:16 #1215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1916
  • Remerciements reçus 4433

Réponse de sebus sur le sujet CR:Château Montus, Madiran Prestige 2001

Vin 4
CR:Château Montus, Madiran Prestige 2001

Robe sombre au disque évolué
Nez superbe, tertiaire, de la mûre, chocolat, tabac, pruneau
Bouche soyeuse, les tanins sont fins mais encore présents, sapide et long à souhait rétro sur le moka. C'est délicieux et intense ! Une fois la chaussette levée, le style évoque quand même bien la Tyre bue à la session précédente.
 
Fichier attaché :

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, matlebat, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64
12 Sep 2023 21:31 #1216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2668
  • Remerciements reçus 8126

Réponse de bibi64 sur le sujet Visite et repas aux châteaux Montus et Bouscassé

Par une belle journée d’été, nous partons à quatre pour une journée visite des châteaux Montus puis Bouscassé, suivie d’un déjeuner au château Bouscassé.

Nous commençons par la visite du château Montus. En attendant l’heure de début, nous flânons autour des bâtiments.

 
Ci-dessus, façade du château Montus ; ci-dessous, arrière du chateau
 

 
Le chai vu de l’extérieur.


La visite commence. Après une présentation des appellations locales et de l’historique du domaine, nous entrons dans le chai.
La première pièce est constituée de la grange historique dont la charpente est classée :

 

Dans cette pièce se trouvent 9 cuves tronconiques en bois de 225 hL.

 

Ces 9 cuves tronconiques sont réservées à la vinification des grands tannats, dont l’élevage se fait ailleurs, dans le chai à barrique.
La vinification des cuvées rouges moins prestigieuses ou des blancs se fait dans les 50 cuves inox qui se trouvent dans la partie moderne du chai :

 

Après cette visite du rez de chaussée, nous descendons au sous-sol dans l’impressionnant chai à barriques :

 

Il contient 2000 barriques en provenance de multiples tonnelleries. Par exemple, les Stockinger sont utlisées pour l’élevage de 24 mois du Montus blanc.
Le parc de barriques est renouvelé à hauteur de 300 ou 400 barriques par an.
Dans ce chai à barrique, on trouve aussi quelques foudres dédiés à l’élevage :

 

Nous en avons fini de la visite du chateau Montus. Nous prenons la direction du château Bouscassé, avec 2 arrêts sur des parcelles de vignes.
Au premier arrêt, nous trouvons des tannats et cabernet sauvignon sur argiles à galets.

 
Argiles à galets roulés

La parcelle est cultivée avec un enherbement d’un rang sur deux.

  ​​​​​​​
enherbement

Des essais d’ombrage y sont menés avec des plantations d’arbres, dont les résultats ne sont pas pour tout de suite :

 

Sur cette parcelle, on a constaté la très forte pression du mildiou :

 
Mildiou qui a attaqué les feuilles et les baies


Nous reprenons les véhicules et partons pour la 2e parcelle, la parcelle Mehnir, qui produit le vin du même nom :

 

La parcelle tire son nom du gros caillou qui s’y trouve. Son sol est constitué d’argiles brunes sans galets. L’encépagement y est moitié tannat et moitié merlot.

Nous repartons jusqu’au château Bouscassé :

 

C’est la propriété fermière historique de la famille Brumont. Après avoir profité des jolis jardins, nous descendons dans le chai d’élevage :

 

Ce chai d’élevage complètement enterré contient 800 barriques dédiées à l’élevage des vins rouges du château Bouscassé.

Il est 13h, il est temps de passer à table !

La mise en bouche/apéritif se fait au jambon de porc noir de Bigorre :

 

Il est accompagné d’un Pacherenc sec Bouscassé Les jardins Philosophiques 2017.

Et là, à cet instant précis du CR que je reprends cet après-midi, je me rends compte que j’ai oublié mon carnet de notes de l’année à un salon des vins ce matin .
Je vais donc faire des CR très brefs, de mémoire, de ce que j’avais relu dans le carnet les jours précédents…

CR: Pacherenc sec Bouscassé Les jardins Philosophiques 2017.
Joli vin, citronné, sans amertume, plutôt gourmand. Plus évolué que lors des dernières dégustations. Bon accord avec le jambon.

Nous passons ensuite au repas proprement dit :

 

Tout est prêt pour poser le verres de dégustation en ayant les infos sur les cuvées :

 

CR: Pacherenc du vic bilh sec Bouscassé Montus 2015.
Vin ample, bien équilibré, avec un élevage marqué mais qui passe cette fois (contrairement à ma dernière dégustation où c’était archi dominant). Très bon mais encore très jeune (4/5).
A attendre. Bel accord avec l’entrée.

CR: chateau Bouscassé Menhir 2006.
LE vin rouge du repas. C’est ample, avec un très bel équilibre et des tanins fondus, avec des arômes à la fois fruités et tertiaires. Beaucoup de plaisir avec ce vin à maturité. (4+/5).
Très bel accord avec le chevreuil.

CR: chateau Montus 2017.
Voilà un Montus classique, ample, puissant, frais, tannique, avec beaucoup de fruit. C’est encore un bébé mais ca fera une très belle bouteille dans quelques années (4/5). En attendant, sa jeunesse est dompté par le chevreuil et là aussi on a un très bel accord.

CR: chateau Bouscassé vieilles vignes 2016.
Pas trop de souvenirs précis, si ce n’est la note de 4/5 et le fait que tout est en place.
L’accord avec les fromages n’a pas été terrible ; ca allait à peu près sur certains fromages secs, mais il y a avait aussi un bleu et là sans surprise ca a été la cata.

Mais j’ai gardé de ce bleu car j’imaginais un bon accord avec le dernier vin, ce qui fut le cas.

CR: Pacherenc du vic bilh Brumaire 2012.
Vin avec une belle liqueur relevée par une belle acidité et des aromes riches de type raisin de Corinthe. A point. Très bon à excellent (4,5/5).
Bel accord avec le très bon dessert au haricot tarbais.

Ce fut une très belle journée entre copains, avec belle visite et un très beau repas accompagné de vins bien choisis en compagnie de l’intarissable maitre des lieux, Alain Brumont.

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., tht, Dom, matlebat, letournaisien, denaire, sideway, jl39, Jean-Loup Guerrin, GILT, Vaudésir, Papé, Agnès C, sebus, Frisette, Med, GAET, leteckel, the_ej, rudy.B, Kiravi, Garfield, Monard, Ilroulegalet, Manas, Tessouille
05 Nov 2023 17:22 #1217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 808
  • Remerciements reçus 3071

Réponse de Ilroulegalet sur le sujet Vignobles Brumont / Château Montus - Prestige 1994

@Bibi 64 : Magnifique récit de visite et l'expérience client a l'air d'être bien prise en compte par le domaine.

Bue  ici.

CR: Sud-Ouest, Madiran, Château Montus Prestige 1994
Fiche technique  . 90% Tannat, 10% Cabernet Franc. Long élevage en fût. 12,5°
Pourquoi c’est un mythe : Alain Brumont, le seigneur du Sud-Ouest avec ses vins d’une longévité inouïe.


Nous avons là encore une robe d’une densité et d’une couleur sombre, profonde, impénétrable et sans trace d’évolution. Le nez évoque rapidement le sud ou sud-ouest avec ses effluves de fruits rouges mélangés à une pointe de végétal noble.
Sous le palais, le vin impressionne par son volume à la fois sphérique et rustique. L’astringence des tannins a disparu mais continue d’exercer une emprise sur les gencives impressionnante longtemps après la déglutition.
Clairement un vin de gastronomie pour accompagner une blonde d’Aquitaine ou une Galice bien persillée avec des poivrons sur une pierrade.
Très beau vin pour gastronome éduqué et beaucoup de plaisir pris par le groupe avec cette bouteille.
Pour info, à Vinapogée Alain Brumont a fait partie du podium des meilleurs stands de la journée à chaque fois que je suis venu.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64, choubi38, Tessouille, Nicolathicaz
06 Nov 2023 18:58 #1218

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6027
  • Remerciements reçus 814

Réponse de Martinez sur le sujet Château Montus - Prestige 2001

CR: Château Montus - Prestige 2001

Robe brillante, nette, reflets trahissant les 22 ans.
Nez d'une grande précision, fin et complexe (fruits, épices, menthol, très léger fumé...)
La bouche est d'un très bel équilibre et d'une fraîcheur sans faille, apportée aussi par l'aromatique. Les tanins sont fondus et le toucher de bouche est classe.
Belle longueur.

Magnifique ! Une certaine classe. A boire.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, Olivier Mottard, tht, matlebat, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, Ilroulegalet
24 Nov 2023 09:07 #1219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19702
  • Remerciements reçus 4898

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Bouscassé - Pinot Noir 2020

CR: Bouscassé - Pinot Noir 2020

Bon, autant le dire tout de suite, ce n'est pas l'alternative que l'amateur de Bourgogne attend : Néanmoins, ce vin est très intéressant à plusieurs titres et de façon intrinsèque pour commencer ; un beau jus très bien vinifié, un vin plein sans sur-extraction, charnu avec un très bel équilibre, structuré avec  de belles saveur de fruits rouges et noirs, un pointe d'épice, de la mâche avec un peu d'amertume sur la finale et des tanins bien dessinés. Bonne longueur et élevage très bien dosé.
Pour lui même, donc, ce vin vaut d'être goûté et même bu ; c'est en outre un assez bon rapport qualité prix.
Dans la seconde perspective, celle de ma réflexion et de mon intérêt, je me suis demandé ce que j'aurais pu imaginer si j'avais dégusté ce vin à l'aveugle car il est évident que jamais je ne me serais avancé sur la piste du pinot noir. 
Ce qui est certain, c'est qu'il m'évoque le Sud Ouest, culturellement avec sa carrure, ses tanins, sa mâche et cette amertume qui du reste ne m'a pas semblé un défaut. Sa relative discrétion aromatique m'aurait sans doute aiguillé sur un côt peu concentré c'est dire.
 

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, matlebat, Jean-Loup Guerrin, bibi64, leteckel, the_ej, Kiravi, Ilroulegalet
31 Déc 2023 16:45 #1220

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1948
  • Remerciements reçus 1308

Réponse de rkrk sur le sujet Bouscassé - Pinot Noir 2020

J'ai goûté de jolis Pinot Noirs venant de Limoux (en particulier de Roquetaillade) mais sinon j'ai l'impression que le Pinot Noir s'acclimate mal dans le Sud-Ouest ou dans le Languedoc (trop d'argile dans le Sud-Ouest et trop de soleil dans le Languedoc ?)

Ralf

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
01 Jan 2024 22:57 #1221

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2668
  • Remerciements reçus 8126

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: dégustation Brumont, 16 cuvées

Voici le compte rendu de la dégustation annuelle des vins Brumont que je fais avec mon groupe de dégustation.

Rappel sur mes notations :
0 = raté 1 = médiocre 2 = correct 3 = bon 4 = très bon 5 = excellent
avec des demi points, des + et des – qui permettent d’affiner le jugement et de classer les vins entre eux.




Les Blancs secs

CR: Bouscassé Le Blanc d’Alain Brumont 2022, Pacherenc sec
Cépages : 70% courbu, 30% petit manseng. Elevage en cuve béton.
Robe jaune pâle.
Nez ouvert, avec beaucoup d’agrûmes (citron, pomelo, mandarine) et une touche florale.
Bouche souple et ronde, en ½ puissance, avec une fraicheur adéquate et une amertume plutôt forte à mon goût. En retro on retrouve le bouquet, complété par des notes d’endive fraiche.
Finale saline de longueur moyenne.
Conclusion : c’est assez bien, moins bon que le 2020 goûté l’an dernier à cause de l’amertume.
Note : 2,5/5

CR: Les Jardins de Bouscassé 2018, Pacherenc sec
Cépages : 90% courbu, 10% petit manseng
Elevage sur lies un an en cuve béton.
Robe jaune doré à reflets verdâtres.
Nez assez ouvert, sur le citron, le coing et les fleurs blanches.
Attaque ample et ronde. La bouche est assez puissante, fraiche, avec une fine amertume. Il y a une belle tension avec un peu de gras apporté par les lies.
La retro révèle du citron confit, du coing, une note levurée et une touche d’herbe séchée.
Belle longueur.
Conclusion : c’est bon, dans un style un peu gras et gourmand.
Note : 3+/5

CR: Montus 2015, Pacherenc sec
Cépages : petit courbu + ε petit manseng
Elevage 2ans en ½ muids (600L, 100% bois neuf).
Robe jaune doré.
Nez ouvert, d’abord sur un fort boisé, puis sur des fruits exotiques et une note anisée.
Attaque ample et ronde. Grosse matière, avec une grosse énergie. C’est très tendu. L’aromatique est complexe, quoique encore très marquée par le bois : moka, vanille, noisette, citron confit, mandarine, note de passion. Pointe anisée dans la très longue finale salivante.
Conclusion : c’est très bon, avec un boisé encore très présent mais qui commence à se fondre. A attendre 4-5 ans minimum.
Note : 4/5



Les Rouges

CR: Bouscassé Argile Rouge 2016, Madiran
Sélection parcellaire sur un terroir d’argiles rouges.
Cépages : Tannat 60%, Cabernet Sauvignon 20%, Cabernet Franc 20%, ε Fer Servadou
Elevage 1 an en barriques, dont 1/3 neuves, puis 2 ans en foudres avant mise en bouteille.
Robe pourpe, intense.
Nez ouvert, sur les épices, les fruits noirs un peu confiturés et du poivron rouge.
Attaque souple et fraiche. Bouche fraiche, assez délicate, avec des tanins nombreux mais fins. La retro confirme le nez en permettant d’y ajouter des notes de jus de viande.
Finale un peu « terreuse », poudrée, comme dans un cabernet franc. Belle longueur.
Conclusion : bon à très bon, assez aérien pour un madiran.
Note : 3,5/5

CR: Bouscassé 2018, Madiran
Terroir argilo calcaire.
Cépages : 60% tannat, 20% cabernet sauvignon, 20% cabernet franc
Elevage en fûts (1/3 neufs)
Robe pourpre, intense.
Nez assez ouvert, simple, entre cassis et café.
Attaque ample et fraîche. Belle matière, assez puissante, bien équilibrée, avec des tanins corrects et une fine amertume. Retro sur les fruits noirs, avec de légères notes d’élevage (café, vanille).
Finale un peu asséchante, de belle longueur.
Conclusion : c’est bon, un peu austère en l’état. A attendre.
Note : 3/5

CR: Montus 2018, Madiran
Sols de galets roulés sur argiles.
Cépages : 80% tannat, 20% cabernet sauvignon
Elevage 1 an en barriques, dont 2/3 neuves, puis 2 ans en foudres avant mise en bouteille.
Robe bordeaux, profonde.
Nez assez ouvert, sur les fruits noirs et un peu de pain grillé.
L’attaque est ample et fraiche. La bouche est puissante, ample, assez ronde, avec des tanins nombreux mais déjà un peu polis.
En retro, on trouve des fruits rouges et noirs un peu confiturés, et un peu d’élevage (pain grillé, café).
Très belle longueur.
Conclusion : ça se goute bien, c’est rond et gourmand
Note : 3,5/5

CR: Bouscassé Menhirs 2006, IGP côtes de Gascogne
Sélection parcellaire sur un terroir d’argiles jaunes et grises.
Cépages : 50% tannat, 50% merlot
Elevage en barriques, dont 50% neuves.
Robe pourpre brun, intense, avec beaucoup de dépôt en suspension.
Nez ouvert sur les fleurs séchées, les fruits cuits et les épices.
Attaque souple et fraîche. Matière assez puissante, avec des tanins fondus qui donne une texture fine. En retro on retrouve le bouquet mais aussi un peu de fumé et de café.
La finale est fraiche, finement tannique, associée à une très belle longueur.
Conclusion : c’est très bon à excellent, à point quand on aime les vins évolués. Assez proche du 2007 bu l’an dernier mais plus de plaisir grâce à plus de fraicheur.
Note : 4,5/5

CR: Bouscassé Vieilles Vignes 2016, Madiran
Terroir argilo-calcaire.
Cépages : 100% tannat.
Elevage en barriques neuves.
Robe bordeaux-pourpre, profonde.
Nez assez discret, sur les fruits noirs, le graphite et une touche de poivron.
Attaque ample et fraiche. Belle matière, fraiche, stimulante, avec des tanins déjà fondus. Retro sur les fruits noirs et le graphite.
Très belle longueur.
Conclusion : un joli vin aristocratique, prêt à boire. Moins complexe et moins solaire que le 2015 bu l’an dernier, je préfère ce 2016.
Note : 4/5

CR: Montus XL 2016, Madiran
Cépage : 100% tannat. Elevage 40 mois en fûts neufs de 600L (à l’origine du nom XL, chiffres romains).
Robe bordeaux-pourpre intense.
Nez assez discret, sur les épices et le jus de viandes.
Attaque ample et fraîche. Bouche puissante, avec de nombreux tanins et une fine amertume. Retro sur les fruits noirs, le jus de viande et la vanille.
Finale tannique, très très longue.
Conclusion : un beau vin juteux, à attendre ou à mettre sur une belle viande rouge.
Note : 4/5

CR: Montus Prestige 2012, Madiran
Terroir de galets roulés.
Cépages : 100% tannat.
Elevage 2 ans en barriques neuves.
Robe noire, profonde.
Nez un peu alcooleux, sur les épices, la vanille, les fruits un peu cuits, et une note de kirsch.
Attaque ample et fraîche. La bouche est ample, puissante, tannique, avec un bel équilibre. La retro révèle des arômes mûrs de fruits rouges un peu confiturés et cuits et des épices. Une note de café apparait dans la finale droite, un peu chaude, et très longue.
Conclusion : un vin puissant, un peu chaud, à attendre encore. Assez proche de la dégustation de l’an dernier.
Note : 3,5+/5

CR: Montus Prestige 2017, Madiran
Terroir de galets roulés.
Cépages : 100% tannat.
Elevage 2 ans en barriques neuves.
Robe bordeaux/noire, profonde.
Nez exubérant, sur les fruits noirs, le thym, le romarin, l’olive, le laurier.
Attaque ample et fraîche. La bouche est ample, avec des tanins déjà assagi et un bel équilibre. La retro confirme le bouquet, tout en soulignant aussi du graphite et du moka.
Finale un peu asséchante, très longue.
Conclusion : un beau madiran, complexe, plus accessible que le 2012, avec un côté Rhône sud.
Note : 4+/5

CR: Montus La Tyre 2008, Madiran
Robe pourpre-noire, profonde.
Nez ouvert, sur les fruits cuits, le café, le caramel et le fumé.
Attaque ample et fraîche. La bouche est ample, très fraiche, avec des tanins fondu. Le résultat « tactile » est très joli. Retro sur les fruits cuits, le cuir, le cacao, le jus de viande.
Finale sur le chocolat, très très longue.
Conclusion : très joli vin, prêt à boire, puissant, suave et complexe.
Note : 4,5-/5

CR: Bouscassé Pinot Noir 2020, Vin de France
Vignes de 1998. Elevage un an en foudre de 80 hL.
Robe pourpre d’intensité moyenne.
Nez ouvert, sur les fruits rouges; c’est frais, avec un trait végétal.
Attaque souple et fraîche. Bouche en ½ puissance, souple fraîche. En retro on trouve les fruits rouges, mais aussi un côté lacté/vanillé.
Assez long en bouche.
Conclusion : c’est bon, souple et fruité. Effet de séquence difficile mais vin regouté seul le lendemain.
Note : 3+/5

CR: Montus Pinot Noir 2018, Vin de France
Vignes de 1998. Elevage 2 ans.
Robe pourpre à frange brique, de faible intensité, digne d’un pinot bourgignon « à l’ancienne ».
Nez ouvert, sur les fleurs séchées, les fruits rouges, des notes de grillé et une touche d’orange.
Attaque souple et fraîche. Bouche ample, fraîche, avec des tanins fins. Retro assez complexe : eucalyptus, fruits rouges mûrs, fleurs séchées, cerise kirschée.
Très belle longueur.
Conclusion : très bon pinot noir, frais, herbacé, complexe. Je serais curieux de le mettre dans une série bourguignonne…
Note : 4-/5



Les Blancs moelleux

CR: Vendémiaire 2018, Pacherenc du Vic Bilh
100% petit manseng. 50-60 g/L de SR. Fermentation et élevage 1 an en barriques neuves
Robe jaune dorée, d’intensité moyenne.
Nez ouvert, sur le jus de pomme et la pâte de coing.
Attaque souple et ronde. En bouche, on trouve une petite liqueur ronde bien relevée par une bonne acidité, avec des arômes de poire cuite, jus de pomme, pâte de coing et grenadine.
Bonne longueur.
Conclusion : c’est bon, simple, digeste.
Note : 3/5

CR: Brumaire 2013, Pacherenc du Vic Bilh
100% petit manseng.
Robe jaune doré, intense.
Nez ouvert, sur du grillé, de la truffe et des raisins secs.
Attaque ample et ronde. Belle matière, avec une liqueur moyennement concentrée et un équilibre correct (comprendre que ca gagnerait à être un poil plus acide). En retro, on retrouve le nez mais aussi de la pâte de coing et de la mangue
Très belle longueur.
Conclusion : c’est très bon, avec un équilibre mûr.
Note : 4-/5


La photo de famille de la soirée :

 

Bibi

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, tht, rkrk, letournaisien, vinozzy, Jean-Loup Guerrin, MathiasB, condorcet, PinotNero, Papé, sebus, Frisette, leteckel, the_ej, rudy.B, KosTa74, Apache, choubi38, Ilroulegalet, Allobroge
12 Jan 2024 21:02 #1222
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95328
  • Remerciements reçus 25497
Quedubon, quedubouchon


CR: Château Montus, Madiran, Cuvée Prestige, 2000

Fichier attaché :


Oliv
Robe profonde avec un peu de dépôt.
Nez au bouquet épicé et animal, sur un léger giboyeux, avec une présence alcooleuse notable.
Bouche puissante, d'une grosse densité et acidité, avec des tannins très présents sur la finale.
Impressionnante jeunesse pour un vin de plus de 20 ans.
Finale sérieuse et roborative qui impose un plat riche pour équilibrer sa puissance.
J'en boirais pas des litres mais rien à dire, il y a du vin.

Denaire
La robe est très sombre, le nez est corsé, le fruit est rare, le tout est un peu moins expressif aussi. La bouche est dense, avec une certaine acidité, une masse de tanins (de bonne qualité) importante, c’est costaud. Gros vin, pas complètement mon style mais c’est bien fait.
En effet le vin fait plus jeune que son âge.

Pop
Des tannins hauts et pas encore fondus pour mon palais même si on sent qu’ils furent plus accrocheurs par le passé, des fruits noirs. C’est bien fait mais pas trop mon style. Bien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, tht, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, Kumquat
12 Fév 2024 19:26 #1223

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2668
  • Remerciements reçus 8126

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Château Montus, Madiran, Cuvée Prestige, 2001

CR: Château Montus, Madiran, Cuvée Prestige, 2001
Bouteille ouverte et épaulée 24h à l'avance.
La robe est pourpre à bordure tuilée, profonde.
Le nez est bien ouvert, sur les fruits noirs, le cuir, le tabac, le fumé et le café.
La bouche est ample, puissante, avec un très bel équilibre. Les tanins sont mûrs et ronds, ca donne un côté sensuel au vin (madiran et sensuel, ca n'est pas dans l'imaginaire collectif ).
La retro est expressive et complexe: jus de viande, cuir, paprika, pot pourri, fruits noirs (cassis et mûre), fumé. très longue finale dans laquelle apparaissent des notes de café et cacao.
C'est très bon à excellent (4,5/5). Une bouteille cueillie à point, qui a conquis les convives.

L'accord avec un parmentier de canard a été superbe.

Bibi


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Nilgiri, matlebat, letournaisien, bertou, Jean-Loup Guerrin, Papé, Agnès C, sebus, leteckel, Ilroulegalet, lefish
25 Fév 2024 22:48 #1224

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3499
  • Remerciements reçus 7241

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Vignobles Brumont / Château Montus 2020

Bonjour à tous,

 
Fichier attaché :


CR: Madiran, Chateau Montus 2020 (vidéo 0:25) : Un nez séducteur, gourmand, marqué de cassis mûr, avec des notes de cèdre, bois de santal, puis plus réglissé, pointe graphite, fond entre cacao et balsamique. La bouche est robuste, puissante, ça envoie mais frais, droit, l'alcool se sent mais peu, tanins denses presque veloutés, mais précis, sur le cassis mûr, compoté, c'est plus gourmand que friand, note bois précieux, cèdre, bois de santal puis réglisse, pointe graphite, fond balsamique et cacao. la finale est puissante, élancée et fraiche, et belle persistance de cassis compoté, cèdre, bois de santal, réglisse, fond cacao balsamique. TB-Excellent 90-93 (16-17) C'est déjà très bon, même Sylvia a aimé :-) (pas son type de vin, trop puissant mais là, elle a trouvé cela très bon, et c'était top sur le confit de canard) mais mérite quelques années pour s'assagir. Par contre, A 24H, les notes vanillées ressortent plus.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Marcmichel, Ilroulegalet
10 Mar 2024 16:54 #1225

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95328
  • Remerciements reçus 25497
CR: Château Montus, Madiran, cuvée Prestige, 1998

 

Robe ultra sombre, noir à cœur et à peine brunie à l’extérieur.
Nez moche comme tout, poilu, tripailleux, avec un beau trait de bretts sparadrap.
Bouche ultra dense, sur un corps raide à la sévérité accentuée par une amertume rébarbative. 
Finale intordable sans aucun début d’envie de prolonger l’expérience. 
Pour moi, c’est bretté. 
Je passe mon tour. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, jd-krasaki
29 Avr 2024 22:34 #1226
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2668
  • Remerciements reçus 8126

Réponse de bibi64 sur le sujet Verticale de Montus Blanc 1998-2012

Verticale de 5 bouteilles de Montus Blanc : 1998, 2000, 2001, 2003 et 2012.
7 dégustateurs.

A l’ouverture, le bouchon du 1998 me joue des tours ; je le sens mou en vissant le tire-bouchon de sommelier ; je cherche le bilame mais je ne le trouve pas. J’essaie de finir avec le tire bouchon classique, mais ca finira en petit bout malgré tout.
Je carafe donc à travers un filtre. Devant la couleur cuivrée/ambrée de cette bouteille et la bonne tenue du vin quand je goûte, je décide de carafer tous les millésimes.

C’est plutôt joli, on se croirait à une dégustation de whisky :
 
De gauche à droite : 1998, 2000, 2001, 2003, 2012

Seul le 2003 garde une robe plutôt jeune, contrairement au 2012 qui ressemble déjà au 2000 et 2001.

Au total, les vins auront bénéficié de 30 minutes à 2h de carafage selon leur ordre de dégustation.

Nous allons déguster du plus vieux au plus jeune. C’est parti !

CR: Pacherenc du Vic Bilh sec, château Montus Blanc 1998
La robe est ambrée, voire cuivrée, intense.
Le nez est bien ouvert, sur quelques fruits exotiques, la figue, les fruits secs et une légère note de champignon.
L’attaque est ample et fraiche. La bouche est ample, acidulée, avec une petite rondeur. En retro on retrouve les aromes du nez plus des notes miélées, de l’encaustique et du sherry.
La finale est très longue, avec des notes de confiture de coing ou de figue, et des notes de pomme séchée.
Conclusion : vin complexe, avec du fruit et des aromes de whisky Speyside. Très bon à excellent. En pleine forme, a encore de belles années devant lui.
Note : 4,5/5


CR: Pacherenc du Vic Bilh sec, château Montus Blanc 2000
La robe est orangée, assez intense.
Le nez est bien ouvert, sur le cuir, le biscuit Chamonix et une légère note de champignon.
L’attaque est ample et fraiche. La bouche présente une belle matière, ample, avec une petite rondeur. C’est un bel équilibre. En retro on retrouve le cuir, le Chamonix et le champignon.
La finale est finement tannique, et très saline. Un camarade dit que ça lui rappelle un vin orange. Belle longueur.
Conclusion : joli vin, plus rond, plus tannique et moins complexe que le précédent. Bon à très bon.
Note : 3,5/5


CR: Pacherenc du Vic Bilh sec, château Montus Blanc 2001
La robe est orangée, assez intense.
Le nez est assez ouvert, assez simple, entre citron et fumé.
L’attaque est ample et ronde. La bouche présente une belle matière, ample, puissante, ronde, saline. En retro on trouve du citron confit, du fumé et une touche de caoutchouc.
La finale est un peu alcooleuse, avec une légère amertume et des notes de foin.
Très belle longueur.
Conclusion : vin plus puissant que les précédents, plus fumé, moins complexe, néanmoins trsè agréable. Bon à très bon. Je le verrai bien sur un saumon fumé (que je n’arrive jamais à accorder avec un vin).
Note : 3,5-/5


CR: Pacherenc du Vic Bilh sec, château Montus Blanc 2003
La robe est jaune-orangée à reflets verts.
Le premier nez est un peu brulé, puis on trouve du citron, de la groseille et de la framboise.
L’attaque est ample et ronde. La bouche présente une belle matière, ample, ronde, acidulée. En retro on trouve du citron confit, des notes lactées, de l’orange, de la vanille et de la noisette. Et même une pointe de caoutchouc. En jeunesse l’élevage devait écraser le reste, mais là ca donne quelque chose de gourmand.
Belle longueur.
Conclusion : très bon, expressif, solaire, avec un reste d’élévage.
Note : 4-/5


CR: Pacherenc du Vic Bilh sec, château Montus Blanc 2012
La robe est orangée, assez intense.
Le nez est assez ouvert, sur le jus de viande, l’abricot sec et du fumé.
L’attaque est ample et ronde. La bouche est ample, puissante, fraiche, saline. En retro on trouve des fruits jaunes mûrs, du coing, des herbes séchées, de l’abricot sec, des écorces d’agrumes.
Très belle longueur.
Conclusion : très bon, expressif, complexe.
Note : 4/5


A la fin de la séance, j’ai demandé à chacun des 7 dégustateurs de me donner ses 2 vins préférés. Les votes de préférences se répartissent comme suit :
6 voix pour le 1998 et le 2012
1 voix pour le 2001 et le 2003
0 voix pour le 2000.

Il ressort de cette dégustation un haut niveau qualitatif pour cette cuvée, qui met le petit courbu à l’honneur, et une très belle capacité de vieillissement.

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, mgtusi, letournaisien, sideway, bertou, bulgalsa, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, MathiasB, Papé, Med, leteckel, jd-krasaki, David Chapot, Fredimen, Apache, Ilroulegalet, Allobroge, Droop
16 Mai 2024 19:46 #1227
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21943
  • Remerciements reçus 6185

Réponse de mgtusi sur le sujet Verticale de Montus Blanc 1998-2012


Il ressort de cette dégustation un haut niveau qualitatif pour cette cuvée, qui met le petit courbu à l’honneur, et une très belle capacité de vieillissement.

Bibi
 

Ce n'est pas gentil pour ton beau-père

Michel
16 Mai 2024 19:52 #1228

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6977
  • Remerciements reçus 6147

Réponse de Frisette sur le sujet Verticale de Montus Blanc 1998-2012

bibi64 post=1229173 userid=7688. [...]Je le verrai bien sur un saumon fumé (que je n’arrive jamais à accorder avec un vin).[...]

Le saumon fumé, c'est avec un whisky tourbé de l'île d'Islay qu'il faut l'accorder ! (Caol Ila, Ardbeg, Lagavulin, Laphroaig, Port Charlotte...)

Flo (Florian) LPV Forez
17 Mai 2024 07:14 #1229

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19702
  • Remerciements reçus 4898

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Verticale de Montus Blanc 1998-2012

Me rappelle bien du 98 qui a toujours été excellent. Très démonstratif dans sa jeunesse, il avait quand même des qualité d'un excellent vin, voire d'un grand. Le 2008 m'avait également impressionné.

 

Jérôme Pérez
17 Mai 2024 09:35 #1230

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck