Nous avons 1827 invités et 42 inscrits en ligne

Primeurs 2023 à Bordeaux

  • starbuck
  • Portrait de starbuck Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 5567
  • Remerciements reçus 8929

Primeurs 2023 à Bordeaux a été créé par starbuck

Les mails continuent d'arriver mais cette fois Château internet se mouille un peu sur la tendance.

Chers amateurs de grands crus et passionnés d'œnologie,
Ca y est, la campagne des primeurs 2023 débute ! 

Un premier château est déjà disponible à l'achat avant même la semaine de dégustation des primeurs.
Elle se déroule à partir de ce Lundi 22 Avril. Toute la semaine, nous allons nous déplacer de propriété en propriété, de la rive droite à la rive gauche, afin de déguster tous les vins de Bordeaux 2023. Nous vous en ferons comme chaque année un résumé dans notre commentaire en vous donnant nos recommandations. 
Quelques informations que nous avons déjà :
  • du volume dans le Médoc et sur Saint Emilion
  • des degrés alcooliques plus faibles, jusqu'à 1% de moins qu'en 2022
  • des prix attendus en (forte) baisse 
  • un début de campagne intense, dès le Lundi 29 Avril avec (déjà) des vins iconiques du Médoc

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, rafalecjb
20 Avr 2024 14:43 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 563
  • Remerciements reçus 266

Réponse de Kanon sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

ah enfin la vie reprend ses droits 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Apache
22 Avr 2024 14:25 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 566

Réponse de Kumquat sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Nous serons preneurs des avis des LPViens présents pour déguster !  On remet le topo de Frisette via Maison Dubecq .

Romain
22 Avr 2024 15:35 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 706
  • Remerciements reçus 332

Réponse de bonaye sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Retour d’une dégustation primeurs dans les chais d’Ulysse Cazabonne, maison de négoce internationale, adossée aux châteaux Rauzan-Segla , Canon et Berliquet, propriétés de la maison Chanel ( famille Wertheimer), à  Arsac, près de Margaux.
j’y étais invité, ce dimanche,  par la Cave d’Ulysse , magasin à Margaux qui pratique la vente aux particuliers de vins livrables et en primeur.
Public pour l’essentiel d’ importateurs/revendeurs, pour beaucoup étrangers,  de journalistes, et de quelques particuliers, invités à un déjeuner qui suivait, arrosé de double-magnums apportés par une vingtaine de propriétaires ou directeurs venus en personne pour faire déguster leur nouveau-né sur un stand dédié. 
on remarquait, notamment  et entre autres, la présence et la disponibilité de Guillaume Pouthier ( château Les Carmes Haut-Brion) et de Joséphine Duffau-Lagarosse (château Beauséjour) .
Dégustation assez rapide, sans prise de notes, qui m’a laissé une  bonne impression globale  du millésime  en ce qui concerne les vins rouges ( pas goûté les blancs secs et liquoreux), pour l’essentiel sur les médocs et St-Emilion, les plus nombreux sur les tables.
Les vins m’ ont paru aromatiques, équilibrés,  plutôt faciles à goûter,  pas trop alcoolisés, et présentant des tanins plutôt aimables à quelques exceptions près.
j’ai particulièrement apprécié : Calon-ségur,  Pichon-Comtesse, Rauzan -Ségla, Cos d’Estournel et aussi son nouveau compagnon d’écurie Cos-Labory, Issan, Les Carmes Haut-Brion,  Canon, La Gafelliėre, Beausejour Dufau-Lagarosse, Grand Puy-Lacoste et Sansonnet.
Un peu moins ... Beychevelle, Brane-Cantenac, Cantenac-brown, Léoville-Poyferré, Cantemerle, Tronquoy
Pas accroché sur Léoville-Barton, Phélan-segur,  Villemaurine

Liste non exhaustive,  car je n’ai pas vu passer certains vins (Montrose,  Haut-Bailly, etc...), et pas goûté tous ceux présents. 

Passé  ensuite à St-Emilion,  en touriste, où l’on parle d’un grand millésime à Pomerol, mais je n'y ai rien  goûté. 
Enfin, pas d’informations sur les dates de mise en marché,  ni sur les prix qui seront pratiqués,  chaque propriété se gardant bien de donner la moindre indication, l’attentisme et l’observation du voisin étant de mise, mais on parle quand même de plus en plus de baisse importante des prix, ceux-ci pouvant se rapprocher de ceux pratiqués pour le millésime 2019, vu le peu de dynamisme du marché actuel.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Alex, matlebat, denaire, chrisdu74, La Vie est une Fête, Moriendi, TristanBP, Papé, starbuck, leteckel, jd-krasaki, Fredimen, Apache, Ilroulegalet, SG75
22 Avr 2024 22:47 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3848
  • Remerciements reçus 4090

Réponse de Alex sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Super retour instructif !
merci 
22 Avr 2024 22:58 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3463
  • Remerciements reçus 7102

Réponse de matlebat sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Merci :-)
Barton :-( Surprenant, tu aimes habituellement le cru ?
23 Avr 2024 11:39 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 706
  • Remerciements reçus 332

Réponse de bonaye sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Merci :-)
Barton :-( Surprenant, tu aimes habituellement le cru ?


Ben oui, 
J’ai souvent acheté Barton en primeur, et même en direct à la propriété dans les années 80.
Mais là,  sur l’echantillon goûté ,  il y avait une acidité dérangeante...
Maintenant, la dégustation en primeur, c’est un exercice difficile et cela me sert surtout à me donner une impression d’ensemble sur le millésime,  impression plutôt favorable...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, matlebat, Frisette
23 Avr 2024 12:04 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95124
  • Remerciements reçus 25151

Réponse de oliv sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Bordeaux
Pas de primeurs 2023 réussis sans baisse de 30 % du prix des grands crus ?

www.vitisphere.com/a...
24 Avr 2024 08:10 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 563
  • Remerciements reçus 266

Réponse de Kanon sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

dommage il faut s'abonner pour lire l'article 
24 Avr 2024 09:17 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4887
  • Remerciements reçus 2412

Réponse de agitateur sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Kanon ( et les autres...).

Ca peut se contourner un site bloqué 

D'abord tu copies l'adresse du lien, ensuite tu vas sur le site archive.is et tu colles l'adresse.
Et hop, te voilà l'aricle en entier "tombé du camion".
Ce qui donne ceci dans le cas présent:
archive.is/ooZKb
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, tht, fd, jean-luc javaux, La Vie est une Fête, bonaye, Moriendi, Frisette, platoche, Apache, choubi38, Droop
24 Avr 2024 18:17 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 234
  • Remerciements reçus 883

Réponse de Apache sur le sujet CR: Dégustation Primeurs 2023 Biodyvin

CR: Dégustation primeurs 2023 Biodyvin 

je prend ma plus belle plume rouge bordeaux pour écrire en ces termes si bordelais :

2023 est un millésime exceptionnel ….. mais attention 2023 n'est pas un grand millésime...
Car si exceptionnel s'entend comme hors de l'ordinaire, donc 2023 est extraordinaire.
Mais pas grand du tout, non. 2022 l'est oui sans aucun doute mais 2023 non.

Jusqu'à présent on était sur une lignée de millésimes solaires 2018/2019/2020/2022 entrecoupée d'un millésime océanique, gélif, frais et plutôt pas terrible : 2021.
Ce qui fait que 2023 est particulier, c'est que sur les vins dégustés, on a la maturité sans tomber dans un profil solaire.
On est sur un millésime de fraicheur, mûr.

L'année 2023 se caractérise par une récolte précoce, l'année fut chaude mais le mildiou a fait des ravages notamment sur les merlots. En fonction de l'encépagement, les propriétés ont fait comme elles pouvaient pour modeler leurs vins.
2023 ressort donc comme un millésime hétérogène, un millésime de vigneron.

On est clairement en dessous des standards de 2022.
Niveau aromatique, les vins ne sont pas du tout solaire et confit comme en 2022, ils ont moins de matières et sont plutôt frais, tendres sur des expressions florales et de fruits croquants. Les vins ne jouent pas sur le volume et la profondeur mais sur la tension, la longueur, la vivacité. C'est plus long que profond.
On est pas sur un millésime de longue garde, les vins devraient bien se boire assez vite. 

La grande star du millésime est le Cabernet franc qui a mieux résisté au mildiou et qui rentre donc massivement dans les assemblages et c'est tant mieux car sur ces 3 dernières années, il n'a jamais était aussi élégant à Bordeaux. Il se distingue cette année par sa dimension florale.

Si à ce stade les vins sont un peu sauvages, poilus, certains proposant une amertume en milieu de bouche, la totalité des vins dégustés finissaient salivant, sur la corbeille de fruit rouge ce qui laisse augurer de belles choses

Vins de la rive gauche :

A Margaux, La Gurgue, remodelé à fortes touches de Petit verdot est épicé et un peu joufflu, quand Ferrière déroule une grande allonge tout en fraicheur.

La Lagune en Haut-Medoc est serré et très long. Il s'achève sur un fruité salivant.

Haut-Bergey en Pessac-Leognan est un magnifique jus de fruit tout en finesse, aussi long que la Lagune mais bien plus ouvert et fruité sur le cassis. Une très belle réussite pour qui est allergique au bois.
Le blanc, vinifié sans bois, se déploie tout en simplicité, sur une jolie longueur. C'est un sauvignon thiolé, tendu, frais fruité et aérien. 

Vins de la rive droite :

Grande réussite au Château L'Enclos, un Pomerol séducteur et velouté, sur le fruit rouge, on pourrait déjà en boire des litres. Du velours. Partageant la même écurie, en Saint-Emilion, Château Fonplégade affiche plus de corps et son fruit déroule long, mû par son terroir Calcaire. Je ne l'ai jamais aussi bien goûté.  

Mazeyres à Pomerol s'ouvre sur un bon volume, sans le velouté, puis vient une amertume puissante, dérangeante, en revanche la longueur est belle et s'achève lascivement sur la cerise.

En Côte-de-Castillon duo de choc avec Clos Louie qui fait la part belle au Cabernet franc, nez ouvert, très floral avec une pointe de tabac. La bouche longue est salivante déroule sur les mêmes arômes.
Clos Puy Arnaud a un superbe nez, d'une gourmandise qui ne s'encombre pas de l'élevage. La bouche en revanche est plus serrée et finie courte sur une profondeur crayeuse.

Grande réussite à Jean-Faure où le Cabernet franc allume un feu d'artifice dans le verre. C'est un panier de fleur. La bouche propose une belle allonge, un bon volume. Un vin droit qui ne présente aucunes notes végétales comme c'est souvent le cas lors des dégustations primeurs. Je ne l'ai jamais aussi bien goûté.  

Bref il est possible que de très jolis vins naissent de ce millésime qui m'a semblé favorable aux terroirs calcaires, je pense que les propriétés axées sur le Cabernet franc devraient sortir de jolis bouteilles.
Très clairement une baisse significative des prix n'est plus une option car la qualité du millésime ne permet pas de le vendre au prix des exceptionnels (cette fois si dans le sens grand ) 2022.
Le succès des primeurs dépendra uniquement des prix de mise en marché.
Personnellement, même si j'adore le cabernet Franc, à moins d'un spectaculaire rabais, je ferai l'impasse. (M'en fous j'ai plein de 2019 …

Les Primeurs Biodyvin permettent également de déguster les vins d'autres domaines hors bordeaux, voici deux coups de cœurs 

La cuvée YL 2022 de Yves Leccia, superbe grenache tout en fraicheur, un nez de jus de fraise, une bouche fraiche et sapide. C'est comme retomber en enfance. 

Savennière Bigottières Terra Vita Vinum. Vin sans souffre, nez sur l'autolyse, la bouche garde cette autolyse mais en contrepartie déploie une grande matière schisteuse prolongée d'accents salins. Grand volume et grand équilibre. Si on est pas allergique à l'autolyse c'est une très belle bouteille qui m'évoque Richard Leroy. Dommage que le prix m'évoque, hélas, que je n'en achèterai pas.
En revanche les rouges à prix plus sympathiques sont très sympas, friands, croquants, gourmands, joviaux. Mention spéciale au Cabernet franc chatoyant, sur la fleur de sureau.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, tht, bulgalsa, Moriendi, bibi64, TristanBP, Papé, Frisette, GAET, starbuck, the_ej, Fredimen, rafalecjb, Garfield, Chaccz, choubi38, Ilroulegalet, Juan de la flor, SG75
24 Avr 2024 21:20 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95124
  • Remerciements reçus 25151

Réponse de oliv sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Bordeaux 
Sur le joli millésime 2023, la campagne de vente en primeur devrait vite démarrer.

www.sudouest.fr/vin/...
 
24 Avr 2024 23:02 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4887
  • Remerciements reçus 2412

Réponse de agitateur sur le sujet Dégustation Primeurs 2023 Biodyvin

CR: Dégustation primeurs 2023 Biodyvin 
Jusqu'à présent on était sur une lignée de millésimes solaires 2018/2019/2020/2022 entrecoupée d'un millésime océanique, gélif, frais et plutôt pas terrible : 2021.
Ce qui fait que 2023 est particulier, c'est que sur les vins dégustés, on a la maturité sans tomber dans un profil solaire.
On est sur un millésime de fraicheur, mûr

Je vais être un peu taquin, j'assume, mais il faudrait y voir surtout beaucoup de réalisme.

Tu as gouté à Biodyvin, donc c'est un cadre trés particulier dans une année comme 23. En clair, tu maximises à fond tes chances d'avoir du vin issus de vignes qui ont perdu leur feuilles un mois avant la vendange. Ca parait brutal, mais c'est le cas. Donc le profil de maturité sera trés inégal selon la capacité de gestion du mildiou. Cas inverse d'un 2022 ou la méthode de conduite du vignoble sur les cryptogamiques avait une influence trés faible.

Je rajoute un point additionnel, qui est une incohérence énorme ( pas la tienne mais dans les propos généraux ). A la fois on regrette les blocages de maturité et les fruits cuits de la dérive climatique, et à la fois on persiste ( pas moi ) à toujours classer au plus haut le mill. le plus chaud et le plus sec. Ca n'a pas de sens, c'est même un contresens complet. 
A table, j'ai bcp aimé 2001 ( par exemple ) entre ses 15 à 20 ans. Si on doit sortir une quille dans un concours de celui qui pisse le plus loin et démonstration pure et sans manger, 2003 aura son avantage. Mais au fond, on achète et conserve des quilles pour quoi ? Pour le concours de celui qui a la plus grosse biroute, on sait jamais le bordeaux peut se retrouver en confrontation avec un Rhône ou un espagnol, alors on prendrai 2003 ? Perso, je préfère les quilles qui vont avec un plat ou des amuses bouches ou un grignotage quelconque ( ce qui fait que je consomme plus de blancs et moins de rouges, mais je ne suis le seul, la tendance monde le prouve ).
La plus grosse, c'est pas la peine de jouer, c'est la mienne.    Ce serait donc un ravissement de sortir dans 15 ans un 2023 raffiné et buvable ( donc un "chimique" et pas un biodyvin ) , face à un monstre décati que serait un 2022. 

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Remueur, Ilroulegalet
25 Avr 2024 22:11 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 498
  • Remerciements reçus 300

Réponse de Michou sur le sujet Dégustation Primeurs 2023 Biodyvin

Je rajoute un point additionnel, qui est une incohérence énorme ( pas la tienne mais dans les propos généraux ). A la fois on regrette les blocages de maturité et les fruits cuits de la dérive climatique, et à la fois on persiste ( pas moi ) à toujours classer au plus haut le mill. le plus chaud et le plus sec. Ca n'a pas de sens, c'est même un contresens complet. 
 

Tu m'as devancé Agitateur, j'étais prêt à faire la même remarque. Qui nous dit que les vins massifs des dernières années vont bien tenir dans le temps ?
En février 2023 j'ai eu l'occasion de déguster sur la même journée 40 grands châteaux du Médoc (Beychevelle, Issan, Barton, Poujeaux...) sur les millésimes 2005 et 2015. Deux millésimes chauds dont un sec. Alors on a sans aucun doute fait des progrès depuis mais peu de vins m'ont emballé. Le côté massif est toujours là, avec du confit, des tanins, un peu de lourdeur et beaucoup d'alcool. Quand je lis le message initial d'Apache disant que c'est mûr avec de l'acidité et de la longueur, ça me donne très envie de goûter et ça me laisse espérer des vins bâtis sur une acidité rafraîchissante plutôt que sur une grosse charpente.

Podcast Le Bon Grain de l'Ivresse anchor.fm/le-bon-gra... - "Déjà qu'on vieillit, on ne va quand même pas grandir" Pierre Millot
26 Avr 2024 08:59 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1008
  • Remerciements reçus 241

Réponse de mauss.th sur le sujet Dégustation Primeurs 2023

Pendant cette semaine de dégustation, j'aurais entendu parler deux fois de 2004 en comparaison pour les rouges. Cela m'a tout de suite plu. 

Les curseurs ne sont pas poussés à l'extrême: les expressions fruitées sont éclatantes dans les meilleurs cas avec une fraîcheur importante qui vient tant des acidités que des structures taniques des vins. Les tanins rafraichissent les vins en 2023.
Un 2004 géré en 2023, avec des tanins plus élégants.

J'ai gouté un peu moins de 200 vins, loin des 1200 de Suckling, et j'ai assez souvent noté spontanément dans mes notes "océaniques" pour souligner une grande fraicheur, une petite touche de poivron vert pas dérangeante du tout qu'on avait pas vu depuis un moment intégrée à un fruit mur mais tendance frais/al dente.
Pourtant l'année 2023 aura été soulignée par bien plus de journées supérieure à 30°C que 2022 ou 2020, un mois de septembre plus chaud en moyenne de 2 degrés à 2020 et 4 degrés à 2010 (données Château Olivier sur Léognan).

Un septembre exceptionnel aura rattrapé un juillet maussade. Contrairement à 2004, les sauternes sont très réussis, et il y avait un formidable potentiel en blanc sec que certains ont su saisir et transcrire dans le verre. Il y a de l'excellence dans les 3 couleurs.

Je n'ai principalement gouté que le haut de la pyramide, mais j'ai gouté de bien jolies choses en appellation Bordeaux Sup, Cru Bourgeois, Fronsac etc. 
Pas un blockbuster mais ce sera bu avec plaisir!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, tht, Marc C, denaire, Moriendi, Frisette, GAET, leteckel, the_ej, Kumquat, Apache, Ilroulegalet, SG75
26 Avr 2024 18:06 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3848
  • Remerciements reçus 4090

Réponse de Alex sur le sujet Dégustation Primeurs 2023

Merci, des coups de cœur en particulier citables ici ?
Des appellations en particulier qui tirent leur épingle du jeu ?
26 Avr 2024 18:40 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1008
  • Remerciements reçus 241

Réponse de mauss.th sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

A Pomerol et Fronsac, il y avait de quoi faire un très beau millésime et beaucoup de propriétés ont réussi. Je vais me contenter de citer des outsiders très intéressants, comme Dalem qui est sur une trajectoire magnifique depuis 2019, pour les amateurs d'élégance et d'allonge ou Fontenil pour les vins un peu plus marqué par le bois mais qui ont bien des choses à dire. Rouget grille pas mal de monde à mon avis sur Pomerol au finish du sprint.

Pessac-Léognan, il faut trier, surtout hors Pessac. Là, Chevalier dans les deux couleurs est au RDV avec deux superbes gammes en rouge et en blanc.

Pour le reste, je n'ai pas assez gouté pour avoir un avis global par appellations, mais j'ai gouté du très bon et du moins bon partout.

Sélection non exhaustive de vins abordables qui ont particulièrement réussit (entendez qu'on peut tout à fait en faire des magnums): Réaut, Lilian Ladouys, Malescasse, La Solitude rouge, Les Trois Croix, Cantegril en Barsac, Canon Pecresse, Baron de Brane, Moulin St Georges...Reignac blanc, Haut Lagrange blanc...Lune d'Or n'a jamais été aussi bon en 100% Sémillon...

Coup de coeur pour la gamme Durantou dans sa totalité, quelle qualité de jus là-bas, et Montlandrie d'un rapport qualité prix probablement fabuleux.

Pour ceux qui sont intéressés, ma meilleure note est 97-98 et je l'ai mis à 4 vins (cela ne va pas trop vous avancer ceci dit en terme d'€): Haut Brion rouge et blanc, Mission Haut Brion blanc, Ausone.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, tht, Moriendi, Papé, GAET, leteckel, the_ej, Ilroulegalet
26 Avr 2024 19:54 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • starbuck
  • Portrait de starbuck Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 5567
  • Remerciements reçus 8929

Réponse de starbuck sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

L'avis de la maison Dubecq

"Conséquence de cette hétérogénéité, 2023 comprend à tous niveaux et sur toutes les appellations des vins convenables sans plus, d'autres excellents et quelques-uns véritablement exceptionnels."

"Sur les deux rivesChez les meilleurs, 2023 nous rappelle 2011 pour le style et la réussite des cabernets, et 2004 pour la générosité de la récolte. Avec au final, beaucoup de vins corrects, certains vraiment excellents et quelques-uns tout à fait exceptionnels. Comme en 2004 !"

www.dubecq.com/fr/co...

On peut noter leur franchise quand ils écrivent :

"chez les producteurs qui n'ont pas attendu la pleine maturité de leurs cabernet-sauvignon, les vins présentent une dureté de tannins et/ou une verdeur aromatique que seul le vieillissement en bouteille permettra d'adoucir quelque peu."

Ou encore:

"Sinon, merlots et cabernets francs ont donné au mieux des vins assez simples, plaisants et facilement accessibles (parfaits pour la restauration) mais sans l'étoffe et la longueur en bouche attendue de grands vins. Ou au pire des vins manquant de chair, avec des tanins raides et des arômes marqués par le mildiou (champignon, lierre, poussière) suite à un tri insuffisant."

 

Sylvain
27 Avr 2024 09:53 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1008
  • Remerciements reçus 241

Réponse de mauss.th sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

"Sinon, merlots et cabernets francs ont donné au mieux des vins assez simples, plaisants et facilement accessibles (parfaits pour la restauration) mais sans l'étoffe et la longueur en bouche attendue de grands vins. Ou au pire des vins manquant de chair, avec des tanins raides et des arômes marqués par le mildiou (champignon, lierre, poussière) suite à un tri insuffisant."


L'écueil un peu simpliste serait de dire que c'est une année de cabernet sauvignon et qu'il faut privilégier le médoc.

Chez Suckling, il y a 6 99-100/100 dont 4 rive droite à base merlot ou cabernet franc. (Canon, Le Pin, Margaux, Montrose, Pavie, Petrus)
Chez Parker, il y a 3 98-100/100, 3 rive droite (Cheval Blanc, La Conseillante, Lafleur)
27 Avr 2024 10:35 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21910
  • Remerciements reçus 6145

Réponse de mgtusi sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux


Chez Suckling, il y a 6 99-100/100 dont 4 rive droite à base merlot ou cabernet franc. (Canon, Le Pin, Margaux, Montrose, Pavie, Petrus)
Chez Parker, il y a 3 98-100/100, 3 rive droite (Cheval Blanc, La Conseillante, Lafleur)
 

Ils doivent s'entendre pour ne pas donner les mêmes :)

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: asoulier99
27 Avr 2024 10:59 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4887
  • Remerciements reçus 2412

Réponse de agitateur sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

je ne suis pas fan de Suckling ( pas du tout même ) qui déguste plus vite que son ombre ( surtout avec un chèque pour les petits, les grands il "doit" les faire comme tout le monde ).
Mais coté Parker, il subsiste une appétence pour des vins opulents et moins frais, donc la rive droite passe logiquement devant.

L'avis de Dubecq est intéressant, c'est assez rare dans un monde ou le superlatif chasse facilement celui de l'année d'avant. 
MAIS je resterai plus avec un // avec 2011 que 2004 ( avis perso, hein ) car les maturités / équilibres sont pas les mêmes que 2004 à mon avis. Mais oui, le // avec 2011 me sembme fort pour les merlots. Et les 2011 dans les belles fioles, c'est super bon maintenant. . Je suis nettement moins orienté merlot par préférence personnelle, donc je les zappe plus facilement.

Pour faire simple, trop, il y a eu une pression mildiou croissante de la façade atlantique vers les terres. Le médoc a été moins sévèrement touché, St Em un peu plus mais ça passe ( à méthode de lutte identique ) et par contre ce sont les "petits" de l'entre 2 mers, Pessac L aussi dans une moindre mesure, qui sont passés au hachoir mildiou. 

Attendre la maturité n'était pas une question de patience d'attendre ou pas. C'était une question de maladie. Comme dit plus haut, quand t'as plus de feuilles depuis un bail, tu peux toujours attendre la Saint Glinglin.

je trouve aussi un peu dommage la fausse note de comm' sur le "parfait sur la restauration", ce qui veut dire en langage sous titré un peu poussé "une daube que les restau prendront". Ce n'est pas le cas, je suis persuadé que les 2023 correct et supérieurs auront 10 ans, 15 ans voir plus d'équlibre et de digestibilité devant eux. On reparlera dans pas longtemps des 2022, en "pire" que les 2009. 
Pourquoi "pire" ? En 2009 les extractions étaient bcp plus fortes. Pour ramener du relief sur un truc trés mur et trés mou, il en faut. Pour autant, les 2009 fatigués sur les fortes bases merlot, ça commence à ne pas manquer. Avec moins de tanins saillants, bcp de 2022 seront à boire "jeunes", le mou sans structure et sans acidité ça ne tient pas. Si on se contente d'arômes peu / pas tertiaire ( sans parler du prix ) ça peut faire le job mais il faut le savoir avant. 

Aussi, parler de générosité de récolte pour 2023, c'est être parti loin pendant 1 an, il y a un pb d'analyse. 4 M d'Hl en 2023  ( contre 3.7 pour le gel de 2017 et 4 M en 2022 )
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, the_ej, Ilroulegalet
27 Avr 2024 15:09 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1008
  • Remerciements reçus 241

Réponse de mauss.th sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

C'est dommage cette non appétence pour les merlots, car si la rive droite a mis plus de temps que la rive gauche pour faire sa mue et quitter l'ère Parker, les vins qui y sont produits aujourd'hui sont, pour les meilleurs cas, d'une qualité époustouflante, avec une finesse qui n'existait que trop peu de 2000 à 2010.

Avec l'arrivée de de W. Kelley chez Parker, je ne suis pas sur que persiste une "appétence pour des vins opulents et mois frais".

Le parallèle avec 2011 évoque bien ce côté millésime intermédiaire de belle qualité; la limite pour moi de cette comparaison, c'est que les 2011 ont fait la gueule pendant 10 ans, tout était là mais personne ne chantait. Ils commencent tout juste à s'ouvrir et se révèlent délicieux: je pense que 2023 sera accessible plus jeune.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gastronomix, Papé
27 Avr 2024 23:42 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95124
  • Remerciements reçus 25151

Réponse de oliv sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Primeurs
Grand Cercle des Vins de Bordeaux: 2023 est-il un grand millésime ?

thebuyer.vercel.app/...
29 Avr 2024 08:32 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 234
  • Remerciements reçus 883

Réponse de Apache sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Bon les premiers prix arrivent .. et ça ne semble pas être une affaire.
Une baisse des prix "fictive" car effectuée sur des prix déjà beaucoup trop haut .... on dirait les fausses promos du blackfriday. 
A suivre ... ou pas.


 
30 Avr 2024 10:38 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 130

Réponse de Ratatouille sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Pour ceux qui souhaiteraient comparer les prix avec les campagnes précédentes, voici un site qui collecte les prix de certains domaines chaque année.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bonaye, Apache, Lame11
30 Avr 2024 12:20 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21910
  • Remerciements reçus 6145

Réponse de mgtusi sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Le Clos du Marquis et le Petit Lion à plus de 50 € HT montrent que le foutage de gueule n'est pas terminé, loin s'en faut.

Michel
30 Avr 2024 12:51 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 890
  • Remerciements reçus 3165

Réponse de oberlin sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Ça fait des années que l'on peut acheter aux enchères des Bordeaux à maturité (dont on a un retour sur la qualité), moins cher qu'en primeur.
Marc
30 Avr 2024 12:57 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 234
  • Remerciements reçus 883

Réponse de Apache sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

ça va en faire des stocks à écouler en foire aux vins ... 
30 Avr 2024 13:00 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • starbuck
  • Portrait de starbuck Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 5567
  • Remerciements reçus 8929

Réponse de starbuck sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Le Clos du Marquis et le Petit Lion à plus de 50 € HT montrent que le foutage de gueule n'est pas terminé, loin s'en faut.

Tu reçois encore les offres HT ? Depuis l'année dernière je ne vois plus que des offres TTC 

Sylvain
30 Avr 2024 13:07 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21910
  • Remerciements reçus 6145

Réponse de mgtusi sur le sujet Primeurs 2023 à Bordeaux

Tu reçois encore les offres HT ? Depuis l'année dernière je ne vois plus que des offres TTC 

Ah oui, OTAN pour moi ; néanmoins, ça nous fait du foutage de gueule à -20% :)

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Apache
30 Avr 2024 13:22 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck