Nous avons 1809 invités et 44 inscrits en ligne

Nouvelle rencontre transfrontalière

  • bulgalsa
  • Portrait de bulgalsa Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1584
  • Remerciements reçus 1206

Nouvelle rencontre transfrontalière a été créé par bulgalsa

Rencontre avec Sylvain et sa famille à des fins de troc de marchandises alimentaires et liquides diverses, la soulte étant payée par une liasse de billets de 25 euros (bein quoi; j'ai bien le droit de créer des faux billets d'un montant qui me plaît).
L'occasion d'ouvrir autour d'un repas quelques bonnes (espérons...) bouteilles. A vérifier donc:

Champagne Dom Pérignon Vintage 2010
La robe est jaune or.
Le nez est beurré et les bulles sont fines. Un vin excellemment bien équilibré, dosage minimal. Champagne ciselé et tendu.
Très bien à excellent. Champagne à la limite du caractère racé 

Jacques Carillon Puligny-Montrachet 1er Cru Les Referts 2017
La robe est jaune paille.
Le nez penche sur des arômes beurrés et briochés, de raisin et des arômes agrumés. Le lendemain, il développe des arômes différents portés sur la jacinthe et la cire d'abeille.
Un peu de rondeur donnant une bonne ampleur et tirant en fin de bouche vers l'acidité. Pas un monstre de droiture mais une belle synthèse entre rondeur et acidité
Très bien à excellent.

Vega Sicilia Unico 1999
Le 1er nez n'est pas très complexe. Mais une fois aéré, pardon: un caractère explosif par son aspect typé cabernet sauvignon avec des arômes de cassis, de bois noble et, secondairement, épicé, avec en surplus un caractère mentholé.
En bouche, on retrouve ce caractère explosif. Un vin qui serait soyeux s'il ne présentait pas des des tannins oscillant entre finesse absolue et absorption. Un vin noble et résolument jeune, malgré ses 25 années au compteur. Je n'ouvrirai pas la deuxième et dernière bouteille que j'ai avant 10 ans.
Superbe.

Clos de l'Eglise Cuvée Marie 2022 Pacherenc du Vic-Bilh
La robe est or. 
Nez légèrement oxydatif avec des arômes de coing et d'abricot. 
En bouche, un vin très bien équilibré le 1er soir et  lourd le second.
Les amers sont un peu trop abondants à mon goût.
Bien (le second soir) à très bien (le 1er soir) mais ne se distingue pas par une caractéristique qui m'aurait fait soulever au plafond et c'est vrai que je n'en prendrai pas trois verres lors de la même dégustation par rapport à sa lourdeur.


Belle soirée dans une bonne ambiance, comme d'habitude pourrais-je commencer à affirmer!


Luc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., tht, ppezet, jean-luc javaux, denaire, sideway, bertou, La Vie est une Fête, bibi64, Vaudésir, Atmosphere, Papé, sebus, starbuck, leteckel, the_ej, Kiravi, Garfield, Droop
22 Avr 2024 21:10 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5567
  • Remerciements reçus 8929

Réponse de starbuck sur le sujet Nouvelle rencontre transfrontalière

Comme disait Churchill le 6 juin 44, si on prend la côte, on repartira avec du champagne !
Nous commençons d'ailleurs par un champagne masqué par une chaussette à la Luc, ce qui permet de lui donner une utilité les hivers où il n'y a pas de neige dans les Vosges 

Champagne Dom Pérignon Vintage 2010

Une bulle fine et élégante.
Aromatique typé chardonnay, un peu floral et citronné.
Une bouche confortable et bien équilibrée avec juste ce qu'il faut de tension sans aucune aspérité ni le moindre amer disgracieux.
Comme pour ma première rencontre avec un 2008, je pense qu'il s'agit plus d'un champagne d'apéritif que de gastronomie.
Parfait pour débuter notre soirée et ma femme semble même l'apprécier plus que moi.

Domaine Jacques Carillon Puligny-Montrachet 1er Cru Les Referts 2017

C'est mon apport, mon 1er cru préféré chez J Carillon
N'étant allocataire que depuis le millésime 2017, je n'ai pas pu apporter plus vieux

Le nez est encore un peu marqué par des notes d'élevages avec des touches pâtissières, beurrées mais cela contribue à donner du volume à l'ensemble sans être ostentatoire.
Un léger grillé et pas la moindre trace oxydative.
La bouche est moins tendue que je ne l'aurais imaginée et j'en viens à penser qu'il mériterait probablement de patienter encore un peu en cave.
Une bouteille relativement confortable à boire mais finalement moins typique des caractéristiques habituelles du domaine.

En relisant mon CR, je me trouve un peu sévère et je crains qu'une image légèrement péjorative ressorte alors que c'est un très bon vin bu assez facilement dans un style plus consensuel qu'à l'accoutumée.

Vega Sicilia Unico 1999

Pour accompagner une pièce d'agneau vraiment excellente ( on s'est régalé).
Je trouve assez vite le cabernet sauvignon mais une fraicheur différente de ce que je connais à Bordeaux me pousse à penser que ça pourrait être un vin étranger et plus particulièrement italien.
Je n'imaginais pas une telle fraicheur dans un vin espagnol mais je n'en bois que très rarement et jamais celui là.

En bouche, sur le premier verre, les tannins restent un peu saillants et derrière une grande complexité aromatique et une structure assez imposante en bouche, ils laissent à penser que le vin est encore jeune et a besoin de mûrir en cave pour digérer tout ça.
Mais heureusement pour nous que nous ne sommes pas 10 sur la bouteille sans quoi nous serions un peu passé à coté.
Le fait de rester raisonnable dans le nombre de bouteilles ouvertes va nous permettre de voir l'évolution très favorable de ce vin qui va devenir plus soyeux sans perdre de puissance.
La fameuse main de fer dans un gant de velours.
Un grand vin avec un final en queue de paon mêlant finesse et puissance dans un ensemble merveilleusement complexe.

C'est une expérience intéressante et particulièrement agréable d'avoir pu voir évoluer ce grand vin qui ne doit effectivement pas craindre une garde supplémentaire.
Je peux dire que ce Véga Sicilia Unico fait parti des vins qu'on n'oublie pas quand on la chance de les croiser.

Un grand merci Luc pour l'avoir partagée avec nous.

Clos de l'Eglise Cuvée Marie 2022 Pacherenc du Vic-Bilh

2 ou 3 gorgée avec le dessert.
J'ai bien aimé la fraicheur apportée par une belle acidité.
Aucune lourdeur, ça passe très bien en fin de repas mais ça reste un peu simple au niveau de la complexité.
Visiblement il se présentait de façon bien différente le lendemain.
J'avoue qu'en fin de repas, la fatigue accumulée depuis un moment et nos discussions extra vinicoles n'aidaient pas à se concentrer au mieux sur ce vin.

C'est peu dire que je suis à la bourre en ce moment mais que ce genre de soirée fait un bien fou.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Benji, Olivier Mottard, Axone35, La Vie est une Fête, bibi64, Papé, Frisette, leteckel, Kiravi, Ilroulegalet
24 Avr 2024 01:05 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck