Nous avons 1818 invités et 36 inscrits en ligne

Quelques vins Portugais - 2e épisode...

  • Luc Javaux
  • Portrait de Luc Javaux Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Messages : 26215
  • Remerciements reçus 1426

Quelques vins Portugais - 2e épisode... a été créé par Luc Javaux

Vous trouverez ci-dessous le rapport de dégustation de quelques vins issus du vignoble portugais, que nous avons revisité avec mon club de dégustation ce vendredi 24 octobre. Il s'agissait pour moi d'une deuxième rencontre sérieuse avec les vins de ce pays après celle relatée il y a quelques mois sous cette même rubrique ().
Cette seconde dégustation confirme que ce pays regorge de trésors à  prix encore acceptables.
A l'exception du Porto, tous les vins proviennent de la maison Portwines à  Bruxelles que je remercie pour la qualité de la sélection pour un budget limité à  une centaine d'Euros (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

CR:

1. Touquinheiras - Alvarinho - Vinho Verde DOC (Moncao) 2001

Ce vin est issu de la sous-région de Moncao et composé exclusivement d'Alvarinho, cépage blanc le plus réputé pour l'élaboration des Vinhos Verdes.
La robe est brillante, peu intense, aux reflets verts. Très beau nez soutenu sur les agrumes, citron vert d'abord, évoluant ensuite sur le pamplemousse, l'ananas et la pomme verte, avec également un côté minéral très net. En bouche, bel équilibre entre une acidité marquée mais bien contrebalancée par le gras et quelques grammes de sucre résiduel. Beau vin, à  boire sur son éclat actuel. (10,6 € - 7,5-7,4/10)

2. Quinta Dos Roques - Encruzado - Dao DOC 2001

Un des domaines les plus réputés du Dao produit cette cuvée de blanc issue du cépage Encruzado, fermentée en fûts de chêne français, où il est ensuite élevé pendant 5 mois avec bâtonnage.
La robe est brillante, lourde, d'intensité moyenne, avec des reflets verts à  jaunes. Le nez est encore un peu sur la réserve, mais se révèle à  l'aération dans toute sa complexité. Orange, mangue, amande, beurre frais, menthe poivrée, poivre, safran, minéralité et une touche de vanille se conjuguent harmonieusement et sans aucune lourdeur. En bouche, le côté boisé ressort un peu plus, de même que le côté épicé qui, associé au caractère ardent du vin, le déséquilibre légèrement en le rendant un peu chaud. Belle fraîcheur néanmoins et très bonne longueur. Sans ce petit déséquilibre, on aurait pu parler de grand vin. Peut-être que cela s'arrangera d'ici un an ou deux, mais j'en doute. (13,5 € - 8,2-7,9/10)

3. Quinta das Maias - Dao DOC 2000

Composé à  70 % de Jaen, Tinta Amarela, Touriga National et Tinta Roriz se partageant les 30 % restant. Robe moyennement soutenue, encore très jeune. Au nez, et surtout en bouche, le vin se révèle malheureusement légèrement bouchonné. Au-delà  de ce défaut, on note des arômes de fruits rouges, de cerise et cuir, une bouche fraîche, bien équilibrée et de longueur moyenne. A revoir. (10,45 €)

4. Casa Cadaval - Trincadeira - Vinho Regional Ribatejano 2001

Issu de la région de Ribatejo, au centre du pays, sur les rives du Tage, ce vin est issu à  100 % du cépage Trincadeira et est élevé 8 mois en fûts de chêne français. La robe est brillante, soutenue, aux reflets violets. Superbe nez mûr, sur les fruits rouges et noirs, le sureau, la cerise à  l'alcool, la réglisse, le tabac, la poudre de riz, le cuir, le chocolat, le goudron et une belle note minérale. En bouche, son caractère ardent (14°5 annoncés) et tannique est magnifiquement contrebalancé par sa très belle acidité. La très belle longueur finit de nous convaincre que l'on se trouve en face d'un magnifique vin, abordable dès maintenant et pour au moins les cinq ans qui viennent, tout cela pour un prix tout à  fait abordable. La révélation de la soirée en ce qui me concerne ! (12,50 € - 8,6-8,4/10)

5. Quinta do Cotto - Douro DOC 2001

Assemblage de Touriga Francesca et Tinta Roriz (60 %), avec pour le reste du Tinta Barroca, Touriga National, Tinta Amarella et Tinta Cao, ce vin est élevé 12 mois en fûts de chêne portugais. La robe est brillante, soutenue et très jeune. Le nez est un peu en retrait par rapport à  celui du vin précédent, avec un fruité compoté, de la réglisse, des arômes de sous-bois, d'épices, de cuir, des notes empyreumatiques et un petit côté iodé. En bouche, l'acidité et les tannins dominent la matière, ne permettant pas un bon équilibre à  ce stade. Une déception. (13,94 € - 7-6,9/10)

6. Joao Portugal Ramos - Tinta Caiada - Vinho Regional Alentejano 2001

Ce vin, issu à  100 % du cépage Tinta Caiada, a été élevé 6 mois en fûts de chêne américain. La robe est soutenue et très jeune. Le premier nez est très animal mais s'améliore rapidement à  l'aération tout en gardant un côté sanguin prononcé. Viennent ensuite les notes de fruits noirs mais également et surtout rouges (fraise), de cuir, de chocolat, ainsi que des notes grillées et brûlées. En bouche, belle fraîcheur, tannins présents mais mûrs, puissance, équilibre, belle longueur. Très beau vin au final, un des plus appréciés de la soirée. (16,26 € - 8,4-8,3/10)

7. Quinta Dos Roques - Touriga National - Dao DOC 2000

Elevé en fûts de chêne français d'un et de deux vins pendant 8 mois, ce vin possède la robe la plus profonde et la plus jeune de la soirée. Superbe nez, d'une grande finesse, sur les fruits noirs, la réglisse, le cuir, un côté fumé et minéral, et surtout des notes de tabac évoquant un grand Pauillac. En bouche, il confirme son caractère de vin fin, mais la fraîcheur est à  ce stade un peu trop présente, empêchant un équilibre parfait. Les tannins sont d'une grande finesse de grain, l'alcool superbement intégré et la longueur très belle. Sans ce petit déséquilibre acide, ce vin aurait été magnifique. (23,52 € - 8,1-8,1/10)

8. Dow's - Vintage Port 1980

Belle expérience que de déguster un Porto Vintage 21 ans après sa mise en bouteille. Le millésime n'est pas des plus réputés mais ce flacon a été acquis pour moins de 20 € en 1995. La bouteille a été décantée juste avant la dégustation afin d'éliminer le dépôt assez important. La robe est brillante, profonde, aux reflets pourpres, loin d'avoir dit son dernier mot. Très beau nez explosif, légèrement éthéré, fruité sur la cerise à  l'alcool, le pruneau, le raisin de Corinthe, l'amande, la réglisse, l'écorce d'orange, la truffe, le chocolat, une belle minéralité et des notes de tabac. Ces dernières seront plus manifestes encore en bouche, où l'on se trouve en face d'un vin relativement peu sucré et riche (un peu trop peut être…) en alcool. Très grande longueur, mais un équilibre un peu limite de par le côté ardent un peu trop prononcé pour certains. (8,2-7,9/10)

Luc
26 Oct 2003 21:58 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck