Nous avons 2369 invités et 46 inscrits en ligne

Borgo Magredo, Frioul-Vénétie-Julienne

  • Raboso del Piave DOC
  • Portrait de Raboso del Piave DOC Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2717
  • Remerciements reçus 474

Borgo Magredo, Frioul-Vénétie-Julienne a été créé par Raboso del Piave DOC

Borgo Magredo

via Basaldella, 5
33090 Tauriano di Spilimbergo (PN)
Italia

Ufficio Italia
Tel. +39-0422-864511
Fax +39-0422-864131

Genagricola SPA
Via Trento, 8
34132 Trieste
info@genagricola .it



www.borgomagredo.it/

Mon ami avait une vigne, sur un coteau fertile. Il la bêcha, il l'épierra, il y planta du muscat. Au milieu il bâtit une tour, il y creusa même un pressoir. Il attendait de beaux raisins : elle donna du verjus.
03 Jui 2020 21:20 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Raboso del Piave DOC
  • Portrait de Raboso del Piave DOC Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2717
  • Remerciements reçus 474

Réponse de Raboso del Piave DOC sur le sujet CR: Borgo Magredo, Friuli Grave "Friulano" 2017

J'ouvre ce fil pour cette maison frioulane largement digne d'intérêt.

J'avais craqué pour un CR: Borgo Magredo, Friuli Grave "Refosco" 2015 il y a deux dans de cela, croquant, avec de belles notes végétales, mûr mais digeste, fluide, original et gourmand, le premier refosco à m'avoir réellement enthousiasmé (mais je n'en bois pas des caisses non plus).
Cette fois-ci, c'est au tour d'un CR: Borgo Magredo, Friuli Grave "Friulano" 2017
friulano en pureté
Le 1er jour, le vin n'est pas servi assez frais, je le trouve un peu mou et dominé par les fruits jaunes un poil trop mûrs, sans être mauvais.
Rafraîchi, le vin est métamorphosé et met en avant une très belle minéralité, les fruits jaunes sont là mais en retrait et apparaissent de fines notes herbacées.
Pas de traces d'élevage et un volume intéressant.
Un vin très agréable à boire à mon avis dans les mois qui viennent.

Mon ami avait une vigne, sur un coteau fertile. Il la bêcha, il l'épierra, il y planta du muscat. Au milieu il bâtit une tour, il y creusa même un pressoir. Il attendait de beaux raisins : elle donna du verjus.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
03 Jui 2020 21:24 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck