Nous avons 1883 invités et 59 inscrits en ligne

Cave Christophe Abbet

  • Messages : 3119
  • Remerciements reçus 4752

Réponse de tomy63 sur le sujet CR: Christophe Abbet, AOC Valais Humagne rouge 2016

Bu ici : www.lapassionduvin.c...

CR:

Antoine :
Vin 5 – canton du VALAIS – Christophe Abbet, AOC Valais – humagne 2016
Robe presque trouble, beaucoup plus claire en couleur que le cornalin.
Nez sauvage, expressif, épicé, sur des notes de garrigue que j'aime beaucoup, de la personnalité ! Griotte, jus de rhubarbe, beaucoup de fraîcheur.
Bouche sur la finesse, construite sur une belle trame acide, avec une jolie aigreur qui étire l'ensemble, de type cerise griotte. L'ensemble est très juteux, élégant, presqu'un côté pot pourri dans les arômes. Un vin qui tombe du bon côté d « nature », avec cette évanescence bienvenue. Belle persistance des arômes, belle complexité avec ces notes végétales nobles bienvenues également.
TB+/TB++

5 Christophe Abbet, AOC Valais Humagne rouge 2016 : (Domaine de 4ha créé dans les années 1990, pas de certification mais plutôt peu interventionniste. Sols de granit, élevage en cuves, sur Martigny et Fully. 450m altitude environ. Egrappé. L’humagne descend du cornalin et d’un cépage inconnu. Attention qu’on l’appelle cornalin dans le val d’Aoste)  Couleur rubis très claire et trouble, nez magnifique dès l’ouverture, de sureau/cranberry, groseille, framboise, rose, pot-pourri. Bouche aérienne, légère en alcool (12%), acidulée, toute en fruit et floral, pure, évidente, évanescente même, on a peur que le vin s’oxyde mais le fond de bouteille était nickel, peu de volume, finale acidulée, très fraîche, petite note végétale noble, ultra digeste, évident. TB++.
23 Nov 2022 15:40 #91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 916
  • Remerciements reçus 2912

Réponse de IH1456 sur le sujet CR: Christophe Abbet, AOC Valais Humagne rouge 2016

CR: Christophe Abbet, AOC Valais Humagne rouge 2016

Nez très expressif, avec des notes viandées, fumées.

La bouche est superbe, avec l'aigreur maîtrisée d'une cerise griotte bien mure et de groseille, grand caractère sans concession mais toutefois de belle buvabilité. Elle se poursuit et se développe ensuite sur des notes lactées de type yaourt à la cerise et à la framboise. La finale se porte sur des notes végétales nobles qui confèrent de la fraîcheur au breuvage. L'ensemble laisse une sensation digeste, de finesse.

Très bon vin, hors des sentiers battus.

TB+

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareille, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le Grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Dom, peterka, Vaudésir, tomy63, Ilroulegalet
10 Fév 2023 13:02 #92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 764
  • Remerciements reçus 2855

Réponse de Ilroulegalet sur le sujet Cave Christophe Abbet - Alchimie (blanc) 2015

CR: Christophe Abbet, AOC Valais Alchimie (blanc) 2015
Les cuvées alchimie sont issues de la collaboration entre Antoine Petrus (sommité de la sommellerie française) et le vigneron. Infos  ici.  100% Marsanne (qui se nomme ermitage en Valais). 15,5° ! Bouteille rapportée de Suisse, en France Taillevent s'en est octroyé la commercialisation avec la marge habituelle de ce prestataire de luxe.

Robe claire qui a légèrement perdu son éclat. Nez assez typique de Marsanne septentrionale avec des arômes d'oxydation ménagée qui apportent une jolie complexité. En bouche, au-delà de la grande complexité d'ensemble avec les arômes oxydatifs qui répondent à l'amertume finale souvent caractéristique  du cépage, c'est surtout la sapidité du vin qui surprend. En effet, il n'y a aucune sensation de texture capiteuse en bouche, ni de chaleur sur l'oesophage alors que la puissance et l'ampleur sont là.

Le vin me semble prêt à boire dans un style oxydatif étonnant qui en fait un partenaire gastronomique de compétition pour une généreuse cuisine bourgeoise avec des abats et de la crème, mais pourrait également s'accorder avec des Saint-Jacques à corail (les Maximus de belle taille plus que les pétoncles d'Argentine).

Si le vigneron est particulièrement reconnu pour ses rouges, j'ai préféré cet alchimie au cornalin (rouge) bu il y a deux mois. 

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Dom, TristanBP
16 Jui 2023 22:58 #93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1721
  • Remerciements reçus 3871

Réponse de Jean-Paul B. sur le sujet CR: Christophe Abbet - Marsanne 2000

CR: Christophe Abbet - Marsanne 2000

Garfield
Un ovni, nez oxydatif, bouche assez concentrée un peu de sucre de la noix aussi, pas évident en solo mais certainement un bon compagnon d’un plateau de fromage ou d’un plat asiatique comme Agnès l’a suggéré. Bien

Vésale
Là on est dans le truc de l'espace, Arnould trouve que ça sent le bouillon, et bien c'est totalement ça!
Du coup je suis un peu hésitant avant de gouter, 
En bouche c'est assez particulier aussi, un coté à la fois liquoreux, vin de noix...et bouillon de légumes donc,
Un Ovni, et probablement pas mon truc!

Arnould
Pour ma part, pas très fan des arômes oxydatifs sur les vins de dessert. Celui là (Christophe Abbet – Marsanne 2000) qui sentait le bouillon au nez et avait de faux airs de vin de paille en bouche (sans le sucre) ne me fera pas vraiment changer d'avis....du coup me suis resservi du pinot gris.

Jean-Paul
Nez pseudo oxydatif, sur la cire et le miel, mais sans amers.
Bouche plutôt sèche sur la noix, l’orange amère, un peu dans le style d’un Hermitage ou St-Joseph blanc tertiaire.
On est dans le registre de l’exercice de style réussi plus que dans celui du plaisir gustatif.

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, leteckel, Ilroulegalet
27 Fév 2024 17:46 #94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck