Nous avons 1092 invités et 77 inscrits en ligne

Clos Veličane

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Le Choc de la mise en bouteilles


Ce choc, je l'ai eu une première fois en descendant dans la cave du Clos Veličane, comme nous arrivions. Une seconde fois lorsque j'ai goûté les vins un à un, méthodiquement, puis une troisième fois avec les effets de cette dégustation prolongée : je n'ai pas pu cracher une seule goutte : pas que le vin soit si bon que je ne le pus, mais parce qu'il m'avait tellement manqué et ce vin à lui seul symbolisait le lieu.
Du reste fut il à mon goût et fidèle à mon souvenir, même si je ne suis pas le plus objectif pour en juger.
Une fois encore, je me rends compte du traumatisme de la mise avec toujours des amers renforcés et le fruit un peu absent.

Ma préférence va toujours à la cuvée d'assemblage qui possède une longueur et une texture qui me plaisent beaucoup.

voici les stars du jour :
#241
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: sly14, MathiasB, f.aubin, Agnès C, éricH, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Bilan d'étape

Après les fortes chaleurs de fin juin qui ont été également sensibles en Slovénie, le temps est plus frais. Pas plus de 25 degrés en journée et des températures qui n’excèdent pas 12 au petit jour.
J’ai l’impression que la vigne est moins en avance que l’an passée et la véraison semble encore loin. Avec une floraison autour du 15 juin, cela confirme que rien ne devrait être mûr avant le 25 septembre. Une année qui s’annonce normale : il n’y a pas eu de gel tardif et pour le moment la grêle nous a laissés en paix. Et contrairement à l’année dernière les attaques d’oïdium et de mildiou sont beaucoup mieux contenues partout et le Clos Veličane ne fait pas exception. En quelque sorte tout va pour le mieux ; le seul point de vigilance reste la charge sur chaque pied : la grêle de l’an passé ayant abîmé les sarments, j’avais dû par endroit laisser deux baguettes. Mais la vigne s’est défendue toute seule en produisant de nombreuses grappes, plus qu’à l’accoutumée : je vais donc sans doute enlever de la charge dans le courant du mois d’août. Je n’ai pas le temps pour le moment et il y a urgence à couper sous le rang. Nous avons eu du mal à trouver des bras acceptant d'effectuer ce travail : je vais donc le faire, il n’est que temps. Je dois bien avouer que j’aime ce labeur que d’aucun trouverait ingrat, ou pénible ; c’est comme si j’avais besoin de retrouver, d’éprouver cette pente et laisser aussi de ma sueur dans cette vigne car je souffre de n’en laisser davantage.
Le retour de la chaleur est pour la fin de la semaine : nous partirons alors vers le Nord, Tokay et la Slovaquie pour quelques jours.

C'est sûr que le glyphosate, c'est moins fatigant !

La cave est pleine de bouteilles ; c’est à peine si on peut y marcher : j’ai du rangement à faire mais aussi de l’étiquetage quand les étiquettes seront livrées : il y a du retard, comme dans les démarches administratives de déclaration : je navigue à vue et la barrière de la culture plus que de la langue nous rend vite bien fragiles : Comprendre le fonctionnement des institutions, une certaine logique qui n’est pas la nôtre : il en faut peu pour être totalement perdu.

Heureusement il y a cette beauté partout alentour, la douceur du temps qui fait que rien ne peut vraiment nous atteindre longtemps. Et il y a le vin : l’air a fait beaucoup de bien aux trois cuvées sous le choc de la mise en bouteilles ; après ouverture, le vin s’est détendu. Il y a un air de famille dans chacun des trois : une sorte de constante de goût en bouche j’assimile à un mélange fruité / épicé : je n’ai pas trouvé mieux : mirabelle et coing et une même profondeur très terrienne, même si il est évident que si j’y vois la manifestation du terroir, c’est bien parce que je la cherche et que finalement je la trouve. Je pense que ce sont des vins qui ne plairont pas à tous et c’est bien comme cela : cependant je suis frappé par la longueur en bouche, au-delà de ce que porte l’acidité qui est élevée dans les trois cuvées. Personnellement, je suis ravi du résultat ; nous essaierons juste d’avoir un peu plus de fruité sur le prochain millésime : en l’état, on se rapproche plus des expressions des vins secs hongrois de Tokaj : j’attends les commentaires de Laszlo Meszaros avec impatience.
Je vais également avoir l’avis d’une grande figure de la viticulture Néo Zélandaise : Alan Brady, le père fondateur des vins d’Otago s’est annoncé : par le plus grand des hasards, sa sœur est notre voisine ; j’ai prévu de l’accueillir avec quelques Pinots Noirs français et slovènes - un moment qui sera bien entendu relaté sur LPV.


Malek au premier plan et Svetinje au second
#242
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, Vougeot, sly14, MathiasB, Damien72, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3266
  • Remerciements reçus 693

didierv a répondu au sujet : Clos Veličane

Je me joindrais volontiers à une commande LPVienne pour 3 bouteilles de ce que vous voulez (riesling de préférence).
Si en plus la commande passe par une des gares de triage habituelles. Paris , Sainté, Clermont, Bourges, voire plus au nord ce sera le bonheur
Contact en MP

Didier
#243

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3300
  • Remerciements reçus 564

agitateur a répondu au sujet : Clos Veličane

Clos Velicane écrit: Une fois encore, je me rends compte du traumatisme de la mise avec toujours des amers renforcés et le fruit un peu absent.


A supposer que la mémoire olfactive et gustative de la personne soit au dessus de l'appareil moyen de mesure humain,

Il y a bien 2 notions à dissocier avant d'aller plus loin:
l'impact arômes
l'impact "amer"

Il n'y a pas vraiment de raisons d'augmenter l'amer de manière absolue. Mais si on diminue le "gras", alors l'amer ressortira en relatif.
Ca peut se produire ( assez souvent en fait; mais ce n'est pas non "obligatoire" ) en filtration à la mise, et c'est process dépendant en affectant la structure colloïdale.

La modification aromatique est dû à une contact oxygène ( inévitable mais dont l'apport quantitatif peut varier de 1 à 10 - là aussi selon les process - le delta est considérable en terme d'impact ).Les molécules les plus fragiles évoluent, d'autres se forment ou se formeront, mais il y a malgré perte et modification.
#244
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Jean-Loup Guerrin, TIMO

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Convergence

Le Clos est fermé au public depuis hier et déjà une visite ratée ! Le bouche à oreille fonctionne bien et des français en vacances avaient entendu parler de moi par un de leurs amis, fou de vin : il fréquente assidûment LPV, je ne le nommerai pas, mais il s’est déjà reconnu. Le bouche à oreille ne s’arrête pas là ! Chez le caviste de Jeruzalem, ils demandent le Clos Veličane : je pense que le caviste en question a dû tomber de haut car je lui ai proposé mon vin vendredi ; je lui ai laissé mes coordonnées et c’est ainsi que ce couple bourguignon a eu mon téléphone. Je dois dire mon émotion à la réception de cet appel : heureux de la circonstance inédite, heureux d’entendre les louanges de ces touristes sur la beauté de « notre » endroit, un peu déçu aussi bien entendu que cette rencontre n’eut pu avoir lieu. Ce n’est que partie remise.
J’en ai profité pour leur donner quelques conseils d’achat chez mes chers voisins et notamment ce fameux pinot noir 2012 de Dveri Pax : j’ai bien senti une réticence un brin narquoise de ces habitants de Marsannay, mais je crois savoir que l’essai a été transformé.

Nous rouvrons le 1 août quand nous serons revenus de Tokaj. Qu’on se le dise !

De cette présentation de mes vins à ce caviste, parlons-en tiens ! J’ai bien l’impression qu’il n’a pas aimé. Par politesse et aussi parce que je suis un bon client, il n’est pas allé plus loin que de dire qu’il était quelque peu déstabilisé par le style : je m’y attendais. Les vins locaux sont certes basés sur la fraîcheur mais aussi sur le fruit immédiat. J’ai eu beau expliquer que mes vins n’étaient pas faits dans cette optique, que je refusais la macération pré-fermentaire, que j’avais des élevages sans doute plus longs que la plupart des vins locaux, que mes cépages et mon terroir avait cette particularité très vive, je ne pense pas avoir convaincu. Le pinot gris a tout de même trouvé grâce à ses yeux ou bien était-ce une politesse de plus. Nous verrons bien. J’ai quand même eu l’impression de passer un grand oral … Je vise également deux restaurants locaux, il va falloir que je sois plus convaincant.
Je mesure une fois de plus le poids de la culture et de l’environnement en termes de goût. Et Mateja Sek, ma collaboratrice au Clos Veličane, sans qui rien ne se ferait, de me dire qu’il faudrait peut-être faire un vin pour le marcher local. Non ! Je ferai le vin que ce lieu donnera et de macération il n’y aura !

Toute l’herbe est coupée enfin et j’éprouve l’apprentissage qui est finalement une adaptation : j’ai modifié ma technique de coupe, mes gestes, et j’ai également porté quelques modifications techniques sur ma machine ; résultat, je coupe deux fois plus vite et avec moins de fatigue. (la pente, elle, est toujours la même !)

Côté traitement, le dernier a eu lieu de nuit : mon tractoriste, Samo Kolaric, un fameux vigneron qui fait des liquoreux magnifiques, a décidé de venir après 21h30 : drôle de soirée – mes voisins ont dû finir de nous prendre pour des fous ! Samo est un chic type, mais plutôt ingérable : du reste, ce n’est même pas la peine d’essayer de le contrôler. A terme, j’ai prévu de me doter d’un quad pour tous les travaux nécessitant la motorisation, mais cela n’est pas encore possible. Cependant, je voudrais éviter autant que possible le tassement des sols.
Les vignes sont pour le moment superbes et toutes les maladies ont été maintenues à distance. Pour preuve ces grappes de Pinot Gris.


En août, il restera à remettre les rameaux récalcitrants au milieu des fils, étêter là où ce sera nécessaire et une fois le risque de grêle éloigné (l’est-il jamais ?) enlever un peu de charge pour ne garder que 6 grappes par pied. Mes voisins mécanisés passent avec des sortes de taille-haie, mais je préfère garder mes feuilles par ces temps très chauds, sans compter que nous sommes des rares à posséder une vigne exactement plein sud. En fonction de l’avancée du niveau de maturation, peut-être me risquerai-je fin août à effeuiller un peu autour des grappes. Et encore, cela dépendra de la météo annoncée à ce moment-là.

Clos Veličane sera très animé au début de ce mois et je m’en réjouis : des amis, de la famille, le passage annoncé d’un LPVien : convergence.
#245
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, Jean-Paul B., Eric B, Vougeot, didierv, daniel.gureghian, peterka, Jean-Loup Guerrin, TIMO, sly14, hannibal, MathiasB, f.aubin, Agnès C, david84, Damien72, éricH, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 571
  • Remerciements reçus 138

f.aubin a répondu au sujet : Clos Veličane

Superbe récit...et magnifiques grappes Jérôme !!!

LPVment,
Franck
#246

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Retour en terre Slovène où nous pouvons de nouveau admirer le spectacle du couchant.

Il a beaucoup plu entre des épisodes de chaleur : il faut maintenir la vigilance face aux maladies.

Le pinot gris entame juste sa véraison : cette année rien ne sera ramassé au Clos Veličane avant le 20 ou 25 septembre. Ce millésime est curieux : il promet de belles choses mais impose d'être très attentif.
#247
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Wild Irishman

Très grand moment hier au Clos Veličane avec la venue d'Alan Brady. Ce monsieur est un pionnier du vin en Nouvelle Zélande, appelé aussi le père fondateur de Central Otago où il a été un précurseur en y introduisant le pinot noir avec les résultats que l'on sait.

à 83 ans il fait encore du vin et apprécie le faire maintenant pour son plaisir à 100 % sans pression. L'un de ses vins que j'ai goûté avec lui prouve le très haut niveau de qualité de certains pinots noirs néo-zélandais, bien de certaines caricatures pensées ou éprouvées.

J'étais un pu fébrile, très intimidé (oui, cela m'arrive !), mais tout de suite nous avons compris que nous parlions le même langage universel, celui de la passion du vin.

Je ne suis pas peu fier des commentaires qu'il m'a adressés et que je copie ici :

Bonjour Jerome. It was a pleasure to see what you are trying to achieve at Clos Velicane. You have a dream and the passion and I am sure these will help you to achieve your vision. Thank you for a very interesting tasting. Already you are producing distinctive wines and these can only improve as your understanding of your terroir grows. Best wishes. Alan


et voici ce qu'il a laissé sur son compte Instagram :

wild_irishman_wines
On tour (10) Passion defined - a Frenchman in Slovenia. Jerome Perez found his hectare of Riesling and Pinot Gris in Jerusalem Slovenia just three years ago. Now it’s more than just a summer home for him and his family. It’s his paradise. He has an absolute conviction about his terroir and now his own label, Clos Velicane and dreams of expanding into Pinot Noir if he can find a suitable cooler site. With a clear vision and the French market in mind he has aimed for a more austere style than the fruit driven wines of his neighbours. This is a man on a mission. Watch this space. #closvelicane #slovenianwine



Outre les vins du Clos Veličane du millésime 2018, nous avons pu boire quelques pinots noirs ; j'ai proposé à Alan Brady un pinot noir Slovène qui je pense l'a bluffé (Dveri Pax 2012) par son " very french style" et le Clos Saint Landelin 2016, un pinot noir d'un style assez inédit, de très bon niveau, également. Lui, avait amené son vin Macushla 2017 (traduction littérale "ma chérie") : un vin en tous points remarquable, sans doute plus concentré que les pinots noirs que nous connaissons, plus colorés, mais d'une finesse et d'une fraîcheur de fruit, d'une pureté assez rare. J'ai eu peine à croire que ce vin avait été élevé longuement en barriques dont certaines étaient neuves. Un vin sur la cerise griotte, la groseille, avec un velouté superbe et une finale croquante sur des petits tanins très serrés et juteux.

#248
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Jean-Paul B., mgtusi, peterka, Jean-Loup Guerrin, sly14, MathiasB, Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Klopotec

Les premiers klopotecs ont fait leur apparition dans le vignoble. Le premier, le 10 août, (allez savoir pourquoi) sur l'esplanade de Jeruzalem. Ces moulins à vent et à bruit sont érigés quand le raisin commence à mûrir pour faire fuir les oiseaux. Lors les collines semblent se répondre au son des klop klop klop.


Le travail dans la vigne est terminé : l'herbe est coupée, les sarments fous ont été rangés à leur place et ceux qui rêvaient de s'élever vers le ciel ont été coupés. Le dernier traitement a eu lieu, une fois de plus de nuit, le premier août.

La vigne ressemble aujourd'hui à un jardin à la française et j'en suis ravi et pas peu fier, comme je suis fier des fruits : nous sommes à la mi-véraison du pinot gris et vraiment c'est un plaisir de voir la qualité qui saute aux yeux.

Le riesling n'est pas en reste : des toutes petites grappes caractéristiques de ce clone :



La vie au Clos est animée, nous avons quelques visites et je dois dire le bon moment que nous avons vécu avec Yoann et Déborah qui ont passé quelques temps ici : deux passionnés de vin, je devrais dire deux fous de vin. Voir des jeunes de 25 ans, certes professionnels, à ce point piqués par le virus, c'est plutôt émouvant.
Très chouettes instants, plutôt rajeunissants !
#249
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Jean-Paul B., daniel.gureghian, peterka, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, o_g, DUROCHER, MathiasB, Agnès C, Damien72, éricH, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

étiquettes et cartons

Il n'y a plus guère de travail à la vigne, il ,ne reste plus qu'à espérer que tous ces beaux raisins vont arriver à maturité sans encombre et que le ciel ne va pas leur tomber sur la tête. Si rien de grave n'arrive, ce qui en sortira sera fabuleux.
Déjà des décisions sont prises même si nous savons bien que les aléas risquent de bouleverser les plans établis : pousser un peu plus le riesling et un peu moins le pinot gris : viser les 95 / 100 Oe comme ligne de mire et limite à ne pas dépasser pour les secs.
J'aimerais bien tenter un vin liquoreux aussi allons nous laisser le rang 22 : le plus long et mêlé des deux cépages. Nous verrons bien ce qu'il donnera fin octobre ou début novembre ; j'avoue également qu'éprouver physiquement la vendange serait un grand bonheur.

Le lien au végétal se transforme : comme si la vigne faisait moins peur, on s'en approche davantage, le contact est au plus près, plus direct, moins retenu. Le travail s'est effectué plus en profondeur que l'année dernière, moins superficiellement, comme si je comprenais mieux, comme si j'osais plus : plus de respect aussi ; nous avons fait connaissance, vraiment.

Voilà plusieurs jours que je n'ai guère le loisir d'aller dans les rangs, accaparé par les expéditions, l'étiquetage et le montage des cartons : ce n'est pas et de loin la partie la plus agréable du travail, mais c'est aussi le lien avec ceux qui portent de l'intérêt au Clos Veličane qui se prépare. Aussi, on s'amuse comme on peut en cave et cela donne de beaux résultats !


les nouveaux tirages d'étiquettes sont très réussis, plus travaillés dans le volume, le toucher, la qualité du papier, mais l'image est exactement la même


Je suspends les possibilités de commandes du millésime 2018. Nous verrons à la rentrée avec les premiers commentaires qui vont arriver, mais j'aimerais étaler sur l'année et permettre au millésime à venir de prendre le temps. Ce temps qu'il prendra dépend de l'accueil et du succès du 2018 qui s'apprête à rentrer dans les boîtes.
#250
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: daniel.gureghian, MathiasB, Agnès C, leteckel, éricH, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3266
  • Remerciements reçus 693

didierv a répondu au sujet : Clos Veličane

Jolie couleur du vin et jolie bouteille
Étiquette épurée et classe
On verra fin septembre si le ramage vaut le plumage.
J'ai confiance

Didier
#251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Bon, je pourrais vous montrer des cartons, des cartons, des montagnes de cartons, mais je préfère partager les couleurs du soir :


#252
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., daniel.gureghian, jean-luc javaux, peterka, Jean-Loup Guerrin, o_g, sly14, Damien72, faka, éricH, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6608
  • Remerciements reçus 3665

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Clos Veličane

Incroyable : on dirait une peinture d'un paysage rêvé !

Jean-Loup
#253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 254

Benji a répondu au sujet : Clos Veličane

Même réaction que Jean-Loup !
C'est un endroit pour être peintre, pas vigneron ;-) histoire de faire de vraies œuvres d'art ;-)!

Benji
#254
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 209
  • Remerciements reçus 72

faka a répondu au sujet : Clos Veličane

Bonjour,

commande arrivée à bon port ce matin. Les 2018 sont au frais et seront goûtés d'ici quelques jours :-)

Davy
#255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 6

Nicoh67 a répondu au sujet : Clos Veličane

Commande également reçue aujourd’hui. Hâte de goûter tout ça :)

Nicolas
#256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Les livreurs semblent efficaces et les cartons blindés ont tenu la distance jusqu'à présent. Les premiers vins sont arrivés et je sens que ça fourmille d'impatience de déboucher :
quelques conseils, alors :
- prenez le temps de la dégustation car les vins du Clos Veličane aiment prendre l'air : le screwcaps ça tasse un peu.
- comparer les trois sur une dégustation n'a que peu de sens car les styles sont différents ; surtout en termes de vivacité.
- le frigo c'est bien mais c'est très froid (3 / 4 °) : 10 - 11 degrés vont très bien. En respectant la règle 1 vous respecterez également la 3 en laissant la température monter doucement.
- Le riesling plutôt à l'apéritif / le pinot gris plutôt à table / Plešivica, quand vous voulez.
#257
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: peterka, f.aubin, faka, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1134
  • Remerciements reçus 792

Agnès C a répondu au sujet : Clos Veličane

Bonjour Jérôme,
L'emballage est effectivement parfait et tout est arrivé à bon port.
Il manque un dernier conseil à nous donner: de quand à quand peut on les ouvrir (surtout quand on en a peu), s'il vous plaît?
Merci et bon retour
Agnès

"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
#258
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: faka

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Chère Agnès,
Je pense que des trois vins, c'est le riesling qui a besoin de plus de temps pour s'exprimer et je pense qu'il est armé pour exister longtemps.
Cependant, je vais faire preuve d'humilité et d'honnêteté : je n'en sais rien.
Les vins me semblent armés pour affronter le temps. Je suis certain qu'il seront bien meilleurs après un an de bouteille comme le 2017 qui se révèle bien meilleur maintenant.
Si je devais faire un plan de dégustation (et sur la comète) je laisserais le riesling tranquille un moment. Plesivica donne pas mal de plaisir dès maintenant avec une belle complexité après un peu de temps d'aération.
J'ai vérifié le pinot gris en arrivant : il ne me semble pas avoir souffert du voyage. Il est ample, solaire et pourtant vif et a très bien accompagné un filet mignon à la moutarde et les fromages qui ont suivi. C'est clairement ce type d'accompagnement qu'il faut viser.
Nous sommes en train d'apprendre ce terroir : le temps nous apportera des réponses sur le temps, même s'il n'y a aucun raison que les vins ne se prêtent pas à une certaine évolution sur quelques années.
Il y a également le facteur millésime : 2018 a été un millésime chaud et précoce. Les vins ont capté de cette "solarité" par des arômes plus jaunes que blancs : personnellement, je pense que ce type de millésime n'est pas le plus apte à la longue bonification.
Pourtant orientalisé, je t'ai fait une belle réponse occidentale, très normande. Je vais aussi apprendre de vos avis. Mais 5 ans sans problème, voilà un avis sur lequel je ne prends pas trop de risques.
J'espère avoir assez de trésorerie pour me permettre de faire patienter les vins en bouteille plus longtemps avant de les libérer. 6 mois sera un premier objectif, un an, une sorte d'aboutissement. Même si la dégustation aujourd'hui n'a rien d'incongru, avec cette restriction pour le riesling.
#259
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Jean-Paul B., daniel.gureghian, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, Agnès C, Damien72, faka, Yoannc, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 112
  • Remerciements reçus 28

c mathieu a répondu au sujet : Clos Veličane

Clos Velicane écrit: Les livreurs semblent efficaces


Ils semblent l'être un peu moins dans mon secteur car toujours rien en vue...
Dommage car je suis dispo ces jours ci mais beaucoup moins à partir de la semaine prochaine...
Et du coup,j'ai une question à ceux qui ont déjà reçu leurs vins:avez vous été prévenus par le transporteur de son arrivée?Ca me serait utile de le savoir afin de pouvoir m'organiser.
Merci pour vos retours
Mathieu
#260

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17655
  • Remerciements reçus 1454

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Clos Veličane

Mathieu
je viens d'appeler le service client du livreur et viens de vous envoyer le numéro de tracking par sms : cela ne devrait pas tarder maintenant.

Jérôme Pérez
#261
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: c mathieu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2653
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : Clos Veličane

"" Il manque un dernier conseil à nous donner: de quand à quand peut on les ouvrir (surtout quand on en a peu), s'il vous plaît? ""

Agnès , vous pouvez faire le test avec les petits gars de l' Aviron Bayonnais rugby pro...je ne sais pas quel était le vin servi la semaine dernière ...mais contre Clermont , j'ai bien peur que Clos Veličane ne soit pas le bon choix pour l'événement ( avec tout le respect pour le magnifique travail de Jérôme ) ....à la rigueur , un petit verre de Pialade lors du repas précédant le match ...un vin blanc n'est peut être pas recommandé .
#262

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1701
  • Remerciements reçus 67

philippe loiseau a répondu au sujet : Clos Veličane

Jérôme,
Quelles températures conseilles-tu ?
Carafage ou pas ?
Merci.
Philippe.

Philippe LOISEAU.
#263

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Je constate que le vin tient bien l'aération et s'en trouve mieux.
Il est aussi plus à l'aise autour de 11 degrés.
Donc, mettre au frigo, ouvrir et voir comment il évolue à l'air et à la température. Vos retours seront également précieux.
Le pinot gris peut-être un poil plus frais. Je conseille d'ailleurs à ceux qui souhaitent goûter les vins et qui ont les trois de commencer par ce vin. C'est une bonne introduction au style et il s'apprécie très bien à table sur des viandes comme un filet mignon.
Le carafage peut être intéressant pour la cuvée d'assemblage Plešivica ou le Pinot Gris s'il est juste avant la consommation, histoire de bien ouvrir le vin et si la bouteille doit être bue en une seule fois.
#264
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: philippe loiseau, faka

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Je me demande si

Je me demande si
Je me demande si des bouteilles de 2018 ont déjà été ouvertes, partagées, commentées autres qu’entre mes mains.
Je me demande si elles ont été appréciées autant que je les aime. Si ce goût, ce caractère du riesling si particulier va être accepté, ce même caractère imprimé à la cuvée Plešivica.
Je me demande si le pire ne serait pas que les vins laissent indifférents et s'il ne vaut pas mieux que certains les détestent pourvu que d'autres les aiment.
Je me demande si ces vins vont vieillir avec le bonheur que je leur prédis et je me demande l’instant d’après si cette prédiction ne relève pas plutôt du souhait ou pire, du vœu !
Je me demande si je ne fais pas erreur, si j’ai bien le droit d’avoir ces prétentions, s’il y a de l’intérêt dans tout cela.
Je me demande si les expéditions vont bien se poursuivre : des petits accrocs sont venus émailler ce qui jusqu’ici se passait à merveille.
Je me demande ce que sera le Clos Veličane dans cinq ou six ans, si cette « entreprise » sera toujours.
Je me demande quand me quitteront ces questions, ces doutes.
Je me demande si ces beaux raisins vont tenir jusqu’à la fin de ce mois qui commence aujourd’hui.
Je me demande si des pluies ne vont pas s’abattre et ruiner ce travail d’équilibriste qui nous a permis d’en arriver là.
Je me demande si nous pourrons conduire ce projet de faire du doux cette année à la fin d’octobre ou au début de novembre.
Le ciel peut tout changer, tout ruiner, tout magnifier. Je me demande si Luc ne va pas lire à tort dans cette phrase un appel au divin ! Une prière ! -)
Je ne me demande pas quand nous allons revenir au Clos Veličane pour admirer ce ciel si beau même menaçant : le plus tôt possible. Nous sommes dans ce sas terrible de l’attente : l’attente que les 95 Oechsle soient atteints sans encombre, attente de ce retour. Incertitude qui crée le « je me demande si » qui ne nous lâche pas.
Je me demande si nous sommes les seuls à voir ce ciel d’incertitude et si de la colline d’à côté, il est si beau.

#265
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, daniel.gureghian, Agnès C, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6608
  • Remerciements reçus 3665

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Clos Veličane

Je comprends toutes ces questions, Jérôme, mais en ce qui concerne celles sur le ressenti d'autres que toi sur ces 2018, il est possible que la plupart de ceux qui les ont déjà reçues et de ceux qui vont les recevoir suivent tes conseils et attendent un peu…
Il va donc te falloir encore un peu de patience. Mais les paysages qui t'entourent vont t'y aider !

Jean-Loup
#266

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Effervescence

Les vendanges approchent, l’effervescence se produit avant la fermentation … la même que l’année passée, sans doute amplifiée par le fait que le lien s’est resserré encore davantage : un lien de travail, de temps passé, de satisfaction, aussi, du résultat de ce travail plus près de la plante et du sol.

Les fruits du millésime 2019 sont d’ores et déjà l’expression de moins de pression subie et d’adaptation à un contexte difficile. Partout en Europe, 2018 restera l’année des luttes contre les maladies et avoir produit de belles grappes sur ce millésime est en soi déjà une satisfaction qu’hélas tout le monde ne partage pas.

On ne dira jamais assez que le même épisode de grêle peut endommager à trois moments successifs : les dégâts immédiats, les stigmates sur les baies qui s’en sortent mais qui sont fragilisées et qui sont des proies faciles pour le botrytis, les stigmates sur la plante qui blessée peut ne pas répondre comme on l’attend lors du millésime suivant.

2019 fut une année de lutte plus sereine mais il est vrai qu’également avec une expérience certes encore très minime mais confortée, nous avons pu prendre un peu plus de hauteur et du coup le travail s’est fait plus en profondeur.
Maintenant, nous sommes à la merci de ce qui se passera d’ici la maturité jugée satisfaisante pour sonner le ban, une fois de plus plongés dans une posture contemplative et impuissante.

Il a plu en quantité début septembre et nous avions pris les devants contre le botrytis. Le temps se rétablit et même si quelques épisodes de pluie s’annoncent, ils ne semblent pas de nature à mettre à mal la belle qualité des raisins, d’autant  que c’est quand même globalement un temps très ensoleillé qui se dessine, au moins jusqu’au début d’octobre.

Les choses semblent se précipiter par des maturités qui avancent vite. Le pinot gris flirte avec les 80 Oechsles et la limite des 95 se rapproche. A suivre … 

Le millésime 2018 commence à faire parler de lui et les commentaires qui tombent maintenant assez régulièrement correspondent bien à ce que j’attendais ou plutôt ce à quoi je m’attendais. Je redoutais, plus que tout, l’indifférence : sur ce plan, je suis rassuré.
J’aime lire que mes vins sont des vins de caractère. Et si je ne puis être ravi de lire que certains n’apprécient pas, je peux le comprendre et je l'accepte ; mais apprendre que d’autres aiment beaucoup est un immense bonheur.





J’avais suspendu les commandes parce que je devais honorer les livraisons des vins réservés en primeur. Je lance aujourd’hui une deuxième campagne de réservation pour les 3 cuvées du millésime 2018 que je ferai partir fin octobre. La réservation se fait à l’aide du formulaire accessible ICI et désormais dans la signature de mes messages. 

Je croise les doigts pour que tout se passe pour le mieux dans les deux semaines qui viennent et j’espère par-dessus tout qu’il restera du raisin sur les deux rangs que j’ai prévu de laisser pour élaborer fin octobre le premier « doux » du Clos Veličane.
#267
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot, daniel.gureghian, f.aubin, Agnès C, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

Petit mot rapide pour signaler ma rupture de stock en France et du coup, les cercles à qui j'avais proposé un échantillonnage devront attendre le réassort de fin octobre.

Cela me permet de relancer l'idée de faire goûter les vins du Clos Veličane aux cercles LPV constitués : j'offre les vins, l'expédition restant à la charge des cercles.

les nouvelles commandes partiront en même temps, fin octobre ou début novembre.

Au Clos Veličane, tout le monde retient son souffle : la météo des 7 prochains jours est très favorable, les fruits sont très beaux, sains et sucrés, les maturités vont encore avancer et le pinot gris sera sans doute prêt.
#268
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 162
  • Remerciements reçus 1038

Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

J-4

C'est fixé à vendredi 27 septembre : Voilà que le ban va sonner et que les grappes seront coupées. Comme l’an passé, le riesling a refait son retard sur le pinot gris et les sucres sont montés vite. Comme l’an passé, nous avons de très belles acidités, plus importantes que partout alentour. Plešivica est pourtant la vigne la plus chaude du secteur, la seule complètement exposée au Sud. Quelle en est la raison ? L’altitude ? La composition du sol plus sableuse ? Le matériel végétal et nos beaux clones de Geisenheim ? Sans doute tout cela à la fois, sans oublier le soin que nous avons apporté à cette vigne. Nous l’avons bichonnée pour qu’elle puisse nous livrer ce qu’elle a de meilleur. Le travail ne s’effectue plus à l’échelle du rang, mais du pied ; c’est dans cette direction que nous allons.




L’écrivain anglais et critique es vins, Chris Boiling, nous a réservé une partie de la récolte et nous fera sans doute de belles photographies des vendanges. J’ai renoncé à vinifier tous les raisins parce que je ne suis pas en mesure encore de vendre la totalité de ce que la vigne peut produire et que je n’ai aucun intérêt à avoir un stock de bouteilles sur les bras. J’ai longuement réfléchi cette option et le dilemme était de choisir entre cette réalité et céder à la tentation de rentrer ce qui pourrait potentiellement être un millésime de grande qualité, voire exceptionnel. 

Cependant, je m’accroche à cette volonté de laisser du raisin dans la vigne et de pousser la surmaturité. J’ai le sentiment que nous pouvons atteindre de belles qualités sur ce type de vin avec notre terroir : j’ai bien conscience que je risque de donner à manger aux oiseaux ou de perdre la vendange si le temps n’est pas favorable. J’imagine bien que tous ceux qui se risquent à ce type de production font le même pari sur l’inconnu. J’ai la chance de pouvoir me le permettre. Si tout se passe comme je l’espère, nous ferons des tries à partir du 20 octobre. Clos Veličane depuis le début de cette aventure, c'est un peu le laboratoire de mes idées et de mes convictions : même si j'ai dû faire quelques compromis avec les éléments, je trouve plutôt réjouissant de n'avoir à concéder qu'à eux-seuls.

Je suis ravi de l’accueil reçu par le millésime 2018 : les commentaires arrivent assez nombreux et j’ai de bons retours en offline.Que les vins aient du caractère, j’en suis heureux. Contrairement à ceux qui n’en ont ouvert pour le moment qu’une bouteille, je connais le vin depuis sa naissance et je constate comment chaque cuvée évolue et se met en place. Ce que je vois arriver pour le riesling me plait beaucoup, il faut être patient mais la récompense sera au rendez-vous.
Plešivica me plait toujours autant et gagne chaque semaine en élégance :les amers vont aller en se gommant. Quant au pinot gris, je l’aime pour ce qu’il est et finalement devient très intéressant, dans un style sans doute plus classique que les deux autres cuvées. J’aime son gras, sa puissance bien balancée par la fraîcheur. J’ai compris qu’il ne fallait pas goûter ces cuvées sen même temps : les équilibres sont très différents et l’effet séquence est redoutable quelque soit l’ordre.

J’ai pris quelques contacts avec des cavistes mais rien n’est concrétisé encore : je vois cependant que vendre du vin est un métier et que je ne peux en mener trois ainsi de front sans m’épuiser. Cependant, je ne suis pas prêt à renoncer à ce mode de contact direct avec les amis du Clos Veličane qui sont maintenant nombreux et je dois avouer une fois encore toute l’énergie que je retire de ces petits mots, de ces encouragements, de ces retours ou de ces remerciements que je reçois : il est évident qu’ils font partie de mes pensées lorsque je suis dans ma vigne ou dans ma cave ; ils font partie de ce qui me fait avancer : je sais ce que l’on attend de moi ; ça met une sacrée pression, mais elle pousse vers le haut. A chaque geste, le moteur, c’est « faire le meilleur vin possible. »
#269
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, dfried, PBAES, dt, didierv, daniel.gureghian, Jean-Loup Guerrin, bibi64, sly14, condorcet, Agnès C, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81696
  • Remerciements reçus 7115

oliv a répondu au sujet : Clos Veličane

L’écrivain anglais et critique es vins, Chris Boiling, nous a réservé une partie de la récolte et nous fera sans doute de belles photographies des vendanges.


On croquerait bien dedans, ce pinot gris ! MiaM!

#270
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck