Nous avons 3517 invités et 64 inscrits en ligne

LPV Paris Louboutin - Le CR du jour d'après

  • Messages : 1126
  • Remerciements reçus 204

TIMO a créé le sujet : LPV Paris Louboutin - Le CR du jour d'après

C'est toujours le souci : on se promet que cette fois on fera en CR en bonne uniforme, un truc au cordeau, robe-nez-bouche-finale-fond de verre, fini la flemme place au sérieux.
Et au final, parfois 3 lignes, parfois l'excuse du stylo oublié dans la cuisine... Puis? Rien, pas une ligne. C'est moche! Très moche!!!
Pour remédier à cela, il y a une solution : le CR du lendemain.
Je me suis installé, vaillant de la veille, avec mon verre, mon crachoir, mon bloc-note. Et voilà.
(Dans l’ordre de re-dégustation, c’est-à-dire suivant mon humeur et les besoins de réajustement des températures)




Domaine Jules Desjourney - Mâcon-Fuissé - 2016

Nez légèrement exotique, genre papaye verte, surtout assez lacté. On a la fraicheur, mais une puissance assez bridée.
Bouge bien tendue, acidité pas agressive mais la structure manque de naturelle en l'état.
Les goûts exotiques sont trop simples, comme s'ils manquaient de maturité. Un peu rébarbatif.
C'est pas mal, mais pas beaucoup de fun et le style ne me donne pas trop envie pour la suite...


Domaine Xubialdea - Ardan Harri - Irouléguy - 2015

Nez sur les fruits secs, l'abricot sec, avec un fond d’agrumes, citron et des notes un peu pétrolées.
Bouche très agréable avec la qualité de l’acide et ce côté électrisant du manseng.
On a du volume, de l'énergie, de la sapidité.
Joli vin!
Il a logiquement fait penser la veille à Camin Larredya dont je préfère le côté plus citronné qu'ici où le fruit sec prend le dessus.


Domaine Jean-Marc Vincent - Auxey-Duresses, Les Hautés - 2015

Superbe nez de bourgogne blanc.
Elevage présent mais d'une parfaite facture, sans exubérance.
Les arômes sont citronnés, finement beurrés, un peu de noisettes.
On sent la jeunesse et le potentiel.
Bouche d’une très belle ampleur, avec une minéralité bien présente et des goûts très nets mais sans doute encore un peu bridés.
En tout cas la mécanique en place avec une sapidité importante et une belle droiture.
Seule la finale finit un peu en dessous.
Excellent, franchement un modèle du genre, le bourgogne blanc de ma france entendre!

En blanc, n'auront pas passé la soirée :

Domaine de la Grange de l'Oncle Charles - Alsace - 2017
Cet alsace composé de 10 cépages m'a bien plu le soir même.
Des beaux arômes en place malgré une réduction légère, et surtout une belle bouche énergique et salivante.
Mieux goûté là que lors de mon passage au domaine en mai.

Domaine Imanol Garay - Ixilune - 2016
A chaque fois que je croise cette quille c'est un moment spécial.
Le nez ne s'est pas aussi bien présenté que sur d'autres bouteilles. Un peu brouillon, un fruit moins net, mais toujours ce peps de yuzu.
La bouche par contre c'est du spectacle. L'alliance de l'acidité, du gaz, d'une minéralité presque piquante explose sur l'attaque.
La bouche s'élargit sur une texture presque tannique.
Grosse finale d'agrumes.
J'adore!

Vouet & Sorbet - Blanc d'Agile.
Bien aimé ce nez très précis, sur la fleur, finement citronné, une minéralité qui pique plus qu'elle ne chatouille.
La bouche est hyper tendue, une bulle fine et dense qui n'arrondit rien du tout.
C'est super chiadé, mais je trouve ça un peu dur.


Les rouges...

Mortellito - Caliniuru - 2016

Nez sur des arômes végétaux proche de la chartreuse.
Pas mal de volatile un peu de fruits noirs. On était parti sur un barolo la veille, là ça fait carrément chinato!
Bouche assez dissociée dans l'ensemble avec une attaque vive sur le fruit noir, un manque de chair flagrant en milieu de bouche, une finale sur des tannins âpres et le retour de ces arômes de plantes médicinales.
Ça aurait pu être gourmand, mais quand la seule acidité qui anime vraiment le truc c'est la volatile, on sert les dents...


Domaine des Dolomies - La Madeleine - 2017

Le nez est un peu difficile à analyser.
De la volatile, du fruit rouge mais un côté terreux également.
Betterave donc... :dry:
La bouche en revanche est très agréable, très fruitée avec beaucoup de goût plutôt sur la cerise.
La texture est super, bien pleine et un peu soyeuse sur des tannins faussement absents.
Cela donne une belle rondeur assez gourmande.
Par contre il faut aimer les finales sur la volatile.


Francuska Vinarija (Estelle et Cyrille Bongiraud) - Tajna - 2013

Le nez sur le fruit noir, le poivron, le boisé et le tabac.
C’est assez complexe, assez puissant. Sans manque d'harmonie, ça manque un peu de finesse.
La bouche est puissante avec une matière un peu monobloc mais un certain équilibre.
Ce sont les tannins qui pêchent un peu car assez grossiers.
Un peu comme le nez c’est bien foutu mais manque un peu d’élégance.
La finale est expressive.
Très plaisant dans l'ensemble. A passer sur une viande griller ça doit être parfait.


Domaine du Castel - Petit Castel - Jérusalem Haute Judée - 2012

Nez au départ sur le caoutchouc brûlé puis allant sur un fruit noir très confituré.
Certains eurent la présence d'esprit la veille d'évoquer un bordeaux blend... Et ben moi-même en le sachant je suis toujours pas dedans!
Bouche avec une espèce d'absence d’attaque, on part vite sur une matière à la fois sèche et collante, des goûts ultra puissants.
Alcool est très perceptible et on retrouve ce côté un peu de brûlé et de l'amertume en finale.


Domaine Galetty - Coteaux du Vivarais - 2007

Un peu comme sur le sicilien, on retrouve des notes herbacées de plantes médicinales, mais aussi, heureusement plein d'autres choses : un joli fruit noir, de l’épices.
Bouche avec une certaine acidité au départ qui va tenir jusqu'en finale sur une matière volumineuse et des tannins fondus.
C'est puissant, corsé mais parfaitement en place et la structure dompte le millésime.
Finale qui relance bien sur le fruit noir qui revient grâce à une dernière réserve d'acidité et les épices.
Très bon vin!


Domaine Gaja - Promis Ca'Marcanda - 2014

Nez assez plaisant sur le fruit rouge et noir un petit côté végétal presque florale (mûre et ronce quoi).
C’est un peu juste en terme de puissance (moi ça me va!) mais assez classe.
La bouche est bien faite avec de belles rondeurs de fruit, un toucher fin et soyeux.
Le vin s'étire sur son acidité, un peu moins perceptible que la veille où elle dominait.
Les tannins enrobent bien la deuxième moitié de la bouche.
La finale assez salivante et sur le retour de la ronce.
L’ensemble manque peut-être un peu de maturité, un peu de corps.
Ce n’est pas drôle, ce n’est pas poétique. C’est classe.


Domaine Chicotot - Nuits-Saint-Georges, 1er cru les Rues de Chaux - 2011

Nez toasté et très épicé où le fruit peine à prendre sa place. Ça pianote seulement dans le fond.
La bouche part sur une attaque très ronde mode bombe de fruit, elle déroule assez soyeuse mais perd au fur et à mesure sa substance.
On reste sur une finale un peu verte, une acide-amer végétale pas du plus bel effet.


Quand aux autres vins rouges qui n’auront pas passé le cap de la soirée :

Domaine Pignier – Trousseau, les Gauthières - 2014
Nez très joli, sur un fruit rouge acidulé, du poivre et des arômes floraux et végétaux.
La bouche manque en revanche de relief avec une matière fluide, une acidité et des tannins qui ne combinent pas très bien.

Domaine Barral - Valinières - 2014
Super vin avec un fruit superbe et un rock n’roll de volatile pas possible !!
Le reste est juste un condenser de plaisir à l’état pur avec une intensité de goût et une finesse de texture qui font toute la singularité de ce domaine, au top sur cette cuvée.
On ne s’en lasse décidément jamais !



Et bah voilà, il est pondu ce CR !!
On va pouvoir aller ce coucher, le sentiment du devoir accompli bien posé là sur la table de nuit. Ah vraiment je vous pose la question ! C’est-y-pas-beau ???
A refaire (donc) !

TIMO
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Eric B, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, alain_vin, Frisette, Med, leteckel, Damien72, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6504
  • Remerciements reçus 3362

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : LPV Paris Louboutin - Le CR du jour d'après

Oui, à refaire, Timo !

Jean-Loup
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TIMO

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck