Nous avons 891 invités et 21 inscrits en ligne

Domaine de Souch, Jurançon

  • Messages : 84910
  • Remerciements reçus 11479

Réponse de oliv sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon

Ca, c'est ce qu'on peut appeler une réponse argumentée et un point de vue bien défendu.

Comme quoi, d'une discussion où ça frotte peut sortir des informations intéressantes à échanger pour les débatteurs et à parcourir pour les lecteurs.

Merci pour cette contribution constructive. (tu)
Oliv
24 Juil 2011 10:15 #121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cheesecake
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1
Ne pouvant vérifier une information sur le Nicolas 1929 que je tiens de JB LARRIEU, je retire ce post.
Merci

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
24 Juil 2011 10:20 #122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • l'oranger
  • Portrait de l'oranger
  • Visiteur
  • Invité
D'où tiens-tu cette information ? Georges Bru Baché m'avait affirmé de son vivant que le 29 mise Nicolas était un vin qui venait de son domaine...

Quand à ta dent contre les domaines exogènes, je ne sais pas d'où elle vient, mais je le trouve très exagérée. Guirardel fait des très bons vins, tout comme Barrère ou Bordenave. On pourrait aussi citer Hours ou Bru Baché (souvent au dessus à mon gout), mais je trouve dans les vins de Souch, tout comme dans ceux de Dagueneau, une précision aromatique, une minéralité et une profondeur qu'on ne trouve guère que dans les grands Clos Joliette d'antant, ou, dans certains millésimes, au Clos Thou.
Laurent
24 Juil 2011 14:51 #123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20130
  • Remerciements reçus 1150

Réponse de enzo daviolo sur le sujet CR: Domaine de Souch Jurançon Marie Kattalin 2005

CR:
Jurançon Domaine de Souch « Marie Kattalin » 2005
Voilà un vin qui a divisé et dont l’évolution aromatique sur plusieurs jours est passée de notes iodées, de champignons faisant fortement penser à du pourri gris, à de jolis arômes d’ananas, de vanille, de pina colada.
La bouche a pris de l’ampleur les jours suivants son ouverture, elle qui semblait proposer une liqueur de simple petit moelleux, elle s’est libérée pour se montrer sous son vrai jour de moelleux à l’équilibre impeccable soutenu par une sensible acidité. Les notes exotiques sont salivantes dans la finale de belle longueur. Un vin est est passé de Bien à Très Bien en 4 jours.
[size=x-small]Merci Marc ;)[/size]
15 Aoû 2011 22:40 #124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 205
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Pupi sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon

Merci chese Cake pour cette réponse détaillée et argumentée.

Néanmoins je trouve encore dommage que tu déplaces la comparaison des différents domaines de la région sur un plan économico/politique...:

Si les journalistes ont participé d’ailleurs à construire l’histoire, c’est bien parce que feu l’époux de la propriétaire était lui-même dans les petits papiers du « Sud Ouest ».
De fait, le domaine a toujours disposé de moyens financiers qui ont souvent manqué aux voisins paysans vignerons


Même la critique de Dagueneau se situe sur un plan purement moral:

Pour finir sur le sujet, Monsieur Dagueneau, n’était pas non plus réputé pour sa grande humilité.


Selon moi ce Forum est fait pour parler de la qualité intrinsèque des vins et rien d'autre.La personnalité ou l'accueil des vignerons peut être souligné mais certainement pas pour critiquer leurs productions.Si l'on devait le faire beaucoup de nos grands vignerons passeraient à la trappe:Les foucaults,Emmanuel Reynaud,Mark Angeli et bien d'autre.

Le domaine de Souch brille par sa qualité de production c'est tout ce qui m'importe.Je ne suis que très peu friand des théories du complot souvent déployées lorsque qu'un vigneron change l'ordinaire d'une région.

Merci

Pupi
20 Sep 2011 12:17 #125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 592
  • Remerciements reçus 6

Réponse de grenache sur le sujet CR: Domaine de Souch, Jurançon sec 2007

CR: Jurançon. Domaine de Souch sec 2007

le vin est jaune foncé. Beau nez citronné et floral. En bouche, le vin est très acide (moi j'aime bien, mais ça peut déranger). C'est sec, avec le côté agrumes et des goûts de fruit de la passion qui sont très nets. C'est très droit. J'aime assez ce style de vin, qui néanmoins ne plaira pas à tout le monde.

cordialement

Eric
10 Oct 2011 09:57 #126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1321
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Altau sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon

A la mi-journée le 16 octobre 2011, dernier jour des vendanges

28 Oct 2011 15:24 #127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Réponse de Go6s sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon

Woaw !
Quand on voit la qualité du passerillage, notamment au stade avancé comme sur la 3ème photo, on comprend pourquoi le domaine tient le haut du pavé à Jurançon !

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
28 Oct 2011 19:23 #128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7441
  • Remerciements reçus 7110

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon

Mes connaissances en viticulture sont voisines de zéro, mais je pensais que seuls des raisins botrytisés pouvaient avoir l'aspect de la trosième photo ...
J'en profite pour demander leur avis aux connaisseurs : j'ai lu parfois que le botrytis n'arrive jamais en Jurançon ou Pacherenc du Vic Bihl, et parfois que c'est rare mais que cela arrive ...

Jean-Loup.
30 Oct 2011 11:31 #129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Réponse de Go6s sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon

Je ne connais pas non plus, mais je n'y vois aucune trace des "poils" caractéristiques du champignon et ils ressemblent à des grains mis à sécher sur claie ou sur paille.
Ce qui est sûr en effet, c'est qu'il arrive parfois sur certaines parcelles dans des conditions très particulières, que le botrytis se développe.

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
30 Oct 2011 12:50 #130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7441
  • Remerciements reçus 7110

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon

Merci Gaultier !
Tu dois avoir raison sur les deux points ...

Jean-Loup
30 Oct 2011 14:09 #131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18607
  • Remerciements reçus 2670

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon

le manseng a une peau épaisse qui résiste très bien au botrytis et à ses différentes formes ; noble et moins noble.
Par ailleurs l'effet de foehn fréquent au pied des Pyréenées est en partie responsable du passerillage. Les arômes de truffe sont caractéristiques de ce type de technique et pas entièrement dues au manseng. Sur les photos, c'est bien du passerillage.
Mais attention, ce millésime 2011 risque d'être curieux. Septembre très sec, mais aussi très chaud. Du très au trop ... parfois, c'est mince.

Jérôme Pérez
30 Oct 2011 17:46 #132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Réponse de Go6s sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon

Merci pour ces précisions, Jérôme
En tous cas, j'ai hâte de découvrir ces 2011

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
30 Oct 2011 17:56 #133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cheesecake
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1
Bonsoir,

je confirme les précisions de Jérôme nécessaires à la compréhension des vins de Jurançon. Oui c'est bien du passerillage, et peut être même sur du gros manseng?

Oui , le Jurançon est un vin moelleux obtenu à partir de passerillage sur pied !

Les vins de Jurançon moelleux doivent provenir des cépages suivants :
Petit manseng, gros manseng, courbu, camaralet et lauzet.
Toutefois, la proportion de l'ensemble de ces deux derniers cépages est limitée à 15 % pour l'appellation " Jurançon " et pour celle-ci seulement.

Le Passerillage :
« Pour s’accomplir le passerillage demande de l’air sec. La clé en Jurançon, c’est le vent du sud venu d’Espagne ». En Béarn on le nomme vent balagué. C’est un vent progressif qui dure toute la journée en commençant le matin. C’est surtout un vent qui assèche, qui fait baisser l’hygrométrie et qui repoussent les nuages qui viennent par l’ouest de l’océan atlantique.
C’est donc lui les grandes années qui permet des maturités très lentes des raisins passerillés avec des concentrations élevées des jus obtenues par déshydratation.

Ce que les vignerons redoutent, c’est de la chaleur avec un fort taux d’humidité qui produit un passerillage violent qui « pette » avec un risque de pourriture.

Un grand passerillage s’obtient de manière lente et régulière.

Pour cela le climat doit s’y prêter.Un Grand millésime de passerillage, c’est un peu de pluie en septembre pour éviter le stress hydrique suivi d’un très long automne chaud et sec.

Pour revenir à la photo de la grappe prise au domaine de Souch, il est assez rare d’avoir un passerillage uniforme sur l’ensemble de la grappe.

Selon JB Larrieu et en particulier pour le petit manseng :
« La grappe en partie déshydratée (passerillée) à 80% est coupée entière à la vendange.
Dans la pratique le passerillage est inégale sur la grappe qui présente toujours entre les baies des décalages de maturité.
Le passerillage va plus vite sur les lobes de la grappe et les parties un peu plus détachées du corps que sur le corps. Les raisins des lobes latéraux et des bouts de la grappe qui voient un peu plus le soleil sont donc plus sucrés.
Sur une grappe passerillée, si l’on prend le grain tout à fait en haut qui est parfaitement rond doré c’est un petit manseng qui est mur. Si on le regarde au « réfracto », il va faire 16 ou 17°.
Un peu plus bas et sur les côtés de la grappe, le grain qui a perdu 10% de son volume va faire 18°,
Sur la même grappe à la partie inférieure certains grains vont faire entre 25 et 28° que l’on ne peut même pas lire au « réfracto » !
A partir de là c’est tout le jeu de la trie et de l’objectif de la concentration recherchée par le vigneron ».

BOTRYTIS et PASSERILLAGE
Selon l’expression de JB Larrieu « A jurançon, quand on a du botrytis, c’est pas top ! On en voit un peu dans les parcelles plus basses, en bordure de bois, sur des vendanges un peu compactes, les années de maturité très rapide avec des raisins fragiles.
A la différence du sémillon où les baies sont serrées, l’anatomie de la grappe de petit manseng est différente avec des baies plus aérées. Aussi lorsqu’un grain ou deux sont touchés par le botrytis, il ne touche pas le troisième grain. »

« A jurançon on peut avoir du botrytis qui fume mais il n’est pas noble !»
Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’à Jurançon la seule pourriture qui peut hélas s’observer est la pourriture grise.

Par contre, de manière très rare, il existe en appellation Jurançon des vins issus d’un assemblage de mansengs passerillés et de courbus botrytisés quand le millésime s’y prête, (Château de rousse : 1995 et 2001.).
Le courbu à la différence du petit manseng pouvant être atteint de pourriture noble. Mais l’exercice est périlleux entre le risque majeur de pourriture grise et la faible probabilité de voir apparaitre de la pourriture noble.

Selon JBL «Si l’on tarde à vendanger, la grappe de courbu plus précoce et plus serrée que le manseng, peut prendre très vite la pourriture quand il importe de rentrer une matière saine. Le courbu reste très sensible à l’humidité“.

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
30 Oct 2011 18:48 #134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38
Ca c'est de la réponse concrète !
Merci Cheesecake

[size=x-small]Oliv n'a qu'à bien se tenir[/size] ;)

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
30 Oct 2011 18:55 #135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Cheesecake
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1
Pour revenir au domaine de Souch, après ABEL, le domaine a changé de régisseur.

Ce nouveau régisseur est accompagné d'un jeune et talentueux néodiplômé qui a fait ses classes à Bordeaux. Ils forment ensemble un remarquable duo tant à la vigne qu'au chai. Savoirs et savoir-faire, Travail, précision, rigueur et en plus beaucoup d'ouverture d'esprit et d'humilité. Une grande sympathie pour ces deux là qui unissent passion et raison en toute simplicité. La propriétaire a de la chance...et allez du talent aussi pour avoir su recruter ces deux perles.

Cette fois, je pense que le domaine a tout pour se hisser à la hauteur de sa réputation notamment en terme de régularité.

Les blancs secs ont fait un saut qualitatif remarquable. Les moelleux ont gagné en finesse et en précision et sont au plus prêt de la matière originelle. L'élevage en barrique demande encore à être maîtrisé par ces jeunes qui sauront s'appuyer sur l'expérience des anciens en se méfiant des excés des techniques oenologiques.
le travail et la qualité se ressentent fortement à la dégustation, et le domaine excelle en blanc sec maintenant comme les vins du domaine Latapy, qui présentent des capacités de vieillissement extraordinaires (2001 et 2004), de JM Grussaute et de Sébastien Bordenave Coustarret. Ceux de JB Larrieu restent à leur niveau.

Côté Monein, en blancs secs, les domaines à suivre sont ceux des frères Bordenave, (un demi sec en vin de table), de Gisèle Bordenave, mais j'attribue une mention toute particulière, eu égard au secteur, pour les vins remarquables d'équilibre de A.M Barrère, clos cancaillaü, et aussi les vins du Clos Benguère dont la progression en 10 ans est étonnante aussi. Ces domaines produisent aussi des moelleux d'un haut niveau depuis longtemps.

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
30 Oct 2011 19:40 #136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38
Tout à fait d'accord avec toi sur Bordenave Coustarret et Cancaillaü, qui sont les 2 que je connais le mieux.
Le second avec ses crèmes de tête (principalement en 2001 et 2004, mais ça se comprend ;) ) offre des rapports Q/P imbattables, à 10€ le flacon c'est donné !

Edit: Au passage, je n'ai lu aucun CR de la cuvée VT, il est vrai qu'elle n'est pas donnée, peut-être ne vaut-elle pas son prix ?
Je m'interroge sur cette absence

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
30 Oct 2011 19:56 #137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7441
  • Remerciements reçus 7110

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon

Un grand merci Cheesecake pour ces informations très précises !

Jean-Loup
31 Oct 2011 10:10 #138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 205
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Pupi sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon

Hello Cheesekake,

Content que nous soyons désormais en phase sur ce magnifique domaine et encore merci pour tes réponses détaillées.

Pupi
03 Nov 2011 17:15 #139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 504
  • Remerciements reçus 1

Réponse de bouetthomaspharma sur le sujet CR: Domaine de Souch, Jurançon sec 2008

CR: Domaine de Souch, Jurançon sec 2008

Robe un peu plus sombre, jaune or.
Le nez est floral, un léger coté beurré et fruit exotique. C’est très engageant et relativement épanoui.
La bouche me surprend, avec une acidité très prononcée, pour moi trop déséquilibré donnant une sensation de sécheresse dans la bouche comme quand on mord dans un citron. La finale part sur l’amertume du zeste de citron et sur les fruits exotiques ( fruit de la passion )

Avis : Je reste perplexe sur cette cuvée, j’avais gouté en liquoreux et j’avais très apprécié mais la je reste sceptique sur la qualité du sec qui me donne l'impression d’être très simple malgré la deuxième moitié de la bouteille carafée.

BOF BOF

mon blog

Venez visiter le site internet de la Tulipe, club de dégustation de vin à Montpellier depuis 2010.
La Tulipe Club
18 Nov 2011 11:39 #140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18607
  • Remerciements reçus 2670

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon sec 2008

Jurançon, un peu comme les vins septentrionaux (alors que c'est une des appellations les plus méridionales) est très sensible aux millésimes. Pour ces vins dont la constante acide (due en partie aux cépages, mais pas seulement) est une caractéristique majeure, l'année est essentielle et varie de qualité d'un producteur à l'autre. Mais c'est bien sur cet aspect colonne vertébrale de vivacité que ce joue l'équilibre toujours à la limite. Nous avons nous même nos limite liées à cette saveur. Les avis sur la Cuvée Marie de Hours 2007 sont à cet égards très intéressants.
Je crois que Souch sous-estime la capacité de garde de ses vins secs en annonçant sur la contre étiquette que ce vin doit se boire jeune. Personnellement, je n'en suis pas si sûr.

Jérôme Pérez
18 Nov 2011 19:32 #141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 592
  • Remerciements reçus 6

Réponse de grenache sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon sec 2008

Bonjour,
Je suis d'accord avec Jérôme, car je me souviens avoir acheté un lot de jurançon sec 1993 du domaine de Souch, il y a quelques années. Ces bouteilles bues à 13 ou 14 ans étaient superbes, et ne semblaient pas du tout fatiguées. L'acidité était toujours présente mais pas du tout "néfaste" au vin. Après, je n'ai que ce millésime comme expérience sur un jurançon vieux, ce qui n'élimine pas l'effet propre au millésime bien sûr.

cordialement

Eric
19 Nov 2011 09:39 #142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • l'oranger
  • Portrait de l'oranger
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de l'oranger sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon sec 2008

Je n'ai hélas pas (encore ?) gouté le Souch sec 2008, mais tout à fait d'accord sur le potentiel de garde des secs de Jurançon.
Même dans les années acides, l'acidité fini souvent par se fondre et donner des très grands vin. J'en veux pour preuve le fantastique Clos Joliette 1974 qui commence tout juste à s'ouvrir aujourd'hui.
Au point que pour le mariage de ma fille née en 2001, j'ai (en plus des moelleux) investi peu après sa naissance dans un stock de Clos Thou sec 2001 qui a lui aussi une acidité décoiffante. On verra bien dans 20 ans, mais je ne suis pas très inquiet (sur le vin en tout cas ;-) ). La comparaison de l'évolution de ce vin avec le sec de Cauhapé (2001 aussi - la cuvée de luxe dont le nom m’échappe à l'instant où j'écris ces lignes) est instructive : jeune, le premier était difficile à boire tandis que le second etait un régal absolu. Aujourd'hui le premier est un jeune adolescent resplendissant, tandis que le second est complétement oxydé et me sert pour faire mariner mon foie gras !
22 Nov 2011 21:31 #143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Réponse de Go6s sur le sujet Re: Domaine de Souch, Jurançon sec 2008

C'est étonnant ça !
Je n'ai jamais vraiment bu de vieux Jurançon sec, au mieux un 99, mais vous trouvez que l'acidité se fond avec l'âge ?

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
22 Nov 2011 21:53 #144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84910
  • Remerciements reçus 11479

Réponse de oliv sur le sujet CR: Domaine de Souch - Jurançon sec - 2007

CR: Domaine de Souch - Jurançon sec - 2007

La robe est sur un joli doré discret.
Le nez est superbe, très fin, sur des notes d'agrumes, de fruit de la passion avec une légère touche grillé.
La bouche propose un équilibre tendre en attaque, sur une belle maturité qu'une très belle acidité vient tendre et rafraichir.
Si le vin n'est pas très puissant et ne possède pas une grosse matière, il est très claquant sur la langue, frais et d'une très belle pureté aromatique.
La finale n'est pas très longue mais donne sacrément envie de se resservir.

Un vin gourmand et traçant, à réserver à des plats plutôt fins.
J'ai beaucoup aimé !
11 Déc 2011 22:14 #145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84910
  • Remerciements reçus 11479

Réponse de oliv sur le sujet CR: Domaine de Souch - Jurançon sec - 2008

Une bouteille ouverte lors d' une chouette soirée Gunthard !

CR: Domaine de Souch, Jurançon Sec, 2008



La robe est sur un doré assez léger.
Le premier nez est peu expressif mais l'aération révèle assez vite de belles notes de fruits exotiques, d'herbes fraiches et de pralin.
La bouche fonctionne en deux temps, d'une manière assez incroyable d'ailleurs.
L'attaque est douce, sur une belle perception tactile qu'offre une belle matière pleine. En l'état, c'est très bon, évident et confortable.
Mais à compter du milieu de bouche, une acidité absolument dantesque pointe son nez et dissout littéralement ce bel équilibre pour verser dans le mordant !
Je vois les yeux des copains qui brillent, chacun a sapetite larmichette au coin de l'oeil ! Y'a donc pas que moi à avoir le palais qui crisse !
Faut reconnaitre qu'en l'état, c'est du brutal et plutôt une boisson d'hommes ! :D
L'avenir dira si cette acidité énorme parviendra à s'intégrer pour trouver un point d'harmonie plus avenant.
A suivre car le potentiel semble là !
30 Mar 2012 20:58 #146
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • l'oranger
  • Portrait de l'oranger
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de l'oranger sur le sujet Re: Domaine de Souch - Jurançon sec - 2008

Wow ! Merci Olive pour cette belle description qui fait saliver !
Je parie que ce sera une grande bouteille dans qques decennies (cf. le Clos Joliette 1974 qui s'ouvre magnifiquement aujourd'hui)
Me rappelle aussi le Clos Thou sec 2001 qui faisait dresser les poils du dos à sa sortie tant il était acide. J'en ai acheté 60b pour servir dans 20 ans sur des coquilles St Jacques au mariage de ma fille née en 2001... ;-)
Tiens... donne envie d'y jeter une papille pour voir comment il a évolué 10 ans après ! Je te tiens au courant !
30 Mar 2012 21:39 #147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18607
  • Remerciements reçus 2670

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Domaine de Souch

Sec 2011 goûté avant la mise : 1/3 du vin est élevé en barriques.
Nez fermé très jeune. Jolie bouche très nette avec une belle gourmandise. Equilibre flatteur. C’est beau et flatteur. Minéralité sous-jacente.

Sec 2010, cuvée nommée « Le sans papier », un inédit.
Nez de cendre froide, avec une touche oxydative. Belle bouche avec des saveurs de pomme cuite. Finale très sèche. Un vin très original avec beaucoup de caractère.

Jurançon 2009 :
Nez fermé. Joli gras en bouche, finale nette. Au final, un vin qui ne me tire pas l’extase en bouche et c’est la rétro qui comme souvent à Jurançon fait s’exprimer le vin. Longue finale citronnée.

Jurançon 2006 : parité des deux mansengs.
Fermé au nez. Plus ample en bouche que le vin précédent, belle structure, longueur citronnée. Très frais.

Marie Kattalin 2008 :
Très belle présentation or. Nez truffé. Belle liqueur en bouche, beaucoup d’éclat et longueur exceptionnelle.

Marie Kattalin 2007 : la truffe est présente, très puissante. Belle bouche onctueuse, avec des saveurs de citron confit. Les notes d’ hydrocarbure semblent proches. Finale très longue : c’est un ravissement que d’avoir la bouche imprégné à ce point du vin alors qu’on la bu déjà depuis plus d’une minute.

Marie Kattalin 2009 :
Le nez est plus exotique : papaye, manque et citron. Le bois ressort en bouche encore. Beau volume, finale longue et bel équilibre. Je pense que ce millésime solaire n’est pas ce qui va le mieux à cette cuvée.

Marie Kattalin 2011 : sur fût
Très prometteur, bien supérieur à 2009 : un vin racé, très vif, déjà très bon.

Vendange tardive 2011 : en gestation
Deux barriques (sur les trois) goûtées : l’une est réellement exceptionnelle et promet d’être monumentale d’équilibre aérien tout autant que puissante.

Jérôme Pérez
06 Mai 2012 07:59 #148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 205
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Pupi sur le sujet CR: Domaine de souch Jurançon

CR:

Domaine de souch Jurançon sec 2007

La robe est clair mais tire déjà vers le doré
Très joli nez miellé avec de subtiles notes d'ananas mais à l'aveugle jamais je ne serai allé vers la région...Le nez est vraiment fin avec des notes légèrement grillées.On est loin de l'exubérance exotique
La bouche est très belle.Un équilibre parfait,beaucoup de matière et surtout une finale fraiche et saline qui en fait selon moi un joli vin de gastronomie à allier avec une jolie volaille à la crème ou une belle sole meunière.

A boire sans se presser sur 5 à 7 ans

Pupi
10 Mai 2012 14:59 #149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7441
  • Remerciements reçus 7110

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Domaine de souch Jurançon sec 2007

Je ne connais pas les secs du domaine mais ton commentaire, pupi, et celui de Jérôme qui précède, me donnent très envie de tester ...

Jean-Loup
10 Mai 2012 21:07 #150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck