Nous avons 1445 invités et 41 inscrits en ligne

La Spinetta

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 0

sabrina a répondu au sujet : Re: LA SPINETTA.

merci Valery pour ce commentaire, c'est D qui m'en a fait part, si tu vas en Italie, je peux te mettre en contact avec mon frère qui travaille chez Rivetti à la Spinetta,pour une dégustationn et la visite des caves, il y en a 2 à ma connaissance à Alba elles sont magnifiques( après c'est la Toscane). Beaux paysages qui accompagnent à merveille la dégustation
Amicalement

Sabrina
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3189
  • Remerciements reçus 143

francois999 a répondu au sujet : Monferrato Rosso Pin 2006

Monferrato Rosso Pin 2006

Jolie bouteille degustée sur un plat de pastas et plateau de fromage italiens.
Nez et en bouche assez typique des cépages locaux.
C'est assez long, élégant, digeste et bien fait.

NB : Je ne suis pas un grand amateur de ce type de vin et je prefere autre chose en Italie.

Francois
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2376
  • Remerciements reçus 397

Galinsky a répondu au sujet : CR: Barolo Campè 2004 & Barbaresco Valeirano 2005

Dégusté aujourd'hui deux vins en compagnie de Giorgio Rivetti (famille propriétaire et responsable de cave) - premièrement CR: La Spinetta - Barolo "Campè" 2004 - d'une noble finesse, qui va s'ouvrir progressivement dans les verres, le meilleur adjectif pour décrire est : Distingué ! - Des arômes de roses, d'épices, et de cerises vont se déployer au fur et à mesure dans nos verres - En bouche on sent la profondeur et la longueur du vin, avec des tanins soyeux. Mais avec de la richesse, de la puissance toute en élégance. Beaucoup de potentiel pour un vin qui est à l'aube de son existence. TRES BIEN ++
Le vin suivant est CR: La Spinetta - Barbaresco "Valeirano" 2005 - Changement de registre pour ce vin qui joue plus sur la puissance "brute" avec un coté fruits rouges frais et une tension apportée par un coté acidulé. Les tanins sont plus marqués, pas désagréable du tout, mais juste différent. A attendre encore quelques années pour que les tanins s'arrondissent. TRES BIEN.
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2376
  • Remerciements reçus 397

Galinsky a répondu au sujet : CR: Verticale Barbaresco Valeirano & Barolo Campe - La Spinetta

En compagnie de Georgio Rivetti propriétaire du Domaine La Spinetta, j'ai eu l'occasion de faire une très belle verticale de quelques millésimes du Barbaresco Valeirano et Barolo Campé -

Georgio Rivetti est une personne passionnante, captivante et qui n'a pas sa langue dans sa poche. Ainsi il fustige les fameux "supers Toscans" en argumentant d'une façon assez pertinente sur les assemblages Sangiovese / Cabernet et/ou Merlot et en ne comprenant pas pourquoi employer des cépages autres que locaux, si ce n'est pour plaire à une certaine population !

En comparant également le Nebbiolo au Pinot Noir de Bourgogne - Tant par sa structure, sa finesse, et je rajouterai personnellement par sa finale qui est plus porté sur un coté acidulé qu'autre chose (sans réduire l'un ou l'autre de ces cépages à uniquement ces aspects)

La dégustation verticale de CR: Barbaresco Valeirano de La Spinetta est faite sur les millésimes suivants :

CR: 2000 : Arômes assez fins et floraux, la longueur en bouche est moyenne, la finale d'une intensité moyenne.

CR: 1999 : Notes aromatiques plus évoluées sur les fruits rouges légèrement confits - Une bouche qui s'étire dans la longueur avec une acidité relativement marqué

CR: 1998 : Superbe notes sur des fleurs et fruits séchés. Grosse amplitude en bouche. Finale superbe sur la longueur avec une acidité enveloppant l'ensemble. Vraiment très beau et bon. TRES BIEN++

CR: 1997 : Racée, extrêmement présent avec une réminiscence aromatique et gustative impressionnante. Une bouche toute en délicatesse et en volupté. Longueur somptueuse. EXCELLENT

La dégustation de CR: Barolo Campé de La Spinetta porte sur les millésimes suivants :

CR: 2006 : Arômes mentholés, assez puissant s'étirant en longueur avec une finale acidulé. La finale est un peu sèche.

CR: 2005 : Aromatiquement assez discret, intensité moyenne, un beau vin au demeurant, mais pas au niveau des autres millésimes.

CR: 2004 : Sur des arômes de figues fraîches de rose, d'épices douces et un parfum de terre mouillée (mais pas du tout désagréable, bien au contraire), puis arrive un soupçon de truffes en début de bouche. La longueur est magistrale. Grand vin aujourd'hui et énorme vin pour demain. TRES BIEN ++

CR: 2001 : Belles notes d'évolutions aromatique et gustative, la bouche est toute en puissance, mais arrivant crescendo, la matière est vivante et vibrante. Quelle structure ! TRES BIEN

CR: 2000 : Les notes tertiaires arrivent, les parfums sont expressifs, l'ensemble sait rester frais, encore jeune. Finale superbe. TRES BIEN

En conclusion, une très belle dégustation autour d'un cépage : Le Nebbiolo qui prend parfaitement l'identité du terroir sur ces deux grandes appellations que sont Barbaresco et Barolo. Ce soir ma préférence ira au Barbaresco pour sa subtilité, sa trame acidulé et son coté charmeur. Barolo s'adapte parfaitement à un repas et sera moins agréable en dégustation pure.

Eric
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2596
  • Remerciements reçus 925

bertou a répondu au sujet : Re: Verticale Barbaresco Valeirano & Barollo Campe - La Spinetta

Beau reportage Eric (tu). J'aurai bien aimé participer à ces verticales.

Par contre juste un détail mais qui a son importance. Barolo ne prend qu'un seul "l".

Sinon pour faire un commentaire sur les super toscans. Ils sont quand même en perte de vitesse sauf pour les grosses pointures : Sassicaia, Macchiole, Masseto.... Dans la région Bolgheri, ils dominent (normal, vu que cette région a été "créee" pour faire du super toscans). En outre certains super toscans sont à base de Sangiovese.
Je voudrais sinon signaler qu'à l'intérieur du pays dans la zone des chianti, montepulciano et montalcino, ils sont en perte de vitesse et à une époque où dans de nombreux domaines le vin le plus haut de gamme était à base de cépages internationaux, désormais le vin porte drapeau est à base de Sangiovese. Il est parfois assemblé mais merlot et CS restent largement minoritaire. Ceci est valable principalement en chianti, à Montalcino ils ont toujours défendu le sangiovese (même si il y a eu des fraudes). Par contre que l'on inscrive dans le cahier des charges des DOCG que le vin peut contenir 10% de cépages internationaux, je trouve cela dommage car le canaiolo et le colorino apportent couleur et complexité aux vins.
Personnellement je préfère les cépages locaux à leurs places surtout quand on possède un cépage de la trempe du sangiovese.
Je ne crache néanmoins pas sur tous les supertoscans, certains ont été pour moi des pures merveilles comme Masseto en 2006, tout jeune mais quelle baffe où le Macchiole Pale Rosso 2006 bu tout récemment. Par contre certains ont été de véritables caricatures comme les vins de Sette Ponti (Orma et Oreno).

Enfin, comparer le pinot noir au nebbiolo est par contre un peu plus difficile. Certes le nebbiolo comme le pinot noir sont de vrai révélateurs de terroirs où chaque légères différences de pente, exposition, drainage se ressent immédiatement. Toutes les fines nuances du nebbiolo n'est pas sans rappeler celle du pinot noir. L'acidité élevée des vins issus de ces deux cépages. Les amateurs qui souvent fans de Bourgogne deviennent fans des vins de Langhe et vice-versa.
Cela fait beaucoup allez-vous me dire ;)
Par contre la structure tannique n'a rien à voir, le nebbiolo c'est un peu plus tannique et pour la table, ces vins ne demandent pas la même chose. Au niveau de l'aromatique je n'est jamais fait de rapprochement entre les deux.
Et puis je crois que c'est surtout le fait de comparer un si noble cépage qu'est le nebbiolo qui me dérange le plus. Bien entendu le pinot noir est aussi noble, mais n'est-il pas mieux de prendre le nebbiolo pour ce qu'il est, comme une entité à part entière ?
C'est peut-être cette tendance à vouloir tout comparer qui me déçoit un peu. Bien entendu c'est important d'avoir des repères comparateurs pour arriver à situer un vin. Mais parfois, sans comparaison on s'affranchit de bien des choses pour prendre encore plus de plaisir.
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2376
  • Remerciements reçus 397

Galinsky a répondu au sujet : Re: Verticale Barbaresco Valeirano & Barollo Campe - La Spinetta

Bonsoir Bertrand,

Oups !! J'ai modifié et ôté un "l" pour que cela sonne mieux à l'œil (l'horaire tardif de mon post, y est pour beaucoup ;))

Attention, je n'ai jamais fait d'analogie entre Nebbiolo et Pinot Noir, juste une comparaison dans leur structure, leur élégance (surtout pour Barbaresco, d'ailleurs) - Mes écrits comparaient plutôt ces deux cépages comme tu l'a repris ensuite (acidité, construction...) rien de plus. D'ailleurs lorsque je goute, ou bois (suivant le moment) un Nebbiolo, je ne le fais pas en me disant : "Tiens on dirait un bourgogne, alors plutôt Gévrey ou Chambolle, Volnay ou Pommard..." mais uniquement pour lui même.

Cdt,

Eric
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1017
  • Remerciements reçus 767

peterka a répondu au sujet : Re: LA SPINETTA.

Je souscris tout à fait aux propos de Bertou quant à la comparaison pinot / nebbiolo.
C'est aussi une (mauvaise, à mon sens) habitude qu'ont certains producteurs ou cavistes de faire le parallèle Piémont = bourgogne (donc pinot) / Toscane = bordeaux pour
expliquer grossièrement la différence de profil gustatifs entre les vins des deux régions quand ils s'adressent à des personnes qui ne connaissent pas les vins italiens...
De là à garder un discours du même genre vis à vis d'un amateur expérimenté, cela m'étonne un peu.

En ce concerne la différence barolo / barbaresco, je prends personnellement beaucoup plus de plaisir avec un barolo en dégustation pure qu'avec un barbaresco.
Barolo donnant à mon avis, en général, des vins plus amples davantage construits en largeur alors que barbaresco présente un profil plus élancé. Ceci fait que les tanins du barbaresco
apparaissent, en vin jeune surtout et par comparaison, plus dominants et plus stricts voire plus secs appelant un repas pour se civiliser. J'ai donc personnellement un ressenti à l'opposé d'Eric.
Mais ce ne sont que des généralités et si j'ai déjà dégusté le Campè, je ne connais pas du tout le barbaresco évoqué. Ceci explique sans doute cela.

Pierre
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2376
  • Remerciements reçus 397

Galinsky a répondu au sujet : Re: LA SPINETTA.

Il doit s'agir du même rapport qu'entre Bourgogne et Bordeaux ;)

Georgio Rivetti, parlait surtout des fameux "supers Toscans" et là on ne peux nier, de la part de pas mal de producteurs (mais je n'ai pas dit tous !) que le modèle de "référence" était La France, était le bordelais, était le Médoc...

Eric
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2596
  • Remerciements reçus 925

bertou a répondu au sujet : Re: Verticale Barbaresco Valeirano & Barollo Campe - La Spinetta

C'est vrai que les modèles du début pour les super toscans ont été le bordelais. Surtout au niveau de l'élevage des vins avec l'abandon des botti slovènes pour la barrique qui est la partie la plus visible. Mais quasiment toutes les régions du monde sont passés par là (même en Barolo et Barbaresco avec la fameuse guerre entre modernistes et traditionalistes).
Ils ont quand même rapidement abandonné l'idée de faire un Bordeaux "bis" et se sont concentrés sur le fait de faire le meilleur vin possible avec ce qu'ils avaient (des cépages principalement bordelais et un paquet de pognon !).
On en revient ensuite toujours à la comparaison, car on comparera inévitablement n'importe quel Cabernet Sauvignon ou Merlot du monde avec le bordelais et media et critiques nous poussent dans ce sens. Je trouve que la syrah australienne, le sauvignon blanc néo-zélandais ont réussi à se faire un nom sans référence aux régions d'origine de ces cépages.

Et pour terminer, je trouve que nous nous dirigeons de plus en plus vers une idée du vin au travers des cépages comme le point de vue anglo-saxons au lieu d'avoir une vision des terroirs.
Bien entendu c'est une généralité et que ma vision vu de Norvège est faussé.
En tous cas Pierre et Eric, en essayant de différencier Barbaresco, Barolo, vous avez plus une vision "terroirs" >:D<

Sinon pour la différence Barolo, Barbaresco, je trouve que c'est parfois pas évident mais j'ai tendance à avoir une vision identique à Pierre. Mais cela dépend du vigneron avant tout et du cru. Certains cru de Barbaresco sur argiles sont plus costauds et plus large que certains cru de Barolo sur sols à dominante calcaire.
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 109
  • Remerciements reçus 0

YOTTEN a répondu au sujet : LA SPINETTA Barbera d'Asti Ca' Di Pian 2006

LA SPINETTA Barbera d'Asti Ca' Di Pian 2006

Robe rubis intense avec un bord de disque légèrement tuilé.
Le nez est assez développé sur la prune, le chocolat et une légère note boisée / vanillée.
Les arômes de bouche sont assez similaires au nez avec en plus des petits fruits rouges qui apportent un peu de fraîcheur et un bon équilibre d'ensemble. Les tanins semblent déjà bien intégrés .
Même si les 14% ne se ressentent pas trop en bouche, le vin est un peu "pataud" et écœurant après dès le second verre.
C'est un peu contradictoire avec l'équilibre assez réussi mais difficile d'exprimer mon ressenti autrement.

Le style de vin riche et démonstratif qui me plaisait il y a quelques années et qui me lasse un peu maintenant.
Quand on vous dit que les goûts changent avec le temps ...

Moyen + / Bien

Yannic

Yannic
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1056
  • Remerciements reçus 1

Fabiano a répondu au sujet : Quelques vins de LA SPINETTA

Diner thématique sur quelques vins de La Spinetta. Tous les vins, étiquette découverte, ont été goutés sur une entrée de pains, jambons crus, et caviar d’aubergine. Puis certain bu avec le plat, un risotto au canard.

Sauvignon Blanc 2004 Langhe 13%
Un nez finement citronné (citron confit). Un bouche en demi-corps, légèrement grasse avec une bel équilibre en douceur et acidité, final moyenne-courte. Une jolie bouteille, facile à boire, facile à table, semble faite pour durer encore quelques année sans soucis. J’en mettrais bien quelques unes en cave. Bien+

Il Nero di Casanova IGT 2007 Toscane 13,5%
Nez légèrement sanguin, bouche en demi-corps avec un équilibre porté par d’agréables amers. Tanins un peu anguleux. Correct.

Barbera d’Asti Ca di Pian 2007 Piémont 14%
Nez sur un fruité mature, légère sensation boisé. La matière plus présente que la cuvée précédente permet un meilleur équilibre avec les tanins. Bien.

Barbera d’Alba Gallina 2008 Piemonte 14,5%
Beau nez pur sur la fraise mature et la vanille (belle qualité de bois). La bouche en rondeur est corpulente avec une belle concentration, l’équilibre est sur des tanins suaves (j’aurais aimé plus structure tannique). La longueur est plus qu’honnête. C’est trop jeune à mon gout mais malgré les tanins suaves (plutôt normal pour une Barbera) ça devrait bien vieillir. Une Barbera hors du comun dans un style résolument moderne. A attendre. Bien++

Nebbiolo 2008 Langhe 14%
Après la Gallina, c’est pas facile d’abordé ce vin, plus simple, sans aucun doute dans un style moins moderne. Le nez et fruité et floral, sans boisé perceptible (surtout après la gallina). La bouche est vive, les tanins vifs avec une acidité élevé. Après la suavité de la Gallina c’est un peu difficile mais en y revenant en cours de repas, ça se tient. Bien.

Pin Monferrato Rosso 2005 Piémont 14%
Le super-piémontais du domaine même si maintenant il n’y a plus de Cabernet dans l’assemblage (65% Nebbiolo, 35% Barbera). Le nez est sur la truffe, la rose fané et le goudron, ce n’est pas totalement pur. La bouche de belle concentration par un peu dans tous les sens, avec une belle structure qui donne de la profondeur. La finale est sur le whisky élevé en fut de sherry est un peu étrange ce qui laisse penser à un petit problème de bouteille. Malgré ce doute sur l’intégrité de la bouteille bu, le vin rouge qui m’a le plus plu ce soir là car la Gallina a encore besoin de temps pour diggérer son élevage. Bien++

Sur le dessert

Moscati d’Asti Bricco Quaglia* 2009 Piémont 5,5%

J’adore les Moscati de la spinetta et ma femme en est totalement fan. C’est d’ailleurs leur Moscati d’Asti qui m’a fait découvrir le domaine de la Spinetta il y a environ 8 ans.
De la pèche, de la poire, un fruit croquant. Un équilibre sucré qui rend l’ensemble facile. J’aime beaucoup. Bien+

*J’ai un léger doute c’était peut être Biancospino

Att.

Fabien.
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 202

whogshrog43 a répondu au sujet : CR: Moscato d'Asti Bricco Quaglia 2012 Domaine la Spinetta

Bonjour à tous,

Bu hier soi un CR: Moscato d'Asti Bricco Quaglia 2012 Domaine la Spinetta.

Un nez très expressif sur la poire, la pêche blanche, le raisin frais, le litchi, la rose sucrée...c'est gourmand rien qu'au nez.

En bouche on retrouve cette gourmandise de fruit avec un léger coté crémeux en attaque, un bel enrobage sucré juste ce qu'il faut, le tout soutenu par une bulle fine mais très vive qui assure la structure. L'équilibre avec 5,5° d'alcool est bien sur sans faille, c'est frais, d'une belle pureté de fruit et le vin se boit avec une facilité diabolique.

Un véritable bonbon fait boisson : 15,5/20 et un triple miam ;)

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17856
  • Remerciements reçus 1687

Jérôme Pérez a répondu au sujet : La Spinetta, Il Nero di Casanova 2008 IGT Toscane

CR: La Spinetta, Il Nero di Casanova 2008 IGT Toscane

robe sombre avec une bonne limpidité, robe jeune sans trace d'évolution marquée.
Nez sur les fruits rouges écrasés et les épices.
En bouche, c'est svelte, élancé, assez tendu avec une bonne concentration et pas mal d'allonge.
Belle longueur épicée avec un élevage qui sait bien rester en retrait.
C'est très plaisant, bien fait.

Jérôme Pérez
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 202

whogshrog43 a répondu au sujet : CR: Moscato d'Asti Bricco Quaglia 2012 Domaine la Spinetta

Bonjour à tous,

bu dans la série lapassionduvin.com/p... un CR: Moscato d'Asti Bricco Quaglia 2012 Domaine la Spinetta.

Jean Bernard :
Toujours aussi parfumé, dense et torchable.

Cédric :

De la poire plein le nez..
Des bulles discrètes, une sensation de demi- sec .. Bref, cela se boit tout seul

Moi :

Fruits blancs au nez (pêche, poire), la rose, le muscat...et une bouche dense crémeuse, ultra fraiche qui "rince" superbement la bouche à ce moment de la soirée. Une gourmandise...

Krabb / Simon :

CR identique à celui de Nico, une vraie gourmandise.

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 804
  • Remerciements reçus 20

dufraisse@hotmail.fr a répondu au sujet : CR: La Spinetta - Barbaresco DOCG - Bordini - 2008

Dégusté lors du salon RistorExpo de Erba (LC).



La Spinetta - Barbaresco DOCG - Bordini - 2008
[size=x-small]100% Nebbiolo[/size]

Robe grenat, les contours du disque étant orangé.
Premier nez sur l'alcool. Second nez beaucoup plus complexe et séducteur, tabac, canelle, vanille, cerise à l'eau de vie, rose séchée.
En bouche grosse matière, l'alcool est généreux mais contre balancé par une belle fraicheur, les tanins se fondent dans la masse. Très belle persistance, avec une pointe d'amertume.
Un vin avec un joli potentiel déjà très agréable au nez, qui à mon avis apportera de belles émotions dans 2-3 ans.
Bien+/Très bien

Insta: mathieu_dufraisse
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2026
  • Remerciements reçus 635

tomy63 a répondu au sujet : CR: La Spinetta - Barbaresco DOCG - Vigneto Valeirano 2007

Bu dans cette série : lapassionduvin.com/p...
CR: La Spinetta - Barbaresco "Vigneto Valeirano" 2007 : robe d'un rubis éclatant, très "Nebbiolo", nez expressif, sur la cerise confite, la fraise et autres fruits rouges. Beaucoup d'acidité en bouche mais pas forcément trop, tanins très présents mais relativement fins pour un Barbaresco 2007. Ca a quand même besoin de quelques années supplémetaires pour se fondre encore un peu. On reste sur de beaux fruits rouges, beaucoup de fraîcheur. Finale très longue. Déjà du plaisir sur ce vin, mais surtout un gros potentiel. Note : 17,5/20.
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 350

daniel popp a répondu au sujet : La Spinetta. Georgio Rivetti. Moscato d’Asti. Brica Quaglia 2012

La Spinetta.Georgio Rivetti. Moscato d’Asti. Brica Quaglia 2012.
[size=x-small] cr tiré de Catherine et les garçons, par monts et par vins du nord de l’Italie. [/size]

catherine
je l'avais bu il y a peu, j'en avais parlé sur mon blog et Daniel s'en est souvenu et l'a choisi. Léger perlant, nez délicat, très fruité, rappelant la fleur d’oranger, la rose, mais aussi la poire et la pêche blanche. Sa bouche est une vraie gourmandise, une bombe fruitée, légèrement sucrée (120g de SR).

philippe b
Une vraie gourmandise pleine de fruit, pas mal de sucre, mais reste aérien et gourmand. Idéal pour se rafraichir après tous ces tannins !

daniel
J’adore ce vin, son fabuleux gout de raisin de muscat, débordant vers la pêche, la rose, le litchi, la fleur d’oranger, porté par une très fine effervescence et surtout ses 4,5°d’alcool à l’allure d’oasis à la fin de la dégustation. Si je devais mettre un seul bémol, c’est sur son coté sucré...que la bulle à l’émoustillance aérienne, transforme en friandise absolue au gout de guimauve de notre enfance. Presque un dessert en soi, souligné par un simple sorbet...de Berthillon ! ;)
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3433
  • Remerciements reçus 678

PtitPhilou a répondu au sujet : La Spinetta. Georgio Rivetti. Moscato d’Asti Brica Quaglia 2013

Bonjour,

je profite de l'excellent compte-rendu publié par Daniel, pout écrire et poster le mien, concernant la comparaison de trois Moscato différents.
En effe,t j'ai goûté la version 2013 de la Spinetta, acquise très récemment chez Augé (Paris) : un Moscato d'Asti très fin et élégant, presque trop à mon goût en comparaison de celui de Bera (plus gourmand et peut-être moins élégant) et surtout de celui de Vajra, que j'ai beaucoup aimé : à la fois riche et équilibré, vif et gourmand. A mon goût, je préfère le style du dernier.

Cordialement,
Phil
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2021
  • Remerciements reçus 350

daniel popp a répondu au sujet : Re: LA SPINETTA.

Ah Philippe, ta comparaison m'évoque celle que l'on peut faire entre plusieurs Cerdon du Bugey (toutes proportions gardées évidemment) où l'on en finira jamais de départager les fans de Renardat Fache et ceux de Raphaël Bartucci.:S. Ton commentaire m'incite à gouter le Moscato de Vajra qui a l'avantage d'être moins cher !

Daniel
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3433
  • Remerciements reçus 678

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: LA SPINETTA.

Tiens, Daniel, j'ai justement fait dernièrement des dégustations parallèles entre Bartucci et Renardat Fache et je vote pour... les deux ! Mutatis mutandis, je rapproche l'élégance et l'équilibre d'un Vajra du Cerdon de Renardat Fache, en comparaison de la richesse et la gourmandise des Moscato de Bera et du Cerdon de Bartucci. Des styles différents mais toujours une très belle qualité des vins.

J'avais récemment essayé de lancer un sujet sur BdE à propos des bulles "faciles" d'accès qui peuvent séduire à la fois les amateurs et les néophytes : j'avais en tête les Moscato d'Asti et les Cerdon du Bugey, justement !

Bonne soirée
Phil
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 978
  • Remerciements reçus 155

mauss.th a répondu au sujet : Re: LA SPINETTA.

P'titPhilou écrivait:

> J'avais récemment essayé de lancer un sujet sur
> BdE à propos des bulles "faciles" d'accès qui
> peuvent séduire à la fois les amateurs et les
> néophytes : j'avais en tête les Moscato d'Asti et
> les Cerdon du Bugey, justement !
>

Tout à fait ok pour les néophytes. Pour toute ma fratrie et moi même, le moscato d'Asti de la Spinetta est notre première émotion bachique.
Quelques années durant, il était très dur pour nous d'avoir un noël sans spinetta à notre table d'enfants (:P) (avec modération, of course!)
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4123
  • Remerciements reçus 691

icna a répondu au sujet : La Spinetta. Georgio Rivetti. Moscato d’Asti Brica Quaglia 2013

Jolie découverte pour ma part, gourmand et élégant a la fois et qui plait vraiment a tout le monde. Parfait pour un apéro au bord de la piscine avec un seul défaut, la bouteille est trop petite.
Il faut que j'essaie d'autres bon moscato.

Quentin
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3552
  • Remerciements reçus 68

lbb.contact a répondu au sujet : CR: Bricco Quaglia, Moscato d’Asti, 2013

[size=x-small] Bouteille dégustée à l’aveugle par LPVLyon2 lors d’un voyage transalpin, le 9 Juillet [/size]

CR: [size=large]Bricco Quaglia, Moscato d’Asti, 2013 [/size]

img4.hostingpics.net...
Nicolas
Robe pâle. Nez sur le raisin, ça fait très Muscat. Je trouve derrière une légère odeur de caoutchouc (mais c’est pas franchement gênant). En bouche la sucrosité est marqué et même si ça peut fatiguer assez vite, ça ne m’a pas posé de problème sur un verre. La bouche concentrée et expressive rend le vin très agréable. TB-

Nolwenn
Nez muscaté, pierreux. L'effervescence est limitée. En bouche c'est sucré, délicat et la finale est sur la pêche. Bouteille sympa et rafraîchissante.

Benoit-lbb
Couleur très pale, peu de bulles. Nez très muscaté, fleuras blanches, joli. En bouche c’est bien sucre, à la fois fin et expressif… Expressif dans la concentration, fin par les arômes précis perçus. On a l’impression de croquer du raisin bien mûr. C’est persistant. Bien+ car un peu trop sucré à mon goût.

Benoît L. - LPV Lyon 2 : Les Avinturiers
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3552
  • Remerciements reçus 68

lbb.contact a répondu au sujet : CR: La Spinetta, Barbera d’Asti, Ca’ Di Pian, 2010

[size=x-small] Bouteille dégustée à l’aveugle par LPVLyon2 lors d’un voyage transalpin, le 9 Juillet [/size]

CR: [size=large]La Spinetta, Barbera d’Asti, Ca’ Di Pian, 2010 [/size]

img11.hostingpics.ne...
Nicolas
Robe foncée Nez plus discret sur les fruits, les épices et notamment le poivre. La première bouche est très soyeuse puis le vin se transforme : les épices arrivent au galop donnant du relief et du caractère au vin. Cette transformation est assez étonnante. Finale sur l’amertume. TB

Nolwenn
Changement de registre sur ce vin ! D'ailleurs j'ai rien noté sur le nez mais l'essentiel est sur la bouche. On a le droit à une belle matière, c'est opulent avec une puissance maîtrisée qui s'équilibre sur un trame fraîche et mentholée. Le tout sur bonne longueur. Un régal !

Benoit-lbb
La couleur est très sombre. Le nez est concentré avec des fruits noirs en confiture. La bouche est veloutée, assagie par des SR et une touche vanillée. Joli fruit que je trouve mélangé à une fleur type pivoine ou géranium, pas mal d’épices. Belle persistance ici aussi. Très Bien

Benoît L. - LPV Lyon 2 : Les Avinturiers
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5513
  • Remerciements reçus 2348

Frisette a répondu au sujet : CR: La Spinetta, Moscato d'Asti, Bricco Quaglia, 2015

CR: La Spinetta, Moscato d'Asti, Bricco Quaglia, 2015

Bue lors d'une reprise éclectique forézienne!

Cédric42120:
Nez fruité, à dominance de poire. Notes fleurs blanches.
Bouche fruitée, onctueuse. Bulles fines.
C'est désaltérant et d'une buvabilité indéniable et réparatrice pour les palais fatigués.

Jean-Bernard:
Même cr que Cédric.

Frisette:
La robe est très claire, avec une grosse effervescence. On a un nez de mandarine, franc. La bouche est ronde, un peu crémeuse, avec peu de matière. La bulle est assez fine. Celà fini très court, mais c'est très raffraichissant. Très Bien (16/20). J'étais sur une clairette de Die.

Flo (Florian) LPV Forez
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2376
  • Remerciements reçus 397

Galinsky a répondu au sujet : Barbera d'Asti "Ca' Di Pian" La Spinetta 2010

Remonté de la cave pour agrémenter le déjeuner dominical une bouteille de CR: Barbera d'Asti "Ca' Di Pian" La Spinetta 2010 La robe est d'une importante densité avec presque pas d'évolution - Le nez me frappe par son intensité sur les myrtilles avec un coté poivré et légèrement mentholé - En bouche un peu acidulé avec de fins tanins, c'est d'une très belle longueur et complexe. Maintenant le vin reste encore très, trop jeune. A laisser de côté encore quelques années pour pouvoir bénéficier du plein potentiel de la bouteille. BIEN+

Eric
#56
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1898
  • Remerciements reçus 502

sideway a répondu au sujet : CR: La Spinetta - Langhe Nebbiolo 2013 " Vigneto Starderi "

CR: La Spinetta - Langhe Nebbiolo 2013 " Vigneto Starderi " :
(bouteille épaulée le matin pour le soir)

Robe grenat, assez dense et vive.
Nez monolithique sur le cassis, et dès que je bloque sur cet arôme je ne sens rien d'autre. Il y a peut-être par moments quelques notes poivrées voire d'encre, de prunelle, mais ça reste très fugace. Donc une certaine déception au nez.
La bouche est plus convaincante : on a une belle matière bien travaillée, volumineuse, ainsi que des tannins certes nombreux mais avec un toucher de bouche plutôt élégant. Le cassis ne se fait pas trop ressentir en bouche donc de ce côté-là ça va.
Le milieu et la fin de bouche sont également positifs, avec une belle longueur et une finale bien persistante même si le vin est un peu " serré ".

Frèdè
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4689
  • Remerciements reçus 334

tarkan a répondu au sujet : CR: La Spinetta Sassontino Toscana IGT 2006

CR: La Spinetta Sassontino Toscana IGT 2006

Bouteille bue au restaurant à Rome et trouvée parmi une carte pléthorique.

Le nez est explosif sur le fruit et les épices.

La bouche est dense, le jus est charnu, c'est encore un peu serré mais la trame est là pour accueillir une complexité naissante sur les épices. Bel équilibre sur ce vin qui, bien que servi trop chaud au début, n'a jamais fait preuve de lourdeur. De beaux tannins resserrent une finale qui se veut intense avec une longueur correcte.

Très bien, avec une grosse marge de progression.

#58
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, breizhmanu, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck