Nous avons 5756 invités et 37 inscrits en ligne

Le club Amphores fait un beau voyage en Italie, en compagnie de Papé

  • Jean-Loup Guerrin
  • Portrait de Jean-Loup Guerrin Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 9419
  • Remerciements reçus 17652
Jean-Michel, notre nouveau président du club Amphores, nous a encore gâtés avec cette dégustation.
Après nous avoir présenté des vins espagnols tout en finesse et digestibilité, puis nous avoir fait découvrir les vins grecs, c’est l’Italie qui est à l’honneur cette fois-ci.

Il s’agissait d’un véritable voyage, avec pas moins de sept régions différentes pour un total de neuf vins, répartis en quatre blancs et cinq rouges.
Le but visé étant également la découverte, il n’y a pas eu de grands nebbiolo du Piémont, mais dans tous les cas des vins de grande qualité, avec parmi les tout meilleurs domaines de chaque appellation.

Cerise sur le gâteau, Papé (Pascal) m’avait fait savoir qu’il était intéressé pour rejoindre le club. Cela a donc été l’occasion de participer à cette dégustation en tant qu’invité, puisqu’il figure maintenant sur la liste d’attente d’entrée dans le club…
Et pour moi cela a été l’occasion de faire la connaissance d’un autre LPVien, fort sympathique et aux CRs éclairés. 


Comm. G.B. Burlotto – Langhe – Sauvignon – 2018

 

Ce vin du Piémont n’a pas fait de malo et est passé six mois en vieux foudres d’acacia.

La robe est de couleur paille.
Très intense, le nez développe des senteurs florales, avec du buis assez prononcé, ainsi que des notes de fruits blancs, notamment la pêche.
La bouche allie une bonne vivacité à une certaine ampleur. Elle n’est pas très complexe mais se révèle avenante, avec une finale de longueur moyenne et dotée d’une belle acidité salivante.
Bien ++

C’était un des deux vins proposés à l’aveugle, car d’un cépage identifiable.
Cela a été le cas pour Pascal et moi mais pas pour tout le monde. 


Abbazia di Novacella – Alto Adige Valle Isardo – Praepositus – Müller Thurgau – 2019

 

Ce vin a été élevé six mois en cuve acier.

La robe hésite entre paille et or, et on y décèle de beaux reflets verts.
Le nez très expressif exhale des arômes de fruits blancs et se teinte de touches très variées, allant de l’anis aux fleurs blanches et aux épices. C’est bon !
La bouche se montre bien harmonieuse, entre fraîcheur, fruité et volume. La finesse est indéniable, jusque dans l’allonge déliée et très salivante.
Bien ++ / Très Bien


Azienda Agricola Benito Ferrara – Greco di Tufo – Vigna Cigogna – 2020

 

C'est un vin de la Campanie.

La robe paille présente quelques légers reflets gris.
Bien ouvert, le nez affiche une aromatique de pêche et de poire, ainsi qu’un soupçon de fumé.
La bouche est ronde à souhait, bien charnue et d’une aromatique en rétro toujours aimable avec une finale persistante acidulée à laquelle se mêlent de fins amers.
Très Bien (+)


Tenuta Delle Terre Nere – Etna Bianco – Superiore – 2018

 

Il s’agit d’un vin de la Sicile, bien entendu , à base de 50 % de carricante et de 25 % de catarratto, avec encore deux autres cépages.
Ce vin est issu de vignes situées à 900 m d’altitude, a eu une fermentation malolactique avant un élevage de huit mois en cuve inox.

L’or de la robe est plutôt clair.
Le nez très ouvert voit son intensité renforcée par une pointe de volatile. Son aromatique quasiment uniaxiale est sur la banane (!), le complément étant également exotique avec de la datte et des fruits confits.
L’attaque en bouche est suave, par son aromatique toujours sur la banane et sa caractéristique charnelle mais pas par une quelconque sensation de sucrosité. Sur la longueur, le profil évolue vers plus d’acidité, la finale se révélant saline.
Bien ++ / Très Bien pour ce vin à forte personnalité mais dont je n’apprécie pas l’aromatique.


Ottin – Vallée d’Aoste – L’Emerico – Pinot Noir – 2018

 

Cette cuvée produite à un rendement de 25 hl/ha  a été élevée 24 mois en fûts.

La robe assez claire est bien tuilée sur les bords du disque.
Le nez très intense marque d’abord par la prégnance de la gamme empyreumatique, avec beaucoup de fumé et du café, sur un fond de petits fruits rouges. Puis cela s’inverse à l’aération, le fruité devenant dominant, avec surtout de la cerise.
La bouche ne fait pas dans la démonstration mais livre une expression épurée, savoureuse et fine. Son style droit est renforcé par une belle acidité qui lui donne également une bonne allonge.
Très Bien +

Si on passe sur le premier nez dominé par les arômes empyreumatiques, on peut, comme Pascal et moi, trouver le cépage à l’aveugle. Cela m’a évoqué un grand pinot noir d’Auvergne, voire du Centre-Loire.


Azienda Agricola Sottimano – Barbera d’Alba – Pairolero – 2017

 
C’est un vin du Piémont, bien sûr ! Après 16 mois d’élevage en fûts dont 15 % de neufs, le vin n’a été ni filtré ni collé.

La robe est très sombre, presque noire, encore assez jeune par sa frange à peine violacée.
Le nez intense propose des fruits bien noirs, des notes vanillées et d’autres au caractère sudiste de type cacao et pruneau.
La bouche est joufflue et consistante, à l’aromatique riche, avant de basculer de l’autre côté du miroir, sur une acidité prégnante tout en conservant une bonne densité. Des tanins modérément amers ressortent en finale.
Très Bien mais pas pour des pdf.


Tenuta di Valgiano – Colline Lucchesi – Palistorti – 2016

 

Ce vin, issu de la Toscane, est un assemblage improbable de 70 % de sangiovese, 20 % de merlot et 10 % de syrah, qui a été élevé un an en fûts.
Il a été carafé pendant deux heures.

La robe sombre a perdu ses traces de jeunesse sans encore gagner celles d’évolution.
D’une bonne intensité, le nez exhale une aromatique de confiture de fruits noirs, agrémentée de notes réglissées et épicées.
La bouche présente une corpulence moyenne et une fraîcheur inattendue, surtout par rapport au nez chaleureux.
Elle prend un bel élan et se déploie longuement en s’appuyant sur une trame de tanins très fins.
Très Bien +


Azienda Agricola Palari – Faro – 2013

 

Ce vin de Sicile est issu d’un assemblage complexe, avec notamment du nerello mascalese et du nerello cappuccio, élevé 18 mois en fûts dont un peu de neufs.
Il a été carafé pendant trois heures.

La robe est sombre et très tuilée sur le pourtour.
Très intense, le nez associe cuir, chocolat et fruits noirs.
La bouche propose charpente, plénitude et confort, avec un toucher dense et fin à la fois. De petits tanins polis sont à peine perceptibles dans la finale bien persistante toute en élégance.
Très Bien +(+) pour ce vin très proche à mon sens d’un beau Châteauneuf du Pape à point. 


Cantine del Notaio – Aglianico del Vulture – Il Sigillo – 2014

 

C’est un vin de la région Basilicate, de monocépage aglianico sur terroir basaltique.
Il a été carafé pendant trois heures.

La robe bien sombre ne paraît ni jeune ni évoluée.
Le nez s’exprime modérément mais donne une impression de richesse et de complexité, avec des fruits noirs et de la framboise, des accents fumés, une impression minérale et des touches de garrigue et de poivre.
Dense et opulente, la bouche possède beaucoup de mâche, des tanins puissants et moelleux qui apportent de la suavité.
Très Bien + en l’état pour ce vin de caractère, qui pourra aller encore plus haut lorsque sa fougue sera domptée par le temps. 


Voilà qui termine en beauté cette très belle dégustation.
Certes les rouges se sont montrés supérieurs aux blancs, comme attendu, mais ceux-ci ont été loin de démériter.
J’ai personnellement fait de nombreuses découvertes et cela m’a donné envie d’explorer plus souvent ce beau pays.
Les prix cavistes allant de 15 à 36 €, on a donc eu droit à d’excellentes affaires.

Un grand merci et un immense bravo à Jean-Michel pour sa sélection et pour les commentaires associés à chaque vin ! 

Jean-Loup 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, peterka, A42T, bertou, LADIDE78, Vaudésir, DUROCHER, vivienladuche, condorcet, Oyaji-sama, Papé, sebus, GAET, starbuck, leteckel, the_ej, ysildur, Kiravi
02 Mar 2022 15:15 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 318
  • Remerciements reçus 2095
Merci Jean-Loup.
Ton CR va pouvoir m'aider à palier à mon manque de rigueur, absorbé que j'étais par la qualité de cette soirée où plus de 30 dégustateurs (trices) réunis dans une ambiance à la fois détendue et studieuse. Tout le monde attentif aux propos de Jean-Michel, Maître d'Orchestre de la soirée.
Je vais me limiter à vous donner mes impressions sur les vins, le reste ayant été parfaitement fait par Jean-Loup !

Ce n'est pas dans mes habitudes, mais j'ai mis des notes, histoire de hiérarchiser un peu...
C'est parti,

Vin Mystère
Comm. G.B. Burlotto – Langhe – Sauvignon – 2018
Robe jaune doré, brillante, reflets verts
Nez sur le buis, cassis, floral
Bouche ample, assez riche sur des notes agrumes, citron, pamplemousse jaune
Fini assez court et sur une note un peu trop chaleureuse.
Vin qui reste agréable malgré tout.
13/20
(prix 15,60)

Abbazia di Novacella – Alto Adige Valle Isardo – Praepositus – Müller Thurgau – 2019
Robe jaune doré (un peu plus que le 1er...), brillante, toujours des reflets verts
Nez élégant, floral type jasmin, sur la pêche, plus acidulé à l'aération (pomme verte). Beau nez !
Bouche souple, acidulée, agréable. Bel équilibre entre matière et fraicheur.
La finale manque de caractère, un peu trop fuyante...
14/20
(prix 15,30)

Azienda Agricola Benito Ferrara – Greco di Tufo – Vigna Cigogna – 2020
Robe jaune doré
Nez fruité sur la poire, la pêche note épicée (poivre)
Bouche pleine, avec un beau développement, une belle aromatique. Bel équilibre entre acidité, matière, amers.
Finale salivante, assez longue. Aucune sensation d'alcool même au réchauffement.
Beau vin
16/20
(prix 17,20)

Tenuta Delle Terre Nere – Etna Bianco – Superiore – 2018
Robe jaune doré soutenu.
J'ai eu un peu de mal avec le nez que je n'arrivais pas à définir !!! Et puis là-bas, au fond de la salle la banane a été lancée    Ah mais oui !
y a d'la banane, mais pas que... un peu de mélisse aussi et aussi une note de vernis...
Etonnant cette arôme de banane.
La bouche est puissante, florale (violette) et toujours un peu de banane...
Finale sur le bonbon Arlequin, acidulée
J'ai bien aimé
16/20
(prix 26,40)

Ottin – Vallée d’Aoste – L’Emerico – Pinot Noir – 2018
Robe grenat, mate, légèrement tuilée
Nez sur la prune, cerise, kirsh, notes fumées assez présentes. Beau nez.
Bouche ample, soyeuse. Beau développement, belle acidité.
Longueur correcte, finale gourmande
Vin sur la finesse. J'ai aimé.
17/20
(prix 36)

Azienda Agricola Sottimano – Barbera d’Alba – Pairolero – 2017
Robe dense, grenat profond
Nez plus en retrait que le pinot précédent... Fruit noir (mûre), prune, cuir
Bouche puissante où on retrouve les fruits noirs et quelques notes de cacao
C'est riche, c'est charpenté mais une belle acidité et de jolis tanins empêchent ce vin de sombrer...
Bien aimé.
16/20
(prix 23,90)

Tenuta di Valgiano – Colline Lucchesi – Palistorti – 2016
Robe grenat, dense, profond
Nez sur les fruits noirs, compotés (confiturés??)... J'ai beau remuer, ça ne bouge pas d'un poil..
Bouche riche, très riche... je peine à lui trouver autre chose que de la confiture de myrtille, c'est linéaire.
La finale sauve un peu le vin avec de beaux tanins... bien enrobés.
A revoir dans 5 ou 10ans...
14/20
(prix 22,90)
J'ai dû passer à côté ; L'assemblée semble avoir bien appréciée.

Azienda Agricola Palari – Faro – 2013
Robe grenat, légèrement tuilée
Nez sur le jus de vainde, la griotte, la fraise (celle qui à cuit un peu au soleil..). pointe de cuir, gibier peut-être...  Très beau nez, complexe.
Bouche ample, soyeuse, sur des notes mentholées très agréables. Tanins parfaitement intégrés.
Belle longueur, digeste, équilibré...
J'adore ! Excellent vin 
18/20
(prix 33,50)
Ce vin a été comparé à un Châteauneuf et je dois bien avoué que je partage cet avis.

Cantine del Notaio – Aglianico del Vulture – Il Sigillo – 2014
Robe impénétrable !
Nez sur la crème de cassis, la réglisse, le chocolat. Beau nez.
Bouche riche mais parfaitement contrebalancée par une belle acidité qui apporte ce qu'il faut de fraicheur. Menthol, garigue, épices...
Bonne longueur, sur des tanins présents mais pas asséchants.
Très bon vin.
17/20
(prix 36)

Ce fût donc une 1ère pour moi au club Amphores en tant qu'invité ; Grand merci à Jean-Loup   de m'avoir ouvert les portes.
Je suis désormais sur liste d'attente et je vais devoir être patient... Très patient...C'est sûrement à cause de la qualité des adhérents et intervenants !
La sélection était parfaite ; Toute l'Italie a été "balayée" avec des vins biens faits, voir excellents pour des prix raisonnables. Un gros boulot pour Jean-Michel (Mister Président) qui a géré ça de main de Maître.

 Vivement la prochaine !
Pascal
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, peterka, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, condorcet, GAET, leteckel, Kiravi, Manas
03 Mar 2022 07:33 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck