Nous avons 1184 invités et 13 inscrits en ligne

Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

  • Messages : 3655
  • Remerciements reçus 987

agitateur a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux

Delphinette écrit: Parenthèse sur les 2007, comparables en termes de qualité au 2017


Je passe un peu tard.
C'est différent comme profil, les conditions l'expliquent bien.

2007 = dilution. Garde courte à modérée.

2017 = le gel.
Forcément hétérogène car lié à plein de facteurs.

Pour les parcelles bord de fleuve, entre St Julien et St Estèphe, il y avait moyen de faire très très bon, zéro gel. Mais le souci, dans le coin, c'est que les châteaux se sont étendus par rachats massifs vers l'intérieur des terres. Et là c'est plus la même affaire.

Quand une propriété est touchée par le gel sur pas mal de parcelles, cas assez général tout bordelais confondu, c'est plus compliqué:
- Gros gel, micro récolte sur contres bourgeons, donc trop tardif pour être mûr un jour,
- Gel modéré, vendanges très hétérogènes en maturité. Le truc qui le gère le mieux, c'est finalement la vendange machine avec tri optique et compagnie, éventuellement doublée d'un tri supplémentaire à l'entrée chai.
Plus c'est trié, plus on peut travailler "normalement". Moins c'est trié, moins on doit extraire car les raisins vraiment verts tuent vite une cuve. Mais globalement, on extrait moins. C'est plus léger par extraction moindre, pas par dilution.
Evidemment, le viticulteur routinier qui fait comme d'habitude aura sorti un jus pas agréable du tout....
Quand la vendange est en volume déjà altérée, la question du tri et de la sélection ensuite, c'est aussi et surtout une question de "moyen" économique d'écarter encore du volume.

2017 est sans aucun doute le seul mill. depuis 10 ans dont la réputation grand public est inférieure à la qualité moyenne réelle. Même si la moyenne cache une distribution qualité plus étalée que jamais.Personne n'en voulait de cette année là: les grossistes, la GD, les importateurs, etc...

En 1991, la grande année du gel, celle d'avant, quelqu'un a écrit "Omar m'a tué".
En 2017, Bordeaux aurait pu écrire "le commerce m'a tué", car c'est bien le tarif débile qui a enterré le mill.

Le plus triste dans tout çà, c'est qu'une leçon très récente ( à part pour ceux qui sortaient de l'école ) existait: 2013. Et rebelote. A trop tirer sur l'élastique de la loi de l'offre / demande, il finit par se fragiliser. En 2020, l'élastique n'est plus élastique, il se déchire.
#31
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Eric B, romu, sebus, Resdig, Olivier LS2, Fredimen, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18542
  • Remerciements reçus 3541

Eric B a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux

En 1991, la grande année du gel, celle d'avant, quelqu'un a écrit "Omar m'a tué".

Voilà ce que c'est de maîtriser la grammaire : tu as fait une faute ;)

Quelqu'un a écrit "Omar m'a tuer". Ce qui a fait pencher la balance pour l'innocence d'Omar, injustement accusé. .

Eric
Mon blog
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 950
  • Remerciements reçus 1448

Fredimen a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux

Eric, Christophe, une comparaison possible entre 2017 et 2014 selon vous ?

Fredimen
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18542
  • Remerciements reçus 3541

Eric B a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux

Non, rien à voir. Il n'y a pas eu de gelée en 2014. Le printemps a été plutôt chaud. En juillet-août, les températures ont été en dessous de la normale saisonnière, ralentissant un peu la maturité du raisin, mais septembre et octobre ont été magnifiques, sans une goutte de pluie (et des nuits bien fraîches qui ont préservé l'acidité des raisins) , permettant aux vignerons de choisir leur date de vendange sans stresser. Perso, j'adore les vins de ce millésime, à Bordeaux et ailleurs.

Eric
Mon blog
#34
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Vaudésir, Dag, Resdig, Fredimen, rafalecjb, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 950
  • Remerciements reçus 1448

Fredimen a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux

Ravi de l'entendre, ce millésime compose une grosse partie de mes Bordeaux encavés.

Fredimen
#35
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2920
  • Remerciements reçus 2100

bertou a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Si vous avez lu ce fil, les conditions météos de ce millésime n'ont pas de secret pour vous. Nous avons réalisé une dégustation de quelques vins dont de grosses cartouches pour nous faire une opinion. Je porte ma petite pierre à l'édifice.

Château Mauvesin Barton - Moulis-en-Médoc 2017
Nez diffus, un peu confituré, un peu vert, assez terne. C'est simple.
Bouche rustique avec des tanins grossiers, une acidité assez faible. Du coup, le vin apparaît plat. Boisé ok. Côté végétal qui apporte de l'amertume.
Faible.

Château Saintayme - Saint Emilion Grand Cru 2017
Nez assez intense, net avec un maturité juste, prune, cerise. Touche végétale, mais ok. Expressif.
Bouche charnue, fraîche et gourmande. Boisé assez marqué, mais ok. Beaux tanins, fine amertume. Longueur moyenne.
Bien -.

Réserve de Pichon Longueville - Pauillac 2017
Bonne intensité, net avec un joli fruit sur le cassis, prune, léger végétal sur la tige de tomate. Gros boisé toasté pas des plus fins, mais ok.
Bouche charnue, avec une fine fermeté, beaux tanins même si un poil rustique. Boisé bien sur le toast. Longueur moyenne.
Bien -.

Château Sociando-Mallet - Haut-Médoc 2017
Joli nez avec une jolie profondeur, cassis, prune, violette, boisé sensible, mais très bien intégré. Bel éclat. Il y a aussi plein d'épices diverses et variées, touche balsamique.
Belle bouche, ferme, fraîche et fine avec une matière qui s'étire tout au long de la dégustation. Éclat du fruit. Longueur très bonne.
Excellent -.

Château Malartic-Lagravière - Pessac-Léognan Rouge 2017
Beau nez avec un beau fruité sur la prune, cerise, cassis, un poil confituré, mais ok, grosse maturité. Touche fraîche de menthol, eucalyptus.
Bouche charnue, charmeuse, souple. Tanins fins, boisé intégré. La longueur est correcte. Manque un peu de concentration quand même.
Bien +.

Château Brane-Cantenac - Margaux 2017
Beau nez fin avec du cassis, poivron grillé, fruits rouges, boisé fin. Belle profondeur. Bien, mais manque un peu d'éclat et de fines notes florales que je retrouve souvent dans ce château.
Bouche fraîche, fine et élégante, un peu linéaire et de concentration moyenne +. Boisé ok. Longueur bonne, mais j'attendais l'excellence.
Très bien -.

Château Gruaud-Larose - Saint-Julien 2017
Nez un peu fermé, diffus sur un fruit mûr et noir. Tabac, boisé vanillé, un peu de terre. Manque de clarté, précision.
Bouche assez puissante, assez fraîche, mais manque d'harmonie, tanins pas en place, boisé pataud. Longueur ok.
Très moyen.

Château Les Carmes Haut-Brion - Pessac Léognan Rouge 2017
Joli nez sur les fruits rouges mûrs, mais avec un côté acidulé, floral. Plutôt sur la finesse. Notes de pousse de ronce, balsamiques qui trahissent la vendange entière.
Bouche fraîche, beau dynamisme et énergie. Seconde partie ferme, beaux tanins, belle expressivité. Longueur excellente.
Excellent-.

Château Clinet - Pomerol 2017
Nez de bonne intensité, net et précis avec de la prune, mûre, cassis, touche fruits rouges. Boisé luxueux sensible. Bonne profondeur.
Bouche puissante, ronde, suave avec une bonne énergie. Doucement extrait. Boisé sensible, mais fin et intégré. Bonne fermeté, tanins fins. Longueur très bonne.
Très bien -.

Château Haut-Bailly - Pessac Léognan Rouge 2017
Beau nez, net et frais sur les fruits rouges, cassis, poivron, tabac, pointe végétale noble. Sur la fraîcheur et finesse. Un peu fermé.
Bouche franche, fraîche et délicate avec une bonne acidité. Belle fermeté et austérité. Un peu fermé. Longueur excellente.
Très bien.

Beaulieu Vineyard - Napa Valley - Georges de Latour Private Reserve Cabernet Sauvignon 2017
Un petit pirate. Nez net et précis intense sur le coulis de cassis, pêche au sirop, épices, gelée de mûre. Aromatique pleine de soleil. Boisé sensible, mais ok.
Bouche riche, épaisse et puissante. C'est rond, bien mûr, souple avec un boisé sensible, mais ok. Longueur très bonne. Style démonstratif sans finesse et détails.
Bien objectivement, mais faible subjectivement.

Bodegas Vega-Sicilia - Ribera del Duero - Unico Reserva Especial (2008, 2009, 2010)
Un autre pirate. Nez intense, assez net, évolué et surtout clairement oxydatif, mais le coté oxydatif est un peu passé du côté obscur avec beaucoup de fruits secs, noisette, écorce de pin, volatile sur le vinaigre et l'acétone. Il y a aussi des épices, du tabac, touches animales. Absence de fruit frais.
Bouche assez puissante avec un très bel équilibre, des tanins très fins, une concentration géniale, mais c'est très oxydatif, un peu trop pour moi. Dans ce style de longs élevages, je trouve que certains vins italiens, Lopez de Heredia s'en sortent mieux, car les vins conservent un cœur de fruit.
Bien objectivement, mais moyen subjectivement.

Château Ausone - Saint Emilion Grand Cru 2017
Vache le nez !! Intense, profond, très net qui réussit le tour de force de concilier grosse profondeur et infinité de détails. C'est pleins de nuances et on y passe du temps au-dessus de ce verre.
Bouche tout aussi impressionnante, volumineuse et qui possède un équilibre grand écart entre puissance et légèreté. Quel jus ! Sa danse sur la langue ! La concentration est énorme. C'est salin et d'une longueur énorme une fois de plus. Un vin évident.
Grand vin.

Château Cheval Blanc - Saint Emilion Grand Cru 2017
Nez de bonne intensité, plutôt diffus qui manque d'éclat surtout en comparaison d'Ausone. C'est un peu confituré, le boisé est sensible, luxueux. Nez un peu médocain.
La bouche est assez puissante, fraîche avec une concentration énorme mais cela manque d'éclat avec toujours ce fruit un peu confituré. Le boisé n'est pas très fin. Manque d'harmonie. Longueur excellente.
Objectivement, cela reste très bon grâce à une concentration impressionnante, mais bon, la concentration ne fait pas tout. Personnellement, je trouve cela très moyen au regard du prix demandé.

Château Lafite-Rothschild - Pauillac 2017
Très beau nez, net et fin. C'est délicat sur les petits fruits rouges, cassis, floral, boisé luxueux fin, bien intégré. Très belle profondeur. Cela reste quand même un peu fermé.
Bouche fraîche et fine dotée d'une concentration énorme. Très marqué par les petits fruits rouges, cassis, en finesse. Le boisé est fin. Cela manque un peu d'énergie. Il manque le vibrant qui le ferait passer dans le grand vin.
Excellent +.

Château Mouton-Rothschild - Pauillac 2017
Nez un peu diffus, de bonne intensité sur le coulis de cassis, cerise burlat, maturité assez élevée. Il y a aussi des épices, boisé marqué, luxueux, bien intégré.
Bouche assez puissante, texture crémeuse. C'est assez riche, presque sexy sans être vulgaire. Le boisé est très marqué quand même, un peu trop pour moi, mais cela devrait être ok avec le temps. La concentration est vraiment excellente, tout comme le volume, mais il manque un peu de magie dans ce vin.
Très bien.


À la fin de cette dégustation, nous étions tous d'accord pour dire que les vins dégustés sont d'une qualité moyenne voire très moyenne chez certains. J'essaie de voir le côté positif du vin lorsque je déguste, mais on ne peut pas dire que nous étions enthousiastes lorsque nous étions à la conclusion. C'était plutôt la déception que l'on pouvait voir sur les visages.
Généralement, les vins manquent d'éclat et d'énergie. On retrouve pas mal d'arômes confiturés couplés à des arômes végétaux. Peu de précision dans la plupart des cas. Nous avions tous en tête les merveilleux vins de 2016, et nous en sommes loin, très loin. Précédemment, sur ce fil, il est signalé des comparaisons avec 2014, mais ce n'est absolument pas le cas. Je partage l'avis d'Eric, j'adore les 2014 dans un style en fraîcheur, très précis et de maturité juste.

Sur mon podium, nous retrouvons Ausone à la première place, un vin vraiment exceptionnel. En seconde place Les Carmes Haut-Brion, mais j'ai beaucoup d'affections pour ce vin depuis son rachat. Sociando-Mallet en troisième place et clairement le meilleur rapport qualité/prix de cette dégustation.
#36
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Gildas, Alex, Olivier_26, matlebat, gege, Marc C, Jerkke, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, condorcet, Papé, GAET, starbuck, jd-krasaki, the_ej, Cristobal, Damien72, DaGau, Fredimen, Kiravi, Lionel73, rafalecjb, Bug, Ion, Delphinette, Torsten, Matao, niema, Gaija

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 369
  • Remerciements reçus 153

dymytri37 a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Bonjour Bertou,

Merci pour ce CR très intéressant. Est ce que c'était à l'aveugle? Pour pouvoir aligner autant de grands noms, était ce dans le cadre d'une dégustation pro (syndicat ou autre...)?

Bien cordialement,

Dimitri
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 950
  • Remerciements reçus 1448

Fredimen a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Merci pour ce magnifique CR Bertou.

En toute objectivité quid de l'apogée pour toi ? Est-ce que ces vins se "boivent" très bien en l'état où estimes-tu un potentiel de garde compris entre 5 / 10 ans ou plus ?

Merci par avance.

Fredimen
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5770
  • Remerciements reçus 339

sly14 a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Le SM disponible à 25€ pour le 2017 chez Auchan!
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 216
  • Remerciements reçus 235

rafalecjb a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Bonjour Bertou

Merci pour ton CR, c'est chouette de voir ces CR sur une telle variété de quilles sur un millésime si récent.
Pour ton avis global sur le millésime, ne crois tu pas que pas forcément évident de projeter la qualité futur de ces vins 3 ans après leur vendange ? je pense que c'est une fenêtre pas simple 3 ans après et qu'une partie d'entre eux doit se trouver en phase de fermeture non ? ou sinon tout simplement pas en place en terme d'équilibre...
l'an dernier j'avais gouté plusieurs 2017 sur bordeaux (Dalem / moulin haut laroque / Lynsolence / clos manou / Sansonnet) et il n'y avait que Sansonnet qui était déjà en place (et excellent) et tous les autres laissaient cette sensation de jeunesse difficilement sondable et qu'il fallait laisser le temps au temps...

Cordialement

@marc
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2920
  • Remerciements reçus 2100

bertou a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

dymytri37 écrit: '' Bonjour Bertou,

Merci pour ce CR très intéressant. Est ce que c'était à l'aveugle? Pour pouvoir aligner autant de grands noms, était ce dans le cadre d'une dégustation pro (syndicat ou autre...)?

Bien cordialement,

Dimitri ''


Ce n'était pas à l'aveugle et c'était dans le cadre d'une dégustation professionnelle. J'aurais bien aimé la faire à l'aveugle. Mais comme tu peux le voir, certains grands noms n'ont pas été très appréciés. J'ai la chance d'appartenir à un groupe de travail où les étiquettes ne nous font pas rêver (un petit peu quand même :)).
#41
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dymytri37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2920
  • Remerciements reçus 2100

bertou a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Fredimen écrit: '' Merci pour ce magnifique CR Bertou.

En toute objectivité quid de l'apogée pour toi ? Est-ce que ces vins se "boivent" très bien en l'état où estimes-tu un potentiel de garde compris entre 5 / 10 ans ou plus ?

Merci par avance. ''


C'est difficile à dire, car je trouve que c'est une affaire de goût personnel. Par exemple, j'ai tendance à aimer les Bordeaux avec de la bouteille. Les plus jeunes que je bois en ce moment sont les 2001 et 2004.
Donc, de mon petit avis tout personnel, il va falloir patienter une bonne dizaine d'année, 15 ans me paraît bien.
#42
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, gege, supervedro, Damien72, Fredimen, rafalecjb

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2920
  • Remerciements reçus 2100

bertou a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

rafalecjb écrit: '' Bonjour Bertou
Merci pour ton CR, c'est chouette de voir ces CR sur une telle variété de quilles sur un millésime si récent.
Pour ton avis global sur le millésime, ne crois tu pas que pas forcément évident de projeter la qualité futur de ces vins 3 ans après leur vendange ? je pense que c'est une fenêtre pas simple 3 ans après et qu'une partie d'entre eux doit se trouver en phase de fermeture non ? ou sinon tout simplement pas en place en terme d'équilibre...
l'an dernier j'avais gouté plusieurs 2017 sur bordeaux (Dalem / moulin haut laroque / Lynsolence / clos manou / Sansonnet) et il n'y avait que Sansonnet qui était déjà en place (et excellent) et tous les autres laissaient cette sensation de jeunesse difficilement sondable et qu'il fallait laisser le temps au temps...
Cordialement ''


Désolé pour le petit retard Marc.
Nous faisons nos grosses dégustations de Bordeaux toujours 3 ans après les vendanges et toujours à la même période. Donc, c'est une habitude que nous avons et je trouve que cela fonctionne bien. J'ai bu quelques fois en primeur, et je trouve que c'est beaucoup plus difficile, car les vins n'ont pas fini leur élevage. Là, je trouve que c’est une sacrée paire de manche pour voir comment ils seront une fois en bouteille et avec de l'âge.
Sinon j'ai écrit « fermé » sur quelques vins, car justement, je trouvais qu’ils ne se livraient pas.
Sinon, je fais partie des personnes qui pensent qu’un bon vin se boit quasiment bien tout le temps même dans sa jeunesse sauf lors des phases de fermeture. Ce qui ne veut pas dire que c’est parfois une partie de plaisir sur des vins avec de grosses structures tanniques justement comme Bordeaux, Barolo, Etna... C’est une habitude à prendre tout simplement.
On se concentre sur des critères objectifs et on oublie le côté hédoniste ! ;)
#43
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, bibi64, rafalecjb

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 57
  • Remerciements reçus 55

Laurent V. a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Bonjour Bertou et un grand merci pour ces beaux et nombreux CR !

Juste une question un peu naïve : pourquoi jugez vous le millésime au final très moyen alors que la plupart des vins obtiennent la plupart du temps un "bien" voire, souvent, un "très bien"? Est-ce au regard de votre expérience d'autres millésimes ou au regard du prix des bouteilles ?

Cordialement,
Laurent V.

Laurent V
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2920
  • Remerciements reçus 2100

bertou a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Laurent V. écrit: '' Bonjour Bertou et un grand merci pour ces beaux et nombreux CR !
Juste une question un peu naïve : pourquoi jugez vous le millésime au final très moyen alors que la plupart des vins obtiennent la plupart du temps un "bien" voire, souvent, un "très bien"? Est-ce au regard de votre expérience d'autres millésimes ou au regard du prix des bouteilles ?
Cordialement,
Laurent V. ''


Mon échelle de dégustation est la suivante : Faible, Moyen, Bien, Très Bien, Excellent, Grand vin avec l'utilisation de + et - sauf pour les deux extrêmes. Je l'utilise pour tous les vins, que ce soit pour des vins d'entrée de gamme comme pour de "grosses quilles". Beaucoup de vins d'entrée de gamme restent souvent inférieurs aux vins dégustés lors de cette dégustation, d'où mes biens et très biens. Par contre sur ces vins-là, je considère que nous devons avoir un niveau de qualité excellent dans la plupart des cas et pas une qualité bonne ou très bonne pour les plus grands. D'où la différence entre mes conclusions pour chaque vin et mon opinion sur le millésime.

Je sais que mon système est imparfait et que je devrais le réviser, ajouter une catégorie assez bien, utiliser d'avantage les catégories basses. Mais bon, j'essaie toujours de voir le bon côté des vins et je les mets tous sur le même niveau.

Cordialement,
#45
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gibus, Laurent V.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 57
  • Remerciements reçus 55

Laurent V. a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Merci beaucoup pour votre réponse précise. C'est très clair et il me semble que votre système est efficace. L'essentiel était simplement de savoir que le niveau attendu pour des vins de ce pedigree était "excellent". Le caractère moyen du millésime est du coup bien compréhensible et la performance de sociando-mallet n'en ressort que mieux.

Encore une fois merci pour votre travail stimulant !

Laurent V.

Laurent V
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 467
  • Remerciements reçus 59

vince2 a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux

Merci pour les notes de dégustation!

J'ai goûté beaucoup de Bordeaux 2017 lors de plusieurs dégustations, la dernière en date cet été. J'ai trouvé en général très très végétal. C'est un millésime que je ne vais pas acheter, surtout aux prix demandés...

Je n'ai bien sûr pas tout goûté et mon impression est basée sur une vingtaine de vins, mais tout était rustique et vraiment porté sur le végétal, avec quelques exceptions.
De mémoire, ceux que j'avais bien goûtés c'était Carmes, Pedesclaux (un vrai coup de cœur, celui-là!), et peut-être Brane Cantenac. C'était parmi les seuls, qui ne se faisaient pas complètement descendre en comparaison avec un autre millésime.
Et je sais que 2017 c'est plus jeune et moins riche que 2016 ou 2015. Mais quand même, là ça poivronnait tous azimuts...

Vince2
#47
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, gege

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 216
  • Remerciements reçus 235

rafalecjb a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

bertou écrit: '' Désolé pour le petit retard Marc.
Nous faisons nos grosses dégustations de Bordeaux toujours 3 ans après les vendanges et toujours à la même période. Donc, c'est une habitude que nous avons et je trouve que cela fonctionne bien. J'ai bu quelques fois en primeur, et je trouve que c'est beaucoup plus difficile, car les vins n'ont pas fini leur élevage. Là, je trouve que c’est une sacrée paire de manche pour voir comment ils seront une fois en bouteille et avec de l'âge.
Sinon j'ai écrit « fermé » sur quelques vins, car justement, je trouvais qu’ils ne se livraient pas.
Sinon, je fais partie des personnes qui pensent qu’un bon vin se boit quasiment bien tout le temps même dans sa jeunesse sauf lors des phases de fermeture. Ce qui ne veut pas dire que c’est parfois une partie de plaisir sur des vins avec de grosses structures tanniques justement comme Bordeaux, Barolo, Etna... C’est une habitude à prendre tout simplement.
On se concentre sur des critères objectifs et on oublie le côté hédoniste ! ;) ''


Merci (tu) !!

@marc
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3690
  • Remerciements reçus 3276

starbuck a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Marc, je me suis permis de réduire ton message car tu faisais des citations de citations qui alourdissent le contenu.

Sinon quand tu souhaites remercier un contributeur pour sa réponse ou son message, tu peux utiliser la fonction remercier qui est justement là pour que les gens ne publient pas plusieurs messages de remerciements à la suite.
C'est juste une petite remarque pour que le forum gagne en clarté ;)

Sylvain
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1744
  • Remerciements reçus 2802

Kiravi a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Bertou écrit:

'' On se concentre sur des critères objectifs et on oublie le côté hédoniste ! ''

C'est précisément ce qui est difficile. Pour ma part, j'ai un mal fou avec ça. Est-ce une inaptitude ? Un manque d'appétence pour l'analyse pure ? No sé...
En tout cas, j'admire, même si je n'envie pas forcément, ceux qui parviennent à faire fi du pur plaisir pour percevoir, grâce à des critères précis, ce que pourrait donner un vin dans un futur (très) lointain.
Bravo.

Marc, assez vieux débutant
#50
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3655
  • Remerciements reçus 987

agitateur a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

A partir du moment ou il y a du gel, si un peu de vin de parcelle gelée partiellement finit dans l'assemblage final, c'st dur d'éviter le végétal. Sauf à le masquer.

Un gel partiel, c'est des raisins murs et d'autres pas ( ou qui le seraient plusieurs semaines plus tard ).

Certes, il y a le tri, s'il est drastique, mais même....

Dans une logique de prix en baisse, un 17 peu extrait et de garde modérée aurait eu sa place au milieu des autres. Au tarif actuel ( et il ne faut surtout pas en acheter maintenant ), c'est autre chose. Surtout avec des 19 moins chers.....

Il y en a plein les chais, personne n'en veut.
Ils ressortiront en 2030, 20% moins cher qu'un 2028 à attendre, et seront à maturité. Enfin,, vous voyez l'idée....dans certains cas pour les pressés, un achat tardif sera à considérer.

Sur les terroirs historiquement les plus prestigieux, et non gélifs, il y a eu néanmoins quelques belles choses. Mais là encore, avec le tarif du 2019 ou sans doute du 2020, ç coince.....
#51
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, oliv, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11927
  • Remerciements reçus 1947

jean-luc javaux a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Bertou écrit: '' On se concentre sur des critères objectifs et on oublie le côté hédoniste ! ''

Kiravi écrit : '' C'est précisément ce qui est difficile. Pour ma part, j'ai un mal fou avec ça. Est-ce une inaptitude ? Un manque d'appétence pour l'analyse pure ? No sé...
En tout cas, j'admire, même si je n'envie pas forcément, ceux qui parviennent à faire fi du pur plaisir pour percevoir, grâce à des critères précis, ce que pourrait donner un vin dans un futur (très) lointain.
Bravo. ''


Simplement, disciple d'Epikouros?

jlj
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 207
  • Remerciements reçus 316

Bug a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

agitateur écrit: '' Il y en a plein les chais, personne n'en veut.
Ils ressortiront en 2030, 20% moins cher qu'un 2028 à attendre, et seront à maturité. Enfin,, vous voyez l'idée....dans certains cas pour les pressés, un achat tardif sera à considérer. ''

Non seulement ils sont sortis très chers, mais en plus ils ont contribué à un réalignement vers le haut notable sur les primeurs 2016 ...
Quant à attendre 2028, si ce n'est pas une boutade, je reste sceptique sur l'achat de bouteilles avec plus de 10 ans de stockage, sauf à être certain de la provenance et du parcours ...

Laurent
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1744
  • Remerciements reçus 2802

Kiravi a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

JLJ écrit: '' Simplement, disciple d'Epikouros? ''

Maybe...
(Je ne sais pas le dire en grec ancien...)

Marc, assez vieux débutant
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19107
  • Remerciements reçus 2646

mgtusi a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Bug écrit: '' Quant à attendre 2028, si ce n'est pas une boutade, je reste sceptique sur l'achat de bouteilles avec plus de 10 ans de stockage, sauf à être certain de la provenance et du parcours ...- ''

Les bordeaux ne sont pas des vins fragiles ; j'achète couramment des bordeaux de 10, 20, 30 et d'âge et je ne me souviens pas d'avoir eu de mauvaises surprises.

Michel
#55
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oberlin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 207
  • Remerciements reçus 316

Bug a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

J'ai effectivement eu peu de déception sur des vins anciens achetés aux enchères, en revanche, en approvisionnement sur le net (ou foires de supermarché), j'ai déjà vidé plus d'une bouteille dans l'évier...
Mais en effet, en y repensant les bordeaux n'étaient pas forcément majoritaires (même si il y en a eu quelques uns)

Laurent
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3655
  • Remerciements reçus 987

agitateur a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Bug écrit: '' je reste sceptique sur l'achat de bouteilles avec plus de 10 ans de stockage, sauf à être certain de la provenance et du parcours... ''

Le plus gros des volumes est encore à quelques dizaines ou centaines de mètres des cuves ont ces vins ont été conçus.
Ou éventuellement chez un entrepositaire local.
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 50
  • Remerciements reçus 126

Paca72 a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Merci Bertou pour ton CR qui doit faire quelques envieux parmi nous, malgré ton appréciation mitigée du millésime 17.

Juste une précision : tu évoques des vins à la fois confiturés et avec un côté végétal. Pour ma part, j'associe des vins confiturés à une extraction trop poussée ou à une sur-maturité des raisins et au contraire des vins verts à une sous-maturité.

Est-ce que je me trompe ? Autrement exprimé, ces deux caractéristiques peuvent-elles être réunies dans le même vin ?

Pascal
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3655
  • Remerciements reçus 987

agitateur a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

typiquement le cas d'un gel précoce peut réunir les 2.
Ce qui n'a pas été touché poursuit sa maturité jusqu'à une certaine date, et les contre bourgeons engendre un raisin qui sera mûr X semaines plus tard.
Un gel, c'est une vendange hétérogène ( comme peuvent faire d'autres soucis ).
Quand il y a du sur-mûr et du pas mûr, ça donne ce mélange a priori surprenant mais logique toutefois.

Une floraison très étalée dans le temps aboutit à la même chose.
#59
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, bertou, jl39, Damien72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 50
  • Remerciements reçus 126

Paca72 a répondu au sujet : Le millésime 2017 à Bordeaux par une petite horizontale

Très clair Agitateur, merci (tu)
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck