Nous avons 1327 invités et 82 inscrits en ligne

Domaine Benoît Dorsaz

  • Messages : 654
  • Remerciements reçus 106

Dom a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

Bonsoir Jean-François,

Avec tout le respect que je te dois, car tes comptes rendus sont vraiment clairs, précis et donne envie de découvrir les vins et vignerons. Mais je tilt juste un peu sur ta dernière phrase:

''Je me demande si l'objectif poursuivi par Benoît Dorsaz en organisant cette verticale n'était pas de nous amener à constater que ses vins sont de longue, voire de très longue garde. Il se place volontairement à contre-courant de ce qui se pratique en Valais (grande majorité de rouges vinifiés pour être rapidement bus sur le fruit). Avec d'autres producteurs, il fait oeuvre de pionnier en cherchant à montrer ce que la mosaïque des terroirs valaisans peut offrir. ''

La plupart des vignerons du Valais, ceux qu'on va appeler 'star' et qui sont régulièrement commenter sur LPV, ne sont justement pas dans cette catégorie 'courant' et mettre en valeur leurs terroirs respectifs. Ils ont commencé la plupart en même temps que lui. Les Mercier, Dorsaz, Chappaz, Valloton, Cornulus, Abbet, Devayes, Mayes, Joris, Clavien sont au top également. et je te parle seulement de ceux que je connais :). Dorsaz mérite des lauriers mais n'est pas seul.

J'ai participé à une dégustation similaire il ya quelques années (posté sur un autre site: http://www.buveurs-detiquettes.fr/viewtopic.php?f=27&t=4838 )

En toute amitié,
Dom
#151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7034
  • Remerciements reçus 5002

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

En tout cas merci Jean-François pour tes explications détaillées.

Je n'avais évoqué que des généralités alors que toi tu as tenu compte des caractéristiques des millésimes en Valais et du vigneron. Bravo !

Jean-Loup
#152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 336
  • Remerciements reçus 62

jfrdz a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

Très intéressante, cette (re)découverte des mêmes millésimes dégustés quelques année auparavant et commentés sur Buveurs d’étiquettes par quelques autres personnes. Cela permet de sentir que les vins suivent leurs propres rythmes, parfis ils se présentent avec un visage aimable, parfois ils se présentent moins bien.

Tous les noms que tu évoques font effectivement du très bon. Leurs syrah proviennent pour la plupart de sols à base de calcaire. Les producteurs de syrah sur sols de granit sont plus rares en Valais, et les producteurs qui produisent de la syrah à partir de sols de schistes le sont encore plus (je ne me souviens pas avoir lu de CR sur Marie-Bernard Gillioz. Pourtant sa syrah de St-Léonard avec son profil aromatique si particulier me semble être du niveau des syrah quintessence.

Je constat d’ailleurs que sur LPV le Valais viticole s’arrête malheureusement à la frontière linguistique. Pourtant des producteurs de haut niveau se trouvent aussi de l’autre côté de la Raspille (et les sols sont aussi granitiques à Loèche). Il y aurait pourtant beaucoup à raconter sur la cave Chanton à Visp et ses extraordinaires cépages quasi fossilisés. Ou de la St. Jodern Kellerei et ses fantastiques Heida qui, selon moi, se situent au-dessus des meilleures petites arvines (le potentiel de vieillissement et la complexité aromatique des Heida me semblent supérieurs à la petite arvine).

Tant de vins à découvrir et à commenter, une seule vie ne suffira pas… ;)

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2206
  • Remerciements reçus 107

kalmah a répondu au sujet : Benoît Dorsaz - Verticale Syrah Quintessence

Je renonce
> à commenter la Syrah Quintessence 2014 que
> j’ai goûté après la verticale et que bien
> entendu j'ai acheté. Au fait, durant les deux
> heures qu'a duré la dégustation, les clients
> n'ont cessé de défiler pour passer et/ou enlever
> leur commande. Dans moins d'un mois, la cave sera
> à nouveau vide.
>

Il en reste encore pour info. Je suis pas à l'arrache pour prendre 3 bouteilles car il me reste d'autres achats à faire en Loire :P

La Syrah a augmenté d'un CHF. Ca reste un meilleur rapport qualité/prix que les cotes Rôties, malgré la force du franc Suisse.

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 398
  • Remerciements reçus 24

poucmabon a répondu au sujet : CR: Verticale Syrah Quintessence

Jean-François a écrit : "Tant de vins à découvrir et à commenter, une seule vie ne suffira pas ;) "

A l'opposé de l'éternité, une vie d'homme n'est pas longue, et sur la fin, tout s'accélère, je peux le dire. Même pas eu le temps de poster un CR alors que j'ai participé à la dégustation de l'après-midi ! Jean-François, on s'est loupé de peu. Maryline m'a proposé 14 h. et j'ai dit : ça me convient très bien. La session de 10 h était complète.

Je me réjouis de confronter mes notes aux tiennes, je vais écrire ci-dessous. Attention, amis lecteurs : ce n'étaient pas les mêmes bouteilles, et je pense qu'au delà de 2005 vers le passé, il peut y avoir, d'une bouteille à l'autre, de grosses différences. Il faut bien dire que j'étais juste en mesure de comparer un vin avec celui de la bouteille servie précédemment, sauf dans certains cas. Et il m'a fallu 4-5 vins pour comprendre la ligne suivie par Benoît, et qu'ils étaient bien plus âgés que je n'en avais l'impression au début, donc dotés d'un potentiel de vieillissement étonnant: On est en 2016.
Seules les deux premières furent servies dans le même ordre que le matin.
CR:
Bt. No1 : Robe d'intensité moyenne rubis, légère note bleutée, pas limpide. Légère réduction au premier nez, animal, qui s'estompe assez vite. Puis du floral, du bois, et du cassis.
En bouche, attaque acide, milieu de bouche fruité boisé, tanins mûrs, mais ceux du chêne sont un peu brûlants. Surprise : Syrah Quintessence 2004 . Ils ont dû beaucoup trier à l'arrivée en cave.

Bt. No 2 : Robe d'intensité moyenne. Nez plus flatteur, un peu de vanille. Un peu moins concentré, plus fin, plus facile. Benoît rétorque : raisins plus gros.
Attaque équilibrée, milieu de bouche équilibré à moelleux, moins d'acidité que 2004 et des tanins agréables pour moi, peu boisé. Longue finale fruitée. Je dis un peu plus de moelleux, Benoît aime ce vin, et il rétorque : Beaucoup plus de moelleux .
Je le trouve très fin, avec un joli potentiel pour quelques années, et lui attribue 10-12 ans. Syrah Quintessence 2006 . C'est le seul vin à être aussi limpide et la qualité s'en ressent positivement.

Bt No 3. Couleur plus évoluée, mais pas brune, trace de tertiaires, mal définissable car le vin est un peu trouble, et réduit. Bouche acide - tannique. 1991 - quasi flinguée, j'aurais pas servi à table.

Bt No 4 Aussi un peu trouble, la robe fait penser à un âge moyen, par rapport au 91.
Premier nez animal, attaque acide , milieu de bouche acide, finale acide-tannique, mais avec un très long fruité. Vin de bonne concentration. A part ces deux qualités, une bouteille peut-être pas représentative. Syrah Quintessence 2000

Bt No 5 Robe nettement plus rubis . Nez bien fondu, avec des fruits noirs,
Attaque moelleuse juste soutenue par de l'acidité. milieu de bouche assez acide avec du gras, (c'est presque le seul des 10). Finale riche de saveurs et d'arômes, longue, fruitée (Corinthe). C'est le seul pour lequel je me hasarde: 95. (pas des points Parker). Yes !Syrah La Coronelle 1995 . Benoît explique qu'un coup de froid avant les vendanges a fait que la plante a commencé à retirer des sucs dans la partie racinaire, et que les raisins étaient un peu dégonflés. Fruité à la façon "moderne" à cause des pigeages et de l'extraction qui s'en est suivie, inhabituelle chez ce vigneron.

Bt No 6 : Robe avec une nuance plus sombre. Il faut dire que la couleur de ces Syrah Benoît Dorsaz est toujours dans le même registre.
Arômes chauds au nez, je pressens qqch de brûlant ?
Attaque acide, milieu de bouche et finale tanniques, je ne goûte guère. Syrah La Coronelle 1997.

Bt No 7 : Robe rubis.
Nez complexe, et bien évolué de Syrah, fondu.
Attaque acide, mais moins que d'autres, milieu de bouche équilibré, moins de tanins du chêne, plus d'empyreumes que les autres, longue finale avec en plus un peu d'orange. Très bon. Mes favoris restent 1995 et 2006. Syrah Coronelle 1996

Bt No 8 : Rubis encore plus prononcé, avec du bleu
Premier nez sur la réduction des lies, s'ouvre rapidement, et le nez devient superbe.
En bouche bel équilibre tout au long, (curieuse impression, il est asséchant puis salivant) , bonne acidité, très fruité, très longue finale. C'est bon ! très bon ...Syrah Quintessence 2011

Bt No 9 : Rubis toujours, mais moins bleu.
Très agréable nez, fruité avec un peu d'empyreumes.
Attaque fraîche, milieu de bouche un peu plus brûlant que le 2011. Bon équilibre, le plus élégant de la série. En finales des tanins plus secs que 2011, moins enrobés, forcément. Vendange le 23.10.
C'est cet équilibre que Benoît recherche, pour que la Syrah exprime le terroir de ses vignes. C'est le 2008

Bt No 10 : Robe jeune et très dense, couleur cerise noire, avec moins de bleu que le 2011. Aussi réduction, odeur comme la 8.
Attaque moelleuse, boisée.
Milieu de bouche équilibrée, avec du gras, des empyreumes, le boisé doit encore se fondre. A attendre.
Finale équilibrée, tendance tannique. C'est la Syrah Quintessence 2012 . Comme j'en ai aussi, je sais qu'il faut les laisser dormir, il y a bien d'autres candidates pour les prochaines côtelettes.

J'ai trouvé très généreux cette action d'organiser ces dégustations, offertes. Une fois debout et passé dans l'autre local, le Gamay 2015 m'a paru délicieux......
#155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 336
  • Remerciements reçus 62

jfrdz a répondu au sujet : Verticale Syrah Quintessence

« (…) Une fois debout et passé dans l'autre local, le Gamay 2015 m'a paru délicieux... »




En ce qui me concerne, j’ai plutôt ressenti une réaction inverse en dégustant après la verticale le gamay 2015 et la syrah quintessence 2014 : une rondeur déconcertante, trop de fruité envahissant, bref des vins très flatteurs mais pas faciles à lire au-delà du plaisir immédiat.

Dommage, Poucmabon, que nous nous soyons loupés lors de cette dégustation, même s’il n’est pas certain que nous ayons eu l’occasion de dévoiler nos identités lépéviennes. J’ai l’impression que les vins ne se dégustaient pas exactement de la même manière le matin et l’après-midi. C’est clair qu’il doit y avoir des différences entre les bouteilles, même si ces dernières n’ont jamais quitté la cave de B. Dorsaz et ont été conservées dans des conditions idéales. Je me demande en outre dans quelle mesure notre propre historique en matière de dégustation, nos inclinations personnelles et surtout l’effet du groupe ne sont pas prépondérants dans nos appréciations.

Ceci dit, je réalise à quel point il est indispensable d’être courtois et amical avec tous les contributeurs sur LPV. Le plaisir de rencontrer par hasard un contributeur peut aussi prendre la forme d’un embarras mortifiant si les deux zigotos sont les pires ennemis sur LPV.

jfrdz

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2206
  • Remerciements reçus 107

kalmah a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz viticulteur - Cornalin quintessence 2013

CR: Benoît Dorsaz viticulteur - Cornalin quintessence 2013

Dégusté à l'aveugle (complètement) étant donné que ma femme a pris une bouteille au hasard.... Elle sait ce qui peut être pris et/ou attendu.

Le nez est expressif entre les épices orientales et les fruits. La bouche est très belle avec un magnifique toucher de bouche. En bouche c'est un beau fruité sur la cerise. Le boisé est presque inperceptible. La finale est persistance, douce, et fraîche et assez longue. Je dis: Château Fonroque 2010.... Raté....::o

A aucun moment j'ai pu pensé à un Cornalin. 16.5/20 en l'état

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7034
  • Remerciements reçus 5002

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Benoît Dorsaz viticulteur - Cornalin quintessence 2013

Tu ne t'es pas désisté on dirait...mais tu l'as dégusté ;)
Elle sait ce qui peut être pris et/ou attendu.
J'aurais mis dans la catégorie "à attendre" mais elle ne s'est pas trompée on dirait !

Jean-Loup
#158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 654
  • Remerciements reçus 106

Dom a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur - Cornalin quintessence 2013

Quand je dis à un pote de prendre une bouteille au hasard dans ma cave pour une déguste, je parle plutôt de semi-aveugle et pas d'aveugle total. Je sais ce que j'ai dans ma cave.
#159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7034
  • Remerciements reçus 5002

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Benoît Dorsaz – Fully – 2014

CR: Domaine Benoît Dorsaz – Fully – 2014

Robe d’un bel or.
Nez très intense et engageant mêlant arômes anisés et d’herbes aromatiques.
Avec la bouche, on passe de l’autre côté du miroir : empreinte de minéralité, elle évoque un silex tranchant. D’une belle longueur, c’est sur la finale que l’on retrouve une sapidité salivante.
Bien ++

Jean-Loup
#160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2206
  • Remerciements reçus 107

kalmah a répondu au sujet : CR: Domaine Benoît Dorsaz – Syrah Quintessence 2012

CR: Domaine Benoît Dorsaz – Syrah Quintessence 2012

Dégusté en semi aveugle. J'ai pas trouvé.

Nez d'abord de garrigue, puis épicé et fruité très complexe, splendide. La bouche est belle avec un joli toucher de bouche sans un pet qui dépasse. C'est fruité, épicé, bref c'est très gourmand. La finale est bien longue avec une belle fraîcheur et une légère présence tannique. Miam, délicieux. J'avais mis Stéphane Montez Cuvée du papy 2013 en me disant qu'il était prêt... et bien non, c'était Benoit 8-x

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 336
  • Remerciements reçus 62

jfrdz a répondu au sujet : Domaine Benoît Dorsaz – Conséquences du gel d'avril 2017

Sur le site Internet du domaine Benoît Dorsaz, un premier bilan des dégâts consécutifs au terrible épisode de gel des 18-21 avril 2017 a été effectué:

"La vigne a débourré très tôt et se développe rapidement pendant la première quinzaine d'avril. A Pâques, elle a deux semaines d'avance sur une année moyenne.

18-19-20 avril : les températures chutent brusquement et nous vivons un des pires épisodes de gel de printemps depuis les années 1970. Nous ne sommes pas équipés pour lutter contre le froid. Nous essayons de modérer le stress subit par la vigne avec une application de valériane dynamisée. Chez nous, les dégâts sont variables selon les parcelles. 80% de pertes dans l'humagne rouge de Leytron. Entre 50 et 70% aux Follatères. Les vignes de Martigny, de Plamont et surtout le domaine des Perches ont été préservées cette fois. Mais, comme chaque année, le risque de gel persiste jusqu'à la mi-mai.

Les dégâts sont certes importants mais ils ne sont pas totaux. Nous avons eu de la chance et nous partageons la peine de nos collègues plus durement touchés en Valais et aussi en Suisse allemande, dans les Grisons et dans le Jura français."

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#162
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, TIMO

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2206
  • Remerciements reçus 107

kalmah a répondu au sujet : Domaine Benoît Dorsaz – Conséquences du gel d'avril 2017

De passage éclair et de manière imprévu, j'ai décidé de m'arrêté

Benoit Dorsaz - Fully 2016

Nez ouvert tilleul. L'attaque est franche avec zéro coté lacté et c'est bien fruité. La finale est assez longue mais plus en longueur qu'en largeur. Très bien pour un chasselas jeune

Benoit Dorsaz - Viognier 2016

Nez abricot à 100%. L'attaque est franche avec un joli volume. C'est très fruité, sans coté alcooleux. En revanche la finale n'a pas la même persistance que la bouche. J'aime pas trop ce style, même si je dois avouer que c'est très bien fait.

Benoit Dorsaz - Petite arvine les perches 2016

Nez discret. La bouche est belle avec une attaque franche et un très beau volume. La finale est très persistante, fraiche, longue. C'est très bien

Benoit Dorsaz - Petite arvine Quintescence 2015

Nez plus complexe entre légèrement torréfié et un peu florale. L'attaque en bouche est tout en velours avec un beau volume. La finale est un poil moins causante que sa petite soeur de 2016

Benoit Dorsaz - Merlot Quintescence 2015

Nez sur les fruits rouges. La bouche est sympa, plutôt orienté griotte, c'est un poil trop végétale. La finale est correcte. C'est pas ma tasse de thé.

Benoit Dorsaz - Syrah Quintescence 2015

Nez épicé et légèrement vanillé. La bouche est aussi très équilibrée, épicé. La finale est assez longue, un poil réservé mais on sent que c'est pas encore en place. Connaissant l'évolution des vins de Benoit Dorsaz, je lui donne rendez-vous dans 2-3ans sans aucun problème.

Benoit Dorsaz - Cornalin Quintescence 2015

Nez sur les fruits rouge et vanille. La bouche est très belle avec un toucher de velours, une bouche très persistante sur les fruits rouge, déjà d'une belle buvabilité. La finale est aussi longue complexe et encore un poil réservé.

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#163
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: hyllos, peterka

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 336
  • Remerciements reçus 62

jfrdz a répondu au sujet : Domaine Benoît Dorsaz – Conséquences du gel d'avril 2017

Merci, Kalmah pour ce CR pratiquement exhaustif !

Me suis aussi arrêté il y a une dizaine de jours à la cave pour mes achats annuels (sans goûter car j'étais pressé, mais à la lecture de tes impressions, je constate que je n’ai pas pris de gros risques).

Déjà certifié bio, le domaine effectue cette année une nouvelle mue, puisqu’il passe à 100% à la biodynamie. Lors de mon passage une préparation était en train d’infuser et Benoît Dorsaz a pris le temps de nous expliquer de quoi il en retournait. L'épandage des préparations se fait aussi, de manière expérimentale en collaboration avec l’école de Changins, à l’aide d’un gros drone. D’après Benoît Dorsaz, la bioD demande un investissement nettement plus important en travail qu’en bio ou en conventionnel. Marie-Thérèse Chappaz le conseille et j’ai comme eu l’impression qu’il espère que la bioD amène ses vins vers une plus grande profondeur.

Mrls slts
jfrdz

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1118
  • Remerciements reçus 931

peterka a répondu au sujet : Domaine Benoît Dorsaz – Conséquences du gel d'avril 2017

Passé au domaine dernièrement également sans prendre de notes car la conversation avec Maryline sur la conduite des vignes était des plus intéressantes.

Je rejoins tout à fait ce qui a été dit par Kalmah.
Je n'ai goûté que ce qui m'intéressait réellement, à savoir les deux arvines, les deux cornalins et les quintessence humagne et syrah.
J'ai trouvé que tous ces vins se goûtaient étonnamment bien avec un fruit éclatant et une élégance de texture superbe.
Cette fois, mention spéciale à l'humagne quintessence où toute rusticité parfois (souvent même) inhérente à ce cépage était évacuée pour laisser place à une fine architecture.
Nouvelle tentative pour apprécier à sa valeur l'arvine quintessence mais sans grand succès. Les tonalités boisées, même si elles sont légères, dominent le fruit et rendent l'ensemble difficile à cerner. Sans doute faut-il attendre quelques années mais son pendant cuve étant tellement délicieux....
Le Cornalin Les Perches est délicieusement "croquant" comme le 2015 et les quintessence syrah et cornalin sont au top, comme d'habitude.

Pierre
#165
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cornalin, poucmabon

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2781
  • Remerciements reçus 362

Benji a répondu au sujet : CR: Domaine Benoît Dorsaz – Petite Arvine Les Perches 2014

CR: Domaine Benoît Dorsaz – Petite Arvine Les Perches 2014

Bouteille offerte par un généreux voisin qui se reconnaîtra.
Inculte que je suis, j'ai ouvert cette bouteille à l'improviste en fin de repas en pensant y trouver du sucre.
En réalité ce vin est sec à quasi sec !

La robe est très jeune et claire avec des reflets acier.
Le nez, d'abord timide de raisin frais, un peu végétal, prend de l'ampleur à l'aération, avec une impression de fraicheur minérale et florale
En bouche, l'attaque est légèrement tendre mais l'impression est ensuite celle d'un vin sec muni d'une belle ampleur et d'une acidité importante, avec un toucher légèrement glycériné.

Un joli vin de gastronomie encore bien jeune.

Benji
#166
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7034
  • Remerciements reçus 5002

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Benoît Dorsaz – Petite Arvine de Fully - Les Perches - 2014

CR: Domaine Benoît Dorsaz – Petite Arvine de Fully - Les Perches - 2014



La robe est paille avec des reflets vert-gris.
Le nez s'intensifie très nettement à l'aération en développant des senteurs, tour à tour d'herbes aromatiques, de résine, de cire, de fruits jaunes et de fleurs : c'est complexe !
Un léger gras à l'attaque s'accompagne d'une infime sensation de sucre (je dirais 6-8 g ressentis) puis la rondeur s'estompe, le vin gagne en tension et en acidité, jusqu'à une finale traçante. Mais il est remarquable que la bouche reste d'une belle sapidité de bout en bout.
D'accord avec Benji : c'est encore jeune ! Mais qu'est ce que c'est bon !
Très Bien

Jean-Loup
#167
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 398
  • Remerciements reçus 24

poucmabon a répondu au sujet : Domaine Benoît Dorsaz – Petite Arvine de Fully - Les Perches - 2014

Pour info, certains vignerons - pas tous - annoncent, mi-flétri, ou "légèrement douce", terme d'une des terminologies de dégustation, par exemple, si une cuvée de Petite Arvine contient du SR.... parfois seulement oralement, ce qui provoque quelques coups de gueule. Mais dans des millésimes comme 2015, et peut-être 2017, les fins de fermentation traînent jusqu'en juin, ou ne se font tout simplement pas, avec ce cépage.
En particulier, chez M-Th. Chappaz, le 2015, le 2016 n'ont fini de fermenter qu'entre septembre et novembre. On parle toujours de la Petite Arvine.
#168
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 398
  • Remerciements reçus 24

poucmabon a répondu au sujet : Domaine Benoît Dorsaz – Syrah Quintessence 2012

CR: Domaine Benoît Dorsaz Syrah Quintessence 2012
Impression toute différente de Kalmah un peu plus haut (le 8 février).
bouchon de qualité extraordinaire - Premier nez de torréfaction côté café - puis après attente, niveau épaule, suivie d'un bon quart d'heure dans un grand verre, les arômes de torréfaction sont un peu plus discrets.
Le vin appelle une viande grillée à la poêle. On reconnait le travail de pro, perfectionniste, de Benoît. C'est vraiment impeccable. Le fruit est là, en embuscade, soutenu par une belle acidité, mais il occupe l'arrière de la scène. Bref, pas tout à fait fondu encore, ce vin se boit aisément sur la viande. Je conviens que c'est tout à fait délicieux. Les tanins sont fins mais encore un peu râpeux. Il y a 1 an 1/2, j'avais écrit à attendre - je le sens toujours. Avant , et tout au long du repas, on sent le torréfié. Après le repas, j'essaye du chocolat noir: cette Syrah ne se cabre pas, on est dans cette ligne.
#169
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2206
  • Remerciements reçus 107

kalmah a répondu au sujet : Domaine Benoît Dorsaz – Petite Arvine de Fully - Les Perches - 2014

Jean-Loup Guerrin écrit: CR: Domaine Benoît Dorsaz – Petite Arvine de Fully - Les Perches - 2014

La pièce jointe est absente ou indisponible



La robe est paille avec des reflets vert-gris.
Le nez s'intensifie très nettement à l'aération en développant des senteurs, tour à tour d'herbes aromatiques, de résine, de cire, de fruits jaunes et de fleurs : c'est complexe !
Un léger gras à l'attaque s'accompagne d'une infime sensation de sucre (je dirais 6-8 g ressentis) puis la rondeur s'estompe, le vin gagne en tension et en acidité, jusqu'à une finale traçante. Mais il est remarquable que la bouche reste d'une belle sapidité de bout en bout.
D'accord avec Benji : c'est encore jeune ! Mais qu'est ce que c'est bon !
Très Bien

Jean-Loup


CE soir, à l'ouverture, je ressens la même chose que la description ci-dessus.

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#170
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2206
  • Remerciements reçus 107

kalmah a répondu au sujet : Domaine Benoît Dorsaz – Conséquences du gel d'avril 2017

kalmah écrit:
Benoit Dorsaz - Viognier 2016

Nez abricot à 100%. L'attaque est franche avec un joli volume. C'est très fruité, sans coté alcooleux. En revanche la finale n'a pas la même persistance que la bouche. J'aime pas trop ce style, même si je dois avouer que c'est très bien fait.

Benoit Dorsaz - Petite arvine Quintescence 2015

Nez plus complexe entre légèrement torréfié et un peu florale. L'attaque en bouche est tout en velours avec un beau volume. La finale est un poil moins causante que sa petite soeur de 2016


CR: De passage imprévu encore une fois, impression différente. Accueil très chaleureux encore.

Benoit Dorsaz - Clos Follatères - Gamay 2016
Nez ouvert de fruit rouge et légèrement épicé. Ca me fait penser à de la griotte. La bouche est belle fruité, épicé avec une belle finale. Une belle expression du gamay.

Benoit Dorsaz - Viognier 2016
Impression différente
Nez sur les fruits exotiques, un peu comme une salade de fruits. L'attaque est franche avec un joli volume, un poil alcooleux.. C'est très fruité avec une finale très correcte. Pas les mêmes impressions qu'au mois de juillet.

Benoit Dorsaz - Petite arvine Quintescence 2015
Nez plus complexe entre légèrement torréfié et un peu florale. L'attaque en bouche est tout en velours avec un beau volume. La finale est très belle, longue. De nouveau, le vin parait plus en place que lors de la visite en Juillet.

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#171
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, TIMO

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7034
  • Remerciements reçus 5002

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz – Valais – Petite Arvine de Fully – Quintessence – 2009

CR: Benoît Dorsaz – Valais – Petite Arvine de Fully – Quintessence – 2009



La robe or claire est encore très brillante et invite à plonger le nez dans le verre.
Ce faisant, on n'est pas déçu : c'est expressif et complexe, sur les herbes aromatiques, avec des notes miellées et de fleurs blanches. Pas du tout l'aromatique notée en 2014 sur ma bouteille précédente mais c'est aussi beau ! on a donc envie d'y tremper les lèvres...
La bouche est pleine, dotée d'un léger gras enveloppant et d'une belle acidité structurante : on ne ressent en aucun cas les 14,5 °C que je découvre sur l'étiquette en prenant la photo...
La sapidité est confortable et l'aromatique semblable à celle du nez, avec de l'angélique qui domine. La persistance superlative est bien relancée par de beaux amers.
Un vin à forte personnalité : Très Bien +(+)

Ce vin a fait un beau bout de chemin avec un poulet à l'estragon (une spécialité historique de la maison...), surtout en termes de saveurs, le vin se montrant un peu plus puissant que le plat.



Dommage que ce soit ma dernière bouteille : j'aurais bien aimé voir ce que cela va donner dans dix ans...

Jean-Loup
#172
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83227
  • Remerciements reçus 8804

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Benoit Dorsaz, Syrah de Fully, Quintessence, 2010

Bu chez Marc


CR: Domaine Benoit Dorsaz, Syrah de Fully, Quintessence, 2010



Oliv
Bouchon pas très long mais en parfait état.
Robe violette assez sombre sans tirer sur le noir pour autant, sans aucune trace d'évolution.
Est-ce de passer après le carambar liquide ressenti sur le Lafon mais merdum, je lui trouve encore une note beurrée peu avenante et qui fait perdre son naturel à un ensemble encore primaire nettement syrah, sur les fruits noirs, le poivre et un végétal assez présent.
La bouche est bien dotée mais un peu brouillonne, sur une acidité pointue agréable mais pas très bien intégrée à une matière d'intensité moyenne.
Le vin déroule ses goûts fruités poivrés jusque dans une finale un peu ferme et austère, toujours marquée par des notes beurrées.
Pas beaucoup de plaisir en l'état, même le lendemain.
A attendre pour essayer de garder en harmonie.

Marc
Aromatique très marquée par l'élevage mais le poivre et le fruit omniprésents permettent de "faire avec".
Belle matière dynamique avec un joli grain de tannins. Comme au nez, on sent un élevage bien présent qui perturbe l'ensemble.
Un vin bien construit mais à l'élevage trop présent pour être satisfaisant.
#173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 844
  • Remerciements reçus 1019

LoneWD a répondu au sujet : CR: Benoit Dorsaz - Valais "Syrah de Fully Quintessence" 2012

CR: Benoit Dorsaz - Valais "Syrah de Fully Quintessence" 2012

Arnould : Très beau nez poivré et épicé. Bouche également poivrée, pleine mais avec du ressort. Des tanins bien présents mais bien moins rustiques que sur les 2 vins précédents. Très belle longueur et grosse persistance en rouge. Enfin une belle Côte-Rôtie pour nous reconcilier avec l'appellation…oups !

Rémy : Jolie nez sur les épices, possédant une belle fraîcheur.
La bouche est fruitée, poivrée et large avec une finale pleine de pep's et de relances apportant même un sucroît de fraîcheur . C'est très bon, gourmand et avec un élevage vraiment discret pour ne pas dire imperceptible ! Très bien +
En voilà une belle Côte-Rôtie ! Tophe a dupé tout le monde :)

www.lapassionduvin.c...

Rémy
#174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7034
  • Remerciements reçus 5002

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz – Valais – Cornalin Quintessence – 2009

CR: Benoît Dorsaz – Valais – Cornalin Quintessence – 2009

La robe est très sombre, presque noire, d’une jeunesse insolente par ses reflets encore violacés.
D’intensité moyenne, le nez présente un beau fruité noir teinté de quelques épices.
La bouche est très charnue, presque corpulente, enrobée par un fruité à la fois dense (texture serrée et douce) et très frais, et des tanins gras. C’est élégant, de mi-longueur et la finale épicée fait saliver.
Un vin à la fois de forte personnalité et très agréable.
Très Bien +

L’accord est réussi (4 / 5) avec un magret de canard rôti aux épices, le vin s’arrondissant un peu plus.

Jean-Loup
#175
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2206
  • Remerciements reçus 107

kalmah a répondu au sujet : Benoît Dorsaz – Valais – Cornalin Quintessence – 2009

CR: Benoît Dorsaz – Valais – Viognier 2016

Nez ouvert sur l'abricot. La bouche est belle avec un volume un peu plus en retrait. Le fruit est beau. Par contre, la finale est plus tendue et plus longue que d'hab. Plus que sympa. 16/20



Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2100
  • Remerciements reçus 811

tomy63 a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz - AOC Valais Cornalin de Fully Les Perches 2015

CR: Benoît Dorsaz - AOC Valais Cornalin de Fully Les Perches 2015 : (100% cornalin) Couleur grenat aux contours violacés, nez gourmand sur le bonbon à la cerise, mûre, violette, sureau, pas d'élevage. Bouche avec une belle matière, fraîche, juteuse, fruitée, peu de tannins, facile à boire, ce qui s'en rapprocherait le plus en France serait peut-être un beau gamay. Finale un peu courte. Beaucoup de plaisir sur ce cornalin, pas très complexe, mais élégant. Il doit probablement exister des interprétations bien plus rustiques.
#177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2206
  • Remerciements reçus 107

kalmah a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz - AOC Valais Cornalin de Fully Les Perches 2015

CR: Benoît Dorsaz - AOC Valais Gamay Clos follatères 2017

Nez ouvert sur la griotte, la vanille. La bouche est belle, fruité, légèrement acidulée aux fruits des bois (groseille, griotte). La finale est très correcte, pas mal de plaisir 15/20.



Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7034
  • Remerciements reçus 5002

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Benoît Dorsaz – Petite Arvine de Fully - Les Perches - 2014

CR: Domaine Benoît Dorsaz – Petite Arvine de Fully - Les Perches - 2014



La robe se présente sous un or moyen bien brillant ; elle est donc plus soutenue que celle de la bouteille bue en décembre 2017.
Le nez d'une belle intensité me rappelle irrésistiblement l'univers chablisien (je suis à l'aveugle) : coquille d'huitre, fruits jaunes, note fumée... Avec le temps apparaissent des notes anisées bien différentes (pourtant ce vin n'a pas vu de bois), mais qui ne prennent pas le pas sur cet ensemble décidément complexe.
Je qualifierai la bouche de classieuse : une pellicule de gras, une chair très savoureuse portée par une superbe tension, une belle persistance jusqu'à la finale saline de toute beauté... Décidément cela aurait pu être un très beau Chablis 1er cru !
Très Bien +(+)

Il m'en reste deux bouteilles que je vais faire attendre un peu car je sais que Benoît organise des verticales qui montrent que ce cépage peut dévoiler des choses encore différentes au vieillissement.

Jean-Loup
#179
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., poucmabon

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2206
  • Remerciements reçus 107

kalmah a répondu au sujet : Domaine Benoît Dorsaz – Syrah quintescence - 2013

CR: Domaine Benoît Dorsaz – Syrah quintescence - 2013

Nez complexe fumé, lardé, fruité également. C'est beau. La bouche, c'est du lourd avec un équilibre magistrale et un fruit explosif en bouche. La finale s'étire longuement avec une magnifique fraîcheur. C'est un sacré plaisir et j'ose dire un GRAND VIN. 18/20.
Je suis bluffé.

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
#180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck