Nous avons 1259 invités et 29 inscrits en ligne

Les vins de Malte

  • Messages : 32
  • Remerciements reçus 0

Chambourcin a créé le sujet : Les vins de Malte

Bonjour à tous,

Pas encore de sujet sur les vins de Malte si j'ai bien cherché... Je me rends bientôt à Malte et en bon passionné de vin j'ai bien envie de découvrir un ou deux producteur local. Ce n'est certes pas le pays le plus réputé pour le vin, mais bon si quelqu'un connaît un producteur qui vaut le coup je suis preneur!

Vincent
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • philippe michel
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 639
  • Remerciements reçus 0

philippe michel a répondu au sujet : Re: Les vins de Malte

effacé
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 296
  • Remerciements reçus 43

jimmycrackcorn a répondu au sujet : CR: Marsovin- Ulysses Shyraz 2012

La robe est d'un rouge de groseille, le nez est délicieux et fruité, il pourrait faire penser à un joli Bourgogne.

Mais en bouche, c'est l'hécatombe... Quand je l'ai goûté, j'ai du me rincer la bouche tellement le boisé est puissant. Je commence à me rendre compte qu'il existe un boisé noble, qui passe et s'apaise avec le temps. Celui-là me semble plus malsain, mais certainement typique des vins de la région.

Si quelqu'un connaît les vins de Malte et de Marsovin, sauriez-vous me dire si j'ai ouvert la bouteille trop tôt? (pourtant carafée quatre heures...)

Simon
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2946
  • Remerciements reçus 125

winaddict33 a répondu au sujet : Re: Les vins de Malte

croisé une fois un chardonnay 2010 Maltese Falcon de la maison Delicata qui était assez plaisant.

La winery la plus médaillée de Malte selon leur site web (en anglais)
site web

Edit : pour la modération, Malte est entrée dans l'union européenne en 2004 !!!!

Amateur pendant 20 ans Passsionné depuis 2002
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9068
  • Remerciements reçus 349

RaymondM a répondu au sujet : CR:Melquart -Cabernet Sauvignon 2013 - Malte

CR:Melquart -Cabernet Sauvignon 2013 - Malte 12°5

Je ne connais rien des vins de Malte pas plus que le niveau qualitatif de ce Melquart , rapporté de voyage par un ami , parmi la production locale .
Disons le tout net ce Cabernet Sauvignon une va pas renverser la hiérarchie mondiale . Mais c'est un vin agréable , facile à boire , avec l'avantage d'être peu tannique par rapport aux Bordelais du même âge .Fruité , souple et avec une très légère sucrosité qui arrondit l'ensemble .
Evidemment à comparer à des Bordeaux supérieurs mais non aux meilleurs GCC

Raymond
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2201
  • Remerciements reçus 1226

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Meridiana wine estate, Fenici, Malta (rouge 2013, blanc 2016)

Première tentative sur des vins maltais, servis au verre au "Sistina" à Gzira.



CR: Meridiana wine estate, Fenici, Malta, 2016, blanc
Chardonnay, viognier, vermentino. Bouteille juste ouverte "pop 'n pour".
La robe est pale, le nez est discret sur de douces notes de fruits exotiques, l'orange, c'est ensoleillé, on y détecte peut être un peu d'élevage, et une touche de fraise. En bouche il y a du gras, une vivacité agréable, amertume tolérable, mais tout ça ne parait pas tout à fait interconnecté. Le milieu de bouche accuse un petit creux vite relancé par une acidité d'agrumes. La finale, agréable, légèrement astringente, poudrée, revient sur les agrumes avec un peu de fraise tagada. C'est bien fait, plaisant mais pas tout à fait cohérent. Après avoir vu les 3 cépages sur l'étiquette j'aurais envie de dire que le vin a du mal à être plus que la somme de ses 3 cépages.



CR: Meridiana wine estate, Fenici, Malta, 2013, rouge
Merlot, syrah. Le service consiste en une fin de bouteille, complétée à part égale par une nouvelle fraichement ouverte...
Robe jeune, dense. Nez boisé, lacté, déjà crémeux, caramel, un peu de fruit noir écrasé. A ce stade le boisé est trop dominateur, sans finesse. On ressent à nouveau le boisé en bouche mais 'est moins dérangeant. Équilibre bien avec une certaine acidité. Ca reste lacté. Vin sans grand intérêt.

JD | Lutèce
#6
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2201
  • Remerciements reçus 1226

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Meridiana wine estate, Bel, Malta, syrah 2014



CR: Meridiana wine estate, Malta Bel syrah, 2014
Après avoir tenté quelques entrées de gamme de Délicata, cette cuvée plus ambitieuse m'est recommandée au resto Country Terrace, Mgarr

Nez sur la pomme d'amour, le cassis, la canneberge séchée, le chocolat en poudre, avec de légères notes animales. Bouche équilibrée légèrement tannique, structurée fruitée épicée, texture veloutée, amer et une certaine puissance de demi corps, heureusement pas dominée par le bois, beaucoup plus en finesse que les rouges goûtés par ailleurs sur l'ile. Finale fruitée et légèrement douce amère. Bien.

JD | Lutèce
#7
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18008
  • Remerciements reçus 1830

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Marsovin, Caravaggio merlot 2013

CR: Marsovin, Caravaggio merlot 2013

limited edition, rien que ça ...

robe medium, nez medium, concentration medium, boisé medium, etc .

pas un mauvais vin, mais qui manque un peu de tout, vous l'aurez deviné.

Jérôme Pérez
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1073
  • Remerciements reçus 1178

sebus a répondu au sujet : CR: Estate Marsovin - Malta D.O.K Superior - Antonin

CR: Estate Marsovin - Malta D.O.K Superior - Antonin

Merlot, Cabernets Sauvignon et Franc

Robe grenat brillante un peu transparente
Nez d'abord animal, de suie/cendre s'ouvrant sur les fruits rouges donnant une impression d'un vin un peu alcooleux.
Bouche légère et souple, offrant un diptyque aromatique fruité/cendré légère astringence finale gommée en mangeant. Le vin est assez court.
Gagne en fruit à l'aération. Pas plus emballé que cela pour ma part.

Sébastien
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 477
  • Remerciements reçus 36

lefouduvin a répondu au sujet : Estate Marsovin - Malta D.O.K Superior - Antonin

je rentre de malte.
il faut gouter les vins locaux absolument.
les rosés sont ininterressants.
de belles decouvertes avec des blancs de chardonnay,chenin,sauvignon,vermentino,ou local comme girandeli(approx).ils sont pas lourds ,ils vont bien avec le poisson(ce dont il faut prendre a tout les repas).on trouve des loups,des dorades,des rougets,du chapon,du st pierre,du thon,de l espadon,des calamars..et les prix de 12 au resto les pieds dans l eau à 35 au resto équivalent 2 maccarons.toujours servis dans des verres oeno.
les 2 rouges bus(un nexus reserve) etaient trop boisés et pas de longueur.penser a les demander dans un seau avec qqs glaçons car la temperature ambiante les fusille.
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11822
  • Remerciements reçus 1821

jean-luc javaux a répondu au sujet : Estate Marsovin - Malta D.O.K Superior - Antonin

"je rentre de malte.
il faut gouter les vins locaux absolument.
les rosés sont ininterressants.
de belles decouvertes avec des blancs de chardonnay,chenin,sauvignon,vermentino,ou local comme girandeli(approx).ils sont pas lourds ,ils vont bien avec le poisson(ce dont il faut prendre a tout les repas)"


Le cépage blanc typique de Malte est le girgentina.
Je suppose que c'est de cela que tu parles? ;)

jlj
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 477
  • Remerciements reçus 36

lefouduvin a répondu au sujet : Estate Marsovin - Malta D.O.K Superior - Antonin

merci jean luc.
il amene un coté iodé et salin dans les assemblages
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 284
  • Remerciements reçus 316

Jeiss a répondu au sujet : Dégustations estivales : les vins maltais !

Bonjour à tous,

Les vacances apportant leur lot de nouveautés, j'ai eu l'occasion de déguster pas mal de vin sur cet archipel. Le mot nouveauté serait peut-être un peu exagéré au regard de la quantité de cépages internationaux plantés (cabernet, merlot, syrah, chardonnay... chenin (!) ), et que les vins globalement très technologiques n'expriment pour la plupart rien de plus que quelques grands marqueurs de ces cépages.
Au delà de ces premiers aspects, il faut noter que les vignes à Malte sont arrosées pour lutter contre la sécheresse, d'autant plus que les vignes sont souvent situées dans l'intérieur des terres, très arides. On pourrait attendre des vins alcooleux et lourds, mais je n'ai vu aucun vin dépasser les 13,5°, les blancs sont souvent autour de 12°, favorisant peut-être la légèreté mais pas forcément la plus grande maturité des raisins..

Fun fact : Malte est peut-être l'un des seuls endroits au monde à retarder ses vendanges à cause du réchauffement climatique ! Une vigneronne m'a expliqué que les vendanges il y a 20 ans avaient lieu pour les blancs fin juillet début août, et que le cépage le plus tardif (en l'occurence le cabernet sauvignon) était récolté mi août-début septembre. Or depuis quelques années, il n'est pas rare que Malte connaisse de grosses pluies durant ces périodes qui semble retarder la maturité des raisins, de sorte que le cabernet puisse parfois être récolté... début octobre !



Après cette courte introduction, place aux vins :

CR: Tal-Massar, Tanit, Vermentino, 2017

Robe pâle, servi un peu chaud. Nez oxydatif, avec quelques légères traces de citron cachés par des notes de noix. En bouche la sensation d'oxydation est un peu estompée mais reste tout de même présente, l'équilibre acide / gras est intéressant, mais la faiblesse de l'aromatique et la longueur tuent le vin.
Moyen -

Visite au domaine Meridiana



Domaine associé à la famille Antinori.

CR: Meridiana, Astarte, DOK Malta, Vermentino, 2017

Nez écoeurant sur le melon, assez unidimensionnel. Bouche plate et sans grand intérêt, sans pour autant être imbuvable. Médiocre

CR: Meridiana, Isis, DOK Malta, Chardonnay, 2017

Nez sympa, sur un côté herbacé et iodé, alors qu’on pourrait s’attendre à des fruits exotiques vu le cépage et la région. Belle acidité, longueur correcte, fraîcheur au rendez-vous. C’est pas un Bourgogne, mais c’est sûrement le meilleur vin blanc goûté ici !
Bien +


CR: Meridiana, Fenici, DOK Malta, Merlot, Syrah et cabernet sauvignon


Robe claire mais plus intense qu’un Provence. Nez sur des petits fruits rouges. La bouche est intéressante, un verdeur (sans amertume) qui apporte beaucoup de fraîcheur, puis les fruits rouges. Sympa ! Bien +

CR: Meridiana, Nexus, DOK Malta, Merlot, 2013

Beau nez de fruits noirs, mais avec beaucoup de bois. Bouche ronde, malheureusement très boisée, dommage la matière était sympa.
Bien

Le festival des vins de la maison Marsovin



CR: Verdala, Frizzante, Girgentina-Gellewza, NM

Nez sur les fruits blancs assez simple. Fines bulles, grande fraîcheur, très sympa en apéritif ! Bien +

CR: Verdala, Rosé, Cabernet sauvignon et cabernet franc

Nez sur la punaise écrasée, bouche sur la punaise écrasée. Imbuvable

CR: Marsovin, Primus, 2013

Nez immonde sur la nourriture pour chien, la viande en conserve. Bouche un peu moins marquée par ces arômes mais ce n’est pas la folie. incompréhensible vu le prix (30-35€) et la réputation de la cuvée, j’espère un défaut de bouteille.
Imbuvable


CR: Marsovin, Grand Maître, 2016, Cabernet franc et sauvignon


Cuvée la plus réputée de Malte, étiquette en métal. Nez tout de suite très cabernet avec beaucoup de poivon, un peu de fruits rouges. La bouche est très soyeuse, toujours beaucoup de poivron mûr. C’est bon mais franchement des vins de Bordeaux à 5€ font pareil. A 35€ la bouteille ce sera sans moi.
Très bien -

CR: Marsovin, Cheval Franc, 2016, Cabernet franc


100% cabernet franc, Cheval franc... le nom paraît logique mais (légèrement) évocateur ! Nez assez puissant sur de très beaux arômes de cerise, de fraise écrasée, de fruits noirs. Bouche puissante mais bien équilibrée, avec des tannins présents mais de superbe qualité, finale un peu courte. Enfin un vin de qualité !
Très bien +


Domaine Caravaggio
Liste de toutes les cuvées goûtées avec une appréciation rapide :

- Chenin blanc : nez sur les agrumes. Bouche vive et aromatique. Très bien -
- Chardonnay : plutôt plat sur toute la ligne, nez correct sur des fruits jaunes / exotiques. Assez bien -
- Muscat : nez très muscat, bouche sèche, courte mais très aromatique. Bien
- Syrah : très très puissant, quelques notes de cuir puis beaucoup de mûre, à la limite de la surmaturité. Bouche puissante, un peu courte et légèrement alcooleuse. Bien
- Merlot : nez peu expressif, mou avec une sucrosité écoeurante. Médiocre


Conclusion : les vins maltais ne sont clairement pas mémorables, sauf quelques trop rares exceptions. Certains ont de gros défauts, d'autres sont trop boisés ou trop technologiques. Néanmoins ces dégustations ont été très enrichissantes, je ne goûte pas souvent des vins de cette latitude !
#13
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gildas, Eric B, Vougeot, whogshrog43, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Damien72, DaGau, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18297
  • Remerciements reçus 3201

Eric B a répondu au sujet : Dégustations estivales : les vins maltais !

Malte est peut-être l'un des seuls endroits au monde à retarder ses vendanges à cause du réchauffement climatique ! Une vigneronne m'a expliqué que les vendanges il y a 20 ans avaient lieu pour les blancs fin juillet début août, et que le cépage le plus tardif (en l'occurrence le cabernet sauvignon) était récolté mi août-début septembre. Or depuis quelques années, il n'est pas rare que Malte connaisse de grosses pluies durant ces périodes qui semble retarder la maturité des raisins, de sorte que le cabernet puisse parfois être récolté... début octobre !

C'est pour cela qu'il est plus juste de parler de changement climatique que de réchauffement.

Eric
Mon blog
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 315
  • Remerciements reçus 102

patrice a répondu au sujet : Dégustations estivales : les vins maltais !

Eric B écrit: C'est pour cela qu'il est plus juste de parler de changement climatique que de réchauffement.


Euh, la notion de "plus juste" me semble assez aléatoire sur ce coup
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6946
  • Remerciements reçus 4753

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Des vins maltais dégustés sur place

CR: Des vins maltais dégustés sur place

Je suis de retour d’un voyage à Malte, pays que je recommande chaudement (oui, il y fait chaud l’été ! ;) ) pour ses paysages, ses falaises, ses criques, ses vestiges néolithiques (ne pas rater l’hypogée à réserver plusieurs semaines à l’avance), ses églises et ses habitants chaleureux (oui, ils ont aussi pris du soleil ;) ), comme en témoignent quelques photos.




Ah j’oubliais : pour ses vins aussi ! :jump:

N’ayant pas hésité à me sacrifier pour la science :cheer: et pour les LPViens qui iront visiter ce beau pays, je n’ai bu au restaurant, pour l’apéro et les repas du soir, uniquement des vins maltais alors que les cartes des vins sont en général bien fournies en vins étrangers, italiens notamment. Je n’ai pas fait de visite de cave car nous étions accompagnés par un couple d’amis qui ne sont pas très attirés par le vin.
Je vais faire quelques redites avec le très bon reportage de Jeiss qui figure un peu plus haut et date de juillet 2019.



Les cépages sont pour la plupart français, en tout cas pour les vins que j’ai bus, si on considère le vermentino (rolle) comme un cépage français. On y retrouve certaines expressions classiques, avec des caractéristiques propres venant du sol et du climat, sans oublier le vigneron mais c’est aussi vrai en France
Les degrés en alcool sont assez faibles, entre 12 et 12,5 ° pour les blancs et entre 13 et 13,5 ° pour les rouges. Ceci s’explique par des vendanges précoces, mais la maturité phénolique est quand même atteinte car j’ai rarement eu des sensations de matière pas mûre. Jeiss a expliqué que la date des vendanges était souvent décalée plus tard depuis quelques années lorsque des orages l’été viennent retarder la maturité alcoolique. Cela n’a pas dû être le cas cette année car ils n’avaient pas vu de pluie depuis quatre mois avant une tempête décennale la veille de notre arrivée.



Pour ma part je retiendrai un niveau d’ensemble très correct et plus homogène que ce que Jeiss a pu noter mais il est vrai que je n’ai pas visé des vins à l’élevage marqué.
Les prix sont fort sages, de 12 à 30 € au restaurant, le taux de marge étant très dépendant du niveau de qualité du restaurant.

Voici donc un aperçu, les vins étant présentés par domaine, dans l’ordre décroissant de nombre de bouteilles dégustées.

Domaine Delicata
Il s’agit d’un énorme domaine, pourtant familial (Delicata est le nom de la famille et non la caractéristique des vins :? ) et très ancien car créé en 1907. Il a développé une dizaine de marques avec plusieurs vins par marque, sans que la différence entre les marques soit très … marquée. ::turn::

Delicata – Grand vin de Hauteville – Viognier – 2018



La robe présente un or standard.
D’une intensité moyenne, le nez est paré d’une aromatique tirant sur les fruits jaunes, pêche et abricot, agrémentée de touches mentholées et anisées.
Un léger gras se ressent en attaque puis ce sont les arômes savoureux du nez, complétés par la poire, que l’on retient. D’une longueur correcte, la finale est rehaussée par une fine amertume.
Bien + et une belle surprise avec ce premier blanc.

Delicata – Victoria Heights – Chardonnay – 2019



La robe est dorée.
Le nez assez intense associe fleurs blanches et notes miellées.
La bouche présente une belle rondeur et une sapidité florale et d’herbes aromatiques. Légère, gouleyante et agréable, le vin n’est cependant pas servi suffisamment frais ce qui entraîne un manque de tension, même si la finale est plus affinée.
Assez Bien + / Bien

Delicata – The Falcon – Chardonnay – 2018



La robe est claire, de couleur paille.
Le nez est bien ouvert, d’un fruité étonnamment épanoui, complété par des touches mentholées, anisées et de pomme verte.
La bouche assez pleine est dotée d’une fraîcheur intéressante, à la fois par son aromatique et sa structure. On ressent même une tension minérale, surtout dans la finale qui se teinte d’accents salins.
Bien (+)

Delicata – Classic Collection – Landini – Vermentino – 2019



La robe paille présente des reflets verts.
Peu causant, le nez laisse entrevoir du citron et des fleurs blanches.
La bouche est en revanche dotée d’un volume confortable puis une acidité vertébrale la mobilise et lui donne du souffle. La finale persistante se montre encore plus savoureuse avec une pointe anisée.
Bien +(+)

Delicata – Medina – Syrah Carignan Mourvèdre – 2018



J’ai dégusté deux fois ce vin (on retrouve souvent les mêmes vins dans les différents restaurants), avec des sensations bien différentes.

La robe moyennement sombre n’est plus très jeune.
D’une bonne intensité, le nez attirant est axé sur le café et les épices sur un fond de fruits rouges.
La bouche de demi-corps se révèle suffisamment fraîche, au fruité plus présent qu’au nez, mais avec des tanins un peu trop rustiques. Dommage car le nez était prometteur.
Assez Bien + / Bien

La robe assez sombre montre un début d’évolution.
Le nez intense développe un fruité franc, gai et légèrement acidulé.
La bouche ne brille pas par sa complexité mais elle se présente en finesse, au fruité agréable, avec des tanins complètement polis. L’allonge correcte est ponctuée par une finale ette, ciselée et plus sur les épices.
Bien +



Domaine Marsovin
Il s’agit également d’un domaine centenaire, datant de 1919, qui vise un haut niveau qualitatif avec certaines cuvées.

Marsovin – Caravaggio – Merlot



Le nom de cette cuvée vient des deux magnifiques tableaux du Caravage qui sont situés dans la co-cathédrale Saint-Jean de La Valette.


Bue dans l’avion, il s’agit certainement d’une cuvée réservée (limited edition), mais pas forcément qualitative, le millésime n’étant pas précisé sur l’étiquette.
Peu ouvert, le nez présente toutefois un peu de cassis et de prune, avec une pointe épicée.
Un léger moelleux en attaque laisse la place à plus de fraicheur mais la bouche est encadrée par des tanins rustiques et accrocheurs, sans être trop agressifs. La finale courte est marquée par un fruité acidulé.
Un vin passe-partout mais pas désagréable.
Assez Bien (+)

Marsovin – Cheval Franc – 2018



Il s’agit d’une cuvée de monocépage cabernet franc.
La robe plutôt claire, aux reflets violine.
Le nez intense propose des fruis rouges finement acidulés et d’élégantes notes florales.
La bouche est bien charnue, je dirais presque charnelle, habillée d’un beau fruité et équilibrée par une acidité millimétrée. Les tanins sont fins et déjà bien apaisés et la finale persistante et de belle facture.
Très Bien et pour moi le vin du séjour, comme Jeiss l’avait aussi apprécié sur le millésime 2016.

A 26 € dans un restaurant haut de gamme, c’est une affaire !
Pour ne rien gâcher, le vin a fait un beau bout de chemin (3,5 / 5) avec un rib eye de steak argentin.

Marsovin – Antonin noir – 2017



L’assemblage se compose de merlot, cabernet sauvignon et cabernet franc.
La robe moyennement profonde n’est ni jeune ni évoluée.
D’une belle intensité, le nez fait la part belle aux fruits noirs teintés de fumé, avec des touches complexifiantes de tabac, clou de girofle et poivron mûr.
La bouche élancée joue sur la finesse en mettant en valeur une matière déjà patinée, supportée par des tanins encore sensibles mais pas gênants. Le clou de girofle ressort dans la finale pour lui donner du peps.
Bien ++

Le mariage est superbe (4+ / 5) avec une épaule d’agneau et un accompagnement à base d’aubergines, le vin gagnant en rondeur, fondu et sapidité.



Domaine Meridiana

Meridiana – Isis – Chardonnay – 2019



J’ai également dégusté deux fois ce vin (cette fois-ci c’était volontaire), avec des sensations bien différentes, la première fois en demi-bouteille, la deuxième étant servie au verre à partir d’une bouteille de 75 cl.

La robe est parée d’un or clair.
Très intense, le nez est assez luxuriant par ses arômes de fruits exotiques, banane et clou de girofle.
L’attaque présente un léger gras, l’ampleur de la bouche est notable, la belle vivacité ravit, mais … l’aromatique est beaucoup trop axée sur le clou de girofle, même si la finale est plus tournée vers les fruits exotiques.
La carte des vins indiquait « unoaked » mais j’ai des doutes en raison du clou de girofle qui est pour moi un marqueur d’élevage intense. Il n’y avait pas d’indication sur la contre-étiquette et il n’y en a pas non plus sur le site du domaine.
Bien (+) mais aurait pu être beaucoup mieux noté sans cette aromatique spéciale, ce qui m’a incité à retenter ma chance.

La robe se situe entre paille et or.
Le nez intense et d’une belle finesse est bien fruité, sur des fruits jaunes et exotiques, dot l’ananas, mais pas la banane et encore moins le clou de girofle.
La bouche est harmonieuse, associant volume et tension, avec encore une aromatique exotique, la bonne vivacité qui participe à l’allonge, la finale révélant de très légers amers élégants.
Bien ++

Meridiana – Nexus – Merlot – 2016



La robe sombre est encore bien jeune.
Le nez ouvert sans plus propose des fruits noirs aux accents balsamiques.
D’une rondeur aimable et d’une pulpe savoureuse, la bouche a bien digéré son élevage. Malheureusement servi trop chaud, il manque cruellement de vivacité. Les tanins sont souples et la finale s’en sort relativement bien en se montrant goûteuse.
Bien (+) mais sans doute mieux servi dans de bonnes conditions.



Domaine Juel

Juel – Vermentino – 2018
La robe est parée d’un or clair.
Le nez s’ouvre sur des fleurs blanches et des plantes aromatiques, dont la gentiane, avec une touche vanillée et une autre fumée.
La bouche confortable se signale par un boisé présent mais pas trop, une belle fraîcheur et une finale persistante sur de nobles amers.
Bien +(+)


Voilà ce petit tour d’horizon terminé. Cela ne me donne pas forcément envie d’en acheter sur Internet mais sur place c’était très sympathique et d’un bon rapport qualité / prix.

Jean-Loup
#16
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, mgtusi, bulgalsa, LADIDE78, vivienladuche, Oyaji-sama, sebus, Frisette, starbuck, the_ej, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 55
  • Remerciements reçus 76

Gaija a répondu au sujet : Des vins maltais dégustés sur place

Que de souvenirs personnels dans ton compte-rendu Jean-Loup, pour moi qui m'y suis rendu lors des derniers beaux jours en novembre dernier !
Je partage tout à fait ton impression et ton enthousiasme sur l'archipel, en tout cas ;)

J'avais bu pas mal de vins maltais et gozitains à l'époque également, sans doute pas autant que toi, mais le niveau général m'avait, honnêtement, plutôt positivement surpris.

Si je ne devais citer que deux bons souvenirs (mais pas du même niveau) :

- Les cuvées 1919 de Gellewza du géant (tout est relatif, m'enfin) Marsovin sont chouettes, des vrais vins de fruit et de copains bien fait pour découvrir un cépage intéressant. Les équivalents en blanc, mélange Girgentina et Chardonnay, sont pour moi nettement moins mémorables, même si très désaltérants et agréables sur le moment.

- Mais aussi et surtout, si pour moi il ne fallait citer qu'un seul vin qui pour le coup a été un énorme coup de coeur, ce serait la Marsamena (Gozo DOK Riserva - Barrel Aged) du domaine Ta Mena, nettement plus petit mais qui fait de vrais vins qualitatifs, notamment celui-là qui a été absolument magistral au restaurant (le 2011 en l'occurrence). Un vin d'assemblage à la matière conséquente et à l'élevage marqué mais désormais parfaitement fondu pour un gros moment de plaisir. Au prix domaine (~9€ la bouteille si je me souviens bien), c'est un no-brainer comme disent les anglais. Foncez ! Si vous passez par Gozo je vous encourage fortement à y passer !

Brieuc
#17
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6946
  • Remerciements reçus 4753

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Des vins maltais dégustés sur place

L'intérêt de tes dégustations, Brieuc, c'est que tu as pu découvrir des cépages autochtones. Je n'ai malheureusement pas eu cette chance car il n'en était pas proposé dans les restaurants où je suis allé, pourtant certains d'un bon niveau.

Jean-Loup
#18
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gaija

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck