Nous avons 1683 invités et 21 inscrits en ligne

Weingut Schäfer-Fröhlich, Bockenau (Allemagne - Nahe)

  • peterka
  • Portrait de peterka Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3159
WEINGUT SCHAFER-FROHLICH



Weingut Schäfer-Fröhlich
Schulstraße 6
55595 Bockenau
Tél. : +49 6758 6521
Fax : +49 (0) 6758/ 8794
Mail : info@weingut-schaefer-froehlich. de

www.weingut-schaefer...





Tim Frölich est considéré par beaucoup de critiques allemands comme l’étoile montante de la Nahe, proche des grands Dönnhoff, Schönleber ou Diel.

CR:

Après un,
* Weingut Schäfer-Fröhlich - Riesling Schlossböckelheimer Kupfergrube 2005 (Spätlese Trocken) dégusté il y a quelques mois, au fruité léger et peu complexe, mais agréable et prégnant, je passe au niveau supérieur avec le :

* Weingut Schäfer-Fröhlich - Riesling Grosses Gewächs Halenberg de Monzingen 2006
(environ 30 EUR).

[size=small]Le Halenberg est un coteau pentu (jusqu'à 60%) de 8 ha exposé au S / SO, bien protégé des vents froids, dont le sol est composé d'un conglomérat de schistes bleus et gris et de quartzite avec une couche de graviers silicieux qui permet un réchauffement rapide. Complanté uniquement en riesling.[/size]

La robe est plutôt claire à reflets verts.
Le nez ouvert, mais d’intensité moyenne sur des notes de pêche blanche et de citron avec quelques effluves plus végétales.
La bouche frappe par son élégance raffinée avec un fruit délicat qui tapisse bien le palais. Bien qu’il manque un peu de fond et de tension à mon goût, ce vin présente une très belle persistance qui s’appuie sur une minéralité sous-jacente à tous niveaux.

Belle découverte, il faudra suivre les 2007 et 2008...

Pierre
24 Jan 2010 22:26 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 599
  • Remerciements reçus 89

Réponse de davidr sur le sujet Re: Schäfer-Fröhlich, Bockenau (Allemagne - Nahe)

Bonjour Pierre,

Tu fais bien de parler du domaine Schäfer-Fröhlich. Je suis les progrès du jeune Tim Fröhlich depuis quelques années, et il produit des vins tout à fait remarquables, autant pour les secs que pour les vins fruités (Spätlese et Auslese notamment). Ses vins destinés aux prestigieuses enchères de fin septembre (à Bad Kreuznach) sont régulièrement grandioses.

Je conseille vivement de goûter les 2007 et 2008, car ils sont encore plus intéressants. Il faut également essayer les vins de ses autres beaux crus, comme le Schlossböckelheimer Felsenberg et Kupfergrube, ou le Bockenauer Felseneck.

Cordialement.
David
www.moselfinewines.com/
05 Fév 2010 17:47 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • peterka
  • Portrait de peterka Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3159

Réponse de peterka sur le sujet Re: Schäfer-Fröhlich, Bockenau (Allemagne - Nahe)

J'y compte bien David :)-D
Ces vins figurent dans mes tablettes...
06 Fév 2010 19:38 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3847
  • Remerciements reçus 7547

Réponse de bertou sur le sujet CR: Schäfer-Fröhlich - Nahe Riesling Trocken 2008

CR: Schäfer-Fröhlich - Nahe Riesling Trocken 2008

Robe or, paille claire.
Nez assez intense sur des notes de fruits frais comme le citron et la pêche blanche, et un peu de fleurs d'accacia. On retrouve un léger fumé et de terre humide en même temps qu'un tout petit peu de pétrôle. Un nez extrêment précis et droit.
En bouche on joue le registre de la délicatesse (on est pas très loin du Riesling de base de Van Volxem) avec une impréssion de fragilité. J'aime beaucoup l'équilibre de ce vin où la fraîcheur est omniprésente sans être tranchante. Un vin qui reste longtemps en bouche avec le côté fruité et terre humide qui ressortent.

Un riesling d'entrée de gamme superbe. Trés beau rapport qualité/prix.
01 Mai 2011 17:09 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3847
  • Remerciements reçus 7547
CR: Schäfer-Fröhlich - Weisser Burgunder Selection 2007

Couleur jaune paille claire.
Un nez ouvert assez intense et "rentre dedans" par rapport au riesling précédent. Il y a presque un côté aguicheur. Fruit mûr sur la poire, la cire d'abeille et un peu de végétal.
En bouche le vin est puissant, relativement riche mais bien équilibré. La finale est longue et salivante avec le fruit mûr dominant.

Un beau pinot blanc mais qui a de la peine face aux rieslings qui l'entourent lors de cette dégustation.
01 Mai 2011 17:45 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3847
  • Remerciements reçus 7547
CR: Schäfer-Fröhlich - Schlossböckelheimer Felsenberg Riesling Grosses Gewächs 2008

Robe jaune paille brillante.
Nez ouvert, intense marqué par des odeurs de caillou mouillé, de végétal, de laine mouillée. Une impression d'après orage d'été. Le fruit n'est pas en reste avec un fruit mûr mais frais (poire, citron, pêche blanche) et des notes délicates de fleurs. C'est très précis et profond. Dieu que cela sent bon !
La bouche n'est pas en reste avec une grande délicatesse. L'impression de volume sentie au nez est décuplée. Toute la bouche participe à la fête. La matière est dense, tapisse et laisse une toute légère impression de gras avant que l'acidité de velours ne viennent rincer tout cela. Le fruité est bien présent et un peu de fumé couplé au caillou renforce ce volume. La finale est superbe, longue, salivante avec une légère amertume très agréable.

Pas de doute, on tient là un très beau vin.
Dieu que c'est bon !!
01 Mai 2011 17:59 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3847
  • Remerciements reçus 7547
CR: Schäfer-Fröhlich - Halenberg Grosses Gewächs 2006

Robe jaune paille, peu profonde mais légèrement évoluée et brillante.
Le nez est moyennement intense et un peu sur la réserve au début. Une odeur de soufre perceptible qui gêne un peu la dégustation avec son côté "allumette". Le vin est serré sur les fruits blancs à noyaux, le citron très mûr, des notes végétales mais pas au sens négatif de manque de maturité. Bien qu'on sent clairement qu'on est pas dans un millésime chaud. On ressent une point de calcaire (je ne pense pas que Halenberg en contienne). C'est précis mais complètement noué.
En bouche le vin est moyennement puissant, marqué par une acidité fine qui servira de fil conducteur tout au long de la dégustation. Il y a un bel équilibre entre un léger gras et cette fraîcheur. Cela donne une certaine élégance et prestance au vin. Mais là-aussi le vin est recroquevillé sur lui-même, il ne s'offre pas pleinement. La fin de bouche est belle sur une sensation saline et sur le citron.

Un joli vin qui demande un peu de patience encore. En tout cas on est pas non plus sur les millésimes 2007 et 2008 qui offrent des matières plus riches et plus de volume.
29 Juil 2011 08:19 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3847
  • Remerciements reçus 7547
Le lendemain le vin est devenu fade et la sensation que j'avais de vin fermé et recroquevillé sur lui-même ne se ressens plus. Le vin est devenu étroit et plus plat.

Ce vin demande-t-il de la patience ? Je ne sais pas. Dans le doute je dirais oui.
31 Juil 2011 11:36 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3847
  • Remerciements reçus 7547

Réponse de bertou sur le sujet CR: Weingut Schäfer-Fröhlich - Nahe

CR: Schäfer-Fröhlich (Nahe) - Felsenberg GG Riesling 2007
Légèrement évolué avec touche de pétro. Fruit frais, citron, mirabelle, mandarine. pain grillé, fumé, caillou broyé. Complexe, ouvert et profond.
Moyennement puissant, élégant. Belle intensité avec sensation de verticalité, acidité fine. Concentration et longueur superbe.
Similaire sur 3 jours.
Excellent.

CR: Schäfer-Fröhlich - Felseneck GG Riesling 2010
Jour 1 et 2 : Réduit et SO2.
Jour 3 et 4 : Fruit frais, finesse, pureté. Beau volume. Bouche en tension, pleine de fluidité et de volume. Équilibre haut. Très belle longueur.
Très bien. Difficile à lire à cause du SO2.

CR: Schäfer-Fröhlich - Halenberg GG Riesling 2010
Jour 1 : SO2.
Jour 3 et 4 : Plus ouvert mais sur la réserve. Fruit frais, cire, granite mouillé, fleurs blanches. Bouche assez puissante mais fine. Matière dense en équilibre et devient élancée. Acidité fine. Vin vivant. Superbe longueur et finale salivante.
Excellent, grand potentiel.
13 Avr 2012 07:36 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1008
  • Remerciements reçus 241

Réponse de mauss.th sur le sujet CR: Weingut Schäfer-Fröhlich - Nahe

Je n'avais pas encore gouté ce domaine jusqu'à la dernière Weinbörse de Mayence. Ce fut mon coup de coeur de l'événement!

Millésime 2011: Des vins magnifiques: des secs bien tendus et ciselants, des fruités sucrés riches, complexes, du très au niveau. Des vins qui m'enthousiasment plus que ceux d'Emrich Schönleber (il me faut insister auprès de ce domaine :) ).

Pas de GG à Mayence, tout le reste:

Une entrée de game très pure et précise, à la minéralité exhubérante. Schäfer Fröhlich Vulkangestein Riesling trocken un peu moins complexe que le Schäfer Fröhlich Schiefergestein Riesling trocken, mais le premier est pour moi un meilleur rapport Q/P. Un très très joli Schäfer Fröhlich Weissburgunder trocken, rond et pur.
Le Schäfer Fröhlich Vulkangestein Riesling halbtrocken est une perle. Une combinaison explosive de léger sucres résiduels et de salinité minérale. Un sucré/salé à lui tout seul!

Les Schäfer Fröhlich Felsenecks Spätlese et Schäfer Fröhlich Flesenecks Spätlese goldkapsel sont magnifiques, très précis avec un spectre aromatique très large. On en parlerait un bon moment..

Un peu moins séduit par le Schäfer Fröhlich Schiefergestein Riesling Kabinett, mais on chipote. Un domaine incontournable!
16 Mai 2012 12:03 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 2
CR: Schäfer-Fröhlich - Nahe Riesling Trocken 2011

Très beau vin d'entrée de gamme.
Le nez dégage des notes très fraîches d'agrumes (pamplemousse surtout, citron) et florales qui m'auraient fait penser à l'aveugle à un sauvignon.
La bouche joue sur le même registre avec une acidité bien maîtrisée qui fait saliver et qui donne envie de se resservir!
Au final, une jolie bouteille d'un bel équilibre.
26 Nov 2012 14:05 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 2
CR: Schäfer-Fröhlich - Nahe Riesling Trocken 2012

Bouteille ouverte et bue dans la foulée.

Ce 2012 tranche quelque peu avec le 2011.
Le nez est moins causant et peu complexe sur les fleurs blanches et un peu d'agrumes.
La bouche est plaisante, vive, malgré quelques sucres résiduels contrebalancés par une acidité bienvenue, rendant la bouche nette.
Le vin ne semble pas se livrer encore complètement, peut-être aurait-il fallu l'ouvrir quelques heures avant ou le carafer?
Finale sur le pamplemousse.

Pas mal mais j'avais nettement préféré le 2011, plus en gourmandise.

Manu
14 Oct 2013 17:33 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9196
  • Remerciements reçus 1038

Réponse de RaymondM sur le sujet CR:Schäfer-Fröhlich - Nahe Riesling Trocken 2010

CR:Riesling trocken Monzinger Halenberg GG 2010 - Nahe- Schäfer Frölich 13°

Parfaitement sec comme le laisse supposer les 13° affichés de ce vin à la robe or pale
Le nez est expressif sur les fruits blancs et de discrètes notes de pain d'épice qui donnent beaucoup de subtilité .
En bouche le vin est très fruité ,belle acidité , beaucoup de finesse de texture caractéristique des vins allemands mais en plus une certaine présence en bouche , presque puissance procurée par les 13° .

Mais que j'aime ces blancs allemands secs !
Seul reproche un soufre un peu présent .
28 Déc 2013 21:48 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1008
  • Remerciements reçus 241

Réponse de mauss.th sur le sujet Re: Schäfer-Fröhlich, Bockenau (Allemagne - Nahe)

Le très compétent Tim, il m'a semblé, a eu également la main lourde en SO2 sur tous ses 2012...Impossible d'apprécier correctement les nez, pour moi, sur toute sa gamme à la dernière bourse de Mayence.

L’inconvénient des fermentations spontanées??

D'ailleurs, des âmes charitables pourraient m'indiquer les avantages de ne procéder que par fermentation spontanée, et de ne jamais intervenir?

Merci LPV!
29 Déc 2013 00:09 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3847
  • Remerciements reçus 7547

Réponse de bertou sur le sujet Re: Schäfer-Fröhlich - Nahe Riesling Trocken 2010

Comme le souligne Raymond, le domaine ne lésine pas sur le SO2. Et ce n'est pas le seul en Allemagne, malheureusement !!
Il n'y a aucune relation entre fermentations avec levures naturelles et utilisation du SO2.

Par contre, les fermentations sont suivies comme le lait sur le feu que ce soit en fermentation naturelle ou en fermentation avec levures sélectionnées.
Souvent ceux qui travaillent avec les levures naturelles font des analyses régulières et certains quotidiennes afin de connaître les populations de levure dominantes et gérer de la manière la plus fine les différentes populations microbiennes et de levures afin que la fermentation soit optimale.

En ce qui concerne les levures naturelles (de la cave et de la pruine des raisins), les raisons invoquées sont le respect du terroir et son expression, des vins qui ont plus de caractères...
29 Déc 2013 09:50 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1008
  • Remerciements reçus 241

Réponse de mauss.th sur le sujet Re: Schäfer-Fröhlich, Bockenau (Allemagne - Nahe)

Je pensais que le principe de la fermentation spontanée était avant tout de ne pas intervenir sur les températures des cuves, et donc de laisser les jus fermentaient jusqu'à ce que la fermentation s'arrête d'elle même, cad sans régulation thermique des cuves.

Procéder par fermentation spontanée = utilisation exclusive de levures indigènes? et réciproquement?
29 Déc 2013 12:12 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3847
  • Remerciements reçus 7547

Réponse de bertou sur le sujet Re: Schäfer-Fröhlich, Bockenau (Allemagne - Nahe)

Exactement : fermentation spontanée = levures indigènes.

Un des leviers d'intervention des plus importants de ceux qui travaille dans une approche peu interventionniste est justement la température. C'est ce que souligne Pierre Overnoy dans le livre "La parole de Pierre" en ajoutant que le matériel de refroidissement des cuves et de la cave a été un point d’investissement primordial pour lui.

Cordialement,
29 Déc 2013 14:05 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1008
  • Remerciements reçus 241

Réponse de mauss.th sur le sujet Re: Schäfer-Fröhlich, Bockenau (Allemagne - Nahe)

Merci Bertrand!
29 Déc 2013 14:49 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 2
CR: Schäfer-Fröhlich - Schiefergestein - Bockenauer Riesling trocken 2012 - Sélection Tino Seiwert

Nez frais, fin et délicat qui offre dès l'ouverture une belle complexité sur le fruit (pêche blanche, noyau de pêche, poire, mirabelle), viennent ensuite un côté floral (tilleul), des notes d'herbe mouillée et de pomme verte ainsi qu'une touche de citron vert.
La bouche est délicate, fraîche, subtile, à la matière plutôt légère et présente un équilibre parfait avec une jolie trame acide apportant à la fois de l'allonge et un côté salivant.
Belle précision avec beaucoup de gourmandise où les fruits jaunes (pêche et mirabelle notamment) ainsi que les agrumes ressortent bien.
La bouteille se vide à une vitesse fulgurante : on est tout en haut sur l'échelle de la buvabilité!
Jolie finale persistante sur les agrumes.

Très bien. Beaucoup de plaisir.

Manu
16 Fév 2014 20:06 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 2
CR: Schäfer-Fröhlich - Vulkangestein - Riesling trocken - 2013

Bouteille ouverte 24 heures à l'avance et bue sans prise de notes.

Nez très frais sur les agrumes, le fruit blanc et un trait végétal.
La bouche est légère, un poil trop à mon goût, avec une acidité vive qui crée à mon sens un léger déséquilibre en raison d'une matière manquant d'un peu de chair.
Cela reste malgré tout agréable avec un coefficient de digestibilité élevé.

Au final, un vin peu complexe mais efficace d'un RQP moins à l'avenant que ce superbe producteur a l'habitude de proposer (15€).
A titre informatif, j'ai pris plus de plaisir avec le riesling générique régional (Nahe trocken) d'une belle année (2011 ou 2012 par exemple).

Manu
19 Déc 2014 14:33 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95075
  • Remerciements reçus 25119
Bu chez Denaire

CR: Weingut Schäfer-Fröhlich, Riesling trocken, Vulkangestein, 2014



Robe grisée presque non teintée.
Nez agréable, un peu serré à l'ouverture, nettement plus détendu sur la fin de repas, libérant de belles senteurs fruitées (mirabelle) enrobées dans des notes minérales du plus bel effet.
L'attaque est marquée d'une belle acidité salivante qui allié à un perlant assez fort serre une matière franche mais sans grande réserve de puissance.
Avec l'aération, le vin gagne un peu d'ampleur et se présente alors de manière remarquablement franche et désaltérante, sans une grosse matière mais offrant un ensemble délié très agréable par son côté désaltérant et ses notes finement minérales.
La finale n'est pas interminable mais répond très bien par ses fins amers à une délicieuse soupe de concombre préparée par le chef.
Très bien, dans un registre simple et franc d'une grande efficacité.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: denaire
09 Juil 2017 13:15 #21
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • peterka
  • Portrait de peterka Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3159
Dégusté lors de cette séance "vins de terroirs volcaniques 3"
CR:
Schäfer-Fröhlich Riesling Bockenauer Stromberg GG 2015 (Nahe – Allemagne)
JLJ :
Robe très brillante.
Nez tout d'abord très désagréable, sur la croûte de fromage (et même plus...).
Ensuite, une fois cette aromatique désagréable éliminée, surviennent des notes superbes d'agrumes, de fleurs blanches, de rose, de fruits de la passion.
La bouche est douce, en finesse; c'est juteux, avec une superbe acidité, de l'exotisme.
Un vin très harmonieux, délicat et à la belle finale florale.
Peterka :
Bouquet compact et réservé mais pas mutique avec des notes marquées de fumée et une minéralité exacerbée. Derrière, pas mal de fruit (lime, pamplemousse, pomme granny, citron) et des nuances plus végétales.
La bouche est pleine et concentrée avec une acidité fruitée d’école conférant du jus et de la tension à l’ensemble qui dispose d’une colonne vertébrale d’acier. Malgré tout cela reste élégant. Salinité énorme en finale et grande longueur. Vin au grand potentiel évident mais qui demeure un peu austère en l’état. A attendre quelques années.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
02 Mar 2019 10:37 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95075
  • Remerciements reçus 25119
CR: Weingut Schäfer-Fröhlich, Bockenauer Schiefergestein Riesling trocken 2012
AP 7713041 14 13



Bouchon petit mais parfait.
Robe cristalline à peine teintée.
Premier nez discret qui va s’ouvrir au réchauffement et à l’aération pour livrer un ensemble classique et agréable, compromis de notes finement terpéniques, de zestes d’agrumes et de menthe fraîche.
Bouche agréable une fois dégazée d’un perlant pénible, sur un joli volume à la fois souple et tendu par une belle acidité.
La finale en revanche impose la table pour compenser une forte amertume qui évoque le pamplemousse en dégustation.
Joli vin.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LucB
30 Déc 2019 16:04 #23
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3132
  • Remerciements reçus 4855

Réponse de tomy63 sur le sujet CR: Schäfer-Fröhlich - riesling Stromberg GG 2017

CR: Schäfer-Fröhlich - riesling Stromberg GG 2017 AP21 : (parcelle de 2 hectares sur sols de prophyre, roche volcanique très noire et très compacte. Vignes de près de 80ans. Exposition sud, très forte pente. Vendangé fin octobre, à un peu plus de 90° Oechsle pour 12,5% d'alcool et un peu moins de 4gr de SR)
Couleur très claire, nez à peine pétrolé à l'ouverture, notes minérales de pierre-à-fusil, fruits blancs, pamplemousse, très pur, sans botrytis. De plus en plus fruité avec l'aération. La bouche est très tendue, très minérale, saline, mais avec beaucoup de volume aussi, du fruit, notamment pamplemousse rose, coing, melon. Finale très longue, saline, sur les agrumes, le sel, le silex, quelques amers nobles. Un très grand riesling, parfaitement équilibré, qui bien sûr est encore tout jeune et va encore gagner en complexité, mais déjà bien plus accessible que ce que je pensais. TB++.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, peterka, bertou, LucB, Kiravi, Docluisitus
16 Jan 2021 11:00 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 107
  • Remerciements reçus 427

Réponse de LucB sur le sujet Schäfer-Fröhlich - riesling Felseneck GG 2014

CR: Schäfer-Fröhlich - riesling Felseneck GG 2014



A l'oeil: orée claire, translucide
Au nez: C'est déjà un tout grand Riesling avec des notes d'argumes nobles sur la citron bergamotte et des notes de thé "Earl Grey".
En bouche: Il y a du litchi, un peu de kiwi et une note poivrée qui donne une belle douceur épicée. Le vin est plaisant et agréable. Enorme puissance mais dans sa longueur. Une grande précision cristalline. Très mûr et très frais à la fois.
Conclusion: Un super Riesling issu d'un terroir de schiste de la Nahe. Ceci n'est pas étonnant comme le Felseneck est le primus intra parus dans cette appelation. Le vin est comme un grand orchestre dans lequel toutes les familles d'instruments sont présentes pour donner une harmonie parfaite.
Très bien/excellent
94-95/100

Luc B.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, peterka, DUROCHER, jd-krasaki
31 Jan 2021 20:10 #25
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1147
  • Remerciements reçus 2275
Bu ici

CR: Weingut Schäfer-Fröhlich Felseneck GG 2011

La robe est peu soutenue, pâle et ne trahit pas un vin de 10ans.
L’aromatique vous prend par les vibrisses pour un voyage olfactif méditerranéen et tropical. Ça sent les fruits de la passion, les agrumes (la touche de clémentine est superbe), les épices douces.
En bouche c’est puissant, sec et seule la finale qui chauffe un peu montre les limites de ce millésime large et chaud.
Excellent vin.

« Dès que la vie fait mine de m’écraser, je sais que je peux faire confiance au Bandol, à l’ail et à Mozart » Jim Harrison
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
24 Mar 2021 08:30 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1147
  • Remerciements reçus 2275

Réponse de Nilgiri sur le sujet CR: Weingut Schäfer-Fröhlich Felsenberg GG 2011

Bu ici

CR: Weingut Schäfer-Fröhlich Felsenberg GG 2011

La robe est dorée et parait évolué.
L’aromatique est largement masquée par la prédominance du SO2 qui en devient presque agressive. On peut percevoir des agrumes et fruits exotiques mais cette odeur désagréable de pétard obère tout plaisir.
La bouche est également dérangeante par son aspect brutal et les quelques sucres, qui trainent en finale.
Très moyen en l’état.

« Dès que la vie fait mine de m’écraser, je sais que je peux faire confiance au Bandol, à l’ail et à Mozart » Jim Harrison
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
24 Mar 2021 08:33 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2358
  • Remerciements reçus 3322
CR: Weingut Schäfer-Frölich,Bockenau(Nahe) Felseneck 2017
Evidemment trop jeune,le vin ne se livre pas surtout à l'ouverture.C'est serré mais on sent un grand potentiel..
La robe est très claire
Au nez discret ce sont les agrumes et les fleurs blanches que l'on perçoit.
La bouche est légère,aérienne,les fruits sont en retrait,l'acidité est très haute,c'est tendu,minéral,hyper digeste mais l'ensemble est trop serré.
Huit heures plus tard la matière est plus large,les fruits jaunes mûrs sont plus présents,l'acidité mieux dosée,l'ensemble plus équilibré
Cet Auslese qui titre à 7,5 degrés au potentiel évident est à revoir dans plusieurs années et je pense que le plaisir sera là.
Bernard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, peterka, GAET
04 Avr 2021 17:44 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1784
  • Remerciements reçus 4303
CR: Weingut Schäfer-Fröhlich, Vulkangestein Riesling trocken 2020, Nahe
100% Riesling / Vignes âgées de 25 à 35 ans, plantées sur deux parcelles volcaniques situées en Grand Cru : 50% Felsenberg et 50% Stromberg / alc. : 12,5%

Première fois que je bois un vin de ce domaine … et j’ai le sentiment de l’avoir dégusté beaucoup trop jeune !
 

Robe : très pâle, brillante et limpide.

Nez : agrumes, ananas frais, fleurs, quelques terpènes et … du soufre.

Bouche : grosse minéralité et acidité cinglante, qui escamotent quelque peu le fruit. En l’état, je dois avouer que c’est un peu dur à déguster … même pour un amateur de blancs droits et tendus comme moi. A J+1, le vin s’est légèrement détendu, laissant poindre des saveurs d’ananas et d’agrumes … mais ça reste extrêmement minéral, avec une acidité toujours bien présente.

Pas trop de plaisir à ce stade mais clairement, j’ai bu ce vin trop tôt. Je suis persuadé qu’il aura plus de choses à raconter et à offrir dans quelques années. Un vin intéressant, au fort potentiel, à défaut d’être plaisant.

Fred 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, denaire, DUROCHER, Papé, Garfield
06 Déc 2021 22:56 #29
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 790
  • Remerciements reçus 2986

CR: Weingut Schäfer-Fröhlich, Vulkangestein Riesling trocken 2020, Nahe
100% Riesling / Vignes âgées de 25 à 35 ans, plantées sur deux parcelles volcaniques situées en Grand Cru : 50% Felsenberg et 50% Stromberg / alc. : 12,5%

Première fois que je bois un vin de ce domaine … et j’ai le sentiment de l’avoir dégusté beaucoup trop jeune !
 

Robe : très pâle, brillante et limpide.

Nez : agrumes, ananas frais, fleurs, quelques terpènes et … du soufre.

Bouche : grosse minéralité et acidité cinglante, qui escamotent quelque peu le fruit. En l’état, je dois avouer que c’est un peu dur à déguster … même pour un amateur de blancs droits et tendus comme moi. A J+1, le vin s’est légèrement détendu, laissant poindre des saveurs d’ananas et d’agrumes … mais ça reste extrêmement minéral, avec une acidité toujours bien présente.

Pas trop de plaisir à ce stade mais clairement, j’ai bu ce vin trop tôt. Je suis persuadé qu’il aura plus de choses à raconter et à offrir dans quelques années. Un vin intéressant, au fort potentiel, à défaut d’être plaisant.

Fred 

CR: Weingut Schäfer-Fröhlich, Vulkangestein Riesling trocken Edition Pinard de Pinard 2020, Nahe
RS : 5.5 g/l, acidité 8.4g/L, 56mg/L de soufre libre (source : Pinard de Pinard)

En train de boire la même cuvée et millésime en édition Pinard de Pinard, je suis d'accord que le vin semble avoir été bu trop tôt, et il lui bien fallu 3 jours pour se livrer un peu. Initialement, le nez était fermé et sentait le sponti (qui est devenue la signature du domaine d'après tous les commentaires des cavistes en allemand cela dit).
En bouche, une boule d'énergie basée sur une trame acide d'acier minérale qui évoque l'écaille de dragon pour filer la métaphore du volcan et avec des grosses épices en finale.
Au fil des jours, le bouquet basé sur les agrumes s'est fait plus présent au nez tandis qu'en bouche, cela continue à évoquer plutôt une eau de roche jaune et une finale sur le curry jaune et le curcuma.
Etonnamment, le vin s'est bien accordé avec une pizza pepperoni où le gras de la croûte et le piment ont neutralisé les épices du vin, faisant ressortir le fruit de pamplemousse, pomelos avec une pointe de citron jaune.

A ce stade, un vin de fort caractère qui ne fait pas dans la séduction et affiche haut son origine. Bien que ce ne soit pas le vin le plus évident, il est tout de même remarquablement construit et ne souffre d'aucune tare dans ses équilibres. Ainsi l'acidité est certes forte mais elle est salivante, l'amertume des fruits est présente mais pas désséchante. Il est également un bon partenaire à table.

En conclusion, c'est un Ortswein qui est un déclassement de GG, pour 15€ c'est tout de même un bon RQP mais qui nécessite de connaître la bête.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, peterka, Papé, Garfield
22 Aoû 2022 14:08 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck