Nous avons 2578 invités et 55 inscrits en ligne

Weingut Leitz, Rüdesheim am Rhein

  • jd-krasaki
  • Portrait de jd-krasaki Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3519
  • Remerciements reçus 6882

Weingut Leitz, Rüdesheim am Rhein a été créé par jd-krasaki

Weingut Leitz
Theodor-Heuss-Straße 5
D-65385 Rüdesheim am Rhein
Rheingau | Germany



www.leitz-wein.de/en/

JD | Lutèce
22 Déc 2019 20:31 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • jd-krasaki
  • Portrait de jd-krasaki Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3519
  • Remerciements reçus 6882
CR: Weingut Leitz, Rüdesheimer riesling trocken Magic mountain 2018

Nez très expressif qui bondit hors du verre. C'est complexe et entrainant, sur le gingembre, la poire, le zeste d'agrume, la pomme fraiche, la tarte tatin, les fleurs blanches.
En bouche l'attaque est délicate, perlante avec retenue, elle évolue sur une tension parfaitement dosée, équilibrée par une matière assez présente. La longueur est très impressionnante, serrée, avec une impression florale et épicée qui rappelle celle du poivre de sichuan.
Le fond de verre rappelle fortement la poire.
Très gourmand, élégant, intriguant ; vraiment très chouette.

Payé 15€ dans un duty free allemand un peu au hasard, super RQP, c'est vraiment une bonne pioche.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ilroulegalet
22 Déc 2019 20:36 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3864
  • Remerciements reçus 7657
Bu lors de  cette soirée.

CR: Weingut Leitz – Rüdesheimer Berg Schlossberg Riesling Trocken 2012
Nez de bonne intensité, précis, c’est aromatique sur la pêche blanche, citron, pomme verte, quelques notes de fruits jaunes. Belles sensations florales aussi. Outre le fruit jaune, l’évolution se fait sentir par des notes de pétroles. Sensation de caillou mouillé.
La bouche est moyennement puissante avec une belle tension. C’est frais, mais le fruit apparaît mûr en même temps. Bel équilibre. Bonne intensité aromatique avec plus de citron qu’au nez. Finale avec l’acidité toujours bien présente.
Très bien +.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Nilgiri, peterka, Ilroulegalet
08 Juil 2021 21:38 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 808
  • Remerciements reçus 3073
CR: Weingut Leitz, Rheingau, Rüdesheim am Rhein - Rüdesheimer Berg Schlossberg Riesling Alte Reben Spätlese trocken 2003
Leitz est passé aux GG aux environs de 2008 (informations contradictoires sur Cellar Tracker), les Spätlese trocken étant le niveau de Prädikat utilisé pour les grands vins secs antérieurement. En sus, il semblerait bien qu'il y a eu une Spätlese trocken normale ainsi qu'une vielle vigne dont il est question ici. C'était a priori la plus grosse cuvée du domaine à l'époque.
Le cru Schlossberg est généralement considéré comme le plus grand du Rheingau et se situe à son extrémité ouest au niveau du coude du Rhin qui offre les conditions maximales pour assurer une bonne maturation du raisin (effet réfléchissant du Rhin, pente extrême de plus de 50°, exposition sud et sud-ouest). Le sol est composé de quartzite et de vielles ardoises rouges dégradées.
Le domaine a été relancé depuis 1985 par Josef Leitz, et il fait partie des "reconquérants" de la région. La reconnaissance critique est arrivée en 2005 (4 grappes Gault&Millau DE sur 5) puis la consécration en 2019 où il a  depuis le grand chelem de meilleure catégorie chez les critiques allemands. C'est également l'un des mentors de Keller que l'on ne présente plus ainsi que d'Eva Fricke qui n'a été battu que par Lachaux au classement des meilleurs jeunes vignerons au monde.
Le vin titre 13° dans cette année caniculaire et sèche. En provenance de "Mes vendanges dans les vignes", payé environ 30€ (le prix de sortie de la GG actuelle est 50€ pour info).


Après avoir rompu le bouchon imbibé (la qualité des bouchons du vin de Rheingau de cette période n'est pas très bonne, j'ai eu les mêmes difficulté au Schloss Johannisberg), le vin a été passé au tamis dans une carafe.
La robe est d'un or clair qui a certes perdu son éclat (signe probable que la bouteille est à maturité) mais demeure très jeune. Le vin est fluide dans le verre et ne laisse pas de jambes. Le nez ainsi que la bouche me font penser au Terrebrune 1991 de Val d'Isère bue en avril par la sensation que le vin me procure : je ne saurais mettre des termes sur les arômes que je sens et goûte mais c'est évidemment complexe, c'est évidemment très bon et c'est très digeste, je n'ai d'ailleurs pas craché.
En forçant l'analytique, je trouve que ce vin se place dans le continuum des rieslings allemands, de la Moselle au Palatinat en passant par la Nahe et le Rheingau. J'y trouve une trace acide solide, le corps fuselé ainsi qu'une aromatique qui mélange le citron, le kiwi mosellan avec l'orange, la mangue de la Nahe et une certaine densité en milieu de bouche qui semble ordinairement plutôt l'apanache des rieslings palatins. Encore une fois, je ne perçois pas de pétrole. C'est très droit et sans signe d'évolution.

Le vin me paraît sur son plateau et sans aucun signe de fatigue, confirmant la réputation d'extrême longévité des vins de ce cru.

Bu avec une quiche maison mélangeant courgette, oignons, parmesan et lardons pour un résultat très satisfaisant.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tomy63, Papé, Agnès C, GAET
05 Jui 2023 12:46 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21964
  • Remerciements reçus 6208


Le vin me paraît sur son plateau et sans aucun signe de fatigue, confirmant la réputation d'extrême longévité des vins de ce cru.


 

2003 ne mérite pas le qualificatif d'extrême longévité.

Michel
05 Jui 2023 14:11 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 808
  • Remerciements reçus 3073


Le vin me paraît sur son plateau et sans aucun signe de fatigue, confirmant la réputation d'extrême longévité des vins de ce cru.





 

2003 ne mérite pas le qualificatif d'extrême longévité.

Modulo le fait que le bouchon était pourri, que la bouteille a passé presque 2 ans sous mon lit et qu'il était plus juvénile que tous les rieslings secs de plus de 5 ans que j'avais précédemment bu, "extrême" était hyperbolique effectivement. Les Frédéric-Emile et CSH de Trimbach contemporains étaient nettement moins fringants en février par exemple.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
05 Jui 2023 15:47 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck