Publicité slide

    Un grand tour dans la cave.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a créé le sujet : Un grand tour dans la cave.

    Première partie, quelques généralités et un mot sur les bulles.

    L'été est toujours moment propice à dégustation puisque je peux passer suffisamment de temps en France (pour être plus précis, au dessus de la cave) pour goûter tout ce qui me nargue à longueur d'année. Goûter et organiser un peu cet immense bordel, qui révèle souvent quelques surprises, ou plutôt, semble retourner à la vie des bouteilles dont j'avais perdu la trace dans cet océan de cartons moisis.

    Ce riche été a apporté son lot d'informations intéressantes, qu'il est pertinent de rapporter plutôt dans cette rubrique que dans les rubriques individuelles de vins, où je ne manquerai pas de poster quelques comptes rendus plus détaillés.

    Durant ce long séjour, nous avons donc bu dégusté une centaine de bouteilles. Sur une plage de millésimes allant de 1981 à 2016. Origines variées : Allemagne, Autriche, Italie, Espagne, France (Champagne, Loire, Bourgogne, Beaujolais, Rhône, Sud-Ouest, Languedoc, Roussillon, Provence - oui, j'ai encore soigneusement évité le bordelais et l'Alsace qui convient peu à l'été tel que nous l'avons pratiqué). Il est ressorti de ces nombreuses bouteilles : 0 bouchonnées et 3 oxydations en stade final (ou presque, une était rigoureusement imbuvable) sur des vins de 2005 et 2008, loin d'être les plus vieux flacons.

    L'autre point intéressant, regardant principalement les blancs, c'est que le contexte de dégustation influe énormément sur la nature des vins appréciés. Et notamment, il a été frappant de constater combien des vins que nous apprécions à longueur d'année comme les Riesling de Mosel ne sont pas du tout, du tout passés une fois au bord de la mer. La chaleur, les arômes, les textures n'appelaient pas ces vins. Au contraire, les vins opulents du sud se fondaient parfaitement dans l'harmonie et s'exprimaient merveilleusement. Il est absolument clair que ces blancs sudistes imposaient leur classe et leur texture. Comme si la fraîcheur et la légèreté des blanc du nord était trop fluette et à la fois trop agressive. Etonnant constat, auquel j'ai été particulièrement sensible cette année mais que je renouvelle à chaque fois (car j'ai constaté depuis longtemps que nous ne consommons pratiquement aucun blanc septentrionaux durant les mois d'été sur la côte d'azur et qu'il est même difficile de les servir).

    L'autre point intéressant est que j'ai identifié une difficulté notable des rouges à surmonter le sel qui reste imprégné sur les muqueuse de longues heures après la baignade. Plus que la chaleur, c'est cet aspect qui a été, pour moi, le plus difficile à dépasser.

    Alors, quelques mots sur les vins ? On commencera par les bulles.

    Bulles

    CR: - Paltrinieri : mes parents ayant fait une excursion italienne plus tôt cette année, ont rapporté quelques Lambrusco assez originaux de ce domaine. Originaux au sens où ils ne sont pas sucrées et plutôt rosés que rouges. Nous avons goûté leclisse et le Riserva à plusieurs reprise (4 fois chaque, il me semble). Régularité irréprochable. Leclisse est plus axé fruit, plus souple, facile. Le Riserva présente plus de matière et se rapproche assez nettement d'un champagne rosé de bonne facture. Deux très beaux vins avec un gros avantage qp pour le premier. (Merci Bertou pour la référence :) )

    CR: - Larmandier-Bernier en Champagne, avec deux magnifiques Longitude et Terre de Vertus 2010. Impressionnants dans les deux cas. De grandes bouteilles, pas de surprises.

    CR: - Pointillard-Leroy un obscur RC, dont mon père a récupéré quelques bouteilles. Ca ne vaut franchement pas grand chose tout en restant buvable. Affreux rqp, belle étiquette...

    CR: - Lubentiushof, un seul vin de chez eux, le Riesling Sekt 2013 qui s'est vraiment mis en place. La meilleure bouteille goûtée à ce jour. Franchement beau.

    CR: - Karl Erbes Sekt 2014 trocken regoûté en long et en large cette semaine, il est clair que si c'est bon, la version brut est nettement supérieure.

    CR: - Raventos i Blanc sur la denière De la Finca 2011. Un vin pétillant d'Espagne produit à Sant Sadurni d'Anoia (patrie du Cava, mais appellation qu'ils ont abandonné car pas assez sélective...). Idem, très beau vin, avec des notes qui rappelle les Chardonnays champenois, avec une note boisée élégante et bien présente. Dommage que ce fusse la dernière. Excellent.

    CR: - Recaredo. Un classique chez nous. Terrers 2010, Intens Rosat 2012, Brut de Brut 2007 et Reserva Particular 2005, de 30 à 125 mois sur latte. Tout était excellent, dans des styles très différents. De la Finca est plus sur l'évidence aromatique. Recaredo sur la précision et la matière, plus sobre, plus pur. Vraiment des styles complémentaires.

    CR: - Clos Naudin, Foreau Brut Réserve 2007, en baisse. Clairement un début d'oxydation. Ca se boit mais c'est loin du niveau souhaité. Correct, sans plus.

    CR: - Charles Heidsieck Rosé et Rosé Millésimé 2006. Deux très bons vins. Le Rosé 2006 est réellement sublime, aucune comparaison avec le Rosé NV, c'est un univers au dessus.

    Voilà pour les bulles, je posterai sur certain de ces vins des CR détaillés dans les rubriques idoines, mais plus tard :)

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #1
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: AgrippA, Lomax

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. (Rosés)

    Naturellement, nous avons visité quelques rosés, dont voici un récapitulatif rapide.

    CR: - Francois Cotat, Sancerre Rosé 2010 ce rosé qui au départ goûtait très blanc commence à virer rouge. Il a gagné en matière et en vinosité. C'est un bel exemple de rosé septentrional. Pas forcément adapté à l'été cependant.

    CR: - Netzl, Rosanna 2015 un superbe rosé de Zweigelt. Plein de fruit, soutenu mais fin. Un grand coup de cœur.

    CR: - Cal Demoura, Qu'es aquo ? 2015 vineux, puissant mais équilibre en bouche impeccable. Rien à dire, c'est très bien.

    CR: - La Monardière, Rosé 2015 un autre beau rosé très vineux. On sent quand même le millesime qui apporte un côté presque huileux.

    CR: - Clos Ste Magdeleine, Rosé 2016. Découverte pour moi. Superbe vin d'équilibre et de puissance. Pas un rosé insipide et dilué mais également bien construit.

    CR: - Château Simone Rosé 2016. Très foncé, assez soutenu mais vert. Peu d'intérêt. Cher.

    CR: - Pibarnon Rosé 2015/2016 le thème de l'été puisque nous en avons évaporé une douzaine. Sans discussion possible le meilleur rosé que j'ai degusté depuis longtemps. Le 2015 est plus posé, plus prêt mais le 2016 conserve un fruit acidulé très agréable. Clairement ça gagnera à vieillir tout en étant excellent dès maintenant. Son seul defaut c'est son prix un peu élevé. Mais mieux vaut boire un bon rosé que deux bouteilles immondes.

    CR: - Mas Bécha, Serrat d'en Caratx 2016. Attention OVNI. Je le classe ici à cause de la couleur mais en fait c'est, je trouve, un blanc taché : id est, ça goûte vraiment à 100% blanc. Vraiment énorme et complètement inattendu. Ça mérite absolument d'être goûté et encavé pour suivre le vieillissement (je pense que ça mérite quelques années) si vous ne connaissez pas. Ultra mineral, droit, floral... c'est un coup de cœur.

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #2
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Lomax

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2488
    • Remerciements reçus 115

    Vaudésir a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave.

    C'est drôle moi c'est l'été ( même tout le temps ) que je bois les blancs septentrionaux, bon je ne vais pas dans le sud à cette époque, le printemps c'est bien mieux.
    Stéphane
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave.

    Je peux te dire que dans le sud le midi en plein soleil et/ou sur la cuisine méditerranéenne, ce n'était pas le meilleur accord. C'était même assez lassant. Ce qui m'a vraiment frappé vu des discussions récentes sur ce sujet. D'où mon rapport d'expérience.

    Et en effet au printemps, l'effet n'était pas présent.

    Je pense que la température et le sel jouent un rôle.

    Mais je ne cherche pas à établir une vérité, juste signaler une fois de plus combien le contexte de dégustation est important.

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2488
    • Remerciements reçus 115

    Vaudésir a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave.

    Oui le contexte est une part non négligeable et je ne remetait pas en cause tes ressentis.
    Stéphane
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    Je reviens après une pause et avoir perdu un post entier tapé dans l'éditeur (pour une fois que je le faisais ;) )

    Après un tour d'horizon des rosés, on va procéder au tour d'horizon des rouges, avec une amplitude 1981-2016 et un tour d'Europe.

    Là encore, je ne poste que des notes de synthèse et je reviendrai sur certains un peu plus tard. Je ne serai pas non plus exhaustif mais je vais essayer de commenter un maximum de vins.

    C'est parti pour ce voyage dans les vignobles d'ici et d'ailleurs.

    CR: - Domaine de la Monardière, Vaqueyras Vieilles Vignes 2006. Voici la première bouteille que j'ouvre de ce millésime, qui est aussi le premier que j'ai rentré (si on excepte un magnum de 2005 dont j'ai perdu la trace :) ). Un vin parfaitement en place, qui se lâche en bouche avec puissance et finesse. C'est de grande classe et avec une profil sudiste sans excès. Comme quoi, ce domaine, il faut vraiment attendre pour que ça s'équilibre. Excellent.

    CR: - Fredrich Becker, Spätburgunder "B" 2013 (Allemagne, Pfalz). Pas de doute sur le fait qu'on n'est pas en Bourgogne, c'est trop puissant, trop intense et trop gourmand ;) Un rouge avec du fond et une matière impressionnante mais quand même très typé PN. C'est excellent. On regrette pas de ne plus pouvoir rentrer nos classiques. A goûter !

    CR: - Philippe Alliet, Chinon Vieilles Vignes 2007. Comme d'habitude, simplement excellentissime. Comme les deux dernières ouverte. Vraiment un vin d’exception.

    CR: - Trapet, Gevrey-Chambertin Clos Prieur 1er Cru 1981. Un vin qui a le charme de son année, ouverte pour mon anniversaire. Il faut reconnaître qu’il est en fin de vie, le plaisir est limité. C’est un vin au charme désuet, un peu comme ces appartements qu’on vide après un décès. Moyen.

    CR: - Ernst Triebaumer, Blaufränkisch Ried Oberer Wald 2001 (Autriche, Burgenland). Pas le plus grand Oberer Wald goûté. Encore sans doute assez jeune et aurait bénéficié d’une ouverture plus longue. C’est bien mais pas exceptionnel. L’année ne me laissera pas un grand souvenir après une bouchonnée.

    CR: - Domaine du Grand Arc, Corbières En Sol Majeur 2011. Belle quille, dominée par un fruit intense et assez primaire. C’est très joli mais on voit bien la différence de complexité et d’élégance par rapport au Monardière. Très bien.

    CR: - Umathum, Sankt Laurent Reserve 2009 (Autriche, Burgenland). Attention, grande bouteille. Ce vin est à parfaite maturité. L’élevage un peu présent au départ a totalement disparu mais reste un fruit intense et pur. Complexité superbe. Longueur magnifique. C’est un des rouges de ce mois. Quel beau vin ! Exceptionnel.

    CR: - Philippe Alliet, Chinon Coteau de Noiré 2006. Idem, première bouteille ouverte. Vin à peine en place au sens où il est encore un peu fermé. C’est beau, c’est long, c’est puissant, c’est fin. Magnifique vin. En l’état un peu supérieur au 2007 en terme de matière mais un peu en retrait aromatiquement. A attendre encore quelques années pour qu’il soit vraiment prêt et sans doute une dizaine au moins de plaisir assuré :) Excellent.

    CR: - Domaine de Vinceline, Bellet rouge 2014. Sur conseil d’un caviste de Nice. C’est du gros rouge qui tache, ça faisait sacrément longtemps que je n’avais pas croisé ça. Des tannins qui râpent et vous sèchent la bouche. Un fruit primitif. C’est rustique et ça vaut pas grand chose. Assez surpris de trouver ça ici, sur ce terroir. Pas loin de n’avoir aucun intérêt.

    CR: - Mas Bécha, Excellence 2015 (Roussillon), Aromatique exceptionnelle. Intense et riche. Densité du vin de haut niveau, superbe longueur et équilibre magique. Franchement excellent et supérieur notamment à mes souvenirs de 2009 ou même 2010, déjà pourtant très bons. Surprise en fin de bouteille (et moins dans l’après-midi qui a suivi), le vin chiffre à 16%… comme quoi l’alcool n’est pas un problème pour l’équilibre (un peu plus pour le buveur car clairement on s’en remet pas aussi bien ;), l’après-midi commença par une belle sieste générale.)

    CR: - Combier, Crozes-Hermitage 2015. Pas habitué à goûter ces vins aussi jeunes. Ne manque pas de charme. Belle syrah comme on l’attend, croquante, facile. Très joli.

    CR: - Domaine de Saint-Préfert, Colombis 2013. Je suis un grand fan de cette cuvée. Ca ne manque pas encore une fois. Très beau vin comme on les aimes : le sud avec l’équilibre. Généreux et puissant… bref, excellent.

    CR: - Mas Bécha, MVD MMXV. Cherchez pas, le vin est quasi introuvable. Le nez, quel nez ! Un côté intense qui m'a fait pensé à un Porto Vintage. Complexité, fruit éclatant et profond. Très expressif. La bouche est déliée, tout aussi intense et d'un super équilibre. Le Mourvèdre dans le Languedoc-Roussillon, c'est magique quand c'est réussi. J'adore ce vin, qui mériterait assurément quelles années. Joussif ! Exceptionnel.

    CR: - Joblot, Givry Servoisine 2015. Voilà qui me réconcilie avec les PN de Bourgogne. Une bien belle bouteille, équilibre parfait, aromatique impeccable et déjà très plaisante. Très beau vin.

    CR: - Cuilleron, Terres Sombres 2013. Belle côte rôtie dans l'absolu mais qui manque un peu de fond. Joli

    CR: - Perzinsky, Rouge 2014. Suprenamment plaisant. Un rouge de beau niveau. Seul défaut : le bouchage synthétique... franchement...

    CR: - Daumas Gassac 2005 (à venir)

    CR: - Cal Demoura, Combariolles 2004. Un vin en pleine plénitude, meilleur que la bouteille ouverte il y a 3-4 mois. Excellent.

    CR: - Viña Ijalba, Graciano Crianza 2004 (Espagne, Rioja). Très joli vin évolué. Il continue de m'étonner. Un rqp incroyable.

    En conclusion, à part quelques rares vins comme cet indécent Vinceline, que du bon en rouge. Je retiendrai en particulier le Becker, Spätburgunder "B", Umathum Sankt Laurent Reserve 2009, Philippe Alliet Vieilles Vignes 2007 et Coteau de Noiré 2006, ainsi que l'ovni Mas Bécha MVD MMXV. Vraiment du grand niveau et beaucoup, beaucoup de plaisir.

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #6
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Bernard, mgtusi, podyak, Jean-Loup Guerrin, o_g, leteckel

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5452
    • Remerciements reçus 100

    Jean-Bernard a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    Merci pour ce cr Matthieu, personnellement quand j'ai rencontré Servoisine 2015 je me suis dit que ce n'était pas la peine d'aller chercher plus loin.

    JB
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    Jean-Bernard écrit: Merci pour ce cr Matthieu, personnellement quand j'ai rencontré Servoisine 2015 je me suis dit que ce n'était pas la peine d'aller chercher plus loin.


    Tout pareil. Je sais pas à combien ça sort mais chapeau !

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8131
    • Remerciements reçus 94

    jean-luc javaux a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    Merci pour le CR.
    Content de voir que les vv 2007 d'Alliet sont toujours bonnes, car il m'en reste aussi 2 ou 3 quelque part...

    jlj
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    jean-luc javaux écrit: Merci pour le CR.
    Content de voir que les vv 2007 d'Alliet sont toujours bonnes, car il m'en reste aussi 2 ou 3 quelque part...

    jlj


    Y'a pas d'urgence, elles sont même meilleures que l'an dernier. Il doit aussi m'en rester 2 ou 3 quelque part :)... en tout cas, j'espère !

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    D'ailleurs, j'ai vu qu'au rang des connus, j'avais goûté Château Simone Rosé, que j'ai ajouté dans la partie rosé... j'avais oublié d'en parlé car c'était tout à fait... oubliable :)

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8131
    • Remerciements reçus 94

    jean-luc javaux a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    hyllos écrit: D'ailleurs, j'ai vu qu'au rang des connus, j'avais goûté Château Simone Rosé, que j'ai ajouté dans la partie rosé... j'avais oublié d'en parlé car c'était tout à fait... oubliable :)


    C'est sûr que Pibarnon (ou Terrebrune) est à un autre niveau (pour rester dans la "région", même si ce n'est pas l' Appellation).

    jlj
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    jean-luc javaux écrit:

    hyllos écrit: D'ailleurs, j'ai vu qu'au rang des connus, j'avais goûté Château Simone Rosé, que j'ai ajouté dans la partie rosé... j'avais oublié d'en parlé car c'était tout à fait... oubliable :)


    C'est sûr que Pibarnon (ou Terrebrune) est à un autre niveau (pour rester dans la "région", même si ce n'est pas l' Appellation).

    jlj


    En effet et Simone est sensiblement plus cher.

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2289
    • Remerciements reçus 2

    milleret a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    """Tout pareil. Je sais pas à combien ça sort mais chapeau ! ""

    Servoisine 2015 ...20 e 50 au domaine , on peut faire l'impasse sur de nombreuses cuvées " huppées " de Bourgogne sur ce millésime .
    De plus , j'ai l'impression que ce vin ne s'est pas refermé ....on va pouvoir frapper fort dans le stock .

    Félicitations pour ces belles bouteilles ...j'attends avec impatience la reprise du club en septembre pour ouvrir quelques bouteilles ...
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    Sur celle que j'ai bue, je peux te dire que non, ça ne s'est pas fermé ! :)

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    Les blancs arrivent...

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14433
    • Remerciements reçus 142

    mgtusi a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    Pas sûr du tout que les 2015 se (re)ferment.

    Michel
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les blancs

    Et pour terminer, on attaque le gros morceau avec les blancs secs, naturellement en contingent plus importants puisque plus "summer friendly" vu l'orientation très poisson de la cuisine.

    Encore un beau tour d'horizon et fort peu de déceptions. En route pour l'avant dernière ligne droite !

    CR: - Julian Haart, Mosel Riesling trocken 2012 (Allemagne, Mosel). Nez posé et frais, bouche ultra douce, traçante mais délicieuse. C'est superbe.

    CR: - Domaine de la Monardière, La Galéjade 2010 (Vaqueyras) En puissance avec des traits anisés et huileux caractéristiques. Vraiment typé. J'aime mais ça n'est pas le cas de tous. Serait mieux passé dans le sud ;)

    CR: - Gérard Boulay, Sancerre Tradition 2012. Parfaitement en place, avec une CR: aromatique complexe et élégante. TOP. Excellent.

    CR: - Georges Vernay, Condrieu Les Chaillées de l'Enfer 2008. CR déjà posté, vin oxydé. Déception...

    CR: - Daumas Gassac Blanc 2007. CR à venir dans le cadre de la bouteille commune.

    CR: - François Cotat, Caillottes 2010. Suite à la visite et au rangement de la cave. On frise la perfection avec un vin parfaitement en place, une complexité, un équilibre superbe et une longueur à l'avenant. Excellent.

    CR: - Willi Schaefer, Graacher trocken 2014 (Allemagne, Mosel). Je vais commencer à être redondant mais c'est pareil :) Excellent vin, tout d'équilibre, ciselé mais avec ce qu'il faut de souplesse.

    CR: - Proidl, Grüner Veltliner Burg 2013 (Autriche, Kremstal). Encore une belle bouteille, plus en puissance. Avec un fruit exotique et des touches florales. Très bon.

    CR: - Château de Bellet, Bellet blanc Baron G 2013. Commenté dans la rubrique Bellet. Beau jus dominé par l'élevage. Dommage. Mais un espoir car ça reste bon.

    CR: - Domaine de Pibarnon, Bandol blanc 2016. Très typé avec des touches anisées, de fenouil et une dominante florale. Un fruit superbe en bouche et un très bon équilibre. Presque excellent.

    CR: - Daumas Gassac blanc 2005. A venir.

    CR: - Château de Bellet, Bellet blanc 2013. Malgré son élevage normalement moins envahissant. Même travers que le grand frère. Ca se boit mais on est loin de l'extase. Et c'est quand même plutôt cher pour ce que c'est.

    CR: - Cuilleron, Condrieu Petite Côte 2016. Fidèle a l'habitude, un vin très expressif avec une fraîcheur rare dans l'appellation. Super.

    CR: - Gaillard, Saint Joseph 2016. Bon mais un peu simpliste.

    CR: - Clos Ste Magdeleine, Cassis Blanc 2016. Dans le style de Pibarnon blanc. Même trait anisé et dominante florale.

    CR: - La Tour des Gendres, Comptine Périgourdine 2015. J'attendais plus de ce vin, finalement très sage. La matière est là, l'aromatique un peu moins. Peut-être une année un peu chaude pour la meilleure expression.

    CR: - La Tour des Gendres, Cuvée des Conti 2015. Je pars à l'aveugle sur un Gewurzt alors que le Sauvignon était quand même clairement là... très aromatique, acidité limité mais profil septentrional, pour une Cuvée des Conti jolie mais moins impressionnante que l'an dernier (2014). Semble confirmer que 2015, c'est pas tout à fait aussi bien que d'habitude. Et assez logiquement, en fait.

    CR: - François Carillon, Champ Gain 2015. Découverte pour moi que ce domaine. C'est bien fait, de bonne tenue et déjà très ouvert. Par contre l'élevage est impossible à rater et pour le coup, je trouve ça exagéré sur un tel terroir. Très bien mais limité.

    CR: - Château de Beaucastel, Roussanne VV 2014. Comme d'habitude, un grand vin à l'aromatique exubérante. C'est une évidence. Un des rares vins de prix dont je perçoive aussi clairement la grandeur, quasiment à chaque fois. Excellent.

    CR: - Domaine Alzipratu, Corse Calvi Pumonte 2016. Encore une découverte pour ce très beau vin Corse, doté une expressivité idéale et d'un équilibre irréprochable. A suivre ! Quasi excellent ;)

    CR: - Mas Brugières Mûriers 2016. Beau vin blanc languedocien. Manque peut-être d'un peu d'ampleur dans tous les sens mais très bien quand même.

    CR: - Alain Voge, St Peray harmonie 2016. Demie déception. C'est bon mais d'une définition standard. On voit mal la raison de la hype de Saint Peray... Bon vin de tous les jours, sans plus, sans grande émotion en tout cas.

    CR: - Domaine Gayda, Figure Libre 2016. Remarquable équilibre et fraîcheur de ce vin. Un exemple de ce que je considère réellement comme un "vin de soif" sans que ça désigne une petite piquette. Très bon.

    CR: - Domaine Maréchal, Saint Romain 2016. C'est très buvable mais disons qu'en dehors de l'élevage, ça n'a pas grande qualité objective.

    CR: - Perzinsky Blanc 2016. Joli vin blanc sudiste sur Rolle. Beaucoup de fruit, de fleurs. Simple et peu développé mais facile. Dommage, vraiment dommage que ce soit bouché en synthétique et impose donc une consommation rapide. Globalement un domaine intéressant pour des vins simples et efficaces.

    CR: - Domaine Graillot, Crozes-Hermitage 2005 blanc. Attention, énorme quille. Nez envoutant d'abricot, de miel, de pêche. Bouche au diapason. Ca ferait penser à un Chardonnay un peu mûr ayant parfaitement évolué. Superbe, excellent !

    CR: - Mas Cal Demoura, Etincelle 2014. Bim... encore une claque. Mais quels progrès réalisés sur cette cuvée, c'est hallucinant. La bouche est simplement extraordinaire de complexité et de finesse. Superbe.

    CR: - Château la Gardine, Châteauneuf du Pape, Cuvée Marie Léoncie 2011. Et encore une. On enchaîne sur un châteauneuf qui se confirme à chaque millésime, pour moi, comme une des références de l'appellation. On est bien sur un vin du sud, riche, complexe et large. C'est éclatant, brillant comme le soleil sur les galets célèbres de cette appellation. Le palais des papes fait vin.

    CR: - Domaine Taupenot Merme, Auxey Duresse blanc 2005. C'est bien, c'est bon. C'est tout.


    Et voilà qui clôt les hostilités pour les vins blancs. Plus de vins moyens qu'en rouge mais tout autant de belles, belles quilles. On notera le magique Graillot, les progrès impressionnant du Mas Cal Demoura, la régularité de La Gardine et Beaucastel. Et sans oublier les deux mosellans exemplaires... et d'autres... dur, dur de faire un best of !

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #18
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: podyak, leteckel

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. La suite.

    Il restera les sucrés, sans doute pour demain :)

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14433
    • Remerciements reçus 142

    mgtusi a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    hyllos écrit: - Château de Beaucastel, Roussanne VV 2014. Comme d'habitude, un grand vin à l'aromatique exubérante. C'est une évidence. Un des rares vins de prix dont je perçoive aussi clairement la grandeur, quasiment à chaque fois. Excellent.


    Je trouve ce vin magnifique également mais j'ai eu des oxydés pas spécialement âgés. Et à ce prix, c'est difficile à avaler au propre comme au figuré.

    Michel
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les Rouges

    mgtusi écrit:

    hyllos écrit: - Château de Beaucastel, Roussanne VV 2014. Comme d'habitude, un grand vin à l'aromatique exubérante. C'est une évidence. Un des rares vins de prix dont je perçoive aussi clairement la grandeur, quasiment à chaque fois. Excellent.


    Je trouve ce vin magnifique également mais j'ai eu des oxydés pas spécialement âgés. Et à ce prix, c'est difficile à avaler au propre comme au figuré.


    Oui, à ce prix, ça pique, c'est clair.

    Heureusement, je n'en ai pour le moment pas eu !

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les doux.

    Et pour le bouquet final, les liquoreux et assimilés. Vous remarquerez qu'en grand patriote, il n'y a pas un seul vin français ;)

    CR: - Weingut Karl Erbes, Ürziger Würzgarten Auslese*** 2001 (en demie) (Allemagne, Mosel). Nez de mangue, passion et rose. Bouche ronde et immensément longue de fruits exotiques. Touche d'amande... superbe mais peut-être un peu moins que quelques autres.

    CR: - Ernst Triebaumer, Eiswein 2009 (Autriche, Burgenland, Rust). Vin superbe avec cette liqueur typique. Franchement jouissif mais plus en puissance que l'Auslese.

    CR: - Willi Schaefer, Graacher Himmelreich Kabinett 2012 (Allemagne, Mosel). Là, on est sur la finesse absolue. On confine au sublime. Cette bouteille est aussi grande qu'exceptionnelle. J'ai noté 95/100. Et d'une buvabilité affolante.

    CR: - Weingut Karl Erbes, Ürziger Würzgarten Auslese*** 1995 (Allemagne, Mosel). Très grande bouteille encore une fois. Notes succintes mais on est sur un vin puissant en terme aromatique, sur les épices et le miel. C'est grandiose.

    CR: - Weingut Karl Erbes, Ürziger Würzgarten Kabinett 1981 (Allemagne, Mosel). A l'ouverture, je suis pris d'un doute. Mais à l'ouverture, ce vin se révèle atemporel et complètement exceptionnel (ça commence à en faire beaucoup). Ce dernier est sur une dominante agrumes, orange sanguine... long, magnifique... Je reviendrai sur ce vin en détail.

    CR: - Weingut Nekowitsch, Trockenbeerenauslese A.K.A. TBA Sämling 88 2002 (Autriche, Burgenland, Illmitz). Pour faire face à la glace, il faut du costaud, du qui va enterrer les velléités sucrées de la dame gelée. Bonne pioche avec ce Scheurebe TBA qui doit culminer dans les 300g/l de SR, de mémoire. Liqueur incroyable, fruit confit, miel, caramel au beurre salé... whaaa... extase ou overdose, selon !

    CR: - Willi Schaefer, Graacher Domprobst Kabinett 2016 (Allemagne, Mosel). Très jeune, un jus en finesse, très équilibré et remarquablement, étonnamment ouvert. Beau travail et beau futur.

    CR: - Weingut Karl Erbes, Ürziger Würzgarten Auslese*** 1996 (Allemagne, Mosel). Sur les citrons et oranges. Idem pour la longeur. Equilibre étonnant, vraiment sur la fraîcheur et la pureté quand 1995 est plus baroque.

    CR: - Feiler-Artinger, Beerenauslese 2006 (Autriche, Burgenland, Rust). Pris pour lui même, parfait. Mais donne un peu moins en terme d'homogénéité et d'équilibre que Triebaumer... mais enfin, il faut reconnaître que je pinaille.

    CR: - Weingut Karl Erbes, Ürziger Würzgarten Auslese 2005 (Allemagne, Mosel). C'est là qu'on voit la nécessité d'attendre 10 ans de plus ;). On est encore sur le fruit primaire. C'est surperbe mais ça manque d'un tout petit grain de folie, qui p dans quelques années. Excellent néanmoins.

    CR: - Ernst Triebaumer Beerenauslese 2005 (Autriche, Burgenland, Rust). La der de l'été, avec un nez incroyablement complexe. Une bouche qui mêle l'orange à la passion et une longueur interminable. C'est sublime.

    Et voilà qui met un terme à l'odyssée de l'été. Aucune fausse note sur les liquoreux, dont tous ont été au minimum superbes. Dommage que l'été ne soit pas le plus propice à ces vins car ce sont toujours de magnifiques surprises.

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #22
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave.

    En synthèse, donc.

    Ont été ouvertes environ 100 bouteilles. Je note au niveau :
    - 0 cas de réduction
    - 0 cas de bouchon
    - 2 oxydations prématurée en blanc (une avec un vin carrément imbuvable et une avec un vin altéré mais buvable).
    - 1 oxydation prématurée en rouge ou alors un gros défaut de bouteille (bouteille quasi imbuvable).
    - les oxydations/défauts portaient sur des vins >30€ la bouteille.

    Sinon, un vin manifestement trop vieux (que j'attendais trop vieux). Globalement un niveau très élevé en particulier sur les liquoreux (mais je trouve personnellement ces vins beaucoup plus faciles à acheter et à choisir). Tout a d'ailleurs remarquablement bien goûté durant tout ce mois (faut croire qu'il n'y avait pas de jours racine :D). Et pour finir, aucune corrélation décelable entre niveau de prix et niveau de plaisir.

    Je note aussi que pour faire face aux glaces, il vaut mieux s'armer d'un liquoreux autrichien >250g/l, qui va supporter et le froid et le sucre.

    Je reviendai donc dans les rubriques dédiées pour des CR un peu plus précis.

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4141
    • Remerciements reçus 224

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave.

    Bravo Matthieu pour ces CR titanesques, à l'analyse précise et argumentée !

    L'autre point intéressant est que j'ai identifié une difficulté notable des rouges à surmonter le sel qui reste imprégné sur les muqueuse de longues heures après la baignade.

    Fais comme moi, pars en montagne et baigne-toi dans des lacs ! ;)

    Jean-Loup
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave.

    J'en ai des lacs ici mais ça manque de sel justement. Nager sans sel, ça me va pas :)

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave.

    Jean-Loup Guerrin écrit: Bravo Matthieu pour ces CR titanesques, à l'analyse précise et argumentée !
    Jean-Loup


    D'ailleurs, Jean-Loup, en rapport à un autre CR, tu as goûté les Cotat 2016 ?

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2503
    • Remerciements reçus 16

    Gildas a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les blancs

    Domaine Graillot, Crozes-Hermitage 2005 blanc. Attention, énorme quille. Nez envoutant d'abricot, de miel, de pêche. Bouche au diapason. Ca ferait penser à un Chardonnay un peu mûr ayant parfaitement évolué. Superbe, excellent !

    Dire qu'Alain Graillot conseille de boire ses blancs dans les 2 ans suivant la mise en bouteille ;) D'ailleurs, le vin était bouché en capsule à vis ?

    Gildas
    LPV Normandie
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les blancs

    Gildas écrit: Domaine Graillot, Crozes-Hermitage 2005 blanc. Attention, énorme quille. Nez envoutant d'abricot, de miel, de pêche. Bouche au diapason. Ca ferait penser à un Chardonnay un peu mûr ayant parfaitement évolué. Superbe, excellent !

    Dire qu'Alain Graillot conseille de boire ses blancs dans les 2 ans suivant la mise en bouteille ;) D'ailleurs, le vin était bouché en capsule à vis ?


    Bouchage liège.

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8131
    • Remerciements reçus 94

    jean-luc javaux a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les blancs

    hyllos écrit:

    Gildas écrit: Domaine Graillot, Crozes-Hermitage 2005 blanc. Attention, énorme quille. Nez envoutant d'abricot, de miel, de pêche. Bouche au diapason. Ca ferait penser à un Chardonnay un peu mûr ayant parfaitement évolué. Superbe, excellent !

    Dire qu'Alain Graillot conseille de boire ses blancs dans les 2 ans suivant la mise en bouteille ;) D'ailleurs, le vin était bouché en capsule à vis ?


    Bouchage liège.


    Et pas d'oxydation prématurée ???!!! :whistle:

    jlj
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6607
    • Remerciements reçus 101

    hyllos a répondu au sujet : Un grand tour dans la cave. Les blancs

    jean-luc javaux écrit:

    hyllos écrit:

    Gildas écrit: Domaine Graillot, Crozes-Hermitage 2005 blanc. Attention, énorme quille. Nez envoutant d'abricot, de miel, de pêche. Bouche au diapason. Ca ferait penser à un Chardonnay un peu mûr ayant parfaitement évolué. Superbe, excellent !

    Dire qu'Alain Graillot conseille de boire ses blancs dans les 2 ans suivant la mise en bouteille ;) D'ailleurs, le vin était bouché en capsule à vis ?


    Bouchage liège.


    Et pas d'oxydation prématurée ???!!! :whistle:

    jlj


    :D

    D'ailleurs je dois dire que je n'ai jamais trouvé les Crozes blanc de Graillot d'un grand intérêt en jeunesse.

    Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin
    Mes notes sur 100 : 40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.492 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 41
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,583
    • Invités: 1,137

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 . Tous droits réservés.