Nous avons 1733 invités et 40 inscrits en ligne

Torbreck, Barossa Valley

  • Messages : 18293
  • Remerciements reçus 3201

Eric B a créé le sujet : Torbreck, Barossa Valley

Torbreck

PO Box 583, Tanunda sa 5352 lot 51
Roennfeldt Road, Marananga, sa, 5355
Australie
Tél + 61 (8) 8562 4155
Fax + 61 (8) 8562 4195.
cellardoor @ torbreck.com



torbreck.com





CR: Torbreck "juveniles" 2000 (60% grenache, 20% mourvèdre, 20% syrah, vieilles vignes du domaine): belle robe grenat. Nez est frais avec du fruit (pruneau, noyau de cerise, fraise écrasée) et des épices (poivre blanc, séchuan). Bouche ronde, juteuse, gourmande. Les tannins sont d'une discrétion absolue, même si l'on sent derrière une belle structure. La finale est épicée et donne un goût de revienzy ;)

Ce vin n'a aucun défaut souvent attribués aux vins australiens, si ce n'est qu'il est presque trop parfait pour ^^etre un vin français :D

Eric

Eric
Mon blog
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Torbreck

De quoi achever les récalcitrants du screwcap... ;)

Laurent
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Torbreck Run Rig 1998

CR: Barossa Valley Torbreck Run Rig 1998 :
PP16,5 - PC16 - LG15,5/16 - JP16

Teinte vraiment noire, bordure très mince. Le nez, intense, profond, évoque de nombreuses douceurs (pâtisserie vanillée, baba au rhum, gâteau à l'ananas, pruneau), avant de libérer des notes discrètes d'eucalyptus et de camphre. Matière suave, ronde, enveloppante ; le grain est très fin, la douceur confine au sucré (toujours ces notes pâtissières), mais la vitalité de l'ensemble est assurée par une acidité vive, juteuse, intégrée. Un style australien pleinement assumé - un vin massif, démonstratif, doux, qui parvient à conserver une belle cohérence.

S'en était bien tirée face aux meilleurs syrahs françaises !
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 448
  • Remerciements reçus 1

MatthieuS a répondu au sujet : Torbreck, Barossa Valley

Bonsoir,
Que pensez-vous de Torbreck? J'ai eu l'occasion de goûter The Factor 2001, ce vin qui est noté 97 points par Parker ne m'avais clairement pas marqué! A ça décharge, il est vrai qu'il n'avait pas été bû dans les meilleures conditions...trop peu aéré! De nombreuses bouteilles dorment encore dans la cave de mon paternel (2001 et 2002), j'espère quelles nous procurerons un plus grand plaisir. A propos, les shiraz australiennes évoluent-elles biens dans le temps ( 10-20ans)? Quelqu'un a-t-il une quelconque expérience?

Au plaisir de vous lire, Matthieu

Matthieu
#4
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: Torbreck

Mathieu,

Je pense effectivement que ce type de vins issus de la "chaude" vallée de la Barossa mérite d'être attendu quelques années!...les Grange 1986 et 1990, pour citer l'un des vins "référence" de la région étaient parfaits après 12 à 15 ans de bouteille! (même s'il ne s'agit pas de pure syrah!)...

Mon dernier vin de TORBRECK dégusté, "The Factor" 2003 (en juillet dernier) m'est tout de même apparu assez savoureux, épicé, chaleureux, certes un peu riche en alcool, mais très long en bouche, noté 16,50...

En général je préfère les vins de Mac Laren Vale ou Clare Valley qui présentent plus de "fraicheur"...mais il ne faut pas généraliser!

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Torbreck

CR: Torbreck Run Rig 1998 : très beau (16/20) : a bien figuré dans une comparaison avec des cadors rhodaniens (Un style australien pleinement assumé - un vin massif, démonstratif, doux, qui parvient à conserver une belle cohérence).

CR: Torbreck Descendant 1998 (syrah + peaux de viognier - sic) : bon vin (15,5/20) : de la fraîcheur et de la finesse
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2771
  • Remerciements reçus 343

Benji a répondu au sujet : CR: Torbreck The steading 2005

CR: Torbreck The steading 2005

Une cuvée milieu de gamme en tout cas en prix par rapport aux grands vins du domaine.

Nez très élégant de mûre et de romarin, qui rend gourmand et pousse irrésistiblement le verre à la bouche. Arrivent derrière, discretes, des touches de cèdre.

La bouche surprend un peu car on s'attendrait à plus de sucrosité. Il y en a certes mais peu. Bouche équilibrée, d'une longueur moyenne, sans défaut mais qui décoit légèrement par rapport au nez. Belle fraicheur malgré tout alors que l'étiquette indique 14.5%.

A mon avis, c'est un bon pirate dans une dégustation de languedoc, type Pic-St-Loup.

Un bon vin pour la table, sans doute, sans prise de tête, par exemple avec une daube.

Benji

PS renseignements pris sur le site de Torbreck, Grenache, Mourvedre, Syrah (dans l'ordre mais % inconnu), 18 mois en futs pas trop neufs. Non filtré.

Benji
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 448
  • Remerciements reçus 1

MatthieuS a répondu au sujet : CR: Torbreck The Factor 2002

CR: Torbreck The Factor 2002
Je ne me suis pas occupé de la préparation du vin et celui-ci a malheureusement, à mon sens, été trop aéré.
La robe de ce vin est magnifique, d’un beau rouge rubis très profond et très dense. Le nez est malheureusement que très peu intense mais dégage une belle complexité. La bouche, par contre, est sublime, par sa densité et sa suavité, elle caresse le palais. Le vin est puissant mais sans excès et profite d’un très bel équilibre. En effet, malgré les 14.5% d’alcool, le vin ne chauffe absolument pas. La structure est bonne et les tanins soyeux, même si pas encore parfaitement intégrés. La finale manque un poil de longueur, mais comme je l’ai dit le vin a été un peu trop aéré.
Pour conclure, je ne sais pas si ce vin mérite ses 99 points Parker (d’ailleurs c'est bien égal), mais il a vraiment la texture en bouche d’un très grand vin. Et, il n’a pas ce côté très commercial et boisé de beaucoup de syrah du nouveau monde et encore moins de sucrosité. C’est du vrai vin…

Matthieu
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1334
  • Remerciements reçus 26

marc de wolf a répondu au sujet : Re: Torbreck

Matthieu,

On fait des grands vins très équilibré hors France depuis longtemps ;)
Le problème des français est qu'ils pensent encore trop vite en caricatures périmés. Ca devient très vite "vin compoté", "vin au jus concentré" ou "vin extrêmement boisé" quand voit l'étiquette d'un vin étranger. Croyez-moi l'amateur moyen français n'est pas le mieux placé pour juger ces vins. Qu'ils soient Californiens, Argentins, Australiens, Allemands..

Mais alors vient le moment, comme toi, quand tu goûtes sans préjugés, que vous êtes alors surpris par la qualité et l'équilibre de certains vins. Goûter des vins outre France est très instructif, surprenant et parfois déroutant. Un vin Australien peut s'exprimer des manières très différents. Comme un vin bordelais ou un vin bourguignon.

Gardez l'esprit ouvert à tout. Prenez plaisir et peu importe l'origine du vin.

PS:
Juste une remarque. Beaucoup d'amateurs français font la chasse au notes de Parker pour acheter des BDX en primeur mais le condamne en même temps très vite pour ses notes sur des vins étrangers.

cordialement,
Marc
#9
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dantès

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 448
  • Remerciements reçus 1

MatthieuS a répondu au sujet : Re: Torbreck

Marc,
Je ne suis pas français...

"Et, il n’a pas ce côté très commercial et boisé de beaucoup de syrah du nouveau monde et encore moins de sucrosité. C’est du vrai vin…"
J'ai écrit cela, non par a priori, mais simplement pour préciser que ce vin n'avait rien de "sucré", ce dont sont les "bombes parkérisées" sont parfois accusées .

Matthieu
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1334
  • Remerciements reçus 26

marc de wolf a répondu au sujet : Re: Torbreck

Matthieu,

Alors tu es suisse ou belge? :)

C'est quoi un vin "sucré"? C'est quoi une "bombe parkerisée"? Juste des questions pour connaître tes repères dans cette matière.
Est-ce que tu as acheté tes Torbreck parce que tu as vu des notes élogieux de R. Parker? Ou parce que tu les as goûté auparavant.

Pour rebondir sur le message de Mr Jallot. J'ai eu des expériences avec des vins de Grant Burge (Barossa) qui s'amélioraient nettement en cave après 5 ans. Ils passaient des phases de fermeture et sans âme. Donc ils sont bien vivantes comme tous les autres vins bien faites.

cordialement,
Marc
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 448
  • Remerciements reçus 1

MatthieuS a répondu au sujet : Re: Torbreck

Je n'ai pas acheté ces vins, c'est mon père qui l'a fait. Je n'ai pas une grande expérience des vins australiens... Mais j'ai lu plusieurs fois que certains avaient un côté "sucré", j'entends aussi souvent que Parker mets de grosses notes à des vins très riches en alcool, sur extrait et sans âme; je voulais préciser qu’ici, il n’en était rien. Ce n'était donc pas une façon de dire que la plupart des vins du nouveau monde son sans âme, mais justement pour lutter contre cet a priori.

Matthieu
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1334
  • Remerciements reçus 26

marc de wolf a répondu au sujet : Re: Torbreck

Matthieu,

Un très bon point de départ. D'essayer de goûter sans a priori. Moi j'éprouve chaque fois que c'est pas évident.

Robert Parker et son équipe n'ont pas besoin de ma défense en leur faveur mais ils donnent aussi des commentaires élogieux et notes élevées sur des vins élégants et balancés.

Pour moi, les commentaires sur la région dans un millésime précis sont très précieux. Tout comme les commentaires sur le style du domaine.
Les notes, je m'en fou. C'est sûrtout pour des commerçants qui les mettent dans leur catalogue.

cordialement,
Marc
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 308
  • Remerciements reçus 17

Loup a répondu au sujet : CR: Torbreck 2005

Dégusté hier soir et encore ce matin ;) l’expression basique de Torbreck en 2005. Ayant hélas oublié mon carnet de commentaires, l’indication de cette cuvée hautement savoureuse sera passée sous silence. Mes excuses svp. Un vin de la Barossa-Valley globalement très démonstratif avec un taux d’alcool élevé (14.5%) mais somme toute assez peu ressenti malgré une méfiance chronique face à de tels seuils.

Une couleur très jeune bien sûr, grenat appuyé, pourpre en ses bords, brillante, vive annonçant un fort joli thème.
Le nez corrobore cette impression de déjà vu, senti et bu il y a quelques temps avec d’autres filous. Vibrant de tous les fruits rouges et noirs et de douces épices, le nez s’exprime avec une belle franchise et sans brutalité. En l’état, l’extrême complexité n’est pas le point fort de ce cru mais après quelques années de repos, il y a fort à parier que les éléments en se fondant inverseront cette première assertion.

Assez sûr de moi à nouveau (et à nouveau dans l’erreur), j’évoque la Reine des Bois en Châteauneuf. Ce n’est pas grave, car cela n’a d’autre importance que de situer ce vin parmi d’autres cuvées que j’apprécie énormément.

En bouche le vin est de haute volée avec un soigné soyeux. L’entrée est directe, la suite sans creux et douce toujours. Plaisamment tannique. La longueur s’apparente à d’honorables vaguelettes de caudalies, mais plus tard celles-ci devraient devenir autrement vigoureuses et tenaces. Les goûts sont dans la lignée du nez mais plus expressifs (violette, vanille en plus à mon avis). Une patte sucrailleuse à peine perceptible aussi, mais que j’ai aimée. Il ne faudrait pas aller au-delà et en faire une nouvelle-ancienne mode. L’équilibre demeure. En tous cas un vin de grand plaisir extrêmement flatteur et élégant sur lequel je suis revenu souvent avec délice. La shiraz est-elle la syrah ?

En conclusion plutôt un vin de dégustation que destiné à la gastronomie. Pour aujourd'hui. On peut préférer d’autres crus moins ostentatoires mais celui-ci est conquérant, parfaitement moderne et dans son temps. Quelques conservateurs trouveront à redire mais pour ma part, j’aimerai le retrouver (16.5).

Bonjour à tous.

Loup / Patrick

Loup.
« Car non moins que savoir, douter me plaît ». Pétrarque.
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 818
  • Remerciements reçus 20

ppezet a répondu au sujet : Re: Torbreck

marc de wolf écrivait:
> Matthieu,
>
> On fait des grands vins très équilibré hors France
> depuis longtemps ;)
> Le problème des français est qu'ils pensent encore
> trop vite en caricatures périmés. Ca devient très
> vite "vin compoté", "vin au jus concentré" ou "vin
> extrêmement boisé" quand voit l'étiquette d'un vin
> étranger. Croyez-moi l'amateur moyen français
> n'est pas le mieux placé pour juger ces vins.
> Qu'ils soient Californiens, Argentins,
> Australiens, Allemands..
>
> Mais alors vient le moment, comme toi, quand tu
> goûtes sans préjugés, que vous êtes alors surpris
> par la qualité et l'équilibre de certains vins.
> Goûter des vins outre France est très instructif,
> surprenant et parfois déroutant. Un vin Australien
> peut s'exprimer des manières très différents.
> Comme un vin bordelais ou un vin bourguignon.
>
> Gardez l'esprit ouvert à tout. Prenez plaisir et
> peu importe l'origine du vin.
>
> PS:
> Juste une remarque. Beaucoup d'amateurs français
> font la chasse au notes de Parker pour acheter des
> BDX en primeur mais le condamne en même temps très
> vite pour ses notes sur des vins étrangers.

bcp de notes de vins étrangers sont attribuées par Jay Miller (et elles st parfois déroutantes si je m'en réfère à un certain nb de dégustations à l'aveugle que j'ai effectuées)
amicalement
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 448
  • Remerciements reçus 1

MatthieuS a répondu au sujet : Re: Torbreck

Celle-ci (au sujet de The Factor 2002, le 2001 aussi d'ailleurs) était de Robert Parker himself.
J'ai bu un Torbreck The Factor 2001 la semaine dernière, grand et racé...cr. à suivre.

Matthieu
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 448
  • Remerciements reçus 1

MatthieuS a répondu au sujet : CR: Torbreck The Factor 2001

CR: Torbreck The Factor 2001
La robe du vin est d’un beau rouge rubis sang de pigeon. Le nez est délicat, sur le poivre, la fumée, le bacon. La bouche est soyeuse, concentrée et d’un bel équilibre. Les tannins sont encore légèrement astringents, la longueur est bonne. Ce vin est magnifique mais assez différent du 2002. Il est infiniment plus racé, mais sa texture n’a pas le même velouté et le même soyeux que son cadet.
Ces vins méritent d'être connus et recherchés.

Matthieu
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 251
  • Remerciements reçus 0

pascal.biny@orange.fr a répondu au sujet : CR: Torbreck The Factor 1998

CR: Torbreck The Factor 1998

Pour accompagner un excellent et savoureux civet de Sanglier préparé par l’épouse d’Anthony, ce choix d’un vin puissant à base de Syrah m’a paru sensé.

Pour tenir tête à la bête cuite avec un Roulier d’Henri Bonneau , ce 1998 de la Barossa Valley s’est monté particulièrement vaillant.

La robe reste très foncé, opaque en son centre.

Le nez est épanoui sur les fruits noirs, le cassis, la mûre.

En bouche le festival des fruits gorgés de soleil continue, le boisé luxueux est parfaitement intégré, l’alcool également comme très souvent sur les belles bouteilles australiennes.

La trame tannique est velouté et fine, je préfère cette bouteille au Relic Standish 2003 bu le mois dernier plus sur un style “décadent” et plus jeune aussi.

La capacité de garde est une fois de plus évidente à la dégustation tant le vin ne montre aucun signe de faiblesse pour terminer en finale sur une note poivrée et fumée.

J’ai hâte de gouter la grande cuvée du domaine, Run Rig !!!

#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2771
  • Remerciements reçus 343

Benji a répondu au sujet : CR: Torbreck The Steading 1999

CR: Torbreck The Steading 1999

Bu hier soir; pourtant familier du style Torbreck je n'ai pas reconnu celui-ci.
Il faut dire que c'est un assemblage Grenache / Shiraz / Mataro (= mourvedre) et que le mourvedre a pris le dessus avec des notes de cuir/d'écurie appuyées.
C'est très gourmand au niveau de la bouche néanmoins.
Benji

Benji
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 818
  • Remerciements reçus 20

ppezet a répondu au sujet : CR: Torbreck Run Rig 2003

CR: Torbreck Run Rig 2003

Premier contact avec ce géant australien:
robe d'encre avec un éclat magnifique,le nez est profond intense avec des parfums de bois exotique et de fruit noir+havane,la bouche est dense avec des tanins qui demandent encore une dizaine d'années pour se polir,la finale est très longue avec retour des parfums de fruit et d'eucalyptus.C'est énorme et à ce stade un des plus grands vins "jeunes" jamais gouté
98+(bu à côté de Finca Villacreces 1996_ 95/100)
A redéguster dans 10 ou 12 années...si j'en ai la patience!
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1462
  • Remerciements reçus 5

NyGiants a répondu au sujet : Re: Torbreck Run Rig 2003

Les vins du domaine vont être distribués en France par son nouvel importateur, South World Wines. Il y avait vendredi au Juvenile's une dégustation d'une bonne partie de la gamme en compagnie de Dave Powell le wine maker.

Je n'ai pas pris de note mais l'impression générale va vers une très grande homogénéité qualitative de la gamme. En blanc, j'ai bien aimé le sémillon 2008 woodcutter, joli vin plein de peps.

En rouge, un exercice interessant de deux cuvées issues du même jus (cuvées the Steading et Juvenile's il me semble) mais faisant l'objet d'un élevage séparé (une partie dans des fûts de chêne, l'autre non). Celle qui n'a pas vu le bois (Juvenile's), est un véritable jus de fruit frais qui se bois tout seul, d'une grande pureté. Celle élevée en fût a en plus des notes plus classiques de chocolat et tuti quanti; très bonne mais moins surprenante.

Une très belle cuvée 100% mourvedre, the Pict (millésime?) également qui vaut le détour. D'une élégance, d'une longueur et d'une fraicheur assez incroyables. Vin plutôt féminin par comparaison au Runrig (2005?) tout en puissance, en traction et en muscles. Ceci dit, c'est un vin très équilibré et très digeste.

A noter que Runrig n'est plus la cuvée la plus prestigieuse, la plus rare et la plus chère du domaine. Je n'ai malheureusement plus le nom en tête, mais le vin était un peu une synthèse entre le Pict et Runrig. Volupté et puissance réunies. Une sorte de quadrature du cercle au prix d'un richebourd DRC (prix départ domaine).

Un grand merci à Gaetan Turner de m'avoir permis de participer à cette dégustation atypique et très plaisante (difficle de recracher des vins si gourmands). A noter que la température de service était assez fraiche, probablement pour limiter une impression d'alcool qui pourrait se montrer plus envahissante si les vins étaient servis plus "chauds".
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 818
  • Remerciements reçus 20

ppezet a répondu au sujet : CR: Torbreck- Juvenile's 2005

CR: Juvenile's 2005: robe d'une très belle profondeur carmin,fuschia foncé. Nez de fruits rouges et noirs avec coco , des litchis et de l'eucalyptus. En bouche c'est immédiatement gourmand.Demi-corps;Finale moyenne.Du grand bonheur sur un canard aux mûres et aux échalotes.
92+
A regoûter dans 2 ou 3 ans.
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4275
  • Remerciements reçus 59

o_g a répondu au sujet : CR: Torbreck Woodcutter's shiraz 2008 Barossa Valley

CR: Torbreck Woodcutter's shiraz 2008 Barossa Valley

Robe sombre, jolie brillance et reflets violacés. Un vin très fruité, avec une forte dominante de cassis. La bouche est ample, mais malgré les 15 degrés il reste une certaine sucrosité qui est fatigante et n'incite pas à revenir au verre.
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82964
  • Remerciements reçus 8528

oliv a répondu au sujet : CR: Torbreck Woodcutter's Semillon - Barossa Valley - 2008

Bu chez Lasserre



CR: Torbreck Woodcutter's Semillon - Barossa Valley - 2008
Homard de nos côtes, pommes de mer et cèpes à la bordelaise

La robe du vin est plus fine que celle du Dauvissat, jaune paille aux reflets grisés.
Le nez est curieux et me rappelle dans un registre blanc les équilibres perçus il y a peu sur la Grange des Pères 2005 !
Le vin présente une nette réduction qui s'exprime sur des notes étonnantes de grillé fin, de léger brûlé, presque de plastique et des notes minérales d'une grande puissance. Est-ce du soufre ?
La bouche est agréable, avec du corps et construite sur un équilibre sans faiblesse. L'ensemble est plutôt fin, sur une aromatique discrète et bien contenue faite de notes minérales et florales bien portées par un élevage pas trop pesant.
La finale est moyennement longue mais laisse la bouche disponible à un autre verre.

Le vin s'accorde très bien avec les macaronis à la truffe, la passerelle aromatique de ce nez puissant jouant à fond sur les incroyables senteur de la melanosporum.
Sur le homard et sa sauce réduite de vin rouge, les rouges m'ont semblé mieux s'en sortir, les tanins répondant bien à la chair ferme du crustacé.
#24
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82964
  • Remerciements reçus 8528

oliv a répondu au sujet : Re: Torbreck

Australie
Le propriétaire de Torbreck évince Dave Powell, son fondateur !

www.winespectator.co...
www.decanter.com/new...
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82964
  • Remerciements reçus 8528

oliv a répondu au sujet : Re: Torbreck

Australie
Le propriétaire de Torbreck évince Dave Powell, son fondateur !

www.winespectator.co...
www.decanter.com/new...
www.adelaidenow.com....


Entretien avec Dave Powell.
www.decanter.com/new...
www.jancisrobinson.c...
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82964
  • Remerciements reçus 8528

oliv a répondu au sujet : Re: Torbreck

Australie
Le propriétaire de Torbreck évince Dave Powell, son fondateur !

www.winespectator.co...
www.decanter.com/new...
www.adelaidenow.com....


Entretien avec Dave Powell.
www.decanter.com/new...
www.jancisrobinson.c...


Ça s'arrange pas !
www.thedrinksbusines...
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9068
  • Remerciements reçus 349

RaymondM a répondu au sujet : CR: Torbreck - The Factor 2010

CR: Torbreck. The Factor 2010

J'ai lu dans les années passées ci dessus des CR élogieux, en plus de notes impressionnantes de 98 ou 99.

Eh bien je peux vous dire que je vais a contre-courant : un vin massif, lourdingue, sans aucune fraicheur, dont les 15,5 degrés devaient en valoir au moins 16 !
Pouah ! comment peut on boire ça !

Surclassé par un Yarra Yering 2010 australien lui aussi, mais d'une fraicheur et d'une buvabilité surprenantes .
Surclassé encore plus par un Smith Haut Lafite 2002 à l'aromatique de petit millésime, mais à la texture d'une grande finesse.

Raymond
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82964
  • Remerciements reçus 8528

oliv a répondu au sujet : Torbreck - The Factor 2010

Quelque chose me dit que j'aurais souffert aussi... :oops:
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 123
  • Remerciements reçus 37

dantès a répondu au sujet : CR: Torbreck Barossa Valley Descendant 2006

CR: Torbreck Barossa Valley Descendant 2006

C'est un vin qu'il me tardait d'essayer, tant j'en avais entendu parler. Je l'avais pas mal croisé aussi à l'étranger dans des étoilés. Dans le verre une robe profonde, un parfum puissant et séduisant. En bouche c'est impressionnant. Puissant avec déjà une grande complexité. J'apprécie la longue qu'il présente déjà. Malgré la puissance, c'est très équilibré, pas de lourdeur (si bien sûr on aime ce type de vin, il ne faut pas s'attendre à un bourgogne) et ça part tout seul. Je n'ai qu'une envie, c'est d'en reprendre. Extrêmement bien fait dans la gamme des vins puissants.


Vineusement,
--
Dantès
#30
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck