Nous avons 1289 invités et 63 inscrits en ligne

Riesling Auslese 1983

  • Messages : 1217
  • Remerciements reçus 27

Leo17 a créé le sujet : Riesling Auslese 1983

Lors de ma dernière excursion à la Moselle, mon viticulteur préféré sur Ürzig, Monsieur Erbes, avait boutique fermée (ça m'arrive assez souvent, je n'aime pas téléphoner et ja pars à l'improviste, de toute façon, la région est belle et les vignerons sont nombreux).
Je découvre alors chez un autre vigneron une liste de prix affichée avec uniquement de vieux millésimes.
En fait, le vigneron était décédé et la famille vendait les bouteilles restantes (5 Euros les Spätlese et 10 Euro les Auslese)
Ma fille étant née en 85 et mon beau fils en 83, j'ai acheté, sans les déguster, quelques bouteilles de ces millésimes.
Lors de l'anniversaire de mon beau fils, en pleine période de confinement, nous ouvrons donc chacun de son coté une bouteille de 83, une Auslese.
Ma fille et mon beau fils ont trouvé le vin tellement bon qu'il a fini dans l'évier...en ce qui me concerne, je me trouvais en présence d'un vin certes fatigué et surtout en manque d'acidité, mais tout à fait buvable et pas désagréable du tout, mais rien d'extraordinaire.
Mais, le troisième jour après l'ouverture, surprise: le vin avait repris des forces, il était comme rajeuni, une belle acidité contrebalançait le sucre et le vin était devenu vraiment bon.
Avez-vous une explication pour ce phénomène ? S'il arrive assez souvent qu'un vin nécessite une longue oxygénation chez les vins jeunes, cela ne m'est jamais arrivé avec un vin de 37 ans.
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8014
  • Remerciements reçus 879

hyllos a répondu au sujet : Riesling Auslese 1983

Leo17 écrit: Lors de ma dernière excursion à la Moselle, mon viticulteur préféré sur Ürzig, Monsieur Erbes, avait boutique fermée (ça m'arrive assez souvent, je n'aime pas téléphoner et ja pars à l'improviste, de toute façon, la région est belle et les vignerons sont nombreux).
Je découvre alors chez un autre vigneron une liste de prix affichée avec uniquement de vieux millésimes.
En fait, le vigneron était décédé et la famille vendait les bouteilles restantes (5 Euros les Spätlese et 10 Euro les Auslese)
Ma fille étant née en 85 et mon beau fils en 83, j'ai acheté, sans les déguster, quelques bouteilles de ces millésimes.
Lors de l'anniversaire de mon beau fils, en pleine période de confinement, nous ouvrons donc chacun de son coté une bouteille de 83, une Auslese.
Ma fille et mon beau fils ont trouvé le vin tellement bon qu'il a fini dans l'évier...en ce qui me concerne, je me trouvais en présence d'un vin certes fatigué et surtout en manque d'acidité, mais tout à fait buvable et pas désagréable du tout, mais rien d'extraordinaire.
Mais, le troisième jour après l'ouverture, surprise: le vin avait repris des forces, il était comme rajeuni, une belle acidité contrebalançait le sucre et le vin était devenu vraiment bon.
Avez-vous une explication pour ce phénomène ? S'il arrive assez souvent qu'un vin nécessite une longue oxygénation chez les vins jeunes, cela ne m'est jamais arrivé avec un vin de 37 ans.


Un ancien du forum était adepte des ouvertures longues sur les vieux vins. Pour les vins de Mosel, il n'est pas rare que ce type de situation arrive. Il ne faut pas hésiter, en cas de déception à l'ouverture, d'attendre et laisser le vin respirer. Ca coûte pas grand chose d'attendre un ou deux jours :)
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Leo17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck