Nous avons 1818 invités et 43 inscrits en ligne

Weingut Weiser-Künstler

  • Gibus
  • Portrait de Gibus Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 282
  • Remerciements reçus 939

Weingut Weiser-Künstler a été créé par Gibus

WEINGUT WEISER-KÜNSTLER





Weingut Weiser-Künstler
Wilhelmstraße 11
D-56841 Traben-Trarbach
Tél. :+49 (0)6541 81 99 43
Mail : weingut@weiser-kuenstler. de


www.weiser-kuenstler.de

* Facebook Weingut Weiser-Künstler

* Instagram Weingut Weiser-Künstler






Pour une première visite en Moselle Allemande, j'ai suivi les conseils de David-r (post de David du 29/08/2012 dans la rubrique "vins allemands, vos conseils?"), et j'ai rendu visite au Domaine Weiser-Künstler, où j'ai pu faire quelques achats après une dégustation très complète et très intéressante avec Alexandra Künstler.

J'ai pu préparer ce voyage après avoir beaucoup consulté les commentaires et avis de tous les passionnés de vins mosellans de LPV et je me sens donc redevable.
En retour de ce petit compte-rendu, même s'il est succinct en termes de commentaires de dégustation.

Ce domaine a été crée en 2005 par Konstantin Weiser et Alexandra Künstler.
Ils possèdent maintenant 3,3 hectares de vignes relativement bien situées sur la rive droite de la Moselle entre Trarbach et Enkirch. La consultation de leur site permet de donner quelques informations détaillées sur leurs vignes et leur philosophie de culture et vinification.
J'avais pris rendez-vous par mail et nous étions 4 pour cette dégustation. Nous avons été reçue très gentiment par Alexandra.
Les vins dégustés, cités dans l'ordre de dégustation choisi par Alexandra, et les commentaires associés sont les suivants:

* Weingut Weiser-Künstler - Steffensberg 2012
12% - 4 g sucre résiduel 15 €
Sec, peu fruité , belle constitution

* Weingut Weiser-Künstler - Trabener Gaispfad 2013
10.5 % 9.50 €
Plus rond, peu fruité mis en bouteille il y a 2 semaines, arômes un peu bonbon anglais - abricot

* Weingut Weiser-Künstler - Riesling "Weiser-Künstler 2013
10% 8.00 €
Aromes délicats, du fruit, bel équilibre sucre/acidité, assez long , très bien

* Weingut Weiser-Künstler - Trabener Gaispfad (Lagenweine) 2013
10.5% 16 €
Arômes délicats, sec, minéral, léger amer, assez long
Elevé en vieilles barriques de 10 ans d'âge, qualité spätlese mais en sec

* Weingut Weiser-Künstler - Enkircher Ellergrub Kabinett (Restsüsser Riesling) 2013
7% 10.5 €
Aromatique, fruité, plus de sucre résiduel mais reste très équilibré, léger en bouche mais belle présence

* Enkircher Ellergrub Spätlese (Restsüsser Riesling) 2013
7% 17 €
Arômes intéressants, plus complexes, très agréable en bouche , plus minéral que le Kabinett; équilibre sucre / acidité parfait
Les raisins sont cueillis bien mûrs mais pas botrytisés

* Weingut Weiser-Künstler - Enkircher Ellergrub Auslese (Edelsüsser Riesling) 2013
7%- 105 g 34 € Q=5
Arômes légers, pas trop marqués, très rond, plus épais mais équilibré, très agréable
Les raisins sont cueillis avec un peu de botrytis
Bon accord avec les fromages bleus

* Weingut Weiser-Künstler - Enkircher Ellergrub Beerenauslese (Edelsüsser Riesling) 2011
6% 60 €/37.5 cl
Arômes mandarine lié à son acidité qui équilibre la sensation de sirop en bouche, (bu un peu chaud); n'a pas trop plu à mes compagnons de dégustation mais très intéressant pour moi

Informations diverses:
• Pieds de vignes non greffés (pas de phylloxera en Moselle allemande)
• 2013: année classique - concentration des jus et acidité élevée; perte de raisins, 2 semaines avant la vendange à cause de la pluie, d'où des rendements de 25 à 35 hl/ha au lieu des 35 à 45 hl/ha habituels
09 Jui 2014 12:36 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3864
  • Remerciements reçus 7660
Bu lors de cette dégustation.


CR: Weingut Weiser-Künstler - Enkircher Ellergrub Riesling Kabinett 2018
Très réduit au nez. Je n'arrive pas à le juger. Je détecte seulement quelques notes de fruits blancs, citron.
La bouche est par contre magnifique. C'est énergique et la matière est concentrée avec certes toujours cette réduction, mais une expression du fruit sur la pêche blanche, citron, lime, pomme verte. Équilibre magistral entre le sucre assez présent et une acidité énorme, mais mûre qui donne de la légèreté et de la finesse. La longueur est excellente avec des touches fraîche d'aiguilles de pin en finale.
Excellent.
Patience avec tant de réduction ou à carafer longuement.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus
14 Juil 2020 08:11 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2841
  • Remerciements reçus 4099
Plusieurs vins du domaine bus récemment :

CR:Weingut Weiser-Künstler - Riesling 2018



Très beau nez, ouvert, sur le pamplemousse, la peau d'orange, le citron vert, la pêche blanche, frais, floral, extrêmement charmant.

La bouche est vive en attaque, puis se fait plus confortable (il y a sauf erreur de ma part une quinzaine de grammes de SR), mais jamais pâteuse, la légère sucrosité est contrebalancée par une formidable acidité qui donne une sensation électrisante. C'est frais, gourmand et fin à la fin, rond sans jamais être racoleur. Un vin qui possède une forme d'austérité joyeuse. J'adore.

Pour une entrée de gamme c'est d'un niveau remarquable, et d'un plaisir immédiat, ce qui est exactement ce qu'on en attend. Acheté 12,5€ chez un caviste en ligne d'outre-Rhin (mais on doit pouvoir trouver cela moins cher), le rapport qualité-prix est formidable.

Très bien

CR:Weingut Weiser-Künstler - Riesling Trabener Gaispfad Kabinett trocken 2018



Là encore un joli nez, pur et frais, sur les agrumes, plus floral que le précédent, mentholé.

En bouche, l'acidité est plus prégnante, ça rigole moins que sur le vin précédent, la bouche est pure, tranchante, saline, l'aromatique porte sur les agrumes. Matière moyenne. Belle finale nette, salivante.

Beau vin, dans un style un peu rigoriste. Pas impossible qu'il soit dans une phase de fermeture, sans doute faudrait-il l'attendre un peu.

Bien ++

Également bu récemment le Riesling Sekt 2017, issu du cru Enkircher Zeppwingert, sans notes précises, mais avec une impression en demi-teinte, avec une jolie bouche, mais un vin un peu simple dans ses arômes (cela dit j'ai rarement été convaincu, dans ma très maigre expérience, par les Sekt issus de ce cépage).

En tout cas les deux vins ci-dessus donnent très envie de découvrir le reste !

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gibus
02 Fév 2021 23:57 #3
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2841
  • Remerciements reçus 4099
J'en profite pour signaler une lecture intéressante sur le domaine (auf Englisch), ici .

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gibus
03 Fév 2021 00:04 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2841
  • Remerciements reçus 4099

Réponse de denaire sur le sujet Weingut Weiser-Künstler - Riesling 2018

CR:Weingut Weiser-Künstler - Riesling 2018



Nouvelle bouteille de cette superbe entrée de gamme sur 2018.

Nez très frais, citron vert, pamplemousse, zeste d'orange, citron confit, résine de pin, fraîcheur mentholée, ananas. Miam.

Bouche ample en attaque, légère sucrosité, acidité millimétrée en milieu de bouche, beaux amers, finale nette sur le pamplemousse. C'est toujours vraiment très bon, avec un vin qui offre pile ce qu'il faut de gourmandise, tout en gardant un soupçon de rigueur. Chapeau.

Très bien (+)

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Nilgiri, Gibus, peterka, Moriendi, Kiravi, Ilroulegalet
22 Fév 2021 23:46 #5
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2841
  • Remerciements reçus 4099
CR: Weingut Weiser-Künstler - Riesling Trabener Gaispfad Kabinett trocken 2018



Nouvelle tentative avec ce Gaispfad kabinett trocken 2018, avec un ressenti assez différent de la dernière.

Le nez est très net, sur des arômes d'agrumes (pamplemousse, citron vert) purs et particulièrement agréables, avec en arrière plan quelques notes anisées, mentholées et fruitées (abricot), mais qui restent plus légères.

La bouche est sans vrai défaut, mais un peu en retrait par rapport au charme de ce joli nez. Plutôt volumineuse, elle est large mais un peu raide, marquée par une légère amertume. Cela manque en outre un peu de tranchant à mon goût (mais là c'est clairement sujectif).

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Gibus, Ilroulegalet
26 Jui 2021 00:42 #6
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 811
  • Remerciements reçus 3087
CR: Weingut Weiser-Künstler - Riesling Trarbacher Schlossberg Kabinett 2020
L'une des jolies parcelles du domaine dont le premier millésime avec l'étiquette du domaine est 2018. Ardoise bleue, exposition ouest-sud-ouest, 0,5 hectare. Bue sur 4 jours. Le domaine est réputé pour ses vins qui ont besoin d'une longue aération avant d'être opérationnels ainsi que pour l'extrême légèreté de leur style. 40g/L de SR

Oeil : Robe dorée à reflets verts d'une transparence presque absolue.

Nez : Le nez s'est développé à partir de 24h d'aération pour se stabiliser autour des fruits blancs tels melons, pêche blanche, basilic et poivre blanc. Sans puissance aromatique exubérante, il est complexe et agréable.

Bouche : C'est probablement le Kabinette le plus éthéré que j'ai bu jusqu'à maintenant avec le Prüm 2012 du début d'année, les saveurs fruitées avec un peu de chantilly viennent avec une telle délicatesse que le terme semble tout indiqué. Cette réserve met en valeur un équilibre magnifique entre le sucre résiduel et l'acidité noble qui étire la finale sur un fil d'araignée d'une fine mais cohérente longueur. Au fil des 4 jours ouvertes, le vin ne s'est pas oxydé mais des fins amers d'épices et d'herbes aromatiques se sont faites plus présentes.

Conclusion : C'est probablement l'un des Kabinett de Moselle que j'ai préféré jusqu'à maintenant. Par rapport à Dr. Thanisch ou Clemens Busch, j'ai préféré la retenue délicate de WK (Clemens Busch en particulier avait un peu trop de SR -60g- pour mon palais), et l'Arthuro de Falkenstein avait son style très différent avec un côté assez fun (plus la Sarre touch). Le style s'inscrit plus dans celui de JJ Prüm dont l'incroyable légèreté décontenance de prime abord mais finalement émeut.

Finalement, le Kabinett que je n'ai nettement moins apprécié avec un équilibre trop acide était celui de Kühling-Gillot (qui certes n'était pas une Grosse Lage, seulement une Erste).

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, denaire, peterka, LucB, sebus
17 Jui 2022 09:42 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1780
  • Remerciements reçus 1220
Bonjour, 
je m'interroge, car la conclusion et le dernier paragraphe me semble contradictoire ?
cordialement 
Gaetan 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
18 Jui 2022 09:40 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 811
  • Remerciements reçus 3087

Bonjour, 
je m'interroge, car la conclusion et le dernier paragraphe me semble contradictoire ?
cordialement 
Gaetan 


 

Bonjour Gaétan,

Récemment j'ai partagé plusieurs CR de Kabinett dont la plupart venaient de Moselle. J'ai fait un bilan ponctuel de mes expériences et notait mes préférences ainsi que ma perception qu'il existait des nuances de style. Le Kabinett de Kühling-Gilot provient d'une autre région (Rheinhessen) qui est un peu plus chaude et dont l'équilibre était nettement différent qui m'a moins plu.

Si ta question porte sur Grosse Lage versus Erste Lage, la réponse est finalement assez simple. En effet, le VDP de façon générale s'est mis d'accord sur une classification matricielle :

- d'un côté, les terroirs sont classés à la bourguignonne et donc il y a 4 niveaux de hiérarchie pour la qualité des vins : VDP.Gutswein (vin du producteur = générique), VDP.Ortswein (vin de lieu = village), VDP.Erste.Lage (1ère parcelle = 1er cru) et VDP.Grosse.Lage (Grande parcelle = Grand cru). Ce niveau de hiérarchie doit apparaître sur toutes les bouteilles. Néanmoins, vu le fonctionnement très décentralisé allemand, chaque chapitre local de la VDP peut appliquer ses nuances et par exemple, le chapitre de Moselle n'a pas défini de VDP.Erste.Lage : il n'y a que 3 niveaux en Moselle. Si les noms de cuvée allemande sont si long, c'est parce qu'il y a le nom du village et de la parcelle. Dans cette bouteille-ci, c'est "Trarbarcher Schlossberg", la colline du château de (du village) Trarbarch.

- Parallèlement, la classification légale par richesse du moût (de Kabinett à TBA : c'est ce qu'on appelle le Prädikat) est utilisée uniquement pour les vins à SR. A l'export, le Pradikät est quasiment toujours une bouteille de prestige et donc va s'appliquer sur une Erste ou une Grosse Lage, mais il existe des Gutswein Prädikat (notamment Dr.Loosen commercialise régulièrement des Eiswein de 18 ml à prix chrétien dans cette catégorie par exemple).

Pour compléter le système de classification, en matière de vin sec, la VDP a développé 2 véhicules marketing que sont les 1G (Erste Gewächs, littéralement 1er Cru, et qui sont donc les cuvées secs de niveau 1er cru, c'est-dire que dans la matrice, cette bouteille sera une 1G de VDP.Erste.Lage) et les GG (Grosses Gewächs, littéralement Grand Cru, et qui sont les cuvées secs de niveau grand cru, i.e : dans la matrice, la bouteille sera une GG de VDP.Grosse.Lage)

Par conséquent, le Kabinett du domaine Kühling-Gillot est défini à un niveau de qualité inférieur à ses pendants de Moselle, ce qui modulait mon jugement.

La source est  sur le site du VDP .

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
18 Jui 2022 10:36 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1150
  • Remerciements reçus 2292
Il est utile de préciser que le VDP est une association de producteurs et non un organisme national comme peut l’être l’INAO en France aussi Erste Lage ou Grosse Lage sont des marques déposées. 
« le chapitre de Moselle n'a pas défini de VDP.Erste.Lage » certains producteurs en Mosel revendiquent des erste Lage comme Clément Busch sur le Marienburg par exemple. 

« Dès que la vie fait mine de m’écraser, je sais que je peux faire confiance au Bandol, à l’ail et à Mozart » Jim Harrison
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ilroulegalet
18 Jui 2022 11:03 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 811
  • Remerciements reçus 3087
Sur le site de Clemens Busch , les Erste Lage ne sont pas mises en valeur, les nuances individuelles n'altèrant pas le fait que collectivement la Moselle tend à déclarer des Grosse Lage. Ne serait-ce pas plutôt Heyman-Löwenstein qui est parvenu à obtenir des AOP pour ses terroirs d'Uhlen auquel tu fais référence ?

Pour en revenir à Weiser-Künstler, la petite histoire est qu'ils ne font pas partie du VDP, qu'ils sont situés dans un endroit isolé de la Moselle où la viticulture était tombée progressivement en désuétude au XXème en raison de la pente, où les très vielles vignes non-greffées n'étaient plus vraiment soignées avant qu'ils s'investissent à partir du début des 2000's. Ce sont les seuls producteurs du coin, et faire la paperasse administrative depuis 0 est probablement trop pénible pour obtenir une reconnaissance de Lage de la part du VDP. Enfin, le hibou sur le col est un clin d'oeil à l'aigle du VDP.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
18 Jui 2022 13:19 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 811
  • Remerciements reçus 3087

CR: Weingut Weiser-Künstler - Riesling Trabener Gaispfad Kabinett trocken 2018



Nouvelle tentative avec ce Gaispfad kabinett trocken 2018, avec un ressenti assez différent de la dernière.

Le nez est très net, sur des arômes d'agrumes (pamplemousse, citron vert) purs et particulièrement agréables, avec en arrière plan quelques notes anisées, mentholées et fruitées (abricot), mais qui restent plus légères.

La bouche est sans vrai défaut, mais un peu en retrait par rapport au charme de ce joli nez. Plutôt volumineuse, elle est large mais un peu raide, marquée par une légère amertume. Cela manque en outre un peu de tranchant à mon goût (mais là c'est clairement sujectif).

Mathieu

Je reprends le message de Mathieu à titre de comparaison (sa bouteille étant une AP 09 19).

CR: Weingut Weiser-Künstler - Riesling Trarbacher Gaispfad trocken 2018 AP 07 19
La différence entre les deux bouteilles est le temps d'élevage qui a été de 10 mois en vieux foudre pour la 07 19 et un degré d'alcool un peu plus élevé. Vignes non-greffées d'environ 65 ans, viticulture bio. Parcelle vertigineuse et schistes. Comme souvent avec ce producteur, le vin ne fait que s'améliorer et à J+3, il est meilleur que jamais. Servi avec le Dönnhoff QbA 2021 lors d'une soirée pour la science.

Oeil : La robe est légèrement dorée. Un peu plus teintée que le Dönnhoff.

Nez : Magnifique nez d'ardoise : pierre mouillée, citron vert et jaune, un peu d'abricot et quantités d'herbes aromatiques en font un nez très complexe et beau. Pas la même palette ni éventail que le D.

Bouche : Gingembre, schiste, citron vert, menthol sont livrées avec une puissance surprenante pour un corps autrement très léger. Une amertume presque trop forte saisit le fond de la gorge pour de longues caudalies. A mesure de l'aération, cette amertume paraît moins impactante sur le palais sans perdre en longueur. Le vin est certainement encore dans ses langes et aurait gagné à être débouché avec 2 ans d'âge supplémentaire à mon humble avis.

Conclusion : Comparer un riesling d'entrée de gamme et un "beau" riesling sec tel que le WK a été très enrichissant pour tout le monde. Le WK est un vin remarquable mais qui - au même titre que les endives par exemple - nécessite une certaine éducation au genre. Le Dönnhoff était d'une simplicité et d'une accessibilité magnifique et immédiatement plaisante. Le WK est un vin cueilli à un moment sub-optimal mais dont la race et la qualité provoquent toujours une émotion. 
Pour des enseignements à titre personnel, je retiens que je n'aérerai jamais assez les WK pour les déguster, et que leurs Prädikat me conviennent probablement mieux puisque le SR jugule bien cette phénoménale tension minérale en jeunesse.

PS : Vu que WK ne fait pas partie du VDP et qu'ils n'ont pas le temps de s'occuper de leur site internet, avoir une image claire de leur gamme est une gageure. Mais mon AP 07 19 pourrait être transcrite en "VDP.Erste.Gewächs" (c'est "la meilleure" version sèche d'un terroir de première qualité), la bouteille de Mathieu étant un angle mort de la classification du VDP justement (version gouleyante sèche d'un terroir de première qualité).

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Nilgiri, Jean-Bernard, Gibus, denaire, peterka, Papé, Blog
26 Nov 2022 21:43 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2841
  • Remerciements reçus 4099
CR: Weingut Weiser-Künstler (Mosel) - Enkircher Ellergrub 'Grosse Eule' Riesling 2018 trocken
AP Nr. 2 601 562 06 19

 

Dès l'ouverture le nez est formidablement expressif (les arômes sortent du verre), avec des notes très franches d'agrumes confits en avant (pamplemousse, combava), un peu de menthe fraîche et de légers arômes terpéniques. Pas ultra complexe, mais très ouvert et agréable.

En bouche, il y a une grosse matière, la perception est sèche, l'acidité moyenne, une amertume un peu marquée apparaît en finale. L'aromatique est toujours sur les agrumes confits, avec une petite touche réglissée et anisée. Belle longueur, finale nette.

C'est très bon, avec peut-être un petit bémol sur le caractère un peu massif de la bouche et une amertume un peu en avant, mais à table cela est vite oublié. Je suis surpris, en revanche, de constater à quel point le vin est ouvert, d'une part, et paraît presque à point, d'autre part. Je ne sais pas si cela tient au millésime ou au style de vinification du domaine, mais il se livre extrêmement bien, alors qu'à cet âge-là (4-5 ans) beaucoup de riesling GG sont renfrognés. Le résultat est qu'on lui donnerait facilement 4 ou 5 ans de plus à l'aveugle.

Très bien -

Mathieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Gibus, peterka, Vaudésir, Papé, Med, Ilroulegalet
24 Jan 2023 20:37 #13
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3864
  • Remerciements reçus 7660
CR: Weingut Weiser-Künstler - Enkircher Ellergrub Riesling Auslese 2020
Nez de bonne intensité, très précis sur un beau mélange de citron, zeste d'agrumes, pêche blanche et jaune. Il y a de belles notes florales, une touche de verveine. Côté cristallin.
La bouche n'est pas puissante, assez sucré avec une acidité importante qui donne de la gourmandise et du croquant. Le fruit est toujours aussi précis. Le vin est ouvert, c'est un bonbon tellement cela se boit tout seul. La finale se resserre et le côté citronné prend le dessus. Du coup, la finale est fraîche, salivante et de bonne persistance.
Très bien +.

Bu à l'aveugle, j'étais parti sur un spätlese.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, peterka, tomy63, Ilroulegalet
23 Nov 2023 20:01 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 811
  • Remerciements reçus 3087
CR: Weingut Weiser-Künstler - Enkircher Steffensberg "Im Löwenbaum" Riesling feinherb 2023
11°. Le domaine a enfin créé un site internet basique avec un contact, et dès lors j'ai pu me faire envoyer quelques bouteilles ainsi qu'obtenir des explications complémentaires sur la gamme etc...
Le  Steffensberg  "Im Löwenbaum" est le meilleur lieu-dit de ce vignoble, classé au plus haut niveau de la carte de taxation de la Prusse établie dans la seconde partie du XIXème siècle qui fait encore référence aujourd'hui. Partie délaissée après la crise du riesling mosellan, ce secteur n'a pas été concerné par le remembrement de la loi de 1971 et par conséquent conserve un matériel végétal exceptionnel : vielles vignes non-greffées âgées de plus de 80 ans.
Pas de précision sur l'élevage qui est un mélange de foudres et de cuve inox, c'est un vin issu d'une Grosse Lage à sucre résiduel notable (entre 10 et 20g/L).


Robe d'une limpidité digne de la mer de Weddell avec de très légers reflets dorés  presque éthérés. Bouquet réservé comme souvent avant aération chez le producteur. En cherchant un peu l'on découvre de grandes nuances épicées, fumées, herbacées, de la fraîcheur ainsi que des fruits du verger. En bouche, c'est là encore éthéré, d'une incroyable légèreté de corps et pourtant un message aromatique intense et complexe qui emplit le palais, persistant sans lassitude pour de longues caudalies (la finale m'est restée durant les 15 min de mon trajet piéton pour aller au travail). Pour l'instant c'est un concentré de sol plus que fruits (cela apparaîtra à l'aération), d'ardoises pilées avec de la poudre de fer condimentées d'herbes tout en nuances et la finale totalement sèche se déroule longuement sur une fine amertume de schistes.

"Wei-Kü" pour ses fans, c'est comme les Chuck Norris facts (les enfants portent des pyjamas Superman, Superman porte un pyjama Chuck Norris) : c'est vraiment culte ; et moi j'adore sans réserve  ! Avec Peter Lauer, cela ne me surprend guère que leurs confrères les encavent avec appétit.

Edit à J+2 : comme anticipé une gourmande saveur fruitée s'est ajouté au fond intensément minéral du vin. C'est très bon.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, denaire, peterka, breizhmanu, Papé, choubi38
23 Mai 2024 12:08 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 811
  • Remerciements reçus 3087
CR: Weingut Weiser-Künstler - Wolfer Sonnenlay Riesling Kabinett 2023
8,5°. Parcelle située sur une vallée latérale de la Moselle, 2ème entrée des Kabinett de la gamme. Très vieilles vignes pour la plupart non-greffées de plus de 60 ans.

Robe comme d'habitude d'une parfaite transparence avec des reflets à peine dorés. Bouquet de fleurs blanches, un peu de bergamote et une impression globale d'eau de roche fraîche (comme le Burgberg de Wollenweider commenté le mois dernier mais avec plus de citron - d'ailleurs les deux parcelles sont contigües). En bouche, c'est une très jolie prestation d'un Kabinett avec ce jeu sucre/acidité/amertume qui alternent sans prédominance avec beaucoup de vivacité. A la déglutition, ce sont les amers assez typiques des vins sur schistes qui persistent mais toujours accompagnés par le sucre qui finit par s'estomper avant.

Toujours très élégant et sympa, racé et pourtant avec de la présence. Plutôt accessible d'ailleurs pour un WK : peu de réduction initiale. 

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé
30 Mai 2024 21:17 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck