Nous avons 943 invités et 7 inscrits en ligne

Domaine Miolanne, Auvergne

  • Fred1200
  • Portrait de Fred1200 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1774
  • Remerciements reçus 4243

Domaine Miolanne, Auvergne a été créé par Fred1200

Domaine Miolanne, Auvergne
Laure Cartier & Jean-Baptiste Deroche
Site web : www.domainemiolanne....
D978, Route de Clermont
63320 Neschers 


Domaine de 10 hectares, conduit en agriculture biologique, sur terroirs volcaniques.

Cépages cultivés : Chardonnay, Gewürztraminer, Pinot gris, Pinot Noir, Gamay, Syrah.
26 Fév 2023 00:04 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fred1200
  • Portrait de Fred1200 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1774
  • Remerciements reçus 4243
CR: Domaine Miolanne, Pinot Noir 2021, IGP Puy de Dôme
100% Pinot Noir / élevage de 9 mois en barriques bourguignonnes / alc. : 13%

Première expérience pour moi sur ce domaine, avec ce Pinot Noir issu de raisins plantés au pied du Parc des Volcans.
 

Robe : grenat sombre, brillante, plutôt jolie, moyennement translucide.

Nez : fruits rouges (framboise, cerise), épices douces (cannelle), notes caramélisées, vanillées et fumées.

Bouche : souple, soyeuse, fine, fruitée (fruits rouges), légèrement épicée, avec des notes vanillées et fumées, léger caramel. La matière n’est pas énorme, mais le vin est très plaisant, sans défaut de maturité avec une finale équilibrée. Longueur moyenne.

Un joli vin, fin et gourmand, qui constitue une bonne alternative (18 euros, prix caviste) à des Villages bourguignons plus onéreux. Je ne miserais toutefois pas sur une longue garde pour ce vin. Très bien : 15,5/20.

Fred 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Papé, Blog, Gerard58, Garfield
26 Fév 2023 00:09 #2
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 189
  • Remerciements reçus 565

Réponse de Kumquat sur le sujet Domaine Miolanne, Auvergne

Content de voir une page se créer sur ce domaine ! Sans pouvoir en faire un CR car cela date de l'été 2021, j'avais dégusté plusieurs cuvées de 2019 lors d'un séjour dans le Puy de Dôme. Les purs gamay et PN+Gamay étaient un vrai régal. Domaine à suivre sur la région à mon sens. 

Romain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fred1200
26 Fév 2023 15:15 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94754
  • Remerciements reçus 24466

Réponse de oliv sur le sujet Domaine Miolanne, Auvergne

Auvergne
Le vin des volcans.

www.tf1.fr/tf1/jt-20...
 
10 Mar 2023 22:39 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Fred1200
  • Portrait de Fred1200 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1774
  • Remerciements reçus 4243
Trois vins bus à l'aveugle dans le cadre de cette dégustation .


CR: Domaine Miolanne, Volcane blanc 2021, Vin de France
Gewürztraminer, Pinot gris, Chardonnay

Robe: très pâle et limpide.

Nez : fruité (poire, agrumes, fruits de la passion), avec une petite douceur.

Bouche : légère amertume, fruité doucereux et "muscaté", quelques épices, un alcool qui ressort. Il y a néanmoins de la tension, de l’acidité et de la salinité.

Personnellement, je suis perturbé par la sensation d'alcool et un côté un peu dissocié. D'autres dégustateurs apprécient davantage ce vin.
Passable : 13/20.



CR: Domaine Miolanne, Ephémère 2020, IGP Puy de Dôme
100% Gamay / Vignes sur sol basaltique, macération carbonique / alc.: 13,5%
 

Robe : assez translucide dans un mélange de rubis et de grenat.

Nez : fruits rouges (notamment la cerise), rhubarbe, quelques notes plus végétales.

Bouche : fruits rouges au sucre, doucereuse et rustique avec tout de même de l’acidité. Un vin quelque peu anguleux avec un petit côté solaire.

Bof bof ! Le vin le moins apprécié de la soirée: 12/20.


CR: Domaine Miolanne, Volcane rouge 2021, Côtes d'Auvergne
Pinot Noir, Gamay / Vignes sur pierre ponce / alc.: 13%
 

Robe : moyennement translucide.

Nez : fruits rouges et notes minérales (et fumées).

Bouche : souple, fraîche, avec des fruits rouges et des notes végétales. Equilibrée et assez fine, avec une légère amertume finale.

Bon vin: 14,5/20.

Fred
   
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gerard58
23 Mai 2023 12:45 #5
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3497
  • Remerciements reçus 6763

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Domaine Miolanne, VdF blanc 2022

CR: Domaine Miolanne, VdF blanc 2022

Robe pâle, brillante. 
Nez plaisant et immédiat sur la pêche, l'ananas au jus, la feuille froissée, l'amande fraiche, touche de fleur d'oranger, et puis quelques roses éparses.
La bouche est tout en rondeur fruitée, souple et sèche, aromatique, avec du gras. Le milieu de bouche offre une densité un peu chaleureuse mais sans lourdeur. L'acidité est toute petite et l'amertume ne se montre pas, mais le vin réussit néanmoins un équilibre frais, à l'aise à table comme à l'apéro.
Finale qui distille l'énergie radiante et la noisette d'un chardo un peu élevé et les évocations de rose et de litchi d'un gewurz. Ca tombe bien y'en a dedans.
J'aime beaucoup, belle découverte. L'indéniable personnalité du vin se réduit peut être à ce stade à l'assemblage original (chardo, gewurz, pinot gris) et la vinification réussie, mais n'y a t'il pas quelques chose de plus, un sens plus "terroir" qui pourrait percer avec un ou deux ans de garde ?

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tomy63, Papé, Fred1200, Droop
20 Fév 2024 21:53 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3119
  • Remerciements reçus 4745

Réponse de tomy63 sur le sujet Visite au domaine Miolanne

Le domaine Miolanne a été repris en 2012 par Jean-Baptiste Deroche et sa compagne Laure Cartier, tout en conservant le nom de l’ancien propriétaire. Ils se sont rencontrés du côté de St Tropez. En cherchant à s’installer dans une région où l'on peut acheter à prix décent, le hasard les a menés en Auvergne où ils ont eu une vraie impression de terroir en goûtant les vins de l’ancien domaine Miolanne.


Fichier attaché :

  


Le travail a été de suite Bio, la certification obtenue en 2016. Un chai plus moderne, spacieux et écologique a été construit au milieu des vignes (le chai de Miolanne était dans le village), il est en cours d’agrandissement. Un bar à vin a aussi été créé pour les étés depuis 5ans environ, mais il est fermé cette année à cause des travaux d’agrandissement justement.

Des vignes ont été plantées dès leur début, afin de passer le domaine de 6ha à 12ha.

Mis à part quelques petites parcelles sous le plateau de Gergovie, toutes les vignes sont à Neschers autour du domaine. A Gergovie ce sont de vieux gamays plantés à 10 000 pieds/ha sur basalte.

Lorsqu’on est face au domaine on trouve à gauche des vignes sur sols volcaniques (pierre ponce), de chardonnay, pinot gris, pinot noir, gamay…à droite des vignes sur argilo-calcaire en chardonnay, pinot noir, syrah…et sous le domaine les Gewurztraminer sur argilo-calcaire ainsi que d’autres gamay.

Mais beaucoup plus d’argile que de calcaire, finalement assez peu présent sur Neschers…


Fichier attaché :


Fichier attaché :



Les syrahs sont des clones de Côte-Rôtie, les chardonnays des massales de Chassagne-Montrachet… sur divers porte-greffes. Achat chez le pépiniériste Mercier. Densité à 4400 pieds/ha ici 2m40/90cm pour pouvoir passer les machines. A Gergovie tout était déjà planté à 10 000 pieds/ha, tout y est fait à la main du coup.

Les sols sont travaillés. Le plus souvent à la « griffe » donc pas trop en profondeur. Enherbement 1 rang sur 2 en général. Quelques préparations comme de l’orties et autres. Tout est taillé en Poulsard, palissé assez haut, vendanges en vert quand nécessaire.

Le domaine est sous le massif du Sancy, il a une influence montagnarde plus importante qu’ailleurs dans les Côtes d’Auvergne. La vigne débourre ici plus tard (presque 10jours plus tard qu’à Boudes), et finit son cycle à peu près en même temps. Il y a donc mois de problèmes de gel de printemps, même si malheureusement ça commence à arriver quand même… Le vent y est plus fort, donc moins de maladies cryptogamiques, moins besoin de traitement au cuivre contre le mildiou, l’oïdium…

En 2023 cependant besoin de traiter 7-8fois, alors que les autres années 3-4 passages suffisent, avec des doses très loin des 4 kg/ha/an autorisés.

Des filets anti-grêle ont été installés, prêts à être déployés au printemps et en été.

Fichier attaché :

   


Les cuvées :

Seules les cuvées disponibles à l'heure actuelle ont été goûtées, seulement 3 donc : la rançon du succès (mérité)... 


Fichier attaché :



Rouges

Volcane rouge (sur pierre ponce, à gauche du domaine, gamay et pinot noir)

Pinot noir 2022 : (sur pierre ponce et argilo-calcaire, vignes de 35ans moyenne. Elevage 9mois en 228L Taransaud, Seguin et Chassin qui ont 5ans environ. En moyenne 1/3 grappe entière mais variable suivant le millésime. Sur les pierres ponces peu de couleur, beaucoup de finesse)  Couleur claire, nez sur la cerise, fruits rouges, poivre, léger fumé, pas de notes vanillées et toastées. Bouche assez ronde, avec un beau volume, acidité et alcool moyens (13%), belle texture soyeuse, sans que l’élevage ne se sente aromatiquement, finale assez longue, légèrement poivrée. Très joli. Le style me semble plus fin que le 2021 bu récemment dans un autre contexte.

Syrah 2022 : (1/2 ha sur ponce et ½ ha sur argilo. 30% fût, 70% cuve. Environ 1/3 grappe entière suivant le millésime) Couleur sombre, nez très fin, pivoine, violette, un peu lardé, très syrah, bouche aérienne, très juteuse, peu de tannins, avec une finale légèrement acidulée, un peu salée et salivante. Glisse tout seul. Très joli là aussi.

Haka : 2022 sera le premier millésime, vieux gamays de 90ans sur Gergovie, 40% fût, 60% cuve. Fûts de 228, 300 et 400L. Sortira fin 2023.

Ephémère : achat de gamays centenaires sur Châteaugay. 2023 sera le dernier millésime, le domaine voulant arrêter tout négoce.

Hors Piste : était une expérience, gamay sans sulfites. 



Blancs

Blanc 2022 : (anciennement cuvée volcane blanc). 50% chardo, 45% gewurz, 5% pinot gris.  Gewurz sur argilo-calcaire. Chardonnay et Pinot gris sur pierre ponce. Le chardonnay passe en fûts d’environ 10ans (certains récupérés chez Yquem) sur lies, parfois bâtonné parfois non. Les pinots gris sont vieux, Miolanne en faisait une VT. Légère macération d’environ 6h sur le gewurz, parfois sur le chardonnay. Egrappé quand il y a macération, sinon pressé grappe entière. Pas de malo.    Nez aromatique, pas trop marqué gewurz, plutôt chardonnay avec un côté très floral, fruits du verger. La bouche est ronde, assez grasse, aromatique, précise, par contre manque légèrement de tension sur ce millésime. Mais comme la plupart des blancs des Côtes d’Auvergne...

Chardonnay : un chardonnay 100% est produit en plus sur les millésimes qui le permettent.

Marc de gewurz. 

Les 2023 seront plus tendus sur les blancs. Ici le chardonnay n’a pas trop souffert de la sécheresse contrairement aux rouges. Les pinots seront solaires en 2023. 25hL/ha à cause de la sécheresse contre 45hL/ha en moyenne au domaine. 65000bts en 2022. Plutôt 45000 environ sur 2023…

Tous ces vins ont des doses de SO2 entre 20 et 40 mg total selon les cuvées et les millésimes. Les élevages de 6mois sont filtrés. Les élevages qui sont passés à 9mois ne sont plus filtrés. Levures indigènes sur la gamme (sauf une cuvée qui a eu besoin de levures Bayanus une année pour finir la fermentation).


 Bulles

Aujourd’hui une bulle méthode trad mais non faite au domaine. Elle devrait disparaître.

Lahars : (Les Lahars sont des coulées de boues volcaniques) bulle de gamay, VV sur pierre ponce, méthode trad, non dosé sans soufre, non filtré, 1an sur lattes. Premier millésime en 2021.

Lahars blanc en chardo devrait voir le jour bientôt. Le but est de tout faire au domaine. 



Je n'avais pas goûté les vins du domaine depuis longtemps et je suis très heureux de voir de tels progrès. Mais rien de surprenant : entre les vignes qui commencent à prendre de l'âge, le travail en viticulture, le parc à fût qui s'agrandit, les élevages qui ont été rallongés, la petite partie négoce qui s'arrête doucement... Tout est là pour obtenir des vins de qualité, sur de beaux terroirs, vinifiés par des gens très compétents. Et ce n'est que le début de l'aventure finalement. J'ai hâte de voir où en sera le domaine dans 10ans.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dt, bertou, breizhmanu, DUROCHER, Papé, Agnès C, Frisette, Chili Palmer, Kiravi, choubi38
11 Mar 2024 09:58 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck