Nous avons 1221 invités et 21 inscrits en ligne

Clos Veličane

  • Messages : 3780
  • Remerciements reçus 1271

Réponse de francois999 sur le sujet Clos Veličane

Impressionnant la hauteur des ceps et la longueur du rameau

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
19 Fév 2024 21:38 #511

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

C'est en effet une caractéristique de la zone. Sur la photographie, il s'agit d'un pied de pinot gris : lui c'est le champion de la longueur !  Mais ce n'est pas le plus difficile à tailler car il y a peu ou pas de vrilles : le riesling est terrible pour les épaules.
Mais de façon générale, le terroir sablo-argileux et le sous sol marneux permet une très bonne vigueur de la vigne et le challenge c'est de juguler la production. 
Personnellement, j'essaie de limiter au maximum le rognage, mais c'est le sport local estival. Ma contrepartie, c'est cette activité de taille longue et difficile physiquement, mais je pars du principe que le sucre vient de la feuille et de la feuille jeune principalement. Ceci dit, avec la présence de la flavescence, la limitation du contact de pied à pied du feuillage est également à prendre en considération. (donc aucun choix n'est simple)
Le furmint est au moins aussi pénible que le riesling à tailler et c'est la raison pour laquelle sur mes jeunes plants, j'envisage de le conduire en cordon de royat (comme c'est souvent le cas à Tokaj) plutôt qu'en guyot simple.
Pour ce qui est de la hauteur des ceps, il faut prendre en compte que le climat est très continental et que les gelées de printemps ne sont pas rares. C'est une façon de limiter leur impact.

toute demande particulière via www.closvelicane.eu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Paul B., bibi64, TristanBP
20 Fév 2024 07:43 #512

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1779
  • Remerciements reçus 4112

Réponse de Jean-Paul B. sur le sujet Clos Veličane

Je taillais, je taille et je taillerai

Après le tumulte d’une vie française heurtée, rude, agressive, presque combattante, retrouver ce havre de paix permet de mesurer la connerie de certaines situations.
 

En fait, tu t'es taillé.
Et tu as eu bien raisin.

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Jean-Loup Guerrin
20 Fév 2024 14:05 #513

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Verticale et horizontale

La taille est terminée : j’ai préféré attacher les baguettes car j’ai le sentiment que tout est proche de démarrer : quelque sarments donnaient de l’eau à la taille. Je n’ai jamais vu cela en février. Mais les saules pleureurs étaient en feuilles au bord de la Mura et sur le domaine, les sureaux également.
L’attente risque d’être longue jusqu’au derniers risques de gel.

J’ai pu faire les comptes sur l’impact de la flavescence : le tribut est encore lourd mais moins que celui de l’année dernière. Il est une fois de plus beaucoup plus important sur le riesling que sur le pinot gris alors que c’est l’inverse pour l’esca. Pour cette dernière, je me suis essayé à quelques greffes sur le porte-greffe, souvent sain. C’est une technique que j’ai vu faire et qui semble donner de bons résultats.
Je verrai au printemps si les greffons ont débourré pour étendre la technique, le cas échéant, sur les autres pieds touchés.

Comme l’an passé, les commandes des nouveaux plans ont été passées et comme l’an passé, il y aura d’autres plants de furmint.

Chris Boiling, journaliste du vin est passé en voisin et cela a été l’occasion de faire une verticale de tous les millésimes de riesling produits au Clos Veličane. 2018 restera toujours un vin à part, mais j’aime son évolution ; toujours beaucoup de tension mais aussi du gras et des notes terpéniques marquées. Je suis convaincu qu’il doit encore évoluer.
Les 2020 (classique et +) sont pour le moment les plus expressifs et se dégustent vraiment bien : le riesling + possède un supplément de confort et de complexité, mais la vigueur du renski riesling est vraiment intéressante.
2019 est apparu un peu timide face aux autres millésimes, mais il est marquant par sa grande jeunesse, presque en état de fermeture. Je faisais remarquer à Chris que les vins à partir de 2020 ont été mis en bouteilles avec beaucoup moins de trituration et une filtration bien plus douce : ceci explique sans doute bien des choses. 2021 est sans doute un cran au dessus de tous, mais 2022 s’en rapproche avec une supplément de gourmandise et je me surprends à le préférer. 2023 en cuve est très prometteur et vraiment surprenant de densité : jamais un millésime n’avait goûté aussi bien en cuve à ce stade. Ce fut un exercice très intéressant.
;
 
première verticale des rieslings du Clos Veličane

Avant de partir, je suis allé saluer les amis de Kog, en pleine préparation d’une dégustation autour du Modra Frankinja. Miro Munda et Les Cabot (Liam et Sinead – Roka Winery) n’ont de cesse de promouvoir les cépages slovènes : ils avaient déjà fait un bel événement autour du furmint, ce fut le cas ce week-end autour du MF avec des vins de toute l’Europe Centrale. J’ai eu l’occasion de les aider à faire les groupes : là aussi un exercice très intéressant. C’est vraiment un cépage passionnant !
 
à Kog, l'ambiance est studieuse autour de cette horizontale de Modra Frankinja
.
Je les ai quittés à regret, devant préparer le départ pour la France, mais avec des regrets aussi de ne pas connaître la même solidarité et la même entente à Jeruzalem, pourtant à quelques kilomètres de distance : à Kog ça joue collectif, à Jeruzalem, on se la pète et on joue individuel : navrant. Mes amis sont à Kog : j’y vais partager, apprendre et rire aussi ! Regret également d’avoir raté Guillaume (Domaine Suklje) qui a fait le voyage depuis la Bela Krajina : c’est sûr que dès que ça cause Modra Frankinja, il n’est jamais bien loin.

Un dernier petit travail dans la cave et c’en est fini de cet épisode : les consignes sont passées, le printemps peut bien arriver, le millésime 2024 est lancé !
 
après la pluie 1er mars 2024 16h30

toute demande particulière via www.closvelicane.eu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., mgtusi, jean-luc javaux, peterka, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, leteckel, éricH, Kiravi
03 Mar 2024 19:12 #514
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22045
  • Remerciements reçus 6278

Réponse de mgtusi sur le sujet Clos Veličane

Je faisais remarquer à Chris que les vins à partir de 2020 ont été mis en bouteilles avec beaucoup moins de trituration et une filtration bien plus douce 

Tu vas virer nature Jérôme !

Michel
03 Mar 2024 19:46 #515

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Il y a de la marge, Michel ! 

toute demande particulière via www.closvelicane.eu
03 Mar 2024 19:57 #516

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 318
  • Remerciements reçus 2095

Réponse de Papé sur le sujet Clos Veličane

"Les 2020 (classique et +) sont pour le moment les plus expressifs et se dégustent vraiment bien : le riesling + possède un supplément de confort et de complexité"

Je confirme, !
Bue il y a 2 mois environ et le plaisir était au rdv. Aromatique, rond, gourmand avec encore un long chemin devant lui. Très belle bouteille. 
Pascal 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, daniel.gureghian, Moriendi, Jean-Loup Guerrin
03 Mar 2024 20:03 #517

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Verticale Riesling par Chris Boiling



A fascinating vertical tasting of Rieslings to mark International Riesling Day. They tell the story of a boutique winery in Slovenia and a French teacher with a passion for sweet Pinot Gris and Riesling.
They show a step-by-step improvement - from the first vintage to the most recent (yet to be labelled) wine - as the creator, Frenchman Jérôme Pérez, finds his feet and confidence.
The 2020 and 2021 illustrate the huge potential of Clos Veličane in northeast Slovenia, near the hilltop village of Jeruzalem, for producing petroleum-rich Rieslings.
#slovenianwine #slovenianwines #jeruzalemormož #rieslinglover #riesling #internationalrieslingday
@clos_velicane

toute demande particulière via www.closvelicane.eu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., daniel.gureghian, bibi64, TristanBP, Papé, éricH, Ilroulegalet
16 Mar 2024 07:31 #518

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2684
  • Remerciements reçus 8251

Réponse de bibi64 sur le sujet Clos Veličane

 for producing petroleum-rich Rieslings.

Mince, tu as eu une marée noire? 

Plus sérieusement, ce caractère du riesling n'est pourtant une marque de fabrique du Clos (du moins en jeunesse). Tout ceux qui se sont penchés sur tes vins à l'aveugle peuvent en témoigner  .

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard
16 Mar 2024 09:02 #519

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Je faisais la remarque encore hier soir avec le 2022 : impossible de dire riesling aujourd'hui à l'aveugle. Mais ce sera impossible de ne pas le dire dans 5 ans.
Sur le 21, les terpènes commencent à se signaler. Sur les 2020 (le classique et le +) c'est bien plus évident.
Sur le 2019, en jeunesse, j'en ai perdu plus d'un, n'est-ce pas ? aujourd'hui, la boussole indique la direction assez précisément. Mais c'est certain et d'ailleurs j'en suis heureux, les terpènes ne dominent pas.

toute demande particulière via www.closvelicane.eu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., bibi64, TristanBP, leteckel
16 Mar 2024 09:13 #520

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane - Millésime 2022

Réservation du millésime 2022

Nous y sommes : ce millésime est disponible dès maintenant et les premières expéditions auront lieu dans la seconde moitié d'Avril.

Le succès des millésimes précédents et surtout de 2021 m'a fait réfléchir à la façon de distribuer mes vins. J'en suis venu à la conclusion que je ne pouvais pas me couper de ceux qui ont fait ce succès, c'est à dire les lecteurs de LPV à qui je dois beaucoup, si ce n'est tout, qui ont permis et qui permettent encore cette aventure. Expérimenter, essayer, avancer. 

Cela se fait donc ici, dans cette rubrique qui m'est chère : ceux qui ont déjà des bouteilles en cave recevront en plus un courriel.

2022 au Clos Veličane, c'est beau : dans un contexte chaud et sec, le terroir a répondu présent et a fait merveille : pas de stress hydrique, pas de perte d'acidité : des vins avec une belle densité dans le style que vous connaissez maintenant. Le formulaire de réservation est accessible en cliquant ici.

toute demande particulière via www.closvelicane.eu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Paul B., daniel.gureghian, TristanBP, Papé, leteckel
17 Mar 2024 09:10 #521
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane - Millésime 2022

Réservation - suite


Le stock de Pozna Letina 2021 qui était disponible est épuisé. Il n'est plus possible d'en obtenir : il va rester quelques bouteilles dans la cave du Clos Veličane pour que nous puissions le voir évoluer doucement.

Seul, donc, les vins de 2022 sont maintenant  disponibles : expédition fin avril.

Le formulaire de réservation est accessible en cliquant ici.

toute demande particulière via www.closvelicane.eu
23 Mar 2024 17:24 #522

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane - Millésime 2022

Y a plus de saisons !

Nous sommes passés de l’été à l’hiver en douze heures. Les températures ont chuté dans la matinée de façon vertigineuse et autant la chaleur qui régnait ces derniers jours était incroyable, autant ce retour de février en plein avril fait peur : certes il va ralentir cette effervescence que l’on perçoit sans peine, cette explosion de vie qu’il sera bon de juguler quelque peu, mais il fait craindre son excès : la pluie de ce matin avait quelques allures de grésil ; il n’est pas exclu qu’il neige ce soir. Je surveille les prévisions et elles sont plutôt rassurantes ; ça ne descendra pas trop bas.

Jamais je n’ai vu une végétation aussi avancée à la mi avril, et en même temps, jamais je n’ai vu autant de bourgeons à éliminer. Le terme d’explosion n’est pas vain. Certains troncs sont couverts de gourmands. Chaque pied requiert donc un nouveau passage que j’assimile à une seconde taille, au moins aussi capitale que la première car il serait totalement crétin de tailler rigoureusement en hiver et laisser trois ou quatre rameaux non désirés pousser maintenant. Le vrai dilemme du moment se situe au nouveau du courson : laisser un ou deux bourgeons en pensant au risque d’un gel tardif. Comme je ne pourrai pas faire un autre passage ce printemps, mon choix se fait en fonction de la vigueur supposée de chaque pied.
Cette réflexion d’ailleurs me taraude depuis les premières années de taille : je pense que je vais davantage orienter ma taille en fonction de la vigueur de chaque cep plutôt que dans le choix a priori d’un guyot simple à 6 yeux. Pour certains pieds, c’est déjà trop, pour d’autres, c’est une limitation presque stupide.
 

En même temps que l’ébourgeonnage, je coupe l’herbe sous le rang : j’utilise un fil très fin pour ne pas blesser les pieds : il y a davantage de manipulation mais la vigne s’en trouve bien mieux et il y a moins de casse sur les jeunes pieds.

Quand tout ce travail sera fini, il faudra replanter les pieds touchés de flavescence. Ils sont encore nombreux, mais moins que l’an passé : 25 % de moins.
Les pieds morts de pinot gris, comme l’an passé seront remplacés par du furmint.

Je m’essaie également au sur-greffage des pieds touchés par l’esca directement à partir du porte-greffe. Je verrai bien le taux de réussite : la seule difficulté a résidé dans la sélection des rameaux à greffer à partir de la taille de cet hiver car il y a un risque de récupérer des rameaux atteints de flavescence : en effet, les symptômes n’apparaissent pas forcément la première année et c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles la progression se fait si vite et de façon si massive.

Côté cave, j’attends les étiquettes avec impatience : il y a du retard, elles auraient dû arriver ce qui m’aurait permis de préparer les commandes à expédier. Mais tout va rentrer dans l’ordre dès demain et les vins partiront comme prévu.
Le millésime 2023 me ravit à chaque dégustation : il n’y aura plus de soutirage maintenant. Juste du repos et de la maturation en cuve avant la mise en bouteilles à la fin de l’été. Mais je pense que je tiens là un millésime du même niveau que 2021, même s’il est différent : plus fin, plus délicat, plus complexe.

Ce matin, le sommelier du restaurant Milka (Kranjska Gora) double étoilé Michelin est passé goûter les vins du millésime 2022 : ils seront à la carte de ce magnifique restaurant dès le mois de mai : je suis très fier et très honoré. Avec Le Crissier (Lausane) et Strelec (Ljubljana), nous serons à 6 étoiles ! Le début d'une constellation !
 



 

toute demande particulière via www.closvelicane.eu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Nilgiri, letournaisien, enzo daviolo, sideway, peterka, Jean-Loup Guerrin, bibi64, tomy63, TristanBP, Papé, flupke14, leteckel, Ilroulegalet
16 Avr 2024 18:10 #523
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane - Millésime 2022

On fait le point
  • Le gel, c'est fait : chez moi, seuls les jeunes plans de l'an passé au ras du sol ont dégusté : ça repartira peut-être et peut-être pas pour tous, mais mes voisins sont bien plus touchés que moi, je m'estime chanceux.
  • L'étiquetage, c'est fait.
  • Les expéditions, c'est fait.
  • La coupe de l'herbe, c'est fait.
  • L'ébourgeonnage, c'est fait.
  • Les plantations, c'est presque fait : la flavescence a frappé fort. 200 pieds de riesling et 250 de furmint au total auront été plantés à la fin de la semaine.

Entre temps, on goûte, on regarde et on prend des photos ;
     
 

toute demande particulière via www.closvelicane.eu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Galinsky, enzo daviolo, jean-luc javaux, sideway, peterka, bulgalsa, bibi64, flupke14, leteckel, Kiravi, Ilroulegalet
24 Avr 2024 21:56 #524
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 2403

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane - Millésime 2022

Bonne heure -  bonheur

En arrivant, nous prenons l’été de plein fouet ; les journées sont très chaudes, autour de 34 degrés et l’herbe coupée jaunit vite. Cependant, il est possible de mesurer les qualités du sol et l’effet réservoir car cela ne reste pas jaune longtemps. Il a plu beaucoup avant : mai et juin ont été très arrosés et la vigilance a été nécessaire pour le pas se faire avaler par le mildiou. Nous avons décidé de suspendre provisoirement les traitements biologiques qui n’étaient pas assez suffisants, et nous y sommes revenus dès que la pression a été moins forte.

L’immersion progressive dans la vigne montre trois choses : L’année n’est pas précoce, plutôt tardive même. Le gel de printemps semble avoir fait plus de dégât qu’il m’avait semblé : il n’y aura pas une grosse récolte. La flavescence dorée qui a largement impacté le Clos Velicane ces dernières années semble ralentir, même si elle n’a pas disparu. Je ne veux surtout pas m’enthousiasmer trop vite car certains pieds de vigne n’ont de symptômes qu’au cœur de l’été ; néanmoins il me semble qu’à pareil moment l’an passé, j’avais dû mettre à nu davantage de pieds. Je n’ai pas encore travaillé réellement dans les rangs de riesling, variété qui est beaucoup plus impactée que le pinot gris sans que je comprenne pourquoi – le rapport est de un à deux. Tous mes voisins se plaignent et se lamentent de la situation et c’est vrai que les rangs sont de plus en plus clairsemés alentour. C’est un fléau et la Stajerska est sans doute la région la plus touchée et dans celle-ci la Prlekija semble détenir la triste première place.

À la cave, les vins en cuves évoluent bien : j’envisage de mettre en bouteille dans la seconde quinzaine d’août. Je vais tester les bouchons en verre cette année et revenir à une forme de bouteille plus classique : pour une raison de compatibilité avec le bouchon en verre ; il faut savoir que la marque qui les fabrique préconise et garantie certains modèles chez des fabricants spécifiques avec lesquels des études sont menées : diamètre et régularité du goulot. Seconde raison, le stockage ; les forme rhénane sont un enfer à empiler et quand ça part, il est impossible de retenir. J’ai déjà connu deux épisodes avec de casse.
Le riesling 2022 affiche des arômes de citron très purs, Ce sera un très bon vin, il l’est déjà. Le pinot gris conserve la structure des deux derniers millésimes avec, à ce stade, davantage de gourmandise. Quant au liquoreux, il ressemble au 2021 mais sans doute plus marqué par le botrytis, avec des arômes plus confits.

Les 2022 en bouteilles me confirment que je dois attendre le plus possible avant de les mettre en vente : le riesling s’ouvre enfin et pour cette version, il ne me semble pas possible de ne pas reconnaître le cépage. Il incarne cependant toujours la « buvabilité » qui l’a toujours caractérisé. Ce vin n’est jamais aussi bon que bu et non goûté : le riesling n’est pas un vin que l’on boit du bout des lèvres.
Plesivica joue davantage ce rôle de cuvée pour petit doigt en l’air : il y a les occasions pour cela et la table lui va bien. C’est toujours la cuvée préférée des sommeliers et je comprends parfaitement pourquoi.
Le Sivi Pinot s’affirme dans la densité et le sérieux : un vin de forte personnalité avec une forte intensité : une sorte d’Hermitage slovène dans ce millésime, comme d’ailleurs était le 2021 déjà.

Quelques contacts très intéressants se créent qui si ils se réalisent par des commandes risquent de faire parler.

Le riesling 2022 continue de cartonner dans le deux étoiles Michelin de Granjska Gora, Milka : il a fallu réapprovisionner. Le Sivi Pinot 2022 coule à flots au Suklje Wine Bar de Ljubljana : Clos Velicane existe par ceux qui le boivent et l’apprécient : ça me permet d’aller à la vigne confiant le matin, même si le contexte de cette maladie terrible et de ce gel qui a bien impacté le millésime 2024 impose quand même son lot de réflexions.


Quand il fait 34 dehors, travailler à la cave est un bonheur. Mais si on parle de bonne heure, 6h00 est idéal pour partir travailler dans les rangs

toute demande particulière via www.closvelicane.eu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, daniel.gureghian, peterka, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, Frisette, flupke14, GAET, leteckel, the_ej, KosTa74, Kiravi, Ilroulegalet, barbare46
13 Juil 2024 06:02 #525
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck