Nous avons 1752 invités et 52 inscrits en ligne

Weingut Kloster Eberbach - Rheingau - Allemagne

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 3119
WEINGUT KLOSTER EBERBACH


 

Weingut Kloster Eberbach
65346 Eltville am Rhein
Tél. : +49 (0) 6723 9178 -0
Fax : +49 (0) 6723 9178 -105
Mail : info@kloster-eberbach. de


kloster-eberbach.de

* Facebook Kloster Eberbach

* Instagram Kloster Eberbach

* Twitter Kloster Eberbach

* Youtube Chaîne de Kloster Eberbach






Cette abbaye cistercienne fût fondée par Bernard de Clairvaux. Elle était devenue une annexe de l'abbaye de Citeaux et a joué un peu le même rôle que sa maison mère en Bourgogne.
Elle est aujourd'hui conduite par le Hessische Staatsweingüter, c'est à dire que sa production viticole est dirigée par l'état de Hesse.

CR: Kloster Eberbach - Riesling Trocken 2009

Un vin sur des arômes frais de poire, citron et un peu de pomme. Simple, mais transparent.

En bouche le vin est marqué par l'acidité, c'est tendu. Et je le trouve un peu trop marqué par son acidité. Toujours ce fruit frais en bouche.

Vin correct.
28 Avr 2011 07:38 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 3119
CR: Kloster Eberbach - Riesling Kabinett - Rauenthaler Baiken 2009

Un vin avec plus de volume que le Riesling Trocken, on retrouve toujours ces notes de fruits frais sur la poire et le citron, avec une pointe florale et de pétrôle. En bouche le vin est tendu mais bien équilibré et délicat. Belle rétro sur la poire et les fleurs blanches.
Un beau kabinett superbe sur une terrasse d'été.
28 Avr 2011 07:46 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 3119
Kloster Eberbach - Riesling Kabinett trocken - Steinberger 2009

On monte en grade par rapport au vin précédent. Plus de volume et plus de complexité. Notes de pierre mouillée, léger fumé, un fruit plus mûr sur le citron, la pomme et la pêche. Un pointe florale. Joli nez.
En bouche on reste sur une strucure tendue à nouveau mais c'est plus enrobé avec une matière plus concentrée. Toujours cette délicatesse. Joli longueur.
Un très beau vin avec plus de "sérieux" que le précédent.
28 Avr 2011 07:54 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 3119
Kloster Eberbach - Riesling Trocken Erstes Gewächs - Rüdesheimer Berg Schlossberg 2008

Nez très marqué par la pierre à fusil, le granite mouillé, un peu de pétrole. Derrière on retrouve des arômes fruités à la fois bien mûrs mais aussi frais : pêche jaune, mirabelle, poire. Un beau panier de fruits. L'impression de volume s'accentue par rapport aux vins précédents.
En bouche, le vin est puissant, très bien équilibré par une acidité fine. On a une légère impression de gras. Le milieu de bouche laisse apparaître des arômes similaires que le nez avec le côté fruité plus accentué. Fin de bouche saline longue très agréable.
Très beau vin qui bien que puissant réussit à conserver de l'élégance.
28 Avr 2011 08:06 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 3119
Kloster Eberbach - Riesling Feinherb "aus dem Cabinetkeller" - Steinberger 2007

Robe légèrement plus jaune et plus foncée.
Nez intense, profond avec un fruit mûr sur les fruits de la passion, mangue, mirabelle, pêche. Une couche de pétrole pas du tout envahissante. Une couche de pierre mouillée. Une couche de cire. Bref ce vin est une succession de couches d'arômes. Cela donne un volume fabuleux au nez. Mais il y a une délicatesse très prononcée qui rend se nez enchanteur.
En bouche on ressent ce côté "off dry" qui se ressent plus comme du gras que comme du sucre. Mais c'est tout en délicatesse une fois de plus. L'équilibre est superbe, fin. Sur ce vin le côté pierre mouillée ressort avec derrière le fruit et le pétrole. La longueur est superbe aussi.
Un superbe vin qui se déguste très bien mais peut dormir dans votre cave de longue année.
28 Avr 2011 08:20 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 3119
Kloster Eberbach - Riesling Cabinet Naturrein - Steinberger 1959

Afin de mieux cerner l'évolution du vin précédent (Riesling Feinherb "aus dem Cabinetkeller" - Steinberger 2007) et de comprendre le but recherché par le Kloster Eberbach. L'importateur norvégien sort de sous la table une bouteille qui est présentée avec l'étiquette cachée. Bien sûr nous ne savons rien sur ce vin avant de voir l'étiquette et de discuter avec l'importateur.

Couleur jaune profonde. D'emblée, on sait que nous sommes sur un vin avec quelques années derrière lui.
Le nez est fantastique. Le fruit a quasimment disparu, on le ressent avec des notes de pommes au four et de pâte de coing. Ce qui ressort du verre c'est des arômes de pierre mouillée, un peu de sous bois, du pétrôle mais pas du tout envahissant. De suite je me mais à imaginer des abysses au fond de l'océan. Je n'ai aucune idée du pourquoi de cette association. Peut être un sentiment de profondeur insondable... Bref j'en reste pentois.
En bouche le vin est aussi un monument. Le vin est un modèle d´équilibre entre cette sensation de gras, l'acidité totalement fondue qui soutient la matière à la fois dense mais délicate. Grosse fluidité tout au long de la dégustation, de la première bouche à la déglutition. Longueur énorme sur les mêmes arômes que le nez qui reste et qui reste (j'en viens même à écrire 4 fois le mot long sur mon carnet).
Un vin monumental.

L'importateur esquisse un sourire quand il voit nos têtes : au début avec la machoire qui se décroche presque puis ensuite avec un sourire jusqu'aux oreilles.
On comprend que nous sommes sur le même type de vin que le précédent, pour le millésime difficile, je n'ai que très peu d'expériences. Nous partons quand même dans les années 70/80. Finalement c'est le mythique 59.
Un très grand moment en tout cas qui me pousse à acheter du Riesling Feinherb "aus dem Cabinetkeller" - Steinberger 2007.
28 Avr 2011 08:51 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1329
  • Remerciements reçus 1618

Réponse de vivienladuche sur le sujet CR: Kloster Eberbach Steinberger Auslese 1976 Riesling

Kloster Eberbach Steinberger Auslese 1976 Riesling

J'ai eu la chance d'acquérir un mythique flacon de 1976 il y a quelques années. Je l'ai ouvert à l'été 2010.
De mythique, il ne restait malheureusement que l'aspect magnifiquement ambré roux car le vin était totalement bouchonné et parfaitement imbuvable, il n'a même pas pu terminer dans la cuisine tellement il était champignonné. Extrêmement dommage... J'espère avoir une meilleure surprise avec la bouteille de 1997 issue d'une vente aux enchères du célèbre cloître dans quelques années...

Bien amicalement

Vivien
29 Déc 2011 13:24 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 3119

Réponse de bertou sur le sujet Re: Steinberger Riesling Auslese 1976

Je comprends votre déception face à cette bouteille. Si elle avait été du niveau du Naturrein 1959 cela aurait pu apporter de grosses émotions.

J'espère que vous aurez plus de chance pour votre 1997.
29 Déc 2011 19:25 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1329
  • Remerciements reçus 1618

Réponse de vivienladuche sur le sujet Re: Steinberger Riesling Auslese 1976

oui je le souhaite aussi... En plus du Steinberger Auslese 1997, j'ai aussi acquis une bouteille d'Auslese 1995 du Hattenheimer Hermannsberg, toujours avec le tampon de la vente aux enchères sur l'étiquette.
Par contre j'ai ouvert le 25/07/2009 un Riesling Rüdesheim Berg Rottland 1976 Auslese MO-NU-MEN-TAL!!!!! Je ne sais pas comment télécharger la photo mais le souvenir est immémorable. Je l'ai terminé le jour d'après, pfffh un véritable nectar. Envoûtant...

http://imageshack.us/photo/my-images/39/imgp3899.jpg/

Il faut dire que ce soir là j'avais invité quelques amis éclairés bordelais à goûter de grands vins... allemands!!!
Nous avons dégusté :
Weingut Müller-Catoir Neustadter Mönchgarten Pfalz Weissburgunder Kabinett trocken 1996
Weingut Gerhard Aldinger Untertürkheimer Gips Württemberg Riesling Spätlese trocken 1996
Weingut Graf Adelmann Kleinbottwarer Brüssele Württemberg Traminer Auslese trocken 1994
Weingut der Stadt Stuttgart Cannstatter Halde Württemberg Kerner Auslese 1990
Weingut Daniel Vollenweider Wolfer Goldgrube Mosel Saar Ruwer Riesling Kabinett 2003
Weingut Forstmeister Geltz Zilliken Saarburger Rausch Mosel Saar Ruwer Riesling Spätlese n°10 1999
Hessische Staatsweingüter Domäne Eltville Rüdesheimer Berg Rottland Rheingau Riesling Auslese 1976
Weingut Schloss Reinhartshausen Erbacher Michelmark Rheingau Ruländer Auslese 1976


Le 1976 pinot gris Auslese du Schloss Reinhartshausen était également extraordinaire. J'ai également goûté le 1982 en Erbacher Hohenrain qui était tout aussi magnifique.

http://imageshack.us/photo/my-images/827/imgp3903j.jpg/

Bien amicalement

Vivien
29 Déc 2011 22:41 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 586
  • Remerciements reçus 63

Réponse de davidr sur le sujet Re: Kloster Eberbach - Rheingau - Allemagne

Les grands "Cabinet"(s) du Rheingau sont souvent des vins immenses, mais aujourd'hui très difficiles à acquérir car les prix ont atteint des niveaux records. Un "Cabinet" sera toujours très cher (en général quelques centaines d'euros), alors qu'un Naturrein peut être bien moins cher (il s'agit d'un vin non chaptalisé, qui peut être aussi bien simple que très grand).
La Steinberger Auslese 1976 ne pourra pas atteindre un aussi haut niveau qualitatif.
02 Jan 2012 21:17 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 806
  • Remerciements reçus 137

Réponse de MB sur le sujet Re: Kloster Eberbach - Rheingau - Allemagne

Je connais kabinett mais qu'est-ce qu'un Cabinet ? Est-ce un lieu-dit ?

Amicalement. Maxime (LPV Lyon 2 - Les Avinturiers)
03 Jan 2012 11:38 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1329
  • Remerciements reçus 1618

Réponse de vivienladuche sur le sujet Re: Kloster Eberbach - Rheingau - Allemagne

David me corrigera, mais pour moi les Cabinett-Weine sont des "vins de réserve", un peu comme une cuvée particulière conservée dans la cave du domaine. A ma connaissance, c'est une dénomination que l'on ne retrouve que dans la Rheingau, j'ai surtout connaissance de cuvées issues du domaine d'Etat de Kloster Eberbach (et peut-être du Schloss Johannisberg pour les anciens millésimes). J'ai aussi l'impression que c'est une dénomination qui est totalement tombée en désuétude, à part à Kloster Eberbach, et que l'on retrouvait plus couramment avant 1975.

Merci d'avance à David de reprendre de façon moins brouillonne que moi...

Bien amicalement

Vivien
03 Jan 2012 13:31 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 586
  • Remerciements reçus 63

Réponse de davidr sur le sujet Rheingau - Allemagne - Cabinet

Cabinet n'était pas une mention officielle (utilisée avant 1971). Elle se trouvait principalement dans le Rheingau, mais on peut aussi voir d'anciennes bouteilles d'autres régions comme la Nahe ou Mosel. Elle était réservée aux grands vins, selon des critères spécifiques à chaque domaine (toutefois peu de domaines l'utilisaient).
03 Jan 2012 17:24 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 3119
Bu dans ce cadre : LPV

CR: Kloster Eberbach - Erbacher Marcobrunn Riesling Spätlese 1993
Nez moyennement intense sur de la mandarine, menthe, pétrole, citron confit. C'est joli mais manque de profondeur.
Bouche fine et élégante avec un sucre parfaitement bien balancé par une acidité importante. La sensation douce du vin s'estompe en fin de bouche et le vin finit complètement sec avec un peu d'amertume. Toujours ce manque de volume.
Bien -.
25 Juil 2013 07:57 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 848
  • Remerciements reçus 43
CR: Kloster Eberbach - Marcobrunn Riesling Erstes Gewächs 2011

Bue ce midi dans un restaurant au milieu des vignes du Rheingau, a Etville: Baiken.de

Nez: pétrolé, citron vert, peu expressif.

Bouche: bouche un peu large, un poil grasse, finale courte, aqueuse, un peu monogamme.
Pas grand chose a raconter. Pas au niveau pour son pedigree, ni son prix. A revoir.

Fichier attaché :

Stéphane
28 Juil 2014 00:11 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7
CR:Eberbach Rheingau Assmannshäuser Höllenberg Spätburgunder Cabinet 1969
Passé l'étiquette un peu martiale, le nez s'ouvre sur de belles notes de groseille, de chocolat, de fumée et de viande grillée.
La bouche est douce, les tannins sont fins, l'acidité n'est pas très présente et la finale est plaisante. Un pinot noir très Allemand. Bien+

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
25 Mai 2015 15:54 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84908
  • Remerciements reçus 11475

Un pinot noir très Allemand


Tu peux préciser ?
25 Mai 2015 16:47 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7
Pas très Bourguignon ne devrais pas te suffire...

Pourtant, c'est que je pense, très souvent, quand il parle Allemand, le Pinot noir manque de tout ce qui fait (pour moi), la qualité d'un grand Pinot Noir, définition aromatique tellement particulière, surtout avec un peu d'âge, des vins qui allient finesse, élégance, puissance, intensité... Je n'ai jamais trouvé l'équivalent en Allemagne, nul par ailleurs aussi, je dois l'admettre...

De plus en plus de vins Pinot Noir allemands jouissent d'une bonne presse, les Allemands l'exploitent très bien, ils ont font même un thème majeur de leur communication, un marketing ciblé sur le Pinot Noir, pour ouvrir au vin rouge allemand les portes d'un marché de plus en plus juteux.

Peut être, surement même, que je ne suis pas encore tombé sur les très bon, pourtant, j'habite à quelques kilomètres de la frontière Allemande. le vin dont nous parlons (Assmannshäuser Höllenberg Spätburgunder Cabinet 1969) était un bon vin, mais un peu mou et sans ce petit côté qui pinote! Et surtout, quelle étiquette!!!! (j'ai toujours pas compris comment mettre une image de mon blog, si une bonne âme ...)



Comme le disait si justement le philosophe Alexandre-Benoit Bérurier, "quand je bois du Champagne, j'ai la comprenette qui fait des bulles"…

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
25 Mai 2015 21:13 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 568
  • Remerciements reçus 61
CR: Kloster Eberbach "Crescentia Steinberger" Riesling trocken 2016 - Rheingau

Bouteille achetée une dizaine d'euros à Francfort avant-hier et bue hier soir.

Capsule à vis.

Robe très pâle avec reflets verts. Le nez est sur le pamplemousse et le pétrole. En bouche, un côté perlant très rafraichissant et des notes citronnées, pomme granny. Belle acidité mais un poil court. très bon vin d'apéro quand les températures commencent à grimper. ++

24 h après l'ouverture, le vin a perdu en perlant et en fraîcheur, mais a gagné en longueur et en amertume (pomelo). Je le trouve moins avenant. +(+)

J'on / Arnaud "LPV92 - Les ptits crachoirs"
31 Mai 2018 09:39 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1329
  • Remerciements reçus 1618
Longtemps que je n'avais plus goûté un vin de Kloster Eberbach, je décide donc d'ouvrir une bouteille d'un millésime qui m'est cher et surtout d'un des plus grands terroirs de la Rheingau ce week-end...

CR: Staatsweingut Eltville Kloster Eberbach - Rheingau - Rauenthaler Baiken - Riesling Kabinett 1981

Niveau excellent. Bouchon totalement imbibé extrait en trois morceaux. Commentaire à J+1

La robe est d'un très bel or orangé brillant et soutenu. Le nez qui a l'ouverture était extrêmement truffant a perdu de cette aromatique qui était trop prégnante et bien que la truffe reste sous-jacente, elle a laissé la place à de très jolies notes d'agrumes confites telles que l'orange amère, le cédrat, un citron mûr confit, sur une aromatique vraiment agrumée amère mais agréable.
La bouche a presque totalement digéré les sucres résiduels initialement présents et que je ne saurai quantifier (puisque le degré d'alcool n'est pas mentionné), l'équilibre se fait plutôt sur le sec tendre, basé sur une balance amère/acide, sur une empreinte aromatique superposable au nez, avec toujours cette forte présence d'agrumes confites à tendance amère, la truffe étant toujours présente de façon basale. Le vin a encore une bien belle tenue en bouche pour ses 37 années (je dirais comme moi...) ::whooo:: ::out::
Un fort joli flacon qui aurait dû certainement être bu plus jeune, mais qui avait encore plein de choses à raconter.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Vaudésir
11 Jui 2018 14:44 #20
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7440
  • Remerciements reçus 7101

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Kloster Eberbach – Rheingau – Riesling Auslese – 1995

CR: Staatsweingut Eltville Kloster Eberbach – Rheingau – Hattenheimer Engelmannsberg – Riesling Auslese Goldkapsel 1995 (Versteigerung Kloster Eberbach)

Bue lors d'une belle dégustation de LPV Versailles relatée ICI

Un vin qui a fait (presque) l'unanimité.

Entre 120 et 140 g de SR et 9 ° d’alcool.

François
La robe est claire.
Le nez est très marqué par le pétrole et quelques notes de colle à bois, d’encaustique. C’est original (et j’apprécie).
Bouche plus classique aux notes exotiques, sucre sans excès, très bien.
Très Bien ++(+) à Excellent

Ralf
Un vin classique allemand au fruité frais (carambole, citron vert) et à l’équilibre agréable (peu de richesse pour une Goldkapsel) mais je trouve, très personnellement, un fort sentiment de « déjà bu », d’autant que l’aromatique de ces vins ne bouge pas en 20 ans.
Bien / Très Bien (mais je l'aurais sans doute plus apprécié en "apéro" qu'en vin de dessert)

Jean-Loup
Robe d’un or moyen.
Le nez frappe par sa puissance et réalise un mariage heureux et équilibré entre de nobles arômes pétrolés et d’autres d’agrumes, citron et cédrat.
La bouche a choisi le camp de la finesse, combinant une trame longiligne et une liqueur en filigrane d’une aromatique très précise. La persistance est incroyable, sur une finale aérienne.
Excellent

Denis
Grosse préférence pour le riesling qui m'a fait forte impression.
Encore très jeune, il explose de fruit et sa vivacité en fait un vin dangereusement buvable.
Excellent

Mathieu
Nez fortement pétrolé et d'agrumes.
La bouche est toute en vivacité, droite, longiligne, salivante.
Un équilibre superbe, à aucun moment cela ne fatigue, on perçoit à peine les sucres.
Excellent

Vivien
La robe est or clair, lumineuse.
Le nez terpénique est hautement caractéristique… Il évolue sur de très belles notes de cédrat et de bergamote tirant sur le confit.
La bouche est traçante, de grande fraîcheur, avec une délicieuse déclinaison de citron, de citron glacé, de cédrat, le tout porté par beaucoup de finesse et d’élégance. Un vin alliant une grande salinité, un superbe jus, un très beau toucher de bouche et une longueur hautement appréciable.
Un vin vibrant, absolument superbe !!!
Excellent

Jean-Loup
09 Juil 2018 21:25 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1329
  • Remerciements reçus 1618
Hello Jean-Loup

On est je pense plus près sur ce GK des 120 à 140 grammes de SR, comme je l'écrivais dans mon CR.
10 Juil 2018 10:23 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7440
  • Remerciements reçus 7101
OK Vivien, j'ai corrigé.

J'avais compris que la réalité était une centaine de grammes et ton ressenti nettement supérieur.

Jean-Loup
10 Juil 2018 22:11 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1329
  • Remerciements reçus 1618
Que voici un magnifique riesling issu de l'un des plus prestigieux terroirs de la Rheingau, voire même d'Allemagne dans un millésime d'exception.
Au même titre que le Bernkasteler Doctor, le Steinberger reste un terroir de légende au pays des teutons.

Dégusté ce soir ce CR: Staatsweingut Eltville Kloster Eberbach - Rheingau - Steinberger - Riesling Spätlese 1990
A l'extraction, bouchon imbibé qui se brise à l'extrémité et dont le bout tombe dans la bouteille... 8-x Passage donc au filtre et en carafe immédiatement.

La robe est d'un très bel or avec une infine nuance verdâtre.
Quel nez et d'emblée dès l'ouverture, ça foisonne de notes de cédrat confit, de citron vert, de bergamote, de tilleul, de verveine citron, de yuzu avec une fine touche de truffe. Subtil parfum de belle profondeur.
La bouche est un modèle de pureté, d'élégance, de tranchant mais aussi de puissance. Un équilibre aujourd'hui pratiquement sec, malgré la soixantaine de grammes de sucres résiduels qui doivent être présents, une acidité diabolique, mais saline et délicieuse. Une palette aromatique hors norme où l'on retrouve les sensations du nez à savoir la déclinaison agrumée du plus bel effet autour du citron vert et du cédrat, mais en allant plus loin, vers le yuzu, puis ensuite vers un bel exotisme avec un peu de mangue et de passion, l'ami à qui j'ai voulu faire découvrir ce vin y notant même l'abricot que je n'ai pas ressenti. L'équilibre est magistral, le vin a du coffre et même un sacré volume et une matière assez conséquente. La longueur n'est peut-être pas kilométrique mais elle reste à mon goût très amplement suffisante pour permettre une superbe rémanence finement agrumée et légèrement épicée.
Quelle bien belle bouteille!!! (tu) (tu) (tu)
Le genre de vin à siroter sans fin pour un pur petit moment de délices... ::run::

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
09 Aoû 2018 00:43 #24
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7440
  • Remerciements reçus 7101
CR: Kloster Eberbach – Rheingau – Steinberger - Riesling Spätlese 1990



A mon tour de commenter ce vin, cadeau de Vivien, mais sans avoir relu ses commentaires qui datent d'un an.

La robe présente un or dense vraiment très ambré.
Le nez généreux offre une complexité folle en alliant des arômes de fruits confits, de fruits exotiques et d'agrumes, surtout le citron, avec une touche de beau pétrole, une autre de cire et une autre de miel...
La bouche est quasiment sèche (Vivien m'avait prévenu) et frappe par son côté racé. Une bonne sapidité sur le fruit de la passion et un beau gras sont équilibrés par une superbe acidité qui s'affirme sur la longueur et propulse la finale savoureuse.
Un vin magnifique !
Très Bien ++ / Excellent

Merci Vivien.

Edit : avec un rôti de dinde à l'asiatique (curry) l'accord (3+ / 5) se fait sur l'aromatique mais le vin paraît plus enrobé, ses sucres ressortent un peu plus et le vin est moins tendu.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER, vivienladuche
01 Aoû 2019 13:59 #25
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1329
  • Remerciements reçus 1618
Aaaaaah, très heureux que ce vin t'ait plu, cher Jean-Loup. oo, oo, oo,
Tu as eu plus de chance que moi avec le bouchon qui est en bien meilleur état que celui de la bouteille jumelle que j'ai goûtée l'an passé.
Il doit m'en rester une et je vais tenter de la garder encore quelques années (mais ce n'est pas garanti vu le plaisir procuré en ce moment).
01 Aoû 2019 14:35 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7440
  • Remerciements reçus 7101
Vivien, Je ne pense pas que quelques années de plus amènent encore plus de complexité par rapport aux presque 30 ans de ce vin.

Jean-Loup
01 Aoû 2019 17:10 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • bertou
  • Portrait de bertou Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3139
  • Remerciements reçus 3119
Bu lors de  cette soirée.

CR: Kloster Eberbach - Rauenthaler Baiken Riesling Auslese 2001
Le nez est de bonne intensité, un peu diffus avec du pétrole, fruits jaunes, confiture d'abricots, grillé, massepain qui souligne le botrytis. C'est d'ailleurs lui qui domine. La profondeur est moyenne.
La bouche n'est pas très puissante, il y a du sucre, mais il n'envahit pas et il disparaît en seconde partie. Belle texture. L'acidité n'est pas tranchante et ne fait que porter la matière. Finale avec une pointe de sècheresse. Longueur bonne.
Assez bien.
 
12 Jui 2021 18:11 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck